Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Tristan06

Réveil de la saison orageuse - Côte d'Azur

Recommended Posts

Posted (edited)

Location : Grasse (06), 300m d'alt.

La saison se lance petit à petit dans le Sud avec les premiers orages e masse d’air chaude, les convections printanières et tout ce qui va avec.. Sauf la chaleur.

Les mois de février et Mars ont été particulièrement cléments et anticyclonique. Avril semblait changer la donne.
Le 4 avril une dégradation orageuse concerne le Sud-Est, en journée alors que de fortes cellules préfrontales et grêligènes se forment sur le 06, une tornade touche Villeneuve-Loubet, je l’observerai de loin sans pouvoir prendre de photos. Des orages devraient remonter en soirée sur le littoral, placé à Théoule j’attends leur développement. Ils passent d’abord au large, puis semblent remonter plus vers l’Est, déplacement à Antibes donc.
Après de longues heures d’attente entre les fortes averses avec des flashs diffus une cellule se démarque vers 00h et remonte sur le Cap, je lance les poses sans grande conviction tellement l’activité est anarchique, le plafond est bas, plusieurs cellules sont susceptibles d’impacter au radar, ça flash une fois en mer, une fois dans l’arrière-pays, c’est le bordel.  Après quelques poses sans la moindre activité électrique un flash me surprend, un double impact tombe dans le cadre, enfin !

1/

CEa5.jpg

 

Il ne fallait pas le louper, la cellule me concerne la minute suivante, fortes pluies et grêle, le front passe avec toujours des impacts de temps en temps mais impossible à capturer. Je rentrerai dans la demi-heure suivante.

3 jours plus tard, le 7 avril, première situation diurne de l’année, des cellules sont prévues de se développer par évolution diurne dans le centre Var. Placé près du Luc j’observe avec mon compère Varois une cellule exploser devant nous. Le rideau devient compact et le tonnerre ne tarde pas à se faire entendre, que ça fait du bien de retrouver ces ambiances ! La foudre sort de temps en temps :

 

2/

CEa8.jpg

 

 

La pluie nous rattrape par la suite et tout devient mou, on sent qu’il manque encore un peu de chaleur. La chasse se terminera aussi vite qu’elle a commencé.

Les dernières chasses restent en demi-teinte avec peu de clichés exploitables..

 

3 jours plus tard encore une fois, une situation diurne bien plus dynamique se met en place, de forts orages sont susceptibles de se former.. sur le Var pour changer !
La dégradation devrait se dérouler en deux temps, des cellules devraient se développer en début d’après-midi entre l’Ouest 06 et le centre Var avec un balayage en fin de journée bien plus actif d’Est en Ouest.
Je me place donc près de Carcès en début d’après-midi alors que des cellules semblent se développer le long d’une ligne Fayence/Le Luc, je dépasse de très belles bases ayant toujours dans l’idée d’intercepter le plus gros plus au Nord du Var en deuxième partie d’après-midi. Oui mais voilà les cellules sont de plus en plus intéressantes alors que je les dépasse.  Je suis à peine trop au Nord à Carcès, du mauvais côté de la convection. Néanmoins quelques manifestations électriques sont observables derrière les collines :

3/

CEas.jpg

 

C’est pas folichon, d’autant que la convection explose bien plus au Sud que prévu. Dilemme donc, pousser au sud et prendre le risque d’aller trop au Sud et que la convection se tasse le temps d’y arriver ou rester sur mon intuition du Verdon.. Oui mais le ciel n’est pas folichon au Nord, pas folichon du tout et les enclumes commencent à couvrir le ciel.. Ok mais c’est risqué de partir au Sud..

Mon compère m’appelle et me dit que de fortes cellules se forment au Sud de Brignoles avec une grosse activité électrique, je reçois des photos d’un puissant orage stationnaire sur Fayence ( à 10km de chez moi).. Je suis bien dégouté, me retrouvant au milieu, le c*l entre deux chaises. Tant pis je reste sur mon intuition et me dirige vers le Verdon, d’autant qu’au satellite une zone reste sous le soleil dans l’extrême Nord-Ouest Var. Direction Saint-Julien, village dominant ce secteur.
Sur la route je regarde désespérément le radar plus au Sud avec de puissantes cellules orageuses entre Brignoles et Fayence.. et si j’étais resté là bas ? J’aurais eu le temps d’intercepter de forts orages finalement..

Arrivé sur Saint-Julien le soleil est là, une cellule convective stagne sur Valensole mais sans foudre, d’autres cellules commencent à se former sur Manosque plus au Nord, mais assez peu actives.
Le ciel se couvre, une faible pluie tombe alors que des averses se forment progressivement un peu partout, le ciel n’est pas engageant.. Les minutes passent..

