Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

gugo

Du 3 septembre au 9 septembre 2018 - prévisions météo semaine 36

Recommended Posts

Posted

Location : Ecommoy (80-140M d'altitude), Sarthe

Bonjour,

 

 Ce topic marque l'arrivée de la première semaine plaine dans l'automne météorologique. Cette arrivée semble se faire ressentir avec l'apparition d'incertitudes plus marqués sur des échéances type 192h. On le voit par les graphiques des ensembles GEFS et ensCEP:

 

 

Ici Paris pour la moitié nord avec GEFS:

 

graphe_ens3_acd8.gif

 

 

Ici Bordeaux pour la moitié sud avec ensCEP 

 

graphe_ens3_vli1.png

 

 

 

Ces divergences sont marqués par deux évolutions différentes de temps dans la première partie de la semaine.

 

 En effet, on a le scénario type GFS avec une situation anticyclonique qui se dégrade rapidement à cause d'une goutte froide au nord des Açores qui arrive à incruster des basse pressions car le système dépressionnaire (au nord de la Scandinavie, celui qui dicte le temps depuis plusieurs semaines avec son positionnement) se décale vers l'est ne permettant plus aux hautes pressions d'être solidement placé sur l'Europe. Ce type de temps favoriserait des orages avec un temps doux:

 

tempresult_rrg4.gif

 

 

 

Puis on a le scénario type CEP/GEM où le système dépressionnaire reste plus sur le nord de l'atlantique entre l'Islande et la Scandinavie, permettant aux hautes pressions d'être solidement attaché à l'Europe. La goutte froide est quasiment inexistante contrairement à GFS ceci est dû au décalage de positionnement du système dépressionnaire. Un temps doux voir chaud et sec est à prévoir dans ce cas.

 

tempresult_hvv2.gif

 

tempresult_zub9.gif

 

 

 On a vu par les diagrammes ci-dessus que la tendance au redoux semble bien présente mais l'intensité diverge selon quel type de scénario se dégagerait, GFS doux et orageux alors que CEP-GEM plutôt chaud et sec.

 

 Le point clé à la prévision de ce début de topic est clairement encore un fois le système dépressionnaire nord atlantique, je pencherait plus vers le scénario CEP-GEM avec un système dépressionnaire qui reste plus dans la zone dans laquelle il est depuis plusieurs semaines.


Bonne journée!

Gugo :) 

 

  • J'aime 7
  • Merci 4

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, gugo a dit :

Ce topic marque l'arrivée de la première semaine pleine dans l'automne météorologique. Cette arrivée semble se faire ressentir avec l'apparition d'incertitudes plus marqués sur des échéances type 192h. On le voit par les graphiques des ensembles GEFS et ensCEP:

 

 

Et ce n'est pas le 12Z de GFS qui va nous aider beaucoup à y voir plus clair : des scénarios très éclatés et un déterministe qui se balade de haut (tout en haut) en bas (tout en bas) de son ensemble Voici l'exemple de Paris, mais avec des niveaux un peu différents c'est la même chose pour Lille, Brest, Strasbourg, Lyon, Bordeaux, Toulouse, Marseille...

En conclusion : wait and see !

 

blob.png.5cb770f6050121485057aadad350c801.png

Edited by sastrugis

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Frontonas (230 m)

Dernière prévi de Guillaume Séchet pour la semaine en question : je cite : "conditions anticycloniques persistantes avec un temps sec et chaud. Aucune dégradation d'envergure avant le 15".

En consultant les prévisions par villes, on voit qu'une série de tx>30°C remarquable pour un mois de septembre se profile, au moins sur une bonne moitié sud (hors littoral).

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 29 minutes, sebinnis a dit :

Dernière prévi de Guillaume Séchet pour la semaine en question : je cite : "conditions anticycloniques persistantes avec un temps sec et chaud. Aucune dégradation d'envergure avant le 15".

 

A l'image de GFS qui permet de "voir" loin, quand on constate la diversité des scénarios et l'extrême volatilité du déterministe dans son ensemble, bien difficile de se prononcer sur du très long terme... A moins de se fier au scénario moyen qui lui présente une bonne stabilité. Exemple ci-dessous pour la T850 à Paris entre le run 12Z d'hier et le 00Z ce matin : le rond jaune montre le choix déterministe pour le 7/9 (on passe allègrement de +2°C à +18°C !) alors que la moyenne reste assez élevée invariablement autour de 11°C.

