Aller au contenu
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

ClementWIG

Tendance Hiver 2018-19

Messages recommandés

Après des previ saisonnières pour un mois de janvier et février froid et neigeux et un mois de mars plus doux je ne serai pas étonné qu en réalité nous ayons l inverse

  • Haha 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Houdan 78

Quasiment tout le monde aura misé sur le froid en tout cas, dont MF :  
 

Températures

En moyenne sur le trimestre, la température devrait être supérieure à la normale au sud-est de l'Europe. Une large majorité des modèles de prévision saisonnière s'accorde notamment sur un scénario chaud pour l'est du bassin méditerranéen.
 
Sur le reste de l'Europe y compris la France, on s'attend à un épisode plus froid que la normale au mois de février, suivi d'une période incertaine en mars et avril.  En moyenne sur le trimestre, aucun scénario ne se dégage.



Qui sait on peut encore avoir des surprises en Février/ début Mars ? 
Les effets du SSW plus la MJO qui passera en phase 8 peuvent encore venir jouer les troubles fêtes. 

Quoiqu'il en soit on est actuellement sur un bon excédent de températures...

DEC 2018 : +2.1°C
JAN 2019 : -0.3°C


 

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié) - Lieu : Saint-Quentin-de-Baron (33) & parfois Dax (40)
il y a 47 minutes, Vil a dit :

Quasiment tout le monde aura misé sur le froid en tout cas, dont MF :  
 

Températures

En moyenne sur le trimestre, la température devrait être supérieure à la normale au sud-est de l'Europe. Une large majorité des modèles de prévision saisonnière s'accorde notamment sur un scénario chaud pour l'est du bassin méditerranéen.
 
Sur le reste de l'Europe y compris la France, on s'attend à un épisode plus froid que la normale au mois de février, suivi d'une période incertaine en mars et avril.  En moyenne sur le trimestre, aucun scénario ne se dégage.



Qui sait on peut encore avoir des surprises en Février/ début Mars ? 
Les effets du SSW plus la MJO qui passera en phase 8 peuvent encore venir jouer les troubles fêtes. 

Quoiqu'il en soit on est actuellement sur un bon excédent de températures...

DEC 2018 : +2.1°C
JAN 2019 : -0.3°C


 

 

Les effets du SSW, je pense qu'il faut vraiment ne plus compter dessus... ça semble trop bordeline, incertain... même si le renforcement très net du VPS et de la composante zonale bien opérationnelle dans la partie supérieure de la stratosphère, ne semblerait pas réellement de si tôt, venir se répercuter en troposphère :

 

6pix.png

 

Je pense qu'il faut réellement attendre les effets de la MJO actuellement en phase 7, qui devrait bientôt passer en phase 8 possiblement active... il est fort à parier qu'une réponse sera à attendre, mais probablement peut-être plus en fin du mois, voire en passant dans le mois de mars, ce qui ne serait pas étonnant. Bref, en fin d'hiver quoi... et une réponse, sous quelle forme ? Impossible de le dire à l'avance. Sur Twitter, entre spécialistes, ça discute quelque peu à ce sujet, vu certaines projections augurant la survenue d'une possible NAO- dans les semaines à venir, mais bon cette NAO- on devait l'avoir depuis le début du mois et on, voit le résultat 🙄... on verra bien.

Modifié par DoubleKnacki
  • J'aime 3
  • Surprise 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour à tous,

Nous sommes le 8 février et l'hiver, qui ressemble à l'automne dans le sud-ouest de l'Aquitaine avec des températures comme aujourd'hui, printanières, serait-il déjà terminé ? au moins pour le Sud-Ouest !

Depuis le début de la semaine, lors de mes sorties matinales et quotidiennes dans la nature j'ai fais l'observation suivante: les oiseaux chantent comme au printemps, comme au mois de mars et avril.  Je pense que ce "concert"  est bien en avance pour la saison ! La faune pressent-elle ce que les cartes nous annoncent ?

