gugo

Du 17 septembre au 23 Septembre 2018 - prévisions météo semaine 38

Messages recommandés

Posté(e) - Lieu : Ecommoy (80-140M d'altitude), Sarthe

Bonjour à tous,

 

 La semaine du 17-23 pourrait tout d'abord être bien perturbée en terme de prévision par le reste de certains cyclones qui sont actuellement actifs sur le sud de l'Atlantique. Ces restes de cyclones en général perturbent plus ou moins fortement les modèles. On surveillera donc l'évolution en parallèle de la prévision de ces restes de cyclones qui devraient se faire avaler par la circulation dépressionnaire qui s'active de plus en plus en ce début automne. 

 

 Quand on regarde les 4 déterministes LT GEM-GFS-CEP-FIM on observe une tendance claire, avec un début de semaine doux, voire très doux, avec des possibilités d'orages en allant vers le nord-ouest du pays. Orage qui seraient dû à la remontée de restes cycloniques vers le système dépressionnaire nord atlantique (qui d’ailleurs se reformerait de manière intense, dans la continuité des dernières semaines):

 

GFS typiquement dans la situation décrite précédemment: 

 

tempresult_rul3.gif

 

 

CEP plus l'ouest sur tous les points par rapport à GFS:

 

tempresult_hnj9.gif

 

 


  GEM-FIM sont dans un scénario légèrement différent avec dans un premier temps une situation bien plus à l'ouest que GFS voire même plus que CEP évitant tout risque d'orage dû à la remontée des restes cycloniques. Mais dans un second temps on aurait un rapprochement vers le pays conséquent du système dépressionnaire nord-atlantique (à cause d'une ondulation sur le labrador qui prendrait forme), celui-ci favoriserait un temps chaud à l'est, frais à l'est et orageux sur le centre de la France:

 

tempresult_rea5.gif

 

 

tempresult_mon0.gif

 

 

 

  Sur les 4 DET la synoptique général est maîtrisé en début de semaine mais des détails provoquent différents types de temps. ET les répercussions sont lourdes en seconde partie se semaine, alors que GEM-FIM favoriseraient un temps normal un peu humide au nord (dégradé nord-sud), GFS-CEP eux iraient vers une douceur intense avec une situation très anticyclonique:

 

ECM1-240_lrf2.GIF

 

gem-0-240_tsz9.png

 

 

 

Les ensembles démontrent ces incertitudes comme on le voit ici avec GEFS pour Paris (où l'on observe que le scénario type GFS-CEP est relativement isolé, il y a des chutes de T850 par moment):

 

graphe_ens3_ksd1.gif

 

 

Et pour Albi où l'on voit quand même que la tendance chaude au sud semble bien mis en avant :

 

 

graphe_ens3_bke6.gif

 

 

Bonne nuit à tous!

 

Gugo :)

 

 

  • J'aime 2
  • Merci 5

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonne explication, mais tu n'as pas parlé du risque de pluie méditerranéennes  (certes en forte baisse depuis quelques run, mais tout de même pas impossible !)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Douai 59

à voir la trajectoire de l ex cyclone helene qui passerait pour le moment au large mais ce qui nous assure une bouffee chaude fort sympa

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié) - Lieu : Naillat, 360m, 23
Il y a 7 heures, Neyzu a dit :

Bonne explication, mais tu n'as pas parlé du risque de pluie méditerranéennes  (certes en forte baisse depuis quelques run, mais tout de même pas impossible !)

Bonjour,

 

c'est surtout parce qu’il est un peu illusoire de pointer ce risque à si long terme alors que justement les modèles affinent vers une synoptique limitant grandement cette éventualité. Jusqu'à hier, à très long terme une hypothèse laissait penser que les restes du cyclone pourraient stagner sur le proche atlantique ou vers la péninsule ibérique stabilisant une synoptique avec étirement d'une talweg voire à isolation en goutte froide. Or depuis hier la tendance s'affirme pour une circulation de cette dépression plus au large de sorte qu'elle irait s'agglomérer à la zone de bas géopotentiel du nord atlantique. Pour nous ce passage n'aurait que peu d'influence directe si ce n'est stabiliser une configuration AL avec une courbure de jet pérennisant l'advection de hauts géopotentiels dans un flux de sud-ouest peu dynamique. Les modèles s'accordent sur ce scénario: 

ECM1-144tef3_mini.png                                        gfs-5-174nvp4_mini.png                                                gfs-12-174kxo7_mini.png

 

Les scénarios proposant une visite plus ou moins proche de l'ex Hélène se sont bien essoufflés au profit d'une situation météo bien moins agitée, ce qui risque d'augmenter encore certaines impatiences...  :D La semaine verrait donc encore une fois une anomalie thermique marquée et un déficit pluviométrique important à l'échelle du pays.

