Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Du 07 janvier 2019 au 13 janvier 2019- prévisions météo semaine 2


tao
 Share

Recommended Posts

Posted
Cherbourg-L'aigle
à l’instant, lame2 a dit :

C'est l'effet de la transition entre les alimentations successives des dorsales. Si on suit littéralement le 12z GFS, il y a affaissement assez rapide malgré une crête d'altitude initiale bien ample car sa réalimentation se fait de manière plus zonale par l'advection suivante.

Comme l'ont dit plusieurs intervenants, attendons déjà que la phase initiale se cale avant de se projeter au-delà.🙂

 

Et juste pour ajouter qu'a chaque fois, les advections positives étaient vues plus zonales que ce qui s'est réellement passé !!

Link to post
Share on other sites

  • Replies 256
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Top Posters In This Topic

Popular Posts

Bonjour,   Bonne année à tous, en espérant plein de bonnes choses dans les prévisions! Et en espérant être plus présent personnellement sur ce topic car par un manque de temps à des moments

Bon hormis les décalages est/ouest de dernière minute qui donnent plus le mal de mer qu'ils ne donneront d'effet sur le terrain, la semaine peut se résumer en 3 temps. Demain lundi a l'avant de l

Posted Images

il y a 48 minutes, Jack75 a dit :

Etrange, je n'ai pas le même ressenti, je trouvais le 6z de GFS meilleur que le 12z qui illustre un affaissement assez rapide de la pulsion à cause du manque de dynamique des anomalies basses se glissant par dessous.

Mais, ce n'est peut-être qu'un point de détail sur un run qui passe et qui repassera avec autre chose à nous proposer.  

 

En effet le GFS 12Z est mieux au départ pour l'élévation (et la solidité) de la dorsale vers le Groenland (comme la souligné lame 🙂) mais sur ce run la dépression qui arrive à passer au dessus de la dorsale et qui redescend sur son flanc est aspire moins d'air froid et est plus élevée en pression.

 

Comme tu le dis il y a un manque de dynamisme au niveau des BP continentales et méditerranéennes.

 

Mais la synoptique globale reste très prometteuse. 9_9

 

Edit : par exemple on voit que sur le // (sans être extraordinaire non plus) que cette même dépression aspire plus de drain froid au niveau de la Scandinavie. 😋

 

Barth en effet mais c'est pas un AS sur le // mais un mur en parpaing et béton armée qu'il nous met sur l'atlantique pour la fin d'échéance de ce topic.  O.o

 

Attendons déjà de connaitre la sauce que cette remontée, des HG vers le Groenland, va nous donner entre le 8 et le 12 janvier...🤔

 

PS : En tout cas même si cela n’aboutit pas ca fait plaisir de revoir du potentiel hivernal à LT/TLT sur les modèles.

 

Edited by math92
Link to post
Share on other sites

Posted
Cherbourg-L'aigle

Le GFS // est magnifique jusqu(à 240h. Je vois bien un petit AS venir avant que cet anticyclone remonte vers le Groenland.

A suivre !

  • J'aime 4
  • Merci 1
Link to post
Share on other sites

il y a 57 minutes, gugo a dit :

Pour ce qui est de GFS, je préfère voir ce redoux vers le 13 et par la suite sur le topic suivant voir la mise en place d'un blocage plus sérieux

C'est quand même risqué comme pari, car les occasions ne sont pas si fréquentes que ça pour tabler sur une hypothétique prochaine pulsion.😉

D'autant que les indices saisonniers ne ciblent pas particulièrement le pays.

Le diagramme de Strasbourg en a pris un coup dans la casquette ce soir 

graphe_ens3_ryb2.gif

Edited by Jack75
  • J'aime 1
  • Merci 1
  • Haha 4
Link to post
Share on other sites

En comparant les deux diagrammes des ensembles GEFS pour Paris (6z et 12z), on peut constater une baisse de la moyenne des scénarios entre le 9 et 11 janvier ( de -5 à -7 degrés à 850hPa) que l'on pouvait facilement attendre compte tenues de la densité des scénarios et de la corrélation du run de contrôle , GFS et GFS// .

