Iefan

Nouveau rapport du GIEC

Messages recommandés

Posté(e) (modifié) - Lieu : Ecromagny (plateau des 1000 étangs, 420m)

Moi j'aurais bien une proposition à faire, mais qui nous forcerait à changer radicalement de mode de vie, tout en nous rendant bien plus libre! Il suffirait de supprimer impôt et charges sociales et de tout reporter sur la TVA...

Le coiffeur baisse ses prix de 40%, et le smart phone passe de 100 à 300€. C'est radical, et au lieux d'acheter plein de conneries chinoises, on ferait peut-être plus d'arbitrage en faveur des services et de l'emploi. On replacerai peut-être enfin l'humain au centre...

 

C'est juste une idée. (Sachant que l'impôt sur le revenu est un outil très puissant d'asservissement au capitalisme....)

Modifié par tuefeli
  • J'aime 4
  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

moi je pense que finalement, on ferait mieux de redevenir chasseur-ceuilleur (si si !)

quand on y réfléchie, il n'y a pas que nos soucis écologiques et climatiques que l'on règlerai, mais absolument tous nos problèmes sociaux, politiques, sanitaires, psychologiques, etc...

sachant que nous sommes physiologiquement et psychiquement faits pour être chasseur-ceuilleur (ou plutôt que c'est ce mode de vie nomade et tribal qui a forgé ce que nous sommes pendant des centaines de milliers d'années), notre mode de vie actuel est tout simplement contre nature et donc nous fait du mal. 

quelques exemples parmi une multitude possible

- les dérives du pouvoir qui rend fou et souvent paranoiaque : notre cerveau est conçu pour avoir un pouvoir de chef limité dans une communauté restreinte où tout le monde connait personnellement tout le monde. le chef y est sous le controle de gens avec lesquels il a grandi et avec lesquels il partage son quotidien. 

dans une vaste population "civilisée" le chef dirige une foule d'inconnus avec lesquels il ne partage rien, son esprit, inadapté à cela, déraille...

- nos problèmes de santé : nous sommes fait pour vivre au grand air, marcher énormément et nous dépenser, le tout avec un régime alimentaire varié et composé principalement de végétaux sous toutes leurs formes. et nous voilà sédentaires, assis, gavés de céréales, de sucre lents ou rapides, de viandes grasses... et derrière toutes les pathologies que l'on connait... sans parler des maladies que nous avons contracté au contact des animaux d'élevage et les carries dentaires qui sont apparues avec les céréales...

- nos problèmes sociaux : nous sommes faits pour la petite communauté tribale, nous avons besoin d'échange, de solidarité, de complicité (de sexe à tout va...) notre société actuelle ne répond pas à cela, nous sommes trop nombreux, isolés, individualistes, coupés de nos voisins et donc malheureux, frustrés, et nous n'arrivont pas à faire de notre communauté un ensemble cohérent et solidaire.

- notre incapacité à nous projeter vers l'avenir pour anticiper des catastrophes (le fameux RC...) vient de là aussi : le cerveau du chasseur-ceuilleur fonctionne au jour le jour, chaque problème est traité au moment où il se fait sentir, pas avant. chaque jour trouver à manger puis du bois sec pour la soirée...

nous ne sommes pas bâti psychiquement pour traiter des problèmes lourds à venir et le plus naturellement du monde, notre cerveau fait l'autruche en attendant.

c'est vrai aussi bien pour l'individu que pour le collectif.

 

Donc c'est en quittant ce mode de vie millénaire que tous nos malheurs sont arrivés. je pense d'ailleurs que le mythe du jardin d'Eden de la pomme croquée signifie en réalité cela : Cro-magnon vie dans le jardin d'Eden où la nature pourvoit à ses besoins, en croquant la pomme (en changeant de mode de vie), il rompt le contrat et est "chassé du paradis" car il n'est plus un animal comme les autres, il veut dominer la nature au lieu de faire partit intégrante de celle-ci.