Des rideaux stagnent à peine plus au Nord avec des bases plus sombres par contre, la cellule sur Valensole commence à redonner de lourds coups de tonnerre, on dirait que finalement ça commence à bien se goupiller.

Puis un coup de tonnerre plus proche se fait entendre alors qu’il pleut sur mon point de vue, il semble venir du Nord, je cadre donc dans cette direction, un impact se montre rapidement !

4/

CEaV.jpg

 

Enfin un peu de foudre ! Oui mais c’est encore une fois anarchique, rien à voir avec ce que j’aurai pu avoir plus au Sud. Néanmoins plus les minutes passent plus quelque chose semble s’organiser sur moi. De lourdes bases se forment plus à l’Ouest alors que la pluie se renforce sur le point d’observation. Celui-ci est d’ailleurs le point culminant du village, on ressent que l’électricité augmente dans l’atmosphère, le poteau en fer à côté de moi commence même à grésiller, pas très rassurant. Vue vers le Nord-Ouest, pas de doute quelque chose se forme pile sur moi :

5/

CExd.jpg

 

Les bases deviennent charbonneuses alors que les intras résonnent au-dessus de moi, pas de foudre alors que l’orage est tout proche.. Quand ça veut pas !

 

Puis la pluie arrive, je suis trop exposé ici il faut que je me déplace, rapidement la grêle se montre, les conditions deviennent dantesques. J’avais repéré un parking avec une belle vue un peu plus bas, on va donc shooter de la voiture. La cellule est maintenant sur moi et explose au radar, le tonnerre se fait de plus en plus fréquent, la grêle redouble d’intensité. Puis un impact tombe plein cadre en contrebas, sauf que l’appareil est trempé, puis un deuxième, les deux photos sont ratées.. C’est pas vrai !

J’oriente mieux la voiture pour éviter de me faire rincer même dans l’habitacle, la foudre semble s’acharner devant :

6/

CExe.jpg

 

Ok là on commence à rattraper la chasse. Une puissante cellule semble stationner sur moi, je me retrouve rapidement sous le noyau électrique avec de la foudre qui devient fréquente. Quand tout à coup ..

7/

CEap.jpg

 

Rien que cette photo sauve toute la journée ! Les couleurs chaudes de la soirée donnent une magnifique ambiance alors que les rideaux de grêle passent les uns après les autres, la place passager est remplie de grêlons de 1cm de diamètre, mais le spectacle est trop beau !

L’orage commence à s’éloigner :

8/

CEaM.jpg

 

Mais est toujours bien électrique :

9/

CExf.jpg

 

Il durera encore une bonne quinzaine de minutes avec de la foudre plus noyée qu’auparavant, un dernier impact en fin d’orage pour l’ambiance avec encore pas mal de grêle au sol :

10/

CExP.jpg

 

Je rentre finalement bien content de ma chasse qui était pourtant très mal partie, une très bonne journée diurne, ça manquait !

Le temps redevient stable pour quelques jours par la suite mais une situation à retour d’est semble se profiler pour le 4/5mai. Plus les runs avancent et plus celui-ci s’annonce esthétique, un des plus beau depuis longtemps sûrement.

Une descente froide massive devrait rapidement déstabiliser la masse d’air entre Italie et 06 dans la nuit du 5 mai, tous les indices sont au vert pour une belle dégradation.

Après avoir hésité niveau placement le choix est fait de rester dans l’air sec pour avoir une belle vision des structures orageuses. En effet cela est typique des Retours d’Est par chez nous, la confrontation entre air très sec ( fin de Mistral) et air humide (vent de Sud-Est) offre l’opportunité d’observer des orages isolés en ciel clair, ça ne manquera pas pour cette nuit là une nouvelle fois.
Placé sur Antibes à 02h00 du matin le ciel est totalement dégagé avec un vent de Nord-Ouest modéré, un orage sur Gênes donne des flashs lointains et des cumuls s’agglutinent sur la Ligurie.
Petit à petit ils grossissent, un orage ne tarde pas à se former sur le littoral ligure :

11/

CExW.jpg

 

Progressivement la convection explose de partout sur la Ligurie, des cellules se forment de façon anarchique, une formidable décharge (pas passé loin du jet bleu) illumine toute la structure :

12/

CEx3.jpg

 

Puis rapidement cette convection explose à son tour, une cellule se forme derrière Vintimille, l’ambiance est superbe, un sommet pénétrant est observable, preuve de la forte convection :

13/

CExH.jpg

 

Puis, comme prévu la convection prend plus proche, sur le mon Agel, l’effet tremplin se met en place avec le vent de Sud-Est, les reliefs maritimes font leur effet et une cellule explose rapidement :

14/

CE0l.jpg

 

Petite explication :

15/

CEND.jpg

 

Alors que plus à l’Ouest à Antibes ( à à peine 10km de là) les étoiles rayonnent toujours autant et l’air est particulièrement sec. C’est ce qui fait le charme des retours d’Est, la confrontation entre air sec avec les restes de Mistral et le vent à dominante Est s’humidifiant sur la méditerranée permet d’observer clairement la convection et ses fonctionnements.