 

La coulée de froid semble moins longue que prévue et la fin du froid un peu plus rapide. Cependant la fiabilité est médiocre au delà du 12 janvier compte tenue de la disparité des prévisions des modèles. 

 

Des épisodes des de neiges sont possibles mais seront probablement de faible envergures. Soulignons le fait que les projections donnant le plus de précipitations sont (malheureusement  pour les hivernophiles) celles avec le plus de douceur (défavorable pour la formation de la neige, surtout dans notre pays en plaine). 

 

Voici la dernière sortie

 

image.jpg.4c1a569ee4a2e915361aec788fef37ab.jpg

 

CEP va dans le même sens  

 

image.jpg.060ba78cb1b0e06ad3882d5cf8897b00.jpg

 

Pour Strasbourg, je confirme...pourtant la concordance était si parfaite entre le run de contrôle et le run GFS jusqu'au 19 janvier. C'était si beau...

 

image.jpg.b3373448bdce4b0286ccf9bbcc3f5e87.jpg

Edited by Turquoise
Link to post
Share on other sites

Posted
réding, moselle, 255 mètres

Bonsoir,

 

Moi, ce que je remarque surtout, c'est que les modèles (pour une fois) vont dans le même sens.

Certes, ils ne sont pas identiques mais ils sont très encourageant pour qu'on puisse  enfin voir de la neige tomber ici ou la.

Les gamins pourront peut être  savourer leur première neige car hormis les vacances a la montagne, pour ceux qui ne peuvent pas y allez  c'est nada.

Moi j'ai + de 40 balais et j'en ai connu des hivers avec de la neige et du froid  mais depuis 2010 c'est devenu très rare .

Alors j'espère sincèrement que que cep, gfs  ou icon soient dans le juste pour que nos mômes  qui n'ont pas la chance d'allez en montagne puissent enfin découvrir la neige.

Je sais que mon message n'est pas une prévision météorologique mais je veux seulement que nos enfants puissent gouter le bonheur de la neige.

Grand merci a tous pour vos interventions et surtout a votre passion de météo.

Je vous lis tous les jours  et je ne suis pas prêt d’arrêter.

Bonne année.       🎅🎅🎅

 

 

 

 

  • J'aime 13
  • Merci 3
Link to post
Share on other sites

Posted
Beauvoir mt st michel

Ce soir, pour la première fois, on a clairement sur les cartes à 500 hpa la ligne dite des "528" sur une partie Nord Est de la France (et même les deux tiers sur le parallèle), et aussi sur GEM dans une moindre mesure. Pour moi c'est vraiment à ce moment là qu'il faut envisager de se réjouir ou de s'inquiéter pour les conséquences pratiques du froid humide sur l'hexagone en plaine. Pour les massifs de l'Est, ça sent le plâtrage ce mois-ci... Il était temps pour les Vosges!

  • J'aime 5
Link to post
Share on other sites

Bonjour, très bonne année à toutes et à tous pour commencer!

 

Je vous lis depuis un petit moment maintenant (environ 2ans) à l'approche de l'hiver en espérant bien sûr un hiver neigeux comme beaucoup (l'or blanc😍) et c'est toujours un plaisir de lire vos commentaires et analyses détaillées.

 

Je voulais donc vous remercier et soutenir votre travail, car c'est d'une très bonne qualité pour comprendre comment ça ce passe là-haut.

 

En espérant vivre un super épisode pour cet hiver 2019!

 

Vous êtes au top😉

 

  • J'aime 5
Link to post
Share on other sites

avant hier soir en voyant les modèles il ne restait plus que GFS // dans cette vision "optimiste" (et je me suis fait avoir) ,force est de constater que tout le monde s'est rallié à lui avec un beau consensus des modèles, on surveillera l'affinage de cette dépression Islandaise et sa trajectoire qui sera notre "thermostat d'intensité" sur l'épisode à venir.

