Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Météo Roussillon

Prévisions régions méditerranéennes, Mai 2019

Recommended Posts

Posted

Location : Sallèles d'Aude

On commence Mai sous la douceur mais ça devrait n’être que de courte durée avec potentiellement un fort coup de mistral et tramontane entre samedi et lundi avec des pointes supérieur à 100 km/h et un petit mot de fraîcheur, bon 1er Mai à tous !

  • J'aime 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Palaja Corbières alt. 175m (min. 143m- max. 442m)

Quelques millimètres sans doute durant les nuit et matinée prochaines dans le 66 et le 11.
Pour ma part je devrais donc atteindre la barre fatidique des 100mm annuels.

Ca devrait balayer les autres départements plus rapidement.

  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Sauteyrargues (Hérault)

L'analyse ARPEGE est un cas d'école de cyclogénèse alpine entre samedi et dimanche.
C'est à peu de choses près la même évolution avec GFS.
Le massif bloque dans un 1er temps l'air froid, et est à l'origine d'un accroissement significatif du gradient de pression, d'une séparation du flux qui subit une accélération dans la domaine du Mistral.
L'écoulement prend une courbure cyclonique, le cisaillement horizontal au sud des Alpes produit un vortex cyclonique, ou vortex de sillage (golfe de Gênes).
Cette création de vorticité (méso-dépression de surface) est associée à une anomalie chaude.

 

Capture.thumb.jpg.3ad22af27714674bb4cd2999fe6da08c.jpg


Voyez l'évolution de l'épaisseur 1000-500 hPa comme marqueur de "warm pool", c'est également observable sur la thêtaE à 850 hPa sous le vent du relief.

Cette 1è phase se joue typiquement à meso-échelle.

 

anim_vey7.thumb.gif.7b06e142f0d34a7cbbb9365ed9cd4f3a.gif  anim_qlz6.thumb.gif.fc17040b84d2e5c469c8a93883b89e30.gif

 


La 2è phase relève de l'échelle synoptique avec l'entrée en jeu de l'anomalie de VP à la tropopause.
On peut alors décrire le couplage barocline avec l'anomalie chaude de bas niveau qui vient renforcer et déplacer vers l'est la dépression.
On note que cette interaction a aussi pour effet de déformer et de renforcer l'anomalie d'altitude.

En temps sensible, violent mistral à la clef, mais à relativiser en termes saisonniers (c'est peu habituel pour la saison d'ou l'index de temps extrême très élevé du CEP), et l'instabilité sur le littoral azuréen.

 

us_model-en-999-9_modez_2019050200_96_1152_520.thumb.png.e8e7a54710f8589fd47f98b963a0443d.png      Capture2.thumb.jpg.2bd2222e1ca8bf878e628c4a6cbce1f9.jpg

  • J'aime 4
  • Merci 4

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Morières les Avignon - Le Pontet - Vedène

les rafales de vent seront quand même assez puissantes, je pense que pour un mois de Mai.

A priori, les 100km/h entre Orange et la mer seront atteints,

record en Avignon à priori de ce que j'ai trouvé, 108km/h. On pourrait quand même s'en approcher.

Dommage pour les demies finales de rugby jeunes à Sorgues!

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Salon-de-Provence (13) (alt : 60m) et Gap (05) (alt : 780m)
Il y a 8 heures, kin84 a dit :

les rafales de vent seront quand même assez puissantes, je pense que pour un mois de Mai.

A priori, les 100km/h entre Orange et la mer seront atteints,

record en Avignon à priori de ce que j'ai trouvé, 108km/h. On pourrait quand même s'en approcher.

Dommage pour les demies finales de rugby jeunes à Sorgues!

 

Exactement pareil pour Marignane à priori.

Record de 108km/h le 18 Mai 2005.

Notable quand même cette année niveau mistral... 

 

À surveiller dimanche.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Aubagne (13400)

En effet, comme expliqué par Pascal plus haut, creusement d'une belle dépression dans le golfe de Gênes, entre Corse et continent, prévue sous les 1000 hPa, voire des 995 hPa.

