Aller au contenu
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

tao

Du 07 janvier 2019 au 13 janvier 2019- prévisions météo semaine 2

Messages recommandés

Posté(e) - Lieu : Nîmes

Avec la versatilité des runs il faut prendre un peu de recul. D'ici demain tout encore changer. Prudence et détente...

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié) - Lieu : 35680 Vergéal

Je ne veux pas plomber l'ambiance (au moins des centres et nord ouestistes 😂) mais si la dorsale du milieu de semaine se fait comme le prévoit les modèles ce matin ces régions resteraient toujours au sec (ou quasi) et il ferait même plus doux qu'en ce moment. O.o Et ceux malgré du franc -5°C à 850 hPa le 9 et 10/01. La faute comme tout le monde l'a dit a une dorsale de nouveau trop proche de nous et mal orienté nous ramenant de l'air maritime.

 

Il faut toujours rester optimiste (on a déjà observé maintes fois dans des des hivers passés des synoptiques de rêves se décaler à l'est pour finalement revenir un peu plus à l'ouest peu de temps avant l'échéance, sans pour autant être comme les 1eres projections). Est-se que cela sera la cas ? 🤔

Modifié par math92
  • Haha 4

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié) - Lieu : Ecommoy (80-140M d'altitude), Sarthe
il y a une heure, le fumeur a dit :

je sais que les  admins ont horreur des commentaires en court de sortie des modèles mais force est de constater que la pulsion est de plus en plus faible et le décrochage se fait a chaque fois un peu plus a l'est.....

Il y a le tchat pour ça (en bannière version site ordi):$

 

On est pas sur une vraie dynamique de décalage à mes yeux.

 

Sur les 0z  les gfs/gem/icon ont juste rejoint CEP/UKMO d'hier et ces deux derniers ont peu bougé ce matin.

Sur les 6z on est très loin de cette dynamique, GFS  décale peut être est. Mais comme dit tout à l'heure Icon  ce n'est pas le cas ça decale à l'ouest et GFS// c'est pareil à un degré plus limité:

 

tempresult_swy4.gif

 

tempresult_lzr7.gif

 

Je remets ICON:

 

tempresult_ogz7.gif

 

Tout se joue sur la hauteur de la pulsion avec le glissement de l'activité depressionnaire et la force du talweg

 

Donc les lamentations c'est pas pour tout de suite.

Modifié par gugo
  • J'aime 4
  • Merci 2
  • Haha 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Tours

Bonjour à tous,

 

Après des mois d'absence, j'ai décidé pour la nouvelle année de reprendre désormais toute mes analyses que j'avais laissé de côté pendant un moment. Avant de commencer, je tiens à souhaiter une très bonne année à tous et toutes !!

 

C'est la valse en ce moment entre les modèles. Cependant, voici le scénario le plus probable à se produire :

 

La zone barocline du golfe du Labrador va très nettement s'activer avec un contraste thermique très important qui va s'opérer sur le Nord-Ouest et le Nord de l'Atlantique. Tout cela va se concorder avec l'activation d'un flux zonal rapide à haute altitude, ce qui va permettre l'explosion de plusieurs dépressions, parfois bien creuses. Pour le moment, le puissant anticyclone va continuer de nous protéger des perturbations océaniques jusqu'à la fin du week-end.

