Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Recommended Posts

Posted
Sainte-Sigolène (43, 820m )

Chasse à l'orage du Mardi 5 Juin 2018.


Aujourd'hui encore, et même après 10 ans de chasse à l'orage, Dame Nature continue de m'impressionner en m'en mettant plein les yeux. J'ai vu beaucoup de choses, mais aucune ne se ressemble. Des orages forts ont éclaté ce mardi dans le Puy-de-Dôme, et en arrivant sur place les conditions laissaient présager du beau spectacle. Je m'attendais à observer de l'arcus, mais je ne m'attendais pas à observer le plus dantesque arcus multicouche de ma carrière de chasseur d'orage.

Voici quelques lignes et photos, suivies de la vidéo complète de cette chasse à l'orage pour revivre cet arcus comme si vous y étiez.

 

 

Départ de la maison en tout début d'après-midi pour arriver sur le spot de la Tour de Courcourt à Seychalles dans le Puy-de-Dôme (63) à 15h00. Cela faisait deux ans que je n'étais pas revenu chasser l'orage dans le département. Des orages forts étaient envisagés en flux de sud-est, sous le coup d'une alerte orange Météo-France valable à partir de 18h00 ainsi que d'un niveau 2 de Keraunos.

Info: J'en profite pour signaler aux autres chasseurs d'orages qui prendront la décision de monter sur ce spot pour de prochaines chasses que le chemin d'accès n'a vraiment pas été entretenu du tout depuis ma dernière visite d'il y a deux ans. Les graviers qui avaient été ajoutés pour rendre la chose "praticable" ont disparu pour laisser place à de la terre bien grasse, le tout avec des ornières dans tous les sens. La montée sur le spot sur sol sec se fait sportivement, la descente après orage sur sol détrempé se fait quant à elle dangereusement, attention.

A mon arrivée, il fait beau temps sur les plaines du Puy-de-Dôme, une température d'environ 23 degrés dans une ambiance fortement humide après des averses matinales. Je constate rapidement la présence d'un vent soutenu de secteur nord-ouest. La dégradation orageuse s'amorce au sud-est, dans la Haute-Loire. Relativement peu de doutes, une grosse convergence de basse couche va évoluer avec le front orageux, la situation devient fortement propice au développement d'un front de rafales à l'avant des orages.

Il est 17h00, les orages de la Haute-Loire se sont structurés en ligne, le ciel se noircit derrière le relief. Certains rapportent déjà la présence d'un arcus à l'avant du système, et j'entends de très puissantes détonations de tonnerre alors que les cellules sont pourtant encore très éloignées. Je m'attends alors à un sacré spectacle.

 

1/

Photo01.jpg

 

17h40, la ligne d'orages se dévoile enfin, et avec elle un arcus assez balaise mais encore mal organisé. L'inflow est toujours très important, d'après moi, le front de rafales devrait rapidement prendre de l'ampleur une fois dans la plaine.

 

2/

Photo02.jpg

 

5 minutes plus tard, les choses s'accélèrent, l'orage attaque la plaine et devient vraiment très virulent. Les rideaux de précipitations sont sérieux, et l'arcus se restructure en un clin d'oeil. La ligne orageuse est vraiment très large, trop même, je vais déguster. Deux coeurs intenses se distinguent clairement, et l'arcus se met à faire la jonction entre les deux noyaux. Visuellement, c'est superbe, mais très pauvre en foudre.

 

3/

Photo03.jpg

 

4/

Photo04.jpg

 

5/

Photo05.jpg

 

18h00, comme si le spectacle n'était pas suffisamment grand, l'arcus finit par constituer un nouvel étage très propre. J'assiste alors au plus large arcus multicouche de ma carrière de chasseur d'orages. Plus besoin de foudre du tout, la journée est déjà très largement gagnée. Le front de rafales restera multicouche quelques minutes avant de perdre en esthétisme, puis le vent s'inverse brusquement. Une ambiance glaciale envahi le secteur, avant que les premières rafales ne se déchaînent, suivi de la grêle. Je plie le matériel à la hâte, et redescend du spot avant que le chemin de terre ne devienne complètement impraticable.

 

6/

Photo06.jpg

 

7/

Photo07.jpg

 

8/

Photo08.jpg

 

Très belle aventure, cet arcus restera gravé dans ma tête pour un bon moment, surtout pour sa largeur vraiment énorme. Je ne dispose que d'un 18mm, un super grand angle aurait été au top du top ce jour là.

Et enfin, voici la vidéo complète et commentée de cette chasse à l'orage, pour revivre l'arrivée de cet arcus comme si vous y étiez. Si vous n'avez pas envie d'attendre l'arrivée du front orageux, vous pouvez vous rendre à partir de 7 minutes 30. Bon visionnage, et à bientôt pour de nouvelles aventures épiques !

Martial.

 

 

  • J'aime 11
  • Merci 4
Link to post
Share on other sites
  • 1 month later...

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...