Fil67

Prévisions pour le Nord-Est, Septembre 2018

Messages recommandés

Posté(e) (modifié) - Lieu : Loray
il y a 12 minutes, lothski a dit :

 

Sinon je prévois qu'on ne délogera pas septembre 1895 et son terrible record de Txm (27,6°) ce mois ci à Besançon . ( 2° de plus que le suivant en 1949 , 4° de plus que tous les mois de septembre  depuis 1962) sinon je n'imagine pas l'état dans lequel j'en ressortirais .

 

37.6° peut-être plutôt pour Besançon? 😛

 

Tout le monde dit qu'il pleut tout le temps à Besançon mais en fait je me demande quand il pleut, mis à part les orages remontant du relief jurassien en mai et juin je veux dire.Les perturbations d'ouest n'arrivent pas jusque là, les remontées méditerranéennes non plus.

Il ne pleut qu'en mai et juin du coup? Lol.

Enfin, après normalement, en hiver, un temps d'ouest s'installe par intermittence normalement. Enfin, nous verrons.

Car ne pas oublier que souvent l'hiver il y a aussi un temps sec de bise qui peut s'installer... ;)

 

Modifié par Erkalfine

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Massif du Hohneck, 1220m

Faudra voir ce que fait CEP d'ici là, mais chez GFS ça y est, on travaille activement à la prolongation de la vague de chaleur.

Ensembliste d'hier/de ce matin:

 

180912093658591807.png  180913080509889403.png

 

LEs scénarios frais après le 22/23 septembre se sont raréfiés, permettant à la moyenne de remonter sensiblement sur la dernière décade.

On commence même à avoir un groupe assez dense dans la fourchette 10/15°c à 1500m, soit légèrement au-dessus de la moyenne ( moyenne tirée vers le bas par les quelques 4 ou 5 derniers outsiders frais).

D'ici à ce que ça "purge" dans les sorties à venir et qu'on se retrouve avec ce groupe chaud devenant du coup très majoritaire...

On peut toujours invoquer l'interaction avec les ex ouragans pour dire que la tendance n'est pas fiable. Certes. Mais au final, on a quand même toutes les chances du monde pour que ça tire vers le haut.

Comme dit, on va attendre le placement d'EC dans tout ça, car il propose une évolution sensiblement différente en entrée de dernière décade.

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié) - Lieu : Vélizy, Yvelines (semaine) / Rougemont & Besançon, Doubs (WE)
Il y a 11 heures, lothski a dit :

Sinon je prévois qu'on ne délogera pas septembre 1895 et son terrible record de Txm (27,6°) ce mois ci à Besançon . ( 2° de plus que le suivant en 1949 , 4° de plus que tous les mois de septembre  depuis 1962) sinon je n'imagine pas l'état dans lequel j'en ressortirais .

 

Ouais, ça va être compliqué, même si la Tnm de ce monstre est un peu plus mesurée (11,8 °C, soit exactement la Tnm provisoire actuelle).

 

Au moins, il y avait eu deux Tx < 20°C en septembre 1895. Cette année, le compteur est bloqué à trois... depuis le 18 mai ! O.o On n'en voit pas de quatrième arriver avant les derniers jours du mois, c'est presque impensable...

 

 

Modifié par Barry

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Strasbourg-centre (soir&WE) / Gresswiller (jours ouvrés)

Un brutos qui serait sympathique en juillet, qui interroge un peu plus mi-septembre.

On reste sur ce qui est en vue depuis plusieurs jours

- passage proche des normales ce vendredi-samedi, un peu de grisaille persistante

- remontée progressive des T° 850hPa jusqu'à un point d'orgue mardi-mercredi-jeudi. Difficile de ne pas envisager un nouveau 30° dans plaine d'Alsace

- ensuite c'est l'incertitude mais on ne semble pas se diriger vers du frais ou alors très provisoirement

 

graphe9_1000___7.76751_48.5794_Strasbour

 

 

Le coup de chaud sera amorcé par ex-Hélène en cours de remontée vers l'Irlande

gfs-0-84.png

 

 

  • J'aime 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Massif du Hohneck, 1220m
Il y a 10 heures, RomainD a dit :

Un brutos qui serait sympathique en juillet, qui interroge un peu plus mi-septembre.