C'est dés le début de semaine que les choses vont commencer à changer, la situation sur l'Europe centrale ne devrait pas changer avec une ondulation persistante d'une puissante goutte-froide isolée dans un talweg d'altitude bien structuré. Dans le même temps, un minimum dépressionnaire va faire son apparition et s'activer en arrivant sur le bassin Atlantique Nord. Elle va avoir pour conséquence de faire onduler l'anticyclone en le faisant se retirer sur le proche Atlantique pendant que la dépression arrivera sur la Scandinavie avant de descendre progressivement sur l'Europe centrale. Lors de sa descente, elle devrait apporter une véritable descente d'air froid sur la quasi totalité du continent Européen, hormis la péninsule Ibérique qui resterait légèrement à l'écart en marge de la dorsale anticyclonique. Un autre fait intéressant à noter, c'est pour la fin de semaine, le talweg d'altitude piloté par la dépression, pourrait venir s'isoler en une goutte froide très dynamique dans le golfe de Gênes. Pendant ce temps-là, une puissante activité dépressionnaire devrait s'imposer sur le Nord de l'océan, écrasant et incitant l'anticyclone Atlantique à descendre vers le Sud. Cependant, sur le Moyen-Orient, un puissant anticyclone occasionnerait  la désintégration de la dépression responsable de la descente froide, la goutte froide du golfe de Gênes resterait donc isoler en se comblant progressivement. 

 

gfs-0-138.png.fed22c9cab03b6ef0ee085f549e9ac9f.png

 

gfs-13-180.png.323b6f10796b00969a856f4da15be0c5.png

 

A priori, il semblerait qu'on se dirigerait bel et bien vers un régime AR - Atlantic Ridge, autrement dit de dorsale Atlantique. Les hautes pressions sont décalées vers le Nord de l'océan, pendant que de l'air froid cyclonique s'enfonce depuis l'Arctique vers la Scandinavie et l'Europe centrale. On remarquera tout de même une différence entre l'Ouest et l'Est du pays. Au vu de la disposition des centres d'action, cela va générer un temps sec sur l'Europe occidental ( autant dire péninsule Ibérique et la partie Ouest de notre pays ), mais un temps qui deviendra en plus en plus humide quand on se dirigera vers l'Est du pays et le centre de l'Europe. C'est un flux de Nord dominant froid et humide qui devrait s'imposer avec l'enfoncement de quelques perturbations plus ou moins actives ( en fonction du placement de la dorsale ) qui descendront depuis le Nord. Cette configuration est synonyme de neige abondante sur le Nord des Alpes particulièrement, les températures devraient être inférieures aux normales. 

 

gfs-12-126.png.adaac969941d3d89a5ac1906ecc5d19f.png

 

Dés le milieu de semaine, les premières perturbations vont arriver par le Nord du pays, en se confrontant rapidement à l'air froid, la situation sera favorable à l'apparition de chutes de neige jusqu'en plaine. Cependant, en marge des hautes pressions présentent plus à l'Ouest, l'isothermie aura tout de même du mal à s'abaisser jusqu'en plaine. En moyenne, la neige ferait son apparition dés 200-300 mètres, à savoir que c'est vraiment l'extrême Nord-Est et les frontières de l'Est qui seront le plus concerné(e)s par ce risque de neige. En allant progressivement vers l'Ouest, tel que le bassin Parisien, la Bourgogne ect... on aura des précipitations sous forme de pluie principalement. Mais néanmoins, les massifs du Jura, des Vosges, du Morvan, du massif central et des Alpes, devraient connaître de bonnes chutes de neige à basse altitude. 

 

En conclusion, dés le début de semaine, la synoptique va changée rapidement avec l'ondulation de l'anticyclone sur l'Atlantique et la descente d'une dépression de la Scandinavie jusqu'à l'Europe centrale. Elle devrait apporter un offensive hivernale avec de l'air bien froid et un risque de chutes de neige sur l'extrême Est et Nord-Est du pays, tandis que l'Ouest du pays devrait bénéficier d'un temps plus sec et légèrement moins froid. 

