Simon67

Prévisions dans le Nord-Est - Mai 2018

Messages recommandés

Posté(e) (modifié) - Lieu : Ringendorf (67) Alsace (220m)

Pour commencer ce mois de mai, la tendance anticyclonique semble ce confirmer pour les prochains jours avec une ceinture anticyclonique qui va se mettre en place depuis l'Atlantique à l'Europe centrale avec la goutte froide actuelle qui ira s'isolée en Méditerranée proche de l'Italie et la Sardaigne. Celle ci n'aura plus aucune influence pour nous  et un flux d'est  Anticyclonique ce mettra doucement en place. 

 

gfs-0-84.png?6

 

Un temps probablement de plus en plus  doux vers la fin de semaine avec des températures probablement vers les 20/25°C notamment vers le week-end. Un temps assez anticyclonique qui devrait exclure les développements orographiques dans un premier temps et donc quasi pas de précipitations pour cette fin de semaine comme le montre le diagramme de Strasbourg. 

 

Diagramme GEFS

 

La suite pourrait devenir un peut plus instable d'après gfs mais c'est encore un peut loin pour confirmer cette tendance surtout que cep semble un peut différent.  A suivre. 

Modifié par Simon67
  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Baume-les-dames (25) 270 m.

Oui GfS simule de l'instabilité la semaine prochaine mais je pense qui s'emballe légèrement au vue de la synoptique plutôt stable à vue d'œil.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Alsace Bossue - Petersbach (370 m)

Simon à bien résumé notre fin de semaine qui s'annonce pour le moins très estival. Le coup d'envoi sera donné vendredi après un jeudi plus ou moins de saison !

On pourra même assurément parler de chaleur (n'ayons pas peur de le dire) dans nos régions, puisque les modèles tendent désormais à nous faire fleurir des pointes supérieures à 25° C / 26° C dès dimanche ! Bon d'accord, avec la plaine alsacienne c'est plutôt des pointes à plus de 27 / 28° C mais pschuut hein :D 

 

Les températures à 850 hPa seront équivalentes (ou presque) au coup de chaud qu'on a eu courant avril. Je ne serais donc pas surpris qu'on puisse une nouvelle fois titiller la barre des 30° C (lundi / mardi prochain) dans notre plaine alsacienne ;)

 

Sinon rien de bien spécial à ce mettre sous la dent pour le moment, si ce n'est de la vitamine D.

 

image.thumb.png.cd8ea8828d6d49f6a9a82bdf8adf066c.png

  • J'aime 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié) - Lieu : Massif du Hohneck, 1220m

L'été reprend plein pot en effet.

Côté instabilité, il va falloir jouer du couteau et de la fourchette pour s'octroyer quelques petits bouts de masse d'air instable ET en même temps non inhibée.

Le coup de chaud, en tout cas, sera rapidement trop anticyclonique dans le nord-est:

Dès le top départ, samedi, nous serons effectivement promptement sous une dorsale en altitude:

 

1525326295.gif

 

Confirmation des hautes pressions pour dimanche:

 

1525326331.gif

 

Avec net renforcement du drain continental, et advection d'une masse d'air plus sèche et plus stable sur l'extrême nord-est, via l'Allemagne:

 

1525326371.gif

 

Poursuite des conditions anticycloniques chaudes lundi:

 

1525326404.gif

 

Cela aurait pu finir par déboucher sur un marais barométrique à tendance anticyclonique certes, avec au moins une instabilité prenant sur le relief, mais le nord-est, en raison du maintien du flux continental très sec, aura du mal à prétendre intéresser durablement l'air instable et humide présent sinon sur presque toute la France, où averses et orages se multiplieront dans le même temps:

 

1525326436.gif

 

Mardi enfin, évolution dans la synoptique générale:

 

1525326471.gif

 

Les hautes pressions devraient commencer à se déplacer vers le nord-est de l'Europe, pour laisser place à l'approche d'un talweg par l'ouest. Conditions de marais barométrique devenant légèrement dépressionnaire.

Si la masse d'air humide déjà présente sur le pays les jours précédents pourra enfin se décaler vers le nord-est ( arrêt du drain continental), ça ne se fera qu'en basse couche cependant. On conservera en basse troposphère des profils sinon bien secs, pas spécialement favorables au support de la convection, malgré un environnement synoptique plus propice sinon.

Coupe GFS mardi après-midi du Massif Central à gauche au nord-est à droite:

 

1525326911.png

 

Autre point à surveiller: l'activité du talweg lui-même. Il circulera(it) quand même plutôt au nord, sa pointe sud survolant le nord-ouest. Son dynamisme, même marginal, suffira cependant à attiser la convection sur le pays, du moins là où les conditions seront encore instables, suffisamment énergiques.

