Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Mises à jour des modèles de prévisions


Recommended Posts

Posted
Aubagne (13400)

J'en ai parlé à plusieurs reprises déjà de la fin de COSMO-D2 et de l'entrée en opérationnel d'ICON D2 (Déterministe et ensemble). Toujours prévu le 10 février prochain, voici le bulletin récapitulatif de 16 pages émis par le DWD (version allégée, diffusion publique).

  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites

  • Replies 386
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Top Posters In This Topic

Popular Posts

Quelques généralités sur les scores des principaux modèles (IFS, GFS, UKMO, GEM et ICON). J'aurais aussi pu prendre ARPEGE ou d'autres paramètres, mais cela aurait alourdi les graphes, cependant, le l

Bonjour à tous !   Quelques nouvelles concernant l’évolution des modèles français prévue :   L’ensemble des évolutions présentées vont être mises en test auprès des prévisionnistes

Topo sur la politique que semble mettre en place la NOAA et les mises à jour prévues   HYSPLIT Le modèle de la NOAA dédié aux trajectoires et aux dépôts/dispersions de particules ou de

Posted Images

il y a 37 minutes, _sb a dit :

J'en ai parlé à plusieurs reprises déjà de la fin de COSMO-D2 et de l'entrée en opérationnel d'ICON D2 (Déterministe et ensemble). Toujours prévu le 10 février prochain, voici le bulletin récapitulatif de 16 pages émis par le DWD (version allégée, diffusion publique).

Merci, c’est très intéressant !

 

As-tu un avis sur ICON global, par rapport notamment à d’autres modèles globaux comme GFS, IFS, etc... ?

Link to post
Share on other sites

Posted
Aubagne (13400)
il y a une heure, Yves70 a dit :

As-tu un avis

 

Mon avis est que ICON est un bon modèle avec une sensibilité qu'il convient de prendre en considération.

Je préfère les modèles à plus fortes sensibilités (style IFS et ICON) que les modèles à sensibilité moindre (tels que GFS et UKMO, même si ce caractère s'affaiblira probablement avec la prochaine version de GFS (la GFS // pour l'instant)). C'est une question personnelle, qui dépend de la façon d'analyser les modélisations, d'où cette idée de préférence.

ICON est donc changeant ce qui permet entre autres d'entrevoir des précurseurs sur bon nombre de situations mais aussi d'évaluer certaines propositions d'autres modèles.

Ce serait d'ailleurs intéressant que le DWD allonge son échéance mais cela ne semble pas être à l'ordre du jour. À (très) court terme, je le trouve trop volatile, même dans sa version dérivée «-EU ». ICON D2, sur un domaine plus réduit et une très courte échéance, me semble très prometteur et pourrait permettre une meilleure estimation des situations à risque notamment.

 

Un modèle que j'aimerais tester est UKV.

  • J'aime 2
Link to post
Share on other sites

Posted
Aubagne (13400)

La republication par Alicia Bentley de la frise synthétique des mises à jour des modèles de la NOAA me permet d'introduire quelques documents sur les versions GEFS 13, GFS 17 etc.

 

EreDH_JWMAElzyK.thumb.png.10d00479dfe317e135403ae1cb7ba15a.png

 

L'objectif de la NOAA est clairement d'unifier à la fois les projets, les équipes et les modèles, en incluant des ressources (humaines : chercheurs, ..., et matérielles) externes. Le tout sous une empreinte budgétaire qui commande  une réduction de la voilure.

 

Le sujet avait déjà été abordé en février dernier :

 

L'objet est de concevoir, expérimenter puis exploiter un modèle complet de représentation du système Terre [1]. Le projet s'étale sur de longues années.

Initié en opérationnel avec la version actuelle de GFS (cf frise « GFS v15 »), il a été poursuivi avec GEFS 12 pour lequel le couplage entre domaine atmosphérique, marin et aérosols a été mené (cf frise « GEFS v12 ». Sur la frise, on voit qu'à terme (~ 2024), GFS / GEFS couplera atmosphère, océan, glaces, aérosols, la surface, ... (cf couleurs vertes). La même chose pour les domaines régionaux (couleurs bleues).