  • J'aime 14
  • Merci 7
  • Surprise 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : À 10km Ouest de Poitiers (86)
il y a 1 minute, romainT31 a dit :

Je pense que tu n'as pas saisi le sens du message.
Je ne remets pas en cause le travail de ceux qui font les prévisions.
Des runs avec des affaissements de l'anticyclone sur le pays il y en avait plusieurs il y a quelques jours à peine et ça a pas empêché certains modèles de revoir leur copie finalement. Aujourd'hui on repart sur un affaissement sur le pays. Je trouve que c'est "osé" par conséquent de dire sur un run que l'Ouest aura limite de la douceur et que seul l'Est aura du froid vu que la situation en amont qui entrainera ça se joue à des détails (comme à peu près à chaque gros coup de froid ou VDF passée il me semble...........).
Après je n'empêche personne de faire des prévisions. Je voulais juste dire ce que j'avais à dire 🙂

 

J'avais bien compris ton message, j'ai un peu forcé le trait parce que ton trait était également un peu forcé lui aussi sur l'aspect "à quoi bon faire des analyses si chaque hiver c'est le même refrain ?". Aucune animosité de ma part envers toi, on est bien d'accord sur le fond et sur le côté parfois "ridicule" de commenter à 100 km près ou des chutes de neige à J+5, etc. Bien sûr que cette rubrique casse-cou du long terme est dédiée aux analyses, on est tous d'accord sur ce point, je conçois cette impression de "déjà vu" en étant plus nuancé, certains intervenants passent des heures à pondre des analyses approfondies, ce qui se respecte, bonne journée Romain et pas de souci entre nous. 😉

  • J'aime 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Tours
il y a 3 minutes, phil04 a dit :

Merci pour cette analyse et pour le sud est ??? 

 

Un temps calme dans l'ensemble, peut-être que dans le milieu de semaine, avec l'ondulation de la goutte-froide sur le golfe de Gênes, il y aura quelques remontées humides par la mer sur la PACA mais rien de plus. Plus frais dans l'arrière pays, mais au vu de la configuration, cela sera favorable à un nouveau épisode de mistral avec des rafales qui pourront localement atteindre les 80-90 km/h, voir 100 km/h sur les caps exposés.

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Ribecourt Dreslincourt(60) parfois Givet(08) ou Maubert Fontaine(08)

Salut 

Peut-être que les modélisations de ce matin sont moins esthétiques qu'hier mais prenons l'exemple du parallèle de GFS premièrement le froid polaire maritime est renforcé

gfs-1-126.png?6

et la neige s'inviterait jusqu'en plaine dans le nord et je pense que cela ne déplairait pas à certains. 

Donc keep calm and stay positive😁

 

Yanice

  • J'aime 9

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Anzin
il y a 40 minutes, Bruno 49 a dit :

 Voilà ce qui pose problème : pourquoi ce run serait-il plus définitif que les autres, surtout dans un modèle qui sort 8 fois en 24 heures si on considère aussi la version en rodage? Il me semble que c'est à cela que romainT31 fait allusion.

 Est-ce que j'ai dis qu'il était définitif ? Je n'ai fais que mettre ce que le GFS annonçait,en ajoutant une phrase pour exprimer ce que je ressentais. Encore heureux qu'on ne se base pas que sur un seul modèle pour faire les prévisions. Ça, on me l'apprend pas. Après c'est un topic réservé a cette même semaine, toute carte peut y être placée si elle en a un rapport. Merci de ne pas me faire dire ce que je n'ai pas dis 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié) - Lieu : Sur les hauteurs d'Issy Les Moulineaux (92), proche Meudon
Il y a 4 heures, gugo a dit :

Sur les 6z on est très loin de cette dynamique, GFS  décale peut être est. Mais comme dit tout à l'heure Icon  ce n'est pas le cas ça decale à l'ouest et GFS// c'est pareil à un degré plus limité

 

Oui, ce midi le modèle allemand pointe bien l'incertitude qui réside encore sur le comportement de la dorsale... La différence semble minime par rapport à ce matin, mais ce sont ces petits ajustements à C/MT qui conditionnent grandement la suite... Et des ajustements, favorables ou pas, il y en aura encore.