 

Mercredi:

 

1525326504.gif

PAssage du talweg sur le nord-est, dans un contexte cependant de moins en moins dynamique, qui ne sera plus suffisant pour soutenir l'activité instable, surtout que pour le moment, le front froid est vu passer dans la nuit de mardi à mercredi sur le nord-est. Timing impec, dans une masse d'air pas folichonne les heures précédentes, il y a fort à parier que cette vague de chaleur se solde par un flop magistral.

Pour illustrer ( GFS).

 

Mardi après-midi:

 

1525327448.gif

 

Mercredi matin:

1525326716.gif

Le traditionnel passage en pluies résiduelles sur le nord-est, premières réactivations à l'avant sur le sud de l'Allemagne cependant.

 

Et mercredi après-midi:

1525326747.gif

Bye bye les orages ;)

 

A préciser quand même, dans l'optique d'une tournure plus favorable au nord-est:

- données brutes du seul GFS ( ceci dit, si il ne simule pas d'orage en général, c'est qu'il n'y en aura pas ou peu, tant on connaît la propension du modèle à tartiner)

- décalages favorables possibles compte tenu de la synoptique tirée au cordeau. Si l'air instable gagne ne serait-ce que 200/300km vers le nord-est en début de semaine, le nord-est pourra prétendre lui aussi à une évolution convective, et notamment les reliefs.

- timing du passage du front froid entre mardi et mercredi à suivre, ce sera le dernier joker.

 

Sinon, une chose qui risque de ne pas avoir besoin de confirmation, c'est le fait comme dit plus haut d'aller de nouveau titiller les 30°C à moment donné, même si ça n'est pas encore modélisé sur les données brutes.

 

Edit, à noter aussi, le vent de nord-est pourra souffler de manière soutenue en rafales en journée en fin de semaine. Ca va voler!

 

 

Modifié par Fil67
  • J'aime 5
  • Merci 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Village-Neuf (68) 245 m, secteur trois frontières, 6km env de Bâle-Mulhouse

C’est fou comme gfs envoie des temperatures maximales sous estimées... En attendant, MF envoie des valeurs jusqu’à 28 possibles alors que gfs a du mal à voir les 25...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié) - Lieu : COLMAR OUEST (Haut-Rhin) Alt 192m
il y a 32 minutes, Clem68 a dit :

C’est fou comme gfs envoie des temperatures maximales sous estimées... En attendant, MF envoie des valeurs jusqu’à 28 possibles alors que gfs a du mal à voir les 25...

En attendant, dans ce pic de T° possible, le vent continue à être de la partie secteur Est NE.

C'est fou le vent qu'on a en Alsace ces 2 dernières semaine.

Il a aussi pour effet de limiter la hausse des T° et je pense que nous atteindrons au max 24 / 25 demain au mieux.

A suivre en live

Modifié par judd

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Strasbourg ouest
Il y a 21 heures, judd a dit :

En attendant, dans ce pic de T° possible, le vent continue à être de la partie secteur Est NE.

C'est fou le vent qu'on a en Alsace ces 2 dernières semaine.

Il a aussi pour effet de limiter la hausse des T° et je pense que nous atteindrons au max 24 / 25 demain au mieux.

A suivre en live

Ce vent a aussi pour effet d'assécher les sols, pour preuve les agriculteurs arrosent déjà le blé depuis quelques jours...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : COLMAR OUEST (Haut-Rhin) Alt 192m
il y a une heure, ced67 a dit :

Ce vent a aussi pour effet d'assécher les sols, pour preuve les agriculteurs arrosent déjà le blé depuis quelques jours...

Oui, les surfaces sont déjà très sèches. Poussière de poussières ! Mais heureusement ça n'affecte  que la surface. Dès 5cm de profondeur ça reste humide.

Sinon, bien que toujours présent, le vent soufflera moins fort aujourd'hui. Nos chances de voir les 27° grandissent.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Massif du Hohneck, 1220m
il y a 57 minutes, ced67 a dit :

Ce vent a aussi pour effet d'assécher les sols, pour preuve les agriculteurs arrosent déjà le blé depuis quelques jours...

 

Le vent n'a plus vraiment pour effet d'assécher le sol dans les parcelles de blé, où les plantes sont déjà suffisamment hautes. Par contre il accélère l'évaporation au niveau du feuillage et du coup la demande en eau par les racines,  qui contribuent à assécher le sol. Enfin le problème reste le même, le manque d'eau, le soleil, et la bise au printemps ne sont pas une nouveauté, ce qui l'est plus ces dernières années, c'est le niveau des températures qui est y associé et qui modifie l'équilibre.

