gugo

Du 19 mars au 25 mars 2018, prévisions météo semaine 12

Messages recommandés

Posté(e) (modifié)
il y a 36 minutes, maxicobra a dit :

Gugo, as tu lu les arguments de Stratugis? J'en doute...

habitant sur le côte Seine maritime, et naviguant énormément sur cette mer, je peux t'assurer que Stratugis a entièrement raison! Mais à 100%! Et donc que tu as tords :P

Le courant résiduel peut être inversé, cependant il faut peut être connaître la couche de profondeur potentielle pouvant être affectée. Au delà de 20 mètres j'ai des doutes...

J'espere que les averses sur la Manche opéreront mieux que l'autre fois !

Mais non mais non!

 

Faut arrêter à toutes les colones ça ne marchera  pas ou très peu car le coefficient de marée  est haut (95-98). Dans un cas de marée normal à 70 pourquoi pas mais là  non ça ne peut marcher!

 

Il faut un coefficient  faible-modéré pour une influence  des vents à 60 sur la colone haute.

 

 

 

Hormis  ça pour la seconde partie de topic, après l'écrasement (avec des inversions en basse couche) de la première dorsale, on observe que CEP à plus de mal que GEM-GFS  à former une réelle seconde dorsale favorisant un polaire maritime intéressant notamment en montagne.

 

ECM1-216.GIF?14-0

Modifié par gugo

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ce sont des généralités un peu grossières pour se faire une idée assez précise sur un exercice, pas spécialiste mais je pense qu'il faut l'aide de la modélisation pour s'en faire une idée, et pour l'heure les prévisions à 4 jours nous renseignent sur une évolution peu palpable d'ici samedi, à peine une baisse modélisée de la sst, on note cependant une évolution sur les courants pour samedi, exemple ici cliqué en pleine Manche: (lien section prévi)

Capture_hvh1.PNG

export_image_tjm4.png

  • J'aime 1
  • Merci 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)

Au delà de l'offensive hivernale tardive pour ce week-end et première partie de semaine, on constate que l'AA reste toujours et encore à sa place à long terme, ce qui laisse les basses pressions s'imposer facilement sur notre pays.... Et c'est valable pour tous les modèles à long terme... (depuis plusieurs jours déjà) Prenons JMA par exemple :

J192-21.GIF?14-12

 

OU CEP 

ECM1-240.GIF?14-0

 

 GFS

gfs-0-240.png?12

 

GEM

gem-0-240.png?12

 

Des synoptiques différentes, mais communes sur un point : l'Anticyclone des Açores n'a décidément pas envie de prendre ses aises sur l'Europe de l'Ouest..... 

Modifié par vinçounet
  • J'aime 7
  • Surprise 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Vu la frontologie envisagée par le Met Office, vraisemblablement des conflits de masses d'air à prévoir sur la France en tout début de semaine.

La poussée d'air froid plus sec devrait ensuite repousser le tout vers le sud. Mais attention aussi à la descente d'air arctique maritime qui se profile par la Mer du Nord.

Pour la suite, confirmation (pour le moment...) d'une semaine marquée par un net déficit thermique pour une seconde partie du mois de mars.

 

Surface pressure chart - Forecast T+72 - Issued at: 01:00 on Fri 16 Mar 2018

 

Surface pressure chart - Forecast T+84 - Issued at: 01:00 on Fri 16 Mar 2018

 

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Une semaine qui sera globalement fraiche et qui par rapport aux moyennes d'une fin mars sera froide, paradoxalement c'est là ou arrivera le froid d'altitude le plus tardivement que les anomalies seront les plus prononcées, c'est a dire au sud.

graphe_ens3_rpl9.gif

graphe_ens3_uia2.gif

graphe_ens3_hyu1.gif

 

Coté ciel l'assèchement sera progressif, et après un début de semaine instable voire localement "giboulesque" l'assèchement général serait pour mercredi avec un flux d'est prononcé, le gel matinal devrait concerner surtout le nord-est et le nord lundi, se généralisant un peu plus mardi et concernant tout le pays mercredi, pas d'extrême a attendre en journée mais une fraicheur certaine, soutenue par une bise d'est, mais le soleil étant de la partie (a priori) ça ne sera pas forcément très désagréable.

Le temps pourrait se dégrader en fin de semaine et week-end avec le repositionnement des hautes pressions sur les Açores,  il y'a tout de même encore des divergences sur l'installation et surtout l'intensité d'un possible courant de nord-ouest toujours frais et surtout humide.

