Nunbora

Prévisions massifs de l’Est- printemps/été 2018

Messages recommandés

Posté(e) (modifié) - Lieu : Grand Valtin (88) - 825m, sur le versant sud de la chaume de Sérichamp (1142m)

Après un hiver très océanique, très humide et doux, qui a plâtré le haut de nos  montagnes mais joué au yoyo permanent en dessous de 1000m, voici la « belle » saison qui arrive. Possibles épisodes hivernaux encore pendant un mois, mais on est quand même sur la pente descendante. La neige a pris cher ce week-end, et aurait besoin de regel et de remise à niveau par endroits. Les crocus et jonquilles vont pointer le bout de leur tige, personnellement j’aime bien cette saison « entre deux » ou on passe du printemps à l´hiver en quelques kilomètres. Trêve de blabla, qu’est ce qui nous attend ces prochains jours? Rien de super folichon à priori, mais on va surveiller tout de même car mars est le mois des contrastes...

Voici un aperçu rapide avec le diagramme GEFS:

graphe_ens3_lvt4.gif

 

Curieux ce creux abyssal (pour une fin mars)  vers le 19 mars... d’ailleurs a 500hPa il ne se passe strictement rien à ce moment là, les niveaux sont  totalement découplés.  

Si ce pic a 850 hPa était positif, le déterministe finirait à coup sûr par rallier l’ensemble des autres scénarios à sa cause, mais s’agissant d’un  pic négatif, gageons qu’il s’agit juste d’un errement du déterministe qui va vite sagement rejoindre le troupeau....:D

 

 

Modifié par Nunbora
  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Massif du Hohneck, 1220m

Un creux abyssal pas si incompréhensible que ça! EC 12 saute lui aussi sur l'occasion désormais et n'y va pas avec le dos de la cuillère en plus.

Ca ne sera pas inintéressant de suivre les runs des sorties à venir pour voir les issues possibles de cette situation un peu étrange. Moi je miserais personnellement sur un nouveau coup de froid en fin de décade. En fin de saison froide/début de saison chaude, c'est juste le truc le plus probable.

D'ici là pas grand chose de bien consistant à se mettre sous la dent. Enfin, disons plutôt un temps de saison: tantôt doux, tantôt frais, quelques passages perturbés qui ne donnent pas spécialement envie que l'on s'y intéresse.

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Grand Valtin (88) - 825m, sur le versant sud de la chaume de Sérichamp (1142m)

Incroyable, le déterministe persiste et rallie des scénarios... et le 500hPa commence à se creuser aussi...

 

graphe_ens3_dkp8.gif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié) - Lieu : Haute Joux, Les Fourgs 1140m
Il y a 13 heures, Fil67 a dit :

Un creux abyssal pas si incompréhensible que ça! EC 12 saute lui aussi sur l'occasion désormais et n'y va pas avec le dos de la cuillère en plus.

Ca ne sera pas inintéressant de suivre les runs des sorties à venir pour voir les issues possibles de cette situation un peu étrange. Moi je miserais personnellement sur un nouveau coup de froid en fin de décade. En fin de saison froide/début de saison chaude, c'est juste le truc le plus probable.

D'ici là pas grand chose de bien consistant à se mettre sous la dent. Enfin, disons plutôt un temps de saison: tantôt doux, tantôt frais, quelques passages perturbés qui ne donnent pas spécialement envie que l'on s'y intéresse.

Bah justement, je m’y intéresse car neige possible à partir de ce soir et surtout demain, sur les hauteurs ; par ailleurs on surveillera le flux de sud neigeux possible de jeudi ! Pour le week-end prochain, impossible de savoir si flux d’Est ou circulation ouest entre deux Antis trop éloignés (plus probable )

edit l'ens cep tend vers un changement plus hivernal, d'ailleurs on commence à sentir une reprise ondulatoire atlantique! dernière décade très neigeuse?

Modifié par pablo25
  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié) - Lieu : Massif du Hohneck, 1220m
il y a 45 minutes, Nunbora a dit :

Incroyable, le déterministe persiste et rallie des scénarios... et le 500hPa commence à se creuser aussi...