L'objectif ambitionne également un travail sur les échelles temporelles, de l'échelle météorologique (CT et MT) jusqu'aux échelles saisonnières.

Enfin, les échelles plus fines à très court terme sont aussi étudiées. [2][3]

 

Pour nous, il est utile de noter que ces futures versions unifiées sont actées pour être rendues publiques et accessibles.

 

Peut-être @Pansa et/ou d'autres intervenants peuvent expliciter certains aspects ?

 

[1] : https://ufscommunity.org/

[2] : https://www.weather.gov/media/sti/UFS-R2O-Project-Proposal-Public.pdf

[3] : https://vlab.ncep.noaa.gov/web/ufs-r2o

 

Edited by _sb
  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites

Posted
Aubagne (13400)

Un document quelque peu technique sur les dernières évolutions des modèles du Met'Off, versions ps43 et 44 (opérationnelle aujourd'hui mais qui ne l'était pas encore lors de la publication de l'article en avril dernier) et futures.

 

https://gmd.copernicus.org/articles/13/1999/2020/

Link to post
Share on other sites

  • 3 weeks later...
Posted
Marseille (13) (alt : 40m) et Gap (05) (alt : 780m)

Savez-vous quand est-ce que le nouveau GFS// est censé devenir l'opérationnel ?

Link to post
Share on other sites

Posted
Aubagne (13400)

De tête, spontanément, j'aurais dit le 21 mars mais c'est dimanche, je doute que ce soit la bonne date, c'est toujours en milieu de semaine (mardi, mercredi ou jeudi). Je regarderai ce soir à moins que quelqu'un donne la réponse d'ici là :)

 

  • Merci 1
Link to post
Share on other sites

Posted
Nastringues (24) & parfois Tercis-les-Bains (40)
Le 26/01/2021 à 21:39, _sb a dit :

 

Mon avis est que ICON est un bon modèle avec une sensibilité qu'il convient de prendre en considération.

Je préfère les modèles à plus fortes sensibilités (style IFS et ICON) que les modèles à sensibilité moindre (tels que GFS et UKMO, même si ce caractère s'affaiblira probablement avec la prochaine version de GFS (la GFS // pour l'instant)). C'est une question personnelle, qui dépend de la façon d'analyser les modélisations, d'où cette idée de préférence.

ICON est donc changeant ce qui permet entre autres d'entrevoir des précurseurs sur bon nombre de situations mais aussi d'évaluer certaines propositions d'autres modèles.

Ce serait d'ailleurs intéressant que le DWD allonge son échéance mais cela ne semble pas être à l'ordre du jour. À (très) court terme, je le trouve trop volatile, même dans sa version dérivée «-EU ». ICON D2, sur un domaine plus réduit et une très courte échéance, me semble très prometteur et pourrait permettre une meilleure estimation des situations à risque notamment.

 

Un modèle que j'aimerais tester est UKV.

 

Pour reprendre ton message et parler d'ICON, sauf pour le court et moyen terme, je trouve qu'il aura été globalement performant à long terme notamment durant la première quinzaine de février (durant la phase où nous étions en attente de voir se concrétiser l'AS modélisé par certains modèles principaux). Hors erreur de ma part, il n'a quasiment jamais modélisé un AS (voire même pas du tout) ou, une influence réel de celui-ci, avec une dorsale constamment rabotée et un AS vite dégommé. Je dis ça en l'ayant suivi quasiment tous les jours et à chaque sortie. Je ne sais pas ce que donneront les stats et bien que selon ses mises à jour, son échéance s'avère assez courte dans le temps. Mais si nous avions eu que lui comme modèle, nous n'aurions jamais bavé devant l'occurrence d'une synoptique hivernale 😄.

Edited by DoubleKnacki
  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites

Posted
Aubagne (13400)
Il y a 8 heures, Paul1305 a dit :

Savez-vous quand est-ce que le nouveau GFS// est censé devenir l'opérationnel ?