Cet après-midi j'ai vu également dans mon jardin le premier papillon de l'année et les chenille processionnaires commencent à descendre des arbres !!!!!

Je ne sais pas si mon sujet est dans la bonne rubrique mais c'est juste une interrogation entre les cartes et vos interventions ci-dessus et mes observations.

Bonne fin d'après-midi

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié) - Lieu : Saint-Quentin-de-Baron (33) & parfois Dax (40)
il y a 45 minutes, KIPAWA a dit :

Bonjour à tous,

Nous sommes le 8 février et l'hiver, qui ressemble à l'automne dans le sud-ouest de l'Aquitaine avec des températures comme aujourd'hui, printanières, serait-il déjà terminé ? au moins pour le Sud-Ouest !

Depuis le début de la semaine, lors de mes sorties matinales et quotidiennes dans la nature j'ai fais l'observation suivante: les oiseaux chantent comme au printemps, comme au mois de mars et avril.  Je pense que ce "concert"  est bien en avance pour la saison ! La faune pressent-elle ce que les cartes nous annoncent ?

Cet après-midi j'ai vu également dans mon jardin le premier papillon de l'année et les chenille processionnaires commencent à descendre des arbres !!!!!

Je ne sais pas si mon sujet est dans la bonne rubrique mais c'est juste une interrogation entre les cartes et vos interventions ci-dessus et mes observations.

Bonne fin d'après-midi

 

C'est toujours un spectacle agréable à regarder je dois dire 😊, mais... je pense que beaucoup de gens ont tendance à attribuer une sorte de 6, 10 ou 20 ème sens ou autre perception à la limite du surnaturelle, aux animaux, depuis la nuit des temps, à tort bien entendu (et je précise que je ne suis pas de nature cartésienne). Non, les oiseaux ou autres volatiles ne peuvent clairement pas détecter ou percevoir à l'avance, un changement de régime de temps à grande échelle (que ce soit à court, moyen, long ou très long terme), que ce soit pour l’arrivée de l'hiver ou la survenue, du printemps, mais c'est plutôt dans leur instinct, dans leurs gênes, de migrer en direction de certaines latitudes, à certaines périodes de l'année, avec parfois quelques variations au niveau du calendrier, mais ça s'arrête-là. Il est probable aussi que l'installation du froid dès le début de la saison, aux latitudes plus Nordiques et inversement, d'une douceur puis chaleur de plus en plus pressante et étendue vers le Nord, en fin de saison et au tout début du printemps, représente sans doute pour eux un signal qu'il faut migrer, mais rien de plus.

 

J'ai déjà pu lire des articles de vols de grues, se faisant prendre dans une vague de froid avec pas mal de mortalités à la suite de cette rencontre glaçante, il y a quelques années de ça et a priori, c'est arrivée à plusieurs reprises et, ça arrive encore. A partir de là, hors coup de malchance, il y a bien des questions à se poser, sur leur soi-disant capacité à anticiper la survenue / l'installation d'une nouvelle saison.

 

Concernant les chenilles processionnaires, il y a peut-être juste une adaptation en temps réel aux conditions climatiques du moment, enfin je pense (un spécialiste sur IC peut-être, pour nous éclairer 😉 ?!)... il fait plus doux, le soleil s'avère plus présent et hop... elles descendent. C'est un peu comme les phases de lune ça, ça reste au stade des croyances populaires et du folklore (très souvent farouchement défendus par ceux qui y croient dur comme fer, avec qui il n'y a pas vraiment moyen de parler). S'il y avait un lien de causalité, forcément, ces signaux de nos chers animaux seraient un minimum pris en compte, depuis le tout début de la météorologie et par les prévisionnistes...