Tramontane et Mistral nous accompagneront ce we et un peu si affinités ! :)

Le Mistral atteindra son paroxysme dimanche.

 

En revanche, avec ce positionnement dépressionnaire, le Mistral ne s'engagera pas vers l'est comme ce fut souvent le cas lors de ses épisodes des dernières semaines. E-PACA, sous influence dépressionnaire, devrait voir défiler pas mal de ligne d'averses, potentiellement soutenues voire orageuses. Fortes convergences au sol, VV élevées, ... beaux ingrédients pour que ça pète quelque part sur E-PACA et / ou  Ligurie et Piemont.

 

Exxemple de convergence humide (ici au large de Féjus, dimanche en début de matinée, pour illustrer) :

 

us_model-en-999-9-zz_modswisseu_2019050312_42_1162_550.thumb.png.b7a3df65b23f490d9c386575692b6638.png

 

Exemple de convergence des vents dans le même secteur (très nette) , et dans de nombreux autres secteurs de E-PACA, l'après-midi :

 

us_model-en-999-9-zz_modgbrhd_2019050312_53_1162_200.thumb.png.a41ff5548abe129ff0c7e1bb95f9e9d1.png

 

Possibilité d'un épisode pluvieux en milieu de semaine prochaine mais encore légèrement hors topic.

Edited by _sb
  • J'aime 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Grasse (06), 300m d'alt.

Puissant retour d'Est à attendre la nuit prochaine entre Monaco et Fréjus. Surement un des plus actifs depuis bien longtemps. 
A partir du milieu de nuit, avec l'arrivée de l'air froid en altitude en milieu de nuit sur des basses couches encore relaitvement douce, un fort conflit de masse d'air va se mettre en place.

On retrouve un air très froid à 500hPa avec -26/-27°c sur des basses couches encore douces grâce à l'établissement d'un vent d'Est bien humide. Les Thetas restent donc élevées et on retrouve des points de rosée à 8/9°c sur l'Est du département en fin de nuit au moment de l'arrivée de l'air froid. 

nmm_fr11.png

 

Ce conflit de masse d'air devrait donc permettre le déclenchement d'une convection parfois puissante sur l'Est du département.
Rajoutons à ceci le creusement d'une méso-depression de surface entre le 06 et la Ligurie comme l'a très bien expliqué Calou, et la formation d'une puissante convergence entre vent de Nord-Ouest et vent d'Est et nous obtenons le cocktail parfais pour la formation d'orages grêligènes entre la Roya et l'Est de Nice en milieu de nuit, cas d'école d'un retour d'Est dynamique. 


Compte tenu des valeurs d'instabilité assez élevées et de la dynamique mise en jeu, le risque d'orage parfois forts est non-négligeable tout comme le risque de grêle abondante (de petit diamètre) entre le littoral et le moyen-pays. Ce genre de situation peu facilement donner des accumulations de 5 à 10cm de grêle au sol.
Avec la bascule du front les orages vont rapidement se décaler vers l'Ouest par la suite pour concerner le pays Grassois, le bassin Cannois et plus tard l'Esterel et la région de Fréjus, normalement ceux-ci ne devraient pas dépasser la région de Sainte-Maxime, rencontrant un air bien trop sec, et s'évacuer rapidement en mer avant le début de matinée.
A suivre tout ça !

Edited by Tristan06
  • J'aime 3
  • Merci 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Morières les Avignon - Le Pontet - Vedène

Le froid s'engouffre actuellement sous et à l arrière de la perturbation sur le Nord et le Nord-Est. 

Et ça me file les frissons... 

2 degrés à Nancy contre 7 cette nuit. Bise de Nord. 

 

Ici, la tempête de demain va sûrement esquinter les arbres et leurs nouveaux plumages... bien tristounet, d autant que les températures vont aussi faire un sacré bon en arrière... 

Temporaire, mais la semaine prochaine, ce sera AUSSI perturbé ( vent ou pluie). 

Bref. 

