Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Iefan

Du 1er Juillet au 7 Juillet 2019 - Prévisions météo semaine 27

Recommended Posts

Posted (edited)

Location : Nefiach(66) alt 115m

La tendance de la prolongation avec quand meme une baisse de la canicule est toujours présente sur tout avec CEP 12z ECM1-168_amk4.gif.ef81bc8a0a52e6223c99558ad33f47f6.gif

Edited by bastinos66

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Saint-Quentin (02)

Si je vous dis ça

 

AIG3156041.jpg

 

Un air qui nous semble familier

 

ECM1-192.GIF

 

 

A ne pas négliger dans les prochaines réactus. 

Edited by Drealine
  • Merci 1
  • Haha 5

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Caen (14)

Le CEP 12Z sort le scénario redouté, à savoir une prolongation de la canicule la semaine prochaine, aussi bien au sud qu’au nord du pays (même si un léger fléchissement des températures est attendu sur le nord du pays dimanche et lundi)

  • Haha 1
  • Surprise 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Un air de déjà vu ? 

ECM0-216.gif

ECM0-240.gif

Edited by bicriphil
  • J'aime 2
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Pamiers (09)

Chez CEP c'est on prend les mêmes et on recommence. Du moins pour la moitié sud du pays. 

 

CHez GFS on est pas trop loin de ce scénario mais plutot à 240h c'est assez proche de CEP.

gfs-0-240.png?12

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : St Pierre Du Chemin Centre Est 85 en limite 79
il y a 41 minutes, Normand dit a dit :

Le CEP 12Z sort le scénario redouté, à savoir une prolongation de la canicule la semaine prochaine, aussi bien au sud qu’au nord du pays (même si un léger fléchissement des températures est attendu sur le nord du pays dimanche et lundi)

Oui son ensembliste l'avait d'ailleurs déjà identifié au préalable, tout comme certaines esquisses sur la PE GEFS.

Quoiqu'il en soit si ce scénario venait à se réaliser, il apparaît en l'état actuel en tout cas, que la puissance de frappe de cette GF serait plus modeste que l'actuelle, peut-être plus difficile pour gfs de faire un coup de maître dans cette situation moins marquée. De quoi remettre les choses dans leur contexte, ou asseoir ce vent de réussite depuis la maj de ce modèle.

 

Bref, nous n'y sommes pas encore, l'option plus durable d'un  rafraîchissement, retour aux normes, ou encore en excès sans plus selon les régions, reste encore tout à fait d'actualité.

Le hic, c'est que quoi qu'il arrive, l'option transition orageuse est en revanche pour ainsi dire absente, d'ailleurs au passage,  l'ETP et son effet difficilement quantifiable sur la T°C 2m vs humidex, aura donc perdu une bonne partie de son potentiel, usée par les conditions des prochains jours.

 

 

Pour le moment on en est là en prévision, on a un anticyclone qui a déjà une probabilité non négligeable de dominer cette échéance, et une GF pas très musclée en rapport à sa distance du pays, pour avoir un effet de levier massif comme actuellement, mais qui en revanche opérerait en "terrain conquis au préalable".  Malgré l'échéance, les 2 moyennes s'entendent plutôt bien sur ce point:

EDM101-216_hhq4.GIF

 

gens-21-5-204_sww1.png

 

L'autre grande version, c'est donc un front bruineux sous anticyclone au nord, rabattant la chaleur vraiment sur les rivages de la méditerranée.

 

fim-0-192tht8_mini.png

 

Une trace de front qu'il est délicat de retrouver chez CEP tant la divergence est profonde, si on essaie de retrouver les même acteurs synoptiques, je dirais quelque part vers le Danemark sans grande conviction

ECM1-168zeb1_mini.png

 

Edited by sebb
  • J'aime 4

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Bust, Alsace Bossue dpt 67 (alt 310m)

A ce rythme là le golfe de gascogne va bientôt entrer en ébullition.

Amis du SO, prévenez nous dès que vous voyez les premières bulles apparaitre.

  • Haha 25

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Tours

On a clairement une tendance qui se dégage chez la plupart des modèles, avec un pays coupé en deux. En liaison avec la formation d'un nouveau bloc de hautes pression entre l'Allemagne et le proche Atlantique, tandis qu'une nouvelle anomalie viendrait se faire piéger en descendant vers la péninsule Ibérique. On assiste alors à l'effet d'une nouvelle pompe à chaleur, qui pourrait concerner la moitié Sud ( on observe encore de hautes valeurs de températures à 850 hPa ). En faveur d'un flux de Nord-Est plus sensible sur la moitié Nord, les chaleurs ne devraient pas trop s'étendre si l'on en croit les premiers scénarios. La moitié Sud pourrait donc encore suffoquer, ce qui aurait de graves conséquences sur le long terme comme par exemple sur les cultures, la végétation, et sur les personnes bien évidemment.