D’où le placement dans la zone Antiboise, c’est premièrement un point de vue qui permet d’observer une grande partie du département mais également une zone qui se retrouve toujours le plus longtemps dans la zone sèche des retours d’Est. Très rarement sur des années d’observation de ce type de situation sur ce point de vue j’ai pu me retrouver sous les précipitations trop rapidement.


Enfin bref, la convection continue et ce que cette cellule nous dit c’est qu’elle continue de se développer, les antennes de Radio Monaco se font foudroyer :

16/

CE0G.jpg

 

Les lueurs du jour commencent à se montrer à l’Est alors que la cellule s’avance vers Nice. Mais celle-ci perd d’un coup en intensité. La convection ne parvient pas à se maintenir, sûrement une poche d’air trop sec. Un dernier coup de foudre ramifié tombe près du col d’Eze :

17/

CE0S.jpg

 

Puis tout se tasse. Nous sommes un peu déçus de la tournure des évènements, le 06 aurait dû être bien plus concerné que ça d’après les modélisations. Le jour se lève et le ciel est néanmoins très instable sur tout le littoral à présent. La bascule d’Est est arrivée sur Antibes et un vent de face avec de la pluie froide incite mon compère à prendre le chemin du retour, anticipant la suite vers l’Esterel. Je reste néanmoins un peu plus longtemps ayant un léger sentiment qu’une cellule pourrait quand même se former à nouveau dans le coin vu l'aspect des bases au-dessus de moi.
Je retourne à la voiture, au chaud. Le temps de ranger tout le matos et de me déplacer un peu un flash me surprend, phares de voitures ou orage ? Le tonnerre qui suit me confirme mon intuition, ça reprend, mais derrière moi.

Une cellule explose rapidement au radar et se dirige vers Cannes, je fonce donc vers l’Ouest du Cap. Sur la route seulement des flashs aperçus mais un ciel bien instable avec un beau sillage turbulent. Arrivé à mon spot je cours pour installer le matos quand un magnifique impact ramifié tombe juste devant à 500m, vite les réglages et une petite prière pour que cela retombe dans la baie juste devant, je n’aurai pas à attendre longtemps, une formidable décharge m’aveugle :

18/

CENf.jpg

 

Les réglages sont bons, l’impact tombe à 1km, parfait !
J’aurai de la chance car ce sera les deux seuls ramifiés dans la baie, la cellule s’éloigne vers Cannes, nouvel impact très puissant sur l’île Sainte-Marguerite, la cellule va vite :

19/

CExh.jpg
 

Puis la pluie me concerne à l’arrière, je suis fatigué et j’ai froid d’autant que les impacts s’éloignent en mer, il est temps de rentrer.

Voilà pour cette première partie de printemps, la saison a du mal a vraiment se lancer mais quelques situations sortent déjà du lot cette année, à voir la suite, la fin de semaine prochaine s'annonce agitée !

Edited by Tristan06
  • J'aime 9
  • Merci 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Vernosc-les-Annonay à 5km à l'Est d'Annonay dans le Nord Ardèche (07)

Belle série ton coin me plait beaucoup faudra vraiment que je prenne le temps d'y descendre un jour de dégradation.
La 18 😍😍😍 Bravo !!

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Beaulieu (34)

Quel bonheur ces images ! ♥

Et merci pour l'explication !

 

Tout ça me donne hâte de retourner en chasse (même si c'est pas encore gagné !)

  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Montpellier

Ça fait plaisir de revoir ces reportages :) Même si ça reste encore poussif, tu as pu en tirer quelques belles choses et notamment ce magnifique retour d'est nocturne ❤️

Les deux dernières avec les reflets sur la mer, les couleurs, la composition avec le yacht... c'est parfait ! (ok il manque la trombe avec 😛)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Le Perreux-sur-Marne (94)

Punaise quelle séance photo!

 

Les 13, 14, 15 et 18 sont magiques, grand bravo ça fait plaisir!👏

 

Bonne soirée.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Mandelieu La Napoule

Je n'avais pas pris le temps de le dire plus tôt, mais félicitations pour ces photos Tristan ! :)

Vivement les prochaines ! Je dois bien reconnaître qu'à chaque orage qui passe aux abords du 83/06, j'ai un(e) petit(e) pensée/espoir que tu sois sur le coup pour nous régaler par la suite. :D

Encore bravo ! ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Paris / Senlis / Saint-Malo

Je sais vers quel sujet du forum me tourner... quand il manque d'orages par ici ! Bravo, c'est magnifique ! 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...