Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

jt75

Du 24 juin au 30 juin 2019 - Prévisions météo semaine 26

Recommended Posts

Posted

Location : 15 km à l'est de Dijon

Ne faudrait-il pas ouvrir un post spécial prévision canicule?

 

  • J'aime 1
  • Merci 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Tours

C'est donc une situation exceptionnelle autant par son intensité que dans sa précocité et sa durabilité, qui va nous concerner la semaine à venir. Certains n'imaginent pas à quel point ça peut-être dangereux pour les personnes fragiles, les personnes âgées où encore les nourrissons, mais même pour tout le monde d'une manière générale. Je ne parle pas pour ici, je parle surtout sur les réseaux sociaux où l'on voit " c'est normal c'est l'été " où encore " y'a eu pire dans le passé on s'habitue " quand je vois ce genre de commentaire, ça me dépite. Situation typique pour une intense vague de chaleur durable, avec un anticyclone positionné sur l'Allemagne et une dépression sur le proche Atlantique.

 

il y a 35 minutes, kikil78 a dit :

Bonjour,

 

Pourquoi ne suit-on pas les records de température en température ressentie?

Il semble pourtant que ce serait plus pertinent d’un point de vue sanitaire.

merci

 

Pareil,  les cartes de " ressentis " qui fleurissent sur les médias ect...  Ce n'est pas avec l'humidex qu'on va établir une vigilance. L'humidex c'est une mesure pour pour calculer les effets ressentis ente l'humidité et la chaleur. C'est une mesure qui RESSEMBLE à une température en °c, c'est pour ça que cet indice est souvent confondu avec la température ressentie avec l'humidité ( comme pour le windchill qui est différent ).

 

il y a 1 minute, akiva a dit :

C'est tout?? Bizarre. 

 

Non non, elle devrait être largement prolonger sur de nombreuses régions d'ici demain 6h voir 16h au plus tard. Il y aura peut-être que la Bretagne et les Hauts-de-France qui pourraient être " épargnées ", mais ça ne m'étonnerait pas qu'ils passent tout de même en vigilance.

 

Allons, revenons donc au but de ce topic après mon petit HS mais je trouvais nécessaire d'exprimer mon mépris sur certaines choses. 

 

La synoptique se met franchement en place, la dépression axée sur la région Québécoise inflige une forte pulsion de hauts géopotentiels sur l'Ouest de l'Atlantique, avec une vaste dorsale qui s'étire jusqu'au large Sud-Ouest de l'Islande. Le courant jet se retrouve alors avec une forme très ondulante, on assiste alors à une configuration de type oméga sur l'Atlantique. Une dépression se comble progressivement dans le fond d'un talweg sur le proche Atlantique, une dépression qui va perdre en intensité et se retrouver dans une circulation fermée afin de devenir une goutte-froide. On observe dors et déjà la constitution d'une dorsale d'altitude sur l'Europe, qui s'oriente peu à peu vers l'océan, rejoignant petit à petit la dorsale présente plus à l'Ouest. C'est ce qui va aboutir à l'établissement d'une cellule de hautes pressions qui va piéger la goutte-froide ces prochains jours. Pour le moment, la dépression encore légèrement retirée de notre latitude, mais elle envoie déjà les premières bouffées chaudes sur une partie du pays. La masse d'air qui va nous concerner se trouve encore sur le Maghreb, elle va remonter au fur et à mesure que la dépression va venir se diriger vers notre pays. 

 

1592035854_Sanstitre.thumb.png.c67a7d485089e93c76cfe82a849f2cb1.png

 

Entre Lundi et Mardi la dorsale d'altitude sur l'Ouest de l'Atlantique devrait s'étendre plus au Nord, tout en s'amplifiant avec une hausse des hauts géopotentiels. L'anticyclone se met alors en place sur l'Atlantique, alors que la dorsale Européenne se soude avec, fermant ainsi la circulation à la dépression présente sous nos latitudes. Celle-ci va venir se loger juste au large du Portugal et y ondulant pendant plusieurs jours. Il s'agira d'un minimum marqué en altitude étant donné qu'il sera coupé d'alimentation pour permettre un creusement en surface.