Modifié par DoubleKnacki
  • J'aime 6
  • Haha 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Soissons (02)
il y a 16 minutes, DoubleKnacki a dit :

 

C'est toujours un spectacle agréable à regarder je dois dire 😊, mais... je pense que beaucoup de gens ont tendance à attribuer une sorte de 6 ème sens ou autre perception à la limite du surnaturelle, aux animaux, depuis la nuit des temps, à tort bien entendu. Non, les oiseaux ou autres volatiles ne peuvent clairement pas détecter ou percevoir à l'avance, un changement de régime de temps à grande échelle (que ce soit à court, moyen, long ou très long terme), que ce soit pour l’arrivée de l'hiver ou la survenue, du printemps, mais c'est plutôt dans leur instinct, dans leurs gênes, de migrer en direction de certaines latitudes, à certaines périodes de l'année, avec parfois quelques variations au niveau du calendrier, mais ça s'arrête-là.

 

J'ai déjà pu lire des articles de vols de grues, se faisant prendre dans une vague de froid avec pas mal de mortalités à la suite de cette rencontre glaçante, il y a quelques années de ça et a priori, c'est arrivée à plusieurs reprises et, ça arrive encore. A partir de là, hors coup de malchance, il y a bien des questions à se poser, sur leur soi-disant capacité à anticiper la survenue / l'installation d'une nouvelle saison.

 

Concernant les chenilles processionnaires, il y a peut-être juste une adaptation en temps réel aux conditions climatiques du moment, sans trop de doutes... il fait plus doux, le soleil s'avère plus présent et hop... elles descendent. C'est un peu comme les phases de lune ça, ça reste au stade des croyances populaires et du folklore (très souvent farouchement défendus par ceux qui y croient dur comme fer, avec qui il n'y a pas vraiment moyen de parler). S'il y avait un lien de causalité, forcément, ces signaux de nos chers animaux seraient un minimum pris en compte, depuis le tout début de la météorologie et par les prévisionnistes...

ça me rappelle un article qui expliquait que la recrudescence des chenilles processionnaires était liée au réchauffement climatique, le début du printemps étant censé être la période où elles sortent s'enfouir dans le sol, mais avec les hivers doux et les périodes de gel moins fréquentes elles peuvent sortir en plein hiver. En tout cas je confirme qu'en Gironde il y a des années où c'était infesté même en plein hiver, et jusqu'en avril/mai. Les pins c'est bien joli mais bon... faut juste pas se balader n'importe où et n'importe quand 😁 (fin du HS)

 

Sinon les derniers modèles semblent évoluer vers une direction intéressante, je veux dire au niveau du placement des centres d'action sur l'Hémisphère nord, avec une circulation de plus en plus méridienne qui pourrait nous être bénéfique à la fin du mois et au début du mois de mars. Le passage par la case AF/pseudo AR semble inéluctable, mais je sens qu'il faut être patient. En tout cas quand je vois ce genre de carte je trouve que le déplacement du vortex canadien vers l'Europe est plutôt bon signe (ou je me trompe ?) :

UN144-21.GIF?08-17

 

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié) - Lieu : Naillat, 360m, 23
Il y a 2 heures, DoubleKnacki a dit :

mais bon cette NAO- on devait l'avoir depuis le début du mois et on, voit le résultat

Salut,

 

selon les régimes de Christophe Cassou, très peu de jours de NAO- depuis le début de l'année 2019, pas un jour de NAO+, un régime AR ultradominant qui aurait pu pousser un peu plus haut si on n'avait pas eu ces reprises de jet qui sont un marqueur de cet hiver.

 

1741923199_rgimes3fvrier2019.gif.2e7a2bddccce4006e3e1dc6a99c3ecd1.gif

 

Jamais le jet n'a eu un courbure suffisante pour mener au blocage. Avec l'amplification du réchauffement arctique, certains s'attendaient à des invasions aisées des hautes latitudes par le tourbillon sub tropical, et une plus grande plasticité du vortex polaire. Si cette configuration peut fonctionner de façon temporaire en domaine continental, dès que l'on touche au domaine maritime cela semble plus compliqué. Pour avoir, soit des blocages soit un vrai zonal dans le cadran atlantique , il faut un jet puissant fortement ondulant dans un cas, rectiligne dans l'autre, mais cette année il me semble que la zone barocline est un peu délayée, délavée et on se retrouve avec des ondulations sans grande ampleur d'où ce régime de dorsales plus ou moins proches de nos côtes.

