Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

cédric du Lot

Du 17 juin au 23 juin 2019 - Prévisions météo semaine 25

Recommended Posts

Posted (edited)

Location : Moncoutié 13kms au nord de Cahors(46)-350m

Bonjour,

On va faire simple, la semaine prochaine s'annonce plutôt bien pour être raccord avec le début de l'été calendaire, déterministes et ensembles semblent vouloir suive la même ligne avec une remontée de la ceinture des hautes pressions subtropicales par le sud.

Reste bien sur a définir la finalité exacte qui sera dépendante des ajustements futur car ça reste encore pas très net, avec soit la mise en place d'un régime Atlantic Low(BP Atlantique isolées étirées vers les Açores et dorsale remontant plein sud sur l'ouest européen), soit une NAO+ estivale (courant dépressionnaire nord Atlantique s'étirant  du Labrador aux pays scandinaves, flux de sud-ouest anticyclonique sur l'ouest européen, potentiellement plus instable).

Pour l'heure on ne sait exactement pas a quelle sauce nous allons nous faire manger ni même si le repas se fera en mode Mac do ou Tour d'argent en passant des heures a table, dans les deux cas quoi qu'il en soit il devrait faire chaud(voire très chaud)et beau, au moins dans un premier temps donc...

1er cas

ECM1-168-12.GIF.4950eb98affa5186f2a41d27fc30e092.GIF   EDM1-168-4.GIF.0e2a884c7b2c695c4997843392970d02.GIF

 

2ème cas

 

gfs-0-168-11.png.8704065ddab0532078b734215e9705aa.png   gens-21-1-168-4.png.99c1682af2bb1e5ef1795bcf39fe272e.png

 

Ne se prononce pas...

 

gem-0-168-6.png.ea6c61ae4543dc28b3e3f31392b73c1c.png

Edited by cédric du Lot
  • J'aime 8
  • Merci 4

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Bourth

On notera tout de même que la récurrence ne va pas lacher d'un coup et que GFS met encore l'épée Damoclès au dessus de la moitié nord, de là à ce que les HP soient trop rabotées pour faire profiter la moitié nord, il n'y à qu'un pas...

Il suffit juste que l'anomalie froide sur la GB décide de se décaler vers la mer du nord, et c'est reparti pour un tour de moulinette !

image.png.ecbe27dfff6a15e9968b6f10b8ae46f2.png

 

Je resterais très prudent pour le retour d'un temps estival au nord, pour le sud, cela semble quasi-acquis.
C'est encore un poil laborieux...

Edited by kéké
  • J'aime 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Aubagne (13400)

Tu m'as devancé :)

 

Plus grand chose à dire du coup ! J'illustre les grandes lignes décrites par Cédric par ces trois cartes.

 

La bouffée chaude du milieu de semaine vue par IFS (à voir ce soir avec la première sortie du nouveau cycle de production) : hormis Bretagne et Normandie sous des T850 entre 12 et 16°C ce qui est déjà estival, tout le pays serait au-dessus des 16°C et un grand sud-ouest dépasserait les 20°C, le tout dans un flux de SW anticyclonique.

GFS-FV3 suit également cette évolution vers les grosses chaleurs avec toutefois un cran en-dessous, entre 15-20°C de T850 sur la moitié sud, excepté près des côtes atlantiques et 10 à 15°C du nord-ouest au nord-est.

 

701560861_Capturedu2019-06-1117-19-52.thumb.jpg.0801b93c17f421bf51028d1788cf1134.jpg

 

L'ensemble américain est un peu plus timoré mais une forte proportion de pertus vont dans un sens similaire au déterministe européen. Quant à l'ensemble européen, avec, pour le milieu de la semaine, un dégradé nord-ouest - sud-est de 10 à 18°C :

 

ps2png-gorax-green-006-6fe5cac1a363ec1525f54343b6cc9fd8-4TxK4t.thumb.jpg.aea7e797a3b379b1b4ad6369f638082a.jpg

 

À J+9, l'écart-type est plutôt faible. Attention malgré tout, la confiance est bonne pour une échéance à J+9 !

