Aller au contenu
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

matt67

Topic des Lamentations #7

Messages recommandés

Posté(e) (modifié) - Lieu : Besançon 290m

A propos du débat sur les périodes fraîches /humides d'été , à l'échelle d'un mois calendaire les années 2000 ont eu encore quelques jolies cartouches au moins à un niveau régional. 

par ex. juillet 2011  ou dans l'est un mois d'août 2006  mémorable qui fait le poids par rapport à d'autres plus anciens 

rapport MF du Doubs août 2006  Besançon la moyenne des températures maximales se classe depuis le début des mesures en1885, au 5 eme rang des plus basses après 1912, 1924, 1941 et 1956.

On dénombre seulement 2 jours avec plus 25°C comme en le record de août 1912. 

Les tn étaient moins remarquables à cause de la nébulosité mais en été tout le monde est plus sensible aux tx que tn .

coté RR - et insolation - c'était joli aussi:   A Besançon , depuis 1885,ce mois d’août avec 222 mm se situe en seconde position derrière août 1941 ( 238 mm).

C'était encore plus marqué en altitude, rapport MF du Jura  "presque 400 mm de précipitations et presque 5° de déficit en moyenne des températures maximales  sur le Haut Jura" 

Les campeurs des lacs Jurassiens n'étaient pas à la fête . Les glaciers avaient pu souffler un peu , répit d'un mois coincé entre juin chaud , juillet torride record et un mois de septembre dans le top 5 des plus chauds .

 

Modifié par lothski
  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Nancy
Il y a 23 heures, lothski a dit :

A propos du débat sur les périodes fraîches /humides d'été , à l'échelle d'un mois calendaire les années 2000 ont eu encore quelques jolies cartouches au moins à un niveau régional. 

par ex. juillet 2011  ou dans l'est un mois d'août 2006  mémorable qui fait le poids par rapport à d'autres plus anciens 

rapport MF du Doubs août 2006  Besançon la moyenne des températures maximales se classe depuis le début des mesures en1885, au 5 eme rang des plus basses après 1912, 1924, 1941 et 1956.

On dénombre seulement 2 jours avec plus 25°C comme en le record de août 1912. 

Les tn étaient moins remarquables à cause de la nébulosité mais en été tout le monde est plus sensible aux tx que tn .

coté RR - et insolation - c'était joli aussi:   A Besançon , depuis 1885,ce mois d’août avec 222 mm se situe en seconde position derrière août 1941 ( 238 mm).

C'était encore plus marqué en altitude, rapport MF du Jura  "presque 400 mm de précipitations et presque 5° de déficit en moyenne des températures maximales  sur le Haut Jura" 

Les campeurs des lacs Jurassiens n'étaient pas à la fête . Les glaciers avaient pu souffler un peu , répit d'un mois coincé entre juin chaud , juillet torride record et un mois de septembre dans le top 5 des plus chauds .

 

 

 

Il semble tout de même que la "fraîcheur" tend à disparaître de nos été, deux graphiques MF reportant le nombre de jours avec une température moyenne inférieure à 15° sur le trimestre juin/juillet/août pour Paris et Bordeaux.

image.thumb.png.8afdef32a750d0bb59c61121ea855d17.png

 

image.thumb.png.0de3d639ba3fb9e6dbcd8dd9c7eb96dd.png

 

Source :https://twitter.com/Francois_Jobard/status/1033963655958806528

  • J'aime 5

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Aube (10)

http://www.meteofrance.fr/actualites/65448060-2018-2e-ete-le-plus-chaud

 

Allez! C'est un miracle si on a réussi à avoir de la neige cet hiver. Ça exige un alignement parfait des 8 planètes. Par contre, battre un record de chaleur, il n'y a qu'à s'asseoir et attendre tranquillement.  Le moustique-tigre, lui, se frotte les pattes. 

  • J'aime 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié) - Lieu : Douvaine (74140) 430m

Tu t'envoles, tu t'envoles... Peter Pan ? Non, plutôt la température : 21 °C à 9h, 28 °C à 11h, pourtant il n'y a jamais de foehn chez moi, ça n'arrive que quand on travaille, jamais quand on est à la plage. J'aurais dû y aller ce matin, mais bon j'ai du travail en retard. J'espère que les orages de cet après-midi ne vont pas nous poser un lapin ou il y aura de quoi être en colère.