 

En milieu de semaine, le courant jet semble subir une convergence juste au niveau de la Grande-Bretagne, s'enroulant tout autour du minimum. Une branche de rapide de jet s'étire sur le flanc Est du minimum, ce qui occasionne un déplacement de celui-ci, sur un axe Sud-Sud-Est au Nord-Nord-Ouest. Ce qui va être un marqueur pour occasionner le creusement de ce minimum quand il remonte vers les hautes latitudes, qui pourrait ainsi scinder en deux la dorsale présente plus à l'Ouest. 

 

Pour le week-end, les incertitudes sont importantes. La dépression se retire plus au Nord en se calant entre Grande-Bretagne et Islande, alors que les hauts géopotentiels persistent sur l'Europe. Sur les Açores, l'anticyclone semble remonter vers nos latitudes, on observe alors un basculement du flux à l'Ouest-Sud-Ouest. L'incertitude reste vraiment placée autour du positionnement du minimum, l'ensembliste de CEP anticipe un certain écart-type, la situation est encore confuse pour la fin de semaine.

 

geop500-pmer-054h.png.a843b7149a6a17c47dcc90f1434ec3e4.png

 

1886549182_Sanstitre2.thumb.png.8a850137089e16e540f3250e9391150d.png

 

On devrait assister à 2 bouffées de chaleur, la seconde étant beaucoup plus intense.

 

  • La première devrait se faire en Lundi et Mardi, des Pyrénées au Nord-Est, en englobant toute la partie Est du pays. La moitié Ouest et Nord-Ouest sont pour l'instant légèrement à l'écart, on monte déjà sur du 22-23°c à 850 hPa, alors que dans l'Ouest on tourne à 18-20°c, voir entre 10-15°c sur la Bretagne. Sur l'axe allant des Pyrénées au Nord-Est, en passant par le Centre, les maximas devraient déjà atteindre les 30-32°c, alors qu'on aurait tout juste du mal à atteindre les 23-25°c dans l'extrême Nord-Ouest. Pour Mardi, on pourrait atteindre les premiers 35°c entre le Centre-Est et le Sud-Est.
  • La seconde semble beaucoup plus intense et étendue. Une masse d'air brûlante prend forme directement depuis le piémont Pyrénéen jusque sur les trois quarts du pays les Hauts-de-France, l'extrême Nord-Ouest et la Bretagne, semblent être à l'écart du plus chaud. Entre les Pyrénées et les régions centrales, les températures à 850 hPa peuvent atteindre les 25-28°c, avec jusqu'à 30°c dans le Sud-Ouest !! Sur les régions citées précédemment, on atteint plus la barre des 22-24°c au plus haut. Entre Mercredi et Vendredi, les maximas devraient dépasser largement les 35-38°c sur plus du trois quarts du pays,  c'est au Nord de la Seine que la barre des 30°c serait plus difficilement, atteinte, même la Bretagne pourrait voir des températures supérieures à 30°c.

Notons les petites divergences entre certains modèles, avec soit un décalage à l'Ouest soit à l'Est. L'intensité est également différente, comme par exemple avec ARPEGE qui prévoit des températures supérieures à 40°c sur de nombreuses régions. NAVGEM et ICON prévoient également des pointes jusqu'à 45°c sur les régions centrales t la moitié Sud. 

 

184521837_Sanstitre3.thumb.png.d79fdfc6658abc07e3add390e18b3f0b.png

 

 

  • J'aime 9
  • Merci 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Hermanville-sur-mer,Calvados(14),plage du débarquement SWORD,Normandie.

Incertitude sur les modèles à 144h,c'est à dire à partir du week-end prochain.GFS retarde l'atténuation de la chaleur par le NO dimanche,GEM la balaye dès samedi et UKMO décale les centres d'action à l'Ouest et les HG ont une position plus septentrionale ce qui soumet la façade  EST du pays à un flux plus NE:

 

image.png.8e6d6cbb637c98e6c877df4036b5c002.pngimage.png.cd9126bbbec9905aec628ff8309ea685.png

image.png.c4940251c22560a913f9a06c672d6db6.pngimage.png.7613de91121b8e2f4d2d257a4a9e37aa.png

image.png.cdff40fa6a2c3963a48b06178b5b3acb.png

 

Edit :Ça reste chaud à long terme sur la moitié sud du pays

Edited by Nico 14

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Damia a dit :

A noter aussi que cet air, directement injecté depuis le Sahara, sera chargé en poussières.