 

Il y a 6 heures, _sb a dit :

De tête, spontanément, j'aurais dit le 21 mars mais c'est dimanche, je doute que ce soit la bonne date, c'est toujours en milieu de semaine (mardi, mercredi ou jeudi). Je regarderai ce soir à moins que quelqu'un donne la réponse d'ici là :)

 

 

C'est pas le 21, c'est le 17 mars et c'est un mercredi. ;)

Link to post
Share on other sites

Posted
Marseille (13) (alt : 40m) et Gap (05) (alt : 780m)
il y a 8 minutes, _sb a dit :

 

 

C'est pas le 21, c'est le 17 mars et c'est un mercredi. ;)


Merci ! :) 

Link to post
Share on other sites

Posted
Aubagne (13400)

Le C3S et ECMWF publient l'intégralité des réanalyses ERA5 de 1950 à 1978, dont la totalité des model levels (natifs) et des grilles natives, en accès gratuit.

 

https://confluence.ecmwf.int/pages/viewpage.action?pageId=212458106

 

L'institution communique aussi sur le temps d'attente extrêmement long pour télécharger les données, l'afflux de requêtes plus ou moins gourmandes doit mettre la partie dédiée de l'infrastructure à genoux !

J'ai moi-même des temps d'attente très long sur d'autres données, bizarrement depuis qu'ECMWF a testé son infrastructure MARS pour répondre à cette publication ...

Edited by _sb
  • Merci 1
Link to post
Share on other sites

Posted
Aubagne (13400)
Il y a 2 heures, DoubleKnacki a dit :

 

Pour reprendre ton message et parler d'ICON, sauf pour le court et moyen terme, je trouve qu'il aura été globalement performant à long terme notamment durant la première quinzaine de février (durant la phase où nous étions en attente de voir se concrétiser l'AS modélisé par certains modèles principaux). Hors erreur de ma part, il n'a quasiment jamais modélisé un AS (voire même pas du tout) ou, une influence réel de celui-ci, avec une dorsale constamment rabotée et un AS vite dégommé. Je dis ça en l'ayant suivi quasiment tous les jours et à chaque sortie. Je ne sais pas ce que donneront les stats et bien que selon ses mises à jour, son échéance s'avère assez courte dans le temps. Mais si nous avions eu que lui comme modèle, nous n'aurions jamais bavé devant l'occurrence d'une synoptique hivernale 😄.

 

À prendre avec les précautions que j'ai maintes fois évoquées, le RMSE de janvier d'ICON, GFS, UM et IFS 00 et 12Z pour l'HN puis pour l'Europe : sur ces résultats bruts, on notera que si UM est devant ICON sur l'HN, lorsqu'on cible sur l'Europe, ICON passe devant UM. Sur le Z500, on note un dérapage au-delà de H96/120 sur la plupart des modèles (même non montrés) sauf IFS et GFS. IFS reste premier dans tous les cas.

Le modèle coréen KMA fait jeu égal avec GFS en ce mois de janvier sur l'Europe en Z500... alors que GEM a été plus hésitant.

2 premiers graphes : pression réduite au niveau de la mer (MSLP)

2 derniers graphes : Z500

 

ICON_HN.png.481be1558a42d01e18edf076919ea491.png

 

ICON_EU.png.79abfbd15cb800c660ba9d4d8db909f3.png

 

ICON_HN_Z.png.d2d1d14b3a588f47f77f43ed853bed7f.png

 

ICON_EU_Z.png.54affefdf48f755ba0f924877073fcc6.png

  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites

Posted
Aubagne (13400)

Pour nos amis d'Amérique du nord, le CMC vient de mettre à disposition un produit dérivé du SRPD (le « GEM régional ») modélisant le niveau de scintillation (dépendante de la turbulence) des étoiles et de transparence du ciel.

Allan Rahill avait été précurseur, déjà au CMC. Désormais, le CMC met publiquement et gratuitement cartes et GRIB spécifiques.

