Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

gugo

Du 25 mars au 31 mars 2019. Prévisions semaine météo 13

Recommended Posts

Posted

Location : Ecommoy (80-140M d'altitude), Sarthe

Bonjour,

 

 Pour cette dernière semaine de mars rien de bien spécial à première vu qui se dégage avec un temps printanier qui pourrait bien s’imposer dans la continuité de la semaine précédente.  

Cependant quelques divergences entre le duo Américain et l'Européen semblent se montrer et qui pour moi ont une relative importance. 

 

Quand on compare les 3 modèles on remarque quelques divergences importantes sur la présence ou non de l'anomalie dépressionnaire rouge qui dans le cas GFS aurait une grande importance. Le second élément très divergent c'est la présence ou non de l'anomalie violette dans le noyau de hautes pressions. Enfin CEP sort du lot avec une coulée froide très marqué en Europe de l'est par le biais d'un AF qui enverrait des hautes pressions  jusqu'à l'Islande. 

  

 5oq9.jpg

 

rbl5.jpg

 

h00f.jpg

 

 Dans les 3 cas on aurait un temps relativement printaniers, avec GEM sortant du lot en terme de douceur, grâce à la goutte froide qui  favoriserait une montée des hautes pressions plus fortement et CEP à l'opposé plus frais avec un flux NO dû à la coulée en Europe de l'est. 

 Tous ces éléments ont des conséquences importantes par la suite. En effet, on voit que GFS voit une très grand système dépressionnaire atlantique laissant les hautes pressions s'étaler sur l'Europe.  GEM dans la continuité du lundi voit une forte montée des hautes pressions avec cette goutte froide qui continuerait à s'intensifier. Enfin CEP lui nous laisse sous ce flux de NO avec une coulée massive en Europe de l'est grâce à cette dorsale sur l'atlantique qui se met en place:

 

u0tg.jpg

 

bhp2.jpg

 

j089.jpg

 

 

 Personnellement, je ne pense qu'aucun des 3 n'a le bon scénario actuellement. GEM-CEP ont en partis les bases mais pas la totalité, en consultant les ensembles on remarque que les 2 scénarios GEM-CEP sont assez présent (même chez GEFS) mais on remarque surtout une mixture des deux. En effet, je pense que nous nous dirigeons vers un scénario avec une coulée en Europe de l'est-Russie avec une pulsion sur nous ou très proche (CEP et en partie GEM), mais en plus de ceci viendrait s'ajouter une goutte froide qui viendrait influencer cette pulsion (GEM et légèrement CEP). Ceci provoquerait un temps plus ou moins doux selon le placement de cette goutte froide et possiblement un temps instable si la goutte froide se situet assez proche de nous comme ici:

 

gens-13-1-240.png

 

 

A suivre donc mais pour moi on ne passera pas une semaine tranquille sans temps un peu instable (comme le pronostic GFS). Au vu des dynamiques des dernières semaines et de divers indices. 

 

 

Bonne journée

Gugo

  • J'aime 7
  • Merci 4

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Moncoutié 13kms au nord de Cahors(46)-350m

Quelques changements sur le positionnement des hautes-pressions ce matin, plus nordiques et occidentales avec même un CEP déterministe qui à terme fait revenir l’hiver... très très isolé de son ensemble tout de même et même des autres modèles sur cette évolution plutôt singulière...

Lundi

74D62478-FB66-4834-85BF-92ECBB9455BC.gif.d729ef9fbf1cddd0fefc5c545844344e.gifF13BF5A2-1246-44BB-9E5B-876DBFF0082C.gif.2c375713151d49acb6279948e4fe3978.gif8B99B142-53AE-4321-AF78-CC0EE661FA11.png.41c17e75743cb3ae14e5542e11ba199e.png

 

Et dès mardi la mayonnaise monte chez l’européen moins chez l’americain...

62695146-9AD5-4458-9252-4C7AF8F84AEE.gif.4281810516c9a6bc97117d7f3acdea4a.gif94FFC0C8-478A-4537-94AE-48C0FEDECADF.png.2f7d91abbbe9f0d5e081797867ed3f30.png

 

En moyennant les sorties et en faisant même abstraction de la sortie extrême de cep det la semaine ne serait quand même pas si douce qu’envisagé...