 

Donc s'attendre à un ciel parfois tirant sur le gris, et franchement sur le rouge en fin de journée.

 

J'ignore par contre si cela aura une véritable influence sur les températures. Peut-être la nuit, en retenant la chaleur. A voir.

102.png

Bonjour , quel est le lien de cette page ? merci

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Dax (40)

Le bon point, c'est qu'on a quand même un peu de "rouge qui devient moins rouge" en tombant sur des échéances courtes - ou pour être plus précis, on a bénéficié d'un décalage vers l'est de la pulsion qui change pas mal de choses sur une bonne partie du pays. Exemple avec les 4 derniers 12z de GFS pour mardi à la mi-journée, tranquillement mais sûrement...

 

 

120-7_hsz8.GIF

 

96-7_dje3.GIF

 

72-7_zts8.GIF

 

48-7_lpo2.GIF

 

 

Pas sûr cependant qu'on bénéficiera de la même petite atténuation sur la seconde salve, elle a même en tendance a gagner en intensité en passant sous la barre H+100.

 

  • J'aime 3
  • Merci 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Beauvoir mt st michel

Non seulement la sortie de la canicule est de plus en plus nordique et de plus en plus molle (du "jaune" seulement au nord ouest, et maintien de très fortes chaleurs au sud est), mais comme d'habitude avec les canicules vraies, pas question de pluies à la sortie. Il y a eu quelque temps, les canicules étaient guettées par nos chasseurs d'orage, de plus en plus ces fortes chaleurs là ne se terminent pas par une rupture brutale avec pluies abondantes à la clef. Peut-être est-ce préférable d'une certaine façon car on voit ce que donnent les orages en cas de contrastes thermiques trop forts, mais une canicule exceptionnelle de fin juin, si elle ne débouche pas sur quelques passages pluvieux vraies, pourrait mettre les plantes en stress hydrique périlleux alors qu'il reste derrière plus de deux mois de possibilités estivales.

Edited by Bruno 49
  • J'aime 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Montreuil (93) ou Ciran (37)
Il y a 2 heures, JOJO_KERMIT a dit :

Ne faudrait-il pas ouvrir un post spécial prévision canicule?

 

Et pour ce qui concerne la prévision, comme elle reste en grande partie liée à la synoptique et d'ampleur nationale, autant rester sur ce topic hebdo, en vue nationale.

 

Note: cela n'interdit pas d'ouvrir celui de la semaine suivante ;)

  • J'aime 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Dijon ( Quartier Montchapet)

UKMO a t il une possibilité de voir son scénario validé ? si il gagne çà mettrait a mal les sites qui annonce un humidex insupportable pour le nord de la France 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Hermanville-sur-mer,Calvados(14),plage du débarquement SWORD,Normandie.

L'évolution de la PE Américaine montre bien l'incertitude à compter du we prochain avec une dispersion plus importante à compter du 30 et l'apparition de scénarios qui maintiennent une certaine chaleur .Pour le sud du pays ça resterait vraiment chaud à long terme.(comparaison 18z du 22/06 et 12z 23/06):

 

graphe_ens3_wao7.gifgraphe_ens3_hid9.gif

graphe_ens3_ewk0.gifgraphe_ens3_tcr9.gif

  • J'aime 1
  • Surprise 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : adekar en kabylie a 1000 m / quebec city

petit HS. cest deja la grosse merde du cote de l afrique du nord

BMS CANICULE DU DIMANCHE 23 JUIN 2019

 

 1/Des températures caniculaires de l'ordre de 40°c a 44°c sont prévues sur les wilayas suivantes:

 MILA, CONSTANTINE, GUELMA, M'SILA ET LA PARTIE SUD DES WILAYAS DE BEJAIA, JIJEL, SKIKDA, ANNABA ET EL TARF.

