Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Du 03 Juin au 09 Juin 2019 - Prévisions météo semaine 23


Recommended Posts

Posted
Aubagne (13400)

Bonjour à tous !

 

L'animation ci-dessous couvre l'ensemble de la semaine, du lundi 03 à 00H au lundi 10 à 00H, vue par la dernière sortie (00Z) de l'ensemble européen (moyennes à 500 hPa). Des différences existent avec les autres ensembles disponibles, toutefois la synoptique ne change pas et tous s'accordent à cette échelle.

 

EPS_Z500_ANIM.gif.c5ed9e42061ce34f96740d71b5738f4c.gif

 

Nous avons une très lente progression vers l'est du thalweg qui est vu descendre assez sud, coincé entre la dorsale de l'AA vers le Groenland et le blocage sur le nord-est de l'Europe. alimenté par notre ancienne goutte froide (cf post d'hier).

 

Nous devrions ainsi connaître une semaine ponctuée de bouffées orageuses sur une bande SW-NE du pays, plus ou moins est ou plus ou moins ouest suivant l'axe et la progression que prendra le thalweg mais aussi plus ou moins puissantes et, pour le coup, je miserais pour un milieu de semaine avec une(des) pulsion(s) puissante(s) au moment où le thalweg serait le plus incisif, avant son comblement. Plus à lest, les évolutions diurnes devraient être marquées. Les orages pourront être très pluvieux, l'humidité disponible devant être importante.

 

Les températures vont s'en ressentir avec un dégradé NW - SE. À l'ouest, la fraîcheur risque d'être au rendez-vous, surtout sous les nuages alors que à l'est, la lourdeur devrait être de mise. Le midi-méditerranéen resterait au chaud toute la semaine.

 

La fin de la semaine reste encore plus incertaine, dépendante du comportement du thalweg, l'AA poussant pour le we, ramenant chaleur et beau temps.

Pour l'heure, le thalweg est toujours vu incisif pour vendredi avant son comblement samedi et surtout dimanche.

 

Évolution des 4 dernières modélisations d'EPS pour vendredi 06 juin 00Z, avec un écart-type qui fond comme neige au soleil et illustrant la franche descente sud de ce dernier :

 

EPS_Z500_SPR_ANIM_0706.gif.b6182b5bac80aab6fb152ff779665ef8.gif

 

GEFS suit le même chemin qu'EPS.  L'ensemble canadien s'est grandement rapproché de l'européen. Évolution des 4 dernières 00Z de GEM ENS :

 

GPS_Z500_SPR_ANIM_0706.gif.e32b4e383962dc953ca067ca4d2e0a07.gif

 

Évolution de GFS // (déterminsite) sur 6 modélisations, toujours pour le vendredi 06 à 00Z :

 

GFSPARA_Z500_ANIM_0706.gif.af44e42c0750c981d56ef11a93a77471.gif

 

Pour faire un large panorama des modélisations, ICON suit pour toute cette semaine, un schéma moins incisif avec un flux moins tranchant et davantage ouest que ces collègues. Moins frais et moins orageux. Ces deux dernières sorties pour vendredi 00Z illustre cette option, toutefois l'allemand tend timidement à rentrer dans le rang, si je puis dire. J'ai gardé le même site d'origine pour faciliter les comparaisons.

 

ICON_Z500_ANIM_0706.gif.a52d94b4ef2dc28ae0678003941330da.gif

  • J'aime 4
Link to post
Share on other sites

  • Replies 52
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Top Posters In This Topic

Popular Posts

Bonjour,   Une partie de la semaine du topic, semble assez bien cernée, du moins dans les grandes lignes pour notre pays, avec la dominance d'un flux de secteur Sud-ouest moyen, plus ou moin

12°C dans l'Orne, 34°C dans le Bas Rhin mercredi pm: ça promet!    

On arrive doucement mais surement vers la saison estivale, malgré quelques fluctuations, on se dirige vers une situation synoptique particulièrement intéressante pour des orages estivaux malgré une se

Posted Images

Posted
Sainte-Maure-de-Touraine (37) ( 30km au Sud de Tours)

On arrive doucement mais surement vers la saison estivale, malgré quelques fluctuations, on se dirige vers une situation synoptique particulièrement intéressante pour des orages estivaux malgré une semaine sous le signe de l'humidité avec plusieurs passages perturbés.

 

Les basses pressions actuellement situées sur le bassin Atlantique ce Vendredi, sont assez peu organisées. C'est d'ici ce week-end que celles-ci semblent prendre de la vigueur en remontant sur la Grande-Bretagne et en cherchant à se creuser progressivement. 

