Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Recommended Posts

Posted
Hauts d'Essey / Hauts de Saint-Max / Vieille ville de Nancy

Récolte MILLÉSIME de mirabelles cette année : grosseur, qualité, quantité, c'est parfait. 

 

IMG_20200804_094526[1].jpg

IMG_20200804_095051[1].jpg

  • J'aime 12
  • Surprise 1
Link to post
Share on other sites
  • Replies 4.1k
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Top Posters In This Topic

Popular Posts

Bonjour, alors comme promis voici un petit apperçu de mon jardin:   Carottes en premier plan (qui vont bientôt être dépressées), puis tournesol (pour le côté fleurs, attrait des abeille

Je découvre ce topic dont j'ignorais totalement l'existence jusqu'à présent. En tant que maraîcher de formation j'étais obligé tôt ou tard de faire mon propre potager 🤣   Donc cette année fu

Salut les jardiniers,    j'ai planté échalotes et oignons hier, les petits pois sont faits aussi. Compte tenu de la météo annoncée, le mieux est de ne pas trop se presser même si nous avons

Posted Images

Posted
Cournon (2km La Gacilly) Est Morbihan Alt 10 m
Il y a 5 heures, TwisterC a dit :

 

Pour ma part ce n'est pas un excès de la température mais bien la violence des UV qui grille tout. Mon potager étant exposé toute la journée, lors des excès de la semaine passé et à venir ça flingue certains pieds en quelques jours et fondre les bouquets floraux. Je limite la casse avec des parasols mais l'an prochain je vais tenter une structure en bois avec canisse pour protéger le potager de ces UV. Vu que maintenant on tape les 40°c chaque été. ...

Ah oui, la structure en bois, j'ai vu ça sur une vidéo youtube du "potager d'Olivier", qui est dans le Gard ou le Tarn, je ne sais plus.

  • J'aime 2
Link to post
Share on other sites
Posted
Entre Toulouse et Montauban
il y a 26 minutes, ddv a dit :

Ah oui, la structure en bois, j'ai vu ça sur une vidéo youtube du "potager d'Olivier", qui est dans le Gard ou le Tarn, je ne sais plus.

Oui c'est tout à fait ça, sa vidéo est tombée au bon moment.

Link to post
Share on other sites
Posted
Moncoutié 13kms au nord de Cahors(46)-350m
Il y a 15 heures, ddv a dit :

 

En tout cas, je suis surpris des problèmes rencontrés sur ce forum avec les tomates. S'il y a bien des légumes avec lesquels je n'ai jamais eu aucun problème, que ce soit vis à vis des ravageurs ou de la pousse, aussi bien en région parisienne qu'en Bretagne, ce sont bien les tomates.

 

 

Oui mais là comparer le nord et le sud du pays c'est comment dire... justement incomparable!:D

 

Pas de cul noir ici mais clairement la moitié de mes 40 pieds de tomate ne passeront pas le 15 août, toute façon ça ne sert a rien d'arroser des tiges, tous les bouquets du haut ont cramés, je maintiens en vie ceux qui le méritent encore bien que certains  fruits là aussi ont "cloqués"...

 

Quand j'ai senti mi-juillet que ça n'allait pas le faire j'ai resserré les arrosages, d'abord tous les 3 jours, puis tous les deux jours, sauf que le vent permanent conjoint a la chaleur donnait même le lendemain d'un arrosage  ce que l'on voit sur la première photo (et il ne fait que 25°, avec 12° ce matin...), bon elle a été prise aujourd'hui donc  ils sont en plus brulés maintenant, mais a la base mi juillet ils baissaient juste la tête tous les jours dés que le soleil chauffait trop a partir du milieu de matinée.

IMG_1581.JPG.1ab681372f43d7ed72f928f2871ca7ba.JPGIMG_1582.JPG.b87c9b44321d483cbd2a193de0716345.JPGIMG_1580.JPG.d877474f4031e27eae7c56aa564582c9.JPG

 

Curieusement les concombres et les courgettes continuent d'abonder et les plants sont en parfaite santé, les haricots vert après une très grosse première récolte ont entamés un deuxième cycle de floraison, les aubergines se ramassent raisonnablement mais se ramassent tout de même, les poivrons se portent correctement bien que quelques fruits trop dégagés des feuilles ont là aussi brulé sur le dessus...