 

Les modèles sont donc d'accord sur un épisode hivernal pour une moitié nord-est du pays (froid + neige) et ce durant 2/3 jours avant rabattement de la dorsale anticyclonique sur  la GB .

A priori le blocage ne devrait pas se déraciner, mais il n'est pas du tout exclu de voir une autre ondulation qui pourrait finalement apporter une nouvelle salve polaire durant le week-end (comme sur GFS// qui est très hivernal).... sinon cela se terminerait en barrière anticyclonique s'affaissant tranquillement sur la France avec retrait des HP sur le proche Atlantique et petite basculette en flux de nord-ouest, donc redoux au moins temporaire(CEP & GFS)

 

ps: avec le creusement en méditerranée, le sud pourrait tirer son épingle du jeu en gardant des conditions froides un peu plus longtemps qu'au nord

Edited by kéké
  • J'aime 8
Link to post
Share on other sites

Posted
Moncoutié 13kms au nord de Cahors(46)-350m
il y a 18 minutes, kéké a dit :

 sinon cela se terminerait en barrière anticyclonique s'affaissant tranquillement sur la France. (CEP)

 

A priori pas d'affaissement ce soir plutôt un glissement, le talweg continental se maintiendrai sur le pays tout comme la dorsale sur l'Atlantique avant de se décaler vers l'Est, la tentative d'AS est amoindrie(la bulle chaude scandinave est rapidement évacuée vers l'est a cause de l'interruption du drain continental), cela dit ça passe rarement du premier coup ces petites bébêtes (mais bon c'est bien loin tout ça!).

 

tempresult_hsp7.gif

 

Edited by cédric du Lot
  • J'aime 1
  • Merci 2
Link to post
Share on other sites

Posted
Hermanville-sur-mer,Calvados(14),plage du débarquement SWORD,Normandie.

On a encore une hésitation sur l'amplitude de la crête de HG sur la zone Groenlandaise  et par conséquent de l'intensité du déferlement des BG sur le flanc oriental des HG:

 

image.png.6622f8810bf9e2c721ae4c9f55f95907.pngimage.thumb.png.a03706746fa4a7aa931dfb6c3617a1c8.pngimage.png.c39719d1975162fcb0a5dda4819b08b6.png

Edited by Nico 14
Link to post
Share on other sites

Posted
Montfort Le Gesnois (72)
il y a 42 minutes, kéké a dit :

avant hier soir en voyant les modèles il ne restait plus que GFS // dans cette vision "optimiste" (et je me suis fait avoir) ,force est de constater que tout le monde s'est rallié à lui avec un beau consensus des modèles, on surveillera l'affinage de cette dépression Islandaise et sa trajectoire qui sera notre "thermostat d'intensité" sur l'épisode à venir.

 

Les modèles sont donc d'accord sur un épisode hivernal pour une moitié nord-est du pays (froid + neige) et ce durant 2/3 jours avant rabattement de la dorsale anticyclonique sur  la GB .

A priori le blocage ne devrait pas se déraciner, mais il n'est pas du tout exclu de voir une autre ondulation qui pourrait finalement apporter une nouvelle salve polaire durant le week-end (comme sur GFS// qui est très hivernal).... sinon cela se terminerait en barrière anticyclonique s'affaissant tranquillement sur la France avec retrait des HP sur le proche Atlantique et petite basculette en flux de nord-ouest, donc redoux au moins temporaire(CEP & GFS)

 

ps: avec le creusement en méditerranée, le sud pourrait tirer son épingle du jeu en gardant des conditions froides un peu plus longtemps qu'au nord

Oui, on a bien une majorité des modélisations qui envisagent une ondulation forte sans blocage avec affaissement progressif de la dorsale.

Et la 2ème possibilité minoritaire qui est bien représentée par GFS // avec un renouvellement du blocage naissant, par le biais d'une nouvelle pulsion méridienne s'amplifiant sur l'ouest Atlantique en 2ème partie d'échéance.