 

Edited by cédric du Lot
  • J'aime 8

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Aubagne (13400)

Effectivement, les HG seraient globalement supérieurs à l'ouest qu'à l'est, tendant ainsi à un flux à composante nord majoritaire, à priori NNW en début d'échéance s'orientant WNW ensuite par affaiblissement relatif en Islande. Ça c'est dans le « meilleur » des cas, la situation étant tout de même moins nette du côté islandais. Côté est,  les GP remonteraient assez unanimement après le mnimum du début.

 

Voici les diagrammes des ensembles d'IFS puis de GFS au Z500 :

  • Londres :

Londres_IFS.jpg.c8d18cedbcc30f02bdb4b74bfc98a514.jpg

 

Londres_GEFS.jpg.1f24789159974768a923484d3e89af62.jpg

 

Au sol, les pressions resteraient très anticycloniques entre 1025 et 1040 hPa pour plus de 90% du panel jusqu'au jeudi inclus, avant une baisse, dont l'éclatement témoigne d'une incertitude bien plus grande (entre 1000 et 1026 hPa pour le percentile à 90, certains scénarios chutant vers les 980 hPa.

Les T850 seraient constantes sur une valeur de 0°C pour la moyenne sur l'ensemble de la semaine, le déterministe étant dans les 10% inférieurs.

  • Berlin :

Berlin_IFS.jpg.e3c0622c7c8fc58ad486ba85da267bd8.jpg

 

Berlin_GEFS.jpg.4eb0221f15b0d2f2c0600ad3efd50d62.jpg

 

Au sol, l'Européen reste anticyclonique, la moyenne restant anticyclonique toute la semaine (de 1013 en début de semaine à 1025 hPa en milieu  de semaine), le déterministe étant en bas en début et en haut de son panel au milieu ...

Chez l'Américain, c'est bien plus anticyclonique, la moyenne variant de 1033 hPa (!) en milieu de semaine à 1016 hPa à la fin. En début d'échéance, qui pourrait être intéressant, la moyenne est vers les 1022, les scénarios dépessionnaires étant très minoritaires.

Côté T850, c'est là encore constant chez IFS, avec une moyenne régulière à -5°C toute la semaine, plus éclaté chez GFS, entre -5 et -6°C en première partie, 0°c ensuite.

  • Reykjavik

:Reykjavik_IFS.jpg.3fc85148405afbe3432b270a096e1e58.jpg

 

800064469_Reykjavk_GEFS.jpg.1c8b6ba07f8170afe684a1be77040baf.jpg

 

Au sol, la moyenne resterait autour des 1000 hPa, excepté en tout début d'échéance (vers 1015) chez IFS. Côté GFS, c'est nettement éclaté, avec, en moyenne, des pressions plus élevées que chez l'Européen.

Les T850, relativement douces en début de semaine (moyenne vers les -2 °C contre les -10°C toute la semaine précédente) témoignant d'une advection douce, chez GFS l'amplitude est plus forte, passant de -12 / -13 °C en moyenne la semaine précédente à 0°C en début d'échéance. Dans les deux ensembles, la T850 baisse inexorablement ensuite.

 

Bref, il y en a pour tous les goûts (ou presque), je suis d'accord avec Cédric, une semaine qui s'annoncerait, à ce jour, plus frâiche qu'initialement entrevue.

Pour Lille, la T850 moyenne d'IFS est d'une belle constance, à 0°C, chez GFS, entre 0 et 3°C le long de la semaine. Effectivement plus fraîche mais rien de transcendant. Quant aux précipitations, elles resteraient absentes, les pressions restant élevées même chez IFS et même vers nos frontières de l'est.

 

EDIT : Ne pas pour autant négliger l'option non aberrante « décrochage de BG sur la Méditerranée avec flux de NE » entrevue par IFS même si son ensemble ne suit pas. GFS et GEM proposant des scénarios différents de leur côté, le jeu reste ouvert.

 

Edited by _sb
  • J'aime 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Tours

Il va falloir tout de même surveiller ces signaux indiquant un probable retour d'air plus froid pour l'échéance en question, alors que pas plus tard qu'hier, c'était des signes printaniers qui étaient visibles sur certaines modélisations.

