Aller au contenu
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Kyrion

Du 21 janvier au 27 janvier 2019 - prévisions météo semaine 4

Messages recommandés

Posté(e) (modifié) - Lieu : Kalhausen (Moselle est - 218m) ; bientôt Grenoble
Il y a 14 heures, Nico41 a dit :

500_moy.png?run=run12model

Franchement je ne vois pas, mais vraiment rien d'exceptionnel (à moins que je sois aveugle). Pas de hautes ou basses pressions extrêmes, pas de tempêtes au vu des isobares et un vent de SO mais provenant  d'une descente d'air polaire maritime du Groenland ayant traversé l'océan pour tourner en SO juste au moment de débarquer en France. Donc temps plutôt de saison et humide...

 

Peux-tu m'expliquer ?


Salut Nico,

Il a déjà été répondu à ton message par d'autres intervenants mais je me permets de l'utiliser puisqu'il me permet de faire le tuilage avec le topic précédent ;).

Tout d'abord un point sur la situation actuelle avant d'aborder la synoptique de la semaine couverte par ce topic. 

500.png?run=run00modelp-spaghetti-500.png?run=run00model

Première remarque : l'air de rien, le vortex polaire s'est déjà bien fait secouer avec l'isolement d'une anomalie haute au niveau de l'Arctique. Le mouvement de déstabilisation trouvera un relai dans les prochains jours avec la dorsale Pacifique.

Deuxième remarque : on retrouve le marqueur synoptique de ces dernières semaines avec une dorsale Atlantique vigoureuse à proximité de notre pays. Le fameux stéréotype de la France au carrefour des influences s'applique assez bien ici quand on regarde la trajectoire des isohypses :
- schématiquement l'air doux (pointillé 576, iso 0° à 3000m) lèche la façade Atlantique
- l'air glacial (pointillé 516) est cantonné sur la Scandinavie
- à l'interface (solide 552) on retrouve sur la France et plus particulièrement l'Europe centrale bénéficiant d'une coulée polaire modérément fraiche. Une frange N et E de notre pays bénéficiant des reliquats de ces coulées (neige en montagne)



Une fois ces bases posées on peut voir de quelle manière ce schéma semble évoluer ces prochains jours. On va continuer avec les spaghettis à j+2 ; +7 ; +10 :

p-spaghetti-500.png?run=run00modelp-spaghetti-500.png?run=run00modelp-spaghetti-500.png?run=run00model
Pas besoin de beaucoup développer tant l'on voit la déformation progressive du courant Atlantique à son approche du continent Européen. Une nouvelle fois de manière schématique, la branche du jet qui prenait une composante NO seulement après avoir traversé notre pays va cette fois-ci prendre cette composante avant d'atteindre l'Europe occidentale. La France se retrouve donc sur le papier en position idéale pour bénéficier d'effluves frais et humides.

Je dis frais et non froid, car c'est probablement là que va résider tout l'intérêt de ce topic. Comme déjà mentionné sur le topic précédent, et comme le message cité en introduction en fait mention, la sensation hivernale en plaine va être conditionnée par la trajectoire que prendront désormais ces décrochages polaires (si l'on admet grâce aux moyennes qu'elles sont acquises, ce qui reste largement à confirmer).
- Trop à l'ouest et le flux de SO doux et humide nous guettera
- Trop à l'est et l'on sera simplement dans la continuité des derniers jours avec un crachin humide en plaine, neigeux en montagne
- Directement sur nous : opportunités réelles de voir la neige en plaine

A vos claviers pour la suite ;)

Modifié par Kyrion
  • J'aime 23
  • Merci 10

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Cormeilles (27)

En tout cas, moi je serais incapable de faire la moindre prévision tellement les modèles sont dans le flou total entre eux mais aussi entre leurs différents runs. On aurait toujours ce système de toboggan sur l'europe de l'ouest avec un AA haut sur l'océan mais le problème est qu'on n'arrive pas à discerner l'intensité et la trajectoire des anomalies dépressionnaires qui retombent sur l'Europe quand elles retombent en plus car il y a des scénarios qui envisagent l'installation plus au moins temporaires des HP entre la GB et la Scandinavie.

