Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

jt75

Du 24 juin au 30 juin 2019 - Prévisions météo semaine 26

Recommended Posts

Posted (edited)

Location : Hermanville-sur-mer,Calvados(14),plage du débarquement SWORD,Normandie.

Oui, je pense qu'il faut rester méfiant quant à la durée de l'épisode,celui-ci à tendance à se prolonger quand même au fur et à mesure des sorties.Si l'infléchissement de la courbe des  T850Hpa par le NO est nette sur GEFS à partir de samedi prochain,c'est moins le cas sur l'IFS et de moins en moins prononcé plus on va vers le SE du pays.Sans compter que l'on est sur de la modélisation à j+8/9.

 

graphe_ens3_hqt0.gifimage.png.df868f9bc420c21a344eb1f9cd119b59.png

graphe_ens3_mty3.gifimage.png.6ec3d1c4efbad19f8312a68583dd05c4.png

Edited by Nico 14
  • J'aime 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : St Genis les Ollières (69), Aeroport St Exupery (69)
il y a une heure, _sb a dit :

 

Ce ne sont pas tout à fait les mêmes cartes.

La première concerne les Tn (les températures minimales), la seconde concerne les Tx (températures maximales). C'est bien indiqué en gras  dans la légende. :)

 

 

Oui mais avec une echelle de -1 à +1... donc d'apres ces cartes si je regarde vers Lyon je trouve une Tn de 0.7°c et une tx de 0.8°c, ce qui pour un 26 juin s'annonce en effet exceptionnel !

 

  • Haha 8

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Montreuil (93) ou Ciran (37)
Le 20/06/2019 à 11:05, _sb a dit :

Ça bougera niveau emplacement et intensité (J+6/+7), mais pour fixer un peu mieux les idées sur le caractère inédit / exceptionnel / remarquable de l'épisode à venir, les cartes d'EFI produites d'après l'ensemble européen pour la journée de mercredi. En Tx, nous serions en gros au-dessus de 0.85 à l'est d'une ligne Marseille - Caen, jsuqu'à 0.95, donc possiblement la valeur 1 localement (1 = indédit ). En Tn,  les valeurs sont plus basses, excepté sur une partie nord de la France où elles resteraient supérieures à 0.85. 

 

Le 20/06/2019 à 11:18, mat123 a dit :

L'indice représente à quel point les valeurs sont éloignés de la norme, 0 c'est dans la norme, 0,5 on est bien au-dessus, et à partir de 0,9 on est dans des valeurs proches des records, 1 ne peut être atteint par définition.

 

 

Le 20/06/2019 à 11:28, _sb a dit :

 

@mat123 a fourni les grandes lignes. Pour avoir les définitions exactes et mathématiques : https://confluence.ecmwf.int/display/FUG/Extreme+Forecast+Index+-+EFI

 

Pour ceux qui ont eu la flemme de lire le topic....

  • J'aime 1
  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le dernier gfs est effroyable pour les journées de jeudi et vendredi, un vrai cauchemar.

 

Plus qu'à prendre un billet pour Reykjavík ou les acores...

 

http://www.wetterzentrale.de/maps/GFSOPEU06_153_2.png

  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Nay (64)

Bonjour,

 

Le 6Z de GFS montre bien que si le début de la canicule est clair, la suite et l'évolution exacte de cette goutte froide l'est beaucoup moins. Et si cette dernière ne parvient pas à rejoindre le "rail" principal dépressionnaire mais reste au large du Portugal, cela pourrait durer plus longtemps que prévu. 

Le côté "courte durée" mis en avant par Météo France mérite d'être discuté...

 

Clément

  • J'aime 6
  • Merci 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour donner une idée des conditions au sol, la prévision canadienne est souvent honnête, contrairement à toutes les filières américaines.

Le "pire" scénario frôle plus souvent les 40°C à Paris qu'à Toulouse. Il semble que la chaleur d'altitude, pourtant exceptionnelle à Toulouse, ne fera son plein effet qu'en attaquant les plaines au nord du Massif Central. Le midi pourrait rester en position d'inversion (infiltration fraîche sous la chaleur d'altitude).

 

ts-charts?LANG=fr&WMO=07149&MODELL=cmcts

ts-charts?LANG=fr&WMO=07630&MODELL=cmcts

 

 

  • J'aime 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : La Grande-Motte (34)

GFS encore plus chaud et plus long.. 

Les 40ºC ( ou + ! ) sont fort probable entre mercredi et jeudi autour de Paris!

Jusqu’à 44 modélisé dans le sud en deuxième partie de semaine. 