Côté précipitations, à prendre avec des pincettes car, outre les sempiternelles décalages à ces échéances, les manifestations orageuses plus ou moins organisées ne sont pas encore visibles par les prévisions d'ensemble, la tendance suit l'évolution des températures, celle de l'été :

 

gfs-ens_apcpna_eu_fh312-312.thumb.gif.b644c403c514cb4f2643b35b243bbe06.gif

 

On note d'ailleurs une belle constance en ce sens sur les dernières sorties des ensembles américains, alors l'européen s'assèche (il était donc logiquement plus humide dans ses précédentes modélisations).

 

Un point à noter est l'amélioration de la prévisibilité (ça ne veut pas dire que c'est acquis !). Par rapport à ces derniers mois, c'est un grand changement et on pourrait ainsi entrer dans l'été. À confirmer ses jours prochains ! En tout cas, MF a confiance dans cette évolution. :)

 

EDIT : @kéké le signale, GFS est moins franc (et moins que son propre ensemble), c'est à considérer bien que, pour ma part, il s'éloigne beaucoup trop de son remplaçant dès mercredi. Tu as raison, les éléments sont fragiles et les évènements récents appellent à rester vigilant.

Edited by _sb
  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Pour répondre à Cédric je pencherai plus sur un régime AL avec une NAO-. C'est ce qui était décrit par certains ces derniers temps.

L'anticyclone des açores semble s'étendre vers l'Europe de l'ouest et les perturbations qui passeraient plus haut. La stabilité pour le beau temps est plus sure au sud qu'au nord du pays dans ces conditions. 

 

 

Edited by Gouf09

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Moncoutié 13kms au nord de Cahors(46)-350m
il y a 6 minutes, Gouf09 a dit :

 je pencherai plus sur un régime AL avec une NAO-. C'est ce qui était décrit par certains ces derniers temps.

 

Oui en effet mais bon tout cela est un peu hybride, je parlais d'une NAO+ estivale en lien surtout avec la dissipation progressive des hautes-pressions septentrionales(sur le groëland principalement) ce qui forcerait un peu moins une NAO- et ressemblerait plus (sous la forme) a une NAO+, ça reste subjectif cela dit mais on passerai tout de même de ça

 

gensnh-21-5-0.thumb.png.7c9a6af6fc53f71879b8b0cf73253cb4.png

 

A ça

 

gensnh-21-5-192.thumb.png.95a3f2c557c7068ce4fcf5deb9d7cefd.png

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai comme l'impression  que pour divers modèle comme ICON ou GFS Europe que les centre d'actions sont moins bien placés qu'envisagé hier. Le pic de chaleur predit pourrait faire pschit si ça continu. 

Sur l'une des deux modélisation, un minimum apparaît même au large du Portugal pouvant engendrer de l'instabilité.

  • J'aime 1
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

La tendance estivale pour le milieu de semaine est encore bien trop fragile pour affirmer avec certitude le retour de l'été sur tout le pays en mileu de semaine comme on l'entend à tue tête depuis hier soir sur les médias !

 

La situation est encore fragile surtout sur la moitié nord avec toute ces gouttes froides qui trainent dans les parages de l'Angleterre et du proche Atlantique, même si cep est plus franc pour la chaleur mercredi, il faut encore rester prudent, des décalages sont largement possibles vue l'échéance.

 

image.thumb.png.070fa45312f9f1000b59d5b6e28f830a.png

 

 

 

Capture.JPG

Edited by Antonio
  • J'aime 1
  • Haha 1
  • Surprise 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : 60300 Senlis, 61170 Marchemaisons
il y a une heure, Antonio a dit :

La tendance estivale pour le milieu de semaine est encore bie ntrop fragile pour affirmer avec certitude le retour de l'été sur tout le pays en milieu de semaine comme on l'entend à tue tête depuis hier soir sur les médias !