  2/ Des températures caniculaires atteignant ou dépassant 48°c sont prévues sur les wilayas D'EL OUED, DE OUARGLA ET DE BISKRA.

 Validité: En cours jusqu'au Lundi 24 Juin 2019 à 21h00.

  • J'aime 3
  • Merci 3
  • Surprise 9

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Beauvoir mt st michel

Pour Lyon et Grenoble, rien que sur MF, on en est entre 8 et 12 jours d'affilée avec plus de 20° à l'aube, et 7 avec plus de 35 le jour, dont 3 avec 40...

  • J'aime 1
  • Surprise 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Hermanville-sur-mer,Calvados(14),plage du débarquement SWORD,Normandie.

La tendance concernant la durée de l'épisode n'est pas bonne,CEP va dans le même sens que GFS,on prolongerait de 24h pour le nord. Pour le sud ça devient compliquer de voir la fin sur les modèles,plutôt inquiétant:

 

image.png.002eae91ae06039eff7acae00ce1bbd9.pngimage.png.8fce29e92d64aaa6ec8f2d1e4a07f118.png

image.png.bc192b0d6ce44a2287b14a0c7528fdba.png

  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Richardménil (54630)

Question qui peut paraître HS : est-il prévu avec l'origine de cette masse d'air, des particules de sables dans le ciel durant cette canicule ?

Merci pour la réponse.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Heu la ça devient très très inquiétant quand-même. Cep rallonge la durée et même pour le nord ça resterait chaud!

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Nantes
il y a 2 minutes, Antoine Coeuré a dit :

Question qui peut paraître HS : est-il prévu avec l'origine de cette masse d'air, des particules de sables dans le ciel durant cette canicule ?

Merci pour la réponse.

 

A priori oui, selon ce site grec fort intéressant :

 

http://forecast.uoa.gr/dustindx.php?domain=med

  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Aubagne (13400)
il y a 1 minute, Tornado75 a dit :

Heu la ça devient très très inquiétant quand-même. Cep rallonge la durée et même pour le nord ça resterait chaud!

 

Confirmer aussi par l'Espagne, l'origine du flux ne laissant guère de doute. Cependant, avec un flux faible, le sable devrait être en moindre quantité que lors du dernier épisode de Sirocco. :

https://dust.aemet.es/forecast/nmmb-bsc-dust-forecast-aod

  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Bourth

Oui sur le modèles de ce soir, on voit bien que la goutte froide serait éjectée bien trop au large vers l'Irlande suivi d'une autre dorsale anticyclonique en embuscade sur l'Atlantique pour prendre le relais, un tel coup de chaud n'est pas anodin et cela favoriserait le prolongement du blocage.

A suivre.

  • J'aime 4

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : La Grande-Motte (34)

Canicule à perte de vue sur CEP, jusqu’au topic suivant et on voit toujours pas la fin.. notamment sur une bonne moitié sud! 

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Fontenoy sur moselle (54)
il y a 26 minutes, Tornado75 a dit :

Heu la ça devient très très inquiétant quand-même. Cep rallonge la durée et même pour le nord ça resterait chaud!

 

Tout à fait, pas de fin de canicule prévu avant la fin de l'échéance pour CEP.

Une éventuelle diminution sur la moitié nord, une poursuite sur la moitié Sud.

Sachant que normalement en fin d'échéance les previsions tendent à rejoindre les normales, ce n'est vraiment pas bon signe.

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, Météodu37 a dit :

....

La synoptique se met franchement en place, la dépression axée sur la région Québécoise inflige une forte pulsion de hauts géopotentiels sur l'Ouest de l'Atlantique, avec une vaste dorsale qui s'étire jusqu'au large Sud-Ouest de l'Islande. Le courant jet se retrouve alors avec une forme très ondulante, on assiste alors à une configuration de type oméga sur l'Atlantique. Une dépression se comble progressivement dans le fond d'un talweg sur le proche Atlantique, une dépression qui va perdre en intensité et se retrouver dans une circulation fermée afin de devenir une goutte-froide. On observe dors et déjà la constitution d'une dorsale d'altitude sur l'Europe, qui s'oriente peu à peu vers l'océan, rejoignant petit à petit la dorsale présente plus à l'Ouest. C'est ce qui va aboutir à l'établissement d'une cellule de hautes pressions qui va piéger la goutte-froide ces prochains jours. Pour le moment, la dépression encore légèrement retirée de notre latitude, mais elle envoie déjà les premières bouffées chaudes sur une partie du pays. La masse d'air qui va nous concerner se trouve encore sur le Maghreb, elle va remonter au fur et à mesure que la dépression va venir se diriger vers notre pays.  ....