On reste sur ce qui est en vue depuis plusieurs jours

- passage proche des normales ce vendredi-samedi, un peu de grisaille persistante

- remontée progressive des T° 850hPa jusqu'à un point d'orgue mardi-mercredi-jeudi. Difficile de ne pas envisager un nouveau 30° dans plaine d'Alsace

- ensuite c'est l'incertitude mais on ne semble pas se diriger vers du frais ou alors très provisoirement

Le coup de chaud sera amorcé par ex-Hélène en cours de remontée vers l'Irlande

 

 

Et ça tombe très bien, parce qu'avec les dernières sorties extraordinaires que nous proposent les modèles, on y file tout droit, vers une moyenne digne d'un mois de juillet...

Ce ne sont là que les déterministes, parfois plutôt isolés dans leur ensembliste, mais par exemple, si on prend les données brutes de  GFS en cours pour les 10 prochains jours, et qu'on les ajoute aux 14 premiers jours de ce mois, on arriverait le 24 septembre au soir à une moyenne des maxi surpassant d'un poil celle d'un mois de juillet normal, soit 25.9°C!

PAs la peine de chercher du réconfort chez le déterministe du modèle européen de minuit, c'est encore pire, avec une moyenne des maximas qui pourrait atteindre au 24 septembre un degré de plus que celle d'un mois de juillet normal. Un degré de plus!

Ca devient carrément bluffant à ce niveau maintenant.

On aura peut-être quand même sur cette période stratosphérique quelques minimas preeeeeesque "frais" pour nous rappeler que le plein été, c'est passablement terminé. Même si l'américain comme l'européen parviennent tous deux à simuler à moment donné des nuits où le mercure pourrait ne pas descendre sous 18°C, on semble passer au travers des nuits dites tropicales, excusez du peu... ( Tn> ou égale à 20°C).

 

Tout cela nous rapproche toujours plus du quadrimestre le plus chaud de l'histoire météo pour Entzheim ( juin/septembre2003).

En arrêtant les comptes au 24 septembre toujours, selon les projections du/des run(s) actuel(s), on arriverait alors à 1.5 dixièmes de 2003.  3 jours plus tard à peine, 2003 serait déjà battu, alors trahi par quelques minimas très frais lors des 6 derniers jours du mois.

Evidemment, on ne sait pas ce que nous réserveront les derniers jours de septembre 2018, mais il est en train de se passer si ça se trouve le truc le plus improbable qui pouvait arriver...

 

Un ensembliste américain actuel pour illustrer tout ça:

 

graphe_ens3_rcn9.gif

 

On y voit le côté isolé du déterministe, mais il est très similaire à celui qu'avait posté Romain ce matin, en ce qui concerne la mise en orbite du déterministe et du run de contrôle en dernière décade.

 

Bon outre cela, rien à raconter sinon: ciel bleu, soleil, températures au point bas demain, partant à la hausse ensuite pour atteindre des niveaux totalement estivaux dès mardi au plus tard.

 

  • J'aime 4

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Entre Colmar et Mulhouse, en limite nord de forêt de la Hardt, 215m

Ce mois de septembre  suivant des juillet + août déjà bien monotones, met un sacré coup à qui veut vivre la météo avec passion. Les records n'en sont même plus, là où on attendait 10/15 ans pour les atteindre/dépasser au siècle dernier, on les aligne chaque saison voir on les cumule dans une même saison : Txm, Tnm, Tnx, déficit pluvio, durée d'ensoleillement, nombre de Tx > 30°C, nombre de jours de chaleur,... on va à peine ranger les données 2018 au tiroir (heureusement que l'inclinaison du globe nous permet de bénéficier d'une saison à nuit longue) que mars et avril 2019 vont nous rappeler des souvenirs récents.

 

Qu'y a-t-il à tirer des prévisions à J+5 en ce moment  ? Rien. Aucun suspens sur la masse d'air, ce sera du 15°C minimum. Aucun suspens sur le temps, ce sera du sec et chaud. Aucun suspens sur la fin de séquence, petite dégradation humide après 4 jours de cagne. Rien, même les reste de cyclone n'y peuvent pas changer quoi que ce soit...

  • J'aime 5

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié) - Lieu : Village-Neuf (68) 245 m, secteur trois frontières, 6km env de Bâle-Mulhouse

Alors premier (vrai) coup de l’automne pour le WE prochain ? Perso je pense oui vu que ce soir pour le 2ème run de suite gfs suit cep ! 