 

Le vortex polaire reste particulièrement en forme, quand on regarde les relevés de certaines stations, il est assez étonnant de voir une température en-dessous de la moyenne ( sur  ans ) sur la plupart des stations. Rien ne vient le perturber pour le moment, la faiblesse des vents zonaux, ce qui favorise une meilleure résistance du vortex polaire, comme j'en ai pu parler brièvement avec @gugo sur le dernier topic passé. Ce qui correspond un peu avec les scénarios prévus, les signes pour l'arrivée d'un beau printemps sont encore très limités. 

 

Cependant, on remarque qu'une anomalie devrait venir perturber un peu ce vortex, avec un réchauffement visible entre le Nord de la Russie et l'Alaska, la partie froide du vortex polaire se décalerait peu à peu vers le Nord du continent Européen. D'où le fait que certains scénarios entrevoient le retour d'un temps plus froid pour l'échéance concernée. D'ailleurs, une partie des USA pourrait connaître également le retour d'un temps bien froid avec le plongement d'une belle coulée d'air froid sur le continent Américain, lors du décalage du vortex.

 

1286773800_Sanstitre.thumb.png.4c3acca0e5c1de0928377a7d94ecc95d.png

 

819278521_Sanstitre2.thumb.png.cad29a50a556225c6c7399c05397b440.png

 

Sur la plupart des modélisations, comme par exemple le GFS, on assiste à un beau blocage des hautes pressions sur l'Europe Occidental, on distingue toujours la petite anomalie de bas géopotentiels sur le Sud-Ouest de la péninsule Ibérique. Pendant ce temps-là, l'Europe de l'Est sera soumis au décrochage d'une dépression d'origine polaire, qui viendrait se combler en plongeant vers le Moyen-Orient.  On se dirige vers une belle situation de NAO+.

 

L'anticyclone apporterait un flux plus continental sur le Nord-Est et l'Est du pays, qui pourraient être soumis à de l'air plus frais alors que sur le Sud-Ouest du pays, l'atmosphère serait beaucoup plus douce avec un flux de Sud en altitude qui rapporterait de l'air doux dans les basses-couches depuis l'Espagne.

 

gfsnh-0-186.thumb.png.c13b97132980e4b9381c384d72d99811.png

 

gfs-1-186.png.d0861ebe1e3a4ac655512ef3e3954e29.png

 

L'européen CEP est bien différent. En commençant déjà par la différence du positionnement des hautes pressions. Un anticyclone établi sous une belle dorsale sur l'Atlantique, qui resterait positionné à l'Ouest de notre pays. La descente dépressionnaire sur l'Est de l'Europe devrait se propager vers le centre et l'Ouest du continent en milieu de semaine. Ensuite, le talweg irait vite se combler en Méditerranée sous la forme d'un minimum d'altitude marqué, alors que l'anticyclone prendrait place sur le Nord de l'Europe, s'étirant jusqu'en Scandinavie. Le minimum devrait ensuite se caler entre le bassin Méditerranéen et le centre de l'Europe pour le week-end. 

 

Son ensembliste est un peu plus optimiste, avec des hautes pressions mieux établies alors que le talweg irait se loger vers le Sud-Est de l'Europe, un peu comme proposé par le 6z de GFS plus haut. Les écarts-types sont très importants par rapport au placement des hautes pressions sur l'Atlantique, autant dire que rien est jouer pour le moment. Quand on regarde les diagrammes ensemblistes du CEP pour la ville de Lille, on distingue clairement que la moyenne des scénarios est bien différente par rapport au scénario proposé, la moyenne voit l'arrivée d'air frais mais sans être notable. 

 

803449174_Sanstitre4.thumb.png.20a22fcf3aa6959843319703f4fd3603.png

 

Et on note encore pas mal de divergences avec les autres modèles tel que GEM qui entrevoit une belle poussée anticyclonique en surface, mal suivie en altitude avec une dorsale de très faible amplitude et qui resterait ancrée entre le bassin Méditerranéen et la Grande-Bretagne. Les bas géopotentiels auraient du mal à s'infiltrer sur l'Est de l'Europe, mais cependant, il propose le plongement d'un beau talweg sur le proche Atlantique, qui n'était pas forcément entrevu sur les autres modèles. Le 12z de ICON rejoint le scénario proposé par le GFS, sans marqué la petite anomalie sur la péninsule Ibérique et le plongement des basses pressions sur l'Est de l'Europe. Et le modèle Japonnais JMA suit un peu l'idée du GEM, mais avec une dorsale beaucoup plus prononcée, mais il anticipe mieux le plongement de bas géopotentiels sur l'Europe de l'Est, de manière faible tout de même. Et on peut remarquer l'établissement plus ou moins marqué d'un talweg sur l'Atlantique, on va voir comment il se comporte sur les prochaines réactualisations, si le GFS ou CEP vont l'anticiper également. 

