Aller au contenu
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

sastrugis

Du 31 décembre 2018 au 6 janvier 2019- prévisions météo semaine 1

Messages recommandés

Posté(e) - Lieu : 35680 Vergéal
il y a 17 minutes, gugo a dit :

L'AS sera bien compliqué à cause d'une dépression sur le labrador  à 144h  qui coule  vers la scandinavie. 

 

La seule solution pour avoir cet AS c'est ce que fait légèrement CEP.  Il faudrait que la dépression coule et qu'il y a une seconde pulsion qui realimente le blocage, ça monterait vers la scandinavie.

 

Un peu comme GFS // également non ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié) - Lieu : Mouilleron le Captif (85) à 40km de l'Océan Atlantique et Peisey-Vallandry (73) 3 à 4 semaines par an

Cep très isolé dans son ensemble notamment en terme de pression. Cep ens tend à être de plus en plus dépressionnaire à long terme contrairement à Cep.

Modifié par F85

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié) - Lieu : Kalhausen (Moselle est - 218m) ; bientôt Grenoble

Sacrée évolution tout de même depuis 48h alors même qu'il s'agit d'une moyenne (12z de mercredi à gauche et 12z d'aujourd'hui à droite) :

EDM1-216_kgu4.GIFEDM1-168_ale0.GIF

Sans que l'on puisse affirmer qu'on tient le bon scénario, l'on sent désormais qu'il ne manquerait plus grand chose pour basculer vers un vrai AS avec une circulation d'anomalies basses sous blocage là où on ne voyait qu'une simple ondulation il y a 48h.

GFS a également bien évolué même s'il ne conduit pas encore à la même synoptique que CEP. Il modélise désormais une gestion totalement différente des anomalies basses au niveau de la pointe sud du Groënland :

- Sur les précédentes sorties les
anomalies basses avaient tendance à circuler de manière zonale coupant très rapidement la crête de notre dorsale avec un courant jet ininterrompue du Pacifique à l'Atlantique (cartes de gauche avec la zone d'intérêt entourée en bleue),
- Désormais on a une vraie circulation méridienne modélisée avec une rupture temporaire du jet permettant une bien meilleure alimentation du "blocage". De facto, cette meilleure alimentation favorise un glissement bien plus net des anomalies basses sur le flanc orientale de la dorsale. Or, plus le décrochage polaire sera capable de plonger vers le bassin Méditerranéen, plus les chances de blocages à long terme seront élevées.

gfsnh-4-168.thumb.png.09b0bde68bba03f3a2cd8a176cf9d5f8.pnggfsnh-4-120.thumb.png.45d78542ace1ec84bb4e50a1dee6ac63.png
gfsnh-5-168.thumb.png.616cafd3898195881f2f400ed5d03f13.pnggfsnh-5-120.thumb.png.92cc8ef42d7e80128ed2797a12a81fe2.png

J'en avais parlé dans un précédent post mais dans l'idée, nous ne sommes pas très loin de la situation que l'on a connu début décembre... :

gfsnh-0-30_lvy5.png

... A la différence près que l'avancée de la saison aidant, le glaçon sur l'Europe centrale est plus gros ;).

Les prochaines sorties vont donc être très intéressantes afin de savoir si l'on va continuer dans cette tendance à la propagation des hauts géopotentiels vers les latitudes nordiques (cf : évolution de la moyenne CEP) ou si au contraire on va revenir vers quelque chose de plus classique pour la saison.

Modifié par Kyrion
  • J'aime 19

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 45 minutes, F85 a dit :

Cep très isolé dans son ensemble notamment en terme de pression. Cep ens tend à être de plus en plus dépressionnaire à long terme contrairement à Cep.

effectivement..

http://www.meteociel.fr/cartes_obs/ecmwfens_display.php?x=&y=&run=12&ville=Strasbourg&lat=48.5794&lon=7.76751&type=1&runpara=0

Modifié par ALASKA
  • Surprise 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Remiremont - Porte des Hautes Vosges (400 m)
il y a 44 minutes, F85 a dit :

Cep très isolé dans son ensemble notamment en terme de pression. Cep ens tend à être de plus en plus dépressionnaire à long terme contrairement à Cep.

 

Pourrais tu préciser d'où est ce que tu tires ces infos ?