C’est vraiment dingue, et comme vous, la prolongation la semaine suivante, je l’a sens venir gros comme une patate! 

Edited by GrandMottois
  • J'aime 1
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 11 heures, Bruno 49 a dit :

EFI 12Z pour mercredu :

 

EFI = 1  => prévision inédite dans l'histoire du modèle, mais est-ce que c'est considéré de façon absolue ou saisonnière. Inédit dans toute l'histoire ou inédit pour une fin juin ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Malmedy ( Province de Liége ) 342m
il y a 26 minutes, Cotissois 31 a dit :

 

EFI = 1  => prévision inédite dans l'histoire du modèle, mais est-ce que c'est considéré de façon absolue ou saisonnière. Inédit dans toute l'histoire ou inédit pour une fin juin ?

Sur les 20 dernières années 

 

La base M-climate ( base climatologique) avec  la quelle on calcul le EFI qui est une variation par rapport a la moyenne ( entre -1 et +1 ) calculée sur  des 20 dernières années 

 

https://confluence.ecmwf.int/plugins/servlet/mobile?contentId=131397388#content/view/131397388

Edited by momo4850
  • J'aime 2
  • Merci 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Nanterre Parc / Grande Arche (92)

 Un GFS 6Z déterministe franchement extrême avec une goutte froide qui ne parviendrait pas à s'évacuer contrairement au 0Z, ce qui accentuerait et prolongerait cette vague de chaleur jusqu'à la fin du topic (et du mois par la même occasion).

 

Si ce scénario se concrétisait, des valeurs exceptionnelles de Tx autour de 39°C ou 40°C seraient alors possibles sur une grande partie du pays jeudi et vendredi avec des nuits torrides favorisées par leurs durées très courtes.

 

Il me semble que ce 6Z est le plus chaud de toute la série récente pour la majeure partie du territoire. 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Tauxigny 37310 Sud-Est Touraine 93m

 

bonjour une petite tendance des cartes météo à venir sur nos écrans 😓 🔥 france 2 chloé nabédian

 

190621011132592630.jpg

 

Edited by matt67

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Isèrois, mais proche de Lyon (Sud) : Chuzelles - 260m

Je ne sais jamais si les articles de MF sont à mettre dans ce topic ou non, mais vu l'actualité, je mets le lien vers leur dernière news (le ton change) :

http://www.meteofrance.fr/actualites/73620719-tres-fortes-chaleurs-vers-un-episode-caniculaire-remarquable

 

L'article est très long et aborde différents sujets.

La partie nous intéressant :

 

La chaleur s'accentue encore nettement dès lundi et à partir de mardi, on attend 35 à 40 °C sur la grande majorité des régions. Ces très fortes chaleurs pourraient persister jusqu'au week-end suivant notamment sur la moitié est. Au plus fort de l'épisode, le mercure franchira la barre des 40°C par endroit. Des records de températures devraient être atteints localement.

La nuit, les températures minimales baisseront peu : le mercure ne descendra pas sous la barre des 20 °C sur une bonne partie du pays.

 

  • J'aime 1
  • Merci 3
  • Surprise 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Nîmes

A vérifier dans la climato, mais je ne suis pas tombé plus haut qu’un 41.7°C à Saint-Martin-d’Estréaux (Loire) le 27/06/2011, suivis d’un 41.5°C à Lézignan-Corbières (Aude) le 22/06/2003.

À la vue des modélisations, et sous validation de ces valeurs, le record national de juin est potentiellement jouable...

  • J'aime 3
  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Villeneuve sur lot

Au risque d'être hors-topic et pour le béotien que je suis, je me pose pas mal de questions.  Pour tout dire, ce ne sont^pas les t° extrêmes qui m'inquiètent  mais si je prends l'exemple du S.O dans lequel je réside et où on a connu un printemps plutôt arrosé (encore aujourd'hui dans le 47 ça n'arrête pas depuis cette nuit...), cet évènement de chaleur soudain et extrême ne risque t-elle pas de développer un haut potentiel humidex ? Et tout ce qui va avec ( depuis 3 ou 4 ans on est déjà bien servis avec les moustiques-tigres !) et sachant qu'ici le pic de chaleur a lieu le plus souvent entre 18 et 19h30, je crains qu'on ne se prépare de longues nuits moites. Tout ceci pour dire d'avoir l'impression qu'on développe un peu trop l'idée de température ( j'ai connu 1976, 2003 ) et qu'on ne souligne pas assez l'effet d'inconfort de l'humidité qui atteint bien plus les organismes.