 

 

Modifié par tao
  • J'aime 16
  • Merci 4

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonsoir,

 

L'arrivée du futur ex cyclone Hélène  passant par  une zone tel le golfe de Gascogne  assez bien chauffé  ne pourrait il pas donner ou redonner naissance  à une tempête de grande envergure a développement rapide ?  

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Beauvoir mt st michel
Il y a 22 heures, gugo a dit :

Bonjour à tous,

 

 La semaine du 17-23 pourrait tout d'abord être bien perturbée en terme de prévision par le reste de certains cyclones qui sont actuellement actifs sur le sud de l'Atlantique. Ces restes de cyclones en général perturbent plus ou moins fortement les modèles. On surveillera donc l'évolution en parallèle de la prévision de ces restes de cyclones qui devraient se faire avaler par la circulation dépressionnaire qui s'active de plus en plus en ce début automne. 

 

 

On ne pouvait pas mieux dire quand on voit le cep de ce soir : soudainement on passe du calme plat bien décrit par tao à un ouragan puissant à travers l'est de l'Irlande...C'est bien la première carte agitée de la saison.

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Saint Etienne (42) à 626m
il y a 18 minutes, Bruno 49 a dit :

On ne pouvait pas mieux dire quand on voit le cep de ce soir : soudainement on passe du calme plat bien décrit par tao à un ouragan puissant à travers l'est de l'Irlande...C'est bien la première carte agitée de la saison.

C'est un peu normal que l'on passe du chaud au froid ce n'est pas courant que ce genre de phénomènes s'invietent à nos latitudes et donc nos modèles sont un peu perdus et simulent un peu de tout.

 

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Isèrois, mais proche de Lyon (Sud) : Chuzelles - 260m
il y a 10 minutes, Bruno 49 a dit :

On ne pouvait pas mieux dire quand on voit le cep de ce soir : soudainement on passe du calme plat bien décrit par tao à un ouragan puissant à travers l'est de l'Irlande...C'est bien la première carte agitée de la saison.

CEP nous a sorti quasiment la même chose il y a 2 jours ;)

CEP 12z du 10/09

ECM1-192_gxu7.GIF

 

CEP 12z de ce soir, 12/09

ECM1-144_xjg2.GIF

  • Merci 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié) - Lieu : COLMAR OUEST (Haut-Rhin) Alt 192m

On va suivre la trajectoire d'Héléne

Le cyclone remonte et selon les projections, il refait le coup de celui qui avait frappé le sud de l'Irlande l'an passé.

http://www.windy.com

Modifié par judd
  • J'aime 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Marseille 8eme escale borely / st genest malifaux ( loire) 1050m

Bonsoir,

Il semblerait que les restes du cyclone Hélène viennent influencer notre temps sensible en venant se crasher sur les îles britanniques. 

CEP a modélisé à plusieurs reprises ce scénario. 

Le GFS 18z confirme la tendance. 

 

 

Donc grande douceur en perspective....

 

Bonne soirée 

ECMOPEU12_144_1.png

GFSOPEU18_123_1.png

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié) - Lieu : Caen (14)

Oui la trajectoire d'Helene semble être cernée, à savoir des Açores aux îles britanniques.

 

Attention tout de même à certains scénarii faisant passer le centre d'Hélène près des côtes bretonnes comme le GEM.

 

gemfr-0-132_yqx9.png

Modifié par Normand dit
  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Saint Etienne (42) à 626m

La trajectoire de l'ex Hélène n'est pas encore acquise à 100%. Comme l'a dit @Normand dit, certains scénarios voient Hélène passer sur la pointe Bretonne (1 seul scénario de l'ensemble GEFS)... Néanmoins, une chose est sûre, Hélène influencera fortement le temps de la semaine prochaine sur notre pays.