 

Je ne vais pas m'étendre puisque c'est a présent chaque année pareil mais de nombreux flancs de collines ainsi que des parcelles des causses sont en train de virer au marron, en tête l'érable commun suivi du chêne, et vu qu'ici ils représentent 80% de nos forêts , ça ne va pas être beau fin août, pluie ou pas a présent... depuis 4 ou 5 ans on a clairement basculé dans autre chose, qu'il tombe des seaux d'eau durant l'hiver ou le printemps (ou les deux) ne change plus rien, la végétation "indigène" morfle et n'a je crains pas finie de morfler, l'agonie sera surement longue et la libération ne viendra qu'a sa mort définitive... (j'espère juste être assez vieux aujourd'hui pour ne pas la voir).

Edited by cédric du Lot
  • J'aime 7
  • Merci 1
  • Surprise 3
Link to post
Share on other sites
il y a 54 minutes, cédric du Lot a dit :

 

Oui mais là comparer le nord et le sud du pays c'est comment dire... justement incomparable!:D

 

Pas de cul noir ici mais clairement la moitié de mes 40 pieds de tomate ne passeront pas le 15 août, toute façon ça ne sert a rien d'arroser des tiges, tous les bouquets du haut ont cramés, je maintiens en vie ceux qui le méritent encore bien que certains  fruits là aussi ont "cloqués"...

 

Quand j'ai senti mi-juillet que ça n'allait pas le faire j'ai resserré les arrosages, d'abord tous les 3 jours, puis tous les deux jours, sauf que le vent permanent conjoint a la chaleur donnait même le lendemain d'un arrosage  ce que l'on voit sur la première photo (et il ne fait que 25°, avec 12° ce matin...), bon elle a été prise aujourd'hui donc  ils sont en plus brulés maintenant, mais a la base mi juillet ils baissaient juste la tête tous les jours dés que le soleil chauffait trop a partir du milieu de matinée.

IMG_1581.JPG.1ab681372f43d7ed72f928f2871ca7ba.JPGIMG_1582.JPG.b87c9b44321d483cbd2a193de0716345.JPGIMG_1580.JPG.d877474f4031e27eae7c56aa564582c9.JPG

 

Curieusement les concombres et les courgettes continuent d'abonder et les plants sont en parfaite santé, les haricots vert après une très grosse première récolte ont entamés un deuxième cycle de floraison, les aubergines se ramassent raisonnablement mais se ramassent tout de même, les poivrons se portent correctement bien que quelques fruits trop dégagés des feuilles ont là aussi brulé sur le dessus...

 

Je ne vais pas m'étendre puisque c'est a présent chaque année pareil mais de nombreux flancs de collines ainsi que des parcelles des causses sont en train de virer au marron, en tête l'érable commun suivi du chêne, et vu qu'ici ils représentent 80% de nos forêts , ça ne va pas être beau fin août, pluie ou pas a présent... depuis 4 ou 5 ans on a clairement basculé dans autre chose, qu'il tombe des seaux d'eau durant l'hiver ou le printemps (ou les deux) ne change plus rien, la végétation "indigène" morfle et n'a je crains pas finie de morfler, l'agonie sera surement longue et la libération ne viendra qu'a sa mort définitive... (j'espère juste être assez vieux aujourd'hui pour ne pas la voir).


J'ai surtout la sensation que le feuillage manque cruellement à tes plantations pour supporter chaleur et sécheresse.
Du coup je me pose certaines questions:
- Conserves-tu les gourmands? si ce n'est pas le cas je te conseille de faire des tentatives en conservant les gourmands sur certains plans pour les années futures. Tu peux aussi essayer de laisser ramper  au sol 1 pieds ou 2 si tu as beaucoup de vent.
- Fais-tu les semis toi même pour que les graines puissent s'adapter à ton sol et à ton climat? D'ailleurs certaines variétés sont plus adaptées à un temps chaud et sec durable.
- A quelles dates as-tu planté tes semis? Si ton climat le permet, une mise en terre plus précoce permettrait à tes plans de se développer d'avantage avant la saison estivale.

