Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

R Le Zoute

Prévisions pour le Nord-Est - Août 2018

Recommended Posts

Posted

Location : Gresswiller, à 25 km sud-ouest de Strasbourg

Le mois de tous les dangers?

A vos claviers brûlants!

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Florange (57) - Belval (Lux)

On surveillera l'évolution orageuse beaucoup plus importante que prévue ce matin sur la Lorraine, qui devrait se déplacer en cours de journée sur l'est du NE. 

 

D'après les modèles l'instabilité matinale devrait s'estomper dans l'après-midi et quelques départs spontanées seront possibles ce soir sur Vosges, Moselle-est et Alsace. Mais pas sûr en voyant le radar, ça prend bien dans le coin de Chaumont-Langres et l'après-midi pourrait être moins calme qu'annoncé. L'entrée de jet sera un peu moins favorable l'aprem et ça manquera d'organisation mais pourquoi pas quelques surprises avec une bonne lame d'eau dans certains coins

  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Ribeauvillé

Quid de la journée de demain jeudi? Pensez vous que l'on"profite" d'encore un peu de nébulosité sur l'Alsace pour freiner les ardeurs du thermomètre?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Massif du Hohneck, 1220m
il y a 2 minutes, Get a dit :

Quid de la journée de demain jeudi? Pensez vous que l'on"profite" d'encore un peu de nébulosité sur l'Alsace pour freiner les ardeurs du thermomètre?

 

Ca a l'air plutôt rapidement dégagé a priori. Même si le début de journée pourra localement démarrer dans la relative fraîcheur, les 16/17°C à 1500m et le soleil feront le reste et il ne devrait plus y avoir de jaloux ensuite. Ca ne devrait toutefois pas suffire à tutoyer en toute liberté les 35°c, surtout si l'on prend en compte le mini changement de masse d'air qu'on a partiellement eu aujourd'hui, et l'apport d'humidité qui va un peu freiner de nouveau la hausse du mercure.

A voir, les coins qui sont restés bien au sec devraient quand même grimper un peu plus.

Sinon un petit mot sur la suite.

Petit creux le 5/6 août, à 14-15°c/1500m, puis toujours ce pic fort probable vers le 8 août.

Le GFS de midi abandonne ultérieurement les folles escapades en mode solo. Un bon point.

On va laisser décanter tout ça encore quelque temps, puis je pense qu'on pourra se pencher plus sérieusement alors sur ce pic du 8/9 août. Que ce soit GFS ou EC, on a actuellement des simulations à 21/22°c à 1500m pour la journée de mercredi prochain. La présence ou non de nuages ce jour là déterminerait alors en partie le niveau des maxi. On a du potentiel pour du très très gros.

 

  • Merci 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Ribeauvillé et Thannenkirch

En espérant que ce pic de chaleur soit enfin l'apothéose avant la chute et que ça finisse avec beaucoup d'eau.

  • J'aime 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Massif du Hohneck, 1220m

 

Il y a 9 heures, neige68 a dit :

En espérant que ce pic de chaleur soit enfin l'apothéose avant la chute et que ça finisse avec beaucoup d'eau.

 

Le pic mercredi prochain semble endosser le premier rôle. Ca se tient globalement dans les modélisations, GFS a perdu toute idée de passer encore plus fortement et plus durablement au grill ce qui ne demande déjà plus qu'à roussir sur pied ( et qui va sans doute finir par le faire même sans ça).

A l'image de nos paysages, les cartes  des modèles ce matin semblent unanimement passer en mode jaune/orangé en début de seconde décade, après avoir fait un trait définitif on l'espère sur le rouge foncé actuel. Retour à des masses d'air possiblement plus raisonnables passé le 10 août.

Si l'Atlantique prend les commandes, on pourra sans doute renouer avec du 10°c à 1500m, 25/26°c de max au sol, on n'ose même plus y croire,. Une étape intermédiaire sous 15°c/1500m serait cependant déjà un sacré répit dans un premier temps. On verra en temps utile.

Pour la pluie, pour l'instant aucun indice comme quoi la canicule devrait entraîner un quelconque dédommagement côté précipitations. Une bonne dégradation orageuse pour clore le pic du 7/8 août, avec des orages costauds en flux de sud-ouest puis un front froid ondulant longuement les heures suivantes comme jadis, tout cela pourrait idéalement marquer la transition avec le retour de conditions plus supportables, mais on ne va pas se prendre à rêver: la plupart des ensemblistes disponibles restent pour le moment bien trop secs, lors de la transition, mais ultérieurement aussi.