 

gens-21-1-192.png

EDM1-192.GIF?16-12

 

NAEFS étant le plus prompt a nous promettre une suite du printemps pas vraiment fameuse, voire dégueulasse disons le...

 

naefs-0-0-192.png

Cela permettrait tout de même aux montagnes d'achever de faire le plein de neige a terme, pour la plaine évidemment ce serait moins beau et plus pénible, avec des journées devenant longues et dont il serait difficile de profiter du coup, les aléas de nos saisons intermédiaires en somme lorsque les hautes-pressions subtropicales peinent a sortir de leur zone de confort...

 

  • J'aime 2
  • Merci 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Cet hiver est tout de même bien long. Le fait que nous soyons habitués egalement à des hivers plus doux que la normale et à des saisons intermédiaires plutôt clementes et parfois chaudes donnent encore plus cette impression d'hiver qui n'en finit pas. 

 

Nous avons connu très peu de périodes sèches durables et en effet les prévisions sur le long terme n'envisagent pas de changements. Influence océanique à prévoir tantôt douce tantôt fraîche. Un vrai début de printemps

  • J'aime 9
  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)

Bon c'est très loin et a peu de chance de se produire en l'état, mais c'est tout de même sacrément esthétique et c'est très beau a voir.:)

 

ECF1-192.GIF?16-0

Modifié par cédric du Lot
  • J'aime 4
  • Haha 1
  • Surprise 7

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 12 heures, Run999H a dit :

Cet hiver est tout de même bien long. Le fait que nous soyons habitués egalement à des hivers plus doux que la normale et à des saisons intermédiaires plutôt clementes et parfois chaudes donnent encore plus cette impression d'hiver qui n'en finit pas. 

 

Nous avons connu très peu de périodes sèches durables et en effet les prévisions sur le long terme n'envisagent pas de changements. Influence océanique à prévoir tantôt douce tantôt fraîche. Un vrai début de printemps

Oui, c'est vrai. Mais le printemps météorologique sans faire de régionalisme est ponctué certes de coups de froid tardifs mais aussi de coup de chaud précoces. Là, aucune chaleur se profile dans les 10 prochains jours voir + et après le bon coup froid du début de semaine, on resterait dans un régime frais et humide de AA en flux de nord ouest.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 9 heures, Virgile a dit :

Oui, c'est vrai. Mais le printemps météorologique sans faire de régionalisme est ponctué certes de coups de froid tardifs mais aussi de coup de chaud précoces. Là, aucune chaleur se profile dans les 10 prochains jours voir + et après le bon coup froid du début de semaine, on resterait dans un régime frais et humide de AA en flux de nord ouest.

 

Au printemps, on a forcément en mars davantage de coup de froids que de coup de chaud, et en mai l'inverse...

Mais c'est vrai que ce temps mou et humide commence à faire long...

En 3013....ça avait duré jusque début juin, donc rien n'est possible, et le pire, c'est que l'on voit rien venir niveau douceur à ce jour...

 

Pour la semaine en question, on va vivre finalement un coup de froid presque classique avec probablement aucune  journée sans dégel y compris dans le Nord Est, et des tn qui n'attendront probablement qu'exceptionnellement  (dans les trous à froid) les -5°C.

 

La ligne des -14°C voire -16°C à 850 qui était vu pour dimanche à mardi début de semaine n'existe plus, et l'on flirte toute la semaine avec du -4/-8°C

Temps froid à frais toute la semaine semble t-il ; le redoux du milieu/fin de semaine semble très timide....

A suivre...

 

  • Haha 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 6 minutes, th38 a dit :

 

Au printemps, on a forcément en mars davantage de coup de froids que de coup de chaud, et en mai l'inverse...

Mais c'est vrai que ce temps mou et humide commence à faire long...

En 3013....ça avait duré jusque début juin, donc rien n'est possible, et le pire, c'est que l'on voit rien venir niveau douceur à ce jour...

 

Pour la semaine en question, on va vivre finalement un coup de froid presque classique avec probablement aucune  journée sans dégel y compris dans le Nord Est, et des tn qui n'attendront probablement qu'exceptionnellement  (dans les trous à froid) les -5°C.

 

La ligne des -14°C voire -16°C à 850 qui était vu pour dimanche à mardi début de semaine n'existe plus, et l'on flirte toute la semaine avec du -4/-8°C

Temps froid à frais toute la semaine semble t-il ; le redoux du milieu/fin de semaine semble très timide....

A suivre...

 

 

Je n'ai pas vu le temps passer ! :D

  • J'aime 1
  • Haha 11

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Si on regarde le dernier GFS, on a l 'impression que le flux de nord ouest va durer jusqu'à juin.B| Ca fait des runs que GFS nous voit un 1er avril bien froid en flux de nord.