 

Sur le 06z d'Icon, la dorsale s'élève davantage en s'étirant vers la Scandinavie.  Conséquence immédiate, les anomalies basses continentales se faufileraient plus aisément sous "blocage", nous plaçant alors dans une configuration hivernale généralisée à tout le pays, contrairement à ce matin ou sur une majorité de modèles c'est franchement poussif, et c'est encore plus vrai en se dirigeant vers l'ouest.

 

0z  vs 6z : (Gif posté par @gugo tout à l'heure)

tempresult_ogz7.gif&key=50b25af44c1f33e1

 

 

GFS opé et //, quant à eux, restent similaires dans les grandes lignes à ce matin.

A suivre 😉

 

 

 

 

 

Modifié par vinçounet
  • J'aime 5
  • Haha 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

L'ensemble des modèles présentent une synoptique avec une dorsale sur le proche Atlantique/l'extrême Ouest de l'Europe laissant passer dans un flux Nord une anomalie basse pour le milieu de semaine. La tendance est bien là et semble solide depuis au moins 24 heures soit 2 à 4 runs pour chacun des modèles principaux. 

Pour illustrer:

gens-21-1-144.png

gens-22-1-144.png

L'écart type est faible sur les centres d'actions en lien direct avec le temps chez nous. Il reste modéré sur la barocline au dessus de nos têtes, ce qui est normal (il est forcément significatif lorsque le gradient est localement fort) et témoigne des possibilités de décalage existant toujours sur ces échéances.

Il est en revanche très élevé sur la zone Groenland/Islande, ce qui a potentiellement un impact significatif sur la suite de la semaine. En effet une forte activité sur ces zone précipiterait l'écroulement des HP sur nous. C'est le scenario retenu par le GFS 6Z:

gfs-0-204.png

 

Mais ce scenario ne fait pas encore l’unanimité et même si en consultant le panel on trouve bon nombre de scenarios similaires dans l'esprit, on ne peut s'empêcher de constater qu'il est assez extrême au sein de son ensemble:

graphe4_0000___2.33936_48.8621_Paris.gif

Bref, tout ça pour dire que je m'attends à un épisode faiblement neigeux dans les régions favorisées par flux de Nord en milieu de semaine, avec une suite quand même assez incertaine pour les 3 derniers jours du topic, même si dans l'idée générale, on reste sur un assèchement relatif avec redoux par rapport à mercredi-jeudi.

 

Remarque: on voit aussi sur ce diagramme que le risque de neige en plaine présenté par certain comme totalement exclu concerne jusqu'à 60% des scenarios de GEFS pour Paris le 10... A ne pas prendre au pied de la lettre évidemment, d'autant que l'effet bulle de la ville va bien vite calmer les ardeurs de cette faible perturbation, mais il ne m'étonnerait pas du tout qu'il neige sur les collines du Morvan par exemple. 

  • J'aime 3
  • Surprise 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié) - Lieu : Saint-Quentin-de-Baron (33) & parfois Dax (40)

Bonsoir,

 

Les dernières mises à jour, principalement des modèles : GFS (en attendant le //), Arpège (visiblement), et UKMO 12z, amplifient à nouveau la circulation et la pénétration du complexe de bas géopotentiels polaires, de façon plus massive et avec plus d'impact pour l'ensemble de notre pays, via une dorsale un peu plus à l'Ouest, un peu plus élevée en latitude, un meilleur timing et un étirement un peu plus prononcé de la crête d'altitude, vers les pays scandinaves... du côté de GFS, ça semble même " pulser " de nouveau en aval et en arrivant à la fin de ce topic de prévision. GEM 12z reste plus timoré et en retrait, avec un écoulement froid, se faisant bien plus à l'Est, alors qu'ICON 12z fait quelque peu office de scénario quasiment intermédiaire.