 

la question reste de savoir comment et pourquoi certains humains ont changer de mode de vie (et ce n'est pas qu'un changement de mode de vie, c'est un changement de vision de l'univers, de philosophie, de rapport à la nature...) alors que certaines peuplades, nombreuses, sont restées farouchement attachées au système chasseur-ceuilleur nomade, jusqu'à ce qu'on aille les coloniser pour les convertir, ce qui a aboutit à détruire leur culture et souvent à les pousser vers le désespoir, le suicide et l'alcoolisme.

comment a-t-on pu franchir le pas ? une communauté passée à l'agriculture sédentaire déclenche un tsunami social : lorsqu'un homme défriche, labour et crée un champs productif, nait alors la propriété privée qui lui donne un avantage sur celui qui n'a pas de champs et fait de lui un homme différent. ce n'est peut-être que justice, puisqu'il s'est fatigué à défricher et labourer mais lorsqu'il meurt et que son fils (qui n'a rien fait) devient de naissance propriétaire d'un champs, là, la société et les rapports entre les hommes sont bouleversés à jamais...  

et se met en place un cercle vicieux de nouvelles techniques qui créent de nouveaux problèmes nécéssitant ce nouvelles innovations qui elles-même donneront de nouveaux problèmes à résoudre, et ainsi de suite... jusqu'aux  centrales nucléaires, au pétrôle et au RC... 

 

que c'est-il passé qui nous fit croquer la pomme et qui depuis nous voit plongés dans l'injustice, l'exploitation et la guerre ?

pourquoi ne s'est-il rien passé de cette sorte pendant au bas mot 300.000 ans, puis tout d'un coup la révolution la plus absolue ?

dominer la nature, s'en faire le propriétaire, des choses inconcevables pour les hommes que nous étions...

 

 

 

 

 

 

  • J'aime 4
  • Haha 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Ecromagny (plateau des 1000 étangs, 420m)

Pourquoi franchi le pas? Quelques éléments de réponses :

Avec la perfection des technique de piégeage,  on estime qu'un cro-magnon devait chasser environ 6H par semaine pour vivre. Le reste étant du temps libre. Les sépulture prouvent qu'avec la naissance de l'agriculture, l'espérance de vie a reculé (on ne retrouvera l'espérance de vie d'un cro-magnon que vers 1800 : 28ans!!!), la santé s'est fortement dégradée (les colonnes vertébrales sont défoncées), les sépultures sont plus pauvres après la naissance de l'agriculture (disparition des objets luxueux aux côtés des morts, sauf pour une ultra-minorité)... Je te rejoint, c'est une sorte d'eden.

Partant de là, on peux se demander pourquoi, il y a 10 000ans, nos ancêtre ont commencé à bosser? Par chez-nous, un cro-magnon mangeait 90% de viande en période glacière, et 80% quand le climat était plus clément. Chasseur-cueilleur, c'est un mythe. Ce n'est pas quelques fraises des bois, 3-4 framboises et une galettes aux herbes quand un gros animal ou une tempête fait tomber un arbre qui nourrissent un homme! L'hypothèse la plus vraisemblable, c'est que la pression sur le gibier est devenue trop forte, et le chasseur est devenu cultivateur pour survivre. D'abord un peu (quelques framboisiers plantés sur un campement visité chaque année, par exemple), puis de plus en plus, jusqu'à la sédentarité complète (les champs étaient probablement visité pendant les périodes d'absence, justifiant une présence permanente??).

Très vite, certains ont mis en place la monnaie et l'impôt (eh oui, c'est là l'origine de notre impôt à nous!). Le deale est simple : je te protège d'éventuelles invasions et  pour ce service, je veux de la monnaie. Le paysan cesse de travailler pour manger, mais pour payer sa sécurité. Le déséquilibre est évident, le pouvoir est né, et le paysan s'est fait arnaquer!

 

Mais aujourd'hui, nous ne sommes plus dans la situation d'un cro-magnon. La chasse ne peut nourrir qu'une infime petite partie de l'humanité, et encore, à condition de retrouver les bisons d'Europe, les mammouths, et les techniques de piégeage ancestrales!

De plus, les cro-magnons maîtrisaient les plantes médicinales, j'ai même lu quelque-part qu'ils savaient soigner les caries avec des pâtes à base de plante, par exemple! Lesquelles? Mystère! Les sorcières étaient les dernières à posséder ces connaissances médicinales, les rois et les seigneurs ont trouver malin de les éliminer sans distinction... Dommage!