 

Ci-après une photo de mes pieds de tomate à Bron, ou il n'a quasi pas plu en juillet/Août,  et avec 1 à 2 arrosages/semaine depuis le 14 juillet
 

IMG_20200804_180614.jpg

Edited by Lavesnois
  • J'aime 4
Link to post
Share on other sites

Chez cédric, le gros soucis vient aussi de son sol, il est sur un Causse je crois, donc niveau rétention de flotte, c'est bien nul. Ensuite, même niveau croissance (taille), on voit que ses plants ont du mal à grandir, pourtant, elle se fait essentiellement jusqu'à début juillet, donc on ne peut pas vraiment incriminer la chaleur pour expliquer leur petite taille.

Chaleur et sol drainant font pas du tout bon ménage pour les tomates...

Je pense que Cédric devrait tenter des semis avec les semences de Poot adaptées à la sécheresse.

 

  • J'aime 3
Link to post
Share on other sites
il y a 12 minutes, Lavesnois a dit :


J'ai surtout la sensation que le feuillage manque cruellement à tes plantations pour supporter chaleur et sécheresse.
Du coup je me pose certaines questions:
- Conserves-tu les gourmands? si ce n'est pas le cas je te conseille de faire des tentatives en conservant les gourmands sur certains plans pour les années futures. Tu peux aussi essayer de laisser ramper  au sol 1 pieds ou 2 si tu as beaucoup de vent.
- Fais-tu les semis toi même pour que les graines puissent s'adapter à ton sol et à ton climat? D'ailleurs certaines variétés sont plus adaptées à un temps chaud et sec durable.
- A quelles dates as-tu planté tes semis? Si ton climat le permet, une mise en terre plus précoce permettrait à tes plans de se développer d'avantage avant la saison estivale.

 

Ci-après une photo de mes pieds de tomate à Bron, ou il n'a quasi pas plu en juillet/Août,  et avec 1 à 2 arrosages/semaine depuis le 14 juillet
 

IMG_20200804_180614.jpg

M'étonnerait qu'à Bron ton sol soit sur du calcaire... On peut aussi se demander où sont les tomates rouges? :ph34r:

Je vais mettre le mien, y a du rouge partout:D

  • Haha 1
Link to post
Share on other sites
il y a 18 minutes, seb93100 a dit :

M'étonnerait qu'à Bron ton sol soit sur du calcaire... On peut aussi se demander où sont les tomates rouges? :ph34r:

Je vais mettre le mien, y a du rouge partout:D

Effectivement, la grosse récolte a été faite hier ;) mais je te rassure, la cueillette a commencé le 02 juin cette année :)

Et oui je reconnais que nous ne cultivons pas tous dans les mêmes conditions (bien que je ne sois pas non plus satisfait du sol de Bron)... l'idée est de faire des tests et de voir ce qui marche :/

Edited by Lavesnois
  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites
Posted
Moncoutié 13kms au nord de Cahors(46)-350m
Il y a 2 heures, Lavesnois a dit :

- Conserves-tu les gourmands?

 

Non, et j'aurais dû, mais bon je fais comme ça depuis 20 ans et c'est la première année que ça part en couille comme ça...

Citation

Fais-tu les semis toi même pour que les graines puissent s'adapter à ton sol et à ton climat?

 

Oui et depuis 20 ans, avec quelques expérimentations chaque années( d'ailleurs cette année mes 2 nouvelles variétés sont probablement les moins pourris)

Citation

A quelles dates as-tu planté tes semis? Si ton climat le permet, une mise en terre plus précoce permettrait à tes plans de se développer d'avantage avant la saison estivale.

 

20 avril cette année, je suis sur une butte argilo calcaire, peu de gel l'hiver et il fait une douceur remarquable ici au printemps par rapport a presque l'ensemble du département, la température n'est certainement pas le pb...

Citation

Chez cédric, le gros soucis vient aussi de son sol, il est sur un Causse je crois, donc niveau rétention de flotte, c'est bien nul. Ensuite, même niveau croissance (taille), on voit que ses plants ont du mal à grandir

 

C'est plutôt argilo calcaire Seb, une argile rouge très dense un peu chelou qui colle aux pattes... 