 

Ah au fait, bravo pour la réouverture de ce topic, je sens qu'il va être nécessaire, cet automne notamment.

Modifié par Orage FM

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour les prochains jours, force est de constater que l'été va jouer les prolongations, avec des températures, une fois de plus, largement au dessus des normes. Avec le réchauffement climatique, on ne compte quasiment plus que des records de chaud. De nos jours, les écarts par rapport à la norme se font, dans l'immense majorité des cas, toujours dans le même sens. Cela ne va pas aller en s'arrangeant. D'ailleurs, le climat français va être de moins en moins tempéré. Cette évolution n'est pas très naturelle puisque ces écarts aux normes sont majoritairement la conséquence d'un forçage anthropique, lié lui même à certaines technologies humaines. Mais tout cela, devrait normalement être déjà bien compris. 

 

Je conçois tout à fait le goût de certains pour la chaleur mais j'apprécierai que l'on se rende compte, tous, du caractère non naturel des records de chaud qui se multiplient sur la planète, et qu'on ait conscience que dès un avenir relativement proche, la chaleur deviendra de moins en moins vivable. En tant que passionnés de météorologie, je pense que vous en avez véritablement conscience, mais au sein de la population (et des médias) je note une contradiction entre la soit disant prise de conscience de la gravité du réchauffement climatique et la grande satisfaction affichée dès que les températures dépassent les 30 degrés et que du soleil est prévu à perte de vue. Combien de fois j'ai vu (et entendu), à l'occasion de bulletins télévisés, des présentateurs et présentatrices prendre un ton véritablement jovial (et souvent évoquer "la meilleure journée de la semaine"), tout cela parce qu'il était prévu 35 degrés dans certaines parties du pays.

 

J'ai l'impression que, pour beaucoup de gens, le réchauffement climatique n'est pas si problématique que cela. En effet, ils n'arrivent pas à se projeter dans leur esprit l'augmentation inexorable de la courbe des températures qui fera que dans un avenir proche, les 30 à 35 degrés qu'ils chérissent se transformeront en 40-45 degrés qui les obligeront à rester calfeutrés dans leurs logements (climatisés pour ceux qui en auront les moyens) pendant la majeure partie de l'été, comme est contrainte la population de bien des pays du Sud. À ce moment là, les Français seront-ils toujours autant amoureux de l'été ?! Rien n'est moins sûr... 

 

Modifié par MCS34
  • J'aime 4
  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Montpellier (Aiguelongue)

En France le RC ne sera probablement jamais problématique sur le plan thermique et sans doute toujours vu d'une façon réjouissante, hors canicule massive à la 2003 (dont la période de retour devrait diminuer au cours du temps si le RC se poursuit, mais il n'est pas question d'avoir un été à la 2003 de façon courante d'ici 2050 comme on pouvait l'entendre y'a encore quelques années).

 

Il faudrait vraiment d'énormes cataclysmes pour faire bouger les consciences, ce n'est certainement pas un +3°C d'anomalie à la Txm Parisienne en Juillet et un petit orage de grêle qui vont faire peur, au contraire on aura droit à des "on a enfin eu un bel été, ça change des autres années!". En France de part le climat à forte dominante océanique et clairement "non extrême" de base, on est globalement à l'abri des grosses catastrophes types cyclones, canicule extreme, froid extreme. Quand bien même leur recrudescence augmente ces prochaines années au niveau mondial (ou même national) je ne suis pas certain que ça change quoi que ce soit sur le plan des mentalités. On nous montre tout le temps des images catastrophiques à la télé, tous les ans on a le droit au inondation dues à la mousson en Inde, aux feus ravageurs en Californie etc etc... tout cela fait parti de notre inconscient et on en arrive à être anesthésié des catastrophes, il devient difficile de dénouer le "commun" de "l'extraordinaire" (la faute au média et à leur sensationnalisme) et je pense que le problème est bien là. 

 

D'ailleurs quasi a chaque fois qu'un événement climatique exceptionnel se produit, on a toujours le droit à la tv au fameux "est-ce du au RC ?", et là les démonstrations s'essoufflent avec souvent la même réponse: "ptet bien que oui, ptet bien que non, on a pas le recul nécessaire", comment veux-tu que les gens changent leur comportement avec ce type de discours... 