 

blob.png.74a527a3dfe5f6475b6374b146b155c5.png

  • J'aime 4

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

 

Ce matin, d'après le GFS 00Z, l'ensemble des scénarios semble se regrouper en un tube principal (tireté noir) assez "haut" à T850 comme à T500 (influencé par les hauts géopotentiels subtropicaux et leur masse d'air chaud), avec une tendance à la baisse sur la durée. Le déterministe est maintenant quasi systématiquement situé en haut de ce tube, avec encore l'existence de quelques scénarios nettement plus frais surtout à 850 hPa (3 à 4 lignes autour de 5°) et de façon moins prononcée à 500 hPa (2 lignes seulement autour de -20°).

Au total, si l'on se fie à cette projection en voie de stabilisation, des conditions estivales seraient donc encore dominantes sur cette période (rejoignant les prévisions de G. Séchet évoquées hier par Sebinnis. A suivre et confirmer bien sûr dans les prochaines simulations !

 

blob.png.0b78c9cbb0e5b845655896073b2cd40f.png

Edited by sastrugis
  • J'aime 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Paris 7 et montois (Donnemarie-dontilly) dans l'Est 77
Il y a 1 heure, sastrugis a dit :

Bonjour,

 

Ce matin, d'après le GFS 00Z, l'ensemble des scénarios semble se regrouper en un tube principal (tireté noir) assez "haut" à T850 comme à T500 (influencé par les hauts géopotentiels subtropicaux et leur masse d'air chaud), avec une tendance à la baisse sur la durée. Le déterministe est maintenant quasi systématiquement situé en haut de ce tube, avec encore l'existence de quelques scénarios nettement plus frais surtout à 850 hPa (3 à 4 lignes autour de 5°) et de façon moins prononcée à 500 hPa (2 lignes seulement autour de -20°).

Au total, si l'on se fie à cette projection en voie de stabilisation, des conditions estivales seraient donc encore dominantes sur cette période (rejoignant les prévisions de G. Séchet évoquées hier par Sebinnis. A suivre et confirmer bien sûr dans les prochaines simulations !

 

blob.png.0b78c9cbb0e5b845655896073b2cd40f.png

Mais pourquoi parler des prévisions de G séchet ? Il n'est pas prévisioniste, c'est le rendu des modèles. 

Et évidemment à ce stade aucun intérêt de se prononcer à horizon supérieur à J+7 avec certitude 

  • J'aime 1
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Champ sur marne

Effectivement G Séchet c’est GFS point.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, edd a dit :

Et évidemment à ce stade aucun intérêt de se prononcer à horizon supérieur à J+7 avec certitude 

 

Dans ce topic forcément très aléatoire vu les échéances, l'intérêt n'est-il pas de voir comment évoluent les incertitudes ? (notamment par les changements dans la diversité des scénarios (formation de tubes...), sans prétendre faire des prévisions détaillées sur le temps sensible à venir mais juste proposer des lignes directrices possibles que la synoptique pourrait prendre ?)

Edited by sastrugis
  • J'aime 4
  • Merci 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Montpellier (Antigone)

Hello!

 

Que ce soit sur CEP ou GEFS, on voit ce matin que le cyclonisme pourrait s'agiter durant cette période.

 

Les deux modèles émettent la possibilité d'un décrochement de goutte froide, sans s'accorder à ce stade sur la trajectoire.

 

Ici le diagramme pour Montpellier :

 

graphe_ens3wrt9_mini.png 

 

Ici celui de Toulon :

 

graphe_ens3chq3_mini.png 

 

Pourquoi pas un peu d'agitation sur le bassin méditerranéen ;) 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Lannion

Bonjour à toutes et à tous. 😉

 

Je reviens après quelques semaines d'absences pour poster mon avis sur ce qui pourrait se passer durant le début du mois de septembre après la rentrée scolaire. 

Après avoir regardé les modèles ce matin, nous avons CEP, GEFS, GFS, UKMO et GEM qui s'accordent pour voir une arrivée de plusieurs gouttes froides en Europe. 

Je pense que ça risque d'être bien agité : Nous pourrions avoir une goutte froide arrivant sur l'atlantique, une autre venant de l'Angleterre suite à la circulation assez océanique et une autre plus continentale. Pour le moment, difficile de dire comment ça va s'organiser mais ça semble promettre un début de mois de septembre assez orageux, ce qui pourrait plaire aux chasseurs d'orages ahah. Evidemment qu'avec la reprise en activité du vortex et avec le fait que la chaleur soit encore présente, ça serait tout à fait logique d'avoir des orages suite au conflit de masse d'air comme cela arrive souvent chaque année. 

