Aller au contenu
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Cyran

Forêt des Landes

Messages recommandés

Posté(e) (modifié) - Lieu : Pissos (40)

Bonjour à tous,

 

Je me demandais si, parmi vous, certains savaient ce qui faisait que la forêt des Landes était si froide en rapport à la région.

 

Je vous mets en illustration cette carte (La forêt des Landes est représentée par cette tâche foncée à cheval entre la Gironde et les Landes) :

z2r1.png

 

Est-ce dû à la nature du sol ? A l’interaction entre les masses d'air et la forêt ? Est-ce un hasard où la forêt se trouve sur le parcours "normal" du froid ?

 

Merci pour vos éclairages !

 

 

Modifié par Cyran

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Montreuil (93) ou Ciran (37)

Euh elle vient d'où cette carte? Il est de bon ton de sourcer ses infos, tout autant par respect pour ceux qui l'ont produit que pour ceux qui te lisent.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : st yrieix le déjalat (19) 750 m / 1700 mm annuel
il y a 30 minutes, Cyran a dit :

Bonjour à tous,

 

Je me demandais si, parmi vous, certains savaient ce qui faisait que la forêt des Landes était si froide en rapport à la région.

 

Je vous mets en illustration cette carte (La forêt des Landes est représentée par cette tâche foncée à cheval entre la Gironde et les Landes) :

z2r1.png

 

Est-ce dû à la nature du sol ? A l’interaction entre les masses d'air et la forêt ? Est-ce un hasard où la forêt se trouve sur le parcours "normal" du froid ?

 

Merci pour vos éclairages !

 

 

Slt , déja ce n'est qu'une petite partie de la foret des landes , il me semble que c'est la partie la plus humide , etang et lac nombreux et il y a aussi des depressions à froid . Car la foret joue le role de tampon ,moins de froid extreme en hiver(couvert forestier) et de chaleur extreme en été (ombre des arbres: fraicheur) , on appelle cela ambiance forestière

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Etant originaire de cette région, je me suis toujours posé cette question mais n'ai malheureusement jamais trouvé de réponse scientifiquement argumentée. Il est à noter que c'est la capacité d'échange thermique globale qui paraît importante, puisque la région se réchauffe aussi facilement le jour par beau temps qu'elle se refroidit la nuit, comme en témoigne le nombre de jours sans dégel équivalent voire inférieur aux régions limitrophes comparables (Gers, Charentes) pourtant plus "douces" sur le critère de la la carte présentée. Sur le même site, la carte du nombre de jours par an > 30°C fait nettement ressortir l'est et le centre-sud de la zone.

 

Il semble que le placage superficiel de sable quartzeux joue donc aussi un rôle important.

Une piste : dans le tableau https://www.energieplus-lesite.be/index.php?id=18523, on voit que la "sable saturé d'eau"  à un lambda nettement supérieur aux autres "roches non consolidées" qui correspondent probablement le mieux à la plupart des sols sans végétation. De plus, les pratiques sylvicoles laissent de grandes coupes rases, des éclaircis lâches pins à cimes non jointives, et également des sols souvent nus ou avec une végétation rase et discontinue, ce qui limite probablement le rôle tampon de "l'ambiance forestière".

  • J'aime 2
  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Siorac en Périgord, Périgord Noir, au bord de la douce Dordogne... <3

@Boomslang47 a à peu près tout dit...C'est la nature des sols qui joue, explication à laquelle je rajouterai que le cordon dunaire ainsi que la densité de la forêt littorale (plus dense que dans l'intérieur car plus résistante aux tempêtes successives, car plus naturelle) protège relativement de l'inertie thermique océane, dans le chaud comme dans le froid. D'ailleurs, même des stations très proches du littoral comme Cazaux ou Arcachon cumulent beaucoup de jours de gel (davantage que l'agglo bordelaise et son effet urbain).

On peut aussi affiner le zonage au secteur pré-cité (limite Sud-Gironde et Nord-Landes) en évoquant l'argument de sylver19 (que je n'arrive pas à citer) sur la topographie : ce secteur comporte de nombreuses dépressions, créant des TAF/TAC (le secteur de Roquefort est impressionnant).

Le pouvoir de régulation thermique de la forêt est moins présent aujourd'hui, après les Martin et Klaus qui ont rasé à eux deux pas loin de la moitié de la surface forestière. De même que la capacité à développer des orages d'évolution diurne a été clairement diminuée dans le même temps, car moins de forêt = moins de réserve d'humidité.

  • J'aime 2
  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.

×