 

Dans l'ensemble, ça resterait une belle semaine sec et clémente, avec un pays coupé en deux pour les températures. Petite fraîcheur matinale pouvant être ponctuée de de petites gelées sur le Nord et surtout le Nord-Est du pays ( jusqu'à -2 voir -3°c ), pour les maximas, les 10-12°c devraient être atteints sur la moitié Nord, et on pourrait pourquoi atteindre et dépasser les 15°c sur la moitié Sud, surtout dans les plaines du Sud-Ouest avec des pointes jusqu'à 18°c selon certains scénarios, dont certains qui voient des valeurs supérieures à 20°c sur les ensemblistes GEFS. 

 

gem-0-240.png.b0ada5ee1e8d129e983dad864e3e67d1.png

 

1899076324_Sanstitre6.png.c1f6c16da366c789acd71f84848c09fa.png

Edited by Météodu37
  • J'aime 7

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Ecommoy (80-140M d'altitude), Sarthe

Bonjour,

 

Mais en fait c'est normal il n'y a strictement rien d'étonnant de voir le VPS diminuer comme ceci xD. C'est juste normal... Ca n'influe aucunement dans la prévision.

 

 

Sinon comme ce que j'avais évoqué dimanche 

Citation

En effet, je pense que nous nous dirigeons vers un scénario avec une coulée en Europe de l'est-Russie avec une pulsion sur nous ou très proche (CEP et en partie GEM), mais en plus de ceci viendrait s'ajouter une goutte froide qui viendrait influencer cette pulsion (GEM et légèrement CEP). Ceci provoquerait un temps plus ou moins doux selon le placement de cette goutte froide et possiblement un temps instable si la goutte froide se situet assez proche de nous comme ici:

 

On semble se diriger vers un débordement de la coulée qui favoriserait des GFs qui se balladent:

 

CEP en plein sur nous

 

ECM1-240.GIF?19-0

 

GFS c'est plus rapide plus limité et plus au sud dans la dynamique:

 

gfs-0-174.png?12

  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Encore des hautes pressions a perte de vue.... Ça devient incroyable cette récurrence.

  • J'aime 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Beauvoir mt st michel

Bel effondrement des hp sur GEM  et cep de ce matin quand même au 30 mars, tout n'est pas bloqué. (D'autant que je vous rappelle mon théorème plus que jamais valable pour le moment : toute marée supérieure ou égale à 115 provoque une mer plate et des pressions élevées. Or le 30 mars le coef plonge à 32, tout redevient possible:S...)

  • J'aime 1
  • Merci 1
  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Tours

Le début de semaine s'annonce sous le signe des hautes pressions sur l'ensemble des modèles. Cependant, la fin d'échéance est très incertaine, on a le droit à deux scénarios :

 

GFS et ICON : Persistance des hautes pressions sur l'Ouest de l'Europe, les basses pressions continueront de descendre sur l'Est de l'Europe. On devrait rester dans une ambiance assez douce côté températures, malgré une petite fraîcheur matinale. 

 

CEP et GEM: Un scénario plutôt intéressant à suivre, d'ailleurs, on remarque que GFS émet quelques signaux pour la fin de mois mais rien d'alarmant. Sur le CEP, les hautes pressions restent bloquées sur le proche Atlantique, laissant le talweg Européen se combler sur la Méditerranée. Pour la fin de mois, on remarque un retrait de l'anticyclone vers l'Est de l'Europe en s'affaisant rapidement à l'approche d'une dépression synoptique vers la Grande-Bretagne. Basculement du flux au Nord-Ouest avec nouveau défilé de perturbation. Et GEM le rejoint plutôt bien, avec l'installation d'un flux plus zonal par la suite.