  • J'aime 1
  • Merci 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Douvaine (74140) 430m

Ces dernières années, les automnes ou du moins les premières parties (1 sept / 15 oct) ont souvent été chauds et ensoleillés, avec une exception notable en effet en 2017 donc l'année dernière pour septembre. Souvenons-nous toutefois des 3 semaines caniculaires en 2016 allant grossso modo du 22 août au 13 septembre ! C'était en réalité assez phénoménal !

Cette année, je sens que la dominante sera plutôt fraîche et humide (températures de saison dans le contexte de réchauffement climatique) mais devrait paraître frais après cet été si chaud. J'avoue que c'est une prévision un peu à la madame soleil et c'est pour ça que je la poste ici.

Qu'est-ce qui me fait dire ça ? Bah je viens enfin de faire réparer mon vélo et je comptais faire de belles balades dans les 2 mois qui viennent. Je sens que la pluie, le gris et le frais ne vont pas me laisser tranquille. Je voulais aussi éventuellement encore un peu profiter de la plage au moins le week-end, mais là aussi je pense que ça va être grillé. Bon, tant pis, si on a un temps propice au travail, eh bien travaillons !

  • Haha 3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Siorac-en-Périgord (24)

1er Septembre, 1er jour de l'automne, et 1er jour de la sèche 2018 :D

 

Même si elle est bien présente dans certain coins du SO, nous voilà en plein dans le cru 2018, sera-t-il aussi prometteur que les précédents ? En tout cas, ça commence bien, avec du soleil à perte de vue, le tout avec du 30° tout les jours.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Beauvoir mt st michel

Je propose un nouveau dicton :" grande marée de septembre mer tendre"...et pour ce 10/ 11 septembre , première marée depuis un bail au delà de 110, sous-cote barométrique et vent nul à  très nul probables...

Le 30 septembre 2019 on a une 116 avec pleine mer équivalant à une 119 de mars. Autant dire que la prévision à un an est parfois possible...

  • Haha 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Aube (10)
Il y a 8 heures, Bruno 49 a dit :

Le 30 septembre 2019 on a une 116 avec pleine mer équivalant à une 119 de mars. 

 

En quoi c'est équivalant?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié) - Lieu : Beauvoir mt st michel
il y a une heure, A.M. a dit :

 

En quoi c'est équivalant?

Le coefficient définit l'essentiel du marnage (malgré quelques variations dans le cycle), mais pas tout à fait celui du niveau moyen des pleines et basses mers. Pour des raisons que j'ignore (incompétence en physique des ondes), en Manche les grandes marées de juillet à septembre montent un peu plus à coefficient identique que celles de janvier à avril.  Dans une 115 en hiver (celle du 21 février prochain par exemple), on tape quasi le 0 des cartes à marée basse (0.2m), mais on ne va à marée haute qu'à 13.35m à St Malo par exemple, hauteur dépassée pour la 113 de début septembre 2019 (13.4m)... À cela s'ajoute que la grande marée la plus basse a lieu la nuit en septembre, donc invisible sauf en manche orientale, et l'après-midi en mars (inversement la pleine mer du matin est plus forte en hiver et c'est celle du soir qui est plus forte en été). Le marnage du 30 septembre 2019 (0.35m la nuit et 0.5m l'après-midi/13.5m le soir) sera inférieur à celui de la marée de 119 de mars 2015 (0.1m/13.45), mais la cote maxi légèrement plus élevée donc.

(source annuaire du SHOM).

Ceci étant, ces variations restent faibles : 13.35m ou 13.5m en cas de mer plate ou d'ouragan, ça ne changera pas grand chose sur un littoral rocheux ou urbanisé...Mais dans la baie du mont St Michel qui est archi-plate, chaque centimètre compte dans les polders.

 

Modifié par Bruno 49
  • J'aime 1
  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Douvaine (74140) 430m

Septembre sera frais et humide disais-je il y a 15 jours ? Force est de constater que ça n'en prend pas le chemin pour l'instant, certes quelques jours gris et frais par-ci par-là (en fin de semaine ou week-end de préférence, grrr) mais la tendance globale reste anticyclonique, douce et ensoleillée, je crois qu'on peut même dire chaude. Ce sera pas encore pour cette année mon automne bien pluvieux, tant pis, ou tant mieux puisqu'actuellement j'ai encore pas mal de temps libre l'après-midi pour aller au bord de l'eau, même si ça devient de plus en plus difficile d'y rentrer, mes gènes scandinaves n'y pourront rien, je suis frileux dans l'eau, pourtant elle est encore à 20 °C. Voilà donc le programme de la semaine procahine du moins, on se fait plaisir comme on peut en attendant des jours meilleurs. J'ai d'ailleurs rêvé d'orage cette nuit, un orage bien violent, la réalité sera tout autre de ce côté-là aussi, snif. Non mais c'est quand même pénible, ça devient impossible de se prendre les mêmes excédents en pluvio qu'en thermiques, enfin je me contenterais déjà des normes, ça serait pas mal, un bon début.