Les mois de Mai froid des années 50  60 nous refont une visite? 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Sauteyrargues (Hérault)

Illustration avec cette coupe zonale d'AROME qui passe par Nice.
L'anomalie chaude (thêtaE) et la convergence associée.
On remarque sur cette simulation les très forts gradients à petite échelle, et le cisaillement des vents horizontaux.
Phénomènes à suivre en fin de nuit (neige lourde par isothermie dans l'arrière pays de Grasse, chutes de grêle), peu durables, mais comme le souligne  @Tristan06 qui risque d'être localement remarquables.

 

minicartewrf.png.c200867669aa8eab9542255af1235ae3.png  coupearome_465_563_673_548_21_2_1000_250.png.fbc647dfd9874a5a9c7aa74bb2061ab9.png coupearome_465_563_673_548_21_7_1000_250.png.38f6b15818751a658dbf9f49c4572e74.png

 

 

il y a 41 minutes, kin84 a dit :

Les mois de Mai froid des années 50  60 nous refont une visite? 

 

Rien de plus que de la variabilité naturelle, des flux méridiens profonds sont légions en intersaisons.
Le lien avec le RC, notamment l'amplification arctique participe probablement à ces extrêmes, les publications à comité de lecture ne manquent pas à ce sujet.
Bilan en fin de mois.

 

  • J'aime 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Aubagne (13400)

Puissant flux de nord venant de loin, contournant les Alpes pour former une boucle. L'Italie centrale et du nord-est recevra une lame d'eau importante.

 

http://omirl.regione.liguria.it/Omirl/img/gallery/2019/05/04/06/09_bo10ar_MSLP__Europe_2019050506.png

 

Beaucoup d'instabilité grêligène comme évoquée par les autres intervenants, avec des timings différents : les ARW (issus de GFS et d'IFS) étant plus tardifs dans le déclenchement de la convection, débutant franchement en seconde moitié de nuit, alors que les deux MOLOCH (issus eux aussi de GFS et d'IFS) voient la convection prendre dès la première moitié de nuit. En revanche, tous modélisent des cisaillements profonds aptes à générer des phénomènes venteux, principalement en mer où l'activité serait maximale (seconde partie de nuit fin de nuit ou début de matine milieu de matinée suivant le timing) et les zones proches du littoral sont susceptibles d'observer aussi des trombes ou de brusques sautes de vent.

 

dthe_z2_22.thumb.jpg.3a4b44c45f0cacb6cdbb6e3f540eabf8.jpg

 

EDIT : côté Ligurie, les orages sont vus à partir du milieu de nuit, par les autorités :

 

1685900867_Capturedu2019-05-0417-35-04.thumb.jpg.f466f0a29aaabc975637b1fd32c9b3c7.jpg

 

Edited by _sb
  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Aubagne (13400)

Avec l'arrivée d'un minimum d'altitude par le NW ce mercredi, nous serions dans un flux cyclonique au sol comme en altitude. Si les premières pluies orographiques devraient débuter rapidement sur le Languedoc, plus à l'est, nous resterions pour quelques heures encore en « Sirocco mou » (cf Guy Plaut).
Excepté le Roussillon défavorisé dans un flux d'W SW d'altitude et S SE en basses couches, l'ensemble de nos régions devraient connaître un épisode pluvieux. Pour l'heure, ce sont les mêmes zones que la dernière fois qui sont principalement dans le colimateur.

 

Mailles semi-larges :

 

pcp24hz1_web_5.png.a94c279c45c36c69bb011854953c660c.png

 

 

  • J'aime 4

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Aubagne (13400)

Hello !

 

Demain, le vent tournera rapidement au sud  est (vers LR), au sud (vers PACA).  Un voile d'altitude devrait rapidement envahir l'ensemble de la région (1) suivi progressivement par l'ouest de nuages de moyenne altitude (2) avant l'arrivée des entrèes maritimes, d'abord sur le Languedoc et vers la CA. Enfin, les premières pluies orographiques pourraient faire leur apparition en début de soirée (3).