 

La situation est encore fragile surtout sur la moitié nord avec toute ces gouttes froides qui trainent dans les parages de l'Angleterre et du proche Atlantique, même si cep est plus franc pour la chaleur mercredi, il faut encore rester prudent

 

image.thumb.png.070fa45312f9f1000b59d5b6e28f830a.png

 

 

 

Capture.JPG

 

J'ai du mal à comprendre le choix de ces cartes pour dire qu'il n'y aura pas de chaleur sur la France la semaine prochaine, en tous cas moi je vois une belle pompe à chaleur avec un flux de sud sud-ouest avec justement ce minimum dépressionnaire sur l'Atlantique provoquant une belle advection d'air d'origine subtropical donc du Maghreb  ,  GFS à 850hPa :

 

850.png?run=run00model

 

Et CEP pour enfoncer le clou :

 

850.png?run=run00model

 

J'aurais pu y rajouter GEM mais c'est à peu de la même veine, il y a peut-être effectivement une évolution orageuse à envisager sur la façade atlantique mais qui sera à préciser à plus courte échéance .

Donc non ce n'est pas complètement du délire d'annoncer que la semaine prochaine de véritables conditions estivales devraient s'installer .

 

Je me peux me tromper mais je ne vois vraiment  rien de commun avec la situation actuelle avec cette barrière anticyclonique sur l'Atlantique remontant jusqu'au Groenland et se prolongeant vers la Scandinavie bloquant la goutte froide sur nous, sur tes cartes on voit que cette barrière anticyclonique sur l’Atlantique a disparu  :

 

500.png?run=run00model

 

  • J'aime 8
  • Merci 1
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Naillat, 360m, 23
Il y a 1 heure, Antonio a dit :

il faut encore rester prudent

Bonjour,

 

le prudence justement serait, à cette échéance d'utiliser plutôt les ensembles et d'éviter de prendre un déterministe au fond du panier de cerises:

EDM100-168_yhg5.GIF  

ou bien encore: 

gens-21-6-144_gzj2.png

 

et quand on constate qu'il s'agit de moyennes d'anomalies, on ne peut pas passer à côté du signal émis ce matin qui renforce la probabilité d'un changement de circulation.

Edited by tao
  • J'aime 6

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Bourth
Il y a 5 heures, Nico41 a dit :

J'ai comme l'impression  que pour divers modèle comme ICON ou GFS Europe que les centre d'actions sont moins bien placés qu'envisagé hier. Le pic de chaleur predit pourrait faire pschit si ça continu. 

Sur l'une des deux modélisation, un minimum apparaît même au large du Portugal pouvant engendrer de l'instabilité.

L'hypothèse que je craignais hier, s'écarte bien cette fois, reste à connaitre la durée de cet épisode estival et l'étendue de la chaleur vers la moitié nord.
Mais dans l'ensemble impression devrait être belle et parfois bien chaude en particulier dans le sud-ouest, MF avait tapé juste en avancent hier un possible épisode de chaleur en milieu de semaine.
En ce qui concerne l'éventuelle l'approche d'une goutte froide orageuse en fin de semaine, cela reste encore du domaine de la fiction...

 

adit : quoi que en voyant GFS nous ne sommes toujours pas complètement à l’abri d'un dérapage très prématuré  pour le nord :D

image.png.8af2b20e040424a533ba4b60b23de9c7.png

 

On voit donc la convergence de ce coup de chaud et la divergence , ainsi que sur une éventuelle dégradation en milieu de semaine, diagramme pour Paris

Au sud , c'est plus incertain.

graphe_ens3_wzq1.gif

Edited by kéké
  • J'aime 1
  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Il y a 4 heures, tao a dit :

Bonjour,

 

le prudence justement serait, à cette échéance d'utiliser plutôt les ensembles et d'éviter de prendre un déterministe au fond du panier de cerises:

  

ou bien encore: 

 

et quand on constate qu'il s'agit de moyennes d'anomalies, on ne peut pas passer à côté du signal émis ce matin qui renforce la probabilité d'un changement de circulation.

