Aller au contenu
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Dionysos

Lien entre Txm et ensoleillement

Messages recommandés

Posté(e) (modifié) - Lieu : Grenoble

Bonjour

 

Tout d'abord , je vous prie de m'excuser si le sujet a déjà été  évoqué ou si le sujet est mal placé

 

En étudiant la climatologie de 2018 à Grenoble, il me vient une question...

Le record actuel de Txm pour Grenoble date de 2003, de même que le record actuel d'ensoleillement
Cela me paraît assez cohérent, car il me semble qu'il y a une corrélation entre un bon ensoleillement et une température maximale journalière élevée
C'est en tout cas très clair en été , peut être moins évident en hiver (c'est vrai qu'il peut y avoir des journées d'hiver très ensoleillées et néanmoins "glaciales"...)

 

Par contre 2018 arrive en 2ème position "de l'histoire" pour le Txm, très peu derrière 2003,  avec pourtant 300 heures d'ensoleillement en moins...
Comment cela est-il possible ?

Merci

Modifié par Dionysos

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Colmar (68)

Salut !
 

Tu as dû remarquer que lorsque le foehn se lève le long du Drac, même (souvent) avec un plafond d'altostratus, la température peut très vite grimper et se placer bien au-dessus des normales de Tx, quelle que soit la saison (moins l'été, certes).
De plus, lors d'un flux zonal hivernal puissant, le temps est venté, humide, peu ensoleillé et doux, ce qui fait grimper la Txm annuelle sans contribuer à l'ensoleillement annuel.
Comme tu dis, il peut également y avoir des journées ensoleillées et glaciales, ou simplement plus froides que les normales de saison.
Je ne pense pas qu'il y ait de corrélation entre Txm annuelles et ensoleillement. Peut-être que sur le bassin grenoblois, la Txm et le nombre de jours où les rafales de sud excèdent une certaine valeur sont corrélés...
 

  • J'aime 3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Montpellier, mas drevon

Ce que j'ai remarqué c'est que la durée d'ensoleillement est assez bien corrélée avec l'amplitude thermique moyenne. Je l'avais testé sur une période d'un an et peut être que ça peut être étendu au mois. Pour étudier des périodes longues attention aux ruptures tant dans le matériel ultisé (heliographe Campbell ou optique Cimel depuis 1988 la référence aujourd'hui) ou les emplacements qui ont un impact non négligeable. 

 

Cela est assez cohérent un jour de beau temps verra une nuit assez froide (sauf vent fort) et une journée assez chaude. De ce fait l'amplitude sera plus forte qu'un jour nuageux. 

 

Mais en température absolue je ne pense pas qu'il y ait un effet. La cause expliquant la canicule de 2003 et son ensoleillement est la même et elle est synoptique liée à l'anticyclone 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.

×