Après, on est pas à l’abris d’un retournement de veste mais ça faisait longtemps que les diagrammes passent sous les 0 ! 

Sinon 15 T850 jusque jeudi pour l’instant.

Modifié par Clem68
  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Bitschwiller-lès-thann (370m)
Il y a 1 heure, Clem68 a dit :

Alors premier (vrai) coup de l’automne pour le WE prochain ? Perso je pense oui vu que ce soir pour le 2ème run de suite gfs suit cep ! 

Après, on est pas à l’abris d’un retournement de veste mais ça faisait longtemps que les diagrammes passent sous les 0 ! 

Sinon 15 T850 jusque jeudi pour l’instant.

 

Mouai encore beaucoup d'incertitudes dans l’immédiat vu le diagramme cep

 

Diagramme ECMWF/CEP

 

Même si rafraîchissement il devait y avoir, il semblerait une nouvelle fois très furtif...

 

Du côté de l'ensembliste américain on serait sur une tendance pile de saison côté thermique :

 

Diagramme GEFS

 

En gros si côté thermique il reste des incertitudes, côté humidité cela ne semble toujours pas s'animer !

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Laval Sur Vologne (448m)

disons en tout cas que la probabilité augmente fortement qu'on ne subisse pas 15° à 850 hpa ad vitam eternam comme les modèles nous le prévoyaient jusqu'à hier notamment GFS, certes on retourne "que" dans les normes mais c'est déjà pas mal vu tout ce que l'on subit comme excédent depuis avril. A voir si cette tendance se confirme mais perso j'y crois

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Massif du Hohneck, 1220m

Le coup du déterministe et du run de contrôle qui passent sous 0°c à 1500m en lieu et place des 15°c sur le graph posté par Matt plus haut, c'est le reflet du caractère fortement méridien de la situation.

Pour l'instant, dans le doute, ce que l'on peut dire de plus raisonnable, c'est que plus on va vers le centre et l'est de l'Europe, plus la tendance vers une première offensive automnale, voire même passagèrement hivernale pour les reliefs, devient palpable en cours de dernière décade.

A l'inverse, plus on va vers l'ouest, plus on semble continuer sur les traces d'un début d'automne à consonance encore plus ou moins estivale. Entre les deux, c'est le va-et-vient des courbes qui plongent et qui remontent dans le plus grand désordre, produisant comme dit par aircraft une norme virtuelle sur l'ensembliste.

Pas mal de choses vont sans doute encore bouger dans les runs à venir.

Ca pourrait en tout cas méchamment saper notre course aux records sur septembre et  juin/septembre et nous laisser complètement sur notre faim du coup.

Espérons que cela se traduise au moins par un coup de froid en mesure de déchaîner les passions, ne serait-ce que temporairement, ou, le cas échéant, par quelque passage perturbé pluvieux, car plus qu'une simple attraction, ceci devient jour après jour une nécessité.

Mais comme mentionné plus haut, sur ce dernier point, force est de constater que les ensemblistes restent encore bien trop secs en général pour pouvoir dénicher où que ce soit lors de ces montagnes russes thermiques une quelconque transition suffisamment humide.

SI l'été pourrait finalement tirer sa première révérence au bout du compte, la saison des pluies ne semble pas encore décidée à démarrer.

Espérons que le bassin méditerranéen, dont ça va être logiquement le tour dans les semaines qui viennent, ne nous vole pas de suite la vedette lors du changement de synoptique!

 

 

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Bitschwiller-lès-thann (370m)

En tout cas ce matin confirmation d'un coup de frais très furtif de l'ordre de 24h. Quand on voit par exemple CEP pour dimanche prochain :

 

ECM1-168.GIF?16-12

 

ECM0-168.GIF?16-12

 

En résumé pour moi en l'état pas de changement majeur dans notre synoptique.

  • J'aime 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Massif du Hohneck, 1220m

Bon le moins qu'on puisse dire, c'est que passée l'échéance des 5 prochains jours, c'est le bazar.  ON peut presque stopper net le suivi chaleur de ce mois de septembre vu le tournant à 180° en cours, si il se maintient réellement.

Mais d'ici là, ce sera encore l'été plein pot. Dès mardi, on part sur des bases 15/30, et ça devrait tenir jusque jeudi inclus.