 

 

 

Oui, il commence à y avoir un sacré consensus inter et intra modèles. De plus, le canadien ne suit pas du tout, ce qui, logiquement, signifie qu'on est bons pour un nouveau coup de froid plutôt bien calibré ;) Ca tombera peut-être pas jusqu'aux -15°c/850hPa de l'américain, mais on va le sentir passer malgré tout.

 

Edit:

on va finir par avoir des glaciers sur les hauts, à force de regeler brutalement en profondeur un manteau neigeux déjà passablement ramolli ;)

 

Modifié par Fil67
  • Haha 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié) - Lieu : Grand Valtin (88) - 825m, sur le versant sud de la chaume de Sérichamp (1142m)

En effet @Fil67 , ca se confirme de run en run... GFS voit un AS se mettre en place en fin de semaine et nous refaire le coup du Moscou-Paris... 

Il est assisté d'une dépression en Méditerrannée qui se chargerait de nous réinjecter de l'humidité par l'est...

CEP est d'accord pour du froid humide, mais voit l'AS migrer très rapidement vers l'ouest et se transformer en AG.

La dernière décade de mars risque fort d'être hivernale!

En attendant, comme le dit @pablo25 , il faut également surveiller les possibles chutes de neige de ces jours-ci sur le haut de nos montagnes.

Modifié par Nunbora

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Massif du Hohneck, 1220m

GFS persiste et signe sur son run de 06h en effet, un copier-coller de celui de minuit, avec la bulle glaciale qui se jette direct sur la France. A mon avis, encore quelques runs comme ça, même si l'européen joue pas tout à fait le même jeu, et y'aura réellement anguille sous roche!

GFS a été infiniment meilleur lors du dernier coup de semonce similaire. EC s'est distingué par des performances plus moyennes.

Le coup de froid fin février aura fait du bien à la végétation en rut des basses altitudes. Sans cela, ça risquait de souffrir autrement plus sévèrement si l'hypothèse américaine venait bel et bien à se confirmer.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié) - Lieu : Laval Sur Vologne (448m)

le seul bémol que je mettrais est que GFS 06  est a nouveau isolé dans son ensemble. En effet son ensemble  fait marche arrière par rapport à ce matin, revoit à la baisse le froid (mais le voit plus durable) moi je reste encore un poil septique notamment sur l'intensité

Modifié par aircraft

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Haute Joux, Les Fourgs 1140m

je suis parti pour ramasser 10 à 15cm, la suite de la fin de semaine ......:x

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Baume-les-dames (25) 270 m.

En général dans l'extrême sud du Doubs, c'est de 10 à 20 cm dès 1100 à 1200 m avec localement 20 à 25 cm dès 1300 m.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Haute Joux, Les Fourgs 1140m
il y a 7 minutes, du 25 a dit :

En général dans l'extrême sud du Doubs, c'est de 10 à 20 cm dès 1100 à 1200 m avec localement 20 à 25 cm dès 1300 m.

Plutôt 8 à 10cm ici car neige humide lourde, du vent aussi 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Baume-les-dames (25) 270 m.

Oui tout à fait, pour être plus safe on pourraient dire 7 à 12 cm ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié) - Lieu : Massif du Hohneck, 1220m

Eh bien, faut voir si ça tient la route, mais si l'ensembliste américain du moment perd certes en intensité pour l'intrusion froide de fin de semaine,  ça n'est apparemment que pour mieux se rattraper sur la durée ensuite! Ca commence à sentir la fonte vraiment très très tardive sur les crêtes vosgiennes. Ski de fond jusque fin avril ? ;)

 

Edit:

 

Nunbora, je crois que je vais pouvoir tenir la promesse que j'ai faite fin février ;)

 

(Nunbora, promis, fin avril début mai, je te poste sur le forum observations une photo de plaque de neige à 1200m versant lorrain au jardin du Chitelet, avec les tout premiers mètres du cours de la Vologne en toile de fond. C'est te dire si je pense que la couche actuelle à cette altitude a un potentiel certain, et du temps aussi, pour résister encore par endroits jusque là ;))

 

Je pourrais maintenant compliquer un peu le jeu en proposant une épaisseur de la plaque de neige en question. Allez, soyons fou, 1 mètre minimum ;)

 

Modifié par Fil67
  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

On peu quand même régulièrement skier en en fond sur la crête gazon du fain en avril voir en mai

C'est loin d'être exceptionnel 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié) - Lieu : Grand Valtin (88) - 825m, sur le versant sud de la chaume de Sérichamp (1142m)

Oui @nicololo c’est justement exactement ce qu’on disait avec @Fil67 quand certains pessimistes s’étaient emballés en prédisant la disparition de la neige à 1200m en mars, à la suite  des projections météo du début du mois. D’où cette « promesse » de Fil. 