 

NOTA : Le run de JMA est bien différent des autres, avec la remontée d'un petit minimum d'altitude dans l'anticyclone Russe alors qu'un beau minimum de surface viendrait s'isoler dans un fond de talweg près de la péninsule Ibérique. L'air froid dominera sur le centre et l'Est de l'Europe alors qu'un flux de Sud-Ouest plus doux devrait nous concerner. Malheureusement, ce scénario  reste très isolé.

 

gfs-0-252.png.6858190c1a9b2695254ca5c2de4fa0d8.png

 

1492116703_Sanstitre.png.646f9bbdd85e42838526e86e6d14e2b5.png

 

gem-0-234.png.1bf37480f3557a69bdb7cde68d0a94f1.png

 

1723154432_Sanstitre2.png.1330650503d4c347dfaf6bca04bf11be.png

  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Moncoutié 13kms au nord de Cahors(46)-350m
il y a 56 minutes, Météodu37 a dit :

CEP et GEM: Un scénario plutôt intéressant à suivre, d'ailleurs, on remarque que GFS émet quelques signaux pour la fin de mois mais rien d'alarmant. Sur le CEP, les hautes pressions restent bloquées sur le proche Atlantique, laissant le talweg Européen se combler sur la Méditerranée. Pour la fin de mois, on remarque un retrait de l'anticyclone vers l'Est de l'Europe en s'affaisant rapidement à l'approche d'une dépression synoptique vers la Grande-Bretagne. Basculement du flux au Nord-Ouest avec nouveau défilé de perturbation. Et GEM le rejoint plutôt bien, avec l'installation d'un flux plus zonal par la suite.

 

 

Je ne sais lequel des deux a un temps d'avance ou de retard mais CEP a quelque peu changé d'avis ce soir... les hautes-pressions sont bien sur l'Atlantique mais s'étirent jusqu'a l'Europe de l'ouest nous mettant a l'abri d'une quelconque bascule en flux de nord-ouest ou d'un retour de l'agitation.

 

ECM1-216.GIF?20-0

 

Cela dit ça aura peut-être de nouveau changé demain...

 

A noter aussi que les hauts-potentiels s'étirent moins vers le nord en début d'échéance et sur toutes les sorties du soir, du coup le thermomètre a regagné quelques degrés dans les moyennes, au contraire des courbes de précipitations qui frisent le néant, et jusqu'en avril, au nord comme au sud...(remarquez au vu de la prévision rien d'étonnant ni de neuf).

 

graphe9_1000___1.43491_43.6034_Toulouse-4.gif.4b4230b1cd76a1bb0ddb95879c839adf.gifgraphe9_1000___4.83308_45.7595_Lyon-2.gif.3803c93c5927ce97ceda1a9424fbaf43.gifgraphe9_1000___2.33936_48.8621_Paris-2.gif.d808905a760957995a3f359c3593f58e.gif

 

 

PS: j'adore @oliv92 ,  tout le fait se marrer :D

 

 

Edited by cédric du Lot
  • J'aime 7
  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Moncoutié 13kms au nord de Cahors(46)-350m

Les différences thermiques sont toujours énormes pour le début de semaine a une échéance pourtant franchement raccourcie entre GEFS et CEP, ce dernier "continentalisant" beaucoup plus la masse d'air...

graphe3_1000___2.33936_48.8621_Paris-8.gif.25ba2ab24cbe569e45949c35b439902f.gifgraphe_ens3.php-12.png.6481416935652fe36eba026ae3dfaccb.png

 

Et c'est bien la seule chose à gratter car la chape anticyclonique sera elle pour tout le monde, donc du sec et surement du beau jusqu'en avril, p***ain quelle loose...

 

Edited by cédric du Lot
  • J'aime 1
  • Merci 1
  • Haha 5
  • Surprise 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Sisteron
il y a une heure, cédric du Lot a dit :

Les différences thermiques sont toujours énormes pour le début de semaine a une échéance pourtant franchement raccourcie entre GEFS et CEP, ce dernier "continentalisant" beaucoup plus la masse d'air...

graphe3_1000___2.33936_48.8621_Paris-8.gif.25ba2ab24cbe569e45949c35b439902f.gifgraphe_ens3.php-12.png.6481416935652fe36eba026ae3dfaccb.png

 

Et c'est bien la seule a chose gratter car la chape anticyclonique sera elle pour tout le monde, donc du sec et surement du beau jusqu'en avril, p***ain quelle loose...