Bref, un foutoir complet. La seule chose que l'on sait, c'est qu'on éviterait la grande douceur.

  • J'aime 18
  • Merci 3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Hermanville-sur-mer,Calvados(14),plage du débarquement Sword,Normandie.

En effet,semaine potentiellement à sensations hivernales résumé par ces cartes d'anomalies au signal marqué:

 

image.png.e866bb067fbdf75e914529274023e329.pngimage.png.42002218a7e221fd5b18e62ee43a7c25.pngimage.thumb.png.c5772979bdba6937154abce81310f806.png

 

Après le repli des HG sur l'Atlantique,il va falloir surveiller leurs évolutions,la tendance est à la dorsale avec un décrochage polaire mais le comportement de ces HG semble bien incertain et d'autres scénarios sont proposés :

https://www.meteociel.fr/cartes_obs/gens_panel.php?modele=0&mode=1&ech=228&size=

 

image.png.daa768023c02aa8f31a494dc2f76fd87.pngimage.png.5cd84b251455ebd587583270648ccdab.png

 

Il va donc falloir patienter pour que les modèles appréhendent mieux cette évolution et confirmer ou pas cette tendance.

  • J'aime 4

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

De nombreuses disparités et schémas possibles sur tous nos modèles mais on retrouve toujours ce dénominateur commun déjà mis en évidence dans le topic précédent.

 

 A savoir un décalage des centres d'actions vers l'ouest avec acteur principal notre AA retrouvant peu à peu ses racines Açaoriennes avec pour conséquences cet effet toboggan - dont relate Virgile - qui devrait également jouer un rôle prépondérant car ces basses pressions dirigées vers la Méditerranée occidentale devrait décupler les tentatives de remontée de HTP sur l'Atlantique et en même temps "ouvrir" des configurations type AS... 

 

En clair et même si aucun scénario hybride ou pas véritablement favorable n'est à écarter, la mécanique en faveur de plusieurs possibilités/configurations hivernales restent solidement présentes. 

  • J'aime 8

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Cormeilles (27)

Le nombre de jours de tramontane  et de mistral va être énorme pour cette saison froide et on doit pas être loin des records.

  • J'aime 7
  • Surprise 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : 35680 Vergéal

Moi je vois que le principal modèle "le Virgile 6Z" est de nouveau en service.

 

Et ca c'est bon signe...:angel:

 

Merci pour tes interventions.

  • J'aime 4
  • Merci 2
  • Haha 8

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

L'avenir de  cette semaine va être beaucoup conditionné par la force du Jet au sud du Groenland. Une faiblesse pourrait autoriser un Jack-pot hivernal avec une belle advection arctique. Au contraire,  les accélérations (que l'on connait depuis début janvier) contrarieraient cette possibilité...

 

Malgré ce que nous promettent les modèles saisonniers,  je crains beaucoup une poursuite de la récurrence. 

 

Quand je vois cela (ci-dessous), je me dis "aie aie aie"...On pressent une poussée zonale qui se prépare depuis le Labrador-mer de Baffin vers le sud du Groenland. Si elle survient, la semaine est cuite... (gros suspense !)

 

gfs-0-192_jnh3.png

 

Mais au contraire, la suite du run montre une vraie cassure du Jet..."gros ouf de soulagement"...

 

Modifié par Ciel d'encre
  • J'aime 2
  • Haha 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié) - Lieu : 35680 Vergéal
il y a 23 minutes, Ciel d'encre a dit :

L'avenir de  cette semaine va être beaucoup conditionné par la force du Jet au sud du Groenland. Une faiblesse pourrait autoriser un Jack-pot hivernal avec une belle advection arctique. Au contraire,  les accélérations (que l'on connait depuis début janvier) contrarieraient cette possibilité...

 

Malgré ce que nous promettent les modèles saisonniers,  je crains beaucoup une poursuite de la récurrence. 

 

Quand je vois cela (ci-dessous), je me dis "aie aie aie"...On pressent en effet une poussée zonale qui se prépare depuis le Labrador-mer de Baffin vers le sud du Groenland. Si elle survient, la semaine est cuite... (gros suspense !)