 

En gros, impossible de retourner en arrière pour trois raisons : notre organisation sociale ne le permet plus (il a fallu des dizaines de milliers d'années pour acquérir une connaissance suffisamment fine de notre environnement permettant d'y vivre "bien"), notre environnement a déjà trop souffert et, surtout, qui sont les 1% de l'humanité qui seraient les heureux élus?

  • J'aime 4
  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le problème est que ce n'est pas en se disant que c'est trop tard qu'après cela l'homme va se bouger.

 

Williams

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 12/10/2018 à 10:11, boubou07 a dit :

moi je pense que finalement, on ferait mieux de redevenir chasseur-ceuilleur (si si !)

quand on y réfléchie, il n'y a pas que nos soucis écologiques et climatiques que l'on règlerai, mais absolument tous nos problèmes sociaux, politiques, sanitaires, psychologiques, etc... (.....)

sachant que nous sommes physiologiquement et psychiquement faits pour être chasseur-ceuilleur

 

 

Franchement, arrêtez avec vos délires de sociétés post-industrielle utopique...

Vous nagez en pleine utopie bisounours du retour à la nature, mais dans une telle société "décivilisée" ce qui nous attendrait surtout, c'est la mort, la lutte pour la survie, rien d'autre. 

Modifié par chris68
  • J'aime 3
  • Merci 2
  • Haha 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

ah bon ? tu crois ? parce que j'y croyais vraiment, je commence un stage de taille de silex...

non, sérieusement lit mon message en entier parce que ou bien tu n'as rien compris ou bien tu me prend vraiment pour un crétin !

ce qui est vraiment une utopie c'est de croire qu'on va pouvoir continuer comme ça ou que notre technologie va nous sauver.

tout ce que je dis c'est que notre système va se casser la figure, qu'on va subir un grand retour en arrière qu'on le veuille ou non, et que tout ça était écrit depuis le jour où l'on a bêtement abandonné le mode de vie qui était le notre depuis des centaines de milliers d'années, pour nous engouffrer dans un truc qui brise tous les équilibres.

et si tu relis un peu plus haut, tu verra que j'ai écrit qu'au final on allait s'entre-tuer, donc on est assez loin des bisounours... 

 

j'ajoute pour terminer qu'il ne faut pas pour autant considérer la vie de chasseur-ceuilleur comme une simple "lutte pour la survie".

je pense que les mecs de l'époque vivaient relativement bien, quand tu es dans la lutte pour la survie au jour le jour, tu ne t'amuse pas à faire des fresques comme celles de Lascaux ou de la grotte Chauvet...

par contre, aujourd'hui, tous les pauvres bougres qui fuient les pays dévastés par le colonialisme, la guerre et le RC, eux en effet sont bien dans la lutte pour la survie...

 

  • J'aime 4

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : France

Il faut peut être cesser de croire qu'il est possible de vivre partout sur la planète car ce n'est et ça n'a jamais été le cas.

Depuis toujours il est impossible de vivre en Antarctique ou dans les steppes du cercle arctique. Tout comme ça l'est dans les déserts les plus reculés et les plus chauds.

Avec le RC, les zones vont changer il sera possible de vivre un peu plus loin au Groenland ou au bord des permafrosts mais plus dans certaines iles ou dans quelques pays d'Afrique ou en Australie.

Il va falloir s'adapter mais dans tous les cas ce ne sera jamais le retour aux sources tel qu'imaginé par les cueilleurs, chasseurs qui sont effectivement dans l'utopie pour ne pas dire dans l'erreur de jugement. Enfin, c'est mon avis.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Vaux sur Seulles (Calvados)
Il y a 2 heures, boubou07 a dit :

ah bon ? tu crois ? parce que j'y croyais vraiment, je commence un stage de taille de silex...

non, sérieusement lit mon message en entier parce que ou bien tu n'as rien compris ou bien tu me prend vraiment pour un crétin !

ce qui est vraiment une utopie c'est de croire qu'on va pouvoir continuer comme ça ou que notre technologie va nous sauver.

tout ce que je dis c'est que notre système va se casser la figure, qu'on va subir un grand retour en arrière qu'on le veuille ou non, et que tout ça était écrit depuis le jour où l'on a bêtement abandonné le mode de vie qui était le notre depuis des centaines de milliers d'années, pour nous engouffrer dans un truc qui brise tous les équilibres.

et si tu relis un peu plus haut, tu verra que j'ai écrit qu'au final on allait s'entre-tuer, donc on est assez loin des bisounours... 

