Messages recommandés

Posté(e) - Lieu : Douai 59

La trajectoire de Florence doit donner des sueurs froides aux states

en l'etat actuel 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié) - Lieu : Kernascléden (56)

Passage en catégorie 3 pour Florence, il devient donc le premier ouragan majeur de la saison :

 

 

Modifié par Romain56
  • J'aime 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Saint Etienne (42) à 626m
il y a 10 minutes, Romain56 a dit :

Passage en catégorie 3 pour Florence, il devient donc le premier ouragan majeur de la saison :

 

 

Florence est en train de déjouer tous les pronostics des modèles numériques (à par GFS qui était le seul à le voir évoluer en ouragan majeur). Les scénarios voyant Florence impacter la côte Est des USA sont de plus en plus nombreux. A suivre

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Namur (Liège pour le travail, et fréquemment ailleurs en Wallonie)
il y a 3 minutes, Julien42 a dit :

Florence est en train de déjouer tous les pronostics des modèles numériques (à par GFS qui était le seul à le voir évoluer en ouragan majeur). Les scénarios voyant Florence impacter la côte Est des USA sont de plus en plus nombreux. A suivre

 Effectivement, au NHC on semble se tirer les cheveux. Sur Twitter, on évoque notamment le fait que Florence est actuellement dans une zone très humide (PWAT > 50 mm), ce qui tendrait à "protéger" le cyclone. Et la tendance qu'a le système à devenir désormais annulaire pourrait encore déjouer les modélisations.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Si ça continue comme ça au sujet de Florence, qu'elle continue de se renforcer et menace réellement de toucher Terre, faudrait vraiment ouvrir un topic spécifique^^ 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Saint Etienne (42) à 626m

Le faite que Florence déjoue toutes les prévisions, il faudra alors certainement surveiller avec grande prudence sa trajectoire qui pour le moment est vue majoritairement remonter sur la côte Est des USA, mais étant donné que Florence nous joue des tours, allez savoir où elle va aller se promener.

Cette effectivement incroyable que Florence s'intensifie encore alors que la température des eaux qu'elle survolent est inférieures à la normale.

il y a 3 minutes, hma a dit :

 Effectivement, au NHC on semble se tirer les cheveux. Sur Twitter, on évoque notamment le fait que Florence est actuellement dans une zone très humide (PWAT > 50 mm), ce qui tendrait à "protéger" le cyclone. Et la tendance qu'a le système à devenir désormais annulaire pourrait encore déjouer les modélisations.

Le faite que Florence déjoue toutes les prévisions, il faudra alors certainement surveiller avec grande prudence sa trajectoire qui pour le moment est vue majoritairement remonter sur la côte Est des USA, mais étant donné que Florence nous joue des tours, allez savoir où elle va aller se promener.

Cette effectivement incroyable que Florence s'intensifie encore alors que la température des eaux qu'elle survolent est inférieures à la normale.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Namur (Liège pour le travail, et fréquemment ailleurs en Wallonie)
il y a 1 minute, Julien42 a dit :

Le faite que Florence déjoue toutes les prévisions, il faudra alors certainement surveiller avec grande prudence sa trajectoire qui pour le moment est vue majoritairement remonter sur la côte Est des USA, mais étant donné que Florence nous joue des tours, allez savoir où elle va aller se promener.

Cette effectivement incroyable que Florence s'intensifie encore alors que la température des eaux qu'elle survolent est inférieures à la normale.

Le faite que Florence déjoue toutes les prévisions, il faudra alors certainement surveiller avec grande prudence sa trajectoire qui pour le moment est vue majoritairement remonter sur la côte Est des USA, mais étant donné que Florence nous joue des tours, allez savoir où elle va aller se promener.

Cette effectivement incroyable que Florence s'intensifie encore alors que la température des eaux qu'elle survolent est inférieures à la normale.