Il semble que plus la crête d'altitude initiale ira gratter vers la Russie, plus le jet d'ouest serait étiré en haute latitude du Groenland à Kara, plus la pulsion suivante ouest Atlantique pourrait s'élever de manière méridienne.

gfs-5-174.png?12

D'ailleurs, elle n'aurait pas besoin, dans ce cas, de prendre beaucoup en latitude pour permettre le maintien de conditions hivernales pour nous, les anomalies basses occupant déjà bien le terrain sur l'Europe de l'ouest.

gfs-4-240.png?12

 

 

Cette solution est minoritaire, mais elle est à garder en tête, dans un contexte toujours majoritairement peu dynamique sur l'Atlantique même à long terme.

 

Edited by lame2
  • J'aime 23
  • Merci 3
Link to post
Share on other sites

Posted
Ecommoy (80-140M d'altitude), Sarthe

Bonjour,

 

 2 choses à retenir ce soir.

La première c'est que l'on a quand même des accord qui se forment mais deux camps:

 

ICON/GFS/GEM/GFS// avec un polaire maritime sous flux de nord avec une réelle dynamique :

 

gfs-0-144.png?12

 

gem-0-144.png?12

 

icon-0-141.png?03-12

 

gfs-0-156.png?12

 

On voit bien la dynamique:

 

gfs-4-156.png?12

 

 

Sur CEP-UKMO on a une situation bien moins dégagé en haute latitude et une coulée assez à l'est. Mais on note que UKMO a une dépression sur le nord du blocage qui glisse bien plus vite que les autres modèles sauf GFS//... (UKMO plus grossier)

 

UW144-21.GIF?03-18

 

ECM1-144.GIF?03-0

 

 

 

 C'est à partir de ces échéances que les différences se jouent pour la suite, en effet, le GFS// est assez ressemblant à CEP-UKMO sur ce qui est du nord atlantique avec ce glissement dépressionnaire. On y vient indirectement à la même conclusion mais pas la même évolution. Alors que CEP lui voit un blocage massif se mettre en place lentement mais progressivement pour le prochain topic, c'est assez flagrant vu de là haut:

 

ECH1-240.GIF?03-0

 

 

GFS // lui n'a pas le temps et passe directement au second blocage avec ce glissement prononcé, 

 

tempresult_jkt5.gif

 

tempresult_vxa7.gif

 

 

Sur GFS on a aussi cet envie de renouvellement mais c'est avec une bien plus grande peine (ça finira par prendre ensuite), ça s'explique par la difficulté de glissement du bloc dépressionnaire en haute latitude:

 

tempresult_cai6.gif

 

 

GEM lui aussi va dans le sens de GFS dans l'idée (pas dans la forme) avec un renouvellement du blocage existant, puis un blocage massif qui se prépare sur le labrador:

On note que sur le nord-atlantique à 144h GEM est très proche de CEP, il est différent sur ce qui est de l'Europe mais pas sur le nord atlantique. Par contre au niveau des açores une différence se voit avec une GF

tempresult_ijt5.gif

 

 

Pour UKMO je ne pense pas qu'il aurait été comme CEP loin de là. Quand on prend les cartes à 144h, certes en Europe c'est similaire, mais sur le nord atlantique le glissement rapide de la dépression (qui se détache de la dépression labradorienne) favorise un début d'ouverture sur le Groenland, on le voit mieux ici. L'évolution aurait sans doute été différente pour ce qui est de la toute fin de topic début suivant. Dans quel sens tel est la question:

 

UE144-21.GIF?03-18

 

 

Pour ICON dur de savoir car à 180h il ne ressemble à aucun modèle. On notera que NAVGEM/JMA sont du côté de CEP-UKMO, mais que NAVGEM à l'échéance max à une évolution différente de CEP et une réalimentation d'un blocage nord européen. 