Après dès vendredi, c'est le grand plongeon chez GFS, et ça resterait très frais ensuite, chute du mercure aussi pour EC, mais avec une remontée dans la foulée, comme dit juste auparavant. On verra ce qu'en pense l'européen de la soirée.

La carte de l'américain pour vendredi prochain résume les possibilités:

 

gfs-0-120_hna3.png

 

La vigoureuse dépression écossaise qui viendra squatter le terrain après le passage de l'ex ouragan sur les Iles britanniques mardi devrait pouvoir apparemment être en mesure de diriger un flux d'ouest puis nord-ouest plus tard, ce qui explique la chute radicale du mercure côté américain.

PAr contre, on notera une profonde dépression à l'ouest des Açores, qui forcera au soulèvement d'une dorsale entre la péninsule ibérique et les Açores. Beaucoup d'air chaud entre ces deux centres d'action et sous les hauts géopotentiels du coup. C'est précisément l' air chaud dont le retour sur l'ouest de l'Europe est très rapidement simulé par EC en cours de week-end, là où GFS prolonge le flux de NW.

Qui aura le nez fin dans cette affaire? EC ou GFS? Qui sera le plus fort: une première descente subpolaire, ou les advections chaudes subtropicales?

  • Merci 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

En effet il semble que la baisse de température soit confirmé par la majorité des modèles d'ici le milieu de semaine même si sur les bulletins météos  l'indice de confiance est de 2/5...l'incertitude concernerait plutôt les précipitations, l'intensité et la durée de la dégradation...Il semble que (et encore une fois de plus) il n'y aura pas d'orages pour mettre fin à cette vague de chaleur contrairement à ce s'annonçait un site privé de météo bien connue....

Après le thermomètre devrait remonter lentement. Le bulletin d'Anaïs Baydemir montre cette tendance à la nouvelle hausse.

On aura 28 en moyenne sur le NE puis 19-21 et enfin 23 à la fin de semaine.

 

Demain et après demain il fera 29 et 30 degrés et je vais presque avoir trop chaud...surtout sans vent marin et en traînant ma valise;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Une question que je voudrais savoir: comment cela se fait que le beau temps en début de semaine ne se terminera pas en dégradation orageuse? Il fait tout de même assez  chaud et le vent à l'approche de la perturbation sera de secteur flux de sud ouest pourtant...

  • Haha 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié) - Lieu : Massif du Hohneck, 1220m
Il y a 2 heures, Adrien Potier a dit :

Une question que je voudrais savoir: comment cela se fait que le beau temps en début de semaine ne se terminera pas en dégradation orageuse? Il fait tout de même assez  chaud et le vent à l'approche de la perturbation sera de secteur flux de sud ouest pourtant...

 

Bienvenue dans le nord-est, je crois que c'est peut-être la meilleure réponse en attendant ;)

 

Edit: jeudi,  énergie présente sous masse d'air chaude, mais conditions encore anticycloniques, pas de dynamisme permettant de convertir cette énergie convective, malgré des profils légèrement instables. A la rigueur cumulus par évolution diurne sur le relief en journée, masquant peut-être le soleil par moments jusque dans les plaines, mais au-delà de ça et de l'une ou l'autre averse/coup de tonnerre très localisés, les modèles ne réagissent pas.

Passage du front froid ensuite en courant/fin de matinée vendredi sur le run américain de minuit. Du coup peu/aucune instabilité réellement possible à ce moment de la journée, ça fait partie des pires timings possibles, même en été, alors n'en parlons pas fin septembre. Peut-être encore l'un ou l'autre coup de tonnerre malgré tout, l'instabilité pouvant encore exploiter dans les dernières heures du secteur chaud le reste d'énergie présent à moyenne altitude en début de matinée. Mais en général, dans ce type de config, pas grand chose à espérer, si ce n'est de la pluie peut-être, tout simplement !

 

Edit2:

Va falloir qu'un des deux, entre GFS et EC, lâche sérieusement l'affaire sous peu! Ec effectivement en mode estival jusqu'en fin d'échéance, après un léger coup de mou passager  pour le début du week-end, GFS tient tête avec l'évacuation définitive des masses d'air estivales dès vendredi.

Ca aboutit mine de rien à des différences de masse d'air à 1500m qui frôlent les 15°C entre ces deux modèles!