 

Le dernier bulletin du NHC ajoute aussi que le cyclone évoluerait dans une petite région où le cisaillement est un poil plus faible que modélisé. Etant donné qu'on est en plein océan, la fiabilité des paramètres modélisé n'est pas aussi forte qu'à proximité des continents. Les eaux seraient aussi un poil plus chaudes. Et en plus cette histoire de PWAT. Bref, un cyclone d'un opportunisme implacable.

  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

time of arrival graphic

 

Ça risque d'être assez compromettant si Florence frappe les Bermudes mais en tout cas quoi qu'il en soit dès dimanche après midi-soir une bonne houle cyclonique se fera sentir là-bas.  Si Florence adopte la trajectoire modélisée par le NHC , elle impactera de pleins fouets les Bermudes. 

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Voici la tendance qui est pour le moment privilégiée en ce qui concerne la trajectoire de Florence. 

 

 

 

 

tccapture.gif

Modifié par Meteorologist Office

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

GFS et ECMWF confirment cette trajectoire en faisant passer Florence au sud immédiat des Bermudes qui seront vraisemblablement impactées. 

L’ouragan devrait encore se renforcer au delà  des Bermudes en rencontrant des eaux plus chaudes puis toucher la côte au niveau de la Caroline du Sud ou du Nord... mais l’écheance est encore lointaine.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

image.thumb.png.488e5d57d84f40371de8fa12bb1fdbdf.png

 

 

Storm Tracker Map

 

Probabilité assez importante en effet au vu des différents scénarios que Florence se dirige en direction de la Côte Est des USA. Mais Côte Est des USA ne veut pas dire nécessairement NYC. D'autre part, rien n'est officiellement acquis pour le moment loin de là, car ça peut changer brusquement de direction à la dernière minute: c'était le cas l'année dernière avec Irma en Floride. 

Modifié par Meteorologist Office

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Lyon la semaine, villard de lans le week end

L'ouragan Florence en catégorie 4 sur le site du NHC 

  • J'aime 1
  • Surprise 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié) - Lieu : Cesson
il y a 31 minutes, samcyr a dit :

L'ouragan Florence en catégorie 4 sur le site du NHC 

Dire que je suis cette tempete depuis plusieurs jours et a aucun moment ce cyclone était annoncé aussi fort déjà meme le fait de passer cat 1 aussi tôt était déjà une intérrogation, maintenant je vois que le cyclone est sensé légèrement s'affaiblir mais au lieu de ça  il est passé en cat 4 bref la nature est encore imprévisible...

Modifié par gustnado77

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Quelque part ce n'est pas vraiment une surprise puisque peut de temps après la classification de Florence en catégorie 3 par le NHC on était à peine 5 km/h en dessous ( en vent moyen) d'atteindre la catégorie 4. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Est-ce que vous pensez qu'il serait préférable et possible d'ouvrir un topic spécifique dédié au sujet de Florence ? Ou alors mieux vaut rester sur ce topic qui est plutôt générale ? 

Je m'adresse notamment aux modérateurs. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Montreuil (93) ou Ciran (37)
il y a 15 minutes, Meteorologist Office a dit :

Est-ce que vous pensez qu'il serait préférable et possible d'ouvrir un topic spécifique dédié au sujet de Florence ? Ou alors mieux vaut rester sur ce topic qui est plutôt générale ? 

Je m'adresse notamment aux modérateurs. 

 

Tant qu'il reste au milieu de l'Atlantique, on reste sur ce topic. On verra + tard s'il approche de la côte Est.

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 2 minutes, Sebaas a dit :

 

Tant qu'il reste au milieu de l'Atlantique, on reste sur ce topic. On verra + tard s'il approche de la côte Est.

Ok pas de soucis c'est vrai que c'est plus logique ( je n'y avais pas pensé ) car si on se met à ouvrir un topic pour chaque ouragan dans l'Atlantique ça risque de trop surcharger le forum.  