  • J'aime 2
  • Merci 1
  • Haha 3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

 

La semaine de ce topic (19-25 mars) va commencer et voici donc quelques pistes mises à jour avec le seul CEP déterministe 00Z :

- dans un premier temps, après avoir progressé vers l'ouest (lundi), la poche froide serait repoussée à l'est par la poussée de HG atlantiques vers le GB (mercredi)

- dans un deuxième temps (vendredi) cette poussée de HG serait littéralement aplatie par une reprise de cyclo labradorienne (ça faisait longtemps !)

- dans un troisième temps (dimanche), ces BG américains iraient se positionner entre Islande et GB, ouvrant la porte à une coulée polaire maritime sur l'Europe occidentale.

 

En résumé, pour la France, le temps froid et potentiellement instable (voire neigeux là où la GF agira fortement) devrait ensuite devenir frais mais plus sec grâce aux HG mais le passage à un temps plus doux avec formation d'un AF n'opérerait pas car les BG atlantiques "piqueraient" directement sur un axe Groenland-Méditerranée, amenant un temps frais instable (caractéristique des mois de mars "gibouleux"). Tout ceci sera à confirmer avec les autres modèles et à confronter aux différents scénarios des ensembles (même si ceux-ci n'ont pas été brillants récemment !).

 

blob.png.77737b0e21e314d7f6b930d404cd4460.png

  • J'aime 3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)

GFS  et GEM confirment assez largement ce scenario expliqué plus haut par @sastrugis, de même que les principaux ensemblistes.

Même les écarts-types des différents ensemblistes restent relativement raisonnables pour le week-end, en tout cas dans les environs de la France:

gens-22-1-192.png

EEM1-192.GIF?17-12

On se méfiera tout de mêmes d'éventuels creusement de surfaces locaux lorsque le noyau de bas géopotentiel s'approchera de nos littoraux, car ils pourraient très bien venir réorienter le flux de surface, et avoir un impact significatif sur les températures et les quantités de précipitations locales avec quelques effets orographiques qui ne seront pas fixés tant qu'on n'est pas dans le domaine des mailles fines. Ce risque est déjà visible sur la carte du CEP pour dimanche matin. Un tel creusement médittérannéen mettrait dans un premier temps le quart Sud-Est un peu à l'abris des pluies pour une partie du week-end, mais sa position et son intensité sont encore susceptible de pas mal bouger d'ici là.

 

Modifié par Iconoclaste

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)

La semaine paraît assez bien calée coté CEP, avec toutefois des incertitudes sur la "qualité" du mauvais temps pour le week-end prochain.

 

Jusqu'au milieu de semaine (J+3, mercredi 21), pas de modifications majeures envisagées par rapport à la prévi d'hier : temps froid et instable lié au reflux/étalement de l'air froid d'altitude sur le pays à partir du N, puis amélioration progressive en lien à la poussée des HG des Açores vers l'Irlande par flux frais de dominante NE. Ensuite, à J+5 (vendredi 23), on remarque toujours l'attaque des BG atlantiques mais dans un déplacement moins plongeant vers l'Europe de l'Ouest. En conséquence, pour le week-end (J+7, dimanche 25), le mauvais temps serait encore d'actualité mais probablement moins marqué et moins frais et moins instable qu'envisagé hier (flux plus O que NO).

 

blob.png.31e8a147ad26d82fb89a229df299e72c.png

 

GFS est un peu différent de CEP sur le LT.

Jusqu'à vendredi 23 mars, les 2 modèles sont assez proches mais pour la fin de semaine l'américain propose une synoptique plus ondulante que l'européen. Cela se traduit par un AA progressant plus vers le N et concomitamment par la plongée de BG vers la Méditerranée, entraînant un temps frais et instable sur le pays, plus mauvais sur le S. 

 

blob.png.4da8bf356d663fc8c4063c925214b0f2.png

Modifié par sastrugis
  • J'aime 3
  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)

Pour lundi 19 mars à 06Z, début de ce topic aux allures hivernales pour certains, voici le dégradé du nord au sud de la France des températures de la masse d'air (Arome) :

- le nord du pays (coupe Brest-Strasbourg) serait sous l'emprise "du sol au plafond" de T° négatives (ou presque dans les BC de Bretagne), avec des possibilités de neige...

