Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Recommended Posts

Posted

Location : Combs la Ville (77) en limite de Plateau

Bonjour,

 

J'ouvre un topic ici. Il a été ouvert dans la suivi IDF et ce n'est pas le bon endroit.

 

Alors voila, j'ai en ma possession un SPIEA sans éprouvette. Ma question est la suivante :

 

L'éprouvette a un volume donné de plastique. La cuve principale elle est graduée (de 0 à 100mm). Mais cette graduation est prévue avec l'éprouvette dans la cuve principale. Aussi, si on utilise la cuve sans l'éprouve, la niveau de l'eau dans la cuve doit donc etre plus bas (volume de l'éprouvette en moins) et donc sous estimer la quantité réelle d'eau tombée. (j'espère être compris).

 

Pourtant, dans le Topic IDF, on m'a montré un tableau d'équivalence sans l'éprouvette. Et la surprise, cela semble être l'inverse, pour 60mm relevé, cela fait en fait réellement 58,7mm.... Autrement dit, l'inverse de ce que je pensais.

 

Je vous mets le tableau, c'est peut être moi qui ne le comprend pas bien

 

http://www.meteo-rhone-loire.org/wp-content/upload/Tableau_Correction_SPIEA.pdf

 

Merci à tous pour vos éclaircissements ! 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : 16420 Brigueuil - 250 m

Bonsoir

Les graduations sur la cuve principale sont prévues sans éprouvette.

Donc, la lecture sur la cuve doit se faire éprouvette retirée, c'est d'ailleurs précisé sur le tableau de correction.

Personnellement, j'ai un SPIEA avec éprouvette et lorsque le volume dépasse 8,2 mm (contenu de l'éprouvette), je transvase la cuve dans l'éprouvette

qui a une résolution de 0.1 mm.

  • J'aime 3
  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

@  Dammatrix:

 

(je possède un SPIEA avec éprouvette).

 

Je fais un résumé succinct du mode d’emploi livré avec mon pluviomètre pour déterminer la hauteur d’eau.

Trois cas de figure.

 

1• L’éprouvette graduée interne n’est pas entièrement remplie: d’évidence, on lit la hauteur d’eau sur les graduations de l’éprouvette.

 

2• L’éprouvette graduée interne est entièrement pleine et une partie du seau contient de l’eau: il est conseillé de transvaser le contenu du seau dans l’éprouvette et de noter et additionner les hauteurs successives d’eau lues. Un risque d’erreur existe en se plantant dans le nombre de transvasements et des gouttes perdues…

 

3• L’éprouvette graduée interne est entièrement pleine et une partie du seau contient de l’eau: la méthode la plus simple (que j’utilise) est de vider l’éprouvette dans le seau et de lire l’échelle gravée sur le seau. Ensuite, on devrait, pour bien faire, utiliser le tableau de correspondance pour obtenir une mesure pile-poil…. au quart de goutte près! Mais bon, c’est jouer sur des pouillèmes -à mon avis- au vu des gouttes qui restent collées par capillarité sur le pluvio.

 

Donc en conclusion, tu ne devrais pas te préoccuper du volume déplacé par le corps de cette éprouvette que tu ne possèdes pas. Tu peux lire directement les hauteurs des précipitations sur les graduations du seau.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Combs la Ville (77) en limite de Plateau
il y a 29 minutes, Neness064 a dit :

Bonsoir

Les graduations sur la cuve principale sont prévues sans éprouvette.

Donc, la lecture sur la cuve doit se faire éprouvette retirée, c'est d'ailleurs précisé sur le tableau de correction.

Personnellement, j'ai un SPIEA avec éprouvette et lorsque le volume dépasse 8,2 mm (contenu de l'éprouvette), je transvase la cuve dans l'éprouvette

qui a une résolution de 0.1 mm.

D'accord merci, je ne le savais pas. Donc n'ayant pas d'éprouvette, je peux me fier aux graduations de la cuve. 

 

Je te remercie pour ces précisions. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Sciez
il y a 50 minutes, Dammatrix a dit :

D'accord merci, je ne le savais pas. Donc n'ayant pas d'éprouvette, je peux me fier aux graduations de la cuve. 

 

...presque!  Il faut donc bien corriger la lecture de la graduation de la cuve (sans éprouvette)   selon le tableau de correction.

Pour des raisons qui m'échappent, et compte tenu du prix d'un SPIEA, le constructeur n'a visiblement pas envie de  fournir des pluviomètres avec une graduation exacte...!!!  

Et ceci pour un pluviomètre qualifié de référence...

  • J'aime 3
  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Verneuil sur Seine 78 Yvelines - Altitude 40m

Bonsoir

En complément de ce qui a été dit plus haut, il faut quelques manipulations pour prendre le coup de transvaser la cuve dans l'éprouvette.