 

Les cartes jusqu'à H48, générées depuis runs 00Z et 12Z, sont accessibles à cette adresse :

https://meteo.gc.ca/astro/index_f.html

 

Les GRIB (scintillations) sont accessibles à ici, jusqu'à H84 et pour les runs 00Z, 06Z, 12Z et 18Z :

https://dd.alpha.meteo.gc.ca/model_gem_regional/astronomy/grib2/

 

Je me suis amusé à quelques tests. Exemple de prévisions de la scintillation, affichées avec Panoply de la NASA et qui montre le domaine géré :

 

VAR0-19-39_FROM_54-0--1_enti_in_astro_all.thumb.png.ed8b4470bd29234184f327688d1cde47.png

 

Toujours avec Panoply, l'évolution de la scintillation sur 84 heures en un point donné :

 

VAR0-19-39_FROM_54-0--1_enti_in_astro_all_b.png.8f2c781bcb8a6e51d37b970063587b89.png

 

Enfin, en mode texte, un simple script Python avec les EcCodes d'ECMWF, affichant les valeurs en 1 point donné sur 84 heures :

(ce script peut être adapté à n'importe quelles données enregistrées en format GRIB 1 ou 2 telles que la température ou le géopotentiel)

 

#!/usr/bin/env python3
# -*- coding:utf-8 -*-

import os
from eccodes import *

# Localisation :
lon = -80   # 80° W
lat = 50    # 50° N
# Méthode : le plus point de grille le plus proche de la localisation (1) 
# ou les 4 points de grille entourant la localisation (4)
methode = 1
# methode = 4

# Boucle sur l'ensemble des échéances
for i in range (3, 85, 3):
  szIN = "astro_"+str (i)+".grib2"
  if not os.path.isfile (szIN):
    print ("Etape ", i, "le fichier ", szIN, "n'est pas trouvé !")
    continue
  
  # chargement en mémoire de l'échéance
  fIN = open (szIN, 'rb')
  iGribID = codes_grib_new_from_file (fIN)
  if iGribID is None:
    print ("Etape ", i, "Impossible de charger le fichier ", szIN)
    continue

  # récupération de la donnée et affichage selon la méthode choisie
  res = codes_grib_find_nearest (iGribID, lat, lon, False, methode)
  if methode == 1:
    values = res[0]
    print ("Etape ", i, "scintillation ", values.value)
  else:
    for values in res:
      print ("Etape ", i, "longitude ", values.lon, "latitude ", values.lat, "distance ", values.distance, "scintillation ", values.value)
  
  # libération de l'objet en mémoire
  codes_release (iGribID)

print ("Fini !")
sys.exit (0)

 

Résultats avec la « méthode = 1 »

 

Etape  3 scintillation  5.0
Etape  6 scintillation  4.0
Etape  9 scintillation  4.0
Etape  12 scintillation  5.0
Etape  15 scintillation  5.0
Etape  18 scintillation  5.0
Etape  21 scintillation  5.0
(...)
Etape  72 scintillation  0.0
Etape  75 scintillation  2.0
Etape  78 scintillation  3.0
Etape  81 scintillation  0.0
Etape  84 scintillation  3.0
Fini !

 

Résultats avec la « méthode = 4 »

 