 

Modifié par Fil67
  • Merci 1
  • Haha 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Bust, Alsace Bossue dpt 67 (alt 310m)
il y a 53 minutes, Fil67 a dit :

 

 

Edit2:

Va falloir qu'un des deux, entre GFS et EC, lâche sérieusement l'affaire sous peu! Ec effectivement en mode estival jusqu'en fin d'échéance, après un léger coup de mou passager  pour le début du week-end, GFS tient tête avec l'évacuation définitive des masses d'air estivales dès vendredi.

Ca aboutit mine de rien à des différences de masse d'air à 1500m qui frôlent les 15°C entre ces deux modèles!

 

Diagramme GEFS

 

T'inquiètes Fil, Il subsiste pas mal de scénarios après la chute du 21/09 dans le doux ou chaud pour la saison chez GFS, tout n'est pas perdu, loin de là 😀.

Comme mentionné par @MATT_68, ça sent le petit coup de moins chaud pour 2-3 jours, puis à nouveau au dessus des normes.

A voir dans les prochaines sorties, mais mon petit doigt me dit que GFS va se ranger du côté de l'européen.

 

 

  • J'aime 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié) - Lieu : Massif du Hohneck, 1220m
Il y a 4 heures, trugll a dit :

Diagramme GEFS

 

T'inquiètes Fil, Il subsiste pas mal de scénarios après la chute du 21/09 dans le doux ou chaud pour la saison chez GFS, tout n'est pas perdu, loin de là 😀.

Comme mentionné par @MATT_68, ça sent le petit coup de moins chaud pour 2-3 jours, puis à nouveau au dessus des normes.

A voir dans les prochaines sorties, mais mon petit doigt me dit que GFS va se ranger du côté de l'européen.

 

 

 

Punaise, si avec un tel ensembliste on n'arrive même pas à chopper un tout petit peu d'agitation au final, zut quoi! C'est le plus bel ensembliste depuis des mois! Y'a du chaud, y'a du froid, y'a de grosses chutes, de fortes hausses, tout ça en peu de temps, garnies d'un coup de vent possible, y'a des signaux de précipitations sous les fronts, très temporairement un peu d'instabilité au début, avec un peu de fantaisie on pourrait même envisager les premiers flocons sur les plus hauts sommets par la suite!

Non, si avec tout ça on se retrouve avec un 12/13°C/850hPa tout pourrave en mode plateau et la poursuite du temps sec et ensoleillé, euh, comment dire...

Modifié par Fil67
  • J'aime 1
  • Haha 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié) - Lieu : Ringendorf (67) Alsace (220m)

En tout cas ce soir c'est toujours l'écart entre le groupe gfs et gfs// contre cep pour la fin de semaine.  

 

Cep : 

 

ECM1-144.GIF?17-0

 

Cep et  l'anticyclone quasi sur l'ensemble du pays avec temps calme pour nous probablement assez frais en matinée et plus agréable l'après-midi. 

 

Par contre pour gfs et encore plus gfs// c'est pas du tout le même menu : 

 

gfs-0-144.png?12  gfs-0-144.png?12

 

Passage d'une dépression assez active vers la mer du nord avec pour nous passage pluvieux et même venteux ( notamment le gfs// ou c'est même une tempête presque pour nous). 

 

En tout ce soir c'est toujours Américains VS Européen chez nos modèles, le combat qui dure depuis 3 jours maintenant n'est toujours pas fini.  Ukmo étant plus proche de cep et Gem lui  c'est un peut un entre deux et qu'il manque pas beaucoup pour que ça creuse ou l'inverse.  

 

A suivre :) 

Modifié par Simon67
  • J'aime 5
  • Merci 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Massif du Hohneck, 1220m

Et la scission se poursuit entre l'américain et l'européen ce matin!

GFS maintient sa belle dépression dynamique pour la fin du week-end à venir, sur une trajectoire suffisamment méridionale pour concerner très concrètement l'Europe centrale au sens large.

Une dépression qui serait suffisamment vigoureuse pour bousculer assez facilement la dorsale en place auparavant, comme il se doit en saison froide, sauf qu'on n'est pas encore réellement rentrés dans la saison froide: le cordon anticyclonique subtropical est encore visiblement bien calé.

EC laisse toujours l'avantage à la dorsale, pour qui il est plus facile de s'imposer, même en fin de saison chaude, les dépressions arrivant par l'Atlantique jouant plus souvent un rôle de soutien dans cette phase de transition saisonnière.