 

Bonne journée à vous !  🙂

 

MB22 

 

 

 

 

  • J'aime 3
  • Merci 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Paris 75105, LagardeFreinet-Var, Pontarlier-Doubs, Fresse/Moselle-Vosges

que ce soit CEP ou GFS, SVP  indiquez-moi où vous voyez une ou plusieurs gouttes froides sur le pays ?

 

  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Thuit Signol - Eure

Effectivement je ne voit pas vraiment de gouttes froides... Mais bon je ne suis pas un spécialiste lol

J'ai envie de dire que la semaine sera estivale avec des températures au dessus des normales sur la quasi totalité du territoire. Temps sec qui va avec... 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Grenoble gare et Monestier de Clermont pour le travail.
il y a 22 minutes, jt75 a dit :

que ce soit CEP ou GFS, SVP  indiquez-moi où vous voyez une ou plusieurs gouttes froides sur le pays ?

 

 

Ce sont plutôt des gouttes chaudes qu'on va voir couler sur le front (en cas de chaleur) ou sur le joues des petits écoliers français qui vont reprendre le chemin de l'école!😀

 

 

 

 

2018-08-29_19h55_02.png

Edited by mathias
  • Haha 8

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Moncoutié 13kms au nord de Cahors(46)-350m

Rien a voir, directement en tout cas, avec le temps par chez nous mais un joli potentiel cyclonique "se balade"au centre de l'Atlantique.

 

tempresult_tox9.gif

 

il y a 24 minutes, jt75 a dit :

que ce soit CEP ou GFS, SVP  indiquez-moi où vous voyez une ou plusieurs gouttes froides sur le pays ?

 

 

Personne n'a dit qu'elles seraient sur le pays, il y'en aurait une vers le Portugal et l'autre en Europe centrale, nous positionnant entre les deux dans une sorte de marais barométrique, mais dans un champ de pression restant encore un peu élevé et sans une dynamique thermique marquée (delta T850/T500) il est dur d'envisager une instabilité de grande ampleur.

On surveillera donc les éventuelles évolutions diurnes a compter de mercredi, mais en l'état et hors massifs je n'y crois guère, on verra...

gfs-4-144.png?12

 

 

Edited by cédric du Lot
  • J'aime 6

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Moncoutié 13kms au nord de Cahors(46)-350m

On note aussi au terme de cette échéance un renforcement des hauts potentiels dans la zone septentrionale qui s'étend du nord de l'Écosse a l'est des pays Scandinaves.

 C'est assez unanime sur toutes les modélisations, le problème est que l'on se situerai au coeur de l'advection en direction du nord,il n'est donc pas évident que le courant dépressionnaire Atlantique "forcé" de circuler plus au sud nous concerne de manière franche, comme en mai,  butant sur ce mur anticyclonique, mais tout aussi bien on pourrait se retrouver en mauvaise posture si une GF un peu plus motivée venait a glisser sous le bloc de hauts potentiels...

naefs-0-0-192.png 

EDE101-192.GIF?30-12

 

C'est surement un peu caricatural mais le GFS// semble même l'installer pour le très long terme cette anomalie de géopotentiel!

 

tempresult_wqc2.gif

 

 

 

  • J'aime 1
  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Saint-Quentin-de-Baron (33) & parfois Dax (40)

Bonjour,

 

C'est donc un faible flux de secteur Sud-ouest en altitude, associé une situation de marais barométrique de surface qui pourrait dominer la semaine du topic, favorisant un temps assez chaud et plutôt sec, mais il conviendra d'attendre les prochaines mises à jour, pour pouvoir apprécier les quelques sursauts de dynamisme qui pourront être parfois appliqués à ce contexte, avec une timide GF qui risque de tournicoter entre le Nord-ouest du Portugal, la Corogne et le golfe de Gascogne. Des risques orageux ponctuels, en plaine comme en montagne pourront donc apparaître par moment, sans que l'on puisse en dire plus, pour le moment.

 

C'est donc un temps encore assez estival qui devrait dans l'ensemble perdurer et la possible migration des hautes pressions à plus long terme vers des latitudes plus Nordiques, laisse croire (pour le moment), que l'activité dépressionnaire entrain de s'activer vers les régions polaires, risque avoir bien du mal à atteindre dans la forme, l'Europe de l'Ouest. Je ne serais pas surpris que ce flux de Sud-ouest avec plongée de dépressions sur le proche atlantique, soit une possibilité pour cette première partie du mois de septembre, favorisant un temps chaud et sec, puis parfois orageux selon les moments et les périodes, au gré des attaques d'anomalies...

