Messages recommandés

Posté(e) - Lieu : Toulouse
Il y a 2 heures, sebinnis a dit :

 je me souviens qu'à l'issue de l'été 2003, on pouvait entendre par ci par là, y compris par des météorologues, que cette chaleur aurait une période de retour de l'ordre de 50 à 100 ans,

 

Je pense que ces statistiques s'entendaient "sur la période passée", puisque dans le futur il est clair que ça va complètement changer.

 

Si je prend par exemple Nîmes, une des villes les plus chaudes en été et largement touchée par le pic de chaleur encore cette année, c'est précisément à la période la plus chaude que l'on observe le réchauffement le plus rapide des Tx. Entre les périodes 51-80 et 89-18 on a pris de 2 à 3°C sur juillet-août, le max des Tx moyennes passant notamment de 29.6°C à 31.9°C. Dans ces conditions la donne est déjà complètement changée.

 

Notez comme début août la moyenne 89-18 se situe au niveau du sigma supérieur de la période 51-80 :

 

image.thumb.png.ee32e0c87bc84513b69b50ea051bd6fa.png

  • J'aime 9
  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Sur les hauteurs d'Issy Les Moulineaux (92), proche Meudon
Le 12/08/2018 à 14:05, Arkus a dit :

 

Je pense que ces statistiques s'entendaient "sur la période passée", puisque dans le futur il est clair que ça va complètement changer.

T'as emprunté la Dolorean du Doc pour le savoir? 😉

  • J'aime 1
  • Haha 4

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Toulouse
Il y a 4 heures, vinçounet a dit :

T'as emprunté la Dolorean du Doc pour le savoir? 😉

 

J'aurais sans doute dû, pour me placer en 2003 et écrire ma phrase dans le futur du passé, en disant qu'à l'époque il était déjà clair que ça allait changer, et ajouter que depuis ça s'est bien vérifié.

Je te propose un petit jeu, en t'aidant du graphique ci-dessous, pourrais-tu répondre aux questions suivantes :

- Quelle était la probabilité qu'un été 2003 se produise avant 2003 ?

- Quelle est la probabilité qu'un été 2003 se produise depuis 2003 ?

- De combien les températures doivent elles baisser aujourd'hui pour que la probabilité d'un été 2003 redescende à ce qu'elle était avant 2003 ?

- Au regard de l'état des connaissances scientifiques sur le climat, et des projections des modèles, quelle sont les chances qu'une telle baisse se réalise dans un futur proche ?

- Au regard des réponses aux questions précédentes, penses-tu qu'il était si osé que ça d'utiliser l'indicatif dans la phrase que tu as citée ?

 

image.thumb.png.b0978fcdef1ea7c11ab51f0e12033b9c.png

  • J'aime 14
  • Merci 1
  • Haha 4
  • Surprise 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Sur les hauteurs d'Issy Les Moulineaux (92), proche Meudon
Il y a 2 heures, Arkus a dit :

Je te propose un petit jeu, en t'aidant du graphique ci-dessous, pourrais-tu répondre aux questions suivantes :

Sympa  de me proposer de jouer avec toi :) ... mais je ne peux répondre favorablement à ta demande lol...

Car vu ta démonstration en long et en large, tu as déjà gagné la partie... 😊

Je m'incline donc. 

 

  • J'aime 1
  • Haha 7

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié) - Lieu : Frontonas (230 m)

Guillaume Séchet dresse un pré-bilan de l'été 2018 à l'échelle nationale; sans surprise il se classe second (derrière 2003) ; je cite Au 12 août, l'été 2018 affiche un excédent de +2,3°C par rapport à la normale 1981 / 2010 en moyenne nationale, soit une valeur plus faible qu'en 2003 (+3,2°C) mais plus élevée qu'en 2015 et 2017 (+1,5°C). Au vu des températures élevées prévues en seconde quinzaine d'août, il est désormais acquis que l'été 2018 sera le second plus chaud mesuré en France (sur la période 1900 / 2018).

La journée la plus chaude restera celle du 3 août où on releva au moins 30°C sur 83% des stations météo et au moins 35°C sur pas moins de 44%.
 

Modifié par sebinnis
  • J'aime 1
  • Merci 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)

Voilà, on peut dire que c'est acquis ; nous finissons le deuxième été le plus chaud depuis le début des relevés.

 

Au 20 août, nous sommes à +2.2°C d'excédent, à mi chemin entre 2003 (+3.2°C) et 2017 (+1.5°C)

La dernière décade, malgré le refroidissement du week-end n'y changera rien ; pas impossible d'ailleurs que celle-ci n'affiche pas également un excédent !

 

Sur les 15 dernières années, nous enregistrons les 5 étés les plus chaud depuis 1900

Dans l'ordre :

-2003

-2018

-2017

-2015

-2006

La sixième place étant prise par 1947.

Modifié par th38
  • J'aime 7
  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Une petite remarque qui vaut d'être notée

 

Il n'est pas impossible que le mois d'août soit plus chaud que le mois de juillet dans la prochaine période trentenaire 91/20.

 

Je m'explique :

Pour 81/10, juillet est 0.2°C plus chaud qu'août en France métropolitaine.

Or pour la décennie 80 qui va partir, juillet était plus chaud de 0.6°C, les décennies 90 et 00 mettaient les 2 mois a égalité. 

A ce jour, août est légèrement plus chaud que juillet sur 11/18....  Il reste 2 ans avant de confirmer la bascule.

Est-ce une tendance de fond ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.