Ce qui est assez remarquable, c'est que la transition extra-tropicale pourrait se faire très aux en latitudes avec encore des caractéristiques tropicales (cœur chaud) sur l'Irlande...

08L_gefs_00z.png

gfs-13-120.png

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié) - Lieu : Caen (14)
il y a 6 minutes, Julien42 a dit :

La trajectoire de l'ex Hélène n'est pas encore acquise à 100%. Comme l'a dit @Normand dit, certains scénarios voient Hélène passer sur la pointe Bretonne (1 seul scénario de l'ensemble GEFS)... Néanmoins, une chose est sûre, Hélène influencera fortement le temps de la semaine prochaine sur notre pays.

Ce qui est assez remarquable, c'est que la transition extra-tropicale pourrait se faire très aux en latitudes avec encore des caractéristiques tropicales (cœur chaud) sur l'Irlande...

 

 

Oui, un scénario (perturbation 6) de l'ensemble GEFS (0Z) propose des rafales tempêtueuses sur les côtes de la Manche

 

Digramme pris au niveau de Saint Vaast la Hougue (50) :

 

graphe_ens7_clt7.gif

Modifié par Normand dit
  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Saint Etienne (42) à 626m

On va dire que ce scénario est très très isolée mais à surveiller quand même car hier soir, aucun ne voyait un passage sur la pointe bretonne. Néanmoins, l'ex Hélène a de fortes chances de passer sur l'Irlande comme Ophélia l'année dernière.

  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié) - Lieu : Caen (14)
il y a 13 minutes, Julien42 a dit :

On va dire que ce scénario est très très isolée mais à surveiller quand même car hier soir, aucun ne voyait un passage sur la pointe bretonne. Néanmoins, l'ex Hélène a de fortes chances de passer sur l'Irlande comme Ophélia l'année dernière.

 

D'ailleurs, quelqu'un aurait l'échéance intermédiaire entre 120h et 144h du CEP de ce matin ? J'ai l'impression que le centre ne passe vraiment pas loin de la pointe bretonne avec une pression assez basse qui garderait encore ses caractéristiques tropicales.

Modifié par Normand dit

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié) - Lieu : Hermanville-sur-mer,Calvados(14),plage du débarquement Sword,Normandie.
il y a 7 minutes, Normand dit a dit :

D'ailleurs, quelqu'un aurait l'échéance intermédiaire entre 120h et 144h du CEP de ce matin ? J'ai l'impression que le centre ne passe vraiment pas loin de la pointe bretonne avec une pression assez basse qui garderait encore ses caractéristiques tropicales

 

us_model-en-339-0_modez_2018091300_132_1642_149.thumb.png.30e8b84eec566547409d86cbe6e5a3ce.pngus_model-en-339-0_modez_2018091300_132_1642_447.thumb.png.640fea09a45c7642f01b8c5dd7a3da8a.pngus_model-en-339-0_modez_2018091300_132_1642_93.thumb.png.46fae9d8456aea5856d2cb9ebfcba138.png

Modifié par Nico 14
  • J'aime 1
  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié) - Lieu : Caen (14)

Décalage (légègrement) à l'est du passage d'Hélène à l'approche des côtes de l'Europe de l'Ouest sur les modèles (GEFS, UKMO...). Il va falloir surveiller ça de près car un impact sur la France n'est pas impossible (surtout la Bretagne qui semble la région la plus exposée au risque).

 

ARPEGE voit Hélène filer vers le Portugal...

 

Faites vos jeux!

Modifié par Normand dit
  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Montreuil (93) ou Ciran (37)

En effet, plus ça va, plus Hélène semble vouloir se la jouer Ophélia. Et en interagissant à peu près de la même façon avec un front froid "bien de chez nous" qui traverse l'Atlantique.