PAs étonnant, le flux d'ouest normal d'été, c'est 23/25°C sous les nuages, 27/29°c sous le soleil, mais peu de précipitations dans tous les cas. Je n'envisage même pas le passage de talweg assez dynamiques dans ce flux d'ouest, pompant assez loin au sud pour générer de bonnes dégradations orageuses, on sait que cette hypothèse est ce qu'il y a de plus improbable.

Un blocage dépressionnaire à la sauce mi mai-mi juin, du coup la seule synoptique à même d'apporter désormais un soulagement efficace niveau sécheresse au point où on est rendus, n'est pas encore à l'ordre du jour. Et la sécheresse en a encore beaucoup devant elle, des jours.

  • J'aime 1
  • Merci 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Fournets-Luisans
Il y a 2 heures, Fil67 a dit :

Un blocage dépressionnaire à la sauce mi mai-mi juin, du coup la seule synoptique à même d'apporter désormais un soulagement efficace niveau sécheresse au point où on est rendus, n'est pas encore à l'ordre du jour.

 

Il n'y a pas que cette situation qui donnerait de bonnes précipitations, faut pas exagérer.

Un bon flux d'ouest ou de nord-ouest/voire nord, aussi!! Un bon flux d'ouest donnerait de bonnes pluies et un temps rafraichissant!

  • J'aime 1
  • Surprise 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Ribeauvillé et Thannenkirch

Pour Ribo,  MF est passé de 35 à 34 pour vendredi et de 36 à 33 pour samedi.. bizarre non ?  

 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Massif du Hohneck, 1220m
Il y a 1 heure, Erkalfine a dit :

 

Il n'y a pas que cette situation qui donnerait de bonnes précipitations, faut pas exagérer.

Un bon flux d'ouest ou de nord-ouest/voire nord, aussi!! Un bon flux d'ouest donnerait de bonnes pluies et un temps rafraichissant!

 

On doit pas parler du même flux d'ouest alors...Dans le Doubs le flux d'ouest d'été apporte peut-être beaucoup de pluie, mais je peux t'assurer que ça n'est pas le cas ailleurs sur la majeure partie du pays.

Tu me trouveras l'équivalent en été ce ce genre de flux d'ouest, je te mets au défi ;)

 

2018010100_1.gif

 

  • J'aime 1
  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Baume-les-dames (25) 270 m.

Pareil pour le flux de nord, en cette saison il apporte quasiment rien malheureusement.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Gresswiller, à 25 km sud-ouest de Strasbourg

Je suis peut être hors jeu mais quid des conflits de masse d'air?

Faut il absolument des thalwegs? Ou l'énergie dispo ( et comment!)ne suffit-elle pas?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Montreuil (93) ou Ciran (37)
il y a 7 minutes, R Le Zoute a dit :

Faut il absolument des thalwegs? Ou l'énergie dispo ( et comment!)ne suffit-elle pas?

 

Tu peux avoir 100  tonnes de TNT, si y'a pas d'étincelle, y'a pas d'explosion.

 

Pas de forçage, pas d'orage.

  • J'aime 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : 60300 Senlis, 61170 Marchemaisons
Il y a 4 heures, Sebaas a dit :

 

Tu peux avoir 100  tonnes de TNT, si y'a pas d'étincelle, y'a pas d'explosion.

 

Pas de forçage, pas d'orage.

Il ne vaut mieux pas parce que voilà ce que ça donne 100 tonnes de TNT . :P

 

tnt.gif

* Fin du HS

  • J'aime 1
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Entre Colmar et Mulhouse, en limite nord de forêt de la Hardt, 215m
Il y a 7 heures, neige68 a dit :

Pour Ribo,  MF est passé de 35 à 34 pour vendredi et de 36 à 33 pour samedi.. bizarre non ?  