 

Pour ce début de semaine, ces basses pressions semblent venir se caler entre Islande Grande-Bretagne et Scandinavie, de l'autre côté de l'océan, un minimum, vaste mais assez peu organisé, s'opère sur la région du Québec occasionnant une forte poussée de hauts géopotentiels sur la partie Ouest du bassin Atlantique. On pourrait alors assister à l'établissement d'une vaste dorsale d'altitude, entre les Açores et la baie de Baffin ( à l'Ouest du Groenland ) à partir de Mardi. Pendant ce temps-là en Europe, un cut-off semble s'isoler pendant un petit temps sur l'Europe centrale tandis qu'une cellule anticyclonique présente sur l'Est du continent, se décale doucement vers la Russie, laissant ainsi de la place pour la circulation des basses pressions qui ondulent entre Grande-Bretagne et Scandinavie. 

 

2021035375_Sanstitre.thumb.png.c0d76cf591b08e26c03daa3a82920bad.png

 

Petit point sur les orages attendus Lundi. Dors et déjà à partir de Dimanche, on entrevoit une belle petite dégradation orageuse par flux de Sud-Ouest des régions centrales au Nord-Est, à l'avant d'un front mal dessiné sur l'extrême Nord. Pour la journée de Lundi, une forte instabilité semble se mettre en place sur les régions du Nord-Est jusqu'au Centre-Est. A l'approche d'anomalies thermiques à l'avant d'un axe de forçage plus à l'Ouest, des orages potentiellement forts et très pluvieux, semblent se dessiner pour ces secteurs entre l'après-midi et la soirée de Lundi.

Cependant, restons sur nos gardes par rapport à l'intensité de ces orages, les modèles trahissent la présence d'une forte CIN jusqu'en début d'après-midi provoquée par une importante MOISTURE liée au passage du faible front qui apporte beaucoup d'humidité dans les basses-couches sur le Nord-Est. Effectivement, l'instabilité près du sol atteint de hautes valeurs avec une SBCAPE dépassant facilement les 2500 j/kg de manière général pour des indices de soulèvement s'élevant jusqu'à -9K voir -10K. On observe une poche de très forte instabilité sur la Franche-Comté avec des valeurs de +3000 j/kg et jusqu'à -11K. Mais tenons compte de l'instabilité latente liée à une forte advection de Theta'W à 850 hPa ( jusqu'à 20°c  sur certains secteurs ), ce qui accentue évidement les valeurs d'instabilité. 

 

nmm-7-81-0.thumb.png.e852a7cb71547dbf15393080aeeded22.png

 

663560914_Sanstitre2.thumb.png.7f2dd166610bd0c91f28d68975befe88.png

 

Revenons à ce qui nous intéresse, en reprenant la synoptique à partir de Mercredi. On assiste à plusieurs centres d'action idéalement placés pour mettre notre pays dans une situation de temps doux et instable. On a la dorsale d'altitude sur l'Atlantique, pilotée par l'anticyclone des Açores, puis l'autre dorsale qui évolue au sein d'un autre anticyclone plus à l'Est de l'Europe. En ce milieu de semaine, le cut-off d'altitude présent en Europe centrale, semble se résorber petit à petit avec la remontée des hauts géopotentiels jusque sur la Scandinavie d'ici Vendredi, mais également le possible établissement d'une dorsale secondaire depuis l'Afrique du Nord jusqu'en Europe centrale.

 

Sur le proche Atlantique, les basses pressions se résorbent légèrement évoluant dans une profond talweg bien constitué, qui s'étend du Nord du Groenland jusqu'en péninsule Ibérique. Entre Mercredi et Vendredi, ce talweg devrait nous apporter plusieurs pulsions douces voir chaudes sur le pays, avec un flux orienté Sud, occasionnant la remontée d'air chaud venant du Maghreb. Cependant, il faut surveiller le placement de ce talweg puisqu'il se trouve trop proche de notre pays, il pourrait nous apporter de l'air un peu plus océanique et donc plus humide. On remarque déjà que l'extrême Ouest du pays pourrait être influencé par un air un peu plus marin alors que l'Est du pays se retrouverait au cœur de ces pulsions avec des maximas pouvant atteindre les 28-30°c, tandis que dans l'Ouest, les 25°c seraient à peine atteint, ce qui reste tout de même fort agréable. 

 

Prenons 2 exemples types de ce scénario avec les ensemblistes de GEFS

 

  • Brest (29) : Après une belle période de bonne petite douceur attendu d'ici ce week-end ( jusqu'à +20°c très localement ), la tendance est à la baisse progressive liée à la présence d'humidité en raison de la proximité de certains fronts pouvant se frayer un chemin sur notre pays. En moyenne, les températures pourraient ne pas dépasser la barre des 15°c sur l'ensemble de la semaine. A partir du 6-7 Juin, on commence à remarquer quelques fluctuations du run GFS avec peut-être, des températures pouvant légèrement grimper, mais le scénario reste isolé et minoritaire. 
  • Strasbroug (67 ) : On remarque une très nette différence n'est-ce pas ? Le flux de Sud chaud serait beaucoup plus important sur l'Est du pays, occasionnant ainsi une hausse du mercure. La situation reste assez stable jusqu'au 6-7 Juin également, avant des écarts-types devenant plus importants pour la fin de semaine et le week-end ( probables orages ). On voit que les températures peuvent dépasser facilement les 25°c avec des pointes pouvant atteindre 28°c. Certains scénarios entrevoient des températures pouvant grimper jusqu'à 30°c, bien évidement, tout cela semble bien au-dessus des normes de saison. Tout dépendra du placement de ces basses pressions sur le proche Atlantique, ainsi que l'orientation du flux. 
Tout au long de la semaine, plusieurs perturbations pourraient remonter du Sud-Ouest au Nord-Est. Des perturbations parfois ponctuées d'orages, ces fronts pourraient apporter de fortes pluies à certains endroits où il y en a déjà eu pas mal, les sols pourraient alors avoir du mal à ingurgiter toute ces pluies, ce qui laisse à craindre de fortes accumulations d'eau localement. On distingue un axe qui pourrait s'étirer des régions centrales au Nord-Est, on verra si cela bouge sur les prochaines réactualisations. 