 

Notons qu'en milieu d'échéance, le flux pourrait prendre une courbure plus différente, avec le retour d'un air plus océanique et agréable par l'Ouest, en chassant la chaleur vers l'Est.

 

A suivre sur les prochaines réactualisations, encore trop tôt pour pouvoir établir une analyse définie.

 

850temp_stdanom_eur_82.thumb.gif.85bd8e56eabb85f014e1acc14022710a.gif

 

850temp_stdanom_eur_87.thumb.gif.2de66d58a6e5479acb0560eab3b07878.gif

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Fournets-Luisans

En tout cas, que la goutte froide soit au large ou proche du Golfe de Gascogne, aucune pluie de prévue en tout cas j'ai bien l'impression dans les deux prochaines semaines apparemment???

 

Edited by Erkalfine
  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Aubagne (13400)

En complément, je poste les cartes d'EPS-Étendu (EPS-Extended), le modèle d'ECMWF à cheval entre le moyen terme et le saisonnier.

 

Pour info, il est initialisé avec l'analyse d'IFS et des réanalyses ERA-Interim (à venir ERA5), couplé au modèle océanographique NEMOVAR. Un certain nombre de perturbations sont insérées à chaque étape de l'initialisation. 50 sorties sont disponibles, comme pour EPS « classique » + une sortie, jargonné « opérationnel », correspondante à l’initialisation avec IFS opérationnel. Ce modèle sort deux fois par semaine, les lundis et jeudis et son échéance est de 46 jours. Son intérêt n'est pas le même que les modèles traditionnels, il est conçu pour essayer de donner les grandes tendances de la circulation atmosphérique (notamment autour de la MJO mais pas que). Il faut le regarder à grande échelle et dans l'intégralité de son ensemble. Par souci de comparaison, je propose les seules cartes européennes de l'ensemble et de la sortie dite « opérationnel ». À coupler avec les GFS, GEM et EPS.

 

Pour le milieu de la semaine, il y a accord de principe avec GEFS et GFS pour l'opérationnel, en signalant toutefois qu'EPS Extended, tout comme IFS est plus chaud que l'américain, avec des centres d'actions plus marqués et plus proches de notre pays. A contrario, la logique d'IFS est différente avec un creusement marqué au large du Portugal qu'on retrouvera sur l'EPS-Ex opérationnel.

 

Pour jeudi 4, 12Z :

EPS-EX Moyenne Z500 et T850 :

 

EPS_EX_Mean_jeudi4.thumb.png.e5802f98d920374141c17f8fda17971e.png

 

EPS_EX_Mean_jeudi4_T.thumb.png.501419b52a8d1b8d92fc9677c10beebc.png

 

EPS-Ex Opérationnel :

 

EPS_EX_CTL_jeudi4.thumb.png.624d970d6de6e7e66698fe69119029af.png

 

EPS_EX_CTL_jeudi4_T.thumb.png.f6e1f86716350f7c05e96374c4b313e4.png

 

Pour dimanche 7 12Z :

 

EPS-Ex est plus incisif avec une récurrence bien huilée qui continuerait « fiévreusement » sur la voie ouverte durant la semaine lorsqu'on regarde l'opérationnel, très proche de GFS d'ailleurs (même plus chaud mais ce n'est pas ce qu'il faut regarder). Au niveau de l'ensemble, la moyenne est très « plate » car plusieurs options sont modélisées :

- une GF au large du Portugal, bien formée et quasi toujours présente sur les membres de l'ensemble

- une dorsale Méditerranéenne plus ou moins nordique

- des BG groenlando-scandinaves descendant suffisamment pour nos influencer (minoritaire).

Le point important est le maintien de la récurrence sur cette sortie d'hier, un blocage avec GF froides Atlantique et Europe orientale ou est-Méditerranéenne avec pulsion de HG sur l'Europe occidentale. La stationnarité ondulatoire mentionnée hier soir sur ce topic qui semble persister sur l'intégralité de cette  semaine.

 

EPS-Ex Opérationnel Z500 et T850 :

 

EPS_EX_CTL_dimanche7.thumb.png.82370c3e581dbc262301e1512f3840da.png

 

EPS_EX_CTL_dimanche7_T.thumb.png.df801fa56f3be27976374c5978159826.png

 

Membre 28 :

 

xx_weekly-en-999-9-zz_modezwkly_2019062400_324_1642_310_m28.thumb.png.15f4b28361b77295a205fa8f25f184d6.png

 

Membre 35 :

 

xx_weekly-en-999-9-zz_modezwkly_2019062400_324_1642_310_m35.thumb.png.4aa2c870d87b31cae4228db866f60094.png

 

  • J'aime 6
  • Merci 4

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Aubagne (13400)

Il y a deux points qui m'interpellent dont un depuis quelques temps déjà.