 

 

Pas tant que ça. L'Alsace et notamment le Bas-Rhin reste à l'écart des masses d'air les plus chaudes avec entre 15 et 18 à 850 hPa la plupart du temps, dans un flux de nord. avec en plus des signaux d'humidité pour samedi. c'est à partir de lundi qu'on devrait cuire pour au moins 48h

  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Bitschwiller-lès-thann (370m)
Il y a 4 heures, KillBrice a dit :

 

Pas tant que ça. L'Alsace et notamment le Bas-Rhin reste à l'écart des masses d'air les plus chaudes avec entre 15 et 18 à 850 hPa la plupart du temps, dans un flux de nord. avec en plus des signaux d'humidité pour samedi. c'est à partir de lundi qu'on devrait cuire pour au moins 48h

 

Un flux de nord ne change rien si sur l'Allemagne et autre pays du nord il fait 35°. La preuve avec les maxi de Arpège :

 

arpege-41-49-2.png?02-17

 

Et il n'est pas le seul :

 

image.png.275c5bfc0df13f083c5a2fe5b768ec43.png

 

En ce qui concerne les signaux d'humidité ils semblent bien anecdotiques, éventuellement un risque orageux  en montagne ...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Massif du Hohneck, 1220m

A tous ceux que la chaleur et/ou l'humidité l'actuelles indisposent au plus haut point, et aux autres qui se soucient de voir la nature morfler sévèrement ou dépérir carrément parfois, la fin du cauchemar prend forme.

Plus aucun modèle sérieux ne voit de températures caniculaires passé le  10 août. Dans la lignée de mon post d'hier, on ne se réjouira pas encore trop vite, mais il est même possible que l'on se débarrasse dans la foulée des 30°C, presque pour de bon j'ai envie de dire.

Ce que simule GFS actuellement pour fêter la fin de cette période excessive relève même du rêve. Le talweg en cause prendra(it) effectivement tout son temps pour passer au-dessus du pays, encore terriblement attiré par la perspective de prendre du bon temps  du côté de la péninsule ibérique dans sa partie sud, toutefois sans que cela ne soit fructueux. Du coup, entre une partie sud qui traîne de la patte et une partie nord qui aimerait faire de même, ledit talweg pourrait mettre 2/3 jours à réellement passer outre le pays.

Sur le nord-est, concrètement, cela signifierait certes une advection brûlante mercredi, mais aussi, à l'inverse de la plupart des scénarios précédents, une évolution plus rapidement instable. Peut-être une première opportunité de voir des orages préfrontaux venir tempérer les ardeurs thermiques du ciel en ce mercredi et, pourquoi pas, apporter enfin des possibilités d'arrosage plus tangibles pour le nord-est.

Deuxième acte jeudi, avec cette tentative de la pointe sud du talweg de filer en douce au-dessus de l'Espagne, on va assister à un redressement temporaire du flux à l'avant pour jeudi, avec maintien de conditions instables, bordées sur le rebord frais quelque part sur la France par un front froid ondulant actif. Nouvelles possibilités d'arrosage conséquent, que ce soit sous les orages dans l'air chaud préfrontal ou sous le front froid ondulant.

Troisième acte vendredi, et là on touche au Nirvana, la progression du talweg serait toujours suffisamment lente pour avoir l'occasion de reprendre encore une dernière fois du rab, avec peut-être une ultime tournure orageuse sur la façade est avant que le  front froid ondulant toujours bien actif se décide enfin à quitter les frontières est en fin de journée.

J'ai envie de dire que côté arrosages ce serait clairement ce qui pourrait arriver de mieux, et j'en parlais précédemment ( orages préfrontaux + front froid ondulant). Même si il en résulterait les accumulations suivantes d'ici samedi en 8 ( GFS):

 

192-777_rie3.GIF

 

...on ne se réjouira encore une fois pas trop vite.

Le scénario du déterministe américain en cours est comme dit réellement ce qui pourrait arriver de mieux niveau probabilité d'arrosages, mais l'ensembliste n'émet  pas encore spécialement de signaux sérieux pour soutenir cette version, du coup forcément un peu isolée ( surtout quand on connaît de surcroît l'américain et ses largesses).