 

 954544927_Sanstitre3.thumb.png.ff9bc19609f16d993ab1a7b161b2e37e.png

 

Pour le week-end, plusieurs scénarios se dégagent, donc autant dire que la situation reste très floue à cet échéance. Cependant, on en tire quelques hypothèses. La masse d'air pourrait devenir plus instable avec une invasion d'air probablement plus frais par l'Ouest en raison d'un basculement du flux à ce secteur. Pour cause, le talweg semble se résorber, obligeant le minimum à se décaler, et celui-ci semble remonter ver l'Islande alors que l'anticyclone reste ancré aux Açores. Sur l'Europe, une vaste dorsale pourrait se mettre en place au sein d'un puissant anticyclone, progressivement, ces hautes pressions pourraient gagner le pays pour la fin du week-end. 

Néanmoins, un week-end sous le signe de l'humidité et de l'instabilité, avec un risque de nombreuses pluies et d'orages potentiellement actifs.

 

precip_temp_wind_eur_88.thumb.png.fe8c9675437f9cdd0636db0af4fcabc9.png

 

Pour terminer, en terme de comparaison, les ensemblistes de CEP s'accordent légèrement avec l'Américain. L'axe de talweg reste bien dessiné, mais peut-être un peu étiré que sur GFS ( jusque dans le golfe de Gascogne, alors qu'il s'étire jusque sur le Sud de l'Espagne avec GFS ). On remarque également qu'il anticipe un peu moins le retour des hautes pressions pour la toute fin du week-end, mais les signaux suggèrent un retour progressif de ces hautes pressions mais que d'ici le courant de la semaine suivante. Un petit point à noter sur la modélisation de ICON qui entrevoit le passage d'une dépression dynamique et bien creuse en milieu de semaine sur la Grande-Bretagne. On se retrouve alors avec un masse d'air refroidie sur l'Ouest, mais très chaude sur l'Est, laissant alors apparaître un important conflit de masse d'air, mais ce scénario reste très minoritaire. ARPEGE est un peu dans le même cas de figure mais de manière moins importante.

 

Le scénario de GFS semble bien probable, même si CEP à quelques divergences, il suit le même chemin, tandis que les autres semblent beaucoup plus isolés. On se dirigerait alors, vers une semaine humide, instable et douce, voir chaude. Des pluies parfois assez fréquentes et des orages pouvant être forts et très pluvieux, dans une masse d'air où les températures peuvent atteindre les 30°c dans l'Est et ne pas dépasser la barre des 15°c sur la Bretagne, autant dire que la semaine risque d'être très contrastée et agitée !

 

gh500_20190531_00_144.thumb.jpg.36c73188fcc50c612658d710f6cfef9e.jpg

 

overview_20190531_06_105.thumb.jpg.305aa0c61083b59df1382161d6fa9934.jpg

174-777.gif

  • J'aime 7
  • Merci 4
Link to post
Share on other sites

Posted
Paris 75105, LagardeFreinet-Var, Pontarlier-Doubs, Fresse/Moselle-Vosges

inhabituelle … ?

oui et non

On constate que le plus faible courant de sud ouest, sans même une dépression au large du Portugal, va nous apporter des Tx de 32 ou 33° en Idf ou Bordelais, donc, on est dans la norme de ces dernières années, même s'il est vrai que ces dernières semaines c'est plutôt le frais qui l' emporté.

 

Mais la fraicheur et les PP pourraient revenir dès le début de semaine sur la moitié ouest du pays, ce qui est souhaitable au delà des préférences personnelles.

 

MF l'a écrit ajd: "un été plus chaud que la normale": ICI

Ah bon ???

Quelle scoop !

Grrrr

 

  • J'aime 3
Link to post
Share on other sites

On sent qu'une dorsale de l'AA essaie vraiment de s'imposer sur notre europe occidentale avec un flux sud-ouest en fin de semaine prochaine, c'est ce qu'entrevoit pour l'instant GFS, l'ensembliste GEFS, GEM. CEP lui fait monter la dorsale au niveau du labrador (pour pas changer) et une descente d'air frais avec un  vent de Nord qui pourrait bien faire baisser les températures

 

 A voir qui aura raison, il plane une incertitude pour la fin de semaine prochaine et la suite des échéances. 