En fait j'ai un peu de mal a comprendre que tout le reste du jardin soit en parfaite santé sauf les tomates, mais après réflexion je pense que j'aurais l'explication a l'automne, il y'a 4 ans là ou je les ai mises cette année j'avais des racines venant des arbres a proximité qui m'avaient envahies tout ce coté de jardin, j'ai creusé a 70 cms et j'ai tout coupé mais sans rajouter de "barrière", a mon sens elles sont revenues...

Edited by cédric du Lot
  • J'aime 3
Link to post
Share on other sites
Posted
Naillat, 360m, 23
il y a 36 minutes, cédric du Lot a dit :

 

En fait j'ai un peu de mal a comprendre que tout le reste du jardin soit en parfaite santé sauf les tomates, mais après réflexion je pense que j'aurais l'explication a l'automne, il y'a 4 ans là ou je les ai mises cette année j'avais des racines venant des arbres a proximité qui m'avaient envahies tout ce coté de jardin, j'ai creusé a 70 cms et j'ai tout coupé mais sans rajouter de "barrière", a mon sens elles sont revenues...

Salut Cédric, 

 

il y a  cinq ou six ans j'avais eu ce genre de symptômes dans ma serre. Plus j'arrosais, plus mes plants déperrissaient. J'ai changé ma serre de place et je me suis aperçu que deux pommiers venaient se nourrir tranquillement de compost, d'eau, et de purin...

Depuis un des pommiers est mort, je fais de l'engrais vert dans ma serre et mes tomates s'en sortent.

Edited by tao
  • J'aime 3
Link to post
Share on other sites
Posted
Aubenas en Ardèche méridionale

je connais bien les causses du Lot (mon pépé et ma mémé étaient de là-bas et j'y ai vécu quelques années) 

le sol n'est en effet pas du tout adapté au maraîchage ! c'est 50% cailloux 50% argile lourd et compact...

déjà chapeau de faire du légume là-bas, faut se donner la peine !

je pense que ça peut passer avec un climat normal (et déjà ça cogne dur en temps normal) mais avec les nouveaux étés de notre nouveau climat, ça dépasse la limite du supportable pour beaucoup de plantes. 

pourquoi les tomates sont elles plus touchées ? il me semble que malgré leur réputation de sobriété, les tomates résistent en réalité moins bien à la chaleur que les courgettes et les aubergines. celles-ci ont des feuillages plus coriaces que les tomates qui doivent leur permettre de moindre perdre d'eau, un peu comme les plantes méditerranéennes.

après voir en effet ce problème de racines, mais ça reste la même chose : un manque d'eau assimilable par la plante, en rapport avec les pertes dues à l'évapotranspiration. 

peut-être un goutte à goutte ? ou virer ces arbres ? 

mes potes maraîchers pro arrosent leurs tomates tous les soirs de mi-juin à début septembre et ils doublent la dose dès que ça dépasse les 35°C en journée...

 

ps : bien triste d'apprendre que les causses dépérissent à ce point. surement qu'avec le temps, les quelques rares chênes-verts présent vont coloniser et remplacer les chênes pubescents, comme cela se passe ici avec les châtaigniers qui crèvent en masse. ça peut aller très vite... 

  • J'aime 1
  • Merci 1
Link to post
Share on other sites
il y a 11 minutes, boubou07 a dit :

ps : bien triste d'apprendre que les causses dépérissent à ce point. surement qu'avec le temps, les quelques rares chênes-verts présent vont coloniser et remplacer les chênes pubescents, comme cela se passe ici avec les châtaigniers qui crèvent en masse. ça peut aller très vite... 

 

Chênes verts ou même pins. C'est déjà visible en vallée du Lot où des flancs de colline sont entièrement composés de pins. C'est assez rare mais les pins étaient beaucoup moins nombreux il y a quelques années. 

  • Surprise 1
Link to post
Share on other sites
Posted
Saint-Nabor (67) - 312 m au pied du mont Ste-Odile

Concernant l'arrosage des tomates, ça dépend aussi de la variété.

Les Roses de Berne par exemple, supportent bien mieux les grosses chaleur et la sécheresse. D'ailleurs elles supportent bien mieux le froid et la pluie également. Franchement c'est des warriors ces tomates ! L'année prochaine, je mettrai que ça ou presque ( s'il n'y a pas les problèmes d'approvisionnement comme cette année à cause du covid).