J'ai été surpris de voir les blés irrigués avant le maïs en tout cas, car les sols sont encore totalement nus entre les rangs de jeunes plants. L'arrosage ne devrait cependant plus tarder pour de bon, au vu des prévisions.

Faut voir, cependant, si des averses/orages ne pourront pas améliorer la situation ces prochains jours: un peu de nouveau concernant la synoptique de la semaine prochaine.

On reste sur des bases chaudes, ensoleillées, et majoritairement sèches, certes, mais les signaux d'instabilité reprennent un peu du poil de la bête.

Bon, faudra patienter encore un peu ceci dit.

Pour preuve, la situation de lundi:

 

1525594848.gif   1525594876.gif

 

Globalement instable ( carte de gauche), et arrivée d'un peu d'énergie convective par le sud ( carte de droite)

Niveau synoptique, on a du mieux par rapport au dernier point prévision de jeudi:

 

1525595044.gif  1525595186.gif

 

On notera sur la carte de gauche, une légère inflexion dépressionnaire à 5km d'altitude au-dessus de la façade est de la France. La carte de droite montre même la présence d'une zone de faible dynamisme sur le nord-est.

Le tout s'applique cependant sur une masse d'air encore bien trop sèche pour déboucher sur quoi que ce soit, comme en témoigne la prévision de radiosondage de GFS pour lundi après-midi en Alsace:

 

sondagegfs_579_303_36_1_1525595395.png

 

Sans compter la présence d'une couche d'inversion ou d'isothermie entre 1500 et 2000m, qui va jouer le rôle de couvercle sur d'éventuels départs de convection ( ne serait-ce que sous forme de simples cumulus aux heures chaudes au-dessus du relief).

 

Mardi, les conditions d'instabilité se maintiennent:

 

1525595674.gif  1525595713.gif

 

Tandis que les valeurs d'énergie convective disponible s'affirment également sur le nord-est.

 

1525595815.gif

 

Côté synoptique, on conserve une situation de marais barométrique dépressionnaire après l'éloignement vers le nord-est des hautes pressions d'altitude, ce qui confirme globalement l'évolution proposée par les modèles lors du dernier point. Petite nouveauté cependant, dans la lignée du processus dépressionnaire entamé la veille au-dessus des Alpes et du Jura, on voit apparaître un petit creux en altitude. Pas grand chose c'est certain, et sa forme bien ronde ne contribuera pas à délivrer énormément de dynamisme autour de lui. L'avantage, c'est qu'il contribuera à affaiblir le couvercle thermique induit par les hauts géopotentiels les jours précédents, et qu'on apercevait encore clairement dans la prévision de radiosondage pour lundi:

 

sondagegfs_581_303_60_1_1525596171.png

 

On notera une masse d'air qui aura tendance à s'humidifier sensiblement en basse troposphère, notamment entre 2000 et 3500m d'altitude. Ce qui explique en partie l'augmentation des valeurs d'énergie convective en hausse. Par contre, au-dessus de 3500m, on reste dans une masse d'air encore bien sèche, trop sèche pour pouvoir tirer réellement parti de l'environnement synoptique déjà plus favorable, si bien que seuls les reliefs ( sud des Vosges essentiellement) pourront forcer un peu la convection, sans pour autant que cela aille nécessairement jusqu'à l'averse ou l'orage.

Ce sera cependant plus facilement le cas en se dirigeant vers la moitié sud du nord-est, où les conditions plus instables et un peu plus énergiques compenseront sinon ces faiblesses. Des orages et des averses devraient pouvoir se former rapidement sur le Jura et plus localement dans les plaines aussi, le tout s'amalgamant en soirée et courant de nuit de mercredi en un magma résiduel pluvio instable très désorganisé à l'activité très inégale.

 

Mercredi, nous resterons encore dans un vaste marais barométrique dépressionnaire en altitude, et au sein de ce magma dépressionnaire au sol aussi:

 

1525596756.gif

 

Deux choses changent cependant par rapport à ce qui avait été entrevu dans le dernier point:

- le talweg britannique, comme pressenti alors, disparaît quasi intégralement de la scène météo: il se résorbe, se rétracte, et n'apparaît même plus sur notre carte de situation générale à 5km ( même si il pourra encore délivrer une impulsion dynamique résiduelle "orpheline"), si bien que cela permet de repousser un peu le passage du front froid prévu initialement dans la nuit de mercredi.

- en échange, on récupère par contre un autre creux dépressionnaire d'altitude situé la veille sur l'est de l'arc alpin ( tandis que notre petit creux français disparaît entre temps).