 

Mais au contraire, la suite du run montre une vraie cassure du Jet..."gros ouf de soulagement"...

 

 

Oui quand on voir ça :

 

image.thumb.png.844044c27e45c35e000c7abf6645c63c.png

 

On reste "soulagé" par ce run même si je le trouve moins bien que le 00Z dorsale un peu moins solide et BP trop au nord entre Angleterre et Danemark (nous amenant un flux de NNO humide et pas assez froid en basse couche) contrairement au 00Z qui voyait ces BP en plein sur nous avec a la clé un flux NE humide et bien froid et hivernale en basse couche. Mais la synoptique générale reste toujours prometteuse (edit : oui ciel d'encre la suite est intéressante car les BPs se décalent vers le nord de la France nous amenant du coup un flux de NNE mais se sont des détails trop hasardeux à si longue échéance🙂).

Modifié par math92

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

Pas très froid en basse couche, mais en altitude on tape quand même le -38°c.

L'origine arctique est bien là, et de bonnes averses de neige agiteraient les flocons jusqu'en plaine sur une large partie du pays. 

 

gfs-13-240_dac3.png

 

  • J'aime 8
  • Merci 4

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Cormeilles (27)
il y a 10 minutes, Patate a dit :

Les bon vieux routiers du modèles météo débarquent !!

C'est un très bon indice météo, Le virgile doit êtres 6 sur une échelle de 10 déjà pas mal   :)

Après 5 ans de disette .... Allez c'est  peux être la bonne :)

C'est surtout qu'on n'est pas dans une configuration classiquement ennuyeuse, c'est à dire un flux d'ouest dépressionnaire sans aucune ouverture sauf à 384 heures o à une ceinture anticyclonique subtropical très nord sur notre continent. Là, il est vrai que depuis 1 mois, notre blocage se fait trop sur notre pays et cela profite à l'europe de l'est mais cette situation atypique perture. En plus, ces blocages à répétition vont enfin se décaler à l'ouest laissant enfin l'arrivée de possibles surprises.

  • J'aime 18
  • Merci 1
  • Surprise 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié) - Lieu : 74, Meythet, 450 mètres

Bonjour à tous, en effet beaucoup d'indices sont positifs pour espérer du froid et de l'humidité mais l'incertitude reste vraiment grande quand on compare les 2 frères GFS.

Point commun ils voient un anticyclone sur l'atlantique plutôt bien positionné pour nous (forme différente tout de même) mais quand on voit que sur la côte Est des E-U. L'un (GFS) voit une jolie dépression (980 Hpa) et le // voit au même endroit un anticyclone (1035 Hpa). On a pas fini de scruter car la suite diffère ...

gfs-0-204.png?6gfs-0-204.png?6

Modifié par Chti poulet
  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié) - Lieu : Dax (40)

Outre les problématiques purement européennes tels que le potentiel de voir un temporaire pseudo-blocage en mer du nord à l'échéance du week-end prochain (CEP de ce matin), on joue beaucoup sur les dynamiques qui pourraient se mettre en oeuvre en Amérique du nord et qui impacteront ou pas la reprise de branche(s) de jet sur l'Atlantique depuis Terre Neuve. En illustration, à l'échéance H+168, GFS modélise un puissant conflit thermique sur la côte est des USA, entre un décrochage arctique dans les terres et une remontée de masse d'air douce et humide depuis le Golfe du Mexique sur les côtes :

 

 

5c3b28e46f1dd_gfs.png

 

 

 

CEP à la même heure, le décrochage arctique se fait sur Québec et s'apprête à filer sur le nord Atlantique, la région des grands lacs est en flux de SE :

 

 

5c3b299fb1ef6_cep.png

 

Du côté de New-York, on a 994 hPa sur GFS et 1030 hPa sur le CEP.

 

Chez GFS, c'est ce creusement dépressionnaire, avec la salve d'air doux qu'il tire depuis la Floride, qui conduit à l'élévation de la dorsale Atlantique (00z06z) alors que chez le CEP, le déferlement froid québécois réalimente la pompe dépressionnaire et coupe toute possibilité de voir s'ériger une dorsale.