 

Bon après, bonnes pluies, grosses pluies ou pluies faibles, je crois que beaucoup se contenteront dans un premier temps déjà de pouvoir enfin retrouver peut-être une qualité de vie plus "normale" avec la fin des grosses chaleurs (à ceux qui ont envie de me dire encore une fois que ma prévision n'a rien d'objectif et est bourrée de parti pris ou pire, d'incitations "subliminables" ;) , oui, on entend sans doute autour de soi des gens qui sont ravis du temps des jours passés, mais on en entend aussi d'autres qui ont maintenant eu leur dose pour de bon, sans être spécialement "chaleurophobe" ) 

 

Edited by Fil67
  • J'aime 4
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Saint-Nizier du Moucherotte (Vercors) - 1170m

Oui Fil, par contre je trouve justement ce matin que cette évolution orageuse est plus fragile qu'hier. On attendra CEP pour se faire une meilleure idée mais le thalweg tend à devenir de moins en moins incisif et sa progression vers l'est de plus en plus lente.

Il ne faudrait pas qu'à force de ralentir, celui-ci cale aux portes de notre pays pour évoluer goutte froide ou qu'à défaut son amplitude ne devienne si faible qu'il ne soit plus source d'instabilité (transition flux SO -> O anticyclonique).

 

Mine de rien on est encore à du j+6/+7.  Autant la baisse des températures semble acté (pas nécessairement plus agréable si td élevé), autant je doute encore sur le caractère fortement humide de cette transition.

  • J'aime 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Massif du Hohneck, 1220m
Il y a 2 heures, Kyrion a dit :

Oui Fil, par contre je trouve justement ce matin que cette évolution orageuse est plus fragile qu'hier. On attendra CEP pour se faire une meilleure idée mais le thalweg tend à devenir de moins en moins incisif et sa progression vers l'est de plus en plus lente.

Il ne faudrait pas qu'à force de ralentir, celui-ci cale aux portes de notre pays pour évoluer goutte froide ou qu'à défaut son amplitude ne devienne si faible qu'il ne soit plus source d'instabilité (transition flux SO -> O anticyclonique).

 

Mine de rien on est encore à du j+6/+7.  Autant la baisse des températures semble acté (pas nécessairement plus agréable si td élevé), autant je doute encore sur le caractère fortement humide de cette transition.

 

C'est le risque latent, c'est certain. Disons que la quasi disparition des scénarios dans la fourchette 15/20°C/850hPa sur l'ensembliste américain, si elle est actée pour de bon, serait au moins la preuve que l'option isolement et/ou blocage à l'ouest du pays ne tient pour le moment plus vraiment la route, et que l'on peut raisonnablement enfin envisager un changement de régime ( dont les modalités seront à préciser ultérieurement).

Je pense ainsi que les précipitations suivront dans la foulée, et qu'il faudra alors attendre le plus court terme pour voir progressivement une réaction plus appropriée dans les ensemblistes, et pouvoir alors juger plus précisément de leur nature ( séquence instable ou pas) et de leur intensité .

Mais si les déterministes tiennent le coup jusque là, ne serait-ce que dans les grandes lignes, ce sera déjà un énorme pas en avant. EC a de bonnes pluies en fin d'échéance, liées au passage du talweg. Ca ne concerne cependant pas le nord-est sur ce run ( histoires de fond et de forme différents de la version américaine, mais à cette échéance de toute façon on n'attend pas encore réellement d'exploits en matière de précision géographique et temporelle de la part des modèles, mais plutôt des indications sur la grande tendance)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Baume-les-dames (25) 270 m.
Il y a 4 heures, Kyrion a dit :

Oui Fil, par contre je trouve justement ce matin que cette évolution orageuse est plus fragile qu'hier. On attendra CEP pour se faire une meilleure idée mais le thalweg tend à devenir de moins en moins incisif et sa progression vers l'est de plus en plus lente.

Il ne faudrait pas qu'à force de ralentir, celui-ci cale aux portes de notre pays pour évoluer goutte froide ou qu'à défaut son amplitude ne devienne si faible qu'il ne soit plus source d'instabilité (transition flux SO -> O anticyclonique).

 

Mine de rien on est encore à du j+6/+7.  Autant la baisse des températures semble acté (pas nécessairement plus agréable si td élevé), autant je doute encore sur le caractère fortement humide de cette transition.

