Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Recommended Posts

Bonjour,

 

J'ai une question à propos de la correction virtuelle pour déterminer la CAPE sur un radiosondage. Dans le cas d'une condensation par ascendance, on apporte une correction virtuelle au LCL et de ce fait, le LFC est déterminé par le croisement entre la pseudo-adiabatique saturée et la courbe de la température virtuelle de l'environnement. Mais qu'en est-il d'une condensation par convection? Doit-on croisé le rapport de mélange de la parcelle soulevée avec la courbe de la température virtuelle de l'environnement ou la courbe de la température de l'environnement pour avoir le CCL (Convective Condensation Level)?

D'avance merci pour votre aide.

Link to post
Share on other sites
  • 2 months later...

Bonsoir,

 

Il y a parfois certaines confusions dans ton message, parfois un manque de précision dans les termes. Je vais essayer de clarifier et de répondre.

 

Citation

Dans le cas d'une condensation par ascendance, on apporte une correction virtuelle au LCL

Définis "condensation par ascendance".

 

La correction n'est pas appliquée au LCL. Le LCL est toujours déterminé par l'intersection en le rapport de mélange de la parcelle et le profil de température (non corrigé). On utilise ce même LCL pour suivre le trajet avec correction.
 

Citation

 

et de ce fait, le LFC est déterminé par le croisement entre la pseudo-adiabatique saturée et la courbe de la température virtuelle de l'environnement.


 

Le LFC est déterminé en suivant l'ascension de la parcelle avec correction (en utilisant le LCL "sans correction"), et correspond au niveau où l'air a une flottabilité positive. En pratique, ça correspond bien à un endroit où il y a  intersection de l'adiabatique saturée (avec correction, autrement dit il y a correction sur l'adiabatique saturée également, qui n'a pas exactement le même taux de décroissance que l'adiabatique saturée sans correction) et du profil de température (corrigé), mais pas n'importe quelle intersection: celle où la flottabilité devient positive.

 

Citation

 

Mais qu'en est-il d'une condensation par convection? Doit-on croisé le rapport de mélange de la parcelle soulevée avec la courbe de la température virtuelle de l'environnement ou la courbe de la température de l'environnement pour avoir le CCL (Convective Condensation Level)?


 

Définis "condensation par convection".  

 

On identifie le CCL par l'intersection entre le rapport de mélange et le profil de température virtuelle: encore au fois, c'est l'intersection à l'endroit où la flottabilité devient positive.

 

 


 

  • Merci 2
Link to post
Share on other sites

Bonsoir,
 

Merci pour les explications apportées à ton message. Je vais essayer de clarifier quelques incompréhensions que j'ai pu laisser dans mon précédent message.
 

Il y a 4 heures, Smercz a dit :

Définis "condensation par ascendance".

 

Je voulais parler ici d'un soulèvement par ascendance mécanique (et donc du niveau de condensation par ascendance mécanique (LCL)).

 

Il y a 4 heures, Smercz a dit :

La correction n'est pas appliquée au LCL. Le LCL est toujours déterminé par l'intersection en le rapport de mélange de la parcelle et le profil de température (non corrigé). On utilise ce même LCL pour suivre le trajet avec correction.

Oui, c'était un peu confus de ma part et assez mal exprimé. La correction est effectivement effectuée sur le profil de température et la parcelle d'air soulevée. Dans mon précédent message, je voulais dire que dans la correction, on changeait la température T_LCL (vu qu'on se place à partir de la parcelle d'air corrigée) et non le niveau de pression P_LCL (à moins que ce raisonnement ne soit pas correct).

 

Il y a 4 heures, Smercz a dit :

Définis "condensation par convection".  

 

Je voulais parler ici d'un soulèvement par convection (avec CCL).
 

Il y a 4 heures, Smercz a dit :

On identifie le CCL par l'intersection entre le rapport de mélange et le profil de température virtuelle: encore au fois, c'est l'intersection à l'endroit où la flottabilité devient positive.

 

Merci pour cette réponse! 

Edited by Météo Oise
Link to post
Share on other sites
Citation

 

Je voulais parler ici d'un soulèvement par ascendance mécanique (en prenant en compte le LCL).


 

Par mécanique, je suppose que tu parles donc de soulèvement orographique. Or, pour atteindre le LCL, le soulèvement se fait le plus souvent via forçage dynamique (quasi-géostrophique, ou le long de discontinuités à méso-échelle), en plus du forçage mécanique que tu décris. 
 

Citation

 

Je voulais parler ici d'un soulèvement par convection (avec CCL).


 

Justement, c'est un terme qui décrit assez mal comment se produit le soulèvement.

Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...