 

Je pense que certains intervenants ont voulu souligner que par rapport à hier, les modèles déterministes et les ensembles tendent à aller vers de fortes chaleurs peu durables. En effet, dès mercredi-jeudi, le flux pourrait reprendre une composante Ouest et évacuer les masses d'air torrides. 

 

CEP ens. 00z d'aujourd'hui est moins chaud par rapport à sa sortie d'hier

 

EDM0-216_owt0.GIF

 

EDM0-240_huw5.GIF

 

Sur les diagrammes GEFS ens., on distingue également une cassure à partir du 20 juin avec un éclatement des scénarios. Par exemple, voici le diagramme de Bordeaux

 

graphe3_1000___-0.56767_44.853_Bordeaux_

 

Je suis tout à fait d'accord pour annoncer un pic de chaleur significatif. En revanche, affirmer que de fortes chaleurs estivales vont s'installer durablement, sur l'ensemble du pays, me semble prématuré.

 

Bonne journée. :) 

 

Edited by MCS34
  • J'aime 4
  • Merci 1
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Naillat, 360m, 23
il y a une heure, MCS34 a dit :

En revanche, affirmer que de fortes chaleurs estivales vont s'installer durablement, sur l'ensemble du pays, me semble prématuré.

Je ne crois pas avoir affirmer ceci, ou alors Alzheimer a déjà fait beaucoup de dégâts 👴 🤪.

J'ai bien parlé de l'augmentation du signal pour un changement de circulation par rapport à celle que nous connaissons actuellement à partir des ensembles, et je confirme sans pour autant m'étendre sur une durée de niveau de températures d'autant plus que pour le moment le delta entre le nord et le sud reste trop mouvant en raison d'un flux qui perdrait, au moins de façon temporaire,une partie de sa composante méridienne.

Edited by tao
  • J'aime 4
  • Merci 2
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Il y a 1 heure, MCS34 a dit :

 

Je pense que certains intervenants ont voulu souligner que par rapport à hier, les modèles déterministes et les ensembles tendent à aller vers de fortes chaleurs peu durables. En effet, dès mercredi-jeudi, le flux pourrait reprendre une composante Ouest et évacuer les masses d'air torrides. 

 

CEP ens. 00z d'aujourd'hui est moins chaud par rapport à sa sortie d'hier

 

 

 

 

 

Sur les diagrammes GEFS ens., on distingue également une cassure à partir du 20 juin avec un éclatement des scénarios. Par exemple, voici le diagramme de Bordeaux

 

 

 

Je suis tout à fait d'accord pour annoncer un pic de chaleur significatif. En revanche, affirmer que de fortes chaleurs estivales vont s'installer durablement, sur l'ensemble du pays, me semble prématuré.

 

Bonne journée. :) 

 

 

 

Oui et du coup se pose la question de la fin de notre récurrence car la situation ressemble à ce qui s'est passé au début du mois avec un coup de chalumeau suivi d'un rafraichissement avec une différence ouest/est marquée et des gouttes froides en embuscade sur l'Europe de l'ouest prêtent à balayer l'air chaud hors de nos frontières en quelques heures.

 

L'air chaud ne serait que temporaire et bien loin d'une installation durable comme le laisse sous entendre certains organisme/médias depuis hier...

 

Une des composante des étés instables à l'inverse de l'année dernière....

Edited by Antonio
  • Merci 1
  • Surprise 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : 60300 Senlis, 61170 Marchemaisons

Chez moi aussi Alzheimer a du faire  des dégâts :P,  mais je suis désolé @Antonio puisque tu es si persuadé   que la récurrence est toujours là il fallait y adjoindre les cartes qui vont avec, or celles que tu as postées hier montraient une situation à coup de chaleur et sans la preuve  que celui-ci serait éphémère .

Et je cite Météo France  sur twitter "Un probable pic de chaleur concernera le pays d'ici le milieu de la semaine prochaine, juste avant l'arrivée de l'été calendaire ", donc moi je n'ai jamais entendu que ce serait durable, on ne doit pas sûrement écouter ou lire les mêmes médias .