Modifié par tao
  • J'aime 4
  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié) - Lieu : 35680 Vergéal
il y a 19 minutes, greghouse33 a dit :

..., mais je sens qu'il faut être patient. En tout cas quand je vois ce genre de carte je trouve que le déplacement du vortex canadien vers l'Europe est plutôt bon signe (ou je me trompe ?) :

 

On l'est depuis le 1 décembre ! et même plus (im)patient depuis le 20 janvier avec des signaux qui semblaient être plus favorables. Alors la patience on peut en avoir mais va falloir que l’atmosphère se bouge le fion dard dard...et puis une belle synoptique début mars (ca peu arriver) aura déjà beaucoup moins de saveur que même début février (soleil plus haut, jours moins long etc...)

 

Pour la faune (et la flore) je rejoins complètement @DoubleKnacki la faune (et la flore) n'ont jamais prédit le temps ! Beaucoup réagissent à l'instant T, si il fait "doux" et ensoleillé avec peu de vent beaucoup d'insectes vont sortir de leur hibernation (mouches, papillons, certains pollinisateurs, pour les insectes coloniaux c'est plus long), ce n'est pas rare du tout de voir des insectes se balader entre deux périodes froides (ils peuvent se réveiller et se remettre en hibernation). Pour les oiseaux certains sont territoriaux et ne s'arrêtent jamais réellement de chanter (pour leur territoire) tel les Rougegorges, les Merles, ... et ils le font d'autant plus quand il fait doux et clément mais se remettront en pose dès qu'il referait froid. Si un jour on entends le pouillot véloce faire son chant en plein janvier là je ne dis pas qu'il y n'y aurait pas un souci.

Tous les hivers ont peut voir certaines chauves souris sortir de leur hibernation dès qu'il fait 12°C en soirée ou nuit.

 

Le réchauffement à d'autres impacts bien plus dramatiques  mais c'est un autre sujet.

 

 

 

Modifié par math92
  • J'aime 4
  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Neuville-de-Poitou

Et la marmotte alors, on l'oublie!

Ok, je sors🤡...

  • Haha 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 4 heures, tao a dit :

Salut,

 

selon les régimes de Christophe Cassou, très peu de jours de NAO- depuis le début de l'année 2019, pas un jour de NAO+, un régime AR ultradominant qui aurait pu pousser un peu plus haut si on n'avait pas eu ces reprises de jet qui sont un marqueur de cet hiver.

 

1741923199_rgimes3fvrier2019.gif.2e7a2bddccce4006e3e1dc6a99c3ecd1.gif

 

 

A l'échelle de la France, il faut rappeler qu'un même régime de temps "de Cassou" (ou de toute autre classification des types de circulation) présente des effets bien différents. Le régime seul ne peut pas donner une idée du temps sensible sur tout le pays... Exemple ici de la comparaison des températures minimales de Brest et de Nancy sur la période "AR" du 7 au 30 janvier 2019 : dans l'Est du pays, de vraies sensations hivernales, alors qu'à l'Ouest...

 

blob.png.845fc2348d5e1d958c9b88e0b1c27df3.png

 

 

 

 

Modifié par sastrugis

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Naillat, 360m, 23
il y a 25 minutes, sastrugis a dit :

A l'échelle de la France, il faut rappeler qu'un même régime de temps "de Cassou" (ou de toute autre classification des types de circulation) présente des effets bien différents.

Bonsoir,

 

mon intention était bien de parler de synoptique en général sur le bassin atlantique et l' Europe occidentale, mais ton intervention m'a poussé à regarder plus en détails au niveau de la France, en moyenne, l'effet de ces régimes sur les températures. En fait, ce mois de janvier ne présente que peu ( pour ne pas dire pas ) d'écart à la moyenne quelle que soit la zone considérée: Brest, Nancy, Limoges, Toulouse ou Marseille.