Il y a bien ce diagramme illustrant les tendances majoritaires pour la T850 hpa, mais le déterministe ne semble pas très isolé pour notre échéance :

 

graphe_ens3_fcg4.png

 

C'est vrai qu'ilsemble prolonger l'épisode froid dans le Nord-est (puisque le diag vient de là) par rapport à une majorité des scénarios de l'ensemble. Toutefois il y a 2 ou 3 jours le déterministe s'isolait vers le bas en milieu de semaine à venir, et il semble finir par emporter le reste des scénarios  ;)

 

Pour une fois (C'est très subjectif comme propos :D ) j'ai l'impression que l'on puisse aboutir à une situation hivernale pouvant s'amplifier au gré des runs alors que d'habitude on a des dorsales de bourrins modélisées à très long terme et se réduisant à mesure que l'on approche du jour J.

Ça change un peu... rien que ça c'est déjà plaisant  :)

  • J'aime 19
  • Merci 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

L'ondulation de la semaine prochaine devrait nous valoir du temps froid principalement par le biais de phénomènes de basses couches car les modèles envisagent très majoritairement que le décrochage Arctique associé ne débordera  pas du quart nord est du pays.

Rien de bien transcendant d'un point de vue hivernal à attendre de cette ondulation.

Il me semble que c'est plutôt la suite qu'il va peut-être falloir suivre de plus près. 

Plusieurs scénarios GEFS envisagent la poursuite de ce schéma ondulatoire avec une tendance à la rétroaction de celles-ci vers l'ouest (GFS//, GEFS contrôle, P10 GEFS par exemple mais ils ne sont pas les seuls).

Dans un contexte d'étirement vers l'Est du VP facilité par l'ondulation précédente, la situation pourrait alors devenir plus franchement hivernale pour l'Europe de l'ouest et la France en toute fin d'échéance et début de la suivante.

Pour autant, tout ceci est éloigné dans le temps et surtout, GFS opérationnel et GEM proposent un tout autre scénario avec la mise en place d'un zonal mou et haut en latitude après l'ondulation en toute fin de semaine prochaine.

Le CEP qui fut le 1er à "explorer" le scénario de l'ondulation ample pour la semaine prochaine sera peut-être riche d'enseignement sur les orientation de la fin de semaine prochaine.

 

Edit: CEP reste constant sur la modélisation de l'ondulation initiale avec un large mouvement méridien qui propulserait l'essentiel du décrochage arctique sur l'Europe continentale débordant sur la France et avec un isolement de celui-ci probable sur les Balkans et s'étendant largement sur l'Europe du SE.

Ensuite, le modèle européen est plus proche des scénarios GFS// et GEFS Contrôle que de GFS op et GEM avec une poursuite du schéma ondulatoire.

Avant cette étape suivante, on voit que l'ampleur et le positionnement de l'ondulation initiale ne sont pas encore bien appréhendés ce qui rend compliqué la projection au-delà.

En tous cas, les voies zonales explorées par GFS/GEM me paraissent peu probables tant ils sont systématiquement reportés.

Modifié par lame2
  • J'aime 17
  • Merci 4

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Mouilleron le Captif (85) à 40km de l'Océan Atlantique et Peisey-Vallandry (73) 3 à 4 semaines par an

Concernant le zonal,  Cep ens de ce matin , contrairement à hier soir, va dans de ce sens (lame) et présente une omniprésence présence des hauts géo sur la France avec du froid en basses couches !

Les stations de montagnes ont de quoi s’inquiéter !

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié) - Lieu : Naillat, 360m, 23

Bonjour,

 

CEP et UKMO ont tenu bon sur la synoptique qui se met en place. Au niveau de l'hémisphère nord nous devrions bénéficier du blocage le plus abouti, d'autant qu'il a gagné en latitude depuis hier sans pour autant atteindre le stade de d'anticyclone scandinave:

ECH101-144_ylv4.GIF

 

Comme beaucoup d'intervenants l'ont fait remarquer, la France se situerait en frange ouest du décrochage arctique associé. Au niveau du temps sensible, la semaine sera sèche et le froid de basse couche devrait aller crescendo en fonction des conditions de couverture nuageuse et de brassage de l'air. Le froid sera plus mordant à l'est alors que la Bretagne pourrait ne pas le sentir passer...

 

Mais ce qui qui me chagrine un peu quand je regarde les projections au niveau de l'hémisphère, c'est la faiblesse de l'advection arctique ( sur l'Europe en général ) au regard du blocage, sur CEP, il est sensé se prolonger et se renforcer. Les bas géopotentiels seraient comme pris en tenaille entre ce blocage et les hauts- géopotentiels russo-sibériens, et leur arrivée ne ressemblerait qu'à une intrusion de quelques éclaireurs, coupés du gros des troupes qui resterait tranquillement cantonné dans les quartiers d'hiver: au niveau du bassin arctique.