 

Bref, situation un peu complexe, où instabilité et énergie seront ( encore) de la partie:

 

1525596957.gif  1525597002.gif

 

Mais plus pour très longtemps dans le nord-est!

On mise tout sur cette journée de mercredi désormais, et il faudra se dépêcher, tout en évitant quelques problèmes de synchronisation qui risquent sinon de faire capoter la situation.

La masse d'air plus humide permettra enfin de pouvoir compter sur des déclenchements convectifs moins laborieux sur l'extrême nord-est. Le relief y aura sans doute droit, mais comme dit, l'impulsion dynamique résiduelle de notre feu talweg britannique ainsi que celle( faible aussi)  apportée par le cut-off autrichien pourraient favoriser des départs spontanés en plaine aussi.

Le tout éventuellement un peu boosté par l'approche d'un front froid moribond par l'ouest, en lien avec la disparition du talweg britannique.

A affiner à plus court terme, car dans cet environnement où l'instabilité tirera essentiellement son punch des niveaux d'énergie disponible, un départ gris dans cette journée de mercredi pourrait compromettre pas mal de choses dans le pire des cas.

 

On retrouvera à partir de jeudi des masses d'air avec des températures en altitude non plus dignes d'un mois de juillet, mais simplement conformes aux normales saisonnières d'une première décade de mai.

Niveau arrosage dans l'ensemble, pas de faux espoirs, on reste sur un épisode instable de 2 jours maxi ( mardi/mercredi), pas généralisé, et pas spécialement actif. Le front froid clôturant l'intervalle instable sera à l'image de celui-ci: effiloché, pas franchement actif, et ensuite, le modèle américain simule de nouveau le retour d'un temps sec. Al'issue de tout ça, la sécheresse de surface risquera fort d'avoir simplement été amplifiée par la chaleur et le vent actuels, sans nécessairement avoir de compensation la plupart du temps.

Il faudra vraisemblablement attendre la semaine suivante pour voir la synoptique générale évoluer vers quelque chose de plus prometteur en terme de précipitations, et encore, avec un grand point d'interrogation pour le moment.

 

 

 

 

 

  • J'aime 9
  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Village-Neuf (68) 245 m, secteur trois frontières, 6km env de Bâle-Mulhouse
Il y a 8 heures, Fil67 a dit :

 

Le vent n'a plus vraiment pour effet d'assécher le sol dans les parcelles de blé, où les plantes sont déjà suffisamment hautes. Par contre il accélère l'évaporation au niveau du feuillage et du coup la demande en eau par les racines,  qui contribuent à assécher le sol. Enfin le problème reste le même, le manque d'eau, le soleil, et la bise au printemps ne sont pas une nouveauté, ce qui l'est plus ces dernières années, c'est le niveau des températures qui est y associé et qui modifie l'équilibre.

J'ai été surpris de voir les blés irrigués avant le maïs en tout cas, car les sols sont encore totalement nus entre les rangs de jeunes plants. L'arrosage ne devrait cependant plus tarder pour de bon, au vu des prévisions.

Faut voir, cependant, si des averses/orages ne pourront pas améliorer la situation ces prochains jours: un peu de nouveau concernant la synoptique de la semaine prochaine.

On reste sur des bases chaudes, ensoleillées, et majoritairement sèches, certes, mais les signaux d'instabilité reprennent un peu du poil de la bête.

Bon, faudra patienter encore un peu ceci dit.

Pour preuve, la situation de lundi:

 

1525594848.gif   1525594876.gif

 

Globalement instable ( carte de gauche), et arrivée d'un peu d'énergie convective par le sud ( carte de droite)

Niveau synoptique, on a du mieux par rapport au dernier point prévision de jeudi:

 

1525595044.gif  1525595186.gif

 

On notera sur la carte de gauche, une légère inflexion dépressionnaire à 5km d'altitude au-dessus de la façade est de la France. La carte de droite montre même la présence d'une zone de faible dynamisme sur le nord-est.

Le tout s'applique cependant sur une masse d'air encore bien trop sèche pour déboucher sur quoi que ce soit, comme en témoigne la prévision de radiosondage de GFS pour lundi après-midi en Alsace:

 

sondagegfs_579_303_36_1_1525595395.png

 

Sans compter la présence d'une couche d'inversion ou d'isothermie entre 1500 et 2000m, qui va jouer le rôle de couvercle sur d'éventuels départs de convection ( ne serait-ce que sous forme de simples cumulus aux heures chaudes au-dessus du relief).