Voilà, si des spécialistes peuvent me renseigner, j'en serais ravi.

  • J'aime 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : St Gély du Fesc- 10 km NNO de Montpellier- 125m
Le 20/06/2019 à 09:31, lubo a dit :

19/25  ( Tn/Tx) prévu  en 2nde partie de semaine à l'Aigoual,  sommet assez représentatif de la T° à 850hpa.

Tx >20° pendant 1 semaine....

à suivre...

( désolé pour la qualité scientifique et analytique de mon message 😇)

 

 

Et aujourd'hui 3 jours ( JVS) à 20/27-28

9  Tx>20°

5 Tx >25°

8 Tn > 18°

😳

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Caen (14)

Météo France, durant sa conférence de presse, (dont BFM TV en a diffusé une partie), retient la possibilité d'une canicule d'une durée moyenne de 5 à 6 jours et d'une intensité légèrement moindre qu'Aout 2003 à partir d'un scenario MEDIAN (mais qui la placerait néanmoins à la deuxième place des canicules les plus intenses pour notre pays).

Ils ont évoqué également la possibilité d'un scénario EXTRÊME (donc à partir des modélisations les plus extrêmes sorties ce matin) qui pourrait situer cette canicule de Juin 2019 devant Aout 2003 en intensité (et d'une durée moyenne d'une semaine).

 

 

Edited by Normand dit
  • J'aime 2
  • Merci 4
  • Haha 1
  • Surprise 13

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pas commun que MF s'avance si loin à j-4   , signe que du très gros reste du domaine de la probalité non négligeable ..

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

La situation est d'autant plus atypique que le contexte actuel est très contrasté entre les 2 hémisphères du globe entre un nord chaud et un sud frais (Antarctique notamment !) :

(Il sera intéressant de voir la carte actualisée en milieu de semaine prochaine)

https://climatereanalyzer.org/wx_frames/gfs/ds/gfs_world-ced_t2anom_1-day.png

Edited by anecdote

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Strasbourg-centre (soir&WE) / Gresswiller (jours ouvrés)

Voir l'Europe et la France sur ce très intéressant blog  (Jeff Masters, Bob Henson) n'est pas bon signe, c'est que du lourd météorologique s'y passe.

https://www.wunderground.com/cat6/Europe-Awaits-Record-Smashing-June-Heat-Wave?fbclid=IwAR2GChdztBx8qWkWsQ68OB2xV4C3FN9LV7POX28TFec4t8Kkpq3G45sugzk

 

La partie sur la mortalité est très intéressante et inquiétante

Citation

 

"Heat waves are especially dangerous when they occur early in the summer, before people have had time to adapt to the seasonal heat. A 2015 report from the World Meteorological Organization and World Health Organization on heatwaves and health notes:

“Heatwave timing appears to have a notable effect on the level of mortality. Heatwaves occurring early in the summer have been shown to be associated with greater impacts on mortality in the same population than later heatwaves of comparable or higher temperatures (Hajat et al., 2002; Kinney et al., 2008; Anderson and Bell, 2011). The impact of high temperatures later in the summer is sometimes diminished after an early heatwave.

“In Europe, heatwaves occurring in June result in relatively high mortality compared to later in the summer, while most high-mortality events in southern Asia appear to occur early in the summer before the summer monsoon.""

 

 

 

En résumé

Les vagues de chaleur en début d'été sont plus dangereuses que celles en fin d'été car le corps a eu moins le temps de s'habituer.[...] L'impact de très hautes températures est quelque peu diminué après une 1ère vague de chaleur [...] En Europe, les vagues de chaleur arrivant en juin ont une mortalité relativement haute en comparaison avec celles arrivant ultérieurement.

Edited by RomainD
  • J'aime 12

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un point qui me semble important, c'est la soudaineté et la brutalité de l'épisode au regard des longues semaines récentes de fraîcheur en dehors de quelques pointes chaudes.

On risque d'être assommés, écrasés par la violence du phénomène.

Situation bien différente de 2018 où on baignait dans une chaleur durable, alors un pic de plus ou de moins...

A ce jour, baignant encore dans la fraîcheur, on a peine à croire à ce qui va arriver : 37°C à Paris laissent mes collègues dubitatifs...