Ci-dessous le panel complet des modèles couvrant l'échéance, à savoir lundi 24 minuit:

 

18091807354636836.gif

 

On notera quand même que l'option creux dépressionnaire passant vraiment au-dessus de l'Europe centrale est une volonté quasi exclusivement américaine. On peut néanmoins y rajouter le vote du modèle allemand ICON. Mais l'un dans l'autre, ça ne représente finalement même pas 10% des cas de figure réunis sur ce panel.

La grande majorité des modèles présentés opte pour des conditions anticycloniques, certes moins affirmées que précédemment et avec une composante NW évidente du coup, mais assez éloignées pour ne pas dire étrangères à l'agitation pluvieuse et venteuse souhaitée par certains runs de  l'américain.

 

Un compromis sera sans doute l'issue de cet affrontement entêté: peut-être vers un  flux de NW momentanément plus dépressionnaire sans pour autant basculer dans l'agitation?

  • J'aime 2
  • Merci 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Ringendorf (67) Alsace (220m)

Écart encore plus flagrant ce midi avec l'ensemble de gfs pour ces divergences au sujet de ce dimanche

 

graphe11_1000___7.76751_48.5794_Strasbourg.gif.69e4048798f2ba8143d8fee213e496ea.gif

 

On passe d'un coup de vent automnale chez gfs à un simple refroidissement sans grande agitation chez cep. 

 

Première perturbation atlantique depuis des lustres  qui traversera la France ce vendredi tout de même ça fait très longtemps ! Petit renforcement du vent également à prévoir (50-60km/h). 

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Strasbourg ouest

Enfin si ça pouvais attendre la fin d'après midi pour vendredi ça m'arrangerais, j'aimerais aller monté le champs du feu plusieurs fois vendredi tant qu'il fera encore bon la haut, donc si ça tien jusqu'à au moins 15h ça me va. Car on ne sait pas exactement quand la pluie va arrivé vendredi, si c'est en début d'après-midi où en fin d'après-midi, ce n'est pas encore calé de ce côté là visiblement.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Massif du Hohneck, 1220m

Bon ben GFS ne lâche r-i-e-n    d-u    t-o-u-t sur son run de midi.

Voici à gauche son bon coup de vent pour la nuit de lundi sur le nord-est:

 

gfs-0-126_jdt8.png  ECM1-144_jom1.GIF

 

Le modèle européen à droite.

Et enfin le britannique ci-dessous pour essayer d'arrondir les angles, de manière très diplomatique en plus ;) :

 

UW120-21_uhy8.GIF

 

Suite du feuilleton à partir de ce soir ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié) - Lieu : Nancy

Oui GFS maintient son scénario d'une soirée/nuit de dimanche à lundi bien agité, avec possiblement une première vraie dégradation automnale au nord de la Seine sous forme d'un coup de vent, potentiellement tempétueux de la Normandie au PDC,  accompagné d'une dégradation pluvieuse.

 

Scénario vraiment sympathique avec une belle agitation suite à la succession rapide  front chaud/ front froid et air bien rafraîchie à l'arrière dans un flux de NO, soit un régime de temps océanique quasi-disparu depuis des mois. Ce serait temporaire avec  à l'arrière le retour de conditions anticyclonique mais ne crachons pas sur ce potentiel même temporaire de retrouver un peu d'agitation.

 

ARPEGE n'est pas loin de suivre ce scénario si l'on extrapole la suite.

image.png.fd973d245f98a708cb9b8bb3a311b38f.png

 

 

UKMO est moins dynamique, mais voit lui aussi un minimum dépressionnaire circuler entre Ile-Britannique et Benelux.

 

En espérant que CEP ce soir se joigne également à cette danse.

Modifié par thib91
  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Buhl-lorraine, Moselle ( 260 m )

Sur le GFS ce soir, c'est meme plus un coup de vent qui est modélisé mais bien une tempete avec des rafales de 100/110 km/h sur le NE dans la soirée du dimanche. Je vous trouve bien maigre en parlant d'un simple coup de vent sur ce run. Sur UKMO, la dépression ne se creuse pas mais on aurait a la place à un sacré épisode pluvieux. Affaire à suivre mais l'automne et la fraicheur sembleraient bien arriver en force

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : COLMAR OUEST (Haut-Rhin) Alt 192m

Vu le resserrement des tubes sur le diagramme GFS, j'ai comme l'impression qu'il est en phase de gagner la partie....

 

  • J'aime 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.