 

(1) Illustration du voile d'altitude, avec Draguignan, en matinée (AROME) :

 

300800319_Capturedu2019-05-0620-51-14.jpg.0601fb89bbd61fb84571fc784088d105.jpg

 

(2) À Perpignan, dans l'après-midi, le plafond s'abaisserait progressivement (ICON HD) :

 

1707278142_Capturedu2019-05-0620-58-20.thumb.jpg.84554f90066f9019ab4e072c183c3516.jpg

 

(3) À 20h,  la pluie  s'approcherait de Ganges (AROME) :

 

832666199_Capturedu2019-05-0620-46-11.jpg.e6b1159665704748cf0dfb0f28aca8c6.jpg

  • J'aime 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Aubagne (13400)

Le phasage ne se fait pas entre les ingrédients d'un potentiel plus qu'intéressant. Les reliefs (Cévennes et Alpes) devraient être très supérieurement arrosés par raport aux plaines. Un passage plus actif, lors du passage du front, devrait traverser notre région en fin de journée. Le vent marin sera modéré vers la basse vallée du Rhône et sur le littoral W83 et 13 et 30. Puis il basculera au NW faible et plutôt SW sur PACA.

Jeudi, le vent devrait être soutenu entre le continent et la Corse.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Vernègues(Hameau de Cazan 182 m)

Bonjour

Suite à des dégâts sur ma toiture le week-end dernier, je m'inquiète un peu du vent prévu dimanche 12.

S'agira-t-il selon vous d'un coup de mistral "classique" vers 90/100 km/h ? 

Les prévisions automatiques de mf sont plutôt rassurantes mais ils avaient sous estimé le 5.

Merci.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Aubagne (13400)
Il y a 1 heure, polo13 a dit :

Bonjour

Suite à des dégâts sur ma toiture le week-end dernier, je m'inquiète un peu du vent prévu dimanche 12.

S'agira-t-il selon vous d'un coup de mistral "classique" vers 90/100 km/h ? 

Les prévisions automatiques de mf sont plutôt rassurantes mais ils avaient sous estimé le 5.

Merci.

 

Pour l'heure, un fort gradient de pressions est envisagé donc on tendrait vers un bon coup de vent (80/100 km/h à la louche).

 

PPVO89.thumb.gif.d44ea4ba9f524ee92124f32afbc6cde1.gif

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Sauteyrargues (Hérault)

Comme @_sb ,  à suivre attentivement.

Les produits rafales des systèmes de prévisions concernant votre secteur sont à considérer.
Je vous poste l'Extreme Weather Index d'IFS 00Z, qui ne présume pas seulement des vitesses annoncées mais qui alerte sur l'intensité du coup de vent dans la climatologie et l'endroit considéré.
L'indice très élevé concerne à peu de choses près le secteur affecté ce dimanche.
MF table sur du 90km/h, GFS un peu moins.
La prévision a encore une marge d'incertitude et d'évolution, mais la probabilité à ce jour d'un coup de vent sérieux est à envisager.

 

us_model-en-999-9_modez_2019050800_120_1152_520.thumb.png.01c1d1eb0ffe832236c13576521cf18c.png

 


Beaucoup plus immédiat, mais sans plus de certitudes ^_^ , le pictogramme affecté à la vigilance jaune en cours : orage!
Le risque marginal (20% chez MF) doit son existence à la bascule très classique au NW qui met un terme à la phase orographique pluvieuse en cours.
Les réseaux 00Z haute résolution ne suivent pas, mais ce n'est pas à l'échelle convective de la CAPE qu'il faut chercher.
La clef, c'est peut-être GFS qui nous la fournit avec un diagnostique à plus grande échelle qui implique le taux de déformation et sa variation dans le temps par le vent géostrophique sur le gradient de T, et l’ajustement par les circulations transverses et verticales  afin de rééquilibrer tout ce petit monde. 
La frontogénèse (renforcement de l'activité frontale) est en effet vue un poil plus active.
Si la CAPE certes faible pousse la convection jusqu'à l'orage dans le grand SO, la dynamique frontale pourrait entretenir l'activité pluvio-orageuse jusque sur les bords de la Méditerranée ce soir.
J'ai un peu de mal à y croire, mais espoir (quand tu nous tiens)!! 9_9

  • J'aime 1
  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Aubagne (13400)
il y a 42 minutes, calou34 a dit :

Beaucoup plus immédiat, mais sans plus de certitudes ^_^ , le pictogramme affecté à la vigilance jaune en cours : orage!