 

 

GEFS suit son déterministe pour ce qui est du milieu de topic. Par contre pour la fin pour ce qui est du renouvellement, nouveau blocage ou effondrement ça diverge...

 

jc8x.png

 

 

Ce que l'on tire comme observation après ce tour des modèles c'est que:

 

  •  Quand on regarde GEM-CEP on voit ce qui fait la différence dans l'évolution c'est une petite goutte froide qui vas vers les açores. 
  • Mais on voit aussi que le placement de la première coulée à un rôle, en effet sur GEM la première coulée fait office d'appel pour la seconde lors du renouvellement (comme pour GFS//)
  • Le glissement dépressionnaire en haute latitude à 144h est très mal géré alors que sur UKMO/GFS// il est en avance (laissant une porte sur le Groenland) , sur GFS il met du temps à se produire ce qui provoque un affaissement du blocage et une difficulté à renouveler.

 

Donc en gros cette petite goutte froide, le glissement de la dépression en haute latitude et la situation de la première coulée (encore mal appréhendé même si on a deux camps maintenant) influence assez sérieusement sur le comportement ensuite d'une réalimentation du blocage ou de la mise en place d'un blocage massif (ou pas car ça diverge sur les ensembles, même si les DET y tendent tous plus ou moins mais pas aux mêmes échéances) .

Bonne soirée.

Bon 18z xD

Gugo 

  • J'aime 22
  • Merci 6
Link to post
Share on other sites

il y a une heure, gugo a dit :

Alors que CEP lui voit un blocage massif se mettre en place lentement mais progressivement pour le prochain topic, c'est assez flagrant vu de là haut:

 

ECH1-240.GIF?03-0

Désolé Gugo mais je ne vois pas de mise en place d'un blocage massif sur ton illustration. Pourrais-tu préciser ce que tu constates ou pressens, sur ce coup là je sèche.🙃

  • J'aime 1
  • Surprise 1
Link to post
Share on other sites

Posted
Ecommoy (80-140M d'altitude), Sarthe
il y a 13 minutes, Jack75 a dit :

Désolé Gugo mais je ne vois pas de mise en place d'un blocage massif sur ton illustration. Pourrais-tu préciser ce que tu constates ou pressens, sur ce coup là je sèche.🙃

Je peux pas mieux faire:

 

myt4.jpg

 

 

En gros la petite dépression faisant office de GF pulserait les Hps à l'est, et la dép labradorienne pulserait les HPs de l'ouest. Et c'st totalement dégagée sans BPs jusqu'à l'anti arctique (je ne dis pas pour autant que ça aurait été jusqu’à celui ci!). De toute façon ça reste loin

Edited by gugo
  • J'aime 7
  • Haha 1
Link to post
Share on other sites

Posted
Saint-Hilaire-de-Riez (corniche vendéenne)
il y a 8 minutes, gugo a dit :

Je peux pas mieux faire:

 

myt4.jpg

 

 

En gros la petite dépression faisant office de GF pulserait les Hps à l'est, et la dép labradorienne pulserait les HPs de l'ouest. Et c'st totalement dégagée sans BPs jusqu'à l'anti arctique (je ne dis pas pour autant que ça aurait été jusqu’à celui ci!)

 

Je pense que tu tires un peu sur les isobares...La seule carte des géopotentiels ne suffit aucunement pour extrapoler ce genre de scénario. À minima, il importerait de conjuguer plusieurs champs fondamentaux (tropopause, jet, anomalies de surface...) et non terminaux (comme la Pmer et les géopotentiels), et encore on aurait toutes les chances de se planter tant les paramètres sont nombreux. Ce n'est pas un hasard s'il nous faut des supercalculateurs.  