 

Je me suis permis de reprendre en grande partie ton analyse pour lancer le BS qui nous permettra de suivre pas à pas cet épisode qui s'annonce comme historique.Merci à toi pour la qualité de cette analyse :)

  • J'aime 11
  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Isèrois, mais proche de Lyon (Sud) : Chuzelles - 260m

 

il y a 39 minutes, vulkan a dit :

Une éventuelle diminution sur la moitié nord, une poursuite sur la moitié Sud.

 

Pour le Nord, la diminution des T° serait tout de même assez nette sur CEP det et son ensemble pour Dimanche :

Diagramme de Lille des T° à 850 hPa graphe_ens3mpj3_mini.png

On passerait sous les 10°C, aussi bien la moyenne que le déterministe. 

 

Si on descend un peu, pour Paris, ça serait pas aussi net et les T° baisserait lentement graphe_ens3mxo0_mini.png

 

Si on continue la descente dans le Sud, le déterministe CEP et son ensemble IFS ne se retrouve pas. Le det sort de l'écart type.

Aussi bien sur la façade Ouest : Bordeaux graphe_ens3xpb8_mini.png que le centre : Clermont (moins franc) graphe_ens3mqb9_mini.png ou que pour l'agglomération Lyonnaise :graphe_ens3qpn5_mini.png

 

Pour finir, on arrive dans le Sud, Toulouse se retrouve comme les derniers coins cités avec un déterministe franchement plus chaud que son ensemble : graphe_ens3kaq1_mini.png

 

pour  la partie Sud/Sud-Est, là un certain consensus entre le déterministe et son ensemble, pas de sortie de canicule/grosse chaleur pour tout de suite : Marseille graphe_ens3jni3_mini.png

 

  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Tours
il y a 13 minutes, Laurent15 a dit :

Je me suis permis de reprendre en grande partie ton analyse pour lancer le BS qui nous permettra de suivre pas à pas cet épisode qui s'annonce comme historique.Merci à toi pour la qualité de cette analyse :)

 

Good, ça fait plaisir :) 

 

En outre ces très fortes chaleurs, on devrait assister à plusieurs salves pluvio-orageuses sur l'extrême Nord-Ouest, entre la Bretagne, les régions Normandes, et dans une moindre mesure les Pays-de-la-Loire.

 

En commençant directement par la journée de demain Lundi 24 Juin. La dépression qui ondule au large de nos côtes, pilote un système frontal assez peu organisé étant donné qu'il évolue dans des hauts géopotentiels en altitude, mais il devrait se structurer dans les prochaines heures. On commence à voir l'organisation d'une petite bande frontale convective entre le Portugal et l'Espagne, et qui remonte progressivement vers notre pays. 

 

1471159582_Sanstitre4.thumb.png.ddda9776ff8e7fd2e26c45fbf99d121d.png

 

Dés Lundi matin, des ondées pluvio-orageuses peuvent concerner les régions Normandes et la Bretagne avec la remontée de cette première limite frontale. C'est en soirée, avec l'arrivée d'une seconde limite frontale par le Sud, que des orages plus actifs et possiblement modérés à forts, peuvent se produire sur ces mêmes régions, y compris une partie Ouest et Nord des Pays-de-la-Loire. Même si l'énergie disponible est quasi absente sur ces secteurs tout au long de la journée, l'énergie présente sur les régions centrales, pourrait se propager en fin de journée vers les régions concernées. De ce fait, quand ces pluies arriveront dans les terres, elles vont se confronter à une masse d'air modérément instable mais bien dynamique, avec la circulation d'une anomalie de Tropopause marquée sur l'Ouest de la Bretagne. De plus, ces régions sont en configuration d'entrée droite de jet diffluente en altitude, laissant un environnement convergent près du sol, pouvant ainsi initier une convection profonde.