Le risque marginal (20% chez MF) doit son existence à la bascule très classique au NW qui met un terme à la phase orographique pluvieuse en cours.
Les réseaux 00Z haute résolution ne suivent pas, mais ce n'est pas à l'échelle convective de la CAPE qu'il faut chercher.
La clef, c'est peut-être GFS qui nous la fournit avec un diagnostique à plus grande échelle qui implique le taux de déformation et sa variation dans le temps par le vent géostrophique sur le gradient de T, et l’ajustement par les circulations transverses et verticales  afin de rééquilibrer tout ce petit monde. 
La frontogénèse (renforcement de l'activité frontale) est en effet vue un poil plus active.
Si la CAPE certes faible pousse la convection jusqu'à l'orage dans le grand SO, la dynamique frontale pourrait entretenir l'activité pluvio-orageuse jusque sur les bords de la Méditerranée ce soir.
J'ai un peu de mal à y croire, mais espoir (quand tu nous tiens)!! 9_9

 

C'est rigolo, je pensais à cela tout à l'heure quand je regardais IFS : il y avait une réactivation frontale, notamment sur la CA (marque orangée) et comme c'est une zone à convergence, cela aurait été possible mais je n'y croyais pas.

 

eur_f24.thumb.png.726481862f4896cea24e439d26ba0098.png

 

Je n'étais pas allé plus loin, puis en lisant ton post, je suis retourné rapidement voir AROME qui modélise une belle ligne de convergence des vents, le front devrait être suffisamment actif donc ..., plutôt en mer vers la CA mais les côtes varoises pourraient voir quelques cellules. Mieux, une convergence humide relativement marquée se dessine des îles d'Hyères à Gênes, apte à fournir le carburant de base  :

 

wrf_MoistDiv_nord.000012.jpg.2e0f0bb0d83b332c9320602df49e992d.jpg

 

d'autant que si la masse d'air en elle-même n'est pas spécialement instable, on trouve néanmoins une zone « neutre » le long de ces côtes qui n'inhibirait pas la convection, si cette dernière arrivait à prendre.

 

wrf_DeltaThetaE_nord.000012.thumb.png.11f750df952a91f28fab894eb04461ab.png

 

Edited by _sb
  • Merci 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Sauteyrargues (Hérault)

La bande frontale prend bien mais un peu trop au nord (12 et 15).
Dans l'analyse 06Z, AROME vise la région de Toulouse.
Le diag FQn de GFS somme les effets du vent total (géostrophique + agéostrophique), ce qui lui confère une approche plus fine des vitesses verticales induites à l'échelle d'un front.
Là, on s'intéresse à la composante normale aux isothermes et à la cinématique liée au champs de vent, le taux de variation du gradient de T et ses effets sur les vitesses verticales.
Le terme de divergence quand il est négatif renforce le gradient et les ascendances, alors pourquoi pas?

 

09_11.gif.91c6729a43360a04700cf6814ded41db.gif


La CAPE aux abonnés absents, l'hypothèse serait de compter sur cette frontogénèse dans un environnement à fort contenu en eau précipitable en misant sur la convection humide, c a d un changement d'état favorable à la convection.

C'est tiré par les cheveux, mais quelquefois la mayonnaise qui prend comme l'autre soir.
Après ce n'est que mon avis, cela ne devrait pas être suffisant pour de l'orage.-_-

  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Salon-de-Provence (13) (alt : 60m) et Gap (05) (alt : 780m)

Topic assez calme au vu des événements à venir dimanche...

Nouveau coup de mistral parfois tempêtueux en vallée du Rhône.

Encore une fois, des rafales à 110/115km/h ne sont pas exclues... Et même si on sera un cran en dessous du 5 Mai, ces rafales s'annonces remarquables ! Puisque avant le 5 Mai dernier les records en Mai c'était 105km/h... Comme quoi, on s'habitue vite aux records..

Par contre et au niveau statistique, 2 tempêtes de mistral en 1 semaine en plein mois de Mai c'est clairement complètement hors norme... On sort du biais statistique et par la grande échelle.