Quelqu'un en déjà parlé ici et je suis d'accord avec lui, cette variété a toutes les qualités ! 😛

 

  • J'aime 4
Link to post
Share on other sites
Posted
Moncoutié 13kms au nord de Cahors(46)-350m
Il y a 10 heures, boubou07 a dit :

 

peut-être un goutte à goutte ? ou virer ces arbres ? 

 

 

Le goutte a goutte est déjà en place depuis quelques années, quand aux arbres je me vois mal les virer, ils apportent une ombre bienfaisant et agréable l'été sur la maison, essentiellement des érables et des frênes dont certains sujet dépassent les 25m de haut avec des troncs de plus  2 m de diamètre!

Non je crois surtout que j'ai déconné quand j'ai installé le jardin là, j'ai 25 hectares de terrain et je voulais absolument l'avoir devant mes fenêtres parceque "c'est pratique", je suis juste idiot!😁

  • J'aime 1
  • Haha 4
  • Surprise 1
Link to post
Share on other sites

Bonjour à tous, 

 

La récolte de mirabelles se poursuit dans le Nord 54, idem avec les courgettes qui reprennent de la forme. Première tomate avant que les suivantes ne s'enchaînent! Melons et pastèques se développent et les prochains jours devraient aider avec les fortes chaleurs et nuits particulièrement douces.

 

117070579_3438060786225759_3245263160122528410_n.thumb.jpg.cccfcdb01f99610c7aaf76ceb970b4ef.jpg

Edited by L'hiver lorrain
  • J'aime 6
Link to post
Share on other sites

Bonjour,

Je viens vous demander de l'aide suite a un problème de haie. Nous venons d'emménager en Île de France et plus précisément sur Saint-Quentin en Yvelines il y a quelques jours. Les anciens propriétaires sont partis mi-Mai et la haie n'a pas été arrosé pendant 2 mois. Elle a bien souffert pendant ce laps de temps.

Avez-vous une idée sur le type de haie que nous possédons et si le manque d'eau a pu causer la perte des feuilles ? Avez-vous une solution pour la faire repartir ?

Merci pour votre aide :)

 

20200805_210311.jpg

Edited by nicoo78
Link to post
Share on other sites

Salut @nicoo78

Je ne vois pas très bien sur la photo mais il semblerait que ce soit une sorte d'éleagnus. Si c'est ça, c'est une plante qui n'est pas réellement gourmande en eau donc je ne pense pas que cela vienne de là. C'est peut-être plus une attaque d'acariens ou autres petits insectes. 

Link to post
Share on other sites
il y a 5 minutes, gerardt a dit :

Salut @nicoo78

Je ne vois pas très bien sur la photo mais il semblerait que ce soit une sorte d'éleagnus. Si c'est ça, c'est une plante qui n'est pas réellement gourmande en eau donc je ne pense pas que cela vienne de là. C'est peut-être plus une attaque d'acariens ou autres petits insectes. 

Bonjour Gerardt,

Merci pour votre aide et votre réponse. Ci-joint une nouvelle photo ou l'on peut distinguer plus nettement les feuilles. Je suis aller me renseigner sur l'eleagnus et oui ça pourrait y ressembler. Avez-vous des solutions pour stopper la perte des feuilles et que la haie reparte ?

Merci.

20200805_210312.jpg

Link to post
Share on other sites

Concernant la perte des feuilles, c'est assez curieux. En effet, ce n'est pas une plante fragile, elle a même plutôt tendance à envahir. La perte des feuilles peut survenir en hiver quand la haie a froid mais à cette saison, c'est bizarre. 

Est-elle exposée au vent ? D'après les photos, ce n'est pas le cas ? 

Cela peut-être aussi un excès de fer, le sol est argileux ? 

Link to post
Share on other sites
il y a 10 minutes, gerardt a dit :

Concernant la perte des feuilles, c'est assez curieux. En effet, ce n'est pas une plante fragile, elle a même plutôt tendance à envahir. La perte des feuilles peut survenir en hiver quand la haie a froid mais à cette saison, c'est bizarre. 

Est-elle exposée au vent ? D'après les photos, ce n'est pas le cas ? 

Cela peut-être aussi un excès de fer, le sol est argileux ? 

Non elle n'est pas exposée plus que ça au vent. Elle est plein Sud donc soumise au soleil a longueur de journée.  