 

 

 

 

Edited by Ciel d'encre
  • J'aime 7
  • Merci 3
Link to post
Share on other sites

Posted
Ecommoy (80-140M d'altitude), Sarthe
il y a 21 minutes, Ciel d'encre a dit :

 

Je pense que tu tires un peu sur les isobares...La seule carte des géopotentiels ne suffit aucunement pour extrapoler ce genre de scénario. À minima, il importerait de conjuguer plusieurs champs fondamentaux (tropopause, jet, anomalies de surface...) et non terminaux (comme la Pmer et les géopotentiels), et encore on aurait toutes les chances de se planter tant les paramètres sont nombreux. Ce n'est pas un hasard s'il nous faut des supercalculateurs.  

 

 

 

 

C'est étrange s'il y a bien une personne qui allait reprendre je me disais ça serait toi... Ça a pas loupé...bref :D

Si on a plus le droit de mettre en avant des possibilités. Et c'est sortir du contexte la reflexion globale du post d'avant. Je voulais surtout mettre en avant la possibilité de seconde pulsion par la suite qui se distingue sur certains modèles. 

Oups gfs  qui met en avant aussi cette seconde pulsion....

Edited by gugo
  • J'aime 8
  • Haha 9
Link to post
Share on other sites

Posted
Saint-Hilaire-de-Riez (corniche vendéenne)
il y a 2 minutes, gugo a dit :

Et c'est sortir du contexte la reflexion globale du post d'avant. Je voulais surtout mettre en avant la possibilité de seconde pulsion par la suite qui se distingue sur certains modèles. 

Oups gfs  qui met en avant aussi cette seconde pulsion....

 

Cette seconde advection n'a rien à voir avec le raisonnement que tu mets en avant.  Elle s'inscrit dans la succession des ondulations qui vont s'opérer au cours des jours prochains au dessus de l'Atlantique.  Il n'y a d'ailleurs pas de blocage prévu à proprement parler. 

 

gfs-4-126_itl0.png

gfs-4-288_oyd3.png

  • J'aime 7
Link to post
Share on other sites

Waaaaaw l'autre ! GFS s'amuse ce soir... Sublime pulsion (j'en avais pas vu de telles depuis un long moment) qui englobe quasi toute l'Europe, toute la France. Et il y a encore de la réserve ! (Remarquez au début d'échéance ces pulsions qui dégagent tout aux latitudes nord laissant champ libre à cette... Chose en fin d'échéance !

 

PS : on déborde légèrement du topic niveau dates, mais ça donne une bonne idée de la fin de la semaine... 

tempresult_vpg5.gif

  • J'aime 6
  • Haha 1
Link to post
Share on other sites

il y a 30 minutes, Ciel d'encre a dit :

 

Je pense que tu tires un peu sur les isobares...

 

C'est l'effet "tire fesses"

Sinon oui la situation ne se prête pas aux blocages mais à de fortes ondulations.
Le flux d'est après la coulée du milieu de semaine risque d'être bien temporaire.

  • J'aime 2
  • Haha 1
Link to post
Share on other sites

Posted
Ecommoy (80-140M d'altitude), Sarthe
il y a 14 minutes, kéké a dit :

C'est l'effet "tire fesses"

Sinon oui la situation ne se prête pas aux blocages mais à de fortes ondulations.
Le flux d'est après la coulée du milieu de semaine risque d'être bien temporaire.

Oui ondulation voir dorsale montante convient mieux que blocage effectivement. Faute de terme ;)

 

On est d'accord @Kyrion dorsale forte ou modéré on verra mais pas blocage manque de précisions  et la fatigue... xD

On verra c'est encore loin les portes  seront ouvertes.