- dans la partie centrale (coupe La Rochelle-Chamonix), l'épaisseur d'air moins froid est plus importante à l'ouest du Massif Central et s'abaisse ensuite vers l'est

- l'extrême sud du pays (coupe Biarritz-Nice) n'est pas véritablement concerné pas cet épisode froid, même si les T sont assez fraîches pour la saison

 

blob.png.ebe9625ef9eecc24c09042743961df3a.png

 

Une coupe nord-sud (Dunkerque-Perpignan) permet de mieux voir la masse d'air froid qui s'étale sur la moitié nord du pays.

 

blob.png.b803beb64543f23d7c02b7cdba1d66ab.png

 

 

 

 

Modifié par sastrugis
  • J'aime 3
  • Merci 3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Avant la réactualisation des données de CEP et de GFS, la situation prévue pour demain matin (à 06Z) serait potentiellement à problème dans le NO avec cet enroulement dépressionnaire qui suivrait le déplacement de la GF... Comme toujours, pour la neige cela se précisera réellement qu'au dernier moment ! 

 

blob.png.7532f2f1c0acd5b044443097e9d9b15b.png

 

 

 

  • J'aime 2
  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 49 minutes, sastrugis a dit :

Avant la réactualisation des données de CEP et de GFS, la situation prévue pour demain matin (à 06Z) serait potentiellement à problème dans le NO avec cet enroulement dépressionnaire qui suivrait le déplacement de la GF... Comme toujours, pour la neige cela se précisera réellement qu'au dernier moment ! 

 

blob.png.7532f2f1c0acd5b044443097e9d9b15b.png

 

 

 

Pourquoi ton schéma indiquant neige par une "*" ne prend pas l'enveloppe des départements de la Manche (la mer) sur le GFS?

 

Merci :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 19 minutes, maxicobra a dit :

Pourquoi ton schéma indiquant neige par une "*" ne prend pas l'enveloppe des départements de la Manche (la mer) sur le GFS?

 

Merci :)

 

J'ai fait une enveloppe "à la louche", centrée sur les "*" de la carte de base et défini arbitrairement une zone de plus grande probabilité (qui peut donc être élargie).

A noter que dans sa dernière sortie GFS épargne le nord du département de la Manche.

Bon, maintenant on sait que la neige c'est un peu compliqué à prévoir (cf. les chutes sur le département de la Manche aujourd'hui). Comme cela est répété dans les topics régionaux, maintenant ce sera à suivre en live pour les hivernophiles des secteurs potentiellement concernés !

 

blob.png.77baa9301cc203c0b90ae72b0dfed3bd.png

  • J'aime 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)

Une petite obs en temps réel pour commencer dans ce topic : progression vers l'ouest et basculement vers le sud ouest de la zone de précipitations neigeuse de cette nuit qui a donné de la neige en quantité non négligeable sur la Normandie. Cette descente de l'air froid par le NO devrait développer de l'instabilité dans le SO.

 

blob.png.f383cb67342aded9e99a56b654fa0489.png

 

Modifié par sastrugis
  • J'aime 4

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Peu de changement sur nos modèles avec une semaine bien calée.

Seules quelques incertitudes sur le prochain week-end concernant l'intensité de la dégradation. Coup de vent possible samedi selon UKMO (NO) et CEP (plutôt S). Dimanche instable sous flux de NO. Toujours cette récurrence fraiche et instable. A voir dans le prochain topic si les choses bougent ou pas.

  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Les incertitudes pour le week-end commencent à se préciser comme prévu avec l'arrivée dans la plage des mailles fines (arpège, WRF-NMM...)

La goutte froide Atlantique passerait samedi à l'Ouest du pays, ce qui donnerait une dégradation peinant à concerner autre chose qu'une moitié Ouest, avec des cumuls importants uniquement sur le Sud-Ouest/la chaine pyrénnéenne.

Dimanche, une possible réactivation en flux de Nord concernerait cette fois une ligne assez large allant des Pyrénnées Atlantiques aux Alpes du Nord en passant par le massif central, mais l'accord n'est pas total.

Déroulement:

Aujourd'hui: précipitations sur le quart Nord-Est:

nmm-25-22-0.png?22-05

De vendredi à Samedi en début d'après-midi: on en rajoute essentiellement façade atlantique et l'ensemble des Pyrénnées en débordant un peu sur le languedoc:

nmm-25-61-0.png?22-06

Fin du week-end: Réactivation faible des Pyrénnées Atlantiques aux Alpes du Nord

nmm-25-93-0.png?22-06

Bref, hormis les pyrénnées qui par orographie et proximité du passage de la goutte froide recevrait d'importantes quantités de précipitation, c'est une dégradation pas très spectaculaire qui nous attend.

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.