Etape  3 longitude  280.0003392691603 latitude  49.88044368614687 distance  13.294555563639067 scintillation  5.0
Etape  3 longitude  280.239907215899 latitude  50.13547375715214 distance  22.80705879118362 scintillation  4.0
Etape  3 longitude  279.6027449695227 latitude  50.03294038389058 distance  28.620314900935853 scintillation  4.0
Etape  3 longitude  279.8405358486196 latitude  50.2892837830377 distance  34.11621548573609 scintillation  5.0
Etape  6 longitude  280.0003392691603 latitude  49.88044368614687 distance  13.294555563639067 scintillation  4.0
Etape  6 longitude  280.239907215899 latitude  50.13547375715214 distance  22.80705879118362 scintillation  4.0
Etape  6 longitude  279.6027449695227 latitude  50.03294038389058 distance  28.620314900935853 scintillation  4.0
Etape  6 longitude  279.8405358486196 latitude  50.2892837830377 distance  34.11621548573609 scintillation  4.0
Etape  9 longitude  280.0003392691603 latitude  49.88044368614687 distance  13.294555563639067 scintillation  4.0
Etape  9 longitude  280.239907215899 latitude  50.13547375715214 distance  22.80705879118362 scintillation  4.0
Etape  9 longitude  279.6027449695227 latitude  50.03294038389058 distance  28.620314900935853 scintillation  4.0
Etape  9 longitude  279.8405358486196 latitude  50.2892837830377 distance  34.11621548573609 scintillation  4.0
Etape  12 longitude  280.0003392691603 latitude  49.88044368614687 distance  13.294555563639067 scintillation  5.0
Etape  12 longitude  280.239907215899 latitude  50.13547375715214 distance  22.80705879118362 scintillation  4.0
Etape  12 longitude  279.6027449695227 latitude  50.03294038389058 distance  28.620314900935853 scintillation  4.0
Etape  12 longitude  279.8405358486196 latitude  50.2892837830377 distance  34.11621548573609 scintillation  4.0
Etape  15 longitude  280.0003392691603 latitude  49.88044368614687 distance  13.294555563639067 scintillation  5.0
Etape  15 longitude  280.239907215899 latitude  50.13547375715214 distance  22.80705879118362 scintillation  4.0
Etape  15 longitude  279.6027449695227 latitude  50.03294038389058 distance  28.620314900935853 scintillation  0.0
Etape  15 longitude  279.8405358486196 latitude  50.2892837830377 distance  34.11621548573609 scintillation  5.0
Etape  18 longitude  280.0003392691603 latitude  49.88044368614687 distance  13.294555563639067 scintillation  5.0
Etape  18 longitude  280.239907215899 latitude  50.13547375715214 distance  22.80705879118362 scintillation  5.0
Etape  18 longitude  279.6027449695227 latitude  50.03294038389058 distance  28.620314900935853 scintillation  5.0
Etape  18 longitude  279.8405358486196 latitude  50.2892837830377 distance  34.11621548573609 scintillation  5.0
Etape  21 longitude  280.0003392691603 latitude  49.88044368614687 distance  13.294555563639067 scintillation  5.0
Etape  21 longitude  280.239907215899 latitude  50.13547375715214 distance  22.80705879118362 scintillation  5.0
Etape  21 longitude  279.6027449695227 latitude  50.03294038389058 distance  28.620314900935853 scintillation  4.0
Etape  21 longitude  279.8405358486196 latitude  50.2892837830377 distance  34.11621548573609 scintillation  5.0
(...)
Etape  72 longitude  280.0003392691603 latitude  49.88044368614687 distance  13.294555563639067 scintillation  0.0
Etape  72 longitude  280.239907215899 latitude  50.13547375715214 distance  22.80705879118362 scintillation  1.0
Etape  72 longitude  279.6027449695227 latitude  50.03294038389058 distance  28.620314900935853 scintillation  1.0
Etape  72 longitude  279.8405358486196 latitude  50.2892837830377 distance  34.11621548573609 scintillation  1.0
Etape  75 longitude  280.0003392691603 latitude  49.88044368614687 distance  13.294555563639067 scintillation  2.0
Etape  75 longitude  280.239907215899 latitude  50.13547375715214 distance  22.80705879118362 scintillation  0.0
Etape  75 longitude  279.6027449695227 latitude  50.03294038389058 distance  28.620314900935853 scintillation  3.0
Etape  75 longitude  279.8405358486196 latitude  50.2892837830377 distance  34.11621548573609 scintillation  0.0
Etape  78 longitude  280.0003392691603 latitude  49.88044368614687 distance  13.294555563639067 scintillation  3.0
Etape  78 longitude  280.239907215899 latitude  50.13547375715214 distance  22.80705879118362 scintillation  3.0
Etape  78 longitude  279.6027449695227 latitude  50.03294038389058 distance  28.620314900935853 scintillation  0.0
Etape  78 longitude  279.8405358486196 latitude  50.2892837830377 distance  34.11621548573609 scintillation  3.0
Etape  81 longitude  280.0003392691603 latitude  49.88044368614687 distance  13.294555563639067 scintillation  0.0
Etape  81 longitude  280.239907215899 latitude  50.13547375715214 distance  22.80705879118362 scintillation  0.0
Etape  81 longitude  279.6027449695227 latitude  50.03294038389058 distance  28.620314900935853 scintillation  3.0
Etape  81 longitude  279.8405358486196 latitude  50.2892837830377 distance  34.11621548573609 scintillation  3.0
Etape  84 longitude  280.0003392691603 latitude  49.88044368614687 distance  13.294555563639067 scintillation  3.0
Etape  84 longitude  280.239907215899 latitude  50.13547375715214 distance  22.80705879118362 scintillation  3.0
Etape  84 longitude  279.6027449695227 latitude  50.03294038389058 distance  28.620314900935853 scintillation  3.0
Etape  84 longitude  279.8405358486196 latitude  50.2892837830377 distance  34.11621548573609 scintillation  3.0
Fini !