 

A suivre.

  • J'aime 3
  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Paris 75105, LagardeFreinet-Var, Pontarlier-Doubs, Fresse/Moselle-Vosges

En résumé temps dans la nouvelle  "normal": température autour de 3° au-dessus de la normale, pas de pluie, mis à part des pp orographiques :(

 

quelle poisse

 

 

  • J'aime 2
  • Haha 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

Après les grandes incertitudes d'il y a quelques jours encore, la situation semble être en voie de se décanter.  Et l'américain n'y va pas de main morte sur la puissance des HG ! A l'exemple de l'ensembliste de GFS du 26/8 (à gauche) comparativement au 12Z d'aujourd'hui pour Paris : les "pics" et les "creux" (certes pas anormaux à LT mais ici très prononcés) ont laissé place à une espèce de "plateau haut perché" qui a chaque run élimine les scénarios dissidents.  Les T se stabiliseraient autour de 10 à 15°C à 850 hPa et de -15°C à 500 hPa.

 

 

blob.png.105e9ad503972f30605229e1c7dbbcee.png

 

Cela devrait se traduire par un temps plutôt beau et chaud pour la saison dans la moitié nord avec la poussée de HG très au Nord de l'Europe et la formation d'un énorme A nordique dans les BC qui dirigerait sur l'Europe un flux continental. Malgré le ciel clair et les nuits plus longues, les T° nocturnes resteraient douces (plus de 15°) en raison du vent limitant la formation de la couche froide et du chapeau d'air chaud en altitude. Dans la journée, on retrouverait des T estivales (couramment de 25 à 30°C).

Dans le sud du pays, la chaleur serait là de façon encore plus marquée (encore plus de 30°C probablement) mais il faudra surveiller les pressions plus basses sur la Méditerranée et l'avancée encore mal maîtrisée de l'air atlantique via la possible dépression au large de la péninsule ibérique pouvant venir perturber le temps en y développant des orages (?)

 

En résumé, si la synoptique semble se dessiner clairement avec la poussée remarquable des HG, il faudra surveiller ce qui se trame sur la Méditerranée et l'Atlantique et les risques orageux qui pourraient en découler dans le sud de la France...

 

 

Edited by sastrugis
mise à jour avec le 12Z de GFS + compléments
  • J'aime 11
  • Merci 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

Ce matin il y a du changement pour GFS qui s'aligne avec CEP pour la fin de semaine.

Le problème est que la ressemblance des déterministes à cette échéance encore lointaine (carte pour le samedi 8/9) se fait sur un scénario - pour le moment - très minoritaire de faibles BG et d'une D associée glissant par le NE de l'Europe.

 

blob.png.dcd9f1a0d9c5a90207c84c492ace8f3a.png

 

La difficulté pour les prévisionnistes sera d'évaluer l'influence combinée des entrées d'air plus frais et humide par les frontières du NE et celles en provenance de l'Atlantique nous abordant par la péninsule ibérique... Mais, quand on voit l'ensembliste, on se dit qu'il y a encore beaucoup de chemin à faire pour que ce scénario commun aux 2 principaux modèles soit la réalité de J+7 !

En tous les cas cela rappelle que dans le LT un "tube" principal bien formé peut rapidement être éclaté en des scénarios beaucoup plus contrastés, que le déterministe peut choisir. Il sera donc intéressant de voir dans les prochains runs si la voie "basse" choisie par les déterministes anticipe le mouvement d'ensemble des scénarios ou si on remet "la balle au centre" ! 

 

edit : juste pour montrer la volatilité des scénarios déterministes (et qu'en sera-t-il à nouveau dans le 12Z !!!)