Elle est dans des bacs depuis des années et le sol ne semble pas argileux. Après je ne connais pas grand chose au sol, avez-vous un test a recommander pour connaître si le sol est argileux ?

Merci.

Link to post
Share on other sites
il y a 2 minutes, nicoo78 a dit :

Non elle n'est pas exposée plus que ça au vent. Elle est plein Sud donc soumise au soleil a longueur de journée.  

Elle est dans des bacs depuis des années et le sol ne semble pas argileux. Après je ne connais pas grand chose au sol, avez-vous un test a recommander pour connaître si le sol est argileux ?

Merci.

 

Il existe un test facile à réaliser mais je ne connais pas trop la fiabilité : c'est le test de la pâte à tarte. Cela consiste à prendre une poignée de terre, l'étaler avec une bouteille et mesurer l'épaisseur une fois étalée. 

- sol argileux : moins de 3 mm

- sol limoneux : entre 3 et 5 mm. 

Sinon, cela fait combien de temps que la haie est plantée ? Car si ça fait moins de 2/3 ans, c'est possible qu'elle manque un peu d'eau car, comme toutes les plantes, il faut les arroser au début. 

  • Merci 1
Link to post
Share on other sites
Posted
Torfou, à la jonction 44-49-85
Il y a 2 heures, nicoo78 a dit :

Bonjour,

Je viens vous demander de l'aide suite a un problème de haie. Nous venons d'emménager en Île de France et plus précisément sur Saint-Quentin en Yvelines il y a quelques jours. Les anciens propriétaires sont partis mi-Mai et la haie n'a pas été arrosé pendant 2 mois. Elle a bien souffert pendant ce laps de temps.

Avez-vous une idée sur le type de haie que nous possédons et si le manque d'eau a pu causer la perte des feuilles ? Avez-vous une solution pour la faire repartir ?

Merci pour votre aide :)

Je suis d'accord avec @gerardt, il s'agit d'eleagnus.

Et je dirais, vu l'épaisseur des troncs et branches, qu'ils ont grand maximum 3 ans.  

Mais vu l'etroitesse du bac (le peu de précipitation depuis la mi-mai à du avoir du mal à rentrer dans la terre), sa surelevation (drainage accentué) et le nombre de plants installés (ils se mettent en compétition), je pencherais pour une bonne sécheresse de la terre. Même si ce sont des plantes résistantes à la sécheresse, elles ont besoin d'un peu d'eau en été dans ces conditions-ci, et peuvent ne pas avoir fait encore de racines suffisantes pour se nourrir toutes.

Je note que ce sont les feuilles du haut qui sont les plus atteintes - ceci indiquant que chaque arbuste a choisi de préserver ses pousses les plus proches des racines. Si cela était dû au vent, à une mauvaise assimilation de nutriments ou à des parasites, les feuilles atteintes seraient plus disparates. 

Je penche donc nettement sur un stress hydrique. 

En revanche, donner trop à boire d'un coup n'est pas non plus la meilleure des idées. Les arbustes sont affaiblis et il vaut mieux y aller doucement mais bien régulièrement. J'irais à un arrosoir par 2 mètres linéaire, 2 fois par semaine.

Ne surtout rien tailler pour le moment (sinon encore plus d'affaiblissement) et attendre jusqu'au printemps prochain pour voir ce qui aura repoussé. (Les bourgeons "dormants" vont prendre la relève des rameaux éventuellement morts). 

Pour la suite des événements, comme le substrat est "en boîte" (les racines ne peuvent aller chercher les nutriments ailleurs), mettre du compost maison (1cm d'épaisseur tout le long) ou du fumier de cheval tout le long. 

L'eleagnus est résistant. Il s'en sortira bien mais il lui faut quand même un peu d'essentiel. 😉

Edited by Flora
Orthographe
  • J'aime 4
  • Merci 1
Link to post
Share on other sites
Il y a 7 heures, Flora a dit :

Je suis d'accord avec @gerardt, il s'agit d'eleagnus.

Et je dirais, vu l'épaisseur des troncs et branches, qu'ils ont grand maximum 3 ans.  