 

CARTE_FRANCE_ATM_201901.thumb.png.1aa34831e10a5a803abd97951f76bd31.png

 

 

 

Qu'il fasse plus froid à Nancy qu'à Brest, en Tn, au mois de janvier ne me semble pas une révolution, en effet. Par contre, cette domination du régime AR durant tout un mois a attiré mon attention, il n'est pas fréquent qu'une régime soit aussi stable sur une période aussi longue.

  • J'aime 4

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 10 heures, tao a dit :

Bonsoir,

 

mon intention était bien de parler de synoptique en général sur le bassin atlantique et l' Europe occidentale, mais ton intervention m'a poussé à regarder plus en détails au niveau de la France, en moyenne, l'effet de ces régimes sur les températures. En fait, ce mois de janvier ne présente que peu ( pour ne pas dire pas ) d'écart à la moyenne quelle que soit la zone considérée: Brest, Nancy, Limoges, Toulouse ou Marseille.

 

Qu'il fasse plus froid à Nancy qu'à Brest, en Tn, au mois de janvier ne me semble pas une révolution, en effet. Par contre, cette domination du régime AR durant tout un mois a attiré mon attention, il n'est pas fréquent qu'une régime soit aussi stable sur une période aussi longue.

 

Je l'avais bien compris ainsi Tao. C'était juste pour éviter l'amalgame parfois un peu rapide entre une situation synoptique et un type de temps (pas oublier la géographie qui impose des variantes régionales bien distinctes pour une même situation à 500 hPa).

Pour prolonger ton observation donnée à l'échelle du mois, l'écart à la Normale 1981-2010 sur la période de ce type de régime AR est également insignifiant pour les 2 stations : Brest (4,6°C pour une N de 4,4°C ; Nancy -1,1°C pour une N de -1,0°C). Pour un régime AR on aurait pu penser être en déficit (?)

Au-delà des variantes régionales, et sans surprise également, on voit des changements de niveau de T à l'intérieur d'un même régime (de +2 à -6°C pour Nancy) qu'il faut associer à un regard à plus petite échelle sur la provenance des masses d'air possibles dans un même régime.

Question d'usage encore une fois par rapport à un indice (type NAO) ou une classification (type types de régimes) en fonction de l'échelle à laquelle on effectue l'analyse...

 

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : villard de lans

Desole si ma question est bete mais qu est ce qui fait encore penser que on aura forcement une vague de froid d ici la fin de l hiver ?

J ai pas tout compris sur le rapport avec le positionnement du vortex polaire desole 

Bonne soiree 

Franck derrien

  • Merci 1
  • Haha 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 8 heures, franck derrien a dit :

Desole si ma question est bete mais qu est ce qui fait encore penser que on aura forcement une vague de froid d ici la fin de l hiver ?

J ai pas tout compris sur le rapport avec le positionnement du vortex polaire desole 

Bonne soiree 

Franck derrien

 

????

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Soissons (02)
Il y a 12 heures, franck derrien a dit :

Desole si ma question est bete mais qu est ce qui fait encore penser que on aura forcement une vague de froid d ici la fin de l hiver ?

J ai pas tout compris sur le rapport avec le positionnement du vortex polaire desole 

Bonne soiree 

Franck derrien

Je ne pense pas qu'on ait évoqué sérieusement la possibilité d'une vague de froid d'ici la fin de l'hiver, en tout cas je n'ai lu aucun intervenant s'aventurer là-dessus. Au contraire ça semble plus que compromis, surtout au vu des dernières sorties des modèles... Après on ne peut jamais enterrer définitivement l'hiver un 10 février, mais disons que l'on va entrer dans une période en se tapant un temps anticyclonique sans grand intérêt (frais le matin, doux l'après-midi, grosso-modo), puis après on va vite arriver fin février/début mars, qui peut encore offrir de belles situations hivernales, voire plus (2005, 2006, 2010, 2013 et même 2018). A condition que la situation synoptique s'y prête et soit vraiment propice : blocages nord-atlantique costauds, ou même blocage russe avec un vigoureux flux d'est ramenant de l'air très froid en altitude (comme il y a un an), mais c'est assez fragile et surtout il faut une masse d'air vraiment froide en altitude (au moins du -10°C à 850hp je dirais) pour obtenir des sensations hivernales au sol, car le rayonnement est déjà assez important contrairement à décembre et même janvier.