 

En plus en regardant le dernier GFS même si on peut craindre effectivement qu'avec la dépression se  dirigeant vers les Îles britanniques on se retrouverait avec un dégradé nord-ouest sud-est ( à confirmer quand même vu l'échéance), je ne vois rien de comparable avec cette semaine dans la situation générale et la poursuite de la récurrence actuelle , on serait plus dans un régime de NAO+ , (quelques soucis à rapatrier des cartes avec le changement de GFS notamment l'ensembliste), et sur cette carte je ne vois pas de gouttes froides en embuscade mais plutôt une circulation zonale avec une limite barocline encore bien incertaine à cette échéance ( à noter la disparition des hautes pressions sur le Groenland en plus)

 

500.png?run=run06model

 

Maintenant si tu es absolument convaincu que l'été sera pourri libre à toi :$

 

EDIT : Les sorties GFS, UKMO et GEM en cours confirment bien en tout cas le pic de chaleur !

  • J'aime 5
  • Merci 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bernard, il y a du avoir un quiproquo avec Antonio puisque ce dernier soulignait bien (comme la citation MF que tu évoque) une chaleur temporaire (en pic). En faite, hier, il y avait un doute sur la réinstallation immédiate de la récurrence.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Bourth

La situation prévue me fait rappeler ce qui s'est passé début Juin
image.png.964fa4009cbd7877fd70bc66d099ebf0.png

On connait la suite...

 

A comparer avec UKMO de ce soir
image.png.0a62b17089461981b5bd0437887174d5.png

 

Non, nous ne sommes pas encore sortis de cette récurrence, et un basculement tel que nous venons de le connaitre peut encore se faire assez rapidement en seconde partie de semaine, avec remontée d'une dorsale vers le Groenland et installation des BP sur l'Europe de l'ouest, on sent que la barrière subtropicale peine à envoyer suffisamment d'énergie chez nous pour installer durablement des conditions anticycloniques.

Je peux me tromper, mais je pense que nous avons un sérieux risque de rester dans ce cycle, à savoir une légère dorsale en flux de sud-ouest, puis rapidement une dépression Atlantique faisant subitement remonter de l'air très chaud et une dégradation orageuse laissant planer assez durablement des basses pressions entre GB et nord du pays. (ou carrément une goutte froide.)

Espérons qu'une dorsale anticyclonique soit plus rapidement poussée pour éviter cela, c'est l'hypnothèse encore émise par les modèles.

Edited by kéké
  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Aubagne (13400)

GFS reste effectivement sur la récurrence actuelle en maintenant des flux méridiens prononcés.

À titre d'illustrations, bien que ce soit des déterministes, ils montrent les deux options défendues : un ralentissement des flux méridiens (IFS, à gauche) ou leur continuation (GFS, à droite), respectivement pour ce lundi 00Z et ce jeudi 00Z :

 

720300271_Capturedu2019-06-1216-06-39.thumb.jpg.3706503f1391b4f52b2c0cdf3b81df2c.jpg

 

1214162659_Capturedu2019-06-1216-07-45.thumb.jpg.431610eb426f39580ad9b6c5e55047e6.jpg

  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

En résumé le temps devrait être estival et sec la semaine prochaine mais un risque de dégradation guette étant donné la position proche des dépressions et bien que l'hypothèse s'éloigne, il y a toujours un risque de récurrence de retour de BP chez nous et de réinstallation d'une patate HP entre les acores et le Groenland pilotant un flux de NO. 

Édit : je viens entre-temps regarder la dernière sorti de GFS, cela semble moins bien à long terme avec possibilité de repasser vers Vendredi prochain légèrement en dessous des valeurs saisonnières pour les températures. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Saint-Quentin-de-Baron (33) & parfois Dax (40)

Bonsoir,

 

Quand on fait le tour des modèles et de leurs moyennes respectives, on pressent une semaine dominée par un flux de Sud-ouest, plus ou moins dynamique selon les journées, globalement assez chaud à chaud, mais parfois, franchement chaud sur le Sud du pays et, le Sud-ouest. L'atmosphère pourrait être cependant " plus tempérée " dans ce type de synoptique sur une partie de la moitié Nord, sans risque de fortes chaleurs  a priori et dans l'état actuel des projections.