Mais vu l'etroitesse du bac (le peu de précipitation depuis la mi-mai à du avoir du mal à rentrer dans la terre), sa surelevation (drainage accentué) et le nombre de plants installés (ils se mettent en compétition), je pencherais pour une bonne sécheresse de la terre. Même si ce sont des plantes résistantes à la sécheresse, elles ont besoin d'un peu d'eau en été dans ces conditions-ci, et peuvent ne pas avoir fait encore de racines suffisantes pour se nourrir toutes.

Je note que ce sont les feuilles du haut qui sont les plus atteintes - ceci indiquant que chaque arbuste a choisi de préserver ses pousses les plus proches des racines. Si cela était dû au vent, à une mauvaise assimilation de nutriments ou à des parasites, les feuilles atteintes seraient plus disparates. 

Je penche donc nettement sur un stress hydrique. 

En revanche, donner trop à boire d'un coup n'est pas non plus la meilleure des idées. Les arbustes sont affaiblis et il vaut mieux y aller doucement mais bien régulièrement. J'irais à un arrosoir par 2 mètres linéaire, 2 fois par semaine.

Ne surtout rien tailler pour le moment (sinon encore plus d'affaiblissement) et attendre jusqu'au printemps prochain pour voir ce qui aura repoussé. (Les bourgeons "dormants" vont prendre la relève des rameaux éventuellement morts). 

Pour la suite des événements, comme le substrat est "en boîte" (les racines ne peuvent aller chercher les nutriments ailleurs), mettre du compost maison (1cm d'épaisseur tout le long) ou du fumier de cheval tout le long. 

L'eleagnus est résistant. Il s'en sortira bien mais il lui faut quand même un peu d'essentiel. 😉

Merci pour votre réponse complète Flora. 

 

Depuis que nous avons emménagé j'arrose tous les soirs, peut-être que je devrais espacer en arrosant un soir sur deux ou trois ? La canicule actuelle me fait un peu peur puisque l'eleagnus est en plein soleil une grande partie de la journée, avec des températures prévues entre 35 et 38 sur minimum une semaine, je redoute le manque d'eau pour lui. Et ce n'est pas la pluie prévue ou tombée depuis quelques semaines qui va l'aider. (15 petit mm depuis fin Mai...).

 

Quelques bourgeons apparaissent déjà sur certaines parties de la haie (les moins atteintes par ce stress hydrique) depuis que j'arrose, ce qui semble positif.

 

Je prends note pour le compost au printemps 🙂

Edited by nicoo78
Link to post
Share on other sites
Posted
Touraine (37) et Plateau des Bornes (74) 950m
Il y a 10 heures, nicoo78 a dit :

Après je ne connais pas grand chose au sol, avez-vous un test a recommander pour connaître si le sol est argileux ?

 

Sur une terre à consistance plastique, c’est à dire assez humide,

-si on peut faire un boudin sans qu’il se brise, le taux d´argile est supérieur à 20%

-si de ce boudin on peut faire un anneau, le taux d’argile est supérieur à 30%

Je répète il faut au préalable bien humidifier la terre car actuellement elle est très sèche, mais sans pour autant la noyer dans l’eau (le taux d’humidité doit être celui d’un sol en hiver une semaine après une bonne pluie, un sol dit ressuyé)

Par contre le taux de limon et celui de sable, s’estime à sec entre le pouce et l’index. 
-une forte teneur en limon, on a une sensation de farine

-une forte teneur en sable, on sent sous les doigts les grains de sable

Il faut noter que le sol est un mélange de sable, limon et argile dans différentes proportions (texture du sol) et que le taux d’argile dépasse rarement 50%. Les gens surestime en général le taux d’argile.
Je n’ai jamais réalisé le test de @gerardt mais il faut bien sûr le réaliser sur terre plastique et après un bon tamisage pour éliminer cailloux et sables grossiers sinon l’épaisseur de la galette sera celle des cailloux et graviers.  
 

On a l’impression que cette haie est plantée sur un sol qui a été décaissé et retenu par une paroi de soutènement sans doute en L, ou qu’il s’agit carrément d’un bac si de l’autre côté on a la même paroi? Dans les 2 cas et surtout dans le second, la haie est exposée à un très fort risque de sécheresse sans apport d’eau régulier pendant un partie de l´année, comme les plantes en pot. Si elle n’est pas en pleine terre et qu’elle n’a pas été arrosée, pas étonnant de la trouver dans cette état. 

  • J'aime 2
Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...