Après la dégradation orageuse de mardi-mercredi, un temps plutôt mitigé et un peu plus délicat au nord et des températures juste de saison je dirai jusqu’à vendredi-samedi.

Ensuite,  c'est incertain, du beau temps et de la chaleur qui revient ou maintient du temps mitigé, ou alors rafraîchissement général. 

A voir comment va s'articuler cette nouvelle poussée de la dorsale açorienne.... 

Edited by Gouf09
Link to post
Share on other sites

Posted
Aubagne (13400)

Cette semaine donne le tournis. Dans un sens, dans un autre ...

En gros, jusqu'à la nuit de jeudi à vendredi, la synoptique semble calée, ensuite, rien ne stabilise et les dernières sorties tendent vers une circulation ondulante sur une grande partie de l'hémisphère.

 

Pour l'heure, mercredi serait à surveiller, avec une belle dynamique associée à « notre » thalweg mieux phasée pour une salve orageuse. Des fronts généralement peu actifs traverseront qui le nord de la France, qui du du nord ouest au nord est en passant par le sud ouest, selon les moments.

 

IFS 300 hPa pour mercredi 14h loc., épisode potentiellement actif débutant sur le sud-ouest avant de remonter :

 

1932201439_2019060112096_ww_cva3p2096.jpg.3066860558fd03e6fb56329a2c4ec82c.jpg

 

GEFS est un peu plus précoce tout en étant dans la même lignée. Proba de pluies > 25mm/6h, à considérer avec les grosses mailles de l'ensemble (voir les topics régionaux) :

 

GEFS_PROB_RR25_050606Z.thumb.jpg.a58123472a556389b7c5d6ad7f76b43c.jpg

 

C'est pour la suite que ça se gâte. Jusqu'à la nuit de jeudi à vendredi, c'est plutôt unanime :

 

132_2_ens.gif.cc008f96afd57341bf4b74599848384c.gif

 

On se dirigerait vers une journée de vendredi agité, notamment sur la façade est avec le décalage vers le nord-est du fond de thalweg. Après, c'est très flou, la situation étant bloquée plus à l'est, sur l'Europe centrale et orientale alors qu'au sud-ouest, l'AA zieuterait vers le golfe de Gascogne :

 

960804473_Capturedu2019-06-0123-14-48.jpg.942140de4b82e1e72e70ecae5b557fba.jpg

 

Nous aurions alors un « vieux flux moisi » (comme disent certains ici :p ) de sud-ouest. Comme le montre la dernière image, le blocage est-européen semble pour l'heure robuste alors que le devenir du thalweg l'est nettement moins.

  • J'aime 2
Link to post
Share on other sites

Posted
La Rosière Montvalezan(1850m d'altitude ), St Bonnet Le Château(870m) et Fréjus(0m)

Outchh ... La magnifique pompe a chaleur sur le dernier d'un, on atteint les 25°C a 850 hPa et on atteint même les 27/28°C a 850hPa.

La dépression est idéalement bien placé sur l'Atlantique et la remontée subtropical est idéalement placée sur la France, un run pour les archives et bien entendu a recadrer sur la PE car il sera très largement au dessus de sa moyenne ! 

  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites

il y a 10 minutes, HauteTarentaise73 a dit :

Outchh ... La magnifique pompe a chaleur sur le dernier d'un, on atteint les 25°C a 850 hPa et on atteint même les 27/28°C a 850hPa.

La dépression est idéalement bien placé sur l'Atlantique et la remontée subtropical est idéalement placée sur la France, un run pour les archives et bien entendu a recadrer sur la PE car il sera très largement au dessus de sa moyenne ! 

De quel run s’agit-il ?

Peut-on avoir une illustration ? Merci 

Link to post
Share on other sites

Posted
Buhl-lorraine, Moselle ( 260 m )
il y a 19 minutes, HauteTarentaise73 a dit :

Outchh ... La magnifique pompe a chaleur sur le dernier d'un, on atteint les 25°C a 850 hPa et on atteint même les 27/28°C a 850hPa.

La dépression est idéalement bien placé sur l'Atlantique et la remontée subtropical est idéalement placée sur la France, un run pour les archives et bien entendu a recadrer sur la PE car il sera très largement au dessus de sa moyenne ! 

 

laisse moi deviner, je paris que c'est GFS qui voit ca🤣

  • Surprise 1
Link to post
Share on other sites

il y a 19 minutes, mike a dit :

 

laisse moi deviner, je paris que c'est GFS qui voit ca🤣

On est surtout hors sujet, la pompe à chaleur serait envisagée à partir de lundi prochain. 

Mais les variations sont légions, il suffit que le thalweg se décale d'une centaine de km et c'est tout le contraire avec un ressenti beaucoup moins chaud (cf CEP de ce matin).