Après de bonnes pluies comme ces dernières heures chez nous, il y a de l'eau sur la collerette extérieure qui maintient l'éprouvette et le cône qu'il ne faut pas compter...

Une habitude qui se prends vite après quelques manipulation hors calcul de précipitations ;)

 

La lecture du SPIEA me semble plus aisée avec cette éprouvette il me semble... une question d'habitude ?

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Gif sur Yvette (plateau, alt. 163 m). NO Essonne. 30 Km SO de Paris.
Il y a 3 heures, jackT a dit :

 

...presque!  Il faut donc bien corriger la lecture de la graduation de la cuve (sans éprouvette)   selon le tableau de correction.

Pour des raisons qui m'échappent, et compte tenu du prix d'un SPIEA, le constructeur n'a visiblement pas envie de  fournir des pluviomètres avec une graduation exacte...!!!  

Et ceci pour un pluviomètre qualifié de référence...

 

Je croyais cette vielle polémique abandonnée depuis longtemps !?

 

La surface du SPIEA étant fixe (et mesurable facilement), il suffirait de contrôler la hauteur des graduations avec le volume précis d'une éprouvette de laboratoire.

 

La simplicité de la manip est gage de sa précision.

 

Personne ne l'a fait ?

 

(personnellement je n'utilise pas de SPIEA)

Edited by mm91

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Gif sur Yvette (plateau, alt. 163 m). NO Essonne. 30 Km SO de Paris.

Pour préciser les choses (pour moi aussi !):

 

Pour Dammatrix:

comme déjà dit ci-dessus, pour la lecture sur la cuve principale (si elle contient de l'eau !) on doit retirer l'éprouvette.

 

Ceci étant fait, il existe une vielle polémique sur l'exactitude des graduations de cette cuve principale:

il semble qu'autrefois il était livré avec l'appareil un tableau de "correction" qui n'est plus livré maintenant (?)

 

Mon point de vu est le suivant:

 

dans la mesure ou le tableau de correction ne donne pas l'incertitude de cette correction, celui-ci n'a aucune valeur.

En effet, il est fort probable que la mesure (que je préconise dans mon post précédent) ne soit pas très reproductible pour un tas de raisons.

 

Je pense que c'est pour cette raison que le fabricant a abandonné le tableau de correction.

 

Il y a des chances que cette correction (éventuelle) entre largement à l'intérieur des dispersions géométriques du pluviomètre par exemple (dispersion au moulage entre autres).

 

Je pense donc qu'il faut s'en tenir aux graduations (sans correction).

 

Un seul regret: que le fabricant ne donne pas clairement l'incertitude de ces graduations.

C'est à dire la précision intrinsèque de son pluviomètre (1)

(le LNE la donnerait certainement !)

 

Pour approfondir le sujet je pense que la manipulation consisterai, comme dit précédemment, à comparer avec une éprouvette de laboratoire, mais surtout en faisant suffisamment de mesures dans des conditions différentes (2) pour mesurer la dispersion (le fameux écart-type !)

Et en faisant ces mesures pour chaque pluviomètre, ou par prélèvement aléatoire pour avoir la dispersion totale.

 

Voir aussi éventuellement ce post:

https://forums.infoclimat.fr/f/topic/52081-pluviom%C3%A8tre-spiea/

 

 

(1) hors incertitude due à l'environnement qui est un problème différent.

 

(2) température, prise en compte ou non du ménisque, des gouttes collées, erreurs de lecture, etc.

Edited by mm91

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, mm91 a dit :

Je pense donc qu'il faut s'en tenir aux graduations (sans correction).

 

 

 

Bonjour,

 

Non, non et non

 

même la table est fausse !

Faites le test

lisez la valeur sur le seau après avoir enlevé l'éprouvette et transvasez dans l'éprouvette (sans en laisser tomber à coté) et comparez

ces deux valeurs avec le tableau

 

Pour ma part je lève toujours environ 10% de la valeur du seau ce qui donne à très peu de chose près la vrai valeur après transvasement dans l'éprouvette!

 

@+

 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Gif sur Yvette (plateau, alt. 163 m). NO Essonne. 30 Km SO de Paris.
Il y a 2 heures, Metamiga a dit :

 

Bonjour,

 

Non, non et non

 

même la table est fausse !

Faites le test

lisez la valeur sur le seau après avoir enlevé l'éprouvette et transvasez dans l'éprouvette (sans en laisser tomber à coté) et comparez

ces deux valeurs avec le tableau

 

Pour ma part je lève toujours environ 10% de la valeur du seau ce qui donne à très peu de chose près la vrai valeur (?) après transvasement dans l'éprouvette!

 

@+

 

 

Mais comment sais-tu que c'est l'éprouvette qui est juste ?

 

d'où la nécessité de comparer avec une éprouvette de laboratoire,

mais quitte à en acheter une, autant y mettre dessus un cône de forme adhoc et de surface connue (cône SPIEA par exemple !), et de convertir les volumes en hauteur en divisant par la surface. . . . .