 

ECH1-168azw7_mini.png      ECH1-192ysc2_mini.png     ECH1-216mzb8_mini.png

 

Alors, faudra-t-il une réalimentation de la pulsion, pour que de vraies parts de vortex daignent venir nous rappeler ce que peut être l'hiver, c'est dans l'idée, ce que lame2 suggère, ou serait-ce comme un rendez-vous un raté avec une synoptique bien engageante à l'origine qui déboucherait sur quelque chose de fade. Ce ne serait pas une  première, ces derniers hivers que le menu est plus alléchant que le plat.

20140728_aile_cuisse_2.jpg.9c1cd2a1aedbc28385ac6255d286c4a1.jpg 

Modifié par tao
  • J'aime 14

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

La moyenne de l'ensemble CEP reste sur la même trajectoire avec le maintien d'une dorsale sur l'Atlantique et en pendant la coulée froide sur l'Europe centrale (belle semaine à venir là-bas pour les hivernophiles en manque de froid et de neige !). Le modèle européen ne fait donc pas vraiment confiance à la cyclo nord-américaine pour venir rabattre la dorsale sur l'Europe de l'Ouest. Maintenant, pour la France, on sent que cela se joue à pas grand'chose : chacun connait les décalages de +/- 1000 km à l'ouest ou à l'est qui peuvent changer la donne même assez courte échéance... (dans le "bon" comme dans le "mauvais" sens, même si c'est statistiquement plus souvent dans le "mauvais" !).

Pour la suite il va donc falloir suivre

1) la cyclo nord-américaine : sera-t-elle aussi faiblarde que cela ?

2) le haut de la dorsale évolution en AS possible et dans ce cas un mouvement rétrograde de la GF peut s'amorcer vers l'Europe occidentale, ou lent tassement et évacuation progressif de l'air froid vers l'Est (ce vers quoi la moyenne de CEP tend)

 

blob.png.1cc477b4dc354145ba1056cb5f43c84b.png

Modifié par sastrugis
  • J'aime 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 17 minutes, tao a dit :

Mais ce qui qui me chagrine un peu quand je regarde les projections au niveau de l'hémisphère, c'est la faiblesse de l'advection arctique ( sur l'Europe en général ) au regard du blocage, sur CEP, il est sensé se prolonger et se renforcer.

       

 

Pour le coup,  je te trouve un peu sévère concernant la faiblesse de l'advection arctique si l'on prend comme référence le déterministe de CEP, bien sûr le cœur du VP ne plonge pas sur l'Europe mais la poche froide a belle allure et le cut off de fin de semaine isolerait quand même une GF bien marquée (-12 à -16°C). Le problème pour nous n'est-il pas que cela se passe un peu trop loin de nos frontières... ?

 

blob.png.2ebc23e4873e005a8047e4d104d03db0.png

  • J'aime 8

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié) - Lieu : Naillat, 360m, 23
Le 29/12/2018 à 09:46, sastrugis a dit :

Pour le coup,  je te trouve un peu sévère concernant la faiblesse de l'advection arctique

Un peu sévère sans doute mais je voulais surtout évoquer le dynamisme plus que simplement l'air froid. Au niveau, de l'air froid ce n'est pas non plus extraordinaire pour l'Europe centrale à cette époque de l'année. Pour le dynamisme, je remets les cartes: 

ECH1-168_kck3.GIFECH1-168_kck3.GIF

 

C'est faiblard, je trouve, pas assez puissant et dynamique pour soutenir longtemps une synoptique plus méridienne en tout cas. Par contre c'est en core loin, mais on ne peut que noter qu'une partie du vortex viendrait se positionner au nord de la Scandinavie, mais sera-t-elle utilisée ou bien arrivera-t-elle après la bataille? On verra ça dans le prochain topic.

 

Modifié par tao
  • J'aime 8
  • Merci 2
  • Surprise 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

En terme de masse d'air à 850 hPa, voici 3 propositions déterministes pour la température vendredi prochain.  Toutes 3 voient une crête chaude sur l'Atlantique et une coulée froide sur l'Europe centrale... 

Les différences se jouent finalement sur quelques centaines de km entre CEP le plus hivernal et GFS le plus doux (UKMO intermédiaire), en relation avec un sommet de la crête chaude plus bas (traduction d'un écrasement de la dorsale par un cyclo groenlandaise plus forte) et une poche d'air froid en conséquence un peu plus à l'Est pour GFS.