 

Secheresse en Provence...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Isèrois, mais proche de Lyon (Sud) : Chuzelles - 260m
Il y a 18 heures, cédric du Lot a dit :

Les différences thermiques sont toujours énormes pour le début de semaine a une échéance pourtant franchement raccourcie entre GEFS et CEP, ce dernier "continentalisant" beaucoup plus la masse d'air...

graphe3_1000___2.33936_48.8621_Paris-8.gif.25ba2ab24cbe569e45949c35b439902f.gif

 

Pour comparer avec le GEFS de ce matin

graphe_ens3_qhq8.gif

 

Comme on pouvait le penser, c'est GEFS/GFS qui s'est aligné.

En 3 runs, soit même pas 24h , pour le 25/03 (une prévision à J+2/3), la moyenne a perdu 4°C environ : de -1°C à -5°C à peu près. :o

Pour la suite, les +5°C à 850 hPa sur Paris ne sont pas de retour aussi facilement. 

Par contre, ça reste sans réel attraits avec un diagramme de PP quasiment tout plat....

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Aubagne (13400)

La zone barocline resterait élevée pour l'ensemble de la semaine concernée par ce topic, même si la moitié nord, plutôt le tiers nord, pourrait en ressentir les effets attenués. Notons toutefois que le week end présentera les premières failles avec des incertitudes croissantes de ce déroulement avec un abaissement (temporaire ou non, le prochain topic le dévoilera !) de cette même zone.

 

p-spaghetti-500.png?run=run06model

 

EPS 00Z :

 

IFS.thumb.jpg.59f2c27248eae07926307ac93459f13f.jpg

Edited by _sb

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Tours

Voici à quoi se résume la semaine suivante :

 

Conditions anticycloniques pour l'ensemble de la semaine après l'évacuation de quelques crachins sur le Nord-Est du pays en fin de journée de Lundi. Les nuages seront surtout présents au Nord de la Loire et dans l'Est du pays, mais les éclaircies domineront. Quelques fortes pluies pourront affecter la Corse et une partie de la PACA Mardi avec le passage d'un minimum sur la Méditerranée. En fin de semaine, quelques averses devaient concerner les massifs de l'Est en fin de journée, mais rien de bien méchant. C'est pour le week-end où le temps peut légèrement changer, malgré des hautes pressions persistantes, une petite perturbation pourrait apporter quelques pluies dans le Nord-Est Dimanche avec de nombreux nuages partout ailleurs, avant de s'évacuer par le Sud-Est avec le retour de belles éclaircies à l'arrière en faveur du retour des hautes pressions plus franches par le Nord.

 

Côté températures, on notera toujours la persistance d'une bonne petite fraîcheur matinale avec quelques gelées localement dans les campagnes. En fin de semaine, les températures pourraient atteindre les 13-15°c sur la plupart de nos régions, avec des pointes jusqu'à 18°c localement dans le Sud-Ouest. La journée de Samedi serait la plus douce avec des températures pouvant dépasser les 15°c sur la moitié Nord, et une barre des 20°c qui pourrait être dépassée dans les plaines du Sud-Ouest. Dimanche, le pays sera contrastée avec des températures assez fraîches sur la moitié Nord ( jusqu'à 10-12°c après la perturbation ), mais la douceur devrait persister sur la moitié Sud.

 

gfs-7-174.png.525a1238ce24dff2a157eadc86970708.png

Edited by Météodu37

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Moncoutié 13kms au nord de Cahors(46)-350m

Le "tarif" habituel de 3 semaines(a minima) de temps anticyclonique s'engage plutôt bien avec les sorties nord-américaines ce soir, GFS est presque caricatural pour la fin d'échéance avec une première cellule a 1030hpa sur les iles britanniques et une seconde sur l'Atlantique qui attend qu'elle lui fasse de la place pour venir s'installer la semaine suivante...

 

gfseu-0-174.png.c6cf0eaf857cc37a26b1ba465f114a76.png

gemeu-0-174.png.2b758050f231342a01712d80c1369c52.png

 

La prévision météo est vraiment passionnante depuis le 10 février, 5 semaines sous hautes-pressions puis une quinzaine de jours "moins bien" et presque agités, enfin agités sur le nord du pays hein  parce que dans le sud (ouest ou est) on a regardé ça de loin...