 

 

De telles données brutes existent-elles en Europe ?

  • Merci 1
Link to post
Share on other sites

Posted
Aubagne (13400)

Quelques news en vrac glanées ici et là :

 

- IFS :

La future version majeure 48r1 (courant 2022) intègrerait une refonte complète de la physique humide et de ses dérivées : convection profonde, turbulence, couche limite, ... Les tests actuels non publics évaluent pour l'heure le gain en terme de prévisions entre 5 et 10% et la réduction drastique de nombreux biais anciens (concernant l'humidité toujours).

Le module de convection sera commun avec celui utilisé par ICON.

47r2 actuellement en test inclus le passage à une résolution verticale (137 niveaux) identique pour l'ensemble à celle du déterministe. Cette version 48r1 affectera la résolution de l'ensemble qui sera elle-aussi identique à celle du déterministe : 0.1°. Les 5 km sont toujours en ligne de mire, peut-être pour la version 50 ?

IFS ENS EXT profiterait de cette 48e version pour sortir quotidiennement avec 100 membres au lieu de 51 actuellement. Si ce dernier point est prévu, il n'est cependant pas encore confirmé.

Enfin, la version 49r1 (2023) verrait une mise à jour majeure du modèle océanique (NEMO).

 

- ARPEGE :

Ce dernier module convection profonde ECMWF - DWD sera intégré par MF dans une prochaine version d'ARPEGE.

 

  • J'aime 1
  • Merci 1
Link to post
Share on other sites

Merci Stéphane pour les infos

Quand tu dis que le dernier module de convection profonde ECMWF - DWD sera intégré par MF dans une prochaine version d'ARPEGE, ce sera alors le même module qu’ICON ?

Link to post
Share on other sites

Posted
Aubagne (13400)

A priori oui, MF l'adapte pour l'intégrer à ARPEGE.

En parallèle la physique de la TKE en BC conçue par MF est testé par ECMWF.

Les deux sont intimement liés et l'objectif est de préparer IFS (et sans doute ARPEGE) à franchir un nouveau seuil en résolution horizontale en passant sous les 0.1°. Dans ce cas, la résolution des phénomènes convectifs s'accentuent fortement, d'où l'impératif d'améliorer l'existant en plus de le corriger. D'ailleurs, l'apport du DWD / MPI-M (-> ICON) n'est pas anodin car ICON est conceptuellement construit sur l'hypothèse non-hydrostatique avec un gros travail en amont déjà fourni.

https://mpimet.mpg.de/en/science/the-atmosphere-in-the-earth-system

  • J'aime 2
Link to post
Share on other sites

C’est clair. On ne peut pas améliorer la résolution horizontale du modèle sans passer par une évolution/amélioration de la résolution des systèmes convectifs, surtout si on veut descendre en dessous de 10km, ICON-EU est d’ailleurs sur 6-7km je pense.