 

Mardi, les conditions d'instabilité se maintiennent:

 

1525595674.gif  1525595713.gif

 

Tandis que les valeurs d'énergie convective disponible s'affirment également sur le nord-est.

 

1525595815.gif

 

Côté synoptique, on conserve une situation de marais barométrique dépressionnaire après l'éloignement vers le nord-est des hautes pressions d'altitude, ce qui confirme globalement l'évolution proposée par les modèles lors du dernier point. Petite nouveauté cependant, dans la lignée du processus dépressionnaire entamé la veille au-dessus des Alpes et du Jura, on voit apparaître un petit creux en altitude. Pas grand chose c'est certain, et sa forme bien ronde ne contribuera pas à délivrer énormément de dynamisme autour de lui. L'avantage, c'est qu'il contribuera à affaiblir le couvercle thermique induit par les hauts géopotentiels les jours précédents, et qu'on apercevait encore clairement dans la prévision de radiosondage pour lundi:

 

sondagegfs_581_303_60_1_1525596171.png

 

On notera une masse d'air qui aura tendance à s'humidifier sensiblement en basse troposphère, notamment entre 2000 et 3500m d'altitude. Ce qui explique en partie l'augmentation des valeurs d'énergie convective en hausse. Par contre, au-dessus de 3500m, on reste dans une masse d'air encore bien sèche, trop sèche pour pouvoir tirer réellement parti de l'environnement synoptique déjà plus favorable, si bien que seuls les reliefs ( sud des Vosges essentiellement) pourront forcer un peu la convection, sans pour autant que cela aille nécessairement jusqu'à l'averse ou l'orage.

Ce sera cependant plus facilement le cas en se dirigeant vers la moitié sud du nord-est, où les conditions plus instables et un peu plus énergiques compenseront sinon ces faiblesses. Des orages et des averses devraient pouvoir se former rapidement sur le Jura et plus localement dans les plaines aussi, le tout s'amalgamant en soirée et courant de nuit de mercredi en un magma résiduel pluvio instable très désorganisé à l'activité très inégale.

 

Mercredi, nous resterons encore dans un vaste marais barométrique dépressionnaire en altitude, et au sein de ce magma dépressionnaire au sol aussi:

 

1525596756.gif

 

Deux choses changent cependant par rapport à ce qui avait été entrevu dans le dernier point:

- le talweg britannique, comme pressenti alors, disparaît quasi intégralement de la scène météo: il se résorbe, se rétracte, et n'apparaît même plus sur notre carte de situation générale à 5km ( même si il pourra encore délivrer une impulsion dynamique résiduelle "orpheline"), si bien que cela permet de repousser un peu le passage du front froid prévu initialement dans la nuit de mercredi.

- en échange, on récupère par contre un autre creux dépressionnaire d'altitude situé la veille sur l'est de l'arc alpin ( tandis que notre petit creux français disparaît entre temps).

 

Bref, situation un peu complexe, où instabilité et énergie seront ( encore) de la partie:

 

1525596957.gif  1525597002.gif

 

Mais plus pour très longtemps dans le nord-est!

On mise tout sur cette journée de mercredi désormais, et il faudra se dépêcher, tout en évitant quelques problèmes de synchronisation qui risquent sinon de faire capoter la situation.

La masse d'air plus humide permettra enfin de pouvoir compter sur des déclenchements convectifs moins laborieux sur l'extrême nord-est. Le relief y aura sans doute droit, mais comme dit, l'impulsion dynamique résiduelle de notre feu talweg britannique ainsi que celle( faible aussi)  apportée par le cut-off autrichien pourraient favoriser des départs spontanés en plaine aussi.

Le tout éventuellement un peu boosté par l'approche d'un front froid moribond par l'ouest, en lien avec la disparition du talweg britannique.

A affiner à plus court terme, car dans cet environnement où l'instabilité tirera essentiellement son punch des niveaux d'énergie disponible, un départ gris dans cette journée de mercredi pourrait compromettre pas mal de choses dans le pire des cas.

 

On retrouvera à partir de jeudi des masses d'air avec des températures en altitude non plus dignes d'un mois de juillet, mais simplement conformes aux normales saisonnières d'une première décade de mai.

Niveau arrosage dans l'ensemble, pas de faux espoirs, on reste sur un épisode instable de 2 jours maxi ( mardi/mercredi), pas généralisé, et pas spécialement actif. Le front froid clôturant l'intervalle instable sera à l'image de celui-ci: effiloché, pas franchement actif, et ensuite, le modèle américain simule de nouveau le retour d'un temps sec. Al'issue de tout ça, la sécheresse de surface risquera fort d'avoir simplement été amplifiée par la chaleur et le vent actuels, sans nécessairement avoir de compensation la plupart du temps.