Edited by cédric du Lot
  • J'aime 6
  • Haha 1
  • Surprise 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Aubagne (13400)

En taille réduite pour alléger le fichier mais la constance de la prévision depuis le GFS du dimanche 17 mars 12Z à celui de ce dimanche 24 mars 06Z pour ce lundi 25 mars 12Z est encore remarquable et lisible  :

(MSLP en noir, Épaisseur 1000-500 hPa en rouge, Vent à 250 hPa, couleurs)

 

GFS_Anim.gif.00dc98f14ccd7b2f20c3d5153a4f71e2.gif

 

 

Citation

La prévision météo est vraiment passionnante depuis le 10 février, 5 semaines sous hautes-pressions puis une quinzaine de jours "moins bien" et presque agités, enfin agités sur le nord du pays hein  parce que dans le sud (ouest ou est) on a regardé ça de loin...

 

D'ailleurs le topic ne fait qu'une page .... ;)

Edited by _sb
  • J'aime 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Sisteron

Esperons un mois d Avril très humide en PROVENCE..

200mm pour rattraper ce debut d année.

  • J'aime 3
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Meuse Sud - Bar le duc

C'est en effet bien calme... Le CEP envoyait encore hier quelques signaux de sorties avec un retrait de l'anti vers les Açores et le creusement d'un centre dépressionnaire sur le bord atlantique. Ce matin c'est beaucoup moins franc, cela décale à l'est et l'anticyclone monte plus haut en latitude ce qui pourrait nous emmener vers un temps plus frais dès le WE prochain. Une situation presque "normale" pour un printemps, une saison qui devient tout sauf normale depuis au moins 15 ans...

 

Il n'a pas plu depuis la mi-mars, et il ne devrait pas pleuvoir avant un bon moment. Comme l'année dernière, comme en 2017, comme en 2015, 2014, 2012, 2011, 2010...  et on peut encore aller très loin comme cela ! Ces semaines de sécheresse sont souvent concentrés entre la mi-mars et le début mai, cela en devient tellement répétitif (surtout dans le nord-est) que les agriculteurs chez nous commence à nommer cette période "la saison sèche".

Il serait temps que des climatologues se penchent sur ce phénomène, est-il une conséquence du réchauffement climatique ? C'est une période cruciale pour la végétation qui démarre, ce printemps n'est pas comme les autres car on voit bien les dégâts sur la flore, ces successions de dérèglements climatiques depuis une quinzaine d'années changent nos paysages... Les épicéas et les frênes fragilisés par ce stress hydrique de printemps crèvent en masse, c'est pareil pour les merisiers, les ormes, voir mêmes les bouleaux, il n'y a plus autant d'herbe qu'avant en avril/mai, elle est moins haute et sèche...

  • J'aime 5

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Clarensac (48m d'altitude), Gard(30), Occitanie (Languedoc-Rousillon) et St Bonnet de Mure (245m d'altitude), Nouveau Rhône(69D), Auvergne-Rhône-Alpes (Rhône-Alpes)
Il y a 17 heures, EXPRESS04 a dit :

Esperons un mois d Avril très humide en PROVENCE..

200mm pour rattraper ce debut d année.

 

Je crois que des zones sur le Languedoc sont à 0mm depuis le début de ce mois de Mars, c'est juste catastrophique. 20-30mm depuis le début de l'année. Heureusement mais heureusement, que sur ces zones les pluies ont été fréquentes l'année dernière. 

Hormis l'agriculture, c'est les feux de forêts qui va falloir vraiment surveiller. 

Edited by clem34
  • Surprise 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Vendargues (Est 34)

A montpellier j'ai deja commencé a devoir arrosé. Mes rosiers, romarins crevent deja la soif 😪

 

  • Surprise 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Saint-Alban-Leysse - 311 m (Est Chambéry) -(73) et ponctuellement sur Palette-Le-Tholonet -158 m (Aix sud-est) (13) et Mazamet(81) - (ville : 266 m)
Il y a 3 heures, gab75 a dit :

C'est en effet bien calme... Le CEP envoyait encore hier quelques signaux de sorties avec un retrait de l'anti vers les Açores et le creusement d'un centre dépressionnaire sur le bord atlantique. Ce matin c'est beaucoup moins franc, cela décale à l'est et l'anticyclone monte plus haut en latitude ce qui pourrait nous emmener vers un temps plus frais dès le WE prochain. Une situation presque "normale" pour un printemps, une saison qui devient tout sauf normale depuis au moins 15 ans...