 

Le premier, le plus récent, est l'opposition plus franche entre dorsale atlantique et thalweg groenlando scandinave.

Tout d'abord la modélisation de GFS 00Z pour jeudi à minuit :

 

Z500_0704.jpg.f5067d7e0ab9346f0b8b7e01ca32bc58.jpg

 

On a une énième descente froide vers Terre-Neuve qui booste une énième dorsale atlantique, elle-même favorisant un thalweg relatif sur le proche Atlantique. Jusqu'à là, c'est notre récurrence qui nous colle aux basques.

Toutefois, une série de minima froids glissent le long du cercle polaire depuis les Territoires du nord-est canadien vers la Scandinavie. Ceux-ci bloquent la remontée subtropicale.

Pour l'heure, ça changerait peu de choses pour le sud du pays. Au nord, ces BG sont vues influentes par un nombre croissant de scénarios, favorisant un gradient thermique marqué et un conflit possiblement intéressant.

Mais est-ce notre récurrence qui se poursuivrait de façon limitée  ou est-ce un prélude possible à une situation plus classique d'été avec une dorsale de l'AA s'approchant de l'Europe occidentale permettant des flux de SW tantôt anticyclonique, tantôt cyclonique alternant coup de chaud et vague orageuse ? Dans ce dernier cas, les pulsions subtropicales seraient ainsi rabotées par le nord et déviées vers l'Europe. Plutôt que foncer vers l'Islande et le Groënland.

IFS n'est pas éloignée de cette version et plusieurs membres d'EPS-étendu présentées hier soir vont dans ce sens. La moyenne d'ensemble d'EPS, elle, n'est pas dans cette même logique, donc pas  de conclusion hâtive !

 

500.png?run=run00model

 

L'autre point que je remarque depuis quelques temps déjà est l'absence d'activité sur l'Atlantique tropical. Je n'ai pas de recul suffisant pour en juger, peut-être est-ce normal mais je trouve les alizés faiblards et aucune zone active entre Afrique et Caraïbes depuis un moment et aucune n'est modélisée.

Je profite de cette carte pour illustrer différemment le premier point. On y retrouve tous les éléments décrits mais aussi cet Atlantique tropical étrangement calme. :

 

rel_vort_89.thumb.png.cc35c2a3ccedd184c5991e9b21766c7c.png

 

L'anomalie de PWAT est globalement négative sur cette zone depuis 15 jours et sur les modélisations des 15 prochains jours. Surprenant ou normal ?

 

pw_anom_89.thumb.png.132933a60a41e9bdf73f16a00d72d0c8.png

 

Ce « calme » est-il lié à la situation actuelle ondulatoire que nous connaissons dans notre quadrant extra-tropical ?

  • J'aime 7

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Saint-Quentin-de-Baron (33) & parfois Dax (40)

Bonjour,

 

Pour la semaine du topic, la plupart des déterministes et de leurs moyennes respectives, penchent toujours ce soir sur le creusement d'une nouvelle GF, toutefois nettement plus modeste en taille et en dynamique que l'actuelle, entre deux zones de HG, l'une arrivant sous la forme d'une petite dorsale s'élevant par le proche atlantique et de l'autre, de HG résiduels débordants encore largement sur le Sud de l'Europe de l'Ouest (grosso-modo). En gardera alors un temps chaud à parfois franchement chaud sur une bonne moitié Sud, avec une certains humidité et donc, une impression de lourdeur probable, avec peut-être une tendance orageuse plus ou moins nette et récurrente, du moins en première partie de semaine, sur les reliefs, mais certainement aussi en plaine.

 

Temps plus calme et tempéré au Nord, avec des températures globalement de saison, selon les journées et les secteurs, mais aussi éventuellement et ponctuellement, quelques ondées parfois orageuses, parvenant à déborder jusqu'au Sud de la Loire... mais pas grand chose à dire de plus sur cette partie du pays. La seconde partie ou fin de semaine et, le week-end suivant, pourraient être sous le signe de nouveau, d'une chaleur marquée prioritairement sur la moitié Sud, avec une GF qui pourrait se rapproche du pays, par le Nord de l'Espagne (ce qui déboucherait peut-être à terme, sur des orages...). Mais, vu les échéances, tout ceci demande confirmation et affinage, au fil des prochains jours.

 

La probabilité de subir une nouvelle canicule, me semble bien faible... même si on " ne sait jamais " et elle sera plutôt a priori, dans le pire des cas, réservée au Sud.