 

Le dénouement du grand jeu de l'Atlantique a de grandes chances de se faire dans les prochaines heures entre les Rocheuses et les Appalaches.

Modifié par TreizeVents
  • J'aime 22
  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

GFS, CEP et UKMO nous proposent un scénario de mise  en place d'un flux de NO qui aurait la particularité d'être très peu dynamique dans les 120 h.

Le CEP est sans doute le modèle le plus  représentatif de cette orientation  avec une zone barocline qui descendrait du sud de Terre-Neuve jusqu'au Baléares et un cyclonisme particulièrement modéré sur l'Atlantique offrant une sorte de no man's land (marais barométrique imposant sur un large quadrant Atlantique:

ECMOPEU00_120_1.png

 

Ce manque de cyclonisme aurait pour effet de laisser une certaine homogénéité à la masse d'air dans sa traversée de l'Atlantique qui se serait peu mêlée à de l'air subtropical et qui garderait une bonne partie de ses composantes Arctiques.

Dans ce contexte  assez particulier,   les décrochages arctiques suivants pourraient continuer à garder cette forte composante arctique avec à la clef un potentiel hivernal à surveiller sur la France malgré le passage de la masse d'air sur l'Océan.

Ce serait d'autant plus vrai si les décrochages polaires suivants étaient massifs (comme GFS//  6z le modélise par exemple avec pourtant une arrivée d'un talweg Atlantique en flux d'OSO- ce n'est qu'un exemple à ne pas prendre au pied de la lettre bien entendu) ou pilotées avec un flux à composante plus nordique (GFS Det ou CEP).

 

 

 

Modifié par lame2
  • J'aime 18

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il est vrai qu'une masse d'air circulant plus rapidement est susceptible de se mélanger plus rapidement aux autres masse d'air surtout si il y a conflits...mais je pensais l'inverse de toi : un flux NO très dynamique pouvais seul faire conserver le froid arctique. En effet, circulant moins lentement dans la surface d'échange "plus chaude" qu'est l'océan, l'air avait plus de chance de rester froid...À moins que l'air sur l'Arctique ait eu plus le temps de se refroidir là bas.

Si tu pouvais m'éclairer, tu serait le bienvenue car je pense peut-être ne pas détenir la bonne clé.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, Nico41 a dit :

Il est vrai qu'une masse d'air circulant plus rapidement est susceptible de se mélanger plus rapidement aux autres masse d'air surtout si il y a conflits...mais je pensais l'inverse de toi : un flux NO très dynamique pouvais seul faire conserver le froid arctique. En effet, circulant moins lentement dans la surface d'échange "plus chaude" qu'est l'océan, l'air avait plus de chance de rester froid...À moins que l'air sur l'Arctique ait eu plus le temps de se refroidir là bas.

Si tu pouvais m'éclairer, tu serait le bienvenue car je pense peut-être ne pas détenir la bonne clé.

Grossièrement, ce que je voulais dire (je n'ai pas trop le temps de développer) , c'est que le courant de NO initial permettrait à la masse d'air de conserver majoritairement des caractéristiques arctiques, moins il y aurait de cyclo (les modèles varient encore sur ce point), moins il y aurait des remontées subtropicales à l'avant :

gfseu-6-156.png?6

La courbure du jet orienté ONO et plongeant vers la méditerranée favoriserait cette situation:

gfseu-5-156.png?6

 

Ensuite, je te rejoins, dans une circulation de NO bien établie, avec une zone barocline bas en latitude, s'il y a un décrochage d'anomalies basses massif,  la masse d'air pourra conserver majoritairement ses caractéristiques arctiques surtout s'il y a du dynamisme (gfs//6 z).

Si elles tangentent un peu trop à l'ouest et ne  descendent pas avec un dynamisme puissant, elle soulèverait du tourbillon subtropicale en aval insuffisant pour procurer des conditions pleinement hivernales .

 

 

 

Modifié par lame2
  • J'aime 1
  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié) - Lieu : Moncoutié 13kms au nord de Cahors(46)-350m

La synoptique a toujours la bougeotte ce soir chez les deux nord-américains, on retrouve d'ailleurs ce que souligne treizevents a propos des différences de GFS et CEP sur le continent nord américain avec ce soir une cyclo "aléatoire" sur Terre-neuve.