 

j'ajoute pour terminer qu'il ne faut pas pour autant considérer la vie de chasseur-ceuilleur comme une simple "lutte pour la survie".

je pense que les mecs de l'époque vivaient relativement bien, quand tu es dans la lutte pour la survie au jour le jour, tu ne t'amuse pas à faire des fresques comme celles de Lascaux ou de la grotte Chauvet...

par contre, aujourd'hui, tous les pauvres bougres qui fuient les pays dévastés par le colonialisme, la guerre et le RC, eux en effet sont bien dans la lutte pour la survie...

 

 

7 à 8 milliards de personnes ne peuvent pas être chasseurs cueilleurs ...  ce n'est pas aussi simple

 

  • J'aime 1
  • Merci 1
  • Haha 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Bergerac (24)

Sinon, pendant qu'on s'amuse au Petit Guide de Survie en Milieu Post-Apocalypse, je vais rappeler que le réchauffement climatique est une réalité qui fait DÉJÀ des victimes, dans les pays du SUD (le Sud au sens économique), et que des populations déjà fortement précarisées par le capitalisme (et le colonialisme) sont aussi à la merci des changements climatiques.

 

Et pour détailler ma pensée, plutôt que de faire dans la paraphrase, ce fil ci-dessous.

 

 

  • J'aime 3
  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Brison 07110 à 565m Souvent en HL à 1170m et à 9kms des Estables
Il y a 2 heures, boubou07 a dit :

….

ce qui est vraiment une utopie c'est de croire qu'on va pouvoir continuer comme ça ou que notre technologie va nous sauver.

tout ce que je dis c'est que notre système va se casser la figure, qu'on va subir un grand retour en arrière qu'on le veuille ou non

 

….du coup là je te trouve presque optimiste ;) on est entré depuis quelques décennies dans "l'extinction de l'holocène" qui contrairement aux extinctions majeures qui ont touché la vie sur terre et qui furent provoquées essentiellement par des évènements naturels (glaciation, météorite géante, volcanisme…) la nouveauté c'est que celle-ci sera totalement imputable à une des formes de vie présente sur terre et elle ne devrait pas durer bien longtemps (quelques siècles tout au plus)

Dérèglement climatique conjugué à l'épuisement des ressources (énergétiques, agricoles…) à la pollution et à la croissance "imposée" auront raison de l'espèce humaine, même si une fraction ( la plus riche, la plus armée) pourrait défendre pendant encore un bon bout  temps ses privilèges.  

L'évolution inexorable vers le désordre (entropie du système) n'est pas une réalité optimiste pour une suite infinie dans un système fini.

  • J'aime 6

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié) - Lieu : France

Merci à Damia pour son intervention car cette posteuse nous rappelle que sur notre planète il y a déjà de nombreuses victimes dues au RC et que nous peuples du G8 on continue à se tripoter avec une écologie à deux balles ou on mélange tout !

Les tremblements de terre accompagnés de tsunamis avec la sureté nucléaire, le CO2 avec les NOX et les poussières, les paysages avec les moulins à vent, l'agriculture avec l’hydraulicité et les lacs artificiels.

Il nous faut impérativement traiter le problème par le plus urgent et cesser d'attendre de trouver des solutions qui résolvent tout en même temps.

La Chine qui ouvre une nouvelle centrale charbon toutes les semaines, l'Allemagne et la Pologne qui fabriquent du CO2 en quantité infinitésimale, la France qui tue son diesel au produit de l'essence qui émet d'avantage de CO2, l'élevage intensif qui devient peu à peu une usine à méthane etc.