A ajuster au fil des runs, mais je pense que cela concernera le prochain topic, de la semaine suivante. 

 

 

Edited by Gouf09
  • J'aime 2
Link to post
Share on other sites

Posted
Nanterre Parc / Grande Arche (92) Altitude: 58 m
il y a 28 minutes, herve0091 a dit :

De quel run s’agit-il ?

Peut-on avoir une illustration ? Merci 

 

A cette heure-ci, dans les principaux modèles c'est forcément GFS.

 

Pour illustrer:

 

image.png.4c2b0f4c12c8a5479b2381e474eb9545.png

 

 

Mais comme dit plus haut nous sommes juste après la fin du topic.

 

Alors wait and see.

Link to post
Share on other sites

Posted
Aubagne (13400)

GFS 6Z qui augmente la T850 pour dimanche soir de 5 °C sur le sud-est et de 10 à 14°C sur le sud-ouest par rapport au run précédent (00Z) !! Je suis effectivement curieux de voir son ensemble. Sur le 00Z, GFS était déjà un peu au-dessus de son ensemble (~ +2°C sur le sud-est, dans la moyenne pour le sud-ouest).

 

1930501693_Capturedu2019-06-0213-20-58.thumb.jpg.d4559c9b4458a11f5bd562e3c590fd1e.jpg

 

En attendant, le même GFS entrevoit le 0°C à 850 hPa effleuré le nez breton vendredi !...

 

Les deux derniers 00Z d'IFS et de son ensemble EPS sont également dans une optique de températures croissantes pour le week end, avec la mise en place d'un blocage à l'est débordant sur la semaine suivante et un AA aux velléités nordiques, le thalweg est vu s'étirer très sud tout en restant quasi stationnaire, advectant d'autant un flux plein sud.

Pour l'heure, nous serions autour de 15°C à 850 hPa au sud est, ce qui est un bon niveau déjà, 8 à 12 °C au sud-ouest, très tempéré pour la saison.

 

La T850, lignes bleues et rouges, par EPS (à gauche, moyenne) et IFS (à droite) + écart-types pour la limite de l'échéance de ce topic. Déjà les écart-types en disent long sur l'incertitude sur ce flux de sud ...

 

ps2png-gorax-green-009-6fe5cac1a363ec1525f54343b6cc9fd8-DbQKW5.thumb.png.b84a9221c8e17ba4f50213a87adf5739.png

 

EDIT : histoire de relativiser cette flambée, GEFS 06Z tempère largement son déterministe et insiste lui aussi sur l'incertitude de la nature de ce flux en fin de weel end, l'ensemble le voyant bien davantage SW. Ainsi l'ensemble partirait de 11 °C à Bayonne, à 17°C à Marseille, rien à voir avec le déterministe !

 

1140428411_Capturedu2019-06-0214-12-43.thumb.jpg.d633288a81d26f9c8c1d90bd063acf21.jpg

Edited by _sb
  • J'aime 2
Link to post
Share on other sites

Posted
Nastringues (24) & parfois Tertis-les-Bains (40)

Bonjour,

 

Une partie de la semaine du topic, semble assez bien cernée, du moins dans les grandes lignes pour notre pays, avec la dominance d'un flux de secteur Sud-ouest moyen, plus ou moins dynamique et à tendance dépressionnaire, généralement plus chaud et sec sur la Façade et beaucoup plus frais et parfois humide sur la façade Ouest, avec probablement, une zone de conflit de masse d'air quelque part sur la France, plutôt en général dans ce cas de figure, sur les régions centrales, mais avec quelques variables probables sur son positionnement.

 

  • Des salves pluvieuses, pluvio-orageuses et parfois clairement orageuses seront donc à envisager, surtout à compter de mardi et puis, les jours suivants au gré des moments et des régions, sans rentrer plus dans les détails à l'heure actuelle, puisqu'il va plutôt falloir s'infiltrer dans les topics régionaux, pour affiner tout cela dans les détails, comme d’habitude. Côté températures et après un lundi et un mardi, encore chaud et sans doute lourd, sur pas mal de secteurs, hormis peut-être dans un large quart Nord-ouest, sous les précipitations passagères, le mercure devrait considérablement chuter, surtout par rapport avec ce week-end, en se rapprochant ou en repassant parfois sous les normes de saison, en allant jusqu'en fin de semaine, possiblement sur les 3/4 du pays, en dehors de la façade Est qui pourrait garder une chaleur marquée et parfois lourde, au moins jusqu'à jeudi, compte tenu de la composante du flux et de la synoptique.