 Rapidement reprise par le jet en direction du Groenland elle "tasse" la dorsale Atlantique et la décale vers l'est chez GFS.

 Bien en forme chez GEM elle tend a étirer cette même dorsale vers le nord et a ouvrir la porte Atlantique aux BP polaires.

 

gfseu-0-192.png.3b93221de34b59fc4505293312b59cd8.pnggemeu-0-192.png.3d6d64b0fae129eeebbe4592dbc6398d.png

 

Modifié par cédric du Lot
  • J'aime 3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Dans le fouillis des scénarios, si l'on regarde juste les T850 et les T2M, il se dégagerait un potentiel de conditions hivernales sur l'ensemble du pays, chacun à le mesure de leurs conditions habituelles régionales. Si l'on se focalise sur du froid humide avec possiblement du "solide", l'extrême Ouest pâtirait certainement de sa trop grande "océanitude" (notamment si ça vient par le NO, même si, comme le dit Ciel d'Encre, des flocons devraient voltiger vu les T dans la colonne d'air qui surplombe), et cela semble également un peu juste pour l'extrême Sud en raison de sa trop grande "méridionalité"... Pour les autres le champ des possibles est plus largement ouvert !

Maintenant, l'arrivée et la mise en place dans une position intéressante des BG sur le pays n'est pas encore assurée, récurrence oblige avec ces HG qui nous collent depuis des mois !

 

blob.thumb.png.270dfcd7c92d68ecd60304e7bf7c3ef9.png

  • Haha 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Saint-Georges-sur-Loire (15 km à l'ouest d'Angers - 49)

Merci pour vos analyses expertes qui permettent de bien appréhender la synoptique générale des jours à venir.

Pas mal de signaux positifs sont donc relevés depuis plusieurs jours, pour les hivernophiles bien sûr, mais rien n'est encore gagné. Wait and see...

 

Pour l'heure, il est encore trop tôt pour avoir une idée précise du niveau des températures que l'on pourrait enregistrer fin janvier - début février mais la probabilité pour que les températures soient situées en-dessous des moyennes saisonnières est tout de même plus élevée que la situation contraire.

 

J'espère qu'au moins ingénieur de RTE lira avec attention vos prochains posts afin de permettre à notre gestionnaire du réseau électrique d'anticiper au mieux ces températures potentiellement plus basses que la moyenne. Car quand on lit ça, on a où être un petit peu inquiet... https://www.ouest-france.fr/economie/energie/frole-la-panne-electrique-jeudi-soir-6169687

  • J'aime 1
  • Surprise 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 27 minutes, cédric du Lot a dit :

La synoptique a toujours la bougeotte ce soir chez les deux nord-américains, on retrouve d'ailleurs ce que souligne treizevents a propos des différences de GFS et CEP sur le continent nord américain avec ce soir une cyclo "aléatoire" sur Terre-neuve.

 Rapidement reprise par le jet en direction du Groenland elle "tasse" la dorsale Atlantique et la décale vers l'est chez GFS.

 Bien en forme chez GEM elle tend a étirer cette même dorsale vers le nord et a ouvrir la porte Atlantique aux BP polaires.

 

 

Oui, attendons maintenant de voir où les déterministes se placent dans leurs ensembles...

Comme dit plus haut, le risque est que les HG n'aient pas dit leur derniers mots, comme on le voit par exemple sur le milieu de ce topic entre le 06 et le 12Z.

On a peur à l'idée de ce que va produire le 18Z si le modèle poursuit dans cette voie ! 😉

 

blob.png.919c9d668f8f03882d5daa7664e47e52.png

Modifié par sastrugis
  • J'aime 2
  • Haha 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le décalage est sur le dernier GFS et GFS// est, pour une fois, favorable aux hivernophiles, dans le sens ou, un anti trop à l'ouest sur l'océan créer le risque de soumettre le pays au flux d'ouest voire S-O si le décrochage se fait trop sur l'océan.