Nos voisins Allemands qui veulent nous donner des leçons avec leur parc éolien et leurs panneaux solaires mais qui continuent à autoriser les puissantes berlines à rouler à + de 200 kmh sur leurs autoroutes (200 kmh = 400 g de CO2 au km avec une berline diesel et 500 g avec une essence quand une petite cylindrée diesel produit 90 g au km).

On prône le véhicule électrique en Europe quand la plus grande partie de l'électricité est produite par des énergies fossiles (France à part mais elle reste une trop petite part).

Et pendant ce temps on se demande quoi faire des déchets nucléaires à l'horizon des années 4000 alors que d'ici là les températures du globe auront fait disparaitre toute forme de vie.

La planète brûle et pendant ce temps on se demande quoi faire des eaux de ruissellement si on éteint l'incendie, quelle folie ! 

 

Désolé pour ce coup de gu--le mais je n'en peux plus d'être en octobre avec 21°C dehors depuis 3 jours !

Quand va-t-on se décider à cesser de brûler des combustibles fossiles quand on sait le faire ?

Quand va-t-on abandonner l'idée de fermer des centrales nucléaires pour faire plaisir à nos voisins Allemand qui nous inondent de CO2 après avoir brûler leurs lignites ou leurs charbons ?

Quand va-t-on cesser de satisfaire les pseudos écolos parce qu'un tremblement de terre a mis en difficulté une centrale nucléaire dans un des Pays les plus instables de la croute terrestre qui ne demande qu'à plonger sous le continent Asiatique ?

Quand va-t-on se décider à aller au plus pressé et au plus facile ?

Le RC est un fait, on le regarde depuis nos fauteuils et on continue à se dire que "pour le moment" on n'a pas de solution !

NON, c'est faux, des solutions il y en a mais personne n'est d’accord sur le fait de les mettre en œuvre ou pas. Et pendant ce temps, il fait plus de 20°C sur toute l'Europe en octobre, une tempête tropicale ravage le Portugal et la sécheresse tarie les cours d'eau !

Modifié par altitude1785
  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

 

Il est grand tant de trouver des solutions pour lutter contre le rechauffement climatique, mais malheuresement je pense que le mal est deja fait.

 

Je suis comme certains d'entre vous, nous sommes le 15 octobre  et j'ai relevé 24 degrés a 16H.

Alors certains diront, ah mais c'est bien, profitons-en !

Je ne suis pas du meme avis du tout, je trouve cela inquietant et notre climat nous envoie pourtant suffisament de signaux !

Il ne suffit pas d'ecouter la radio ou de regarder la telé pour se rendre compte des changements de plus en plus flagrants.

J'habite le nord pas de calais et plus le temps passe et plus je me rends compte que les episodes de secheresse sont plus longs et arrive pas forcement a des periodes habituelles !

 

Je ne pense pas forcement a moi, mais aux generations futures, a mes enfants, je me dis que ce qu'ils vont connaitre , n'aura probablement rien a voir avec ce que nous connaissons actuellement.

Le changement est en marche et cela ira beaucoup plus vite qu'on ne le pense !

  • J'aime 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié) - Lieu : Yainville, Seine-Maritime, Normandie
Il y a 17 heures, anthony0487 a dit :

Bonjour,

 

Il est grand tant de trouver des solutions pour lutter contre le rechauffement climatique, mais malheuresement je pense que le mal est deja fait.

 

Je suis comme certains d'entre vous, nous sommes le 15 octobre  et j'ai relevé 24 degrés a 16H.

Alors certains diront, ah mais c'est bien, profitons-en !

Je ne suis pas du meme avis du tout, je trouve cela inquietant et notre climat nous envoie pourtant suffisament de signaux !

Il ne suffit pas d'ecouter la radio ou de regarder la telé pour se rendre compte des changements de plus en plus flagrants.

J'habite le nord pas de calais et plus le temps passe et plus je me rends compte que les episodes de secheresse sont plus longs et arrive pas forcement a des periodes habituelles !

 

Je ne pense pas forcement a moi, mais aux generations futures, a mes enfants, je me dis que ce qu'ils vont connaitre , n'aura probablement rien a voir avec ce que nous connaissons actuellement.