 

aromehd-1-32-0.thumb.png.c3d9854ff597392b3a4b153a56ef2c32.png

 

Evidemment, étant donné que la chaleur va s'accroître de jour en jour, l'énergie va atteindre des valeurs énorme trahissant la présence d'une masse d'air extrêmement instable. Mais rappelons que ce n'est qu'une énergie disponible ( instabilité latente, premiers principes de thermodynamique pour ceux que ça intéresse ;) ), mais étant donné qu'aucun forçage ne sera en jeu, aucune dégradation de grande ampleur n'est entrevu jusque là. Cependant, avec la présence d'une certaine humidité sur l'extrême Nord-Ouest, il se trouve qu'on va assister à des gradients thermiques très resserrés, pouvant occasionner la naissance de quelques orages. Tout dépendra encore du dynamisme, mais ces orages peuvent tout de même adopter une forte intensité, surtout côté pluies ( orages type tropical ).

 

Entre Mardi et Mercredi, il est donc possible d'observer des orages près des régions qui bordent la Manche. Comme dit juste avant, ces orages pourront prendre un fort caractère pluvieux au vu de l'important contenue en eau précipitable de la masse d'air. 

 

nmm-46-70-0.thumb.png.3520930ff68e5eaf0dd9af2e68fa901d.png

 

nmm-28-70-0.thumb.png.e90be74207b1f658ec29dacbe3152991.png

 

Pour le reste de la semaine, la seconde masse d'air, beaucoup plus intense niveau chaleur, s'installe sur une bonne partie du pays. L'air s'assèche très nettement, faisant ainsi disparaître le risque d'orage. C'est donc un milieu et une fin de semaine ensoleillée et intensément chaude qui s'impose ( hormis des développements orageux diurnes près des massifs ). Pour le week-end, les fortes chaleurs semblent se prolonger, alors qu'une certaine humidité tente de revenir sur le pays, on ne sait pas trop comment s'annonce le week-end, mais il est possible que ce soit un week-end chaud et instable, surtout sur la moitié Sud et Sud-Est ( qu'on remarque bien sur les champs de Theta'W à 850 hPa avec une poche d'air chaud et humide sur le Sud-Est ).

 

gfs-8-168.png.4892ae107c9b1596468b01a958ec2496.png

  • J'aime 13
  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Tours

Pour en revenir sur ces fortes chaleurs. GFS, CEP et ARPEGE s'accordent tout trois sur la même étendue géographie et intensité de cette vague de chaleur. On remarque tout de même que ARPEGE étend la barre des 30°c jusque dans le Poitou et le Limousin.

 

84-7.thumb.gif.57c3c4be5008b398691d9461bc82ab2f.gif

arpege-16-84-0.thumb.png.3e42450cadbeaecd873de3e8e022fde2.png

 

Peut-être pas un modèle de référence, mais il s'agit d'un scénario ( minoritaire ) parmi tant d'autres, NAVGEM. Il prévoit le même genre de températures mais cette fois-ci à l'opposé, sur un grand quart Nord-Est jusqu'au Nord de la Seine. Comme quoi on a encore quelques doutes pour la localisation des zones les plus chaudes.

 

Le paroxysme de ces fortes chaleurs étant attendu entre Jeudi et Vendredi, on va continuer de suivre de près les prochaines réactualisations. Mais ce qu'on remarque ( hormis le scénario NAVGEM ), c'est que les régions qui bordent la Manche ainsi qu'une petite partie des Hauts-de-France, semblent légèrement moins affecter par ces fortes chaleurs. Peut-être que ce n'est qu'un "mirage", on va voir si la tendance se confirme. 

 

navgemfr-1-126.thumb.png.757023088b20656b852643223c64299d.png

  • J'aime 3
  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Megève (1106 m)/Saint-Gervais (808 m) en semaine - Samoëns (716 m) les WE

Ah oui quand même :D

 

navgemfr-8-120.png?23-19

 

46/47 °C et à 14h seulement :P

  • Haha 16
  • Surprise 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest
This topic is now closed to further replies.

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...