En l'état actuel des choses, une période hivernale généralisée d'ici la fin de l'hiver me semble vraiment compromise, mais sait-on jamais... Cet hiver, rien ne va dans le sens hivernophile, les hautes pressions n'arrivent pas à monter haut en latitude et générer des situations de blocages, même les dorsales s'effondrent rapidement, et les flux continentaux type AS ou AR ne prennent pas non plus car l'activité dépressionnaire trop importante vers la Scandinavie/mer de Barents empêchent l'élévation de ces hautes pressions...

Après d'autres intervenants répondront certainement de manière plus précise et détaillée 😉

  • J'aime 4

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : 35680 Vergéal
Il y a 2 heures, greghouse33 a dit :

Cet hiver, rien ne va dans le sens hivernophile, les hautes pressions n'arrivent pas à monter haut en latitude et générer des situations de blocages, même les dorsales s'effondrent rapidement, et les flux continentaux type AS ou AR ne prennent pas non plus car l'activité dépressionnaire trop importante vers la Scandinavie/mer de Barents empêchent l'élévation de ces hautes pressions...

 

Où alors si elles s'élèvent assez haut elles sont mal placés trop sur nous, comme pour la semaine qui vient si ces HP (qui vont tout de même allez jusqu'en Scandinavie, pays baltes) avaient été plus sur l'Atlantique ca aurait été plus sympa pour nous...

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Dax (40)

Ce qui est assez extraordinaire, c'est que cet hiver et bien parti pour être l'un des plus anticycloniques (si ce n'est le plus anticyclonique ?) sur le proche Atlantique notamment entre la Portugal et l'Islande, et l'un des plus dépressionnaires sur le sud des Balkans et la Grèce. Du coup entre les deux, où logiquement des flux de nord ont été particulièrement actifs, la France tire la plus forte anomalie de l'hémisphère à nos latitudes :

 

 

vent850.png

 

 

La "loose" c'est quand même qu'avec cette situation plutôt bien favorable sur le papier, on devrait finir l'hiver au dessus de +1° et potentiellement même approcher le "top 10" des hivers les plus doux. :S

  • J'aime 14
  • Merci 3
  • Haha 1
  • Surprise 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Moncoutié 13kms au nord de Cahors(46)-350m

J'ai presque envie de dire que les modèles saisonniers avaient plutôt vu juste sur ces géopotentiels anormalement bas sur l'ouest européen, le problème vient de l'interprétation que l'on a put en faire corrélé aux "indices" a priori favorables, dans notre monde réchauffé il va falloir sérieusement revoir la méthodologie de la prévision hivernale, ou ne plus en faire, mais bon ça...

  • J'aime 6
  • Surprise 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié) - Lieu : Nancy
Il y a 1 heure, TreizeVents a dit :

Ce qui est assez extraordinaire, c'est que cet hiver et bien parti pour être l'un des plus anticycloniques (si ce n'est le plus anticyclonique ?) sur le proche Atlantique notamment entre la Portugal et l'Islande, et l'un des plus dépressionnaires sur le sud des Balkans et la Grèce. Du coup entre les deux, où logiquement des flux de nord ont été particulièrement actifs, la France tire la plus forte anomalie de l'hémisphère à nos latitudes :

 

 

vent850.png

 

 

La "loose" c'est quand même qu'avec cette situation plutôt bien favorable sur le papier, on devrait finir l'hiver au dessus de +1° et potentiellement même approcher le "top 10" des hivers les plus doux. :S

 

On en revient aux discussions de début de topic, on peut parier qu'à synoptique équivalente il y a 40 ans cet "hiver" n'aurait sans doute pas connu un tel excédent thermique.