 

En attendant le CEP 12z, on voit qu'il y a encore matière à observer forcément des réajustements, plus ou moins en notre faveur, compte tenu des échéances " encore suffisantes ", mais il est difficile d'extrapoler je trouve, la suite des événements et la finalité de cette situation à plus long terme, avec une possibilité d'écrasement en AF, mais aussi d'une extension en AS plus prononcée et durable ou encore, la résurgence éventuelle de nouvelles pulsions en aval sur le proche atlantique, pouvant limite faire office de blocage (face aux attaques atlantiques, j'entends bien) ou, dans un cas plus favorable, favoriser une nouvelle descente polaire (plutôt en flux de Nord je pense) sur notre pays.

 

EDIT : le GFS // revoit aussi sa copie en faveur d'une advection froide, un peu plus franche et, sur le pays. Du -6 à -10°c à 850 hpa, c'est quand même pas doux !

Modifié par DoubleKnacki
  • J'aime 17

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

En attendant la sortie du 12Z de CEP, les autres modèles (GFS, GFS//, UKMO et GEM) présentent à 120H (5j) des déterministes très semblables à +/- 200 Km. A-t-on trouvé le positionnement de cette coulée froide ? Un gradient de temps longitudinal devrait se mettre en place avec des conditions potentiellement hivernales à l'Est (surtout NE) alors que l'Ouest resterait, comme bien souvent en marge dans ce type de situation.

 

image.png.7b00eb16c065807f9e3556ab14c69bc5.png

 

  • J'aime 3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié) - Lieu : Moncoutié 13kms au nord de Cahors(46)-350m
il y a 29 minutes, sastrugis a dit :

 Un gradient de temps longitudinal devrait se mettre en place avec des conditions potentiellement hivernales à l'Est (surtout NE) alors que l'Ouest resterait, comme bien souvent en marge dans ce type de situation.

 

 

Tu entends quoi par là? il me semble que au contraire l'ensemble du pays et même le nord-ouest (ce qui n'était pas forcément le cas hier) se retrouvent sous le froid a 850hpa, quand aux RR rien ne dit a cette heure qu'elles vont se cantonner là ou la Z500 est la plus basse, la pression n'est pas dingue sur le pays et des anomalies peuvent encore apparaitre...

 

ECM1-120.GIF?04-0

 

ECM0-120.GIF?04-0

 

Modifié par cédric du Lot
  • J'aime 16
  • Merci 7
  • Haha 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Beauvoir mt st michel
Il y a 7 heures, Crawlings a dit :

 Est-ce que j'ai dis qu'il était définitif ? Je n'ai fais que mettre ce que le GFS annonçait,en ajoutant une phrase pour exprimer ce que je ressentais. Encore heureux qu'on ne se base pas que sur un seul modèle pour faire les prévisions. Ça, on me l'apprend pas. Après c'est un topic réservé a cette même semaine, toute carte peut y être placée si elle en a un rapport. Merci de ne pas me faire dire ce que je n'ai pas dis 

"le coup de grâce" c'est bien ce que j'ai lu? Une telle expression signifie que la carte présentée n'est pas pour toi une hypothèse redoutée mais une prévision définitive. Merci de ne pas me faire lire le contraire de ce que tu voulais dire.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Ecommoy (80-140M d'altitude), Sarthe

Bonsoir,

 

On voit ce soir que rien est calé, alors que GFS-GFS// et UKMO décalent assez fortement à l'ouest, CEP décale de manière plus limité. GEM-ICON eux décalent à l'est...

 

A LT ça diverge sur la place pour une nouvelle pulsion selon les modèles des évolutions plus (GFS//-GFS) ou moins (CEP) intéressante pour les hivernophiles ont lieu.


Affaire à suivre, ça se joue sur des détails tel le talweg ouest atlantique et la vitesse de glissement de la dépression labradorienne pour la première coulée. 
Pour le LT c'est surtout la place en haute latitude et si les BPs sur le Labrador arrivent à se contenir. 