 

En tout cas le coup de froid du week-end à venir -on peut même parler de vague de froid vu la date- se confirme et ne semble pas finir en pic de douceur comme la dernière fois, mais s’estomper tout doucement, avec des températures restant en dessous des normales saisonnières (0° a 850hPa). Ce soir il semblerait même qu’un nouveau creux puisse se dessiner en toute fin d’échéance...

 

graphe_ens3_ami5.gif

Modifié par Nunbora
  • J'aime 1
  • Haha 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Massif du Hohneck, 1220m

Du ski de fond fin avril début mai c'est courant là haut? Comme je pratique pas j'en sais rien à vrai dire, mais du peu que je sais malgré tout, c'est que la portion de route/piste Schlucht/Calvaire  est généralement dégagée d'elle-même bien avant début mai la plupart du temps. J'imagine que c'est un coin quand même assez abrité, et que ça fond plus tôt encore sur les autres sites de ski de fond?

Quoiqu'il en soit, c'est un épisode hivernal assez durable qui se profile pour les Vosges. Si la remonté moyenne de l'ensembliste américain fin mars s'accompagne d'un retour de l'humidité, ça promet, puisqu'apparemment ça resterait majoritairement dans le négatif à 1500m.

Après c'est loin, les périodes de transition telle que celle-ci sur ce type d'échéance sont toujours forcément mal cernées dans le détail. On prend 3/4°C au fil des runs, l'humidité recule, ou l'inverse etc...

A voir à plus court terme!

 
 

 

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Haute Joux, Les Fourgs 1140m

Ca devrait passer en neige cette nuit à 800m, pour les quantités, faut suivre le live!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié) - Lieu : COLMAR OUEST (Haut-Rhin) Alt 192m
Le 11/03/2018 à 19:26, Nunbora a dit :

Après un hiver très océanique, très humide et doux, qui a plâtré le haut de nos  montagnes mais joué au yoyo permanent en dessous de 1000m, voici la « belle » saison qui arrive. Possibles épisodes hivernaux encore pendant un mois, mais on est quand même sur la pente descendante. La neige a pris cher ce week-end, et aurait besoin de regel et de remise à niveau par endroits. Les crocus et jonquilles vont pointer le bout de leur tige, personnellement j’aime bien cette saison « entre deux » ou on passe du printemps à l´hiver en quelques kilomètres. Trêve de blabla, qu’est ce qui nous attend ces prochains jours? Rien de super folichon à priori, mais on va surveiller tout de même car mars est le mois des contrastes...

Voici un aperçu rapide avec le diagramme GEFS:

graphe_ens3_lvt4.gif

 

Curieux ce creux abyssal (pour une fin mars)  vers le 19 mars... d’ailleurs a 500hPa il ne se passe strictement rien à ce moment là, les niveaux sont  totalement découplés.  

Si ce pic a 850 hPa était positif, le déterministe finirait à coup sûr par rallier l’ensemble des autres scénarios à sa cause, mais s’agissant d’un  pic négatif, gageons qu’il s’agit juste d’un errement du déterministe qui va vite sagement rejoindre le troupeau....:D

 

 

hello !

Je reviens juste sur ton post où tu stipule un hiver doux et et très humide.

A la vue du bilan de l'hiver 2017 - 2018, sur les massifs l'hiver a été dans les normes voir légèrement en dessous. Par contre pour les massifs du Sud de la France, c'est un déficit thermique. ;-)

 

 

CARTE_FRANCE_ATM_2018HIV.png

Modifié par judd
  • J'aime 1
  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié) - Lieu : Grand Valtin (88) - 825m, sur le versant sud de la chaume de Sérichamp (1142m)
il y a une heure, judd a dit :

hello !

Je reviens juste sur ton post où tu stipule un hiver doux et et très humide.