 

Dans ce courant de Sud-ouest qui serait " assez souvent moite et lourd " selon les secteurs, on repère facilement dans les champs de pression à Z500, l'apparition avec plus ou moins de récurrence, de ces fameuses zones bien connues généralement durant la saison estivale, entourée par du 1015 hpa, relatif en général au creusement dans le flux de minimums dépressionnaire en surface, couplés à un jet plus ou moins vigoureux. Sans grande surprise, on sent vite que ça pourrait parfois tourner à l'orage au gré des journées et des régions, avec possiblement... les fameuses bouffées orageuses présentes généralement sur l'axe principal, allant du SO au NE, mais pas que bien entendu.

 

Concernant ce coup de chaud à venir (bien plus sensible au Sud, qu'au Nord), sa durée mais aussi son intensité, découlera forcément de la persistance de ce flux de secteur Sud-ouest et de la capacité des talwegs ou GF à s'enfoncer aléatoirement dans cette sorte de " cuvette " qui se sera crée en début de semaine, sur le proche atlantique, avec une tendance à vouloir s'abaisser (s'enfoncer) jusqu'aux Açores. Tant qu'il y aura une alimentation constante en BP en tous genres, constamment comme attirées dans cette zone, la chaleur, souvent moite et parfois orageuse pourrait se maintenir, un peu comme comme au travers d'une sorte de nouvelle récurrence, avec un flux gardant quasiment la même composante.

 

En tout cas, le dernier CEP 12z illustre bien tout cela et je trouve qu'il est le plus " insistant " des modèles depuis quelques mises à jour, sur la survenue d'un contexte estival, chaud et donc potentiellement orageux, avec une certaine durée (restant largement à confirmer) :

 

 

anim_ddq2.gif

 

 

Et étant donné donné que les grosses chaleurs, pour ne pas dire le chalumeau, seraient en position entre l'Afrique et la péninsule ibérique une grande partie de la semaine du topic, le moindre " coup de levier " sera forcément propice à envoyer les effluves bouillonnantes de la marmite, déborder avec une certaine facilité, sur une partie du pays du moins. Il en va s'en dire que le " coup de chaud " évoqué par MF est bien réaliste, en tout cas à l'heure actuelle et hors nouvelle évolution. Une bouffée de chaleur, sans doute tout autant voire plus intense que la dernière et, certainement un peu plus durable a priori.

 

Après, on sent que ça reste quand même fragile dans un certain sens et dans les grandes lignes, sans vaste AA bien déployé sur l'Europe et sans " big " dorsale ornée de rouge à Z500 (mais pas que) envahissant le pays et au-delà, donc, rien n'est vraiment certain du moins concernant la durée de ce très probable épisode estival.

Edited by DoubleKnacki
  • J'aime 11
  • Merci 3
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Bourth

On constate tout de même que la tendance n'est pas très claire après une éventuelle dégradation orageuse au nord en milieu de semaine.

Il y a toujours ce risque de revoir un arrière goût de récurrence avec la stagnation des basses pressions à proximité du nord de la France , certes il ferait moins froid, mais l'ambiance serait bien humide sur le nord.
Le retour d'une autre dorsale anticyclonique pourrait bel et bien trainer par la suite, du mois c'est ce qui ressort des modèles de ce matin (en dehors de cep qui n'est pas sorti), d'ailleurs le diagramme gefs redevient assez raplapla pour la suite, même au sud la tendance à la dégringolade...

Certes épisode de chaleur, mais très court au nord, et assez court au sud (épisode modéré au sud, très modéré au nord), puis temps humide avec un mercure repassant légèrement sous la barres des normes plus on ira au nord, mercure a peu près de saison au sud et temps peut être plus orageux également.

Y'a du mieux mais c'est extrêmement laborieux, il faut dire que nous partons de très bas !