 

Il n'a pas plu depuis la mi-mars, et il ne devrait pas pleuvoir avant un bon moment. Comme l'année dernière, comme en 2017, comme en 2015, 2014, 2012, 2011, 2010...  et on peut encore aller très loin comme cela ! Ces semaines de sécheresse sont souvent concentrés entre la mi-mars et le début mai, cela en devient tellement répétitif (surtout dans le nord-est) que les agriculteurs chez nous commence à nommer cette période "la saison sèche".

Il serait temps que des climatologues se penchent sur ce phénomène, est-il une conséquence du réchauffement climatique ? C'est une période cruciale pour la végétation qui démarre, ce printemps n'est pas comme les autres car on voit bien les dégâts sur la flore, ces successions de dérèglements climatiques depuis une quinzaine d'années changent nos paysages... Les épicéas et les frênes fragilisés par ce stress hydrique de printemps crèvent en masse, c'est pareil pour les merisiers, les ormes, voir mêmes les bouleaux, il n'y a plus autant d'herbe qu'avant en avril/mai, elle est moins haute et sèche...

 

C'est à nuancer géographiquement quand même, aucunes récurrences sèches sur les années que tu cites  dans le sud-ouest de la France par exemple, ou avril/mai sont les mois les plus arrosées de l'année :D , à voir pour cette année si cette saison se démarque par sa sécheresse, mais on ne peut pas parler de récurrences à l'échelle nationale...  ce constat ne vaut vraiment que pour le nord de la France, d'ailleurs le mois d'avril est effectivement bien le mois de plus sec le long des Ardennes, ex https://www.infoclimat.fr/climatologie/normales-records/1981-2010/malancourt/valeurs/57019001.html . 

Et pour le sud-est, un début d'année très sec n’augure en rien de la future pluviométrie du printemps, la synoptique peut très bien soudainement et profondément changer .. 

 

Edited by Gaël13
  • J'aime 2
  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Marseille (13) (alt : 40m) et Gap (05) (alt : 780m)
il y a 53 minutes, Gaël13 a dit :

 

C'est à nuancer géographiquement quand même, aucunes récurrences sèches sur les années que tu cites  dans le sud-ouest de la France par exemple, ou avril/mai sont les mois les plus arrosées de l'année :D , à voir pour cette année si cette saison se démarque par sa sécheresse, mais on ne peut pas parler de récurrences à l'échelle nationale...  ce constat ne vaut vraiment que pour le nord de la France, d'ailleurs le mois d'avril est effectivement bien le mois de plus sec le long des Ardennes, ex https://www.infoclimat.fr/climatologie/normales-records/1981-2010/malancourt/valeurs/57019001.html . 

Et pour le sud-est, un début d'année très sec n’augure en rien de la future pluviométrie du printemps, la synoptique peut très bien soudainement et profondément changer .. 

 

 

Pour le coup je ne te suivrai pas Gaël et je suis plutôt d'accord avec Gab. Le constat n'est pas que régional mais vaut aussi pour le Nord, l'Est et le Sud du pays.. Je n'ai pas regardé sur les autres régions. Donc du coup le Sud-Ouest serait l'exception qui confirme la règle ? C'est une tendance lourde les Printemps de plus en plus sec et l'alternance de sécheresse/fortes périodes humides sur l'année. Avant, le climat était quand même bien plus lissé dans le temps. Les extrêmes tendent à se multiplier.

 

Et pour ce qui est de la pluviométrie dans le Sud-Est attention aussi car en général quand la récurrence s'installe, ce n'est pas pour quelques semaines mais souvent de longs mois voire plus... Je vois mal comment un changement de synoptique profond pourrait avoir lieu dans l'état actuel des choses. Nous ne pouvons qu'être inquiet pour l'Été à venir.

Edited by Iefan
  • Surprise 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : 60300 Senlis, 61170 Marchemaisons

Discussion intéressante mais hors sujet pour le topic de prévisions de la semaine 13 .

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest
This topic is now closed to further replies.

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...