 

ECMWF_132_EU_G50_fr-FR_fr.png.480b543842a42a95248903635c49ba4c.pngECMWF_132_EU_V10_fr-FR_fr.png.07893548da8c2bcd24b61114bd5c966f.png

  • J'aime 5
  • Merci 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Vaucluse

En tout cas l' ex Helene qui aura absorbé Joyce  au passage au niveau des açores, devrait atteindre ( d' après la plupart des modèles )les environs du 50 eme parallele sous la forme d' un ex cyclone tropicale n' ayant pas totalement terminé sa transition extratropicale . On devrait alors pouvoir désigner cette depression comme une depression hybride , avec comme principale caractéristique la presence d' un coeur chaud  sur presque toute la colonne atmospherique . Ce qui est probablement tres rare . A noter que quand le centre d' Ophelia , l' année dernière , avait atteint l' irlande le coeur chaud au 50 eme parallèle n' avait persisté qu' en moyenne troposphère .  

  • J'aime 2
  • Merci 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour, le CEP très alarmiste ce matin concernant le risque d'épisode cévenol/ méditerranéen.  Si on marche avec CEP, ce n'est pas 1, mais plusieurs épisodes de pluies annoncés, avec risques d'inondations non négligeables. Cumuls loc. 550 mm sur le Gard et le Nord-Est de l'Hérault !

  • Surprise 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié) - Lieu : Montpellier (Antigone)

Différences nettes entre CEP et GFS.

 

Le modèle européen voit un thalweg s'enfoncer sur la péninsule ibérique, jusqu'en Afrique du Nord, avec toutes les conséquences que l'on connaît en cette période de l'année sur le pourtour méditerranéen.

ECM1-168ryr7_mini.png 

 

Ca ne plonge pas autant sur le modèle américain et son ensembliste. Le diagramme, ici pour Montpellier, affiche donc une toute autre version:

 

gfs-0-168lud6_mini.png 

 

graphe_ens3mlr2_mini.png

 

Un des deux modèles détient les clés, reste à savoir lequel! :) 

 

 

Modifié par Sudiste-34

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié) - Lieu : Moncoutié 13kms au nord de Cahors(46)-350m
Il y a 2 heures, Sudiste-34 a dit :

 

Ca ne plonge pas autant sur le modèle américain et son ensembliste. Le diagramme, ici pour Montpellier, affiche donc une toute autre version:

 

 

La sortie du 6z rectifie un peu le tir avec un talweg plus profond mais aussi plus occidental que l'européen et qui a terme repart vers l'ouest partant s'isoler sur l'Atlantique  nous ramenant un énième dorsale de hauts potentiels... bon on parle quoi qu'il en soit d'une échéance proche des 7 jours, et lorsqu'on voit ce qu'il reste de la dégradation initialement prometteuse du début/milieu de semaine il faut rester prudent avec les projections alléchantes de CEP.

 

gfs-0-156.png.8ea694c82dcb16ac2336ea3003b59adb.png 

ECM1-168-4.GIF.a8713b3594136c703794180321d74fc4.GIF

 

Ce qui est a peu prés certains est que les chances d'instabilités sont plus grandes sur la moitié sud que sur la moitié nord avec un petit plus pour le pourtour méditerranéen, difficile cependant, encore aujourd'hui , de quantifier tout cela.

Modifié par cédric du Lot
  • J'aime 4
  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Vélizy, Yvelines (semaine) / Rougemont & Besançon, Doubs (WE)

Pour le Nord-Est on remarquera qu'en trois sorties, GFS a fini par totalement gommer son coup de folie d'hier, c'est-à-dire le rafraîchissement entrevu autour du 21 et les signaux de précipitations qui allaient avec.

L'ensembliste en garde à peine la trace sur les quelques scénarios qui ne font pas partie du gros tube qui se maintient indécemment à 14-16 °C à 850 hPa sur toute la durée de ce topic (et même au-delà !)...

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Dijon ( Quartier Montchapet)

voila de quoi tester la performance du modèle français arpège qui prévoit une jolie dégradation orageuse mardi sur une grande partie de la France

évidement les autre modèles ne voient que du sec pour cette écheance 

  • J'aime 1
  • Haha 1
  • Surprise 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Montreuil (93) ou Ciran (37)

Belle mais ex-Hélène en bout de course sur l'Irlande mardi matin, avec tout de même un joli coup de vent à prévoir. Houle sympathique à attendre sur la Bretagne.

 

helene.thumb.png.fe2630f30305ab0e1a78d9673c561789.png

  • J'aime 6

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.