 

ps: CEP reste néanmoins plus optimiste avec la continuité d'un flux orienté au sud-ouest.
 

Edited by kéké
  • J'aime 4
  • Merci 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Paris 75105, LagardeFreinet-Var, Pontarlier-Doubs, Fresse/Moselle-Vosges

Pour cette semaine et à l'échelle de la France, la température serait supérieure aux normales tant sur l'ensembliste GFS que sur le CEP.

Il apparaît que seul l'extrême nord ouest du pays pourrait rester légèrement à la traîne (voir Brest ou Cherbourg) , et encore, sur CEP on serait  dans les normes.

 

Ce que je veux dire est que temps estival n'est pas forcément synonyme de vague de chaleur intense et  généralisée.

Avoir 1 ou 2 ou 3°  de plus que les normes c'est déjà au-delà des normes de l'été. 

  • J'aime 7
  • Merci 5

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Moncoutié 13kms au nord de Cahors(46)-350m

Si le "coup de chaud" du début de semaine ne fait plus de doutes, sa suite en revanche est bien plus bancale avec un fond de talweg surfant sur la barocline océanique en approche a partir de jeudi et dont le devenir pour le week-end prochain pose question.

Assez profond chez GEM, il descend même jusqu'a l'ouest du Maroc et il finit par s'isoler en GF sur le sud de l'Espagne durant le week-end advectant un air bouillant pour le week-end.

gem-0-144_hyw7.png

anim_oav6.gif

 

Moins profond chez l'américain (et a priori chez UKMO) il glisse sur le pays en journée de samedi avec surement une dégradation et une baisse du thermomètre après son passage.

UW144-21.GIF?14-19

anim_yph6.gif

 

A voir CEP ce soir, mais les ajustements auront le dernier mot et toute leur importance...

 

 

  • J'aime 3
  • Merci 2
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Aubagne (13400)

Pour vendredi, IFS et EPS, son ensemble, sont raccord pas de fausses notes ce soir.

 

Pour dimanche, c'est une autre paire de manches ! Les différences sont énormes entre le déterministe et la moyenne d'ensemble extrêmement lissée signant l'hésitation des scénarios et au vu de l'écart-type relativement faible à H216, le scénario du déterministe doit être très isolé dans son ensemble.

 

19062312_1412d.gif.c5dc9cb07567bce07347b93d13a10c05.gif

 

19062312_1412c.gif.e2ec4349a03fc2923095b6c4bbb4c248.gif

 

Voici le diagramme de Brest, au plus du thalweg pour le Z500. Sur le déterministe, le niveau est à ~ 560 dam et à ~572 dam pour la moyenne d'ensemble. On a bien le déterministe complètement isolé :

 

1739527298_Capturedu2019-06-1423-30-22.jpg.3d2d90c8cd4a7cc87fee72151ac41a35.jpg

 

 

Edited by _sb
  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Bourth

Suite de l'épisode ...
Les modèles convergent à nouveau vers un scénario estival ce matin, après une parenthèse plus fraiche jeudi et Vendredi une autre dorsale s'organiserait le week-end suivant provoquant une nouvelle bouffée chaude,  et donc c'est bel et bien une nouvelle récurrence qui se met en place bien plus en adéquation avec la saison chaude.

  • J'aime 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 23 minutes, kéké a dit :

Suite de l'épisode ...
Les modèles convergent à nouveau vers un scénario estival ce matin, après une parenthèse plus fraiche jeudi et Vendredi une autre dorsale s'organiserait le week-end suivant provoquant une nouvelle bouffée chaude,  et donc c'est bel et bien une nouvelle récurrence qui se met en place bien plus en adéquation avec la saison chaude.

Il faut préciser un peu plus fraiche au nord, dans le sud on devrait rester dans les normes avec une dégradation orageuse mais rien de comparable à ce qu'on a eu cette semaine. 

Pour le reste je suis d'accord, une autre dorsale pour le week end. 

Les ensemblistes voient la remontée des hautes pressions pour la semaine d'après mais je suis hors topic. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...