 

  • Ensuite et pour la tout fin de semaine du topic, ainsi que pour le week-end, personnellement, je trouve que le scénario final n'est pas encore si évident que ça à cerner, concernant l'évolution de la situation, avec des modèles et leurs mises à jour respectives, encore sujets à des réajustement parfois notables (normal, compte tenu des échéances) et il n'y a pas encore de " consensus " vraiment clair et concret. En effet, suivant les projections scrupuleusement et à la loupe, depuis plusieurs jours maintenant, il y a visiblement des difficultés au travers de certains de nos modèles, dans la gestion et l'anticipation, vers l'échéance 120-144h sur l'atlantique, quelque part au Sud-sud-ouest immédiat du Groenland, d'une certaine interaction subtile, entre le vaste système dépressionnaire en place bien mise en avant par l'énorme masse d'anomalies de basse tropopause à 1.5 Pvu, et une pénétration d'une dépression, se faufilant directement sous la crête d'altitude étirée jusqu’aux confins d'un Groenland.

 

Anomalies à 1.5 Pvu et son animation concernant l’interaction mise en avant avec plongée graduelle du talweg, vers les Açores :

 

anim_ysq5.gif

 

Ce n'est donc pas " un coup de fumette " de GFS 😜, mais une évolution logique d'un scénario, découlant de cette interaction qui ne tient qu'à un fil et qui peut vite nous faire basculer du côté " bouillant " ou " ne pas se faire ", avec une option plus " light " voire plus " effet Kiss-cool ".

 

Ciblage de cette possible interaction à Z500 hpa qui pose certaines difficultés aux modèles :

 

9gfq.png

 

Celle-ci (la petite dépression ciblée ci-dessus), aurait tendance à rentrer en interaction avec le complexe de bas géopotentiels atlantiques, entre jeudi et vendredi prochain, allant par la suite plus ou moins s'isoler en cuf-off sur le proche atlantique, comme suggéré avec entêtement jusqu'aux mises à jour de la nuit dernière sur le GFS //, mais aussi sur le GEM 00z dans une certaine mesure et, sur le GFS bientôt à la retraite, qui reprends maintenant le scénario de son remplaçant. On peut y rajouter ICON qui ce matin, dans son 00z, reprenait aussi dans les grandes lignes, à peu près le même scénario. Cela, aboutirait forcément, à la mise en place d'une pompe à chaleur pour le pays, avec de fortes chaleurs généralisées, probablement assez sèches dans l'ensemble, mais éventuellement orageuses, sur la façade Ouest.

 

Même si je fais toujours " nettement " plus confiance à CEP qui reste encore et encore, le modèle le plus performant, s'entêtant lui aussi d'ailleurs depuis plusieurs mises à jour, dans un scénario beaucoup plus rafraîchi pour une grande partie de l'hexagone, à l'orée de la fin de semaine et le week-end prochain, avec occurrence d'un talweg ou d'une GF, ayant plutôt tendance à venir s'écouler sur la France, voire selon les mises à jour d'un flux d'Ouest à Nord-ouest, je resterais tout de même un peu méfiant pour le moment, surtout par le fait que son déterministe ne cesse de se situer dans la tranche basse de son ensemble, voire vraiment dans les scénarios les plus " frais " depuis pas mal de temps maintenant et quasiment à chaque sortie. Malgré ses performances indéniables, ce n'est pas non plus le " messie " à chaque coup et il n'est pas toujours non plus le plus " performant " dans la gestion de l'interaction des basses pressions atlantiques, comme j'ai déjà pu le remarquer dans certaines situations passées... à contrario de GFS, parfois meilleur élève dans ce domaine.

 

De plus, depuis ce matin, il y a une recrudescence de scénarios plus ou moins chaud généralement en flux de secteur Sud-ouest (en étant parfois proche de ce que propose le GFS actuel), dans le panel CEP, pour la fin de semaine et le week-end prochain, mais aussi dans l'ensemble GEFS 06z qui malgré des scénarios très éclatés passé le 09/06, propose une moyenne revue à la hausse en terme de masse d'air à 850 hpa par rapport à ses mises à jour antérieurs. Dans tous les cas, les moyennes GEFS et CEPens, sont relativement proches, avec un flux de Sud-ouest " tièdes et sans doute potentiellement orageux ", en tout cas pour le moment et, hors nouvelles évolutions dans les prochaines mises à jour.

Animation de la moyenne GFS 06z :

 

anim_teh6.gif

 

Animation de la moyenne CEP 00z :

 

anim_afn0.gif

 

Ainsi et au regard de ce qui est analysable à l'heure actuelle, 3 scénarios me semblent possibles pour la fin de semaine et le week-end  de la semaine du topic :

 

  • Rafraîchissement rapide, quasi-généralisé et indiscutable pour la période ciblée, plus ou moins humide, soit via un flux d'OSO à Ouest, voire de Nord-ouest pris en étau entre l'approche d'une dorsale atlantique et les hautes pressions en position sur l'Europe de l'Est, ou bien, via le passage, l’écoulement et / ou le positionnement d'une GF sur le pays ou très proche, évitant ainsi tout risque d'une nouvelle bouffée chaude. Ce scénario était assez majoritaire jusqu’à hier soir, mais je trouve que c'est moins évident, à l'heure de la rédaction de  cette analyse.