Le 06Z de GFS remet "la balle au centre" (plus proche de la moyenne, synoptique correspondant dans les cartes à un positionnement du centre de BG-BP un peu plus à l'est). Mais inutile d'en tirer des conclusions pour le moment, si ce n'est que rien n'est encore calé à cette échéance  -_-

 

blob.png.e86ee7f2a2c6194a328256e90e5e9ccb.png

 

 

 

 

Edited by sastrugis
  • J'aime 3
  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Moncoutié 13kms au nord de Cahors(46)-350m

Au dela de  l'aspect, thermique la seconde moitié d'échéance pourrait s'avérer quelque peu instable dans le sud du pays, les diagrammes frétillent un peu,d'abord par le sud-ouest puis gagnant tout le sud, c'est moins évident sur le nord et le serait d'autant plus si une incursion fraiche venait a se produire( invisible ou presque sur le 6z mais la dispersion est importante)...

graphe3_1000___1.43491_43.6034_Toulouse.

graphe3_1000___4.35681_43.8415_N%EEmes.g

graphe3_1000___2.33936_48.8621_Paris.gif

 

Edited by cédric du Lot

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

 

A seulement 1 jour de l'entrée dans ce topic, les choses bougent encore beaucoup pour la seconde moitié de la semaine... Au moins on ne s'ennuie pas en regardant les ensembles et les déterministes ! A l'aide des projections pour Paris à 850 hPa, résumons les grandes lignes pour les modèles CEP et GFS et regardons l'évolution entre hier et aujourd'hui puisqu'elle n'est pas négligeable en terme de réduction des incertitudes.

 

Hier encore (colonne de gauche), le déterministe se plaçait très bas dans son ensemble et on se demandait si n'on allait pas remettre "la balle au centre" (option a priori plus probable et suivie dans un premier temps) ou bien s'il était "en avance" sur son ensemble.

Ce matin (colonne de droite), on voit que l'option "fraîche" l'emporterait (écart-type entre 5 et 7° pour CEP et un peu plus frais encore pour GFS), avant un gros rebond en toute fin de topic. Pour le milieu de semaine, tous les scénarios beaucoup plus doux, voire chauds (au niveau de la masse d'air à 850 hPa), ont disparu, ramenant la moyenne très proche du déterministe. Ce schéma prend donc du galon mais nous devons être prudents comme nous y engagent les changements de ces derniers jours !

 

blob.png.08c08af9c0ea5c2116f6fae945dbabf5.png

 

D'un point de vue synoptique, la situation semble toujours sensible même si les 2 modèles se rangent très majoritairement sur l'option de la présence de BG et BP au nord immédiat du pays pour la fin de semaine. En tous les cas, dans cet "océan" de HG qui couvre l'espace de l'Afrique jusqu'au nord de l'Europe, on voit comment cette petite intrusion d'air plus frais en altitude pourrait modifier à plus petite échelle les conditions et mettre le doute dans les prévisions...

 

blob.png.9eae586f30ab4c9447f124987a8488a0.png

 

Edited by sastrugis
  • J'aime 18

Share this post


Link to post
Share on other sites

Sur la période du topic, on observe ce soir une stabilisation des projections entre le 00Z et le 12Z de GFS (exemple de Paris).

Attendons maintenant de voir la sortie de l'ensembliste de CEP pour confirmation...

Bonne soirée.

 

blob.png.b7cc23441013ae12cae4df1df550c719.png

 

et idem dans les grandes lignes pour CEP :

 

blob.png.7d717bab46a72f4337608c42f9a02927.png

Edited by sastrugis
  • J'aime 4

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci,

C'est original de voir un anticyclone remonter au nord d'une dépression britannique, visiblement il n'y a pas de vortex polaire. Un blocage différent du début de la saison car il est très haut en latitude mais un blocage toujours. Le changement de août était donc un faux départ.

Idéal pour un épisode pluvieux stationnaire sur"Oslo au passage.

GFSENS18_58_8_201.png

Edited by Cotissois 31
  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Paris 75105, LagardeFreinet-Var, Pontarlier-Doubs, Fresse/Moselle-Vosges

Ce qui me frappe le plus dans le diagramme ce sont  les 3 ou 4°  d'ano positive des températures pendant 12 jours d'affilée , surtout après 'été de dingues qu'ils ont connu tout là haut.

ça devient inquiétant (voire  infernal) quand les anomalies extrêmes s'attardent des mois et des mois ...

 

 

  • J'aime 5

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 10 heures, jt75 a dit :

ça devient inquiétant (voire  infernal) quand les anomalies extrêmes s'attardent des mois et des mois ... 

 

En première analyse, l'Europe subit depuis avril une "vague scélérate" qui sort complètement de la variabilité le score européen surtout nord.

Est-ce que le réchauffement climatique pousse pour beaucoup à cette "vague scélérate" : réponse plus tard.

Edited by Cotissois 31

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest
This topic is now closed to further replies.

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...