A la vue du bilan de l'hiver 2017 - 2018, sur les massifs l'hiver a été dans les normes voir légèrement en dessous. Par contre pour les massifs du Sud de la France, c'est un déficit thermique. ;-)

 

 

CARTE_FRANCE_ATM_2018HIV.png

 

Merci Judd pour ces précisions objectives, mon ressenti était un hiver doux, sans doute à cause de la quasi-absence de périodes anticycloniques  froides et au nombre de redoux pluvieux qui ont chaque fois rincé la neige qui était bien présente en première moitié d’hiver mais à fait défaut en deuxième moitié (en dessous de 1000m). 

Modifié par Nunbora

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Altenbach (68) - 705 m - sur le versant Sud du Grand Ballon (1424 m)

En terme d'enneigement en tout cas, la saison hivernale 2017-2018 fut quand même totalement déficitaire sur ma position.

C'est bien simple, je n'ai jamais vu une épaisseur maxi aussi faible depuis l'hiver 2001-2002 au moins (pas de relevés avant) : 13 cm !!!

Le minimum était jusqu'à présent de 20 cm en janvier 2002 et 23 cm en janvier 2017.

  • J'aime 1
  • Surprise 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Haute Joux, Les Fourgs 1140m
il y a 13 minutes, alsavosges a dit :

En terme d'enneigement en tout cas, la saison hivernale 2017-2018 fut quand même totalement déficitaire sur ma position.

C'est bien simple, je n'ai jamais vu une épaisseur maxi aussi faible depuis l'hiver 2001-2002 au moins (pas de relevés avant) : 13 cm !!!

Le minimum était jusqu'à présent de 20 cm en janvier 2002 et 23 cm en janvier 2017.

5m10 en cours;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Altenbach (68) - 705 m - sur le versant Sud du Grand Ballon (1424 m)
il y a 1 minute, pablo25 a dit :

5m10 en cours;)

 

Je ne parle quand même pas de cumulé ;) 

  • Haha 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié) - Lieu : Chélieu 38 (550 m ) et hauteur de Mieussy/Thyez 74 ( 970 m ) .
il y a 13 minutes, pablo25 a dit :

5m10 en cours;)

Salut Oliv  , 

 

5,10 m mais une couche au sol le plus souvent assez ridicule pour la cote 1150  à  cause de trop nombreux lessivages   , çà compte  auussi  beaucoup dans le ressenti d'une saison froide !

 

Aie topic previs la ! 

.

Modifié par ricos

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié) - Lieu : Haute Joux, Les Fourgs 1140m
il y a 7 minutes, ricos a dit :

Salut Oliv  , 

 

5,10 m mais une couche au sol le plus souvent assez ridicule pour la cote 1150  à  cause de trop nombreux lessivages   , çà compte  auussi  beaucoup dans le ressenti d'une saison froide !

 

Aie topic previs la ! 

.

salut, la saison n'est pas terminée, encore 6sem ! oui sauf novembre et décembre avec un max de 80cm, 5m, on est sur un bon score (1/3 sup) et le mois le plus froid depuis début VP2 (2013) avec Tm -5° en février

neige de 5h à 13h environ 10cm puis un total de 20cm au sol lundi

Modifié par pablo25

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Remiremont - Porte des Hautes Vosges (400 m)
Il y a 2 heures, Nunbora a dit :

 

Merci Judd pour ces précisions objectives, mon ressenti était un hiver doux, sans doute à cause de la quasi-absence de périodes anticycloniques  froides et au nombre de redoux pluvieux qui ont chaque fois rincé la neige qui était bien présente en première moitié d’hiver mais à fait défaut en deuxième moitié (en dessous de 1000m). 

 

le "yoyo" que tu évoques au début du message que cite @judd et la carte des écarts à la moyenne thermique ne sont pas incompatibles.

En fait la carte proposée par MF cache de nombreuses oscillations, parfois intenses, qui ont émaillé notre hiver 2017/2018.

Janvier d'une douceur extraordinaire, et pas mal de passages bien froids le reste du temps mais souvent trop secs (notamment le gros coup de fin février). 

Les altitudes intermédiaires, entre 400 et 800 mètres restent sur un bilan mitigé voire franchement négatif sur le plan hivernale, tandis qu'au dessus de 1000 mètres l'impression hivernale devient globalement positive (enneigement continu et parfois épais malgré de bons coups de robots, et aux premières loges du moindre refroidissement d'altitude)  ;)

  • J'aime 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.