  • J'aime 5

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Kernascléden (56) - 30 km au nord de Lorient.
il y a 17 minutes, RomainD a dit :

Voir l'Europe et la France sur ce très intéressant blog  (Jeff Masters, Bob Henson) n'est pas bon signe, c'est que du lourd météorologique s'y passe.

https://www.wunderground.com/cat6/Europe-Awaits-Record-Smashing-June-Heat-Wave?fbclid=IwAR2GChdztBx8qWkWsQ68OB2xV4C3FN9LV7POX28TFec4t8Kkpq3G45sugzk

 

 

J'allais justement mettre le lien ;) 

Ce paragraphe d'un ingénieur de Météo-France bien connu ici, a retenu mon attention :

 

"En France, la température la plus fiable pour juin est de 41,5 ° C le 21 juin 2003 à Lézignan-Corbières, selon Etienne Kapikian (Météo-France) le 21 juin 2003 . Les autres lectures de juin allant jusqu'à 42,2 ° C sont moins fiables, a déclaré Kapikian. «Je pense que nous pouvons atteindre au moins 43 ° C ou éventuellement 44/45 ° C lors de la prochaine vague de chaleur. Je n'exclurais pas un nouveau record national de tous les temps », a déclaré Kapikian dans un courriel. Les prévisions officielles ne sont pas encore aussi chaudes, a-t-il noté, ce qui est courant lorsque les vagues de chaleur surviennent encore quelques jours avant."

Edited by Romain56
  • J'aime 7
  • Surprise 4

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Montreuil (93) ou Ciran (37)
il y a 15 minutes, RomainD a dit :

Voir l'Europe et la France sur ce très intéressant blog  (Jeff Masters, Bob Henson) n'est pas bon signe, c'est que du lourd météorologique s'y passe.

https://www.wunderground.com/cat6/Europe-Awaits-Record-Smashing-June-Heat-Wave?fbclid=IwAR2GChdztBx8qWkWsQ68OB2xV4C3FN9LV7POX28TFec4t8Kkpq3G45sugzk

 

@hailstone ne mâche pas ses mots! 

 

Citation

In France, the highest fully reliable June temperature is 41.5°C (106.7°F) on June 21, 2003 at Lézignan-Corbières, according to Etienne Kapikian (Météo-France). Other June readings as high as 42.2°C are less reliable, Kapikian said. “I think that we can reach at least 43°C or possibly 44/45°C in the upcoming heat wave. I wouldn't rule out a new all-time national record,” said Kapikian in an email. Official forecasts are not yet this hot, he noted, which is common when heat waves are still a few days out.

 

Edited by Sebaas
grillé, et c'est plus que jamais de circonstance!
  • J'aime 6
  • Surprise 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Tant que GEM annonce 38-39°C sur des étendues de 100 km, perso j'en resterai là.  Chacun choisit son message prévisionnel avec ses sources préférentielles.

Edited by Cotissois 31

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Fontenoy sur moselle (54)

Le record national absolu, c'est vraiment pas gagné, en revanche le record national mensuel va avoir vraiment chaud aux fesses.

Pour donner une probabilité, je dirais:

85% de chances que le record national mensuel soit battu.

10% de chances  que le record national absolu soit battu.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Malmedy ( Province de Liége ) 342m

je trouve que c'est tout à fait possible car avec 24,6° à 850hpa les températures ont atteint un niveau compris entre 42° et 44° lors de la vague de chaleur de juin 2015 en Espagne 

 

Citation

28 juin - La masse d'air extrêmement chaude est bien en place sur l'Espagne

suivi-canicule-vague-de-chaleur-juillet-Un dimanche très estival vient de s'écouler, avec une masse stable en toutes régions, sauf près des reliefs. Les températures vers 1.500 m s'échauffent lentement avec 18.6°C au radiosondage de Nîmes-Courbessac et 12.2°C à Bordeaux-Mérignac à 12h UTC. 
 
La masse d'air qui va remonter sur la France ces prochaines 48h est beaucoup plus chaude sur l'Espagne avec 24.6°C vers 1.500 m d'altitude. L'isotherme 0°C était positionné vers 5.000 m d'altitude en début d'après-midi (soit au même niveau qu'à Riyad en Arabie Saoudite) et le sommet de la tropopause se situait à plus de 14.000 m. Le profil vertical disponible ci-dessous présente les caractéristiques de conditions fortement anticycloniques, très chaudes et sèches. La masse d'air présente une totale stabilité.
 
 
La vague de chaleur est donc en place et se renforce sur l'Espagne avec 43.5°C à Cordoue, 42.9°C à La Puebla de los Infantes,42.5°C à Andujar et Merida et 42.3°C à Séville et Grenade. Hier déjà, une température de 43.9°C avait été relevée à El Granado.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest
This topic is now closed to further replies.

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...