 

  • Mise en place d'une pompe à chaleur sur le proche atlantique, avec l'invasion d'une nouvelle bouffée chaude, plus massif peut-être et possiblement plus durable que celle de ce week-end, avec un temps chaud à très chaud et sec sur une grande partie du pays, mais pouvant éventuellement se doter d'une tendance orageuse, sur la façade Ouest, au plus près de l'atlantique. Ce scénario me semble encore assez minoritaire, mais pas à écarter, notamment au regard de certaines mises à jour, du jour et des ensembles évoqués dans les paragraphes, au-dessus.

 

  • Simple flux de Sud-ouest moyen, plus ou moins dynamique, modérément chaud au gré des régions et sans excès a priori, avec la persistance de salves pluvio-orageuses ou orageuses, çà et là, complètement à l'image des moyennes GFS & CEP. Ce scénario final, ne me surprendrait même pas à vrai dire et de ce fait, je verrais personnellement ce soir ou au pire demain, des déterministes allant généralement dans ce sens, en abandonnant peut-être une option à la sauce Européenne, tout étant quand même en marge de ce que propose le modèle américain.

 

A suivre.

Edited by DoubleKnacki
  • J'aime 12
  • Merci 5
  • Haha 1
Link to post
Share on other sites

Posted
Chambéry (Savoie, 73), 280m

Bonsoir,

 

Super post DoubleKnacki ;)

 

Pas grand chose à dire de plus, mais une chose est sûr c'est que le potentiel orageux se démultiplie ce soir sur les modèles pour vendredi. Alors que ça serait plus ou moins limité les autres le jour, on tient ici un réel coup orageux et venteux en vu.

Les modèles sont de plus en plus unanime avec ce système dépressionnaire qui s'isole au milieu des deux masses de hautes pressions et qui développe un creusement marqué:


gfs-0-120.png?12

 

GEM-ICON (le premier à le voir)-GFS voient ce creusement frapper plutôt le nord-ouest même si les orages pourraient concerner toute la façade ouest et même le nord est durant la nuit :

 

120-21P.GIF?02-12

 

 

ARPEGE semble voir la même trajectoire à 114h:

arpege-2-114-0.png?02-17

 

A voir ce que nous propose l'ami CEP.

 

A noter pour la semaine suivante que ce système dépressionnaire va encore beaucoup influer le temps du pays avec un dégradé nord-sud de plus en plus probable et qui durerait car ce système aurait du mal à "s'échapper" vers les hautes latitudes.

 

Bonne soirée

Gugo

Edited by gugo
  • J'aime 3
Link to post
Share on other sites

Posted
Aubagne (13400)
il y a une heure, gugo a dit :

A voir ce que nous propose l'ami CEP.

 

Peu de temps, mais globalement IFS propose un contraste thermique plus tranchant que GFS pour la semaine. Il nous sert ce soir de la fraîcheur sur une grande moitié ouest pour le we, plus frais que GFS 12Z qui a logiquement revu sa copie par rapport au 06Z totalement explosé dans son ensemble. GEFS 12Z en fin de semaine tend légèrement vers IFS. À voir son ensemble.

  • J'aime 2
Link to post
Share on other sites

Posted
Pierrelatte (confluent 26/07/30/84)

Je resterai prudent quand à la présence de cette micro depression modelisée pour vendredi prochain.

Ce genre de petite bete peut etre tres capricieuse surtout à J+5!

On dira que c'est l'option du soir mais çà va surement bouger d'ici vendredi

  • J'aime 3
Link to post
Share on other sites

Posted
Moncoutié 13kms au nord de Cahors(46)-350m

Elle est en effet toujours là ce matin, donc peu de doutes sur le fait qu'elle existera, en revanche son positionnement est plus aléatoire selon les modèles et les conséquences différentes du coup.

ECF1-96.GIF.thumb.png.6f2a2befb614331ce939a6c08a9e1ee5.png102-21P.thumb.GIF.bd9edcbcd6c0ad9501cb3ca9132e3ca8.GIFgemfr-0-102.thumb.png.7812684b870ce932e9eda5eab32dce96.png

arpegeeur-0-96.png

  • J'aime 3
Link to post
Share on other sites

Posted
St Germain les Corbeil

Cette semaine s'annonce particulièrement agité. Aujourd'hui, lundi, un complexe dépressionaire se présente sur les Iles de Britanniques, un premier front froid, bien que peu marquée à chasser la chaleur du weekend dans la nuit. Mise à part quelques orages épars, le temps devrait rester relativement calme.

+

Demain mardi,  un premier talweg va pénétrer dans le Golfe de Gascogne redressant le flux notamment en altitude, dans le même temps, une masse d'air de plus en plus chaude et instable va gagner les 2/3 du pays avec le retour des fortes chaleurs sur tout une moitié est jusqu'au bassin parisien, des pointes à 35° sont même possibles dans les vallées de l'est. Au fil des heures, le contexte deviendra de plus en plus cyclonique avec le creusement d'un minimum dépressionaire au sein d'une onde chaude bien marquée avec des pointes de ThétaW à 20°. Ce dernier accentuera la convergence humide le long d'un axe Poitou-Centre-IDF-Champagne- Haut de France.