Intéressant aussi cette info sur la TKE en BC, tu es bien informé !!!

Link to post
Share on other sites

On 24/02/2021 at 13:41, _sb said:

A priori oui, MF l'adapte pour l'intégrer à ARPEGE.

En parallèle la physique de la TKE en BC conçue par MF est testé par ECMWF.

Les deux sont intimement liés et l'objectif est de préparer IFS (et sans doute ARPEGE) à franchir un nouveau seuil en résolution horizontale en passant sous les 0.1°. Dans ce cas, la résolution des phénomènes convectifs s'accentuent fortement, d'où l'impératif d'améliorer l'existant en plus de le corriger. D'ailleurs, l'apport du DWD / MPI-M (-> ICON) n'est pas anodin car ICON est conceptuellement construit sur l'hypothèse non-hydrostatique avec un gros travail en amont déjà fourni.

https://mpimet.mpg.de/en/science/the-atmosphere-in-the-earth-system

ARPEGE a actuellement une meilleure résolution que 0.1°  En europe environ 5-6 km résolution horizontale.  Mais données d' ARPEGE publiques disponibles en 0.1,  environ 7.5 km

  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites

Posted
Aubagne (13400)
Il y a 4 heures, oliver88 a dit :

ARPEGE a actuellement une meilleure résolution que 0.1°  En europe environ 5-6 km résolution horizontale.  Mais données d' ARPEGE publiques disponibles en 0.1,  environ 7.5 km

 

Oui, depuis la version de juillet 2019. Il en est de même pour PEARP qui était passé au même moment de 10 à 7-8 km.

Le passage à des résolutions horizontales plus fines implique a minima les réévaluations citées. Si tu as des infos, n'hésites surtout pas à les partager (si elles peuvent être publiques, naturellement).

  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites

3 hours ago, _sb said:

 

Oui, depuis la version de juillet 2019. Il en est de même pour PEARP qui était passé au même moment de 10 à 7-8 km.

Le passage à des résolutions horizontales plus fines implique a minima les réévaluations citées. Si tu as des infos, n'hésites surtout pas à les partager (si elles peuvent être publiques, naturellement).

Quelle version de cycle ARPEGE maintenant? 

Par ailleurs, Météo-France se prépare à s'adapter et implémenter le code de convection profonde dans son ARPEGE modèle Cy46T1. Cette nouvelle du bulletin d'été ECMWF, 2020.

Je pense que la prochaine étape de la résolution horizontale en ARPEGE passe à 2,5 km et la physique non hydrostatique

 

 

Edited by oliver88
  • J'aime 1
  • Merci 1
Link to post
Share on other sites

Posted
Crozet (01) 550m | Station météo à Bourg en Bresse (01) 255m
il y a 55 minutes, oliver88 a dit :

 

Je pense que la prochaine étape de la résolution horizontale en ARPEGE passe à 2,5 km et la physique non hydrostatique

Hum, alors soit j'ai loupé quelque chose, mais aux dernières conférences qu'il y avais eu sur Arpege les recherches sur la mise en place du Non-hydrostatique complet sur le modèle n'était clairement pas pour tout de suite, mais très fortement recherché entièrement via la puissance de ce que donnera les calculateurs entièrement via GPU prévu ces prochaines années, des architectures de supercalculateurs encore différents de ceux utilisés actuellement (même avec le nouveau fraichement utilisé).

Donc "la prochaine" étape, je pense qu'on attendra encore quelques années avant de le voir arriver et surtout à une résolution de 2.5 km de manière globale.

Edited by ben01
  • J'aime 1
  • Merci 1
Link to post
Share on other sites

Posted
Aubagne (13400)
Il y a 21 heures, oliver88 a dit :

Quelle version de cycle ARPEGE maintenant? 