 

  • J'aime 17

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Mouilleron le Captif (85) à 40km de l'Océan Atlantique et Peisey-Vallandry (73) 3 à 4 semaines par an

Sacré décalage des modèles (ukmo et GFS) vers l’est pour les journées de mercredi et jeudi !

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié) - Lieu : Siorac-en-Périgord (24)
Il y a 1 heure, F85 a dit :

Sacré décalage des modèles (ukmo et GFS) vers l’est pour les journées de mercredi et jeudi !

 

 

 

Erf oui, la matiné commence sacrément bien... Pour ceux qui ne veulent pas avoir leur moral plombé, n'allez pas voir GFS.

GFS // est un copié collé de son papa au passage.

Donc ce matin, avec ces deux modèles, c'est flux de NO anticyclonique pour le weekend prochain...

Franchement, vu le potentiel, ça pique grave.

 

Modifié par neige84
  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)

Les modèles continuent à ajuster... et ce sont les scénarios les moins hivernaux qui sont en train de s'imposer (comme très souvent) alors que le panel était encore  plutôt prometteur même hier soir.

Et il reste encore des incertitudes, la carte ci-dessous les matérialisent notamment par rapport au positionnement du talweg décroché par la dorsale à 120 heures (moment où il recouvrerait "au mieux" la France):

GFSSPAGEU00_120_1.png

 

Le scénario GFS DET, à ce moment là  positionne le talweg ne débordant que sur une petite moitié est (Des Ardennes à Montpellier environ), le coup de froid pourrait alors être bref et peu intense avant l’affaissement rapide de la dorsale.

A ce rythme, il n'est pas exclu que les réajustement continuent à se faire vers l'Est, l'unanimité des déterministes pour réajuster vers la moins hivernal est à prendre au sérieux et il reste encore de la place à droite sur le panel...

Pour autant sur GEFS, il y a encore des écarts dans les 2 sens importants pour le 11 janvier notamment (pour Paris, il y a encore 15°C d'écart à 850 hpa entre le scénario le plus froid et celui le plus doux) avant ou au moment de l'affaissement de la dorsale.

 

Modifié par lame2
  • J'aime 5

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tout cela semblait bien fragile...cela ne m'étonne pas tant que cela mais est désespérant.🙄

Il y avait plus de chance que la descente d'air froid n'est pas lieu chez nous car il était peu envisageable de voir l'anticyclone se placer plus au NO (plus proche de l'Islande) pour nous piloter un flux de NE et que les BP de l'Europe centrale gagnent un peu plus à l'ouest et aussi le sud...

L'activité dépressionnaire au large du Labrador et au sud du Groenland s'avère plus forte que prévu (décalant légèrement à l'est de l'anticyclone) de même qu'au N-NO de la Norvège empêchant la remonté des hautes pressions plus au nord.  Les très hautes pressions sur le Groenland ont reforcés la force des dépressions aux alentours. Il aurait presque mieux fallu un affaiblissement des centres d'actions avec meilleur équilibre des pressions atmosphériques. Le flux sera plus de NO et anticyclonique comme il vient d'être dit et donc peu favorable à la neige en plaine (peut-être cela aurait été presque jouable dans l'ancien temps des sabots...

 

image.jpg.b3ca1ec68bf8f1ec1cb151de815e97f8.jpg

 

Quasi toujours des espoirs qui se volatilisent en France... Si les polonais pouvais nous donner un peu de leurs froid...

 

Par la suite, on pourrait être tenté par y voir la reprise d'un zonal qui pourrait nous concerner (l'anticyclone s'applatissant horizontalement) et les basses pressions étant présentes sur le nord de l'Ecosse. Il nous manque juste un décalage de l'AF sur Gibraltar ; une descente des BP surviendrait plus vers les pays britanniques faisant réapparaître le fameux flux zonal tant détesté (pour les hivernophiles) ou apprécié (en cas de sécheresse ou pour les frileux). Le couloir du défilé des perturbations douces et pluvieuses guette l'horizon. L'air d'origine subtropical pourrait achever la disparition de la neige dans les Pyrénées.