On distingue donc une  dégradation orageuse potentiellement marquée à partir de demain après-midi avec une concordance assez forte de paramètre favorable à la mise en place d'une convection profonde de grande échelle. 

nmm-9-32-0.png?03-12 nmm-5-33-0.png?03-12  arpege-53-32-0.png?03-12

On s'aperçoit que la zone à surveiller de prés se situe entre l'Ile de France et les frontières belges. La branche de jet particulièrement vigoureuse an place sur le nord-ouest déborderait largement sur la zone à risque rendant le contexte bien cisaillé en profondeur avec donc la possibilité de structure multicellulaire très aboutit notamment sur les Hauts de France là où les cisaillements seront les plus marqués. L'eau précipitable ne manquera et sera largement suffisante pour supporter la formation d'un système convectif de méso-échelle (MCS).

nmm-40-32-0.png?03-12  nmm-46-32-0.png?03-12

Enfin malgré que la rotation de vents avec l'altitude ne soit pas optimale (il manque un jet de basse couche pour ça ), le contexte sera favorable à l'éclosion de supercellules notamment en début d'épisode lorsque la quantité d'énergie sera encore importante, attention à la grosse grêle, c'est classiquement ce qui peut faire le plus mal dans ce genre de situation à forte instabilité.

 

 

 

 

 

 

  • J'aime 8
  • Merci 1
Link to post
Share on other sites

Bonjour,

 

On voit surtout de plus en plus sur les modeles un big GA se former et ça c'est trés inquiétant notamment pour le Groenland et l'Artique. On voit que la dépression qui va parcourir notre pays ne parvient pas à s'éliminer, bloquée entre deux blocs anticycloniques...

Ces projections me font penser à l'été bien bien maussade de 2011 (en particulier Juillet)....Attention.. 

Edited by Gouf09
  • J'aime 2
  • Haha 1
Link to post
Share on other sites

Posted
Morières les Avignon - Le Pontet - Vedène
il y a 8 minutes, Gouf09 a dit :

Bonjour,

 

On voit surtout de plus en plus sur les modeles un big GA se former et ça c'est trés inquiétant notamment pour le Groenland et l'Artique. On voit que la dépression qui va parcourir notre pays ne parvient pas à s'éliminer, bloquée entre deux blocs anticycloniques... 

Ces projections me font penser à l'été bien bien maussade de 2011 (en particulier Juillet)....Attention.. 

 

Quand tout le monde annonce un été plus chaud, après l'échec des prévi saisonnières pour ce printemps, et vu la tournure pour cette semaine et peut être même au delà... je suis d'accord avec toi, l'inquiétude est grande pour cet été.

  • J'aime 1
  • Haha 3
Link to post
Share on other sites

Posted
Moncoutié 13kms au nord de Cahors(46)-350m

 

Il y a 1 heure, Gouf09 a dit :

Attention...

 

Il y a 1 heure, kin84 a dit :

je suis d'accord avec toi, l'inquiétude est grande pour cet été.

 

Il y'a plus grave non? parceque a vous lire c'est a se demander...  et puis l'été ne va de toutes les façons pas se résumer au seul mois de juin, qui d'ailleurs débute tout juste hein au passage... (évidemment pour ces HP collées aux régions septentrionales c'est plus emmerdant).

Edited by cédric du Lot
  • J'aime 8
  • Merci 2
Link to post
Share on other sites

Il y a 1 heure, kin84 a dit :

 

Quand tout le monde annonce un été plus chaud, après l'échec des prévi saisonnières pour ce printemps, et vu la tournure pour cette semaine et peut être même au delà... je suis d'accord avec toi, l'inquiétude est grande pour cet été.

En effet, très récalcitrant ce GA, d'ailleurs le dernier gfs ne fait pas dans la dentelle à ce niveau .

C'est très ondulant sur l'hémisphère nord et l'air chaud est essentiellement injecté en direction de l'Europe Centrale laissant le nord-ouest européen dans de l'air plus fais et humide.

Ce genre d'histoire peut durer longtemps, et c'est finalement la  variante d'une récurrence bien huilée depuis quelques temps...

En attendant, bonjour les cumuls de pluie d'ici la fin de semaine (+ orages), le problème c'est que cela va tomber sur des sols très secs avec des grosses quantités en peu de temps, pas certain que cela soit très bénéfique.

Edited by kéké
  • J'aime 4
  • Haha 1
Link to post
Share on other sites

Posted
Montreuil (93) ou Ciran (37)

12°C dans l'Orne, 34°C dans le Bas Rhin mercredi pm: ça promet!

 

5cf5552d660ff_carte.jpg

 

  • J'aime 14
  • Haha 1
  • Surprise 1
Link to post
Share on other sites

  • Sebaas locked this topic
Guest
This topic is now closed to further replies.
 Share

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...