 

blob.png.bc2b6917cec9c7bfeb1c41440998590d.png

 

 

 

 

 

  • J'aime 2
  • Merci 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Gentilly

Qui a raison sur les 3 modèles ? Cela n'a beaucoup d'importance car la durée serait probablement brève sur ces 3 options..

Les HP qui nous collent depuis plusieurs jours profitent d'une petite fenêtre pour s'élever un peu plus haut, mais ça reste un AF globalement.

Cette fenêtre devrait se refermer assez vite, ceci dit une belle coulée froide va certainement toucher les Balkans et peut-être l'Italie pendant quelques jours avec de bonnes chutes de neige.

C'est souvent le cas à cette période de l'année, ces coulées froides nous atteignent plus facilement en seconde partie d'hiver, c'est un constat tout à fait personnel :blush:

  • J'aime 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Quincy-sous-Senart 91 Altitude 84 m
il y a 4 minutes, franck derrien a dit :

Le gfs de ce midi est plutot neigeux vers le 6 7 janvier ?

Oui à priori dans les Alpes à moyenne altitude. pas pour la plaine.  pas assez de froid à tous les étages

  • Surprise 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Drancy (93), à environ 50 mètres d'altitude
il y a 5 minutes, franck derrien a dit :

Le gfs de ce midi est plutot neigeux vers le 6 7 janvier ?

 

....Soupir format XXXL...

 

On le répète pour la  2792 fois cette hiver: regarder les hachures à j+10 ne sert à rien...Encore plus si sur le modèle que tu évoques,  il n'y a pas de hachures sur ce run.

Bref, ce serait sympa de prendre en compte les différents conseils que te font les gens ici ou sur d'autres topics...histoire de progresser un peu. Merci

  • J'aime 1
  • Merci 4
  • Surprise 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié) - Lieu : Dax (40)
Le 24/12/2018 à 16:49, TreizeVents a dit :

Je vais poser ça là au cas ou (🤢:

 

- D'après les réanalyses, la plus longue période avec pression au sol >= 1025 hPa dans la moitié nord de la France en hiver est de 19 jours, entre le 29 décembre 2004 et le 16 janvier 2005;

- D'après les réanalyses, la plus longue période avec pression au sol >= 1030 hPa dans la moitié nord de la France en hiver est de 12 jours, entre le 27 janvier et le 7 février 1989.

 

En brut sur le GFS 06z on est à >= 1030 hPa sur la moitié nord du 28 décembre au 6 janvier soit 10 jours. Juste comme ça.

 

Pour le "up", on est bien passé au dessus de la barre des 1030 hPa hier sur la moitié nord, et sur la sortie du CEP de ce matin on ne repasserait pas sous cette barre durant toute l'échéance du run, soit jusqu'au 8 janvier (12 jours). Sur GFS, mis à part un risque temporaire le 6, la barre tient bon en valeur brute jusqu'au 13 janvier...

 

C'est pas exactement le genre de record qu'on a envie de battre mais bon 😕

Modifié par TreizeVents
  • J'aime 2
  • Merci 10
  • Surprise 3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Moncoutié 13kms au nord de Cahors(46)-350m
il y a une heure, Jack75 a dit :

 

Les HP qui nous collent depuis plusieurs jours profitent d'une petite fenêtre pour s'élever un peu plus haut, mais ça reste un AF globalement.

 

 

Oui et c'est bien le problème en fait...  quoi qu'il se passe tout autour de nous notre situation reste la même avec ces hautes-pressions subtropicales qui passent a même le pays pour s'élever vers le nord, j'ai presque envie de dire que c'est un coup de chatte et un épiphénomène ce qu'il va se passer en seconde partie de la semaine prochaine et qui va par ailleurs surtout concerner un grand quart nord-est, car même en prenant CEP le plus "optimiste" il n'y a vraiment pas de quoi sauter au plafond pour les 3/4 du pays, sachant qu'en plus les phénomènes de basse-couche et inversions pourraient s'avérer moins marqués que cette semaine.

 

tempresult_wcm2.gif

  • J'aime 5
  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Siorac-en-Périgord (24)
il y a 56 minutes, TreizeVents a dit :

 

Pour le "up", on est bien passé au dessus de la barre des 1030 hPa hier sur la moitié nord, et sur la sortie du CEP de ce matin on ne repasserait pas sous cette barre durant toute l'échéance du run, soit jusqu'au 8 janvier (12 jours). Sur GFS, mis à part un risque temporaire le 6, la barre tient bon en valeur brute jusqu'au 13 janvier...