Le changement est en marche et cela ira beaucoup plus vite qu'on ne le pense !

 

On ne mesure pas le réchauffement climatique à un événement météo aussi exceptionnel soit-il, c'est une tendance qui se mesure sur des décennies. L'on constate que oui la planète s'est réchauffé depuis 170  ans maintenant, or cette période de chaleur que l'on connait depuis la mi-juin est le résultat d'une récurrence météo qui nous tient bon la barre, si elle se reproduit année après année alors on pourrait incriminer le réchauffement climatique. 

 

Il est certain aussi que les événements comme ces inondations que l'on connait dans l'Aude ou dans le Var ne peuvent pas être incriminé par l'unique réchauffement climatique mais aussi aux activités humaines, le bétonnage massif, l'agriculture intensive, la déforestation, la mauvaise gestion des cours d'eaux sont un ensemble de paramètres qui rentre en compte et créer aussi ce phénomène d'inondations catastrophique.

 

Modifié par Julien764
  • J'aime 4

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

tu as raison, attendons quelques décennies sans rien changer, au cas où en fait, les innombrables phénomènes météo extrêmes ou même jamais vu qui touchent toute la planète, ne serait en fait qu'une avalanche de coïncidences n'ayant rien à voir avec un changement climatique de fond.

si tel est le cas, lorsque ces vilaines coïncidences auront cessé, ont pourra reprendre un vie normale, voir les forêt repousser et la production agricole reprendre son cours normal.

par contre si le climat continu à se dérégler pareil pendant 50 ans peut-être qu'il faudra commencer à se poser des questions. 

ou alors on attend encore un peu pour voir, parce que finalement en 1921 et en 1976 aussi il faisait sec...

et puis au temps des romains aussi il faisait chaud, ya qu'à voir, il se baladaient tous à moitié à poil avec leurs toges !  

  • J'aime 1
  • Haha 9

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, Julien764 a dit :

Il est certain aussi que les événements inondations que l'on connait dans l'Aude ou dans le Var ne peuvent pas être incriminé par l'unique réchauffement climatique mais aussi aux activités humaines, le bétonnage massif, l'agriculture intensive, la déforestation, la mauvaise gestion des cours d'eaux sont un ensemble de paramètres qui rentre en compte et créer aussi ce phénomène d'inondations catastrophique.

 

 

Mouais quand il tombe 250 mm d'eau en une nuit c'est rarement anodin, bétonnage ou pas.
Quand cela s'inscrit dans la continuité des événements en Tunisie, aux Baléares, en Grèce, en Sicile, en Turquie depuis moins d'un mois, on a quand même l'impression que la Méditerranée cet automne ressemble à une cocotte-minute qui fuit de partout.

  • J'aime 6

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Yainville, Seine-Maritime, Normandie
Il y a 2 heures, boubou07 a dit :

tu as raison, attendons quelques décennies sans rien changer, au cas où en fait, les innombrables phénomènes météo extrêmes ou même jamais vu qui touchent toute la planète, ne serait en fait qu'une avalanche de coïncidences n'ayant rien à voir avec un changement climatique de fond.

si tel est le cas, lorsque ces vilaines coïncidences auront cessé, ont pourra reprendre un vie normale, voir les forêt repousser et la production agricole reprendre son cours normal.

par contre si le climat continu à se dérégler pareil pendant 50 ans peut-être qu'il faudra commencer à se poser des questions. 

ou alors on attend encore un peu pour voir, parce que finalement en 1921 et en 1976 aussi il faisait sec...

et puis au temps des romains aussi il faisait chaud, ya qu'à voir, il se baladaient tous à moitié à poil avec leurs toges !  

Ne me fait pas dire ce que je n’ai pas dit, bien au contraire j’affirme  que l’amenagement du territoire par l’homme est responsable de ces inondations monstre. On ne peut pas éternellement bétonner, deforester, et avoir une activité agricole intensive et qui ne permet pas à l’eau de pénétrer le sol sans en subir les conséquences. 