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Saint Etienne (42) à 626m

Florence a perdu un petit peu en puissance ce matin, rétrogradant en catégorie 3. C'était assez bien visible sur les images satellites avec une petite déstructuration du cadran Sud de l'ouragan. Je ne suis pas allé vérifier mais possiblement des cisaillements un peu plus importants.  Cet affaiblissement semblerait temporaire car Florence va de nouveau rencontrer des eaux plus chaudes que la normale en remontant sur le centre Atlantique.

cdas-sflux_ssta_atl_1.png

goes16_vis-swir_06L_201809060650.jpg

two_atl_5d0.png

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

tropical_gw_4km_visir2_floater_20180906063000.gif

 

 

Ce qu'il ne faut pas oublier c'est qu'à un certain stade, l’œil est en constante régénération, c'était le cas avec Irma l'an passé ce qui explique aussi pourquoi ces derniers peuvent faiblir temporairement. 

Modifié par Meteorologist Office

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié) - Lieu : Namur (Liège pour le travail, et fréquemment ailleurs en Wallonie)

Effectivement, sur les dernières images satellites, Florence a la tête des cyclones qui mangent du cisaillement. Le coeur est pratiquement ouvert, j'étais même assez surpris que le NHC n'ait pas davantage diminué son intensité. La petite taille du système le soumet à des variations importantes d'intensité (parfois presque pour un oui ou pour un non, on l'a vu hier). Par contre, ça allume la convection un peu partout, on a ainsi quelques belles tours convectives...

 

goes16_ir_06L_201809060920.jpg

Modifié par hma

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

En effet il y a une différence nette entre ces deux images à quelques heures d'intervalles: 

 

goes16_ir_06L_201809060250.jpg?23.8312.4

 

goes16_ir_06L_201809060850.jpg?23.8312.4

 

 

En revanche sur la dernière image satellitaire, on a comme l'impression que l'ouragan semble s’intensifier de nouveau. 

 

goes16_ir_06L_201809060935.jpg?23.8312.4

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Des chercheurs de l'université de Washington, à Seattle, ont (il n'y a pas si longtemps que ça)  élucidé un phénomène clé pour comprendre comment évoluait l'intensité d'un cyclone. En étudiant les images radar du cyclone Rita, ils ont pu mettre en évidence le cycle de renouvellement du mur entourant l'oeil. Un mur extérieur se forme progressivement, tandis que le mur intérieur s'affaiblit. Les vents vont ainsi diminuer temporairement avant de se renforcer à nouveau quand le mur extérieur se met en place à la place du mur intérieur.

 

Il ne faudra pas être surpris si Florence s'intensifie de nouveau surtout avec des températures de mer qui ne sont pas inférieures à 29¨C. Pour ce qui est des centres d'actions,  on était jusque ici dans un champ de pression un petit peu plus élevé ( environ 1020 hpa) ce qui peut expliquer aussi la plus faible mobilité du phénomène cyclonique car quand le temps est davantage dépressionnaire, les plus faibles pressions ont tendance à faciliter le passage du phénomène cyclonique en question. Mais les pressions ne sont pas pour autant suffisamment élevées pour complètement" barrer la route" à Florence.  Le facteur qu'il va falloir surveiller quand à l'intensification de Florence, ce sont surtout les cisaillements. 

Modifié par Meteorologist Office

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Namur (Liège pour le travail, et fréquemment ailleurs en Wallonie)
il y a 4 minutes, Meteorologist Office a dit :

Des chercheurs de l'université de Washington, à Seattle, ont (il n'y a pas si longtemps que ça)  élucidé un phénomène clé pour comprendre comment évoluait l'intensité d'un cyclone. En étudiant les images radar du cyclone Rita, ils ont pu mettre en évidence le cycle de renouvellement du mur entourant l'oeil. Un mur extérieur se forme progressivement, tandis que le mur intérieur s'affaiblit. Les vents vont ainsi diminuer temporairement avant de se renforcer à nouveau quand le mur extérieur se met en place à la place du mur intérieur

 

Je ne pense pas que ce soit juste une question de cycle de renouvellement du mur de l'oeil. Ici on voit bien que tout le système se bat contre le cisaillement, les renouvellements se font dans les cyclones puissants, symétriques et donc en bonne santé. Même le flux sortant en altitude (les "rayons" de nuages) est ici à la peine, contrairement à hier où il était bien établi.

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.