Il faudra vraisemblablement attendre la semaine suivante pour voir la synoptique générale évoluer vers quelque chose de plus prometteur en terme de précipitations, et encore, avec un grand point d'interrogation pour le moment.

 

 

 

 

 

Merci beaucoup pour ton analyse. Personnellement, je pense que le potentiel de mardi sur le sud de nos régions est plus fort que celui de mercredi... En espérant que ça s’affine dans le bon sens pour les « orageophiles » pour mercredi...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Buhl-lorraine, Moselle ( 260 m )
il y a une heure, Clem68 a dit :

Merci beaucoup pour ton analyse. Personnellement, je pense que le potentiel de mardi sur le sud de nos régions est plus fort que celui de mercredi... En espérant que ça s’affine dans le bon sens pour les « orageophiles » pour mercredi...

 

mouai, je suis pas du tout convaincu qu'il y aura quelque chose mardi à part peut etre sur le Jura. Mais il faudra aller encore plus au sud pour voir l'instabilité se développer. Sur le reste du NE, ca sera encore beaucoup trop sec pour avoir quoi que ce soit du moins en plaine de manière sur. La situation s'annoncera bien meilleure mercredi par l'ouest et des orages devraient finir par éclater en fin de journée un peu partout. Sur le coup, je suis assez d'accord avec l'analyse de fil67

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Village-Neuf (68) 245 m, secteur trois frontières, 6km env de Bâle-Mulhouse

Ok autant pour moi:)... 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Village-Neuf (68) 245 m, secteur trois frontières, 6km env de Bâle-Mulhouse

Bonjour

Alors je ne veux pas paraître ennuyeux, mais où en est on sur les orages de demain ? 

Merci d’avance pour vos réponses...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Massif du Hohneck, 1220m
il y a 2 minutes, Clem68 a dit :

Bonjour

Alors je ne veux pas paraître ennuyeux, mais où en est on sur les orages de demain ? 

Merci d’avance pour vos réponses...

 

Pas de grande nouveauté. En fin de journée aujourd'hui les résidus de l'activité instable diurne traineront sur la moitié sud du nord-est, en gros au sud d'une ligne Dijon/Mulhouse. Au sud de cette ligne, quelques averses, orageuses ou non, et/ou ponctuellement quelques orages sont encore localement possibles en toutes régions jusqu'en soirée/début de nuit, au nord de cette ligne, les reliefs seront sans doute indispensables au maintien des derniers noyaux convectifs éventuellement formés aux heures chaudes ( sud Vosges/nord Jura)

La nuit s'annonce  majoritairement sèche sur Alsace/Lorraine, puis rapidement partout, avec un nouvel assèchement provisoire de la masse d'air par le nord-est.

 

Mercredi, début de journée généralement ensoleillé, mais rapidement apparition des premiers cumulus sur les reliefs, en lien avec une humidification et une déstabilisation plus franche de la masse d'air par l'est et le nord-est ( influence du cut-off autrichien qui gagne le sud-ouest de l'Allemagne).

Orages essentiellement sur les reliefs en cours d'après-midi ( Vosges/Forêt Noire/Jura), débordements possibles dans les plaines localement, en flux d'est-nord-est, et, a priori, formation d'une zone de nette  convergence des vents de surface en fin d'après-midi/début de soirée sur le centre du nord-est ( en gros au niveau de l'axe sud/nord lors du dernier gros épisode d'il y a quelques jours), avec possiblement une réactivation significative de l'activité orageuse malgré l'heure plus tardive, le tout évoluant ensuite en pluies résiduelles sous front froid se désactivant un peu aux heures froides plus tard en cours de nuit de jeudi sur l'est du nord-est.

Il faudra caler tout ça, les modèles à mailles fines ne sont pas unanimes sur la localisation exacte de cet axe et son comportement ultérieur.

 

En gros, ça ne sera de toute façon pas l'épisode du mois, et nombre de secteurs dans les plaines ( un peu moins sur les reliefs) passeront très certainement totalement au travers de cette dégradation instable.

 

Pour finir, le petit truc qui fout les boules pour le moment, c'est la constitution d'un axe orageux bien mieux portant jeudi en cours de journée, juste avant le passage du front froid, sur l'Allemagne, évidemment ( meilleur environnement synoptique a priori, et bon timing aussi):

1525770776.gif

 

Arpege est dans la même veine:

 

arpegede-42-58-0_inz9.png  arpegede-28-60-0_bgc6.png

 

Allez les Alsacos, ont sert bien fort les fesses, si pas de débordements orographiques mercredi, ça risque de péter en soirée surtout à l'ouest et jeudi en journée juste à l'est ;)

 

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Strasbourg ouest

moi je ne vaux pas de pluie jeudi matin:P, j'ai une course de vélo à Merckwiller, je remarque que les prévis bougent encore pour jeudi, j'espère qu'il fera juste des orages le soir où dans l'après-midi...