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié) - Lieu : REIMS (51) et RENWEZ(08) occasionnellement

Mais qu'est ce qu'on s'enm****

C'est tout pour moi lol

Modifié par Théo08
  • J'aime 1
  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Gambais (78) - Altitude : 100 m et Guyancourt (78) pour le travail
Il y a 2 heures, Théo08 a dit :

Mais qu'est ce qu'on s'enm****

C'est tout pour moi lol

Oui un été à oublier en espérant que l'automne ne soit pas sur le même créneau.:(

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié) - Lieu : Canejan - Pessac en Gironde (51m) (mais originaire du Vaucluse), parfois dans le Comtat Venaissin (140m) dans le Vaucluse au pied du célèbre Mont-Ventoux.

Quel temps de rentrée à chier aujourd'hui . :D

 

Un temps à mettre un @Ralala78 et un escargot dehors, j'ai pensé à toi quand j'ai vu ces photos du périgord d'@acrid vintaquatre

 

hP9XUyk.jpg

 

iPVtoIU.jpg

 

Je te les dedie, il y a tout ce que tu aimes: la brume, la flotte, le ciel bas, la totale quoi...B|

Modifié par Fonky
  • J'aime 1
  • Haha 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Massif du Hohneck, 1220m
Il y a 7 heures, Fonky a dit :

Quel temps de rentrée à chier aujourd'hui . :D

 

Un temps à mettre un @Ralala78 et un escargot dehors, j'ai pensé à toi quand j'ai vu ces photos du périgord d'@acrid vintaquatre

 

hP9XUyk.jpg

 

 

 

Je te les dedie, il y a tout ce que tu aimes: la brume, la flotte, le ciel bas, la totale quoi...B|

 

Quoi? Mais que sont donc ces bipèdes colorés sur la photo, vers le bas?  Je ne comprends pas, je croyais qu'on était qu'une petite poignée sur le forum ( en dehors des rares escargots membres) à ne pas trouver ces conditions absolument épouvantables. Ils ne semblent pas errer pourtant, on dirait même qu'ils ont un but, et un but commun en plus ( et là tu vas me casser la baraque en me disant qu'ils ont payé pour ça les malheureux, et que c'est après leur argent qu'ils en ont ;) )

Existerait-il néanmoins des communautés de gens plus adaptés à la vie en extérieure, quand le soleil ne brille pas et qu'il ne fait pas 30°C? Ca demanderait une étude plus poussée!

 

  • J'aime 1
  • Haha 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Gambais (78) - Altitude : 100 m et Guyancourt (78) pour le travail
Il y a 9 heures, Fonky a dit :

Je te les dedie, il y a tout ce que tu aimes: la brume, la flotte, le ciel bas, la totale quoi...B|

Oui un été superbe sur la moitié sud avec des orages assez souvent, dans la moitié nord et notamment dans mon coin, cela aura été la monotonie du soleil.

  • Surprise 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Siorac en Périgord, Périgord Noir, au bord de la douce Dordogne... <3
Il y a 2 heures, Fil67 a dit :

 

Quoi? Mais que sont donc ces bipèdes colorés sur la photo, vers le bas?  Je ne comprends pas, je croyais qu'on était qu'une petite poignée sur le forum ( en dehors des rares escargots membres) à ne pas trouver ces conditions absolument épouvantables. Ils ne semblent pas errer pourtant, on dirait même qu'ils ont un but, et un but commun en plus ( et là tu vas me casser la baraque en me disant qu'ils ont payé pour ça les malheureux, et que c'est après leur argent qu'ils en ont ;) )

Existerait-il néanmoins des communautés de gens plus adaptés à la vie en extérieure, quand le soleil ne brille pas et qu'il ne fait pas 30°C? Ca demanderait une étude plus poussée!