 

Edited by gugo
  • J'aime 4
  • Merci 1
  • Haha 1
  • C'est corrigé 2
Link to post
Share on other sites

Posted
Saint-Nizier du Moucherotte (Vercors) - 1170m
il y a 49 minutes, gugo a dit :

Je peux pas mieux faire:

 

 

 

 

En gros la petite dépression faisant office de GF pulserait les Hps à l'est, et la dép labradorienne pulserait les HPs de l'ouest. Et c'st totalement dégagée sans BPs jusqu'à l'anti arctique (je ne dis pas pour autant que ça aurait été jusqu’à celui ci!). De toute façon ça reste loin


Salut Gugo,

Effectivement, même si la carte parait alléchante et qu'on imagine tous la suite avec gourmandise, il n'y pas ici de blocage à proprement parler, le VP étant même plutôt concentré. On emploie souvent ce terme (moi le premier) mais en réalité les situations qui y correspondent réellement sont rares.
Schématiquement, on estime qu'on est sur une situation dite bloquée lorsque l'indice est proche voire dépasse 10 (Paix si tu me lis ;)) avec alors une véritable circulation rétrograde.

La dernière situation y correspondant réellement date de mi-novembre avec une anomalie de hauts géopotentiels quasiment en "circuit fermé" et une propagation d'est en ouest bien visible sur le diagramme :

1panel_ghgs_obs_nh_nrm.gif.c0b5145ce0a824a4a6dfa9713b2f5c27.gifgfsnh-4-6_uqk4.png

Pour l'instant, les prévisions ne penchent pas vers un blocage (cf : les petites barres vertes qui frétillent à peine et très brièvement ^^) :

332584676_Capturedecran2019-01-03a23_58_03.png.307894ab8297863e88d3b976d29bcd44.png

 

Ca n'empêchera pas de connaître peut-être un épisode hivernal d'ampleur mais pour l'instant pas de blocage à proprement parler comme le mentionne Kéké (et donc pas de caractère durable a priori) même si sur certaines sorties il ne manque pas grand chose. Il faudrait que nos dorsales soient plus... aériennes ^^.

Edited by Kyrion
  • J'aime 15
  • Merci 2
Link to post
Share on other sites

Posted
Saint-Hilaire-de-Riez (corniche vendéenne)

GFS //18z propose l'illustration du "flop" (relatif) que pourrait engendrer cette situation.

Le contraste Ouest/Est serait marqué avec une masse d'air frais océanisé et stable sur l'Ouest, et froide et instable à l'Est 

Dans ce schéma, le redoux serait sans doute assez précoce par l'Ouest / Nord-Ouest. 

 

gfs-0-174_xvv4.png

 

Le pire n'est pas encore à écarter.  Ce serait dommage étant donné le potentiel hivernal généralisé lié à cette ondulation. 

 

Edited by Ciel d'encre
  • J'aime 1
  • Merci 2
Link to post
Share on other sites

Posted
Montfort Le Gesnois (72)

L'apparent accord des modèles hier soir pour nous projeter une dorsale solide s'étirant vers la Scandinavie pour nous soumettre au moins temporairement à un flux continental, n'est plus aussi vrai ce matin.

Il y a toujours une incertitude sur la trajectoire des anomalies surplombant la crête d'altitude assez tôt dans l'échéance:

gens-22-1-72.png

 

Du coup, la position de la dorsale, son ampleur, sa capacité à décrocher fortement ou pas des anomalies négatives et à générer un flux continental à un moment ou un autre n'est pas complètement défini plus tard dans l'échéance:

GFSSPAGEU00_144_1.png

 

La situation pourrait faire pshitt rapidement si on suit certaines projections du type GEM avec un affaissement prématuré sans réelle continentalisation du flux:

GEMOPEU00_168_1.png

 

La messe n'est pas encore dite évidemment, mais l'orientation plus franche vers un affaissement rapide créé le doute.

Pour autant, le potentiel est malgré tout, toujours présent et, outre la phase initiale, ci-dessus décrite qui n'est pas calée, la phase de renouvellement de la dorsale est toujours présente sur la modélisation et sujette à beaucoup d'hésitation.

On voit encore une fois que plus la crête s'étirerait vers les confins de la Scandinavie sans rompre le talweg en cut-off, plus les chances de renouvellement de la dorsale seraient présentes.

 

Edited by lame2
  • J'aime 7
Link to post
Share on other sites

  • Sebaas locked this topic
Guest
This topic is now closed to further replies.
 Share

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...