Modifié par thib91
  • J'aime 3
  • Haha 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Fin de partie pour l'hiver 2018/2019.  Au vu des modèles, guère de doutes. A part janvier légèrement en dessous des normes. Cet hiver sera  sera probablement l'un des plux doux que la France ait connu.

Modifié par swimmer
  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Salon-de-Provence (13) (alt : 60m) et Gap (05) (alt : 780m)
il y a 6 minutes, swimmer a dit :

Fin de partie pour l'hiver 2018/2019.  Au vu des modèles, guère de doutes. A part janvier légèrement en dessous des normes. Cet hiver sera  sera probablement l'un des plux doux que la France ait connu.


Heu non.. Dans le "top 10" selon TreizeVents mais surement pas sur le podium loin de là.

Pour exemple sur Marignane, l'Hiver terminera probablement sur une anomalie moyenne de +0,4 à +0,5° guère plus je pense.

Il a fait froid en Janvier avec un mistral récurrent. Le bilan ne sera pas le même partout en France.

Même si effectivement, cet Hiver est surement décevant pour beaucoup d'Hivernophile. Pourtant, j'ai bien peur que ce soit pire les années à venir ! 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 30 minutes, Iefan a dit :


Heu non.. Dans le "top 10" selon TreizeVents mais surement pas sur le podium loin de là.

Pour exemple sur Marignane, l'Hiver terminera probablement sur une anomalie moyenne de +0,4 à +0,5° guère plus je pense.

Il a fait froid en Janvier avec un mistral récurrent. Le bilan ne sera pas le même partout en France.

Même si effectivement, cet Hiver est surement décevant pour beaucoup d'Hivernophile. Pourtant, j'ai bien peur que ce soit pire les années à venir ! 

 

Alors, cet hiver, panel MF :

Décembre : +2.1

Janvier : -0.3

Pour être dans le top 10, il faut un hiver à +1.3, soit février à +2.1..... à voir en effet comment va se comporter la dernière (petite) décade.

Pour être sur le podium, il faut un hiver à +1.9, soit février à +4.0.... là, ça parait impossible.

Modifié par th38
  • J'aime 1
  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je parle de l'hiver météorologique et dans le top 10.

  • Haha 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Salon-de-Provence (13) (alt : 60m) et Gap (05) (alt : 780m)
il y a une heure, th38 a dit :

 

Alors, cet hiver, panel MF :

Décembre : +2.1

Janvier : -0.3

Pour être dans le top 10, il faut un hiver à +1.3, soit février à +2.1..... à voir en effet comment va se comporter la dernière (petite) décade.

Pour être sur le podium, il faut un hiver à +1.9, soit février à +4.0.... là, ça parait impossible.

 

Merci de ces infos ! :) 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Siorac-en-Périgord (24)
Il y a 8 heures, TreizeVents a dit :

Ce qui est assez extraordinaire, c'est que cet hiver et bien parti pour être l'un des plus anticycloniques (si ce n'est le plus anticyclonique ?) sur le proche Atlantique notamment entre la Portugal et l'Islande, et l'un des plus dépressionnaires sur le sud des Balkans et la Grèce. Du coup entre les deux, où logiquement des flux de nord ont été particulièrement actifs, la France tire la plus forte anomalie de l'hémisphère à nos latitudes :

 

 

vent850.png

 

 

La "loose" c'est quand même qu'avec cette situation plutôt bien favorable sur le papier, on devrait finir l'hiver au dessus de +1° et potentiellement même approcher le "top 10" des hivers les plus doux. :S

 

On repassera donc pour l'hiver le plus froid depuis 100 ans ? Cet hiver qui n'arrive jamais mais qui est si cher aux sites poubelles météo 😂

  • Haha 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.

×