 

J'avais pas encore regarder mais c'était le risque, tous les talwegs précédent ont été revu à la baisse et nous ont occasionné  que quelques orages locaux c'est encore une partie centre et ouest qui devrait être bien placer.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Fournets-Luisans
Il y a 9 heures, Fil67 a dit :

A tous ceux que la chaleur et/ou l'humidité l'actuelles indisposent au plus haut point, et aux autres qui se soucient de voir la nature morfler sévèrement ou dépérir carrément parfois, la fin du cauchemar prend forme.

 

Je pense qu'il faut quand même ne pas trop s'emballer :D😛, suffit que l'anticyclone soit un poil plus puissant et le "talweg" (je ne sais pas si c'est le nom pour la forme en V que je vois pointer vers le sud au 9/10 août) va finir en goutte froide sur le Portugal! (GFS EUROPE).

Ah oui c'est vrai que sinon ce que propose ECMWF est intéressant! je n'avais regardé que GFS EUROPE pour l'instant... C'est alléchant dis donc! :) - une belle dégradation orageuse j'ai l'impression!- mais bon je me méfie c'est dans une semaine!

Edited by Erkalfine

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Massif du Hohneck, 1220m

Petit point sur l'évolution la semaine prochaine.

 

Dans les grandes lignes, il est toujours prévu un recul très net de la canicule, grâce à une reprise d'une circulation océanique. A 5 jours de la transition, il reste cependant encore pas mal de choses à régler, et ça reste malgré tout une période encore clef, où de petites causes peuvent avoir des conséquences inattendues, sans que cela ne soit nécessairement toujours bien appréhendé par les modèles ( les fameux retournements de veste hein, du type bien planqué au placard et hop, on déballe l'attirail au dernier moment...)

 

Instantané de la situation générale mercredi prochain selon quelques modèles qui couvrent actuellement l'échéance. Je prends volontairement cette journée de mercredi, car c'est elle qui devrait/pourrait marquer le début concret de la transition.

 

gfs-0-108_xip1.png    ECM1-120_znj4.GIF

 

UW120-21_zzk1.GIF   gem-0-108_dqv4.png

 

A cette échéance, inutile de détailler qui est qui, la config générale semble totalement cernée, avec ce talweg dynamique qui ondule entre les deux dorsales anticycloniques atlantique et centre/est européenne.

Flux de sud-ouest sur la France, et évidemment sur le nord-est aussi, devenant plus dynamique, et perdant progressivement enfin le côté anticyclonique.

Après une journée de mardi brûlante ( 35+ dans les plaines du nord-est), un maximum d'advection chaude qui pourrait tomber dans la nuit de mercredi, l'arrivée des nuages liés au changement de temps par le sud-ouest et l'ouest en fin de journée de mardi, et de surcroît peut-être même déjà d'un brassage de la masse d'air, on peut s'attendre localement à des minimas hallucinants sur le nord-est. Elle est peut-être là finalement, cette apothéose! Pourquoi pas envisager des valeurs descendant parfois à peine sous 25°c dans les campagnes, et que dire des agglomérations? On affinera, car ce sera forcément sujet à variations tout ça, et il faut la combinaison parfaite des 4 facteurs cités plus haut pour que cela se concrétise sur les thermomètres.

 

Concernant la journée de mercredi, en restant dans les grandes lignes, ça va être déplaisant au plus haut point, après cette nuit parfois exceptionnellement douce. On restera encore longuement dans la fouchette 15-20/850hPa sur le nord-est, avec cependant un dégradé ( les valeurs les moins chaudes vers l'ouest du nord-est). Mais l'humidité ambiante apportée par l'influence dépressionnaire rendra cette forte chaleur étouffante.

On devra dès lors compter sur les passages nuages pour tempérer un peu la cuisson à l'étouffée, et, pour les plus chanceux, sur les averses ou les orages pour apporter un rafraîchissement réel ( mais pas forcément durable, surtout si le soleil ressort après).

Pour les plus malchanceux, et là je pense à la moitié est du nord-est, l'arrivée des averses serait plus tardive dans ce type de config à flux ondulant de SW. Il ne faudrait pas que quelques gouttes tombent simplement par hasard sur le fossé rhénan, avec ses 20°C à 1500m et un ciel peut-être plus longuement dégagé, sensation de hammam garantie sinon.

Je ne l'ai pas précisé, mais grosses valeurs d'énergie et d'instabilité mercredi. On se penchera à plus court terme sur l'intensité des phénomènes convectifs, le temps que tout ça se cale un peu mieux d'un point de vue géographique ou temporel.