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié) - Lieu : Saint-Nabor (67) - 312 m au pied du mont Ste-Odile
Il y a 2 heures, ced67 a dit :

moi je ne veux pas de pluie jeudi matin:P, j'ai une course de vélo à Merckwiller, je remarque que les prévis bougent encore pour jeudi, j'espère qu'il fera juste des orages le soir où dans l'après-midi...

 

 

Non, jeudi matin, ça ne bougera pas, ça fait des jours qu'il y a de la pluie prévu, mais ça ne va pas t'arrêter, si ? ^_^

Mais avec un peu de chance (ou de malchance :D )  ce sera fini à 10h, ça passe assez vite j'ai l'impression.

Modifié par pvaill67

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié) - Lieu : Strasbourg ouest
il y a une heure, pvaill67 a dit :

 

Non, jeudi matin, ça ne bougera pas, ça fait des jours qu'il y a de la pluie prévu, mais ça ne va pas t'arrêter, si ? ^_^

Mais avec un peu de chance (ou de malchance :D )  ce sera fini à 10h, ça passe assez vite j'ai l'impression.

ça bouge encore MF annonce des éclaircies de 8h à 11h , donc fin de al pluie avant 8h alors que hier soir c'était encore de la pluies entre 8 et 11h...

La pluie ne va pas m'arrêter, mais ça rendra la course dangereuse et c'est ça qui me dérange surtout ^_^

Modifié par ced67

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Massif du Hohneck, 1220m

Prochaine échéance à garder sous le coude: la fin de semaine. A priori belle advection "chaude"  durant la journée de vendredi et en cours de nuit de samedi avec un flux virant sud-ouest, et permettant à la masse d'air à 1500m de reprendre en 24h pas loin d'une dizaine de degrés ( ce qui aura été perdu lors du passage du front froid dans les 24/36h qui viennent).

Vaste talweg bloquant progressivement sur le golfe de Gascogne et de là ayant tendance à régresser ensuite vers le nord en direction des Iles britanniques, tout en prenant une inclinaison négative et en dirigeant peu à peu un flux plein sud en fin de journée de samedi.  Sa partie sud ira ensuite s'isoler en Méditerranée.  La scission aurait lieu au-dessus de la France, dimanche, probablement au-dessus du Centre-Est ( à préciser, si les modèles à mailles larges tiennent la synoptique générale, ils cherchent encore un compromis sur les modalités de fonctionnement)

Quand tout cela sera calé, on verra à plus court terme et plus en détail si cette configuration douce et dépressionnaire sera en mesure d'apporter quelque chose d'intéressant niveau orages sur l'extrême est. Apparemment, ce secteur serait le seul à pouvoir engranger suffisamment d'instabilité éventuellement exploitable dans cet environnement synoptique. LE reste du pays serait déjà en plein dans le brouhaha dépressionnaire frontal, avant que l'advection douce et le dynamisme ne parviennent à se synchroniser. Ce coup-ci, les cartes sont un peu meilleures pour nous.

J+4/5 cependant, et ça se jouerait au kilomètre même pour l'extrême Est.

IL ferait meilleur se trouver ou sur le sud de l'Allemagne samedi après-midi ou carrément dans l'est de ce pays dimanche.

Quoiqu'il arrive, les températures devraient repartir à la baisse après ce nouveau court intermède instable, en reprenant le chemin des normales saisonnières

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Risque d'orages du jour 0/4 au Nord.
Indice de prévisibilité des risques associées au orages faible et présentent un contexte de faible dynamique pour ce jour.

0 signifie pas d'organisation, orage de faible durée de vie

Aucun texte alternatif disponible.Lâimage contient peut-être : texte

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Strasbourg-centre (soir&WE) / Gresswiller (jours ouvrés)

Le moins que l'on puisse dire c'est que ce n'est pas calé pour dimanche. 

Un DET encore doux, des scénarios qui plongent à 0° et une moyenne au milieu. 

graphe_ens3.php?x=&ext=1&y=&run=6&ville=

 

  • J'aime 1
  • Haha 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Bust, Alsace Bossue dpt 67 (alt 310m)
Il y a 3 heures, RomainD a dit :

Le moins que l'on puisse dire c'est que ce n'est pas calé pour dimanche. 