 

 

Il s'agissait d'anglais et qui en plus avaient payé à l'avance au tour operator, donc 2 raisons pour embarquer quand même xD

Quand il pleut les touristes sont moins nombreux mais beaucoup viennent quand même, et c'est la même chose quand il faisait près de 40° il y a un mois ^^

  • Haha 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Massif du Hohneck, 1220m
il y a 53 minutes, acrid vintaquatre a dit :

 

Il s'agissait d'anglais et qui en plus avaient payé à l'avance au tour operator, donc 2 raisons pour embarquer quand même xD

Quand il pleut les touristes sont moins nombreux mais beaucoup viennent quand même, et c'est la même chose quand il faisait près de 40° il y a un mois ^^

 

Non je crois que l'imper et le parapluie ne sont alors plus de rigueur...

  • Haha 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Paris 14

Une enième période chaude 7 à 10°C au dessus des normes en prévision, quelle surprise :sick::ph34r:

  • J'aime 3
  • Haha 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Besançon 290m

Même pas 22° en Tx  à Besançon mais confiné en face sud dans une salle avec une trentaine de radiateurs humains + un vidéoprojecteur + fenètres oscillo battant qui ne s'ouvrent presque pas >  pas moyen d'obtenir un courant d'air,   j'ai plus crevé de chaud dès ce matin  que sous les tropiques :@  ....à croire que la chaleur de l'été remonte dans les murs. 

  • J'aime 1
  • Haha 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Vélizy, Yvelines (semaine) / Rougemont & Besançon, Doubs (WE)
Le 21/08/2018 à 22:05, logos a dit :

J'ai voulu par curiosité jeter un œil sur ce que pouvait donner septembre après un gros été chaud et j'ai arrêté de suite quand j'ai vu septembre 1947 :sick:

 

1er septembre 1947: 28° à Châteauroux                                                  

10 septembre 1947: Nouvelle vague de chaleur. 31.0° à Lyon

11 septembre 1947: 33.2° à Paris, 33.6° à Bourges, 31.4° à Strasbourg min. 19.2° à Bordeaux et 20.4° à Toulouse                 

12 septembre 1947: 33° à Paris, 30.8° à Bourges (min. 17.6°), 32.6° à Lyon, 32.6° à Strasbourg, 34.3° à Toulouse. Min. 18.6° à Châteauroux

13 septembre 1947: 34° à Châteauroux, 32.8° à Paris, 33.8° à Bourges, 32.0° à Lyon, 33.4° à Strasbourg                            

14 septembre 1947: 32.3° à Strasbourg. Min. 18.2° à Châteauroux, 20.2° à Toulouse, 19.0° à Bourges                                                      

15 septembre 1947: 33.2° à Paris, 32.8° à Châteauroux, 31.9° à Lyon, 32.0° à Rennes et 32.4° à Strasbourg                     

16 septembre 1947: 30.4° à Marseille et 31.4° à Strasbourg                       

17 septembre 1947: 31.2° à Strasbourg. Min. 16.6° à Bourges

18 septembre 1947: 31.7° à Strasbourg. Min. 18.0° à Bordeaux               

19 septembre 1947: 34° à Nancy, 33.0° à Bourges (min. 17.0°), 33.0° à Strasbourg. min. 19.0° à Châteauroux, 21.6° à Toulouse  et 18.1° à Paris 

20 septembre 1947: encore chaud. 33.0° à Strasbourg                                     

21 septembre 1947: 33.0° à Bordeaux        

 

Et bien sûr très sec.

 

:ph34r:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Strasbourg (67)

Les modèles :sick:

c'est quand qu'il se termine cet été interminable.

j'aurais du arrêter mon compteur au 30 septembre...

  • J'aime 2
  • Surprise 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Gambais (78) - Altitude : 100 m et Guyancourt (78) pour le travail

36,5 mm tombés ici depuis le 13 juin sur le SPIEA, même sur nos côtes méditerranéennes, je suis sûr que le cumul sur 3 mois doit être plus important en moyenne.

Un des pires étés que j'ai connu, jusqu'en août, je travaillais et supportais, mais depuis septembre, je suis en congés et vis la poursuite de cette médiocrité, seule satisfaction : ne pas être parti en vacances cette année, payer pour avoir un temps pareil aurait été un monumental gâchis. 😡

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Sur les hauteurs d'Issy Les Moulineaux (92), proche Meudon
il y a 33 minutes, Ralala78 a dit :

Un des pires étés que j'ai connu, 

Tu m'étonnes, je veux bien te croire... 🤗😂

Pour ma part, c'est le meilleur 👌

  • J'aime 3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.

×