 

 

Petit calcul:

une éprouvette de laboratoire est donnée pour une précision de 1 ml

(le niveau doit être lu en dessous du ménisque)

Un cône de SPIEA fait 400 cm² de surface (à vérifier pour le cône utilisé)

 

h = V / S

 

1ml = 1 cm3

h = 1/400 en cm

h = 0.0025 cm

h = 0.025 mm

 

la précision d'un pluviomètre fait avec une éprouvette de labo et un cône SPIEA  serait donc de ±  0.025 mm

(merci de vérifier mon calcul !)

 

 

Edited by mm91

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 34 minutes, mm91 a dit :

 

Mais comment sais-tu que c'est l'éprouvette qui est juste ?

 

 

Alors là effectivement je  pars du principe que la mesure de l'éprouvette est juste sinon on est mal !

A savoir que cela fait depuis les années 70 que M.F. relève les valeurs dans l'éprouvette le plus souvent pour les petites pluies et préconise de vider le seau x fois dans l'éprouvette si l'eau déborde de cette dernière....

 

Ce qui surprend par contre c'est que ce tableau correcteur soit faux

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Sciez
Il y a 2 heures, Metamiga a dit :

...

même la table est fausse !

Faites le test

lisez la valeur sur le seau après avoir enlevé l'éprouvette et transvasez dans l'éprouvette (sans en laisser tomber à coté) et comparez

ces deux valeurs avec le tableau

 

 

Je viens de faire cette opération mais à l'inverse :  j'ai rempli l'éprouvette (sortie du cône)  jusqu'à son trop-plein (= 8.2 mm) et je l'ai versée dans le cône initialement vide.

2 éprouvettes (16.4mm)  : lecture sur la graduation du cône : 17mm - valeur corrigée  16.5mm  soit différence avec mesure éprouvette : +0.61%

3 éprouvettes (24.6mm)  : lecture sur la graduation du cône : 25mm - valeur corrigée  24.3mm (-1,22%)

4 éprouvettes (32.8mm)  : lecture sur la graduation du cône : 34mm - valeur corrigée  33.2mm (+1.21%)

5 éprouvettes (41mm)  : lecture sur la graduation du cône : 42mm - valeur corrigée  41.1mm (+0.24%)

 

Donc les valeurs corrigées d'après le tableau sont justes, et j'imagine que le fait de transvaser plusieurs fois l'eau du cône dans l'éprouvette doit vraisemblablement aussi générer des erreurs ce cet ordre.

 

 

  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Non c'est pas possible !

 

et en faisant l'inverse sans tomber d'eau ?

 

 

20190512_172914_21.JPG

20190512_172925_22.JPG

20190512_172937_23.JPG

20190512_172952_24.JPG

  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Sciez
il y a 29 minutes, Metamiga a dit :

Non c'est pas possible !

 

et en faisant l'inverse sans tomber d'eau ?

 

 

 

 

 

 

  Voici la procédure dans le bon sens, ce qui d'ailleurs revient exactement au même:

 

J'ai rempli le bac du SPIEA (sans l'éprouvette) jusqu'à la graduation des 22 mm, correspondant donc après correction à 21.3 mm.

 

J'ai transvasé cette eau en 4 fois dans l'éprouvette :  6mm + 6.1mm + 6.1 mm + 3.3 mm  soit un total de 21.5 mm, soit +0.94%

  • Surprise 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Combs la Ville (77) en limite de Plateau

Et bien, je ne pensais pas faire remuer autant de poussière ^^  c'était doc utile.

 

En gros, la cuve surestime un peu.... pour un pluviomètre à près de 100€...... et validé par MF.... bref.

 

Merci pour vos retours. 

  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Le Perreux-sur-Marne (94)

Bonsoir, 

 

Sacrée surprise en lisant le topic de ce fameux pluviomètre! Avec cette histoire de tableau de correction et de transvasement du sceau dans l'éprouvette pour avoir un résultat "juste"...

 

Je ne veux pas remuer encore plus de poussière au point de vous faire éternuer, car vu le maximum "d'écart" relevé (1,2 mm) par Jack pour le test à 32,8 mm avec l'éprouvette, c'est vraiment chercher l'aiguille dans une étable toute entière!

 

Je comprends votre désir de connaître le pourquoi du comment, mais est-ce que cela en vaux le coup pour "1,2 mm?"

 

Les erreurs sont bien plus élevées sur l'emplacement du pluviomètre lui-même et celles des conditions météo, comme le vent, l'évaporation par forte chaleur...

 

En lisant la notice d'utilisation SPIEA plus haut je me dis que vraiment on aime chercher la complication là où elle n'a pas lieu d'être.

 

Finalement c'est ultra-compliqué de faire......simple....😋

  • J'aime 4

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...