Le décalage Est force les bas géopotentiels à plonger dans un flux bien plus nordique voire N-E.

 

Situation palpitante et très variable.

  • J'aime 3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié) - Lieu : Moncoutié 13kms au nord de Cahors(46)-350m
il y a 25 minutes, sastrugis a dit :

 

Oui, attendons maintenant de voir où les déterministes se placent dans leurs ensembles...

 

Le positionnement dans leur ensemble ne nous en dira pas plus a mon avis vu que les scénarios doivent tout autant avoir la bougeotte, dans ces situations atypique (du moins qui le sont devenues ces dernières années) je ferais plus confiance aux déterministes mais a échéance raisonnable bien sur... (reste a savoir lequel!:D)

Modifié par cédric du Lot
  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Hermanville-sur-mer,Calvados(14),plage du débarquement Sword,Normandie.
il y a 21 minutes, sastrugis a dit :

On a peur à l'idée de ce que va produire le 18Z si le modèle poursuit dans cette voie !

 

Je pense qu'il ne faut pas se focaliser sur cette configuration particulière c'est encore très instable pour les raisons évoquées plus haut:

 

https://www.meteociel.fr/cartes_obs/gens_panel.php?modele=0&mode=1&ech=192

 

En tout cas si les scénarios sont différents ils sont quasiment tous hivernaux:

 

https://www.meteociel.fr/cartes_obs/gens_panel.php?modele=0&mode=1&ech=240

 

Météo -France d'ailleurs dans sa tendance hebdo évoque pour la période de ce topic de " probables épisodes de neige en plaine":

 

 

  • J'aime 1
  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Quincy-sous-Senart 91 Altitude 84 m

Décalage est de l'anticyclone Atlantique sur Gfs 12 z opé. Ça serait plus sec. Encore un autre et on repartirai dans la récurrence qui nous colle depuis quelques semaines. 

 

  • J'aime 1
  • Haha 3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Siorac-en-Périgord (24)

Hey :)

 

On verra l'évolution de l'AA, mais on semble se diriger vers un début de semaine très humide.

Cette possible dépression qui pourrait couler en flux de NO/N apporterait pas mal de RR sur l'ensemble du pays avec potentiellement de fortes RR en méditerranée. L'ensemble des massifs devraient prendre une belle couche de neige et cela dés la basse altitude (500 m).

 

Pour la plaine, c'est trop trop trop loin. Le ponentiel est là, je le trouve même énorme, mais attention... Les réglages fins se poursuivront jusqu'au CT, et plus on sera à l'Ouest, plus on a pas fini de "stresser" si on veut de la neige.

  • J'aime 10

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié) - Lieu : Saint-Jean-des-Bois, dans l'Orne, à 500 mètres de la Manche et 4 km du Calvados.

Bonsoir.

Avant d'anticiper une éventuelle arrivée de froid dans les journées à venir et s'habituer à des températures négatives, nous vous invitions tous à participer et (ou) à vous inscrire au Tchat Météo Discord, partenaire de notre association Infoclimat. Voici l'adresse pour y accéder : https://discord.gg/VpvTYqr

Ce soir, nous plongeons au cœur de la vague de froid de février 1956. -25°C de Tx dans une localité française, ça vous dit? Des villes avec 25 jours sans dégel ! 80 à 100 cm de neige sur nos côtes.

Dimanche dernier, @gugonous avait présenté la synoptique de ce mois hors-norme.

Puis nous avions évoqué les conséquences dans le sud-est et le sud-ouest.

Ce soir, nous visiterons le reste de la France. Mais nous irons voir aussi ce qu'il s'est passé du côté du reste de l'Europe et en Afrique du Nord.

Tout cela accompagné de photos, de témoignages, de coupures de journaux, etc.

 

Vous pouvez aussi échanger sur la sortie des modèles sur le salon "prévisions".

 

Pour vous inscrire, un système de vérification rapide est prévu.

 

Alors peut-être à tout à l'heure à 20h30!

PS : Merci @Sebaasde nous avoir permis cette publicité !

Modifié par GD61
  • J'aime 8
  • Merci 3
  • Surprise 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.

×