 

De même, je ne m'étendrai pas trop sur l'évolution au-delà de cette journée de mercredi, pas dans le détail en tout cas, car d'un point de vue synoptique, on a suffisamment d'écart entre les différents modèles pour ne pas pouvoir proposer une tendance fiable.

On a eu le débat hier, le comportement du talweg et sa rapidité de progression ou non seront déterminants sur le temps sensible en fin de semaine prochaine sur le nord-est.

Pour illustrer les divergences actuelles concernant ledit talweg et ses projets, voici de nouveau un petit éventail des possibilités, calées cette fois sur la journée de vendredi:

 

gfs-0-156_pxi0.png   ECM1-168_hou2.GIF

 

 

UW144-21_esn0.GIF   gem-0-156_ilg5.png

 

On peut nommer ce coup-ci qui a produit quelle copie, ça en vaut la peine.

- GFS en premir en haut à gauche, avec une évolution tirée du chapeau, mais que l'on avait cependant anticipée dans le pire des cas, à savoir celle du talweg qui à force de vouloir garder un pied sur la péninsule ibérique, finit par s'isoler dans sa partie sud, tout en se rapprochant du pays. COnditions certes dépressionnaires, avec un rafraîchissement sur le nord-ouest, mais le nord-est reste dans le viseur de la chaleur, à l'avant de l'axe du talweg. Ambiance chaude ( on quitte cependant la canicule quand même), mais lourde, humide, avec des risques d'averses et d'orages se maintenant.

- EC en haut à droite qui propose une version rafraîchissante, et pétillante même, à en juger par son envie de voir une surprenante tempête en mer du Nord contribuer à chasser vaillamment la canicule vers l'Europe centrale, tout en décapitant au passage littéralement la dorsale nord africaine ! ( vous vous rappelez le coup de l'ex ouragan que j'évoquais dans un point précédent, ben EC l'a fait, en version S cependant ;) ) Plus de problèmes d'aération avec EC, ce serait certain, car ça ouvrirait la route à des conditions plus durablement atlantiques par la suite.

- UKMO le modèle britannique en bas à gauche, évoque quant à lui un passage de talweg dans les règles de l'art, sans isolement en pointe sud, et sans creux tempétueux en zone nord du talweg. Ce pourraient être les meilleures options d'arrosage, avec les orages préfrontaux s'organisant du SW au NE et le passage suffisamment lent d'un front froid par derrière.

- enfin en bas à droite, le canadien GEM, qui fait une sorte de gloubi-boulga de tout ça, avec sa version passage en flux d'ouest sous talweg en retrait, débouchant rapidement sur un flux d'ouest anticyclonique vendredi.

 

Quoiqu'il en soit, et pour revenir à la transition à partir de mercredi,  comme je le disais hier, on notera quand même chez l'américain l'apparition de signaux de précipitations enfin plus nets :

 

graphe_ens3_jyi3.gif

 

On tient peut-être le bon bout côté flotte aussi?

 

 

 

 

Edited by Fil67
  • J'aime 5
  • Merci 4

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Massif du Hohneck, 1220m

Pour en revenir aux minimas de la nuit de mardi à mercredi, voici une pépite :

 

arpege-32-90-2_rmx6.png

 

570468282d5ce15d740106535b61f533.gif

 

Bon, Arpège laisse certes passer une coulée de lave à 22/23°C durant toute la nuit de mercredi, avec un sacré brassage par vent de SSW, mais sous ciel clair.

Techniquement, le brassage à lui seul peut permettre en effet de viser des minimas de 25°C ( on songe aux heat bursts nocturnes près des orages par masse d'air caniculaire, c'est le même phénomène, tout simplement celui du brassage par le vent  jusqu'au sol de la masse d'air chaude à 1500m), mais de là à sortir des 27/28 sur d'aussi vastes surfaces?

 

Ca n'est pas nécessairement une Arpégeade, GFS propose lui aussi une nuit chaude sur le nord-est, même si sensiblement moins qu'Arpège à ce stade:

 

93-778-1H_gft9.GIF

 

EC a des pointes à 24/25°C pour les minimas.