Cette année 2019 a quelque chose de très étrange quand même.... Comme si plus rien n'était de saison.

  • J'aime 6

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Fréjus - Saint Raphael (83)

Oui ce printemps donne vraiment l'impression de tourner en rond.

Mistral à répétition, les températures qui évoluent peu depuis le début du printemps, et toujours rien de bien intéressant en vue sur le long terme.

Avec l'approche de l'été météorologique, j'espère quand même que la synoptique va un peu changer...

 

En attendant petit effet de foehn à attendre aujourd'hui et demain sur l'est Var et l'ouest des AM, avec peut être enfin le premier jour de chaleur par ici.

Edited by Twister83
  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Aubagne (13400)

Résumé pour les 5 prochains jours :

 

Samedi : La zone de basse pression quitte le nord de la France, un anticyclone gonfle sur le proche Atlantique et gagne vers le NE. Une dépression s'installe sur le sud des Alpes.
Orentation du vent au NW, excepté sur l'extrême est de notre région. Le vent se renforce au fil des heures et devient fort la nuit.
Les températures oscilleraient entre 20 et 24°C en plaines.

 

Dimanche : l'anticyclone s'installe durablement sur le sud de la mer du Nord. La dépression resiste sur l'ouest du golfe de Gênes. Un fort gradient de pression est présent sur 13, 83, 04 et 05, et, dans une moindre mesure, le 06.
Mistral et Tramontane fort à localement tempêtueux, notamment sur PACA, Mistral élargi la nuit et le matin donc puis devenant de plus en plus rhodanien. ICON et IFS alerte sur la possibilité de violentes rafales sur E13, 83, W04 notamment mais des rafales à + de 90/100 km/h sont unamiment prévus, le gradient de pression étant maximal sur ces zones. L'après midi, en devenant rhodanien, la vallée du Rhône connaîtrait ses rafales les plus fortes, 80/90 km/h, très localement + de 100 km/h alors que la CA retrouverait le calme. Idem pour le Roussillon avec la Tramontane. Violentes rafales sur les crêtes alpines.
En Corse, le sud serait d'abord concerné (vent d'ouest) avant sa généralisation au secteur N à NE.
Instabilité possible sur E-PACA et la Corse, avec une CAPE < 500 J/kg et une relative divergence d'altitude.
Le matin, effet de foehn, notamment sur la CA, maintenant les températures. Après-midi : un peu plus frais (1 à 3°C) au vent que la veille sauf les zones foehnées telles que la CA.

 

Lundi : plus de 1040 hPa sur le sud de la mer du Nord, moins de 1010 hPa entre Sardaigne et Sicile. Les températures pourraient dépasser les 30 °C sur une grande moitié SW de l'Ibérie, voire 35 °C dans l'extrême sud et inférieures à 10 °C sur nos frontières du NE et en Allemagne. Fortes pluies sur l'Italie, au vent de E et NE, en lien avec la dépression sur le sud de la mer Tyrrhénéenne.
Le vent devrait ne souffler que modéremment. sauf en vallée du Rhône où il pourrait se maintenir à niveau fort (mais plis faible que la veille). Sur E-PACA, le vent s'orienterait au NE ou à l'E en cours de journée. La Corse pourrait essuyer des vents forts sur sa façade orientale.
Les températures remonteraient à nouveau à la faveur d'un mistral moins présent, excepté sur E-PACA où les nuages limiterairent cette hausse. En Corse, averses en lien avec l'épisode pluvieux en Italie.

 

Mardi : vaste anticyclone restant centré sur la mer ddu Nord, complexe dépressionnaire des Balkans aux Baléares.
Le vent s'intenfierait temporairement, Tramontane et Mistral rhodanien, vent de NE sur E-PACA et en Corse.
PACA pourrait être concernée par un retour d'est, aux quantités très variables (IFS +). Pluies en Corse sur la façade occidentale ?
Il ferait assez chaud sur LR, plus frais, voire vraiment frais sur PACA avec nuages et averses (dépendra de la couverture nuageuse, de la présence effective de précipitations, ...).