 

C'est pas exactement le genre de record qu'on a envie de battre mais bon 😕

 

C'est bien ça le problème... je lis de belles analyses, de voir ce topic s'animer ça fait plaisir... Mais... Mais... Les HP semblent indéboulonnables, on est en plein dans l'alimentation de cette énorme bulle de HP et je ne vois pas comment on pourrait s'en sortir...

Les diagrammes sont éloquent, ici en voilà un du SO

 

graphe_ens4_wzr2.gif

 

Alors il y a des scénarios qui plongent à TLT, mais... J'ai du mal à être optimiste...

  • J'aime 3
  • Merci 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Saint-Alban-Leysse - 311 m (Est Chambéry) -(73) et ponctuellement sur Palette-Le-Tholonet -158 m (Aix sud-est) (13) et Mazamet(81) - (ville : 266 m)

GFS// voit l'intrusion froide de plus en plus franche sur l'Italie et la méditerranée :), pourquoi pas des surprises sur un grand quart sud-est de la France ? 

gfs-1-150.png?6

 

  • J'aime 4
  • Surprise 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

A moins de 3 jours de l'entrée dans la nouvelle année, tous les modèles prévoient des valeurs de géopotentiels remarquables : la surface 500 hPa serait perchée à plus de 5800 m sur une grande partie du pays (voire 5840 m pour UKMO et ARPEGE)  et il faudrait aller chercher l'iso0 à plus de 3600 m !

Espérons que cette première configuration "tropicale" ne donne pas le ton pour 2019...

 

blob.thumb.png.3d84d9a3bc18d76a89313ba41be8e4b2.png

  • Surprise 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Les modèles sont de plus en plus favorable pour du froid marqué, encore plus que cette semaine et il faut le faire. 

Le flux de nord est va insufflé de l'air de plus en plus froid en basse couche après le 1er janvier et l'AS est de plus en plus costaud au fil des runs. 

 

Un début janvier glacial en prévision avec de nombreuses journées sans dégel notamment sur un grand quart nord est et centre du pays, normal en ces temps de refroidissement climatique

Modifié par Antonio
  • J'aime 1
  • Haha 8
  • Surprise 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Uchaud (30)
il y a 13 minutes, Antonio a dit :

Les modèles sont de plus en plus favorable pour du froid marqué, encore plus que cette semaine et il faut le faire. 

Le flux de nord est va insufflé de l'air de plus en plus froid en basse couche après le 1er janvier et l'AS est de plus en plus costaud au fil des runs. 

 

Un début janvier glacial en prévision avec de nombreuses journées sans dégel notamment sur un grand quart nord est et centre du pays

"Froid marqué" ? "Glacial" ?

Ce que j'observe, c'est un flux continental qui apporterait une masse d'air plus froide près des frontières de l'Est (et a priori seulement sur ces régions), mais également un vent plus sec qui aurait tendance à dégager le ciel à partir du mercredi 2 sur pas mal de secteurs.

On devrait juste compenser les inversions de BC avec un air sec et frais. Autant les matinées pourraient être plus froides avec gelées généralisées, autant on ne verra pas la différence l'après-midi avec des températures qui ne se résumeraient mais alors absolument pas à de "nombreuses journées sans dégel". Alors le coup des modèles de plus en plus favorables au froid marqué, va falloir limiter sérieusement le champagne au nouvel An parce que celui de Noël ne semble pas encore avoir été décuvé...

  • J'aime 16
  • Merci 5
  • Haha 23

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : 35680 Vergéal
il y a une heure, Antonio a dit :

Les modèles sont de plus en plus favorable pour du froid marqué, encore plus que cette semaine et il faut le faire. 

Le flux de nord est va insufflé de l'air de plus en plus froid en basse couche après le 1er janvier et l'AS est de plus en plus costaud au fil des runs. 

 

Un début janvier glacial en prévision avec de nombreuses journées sans dégel notamment sur un grand quart nord est et centre du pays

 

Perseval sort de ce corps. Antonio ou ex forumeur je ne vois pas l'intérêt de poster ce genre de messages après les belles analyses des uns et des autres qui résument bien le temps sensible de la semaine de ce topic.

  • J'aime 5

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Gap (Hautes-Alpes, alt 785 m)
Il y a 1 heure, Antonio a dit :

Les modèles sont de plus en plus favorable pour du froid marqué, encore plus que cette semaine et il faut le faire.

Euh... cette semaine (celle en cours) est douce en altitude, ce n'est que sous la couche d'inversion qu'il fait froid, mais c'est un "faux-froid", cela a été répété maintes et maintes fois sur les différents topics....🙄

  • J'aime 3
  • Merci 3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.

×