  • J'aime 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Yainville, Seine-Maritime, Normandie
Il y a 5 heures, Jess a dit :

 

Mouais quand il tombe 250 mm d'eau en une nuit c'est rarement anodin, bétonnage ou pas.
Quand cela s'inscrit dans la continuité des événements en Tunisie, aux Baléares, en Grèce, en Sicile, en Turquie depuis moins d'un mois, on a quand même l'impression que la Méditerranée cet automne ressemble à une cocotte-minute qui fuit de partout.

 

Et les 550mn du 24 novembre 1999 ? Les événements Méditerranéen sont monnaie courante à cette époque, malheureusement certains peuvent être plus puissant que d'autres, ici à cause Leslie et Michel qui sont passé dans le coin sur une mer encore bien chaude.

 C'est la période de chaleur depuis juin et donc la récurrence qui nous concerne depuis plusieurs mois qui a causé cela. Car jusqu'à preuve du contraire on ne mesure pas d'augmentation de nombre de cyclone dans l'Atlantique-Nord, or le réchauffement climatique s'il continue devrait faire augmenter ce chiffre. 

 

Donc personnellement ce cataclysme est un phénomène météo que l'on ne peut pas attribuer au réchauffement climatique car il y a eu des précédents alors que la planète était plus froide, l'activité humaine en revanche a aggravé le phénomène. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : 60300 Senlis, 61170 Marchemaisons
il y a 15 minutes, Julien764 a dit :

 

Et les 550mn du 24 novembre 1999 ? Les événements Méditerranéen sont monnaie courante à cette époque, malheureusement certains peuvent être plus puissant que d'autres, ici à cause Leslie et Michel qui sont passé dans le coin sur une mer encore bien chaude.

 C'est la période de chaleur depuis juin et donc la récurrence qui nous concerne depuis plusieurs mois qui a causé cela. Car jusqu'à preuve du contraire on ne mesure pas d'augmentation de nombre de cyclone dans l'Atlantique-Nord, or le réchauffement climatique s'il continue devrait faire augmenter ce chiffre. 

 

Donc personnellement ce cataclysme est un phénomène météo que l'on ne peut pas attribuer au réchauffement climatique car il y a eu des précédents alors que la planète était plus froide, l'activité humaine en revanche a aggravé le phénomène. 

Bonne lecture ;):

http://theconversation.com/changement-climatique-et-pluies-extremes-ce-que-dit-la-science-103660

  • J'aime 7
  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Yainville, Seine-Maritime, Normandie
il y a une heure, bernardt60 a dit :

 

Super cet article, merci, même ça ne m'enlève pas l'idée que le bétonnage massif, la déforestation et la déviation des cours d'eaux sont en grande partie responsable du cataclysme subit dans l'Aude, je pèse plus mes mots donc mais il apparait clair qu'il faut revoir le développement de notre territoire sur une approche plus écologique et végétal.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 9 minutes, Julien764 a dit :

 

Super cet article, merci, même ça ne m'enlève pas l'idée que le bétonnage massif, la déforestation et la déviation des cours d'eaux sont en grande partie responsable du cataclysme subit dans l'Aude, je pèse plus mes mots donc mais il apparait clair qu'il faut revoir le développement de notre territoire sur une approche plus écologique et végétal.

 

 

Le bétonnage massif dans le Minervois, je n'ai pas l'impression même si je ne suis passé dans la région qu'à quelques occasions. Déforestation, déviation des cours d'eau aux cours des dernières décennies je n'en sais rien il faudrait vérifier.
A Lagrasse dans les Corbières on est en zone boisée. Il y a des rivières à déblayer c'est certain, mais étaient elles vraiment mieux entretenues dans le passé ? En 1891 déjà le pont avait été emporté.

Modifié par Jess
  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : France

Pour revenir à la base du sujet (rapport du GIEC), un sujet intéressant vis à vis des solutions potentiellement exploitables https://b.marfeelcache.com/amp/www.contrepoints.org/2018/10/16/327800-le-giec-pe rsiste-et-signe-le-nucleaire-est-lavenir-de-lhumanite

Comme je l'ai dit au dessus il faudrait arrêter de tout mélanger et aller droit au but avant que les choix n'existent plus.

  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.