 

Une chose semble presque sûre, si le brassage ne prend pas dans les plaines, pour les  Vosges ou le Jura on se dirige tout droit vers des minimas époustouflants. On surveillera surtout les altitudes moyennes bien exposées au vent de SW, genre 500/800m, ça pourrait littéralement cartonner. Je me demande même si on pourrait pas par moments avoir des températures approchant localement les 30°C en plein coeur de la nuit, surtout si s'en mêlent ici ou là des effets de foehn!

  • Surprise 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Florange (57) - Belval (Lux)

Faudra affiner avec les mailles fines et RS mais ça m'a l'air d'une bonne situation à heat burst ça 👍

 

On a atteint par ailleurs le pic de pollution aujourd'hui, proche des records pour le NE (ici O3, seuil d'info à 180 µg/m³ ) :

 

gens-5-13-0_sge3.png

 

A priori, ça devrait un peu se calmer ces prochains jours avec un vent de nord en attendant mardi.

 

 

Edit: un rapide coup d'oeil sur ATMO Grand-Est permet d'observer les valeurs en O3 .

 

- Revin (Ardennes) : 201 µg/m³

- Metz ouest : 200

- Thionville nord : 199

- Saint-Dizier : 199

- Nancy centre : 189

- Strasbourg sud : 189

 

Les 180 µg/m³ sont dépassés même dans les Vosges. Le 1er seuil d'alerte avec mesures autre qu'une baisse de 20 km/h sur l'autoroute est à 240 µg/m³ , on est un peu loin mais fort heureusement qu'on conserve un peu de brassage.

Edited by Tsab-57
  • Surprise 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Massif du Hohneck, 1220m
il y a 9 minutes, Tsab-57 a dit :

Faudra affiner avec les mailles fines et RS mais ça m'a l'air d'une bonne situation à heat burst ça 👍

 

On a atteint par ailleurs le pic de pollution aujourd'hui, proche des records pour le NE (ici O3, seuil d'info à 180 µg/m³ ) :

 

 

 

A priori, ça devrait un peu se calmer ces prochains jours avec un vent de nord en attendant mardi.

 

Du heatburst à grande échelle alors, parce que pour le coup, on ne serait non pas sur de la rafale localisée d'orages plus ou moins lointains, mais bel et bien sur du vent "synoptique", d'où sans doute la grosse tartine généralisée d'Arpège. Mais comme tu dis, on attendra pour plus de détails. En général, ce type de brassage, nocturne qui plus est, est souvent un peu surestimé j'ai l'impression, on garde du coup les options pour le relief avec une quasi certitude, mais c'est clair que si tout ou partie de ces vents descend jusque dans les plaines durant une bonne partie de la nuit, les valeurs d'Arpège ne semblent pas si irréalistes que ça. En tant que Tmin je veux dire. Ce serait énorme.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Florange (57) - Belval (Lux)
il y a 9 minutes, Fil67 a dit :

 

Du heatburst à grande échelle alors, parce que pour le coup, on ne serait non pas sur de la rafale localisée d'orages plus ou moins lointains, mais bel et bien sur du vent "synoptique", d'où sans doute la grosse tartine généralisée d'Arpège. Mais comme tu dis, on attendra pour plus de détails. En général, ce type de brassage, nocturne qui plus est, est souvent un peu surestimé j'ai l'impression, on garde du coup les options pour le relief avec une quasi certitude, mais c'est clair que si tout ou partie de ces vents descend jusque dans les plaines durant une bonne partie de la nuit, les valeurs d'Arpège ne semblent pas si irréalistes que ça. En tant que Tmin je veux dire. Ce serait énorme.

 

A voir.

Le WRF 5km place une bande orageuse sur BP et le Nord mardi soir, je pense comme tu dis que des records sont jouables en matière de Tn que ça soit avec ou sans heat burst. D'ailleurs sur ce modèle gros brassage en flux de S la nuit pire que Arpège, le Val de Saône paraît bien exposer.

Après Arpège sur-estime souvent les températures, d'ailleurs je l'espère bien car en Tx pour mardi, il voit du 38/40 °C voire 40/42 °C sur l'ouest de nos régions. Il est un peu plus chaud que GFS en altitude également. On va attendre les mailles plus fines mais chose certaine c'est une fin en apothéose ...

 

  • J'aime 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest
This topic is now closed to further replies.

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...