 

47, tu trouveras le graphe des modélisations ici : https://www.umr-cnrm.fr/gmapdoc/IMG/pdf/cycles.pdf

 

Je suis d'accord avec @ben01, les 2.5 km d'ARPEGE me paraissent bien prématurés, d'autant qu'AROME pointe encore dessus.

  • Merci 1
Link to post
Share on other sites

Posted
Aubagne (13400)

En février, le Met'Off a mis à jour en février son modèle saisonnier, passant ainsi de GloSEA5 à GloSEA6.

Il s'agit d'une mise à jour en deux temps, celle-ci est la première, la seconde sera opérationnelle ultérieurement.

 

Cette 6e mouture prend en charge schémas et physiques plus récents, notamment de la neige au sol, de la glace de mer ou encore de l'humidité et de la convection [1], dont ceux provenant de la version opérationnelle N-1 de MOGREPS-G (UKMO ensemble).

85 niveaux verticaux pour l'atmosphère pour une résolution horizontale de 0.56 par 0.83°, 75 niveaux et 0.25° pour l'océan.

Comme précédemment et contrairement à ECMWF ou MF par exemple, l'assimilation utilise la méthode en différés : 4 par jour + 7 membres chaque huitaine. Chacun inclus les assimilations du jour en question auquel est apporté la climatologie JRA-55 [2].

Cette assimilation en différé permet ainsi d'apporter les perturbations à l'ensemble.

Seul un ajout de perturbation du tourbillon proche de la surface semble être ajouté [3], excepté pour le contrôle naturellement.

Bon, j'ai lu pas mal de choses hier soir, je n'ai pas tout digéré, du coup le rendu est succinct et n'est peut-être pas clair ! :D

Sur Copernicus (C3S), les cartes de la sortie de mars qui seront publiées dans quelques jours, auront été générées par cette version [4].

J'en profite pour signaler que depuis décembre, le flux zonal à 10hPa est disponible sur le C3S [5].

 

[1] : https://gmd.copernicus.org/preprints/gmd-2017-291/gmd-2017-291.pdf

[2] : https://jra.kishou.go.jp/JRA-55/index_en.html

[3] : https://journals.ametsoc.org/view/journals/mwre/139/4/2010mwr3430.1.xml

[4] : https://climate.copernicus.eu/charts/c3s_seasonal/

[5] : https://climate.copernicus.eu/charts/c3s_seasonal/?facets=Parameters,zonal wind 10hPa

Modifié il y a 1 heure par _sb
  • J'aime 2
Link to post
Share on other sites

Posted
Aubagne (13400)

Christine Caruso confirme dans sa ML MEMO hebdomadaire l'implémentation de GFS version 16 comme version opérationnelle le mercredi 17 mars, lors du cycle 12Z.

 

https://www.weather.gov/media/notification/pdf2/scn21-21model_timing_gfs_v16.pdf

https://www.weather.gov/media/notification/pdf2/scn21-20gfs_v16.0.pdf

 

Le 1er lien liste les latences dans la délivrance des données brutes. Le second liste entre autres choses les suppressions et les ajouts dans les données brutes.

  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites

Posted
Aubagne (13400)

CAMS (Copernicus Atmosphere Monitoring Service) sera également mis à jour, une semaine après IFS, le 18 mai prochain. Naturellement, CAMS sera basé à cette date sur la nouvelle version opérationnelle d'IFS, tant pour l'analyse que pour la prévision.

 

https://confluence.ecmwf.int/display/COPSRV/Implementation+of+IFS+cycle+47r2

 

La version « testing » est en cours. Les fichiers sont accessibles par MARS pour les personnes qui y ont accès, sinon par l'API classique d'ECMWF.

 

Pour une liste des paramètres (par défaut : http://atmosphere.copernicus.eu/ftp-access-global-data) sinon : https://confluence.ecmwf.int/display/CKB/CAMS%3A+Reanalysis+data+documentation#CAMS:Reanalysisdatadocumentation-Parameterlistings

 

  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...