Un DET encore doux, des scénarios qui plongent à 0° et une moyenne au milieu. 

graphe_ens3.php?x=&ext=1&y=&run=6&ville=

 

 

Pas calé effectivement pour le WE à venir.

Ce que l'on peut aussi noter c'est que l'on semble se diriger vers une deuxième moitié de mois plus humide, les signaux de PP sont bien là.

On risque également d'avoir une deuxième décade de mois beaucoup plus fraiche que la première décade.

A voir dans les jours à venir...

 

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié) - Lieu : Loray

GFS semble revenir à son scénario d'il y a 4 jours! Une goutte froide qui se dirige plein sud...

Modifié par Erkalfine

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié) - Lieu : Massif du Hohneck, 1220m
il y a une heure, Erkalfine a dit :

GFS semble revenir à son scénario d'il y a 4 jours! Une goutte froide qui se dirige plein sud...

 

Et ainsi pas loin d'une situation potentiellement plus intéressante pour nous le week-end prochain: le nord-est secteur le plus doux de France à ce moment- là, avec advection d'air instable par l'est sur le flanc nord du cut-off sur le sud du pays. Ca peut être utile!

Mais pas loin par la même occasion d'un gros trollage aussi: très près de l'interface fraîche et humide sur la France, et un peu trop loin de la masse d'air chaude en embuscade sur l'Allemagne, avec des zones de dynamisme synoptique qui pourraient majoritairement snober le nord-est, en restant sur le centre et le sud de la France.

Si l'hypothèse américaine de ce midi se vérifie, il faudra jouer de la prévision à très court terme pour savoir à quelle sauce nous serions manger niveau instabilité et orages sur l'extrême nord-est. ( Lorraine/Alsace)

On n'est pas encore rendus cependant. Une goutte froide à 72h, qui ne fait pas encore l'unanimité.

 

Modifié par Fil67

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Loray
il y a une heure, Fil67 a dit :

 

Et ainsi pas loin d'une situation potentiellement plus intéressante pour nous le week-end prochain: le nord-est secteur le plus doux de France à ce moment- là, avec advection d'air instable par l'est sur le flanc nord du cut-off sur le sud du pays. Ca peut être utile!

Mais pas loin par la même occasion d'un gros trollage aussi: très près de l'interface fraîche et humide sur la France, et un peu trop loin de la masse d'air chaude en embuscade sur l'Allemagne, avec des zones de dynamisme synoptique qui pourraient majoritairement snober le nord-est, en restant sur le centre et le sud de la France.

Si l'hypothèse américaine de ce midi se vérifie, il faudra jouer de la prévision à très court terme pour savoir à quelle sauce nous serions manger niveau instabilité et orages sur l'extrême nord-est. ( Lorraine/Alsace)

On n'est pas encore rendus cependant. Une goutte froide à 72h, qui ne fait pas encore l'unanimité.

 

 

"On n'est pas rendu", ça se dit aussi en Alsace? Je pensais qu'il n'y avait qu'en Franche-Comté xD

J'ai du mal à comprendre ce qui fait que l'air froid n'arrive pas à progresser le long d'une limite étendue. Quand il arrive sur la Suisse, comme sa limite se rabougrit et arrive à se réduire en forme de part de gâteau comme ça ! :o:o

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Bitschwiller-lès-thann (370m)
il y a 23 minutes, Fil67 a dit :

 

Et ainsi pas loin d'une situation potentiellement plus intéressante pour nous le week-end prochain: le nord-est secteur le plus doux de France à ce moment- là, avec advection d'air instable par l'est sur le flanc nord du cut-off sur le sud du pays. Ca peut être utile!

Mais pas loin par la même occasion d'un gros trollage aussi: très près de l'interface fraîche et humide sur la France, et un peu trop loin de la masse d'air chaude en embuscade sur l'Allemagne, avec des zones de dynamisme synoptique qui pourraient majoritairement snober le nord-est, en restant sur le centre et le sud de la France.

Si l'hypothèse américaine de ce midi se vérifie, il faudra jouer de la prévision à très court terme pour savoir à quelle sauce nous serions manger niveau instabilité et orages sur l'extrême nord-est. ( Lorraine/Alsace)

On n'est pas encore rendus cependant. Une goutte froide à 72h, qui ne fait pas encore l'unanimité.

 

 

Et oui scénario pas calé encore mais hélas on sent déjà poindre un bon potentiel en Allemagne, l'air froid arrivant trop vite chez nous...

 

Modele GFS - Carte prévisions

 

Ça peut encore bouger mais bon perso j'ai déjà mon avis sur la situation... Sinon avant ça deux journées plutôt agréables pour demain et samedi c'est toujours ça de pris.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.