 

image.jpg.cee5fa58099d7a5c7bc1d6d5f87105e4.jpg

 

En attendant, un beau blocage en Oméga se profile jusqu'au weekend prochain au moins.

 

image.jpg.3b700fded45ea8702289b4ed10648af7.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié) - Lieu : Moncoutié 13kms au nord de Cahors(46)-350m

Oui c'est pas joyeux, bon si on veut positiver il reste une seule incertitude (mais de taille) sur la cyclo qui surfe la crête d'altitude et qui vient transformer notre oméga en cube...

tempresult_ins9.gif

gens-22-1-120.png

C'est se raccrocher aux branches, mais bon...

 

Modifié par cédric du Lot
  • J'aime 4
  • Haha 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Nancy
Il y a 23 heures, thib91 a dit :

 

La synoptique est esthétique mais il s'agit surtout, dans un premier temps, d'un décrochage d'air polaire maritime. Il aura beau faire -6/-7° à 850hpa le brassage et l'orientation du flux en BC, essentiellement à l'ouest, devrait empêcher tout épisode neigeux vraiment intéressant sous 300/400m (même sur le NE du pays).

 

Il faudra attendre sans doute la seconde partie de semaine voir fin de semaine et l'évacuation du creux dépressionnaire vers l'arc Alpin et l'Italie pour bénéficier d'un flux plus orienté NNE permettant la neige à toute altitude. On entre alors dans des échéances encore assez éloignée (+120h) avec des incertitudes importantes sur la capacité de cette coulée froide à engendrer un creux dépressionnaire sur les zones clés (Alpes, nord de l'Italie) avec le risque de petit décalage au fil des sorties de + en  + vers l'est.

 

A mon avis on part dans un premier temps sur un coup d'hiver à basse altitude, les massifs de l'est (Vosges/Jura) devraient en bénéficier jusque assez bas en altitude , une généralisation des conditions franchement hivernales vers les plaines (dans le sens épisodes neigeux actif) reste encore très hypothétique voir fragile même sur l'est du pays.

 

C'est tjrs d'actualité ce matin.

  • J'aime 1
  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié) - Lieu : Sassenage 38 (207 m / NO Grenoble)

On devine un petit retour en arrière, avec un léger décalage ouest sur le GFS (6z) en cours de sortie. Je dirai, un déplacement d'environ 100/150 km vers l'ouest des centres d'actions, et un flux davantage nord et plus pénétrant.

 

Preuve que tout n'est pas encore plié. Il n'en faudrait pas beaucoup pour de nouveau avoir un potentiel intéressant, à fortiori pour l'est du pays.

 

Avant (0z) :

gfs-0-108_oxf1.png

 

Maintenant (6z) :

gfs-0-102_vbo2.png

Modifié par robi38
  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui pour l'est et sud-est du pays on peut espérer quelques décalages mais cela ne changera plus grand chose dans tous les cas. Le scénario est bien cerné avec des pressions qui resteront anticycloniques sur tout le pays et surtout en allant vers l'ouest où on ne descendrait pas sous les 1030hpa (tout de même...).

Décrochage polaire maritime entre mardi et jeudi avec refroidissement généralisé en altitude. Au sol, il fait actuellement plus froid sur Bordeaux qu'il ne le fera la semaine prochaine. Plus à l'est la LPN pourra atteindre la plaine 1 jour où deux à l'est d'une ligne Lille / Lyon puis une partie centrale du pays. 

Retour d'une douceur océanique par les cotes de la Manche dès jeudi ou vendredi (temps plutôt sec malgré tout) selon les modèles et se généralisant à tout le Pays sur le WE avec à la clef une possible dégradation pluvieuse par l'ouest et nord-ouest.

 

Globalement, une semaine typiquement de saison.

  • J'aime 9
  • Merci 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.

×