 

Mercredi : les centres d'action bougeraient peu mais le gradient de pression se relacherait.
Il pourrait faire chaud, avec + de 25°C sur des zones assez étendues ou plus frais que la veille ... De petits changements de synoptiques aux grands effets locaux !
Le vent deviendrait faible en toute zone.
Encore de l'instabilité sur les reliefs, principalement alpins.

 

us_model-en-999-9-zz_modez_2019051000_48_1162_520.thumb.png.0361a70ba4a4324de7bc5414a9688e5e.png

 

us_model-en-999-9-zz_modez_2019051000_96_1152_520.thumb.png.c87d33d0cbaeecdf2a2a76415a73841c.png

  • J'aime 8
  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Sauteyrargues (Hérault)

Je rejoins  @Iefan , rien d'exceptionnel sur les valeurs de vents attendues, d'un bon niveau cependant, ce sont les valeurs relatives à la climatologie qui seraient intéressantes à situer dans une distribution normale, surtout répétées après les récents records de dimanche dernier.

 

Au premier ordre, GFS 0.5° capture sur cette coupe longitudinale qui passe en vallée du Rhône (Alger - Dijon) en début d'épisode les vitesses verticales et l'inclinaison remarquable des isentropes juste après le 45è// soit approximativement au niveau de Montélimar.

 

886440709_Annotation2019-05-10224030.jpg.1bc400fa9a30f93349d3a9e18e147b83.jpg3_42_L_5_5_B_34_71.gif.9479e828bd0e27ea67b93f62353e43ca.gif2_42_L_5_5_B_34_71.gif.df649175f8a7d766a22e9d56073c8a4d.gif

 


Cette analogie à un ressaut hydraulique marque l'accélération critique du flux (des vents) et la création d'un jet de basses couches ainsi que la probable génération d'ondes de reliefs secondaires qui pourront être mise en évidence par la modélisation haute résolution (AROME par ex).
L'inclinaison des isentropes (lignes d'égales températures potentielles, vous savez celles qui se conservent ^_^) délimite très nettement le gradient d'HR (effet de foehn), les valeurs fortement positives de vitesses verticales et l'existence de la convergence horizontale de masse depuis la tropopause qui force la subsidence (lignes pointillées, valeurs négatives).

Voici aux premières heures dimanche l'évolution du gradient de pression modélisé par AROME  et  cette formidable "surpression" exercée sur les Alpes 9_9

 

anim_ujp2.thumb.gif.3be1d616362ecc5a4df576b443657b12.gif

Edited by calou34
  • J'aime 3
  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Sauteyrargues (Hérault)

Une estimation plus avancée des valeurs de vents max modélisées par AROME 1.3 00Z (~ 110 km/h).
Soit les secteurs théoriquement les plus affectés demain en fin d'après midi.
On voit à cette échelle se dessiner les effets de canalisation et d'accélération autour du Ventoux, du Lubéron et des Alpilles.

https://www.infoclimat.fr/modeles/cartes_arome_arpege.php?model=AROMEhr&run=latest

 

5cd6a2c4a11b1_carte.jpg

 

  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Sallèles d'Aude

Icon voit des pointes à 105-110 km/h entre Camargues, Alpilles, Berre et Orange en gros. 

 

Je pense que vu son coup de poker sur l’épisode de dimanche dernier il n’est pas à mettre de côté, même si il exagère souvent les valeurs près des sommets. 

  • J'aime 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Aubagne (13400)

Entre mardi après-midi et mercredi matin, un retour d'est actif concernerait PACA et la Corse.

 

Une GF glisserait le long de  nos frontières de l'est et transiterait par PACA.

Une dépression de surface entre Var et Sardaigne basulerait le flux à l'est, plus  à l'ouest, le flux resterait au NW.

 

Pour l'heure, IFS et ARPEGE sont les plus incisifs, vient ensuite GFS // puis GFS et UKMO et enfin ICON dans un flux de N généralisé plutôt inhibiteur.

L'intensité de ce retour d'est dépendra de la vigueur de l'ano basse et du creusement de surface.

  • J'aime 2
  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...