Edited by DoubleKnacki
  • J'aime 5
  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Cormeilles (27)
Il y a 20 heures, Erkalfine a dit :

En tout cas, que la goutte froide soit au large ou proche du Golfe de Gascogne, aucune pluie de prévue en tout cas j'ai bien l'impression dans les deux prochaines semaines apparemment???

 

Oui c'est cela qui est préoccupant. Un rafraichissement devrait arriver mais sans être accompagné de dégradation pluvieuse et orageuse. Certes, le printemps n'a pas été sec mais cette absence d'eau  + la canicule exceptionnelle va conduire forcément à une sécheresse marquée.

  • J'aime 5
  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Pamiers (09)

DoubleKnacki

Je rajouterai 2 images pour suppléer tes propos... Mais la canicule pourrait bien revenir dans le sud du moins les fortes chaleurs en deuxieme partie de semaine prochaine

ECM0-216.GIF?26-0

ECM0-240.GIF?26-0

C'est un peu loin encore, mais méfiance... C'est pas fini cette histoire avec encore du 24-26 °C à 850 hPa. 

Edited by Gouf09
  • J'aime 4
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Saint-Quentin-de-Baron (33) & parfois Dax (40)
il y a 8 minutes, Gouf09 a dit :

DoubleKnacki

Je rajouterai 2 images pour suppléer tes propos... Mais la canicule pourrait bien revenir dans le sud du moins les fortes chaleurs en deuxieme partie de semaine prochaine

C'est un peu loin encore, mais méfiance... C'est pas fini cette histoire avec encore du 24-26 °C à 850 hPa. 

 

Oui... CEP 12z aurait tendance à plus " rallumer " le chalumeau, à chaque 12 z depuis quelques jours ! Par contre, ça sent un peu plus " la tendance orageuse " qui pourrait peu à peu se manifester, contrairement à cette semaine, avec une GF même si peu dynamique, mais qui pourrait apporter son aide au marais barométrique très chaud de surface, avec des orages, du moins d'évolution diurne (mais pas que) ! Ce qui pourrait, dans le cas ou cette synoptique serait la bonne, tempérer un peu les ardeurs de la masse d'air.

 

En tout cas, CEP, GFS & GEM partent encore sur cette dynamique sans les grandes lignes, peut-être accompagné d'UKMO mais ce dernier reste pas très clair en fin d'échéance, tout comme ICON, mais je n'ai jamais trouvé ce dernier très bon dans l'anticipation d'une situation à LT.

 

A suivre.

Edited by DoubleKnacki
  • J'aime 1
  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Naillat, 360m, 23

Bonsoir,

 

même si on garde un signal synoptique clair pour que soit réalimentée et se renouvelle une goutte froide au large de la péninsule ibérique induisant une continuité de conditions chaudes sur l'Europe occidentale, balancer des cartes de températures à 850 hPa à 216 h et 240 h, il ne faut peut-être pas exagérer:

 

gens-21-0-216qir3_mini.png      EDM0-216yld5_mini.png

 

En version ensembliste, on peut parler du signal sans pour autant verser dans le sensationnalisme!

  • J'aime 5
  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Entre Colmar et Mulhouse, en limite nord de forêt de la Hardt, 215m

As-tu consulté le forum la semaine dernière ? La situation que nous vivons est issue d'UN run GFS du lundi 17/06/2019, qui était totalement isolé de son ensemble.

Donc non, ce n'est pas si provocant que ça.

 

La première salve est si longue et si intense que nous sommes tous sensibles au signaux d'une canicule numéro 2

  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Naillat, 360m, 23
il y a 17 minutes, KillBrice a dit :

As-tu consulté le forum la semaine dernière ?

Non, j'avais piscine!xD

 

Bien sûr, mais dans ce cas il faut expliquer le parti pris d'illustrer des propos avec un seul modèle, d'ailleurs j'ai bien préciser que les signaux synoptiques étaient clairs, non?

Effectivement le déterministe GFS a donné le ton assez tôt, j'étais de ceux qui émettaient le plus de doute, mais allons-nous maintenant suivre uniquement les déterministes? Et pour avoir un peu suivi entre mes cours de natation, je crois avoir compris que la mise à jour du modèle américain ne s'est pas accompagnée d'une mise à niveau équivalente de son ensemble.

Edited by tao
  • J'aime 2
  • Haha 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Malmedy ( Province de Liége ) 342m

Le déterministe et le contrôle au plus haut du panel . 

 La hausse pour le wk se confirme tout doucement mais il ya du chemin pour  les détails.

 

KNMI_expertpluim_Maastricht_Beek_Temperatuur_201906261200.png

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : St Pierre Du Chemin Centre Est 85 en limite 79

Et oui, heureusement une GF aussi massive en juin à cette latitude est rare, d'où la pluie de records en cours en toute logique.

 

Bref, je trouve que ce signal de CEP n'est pas à négliger, il n'est ni spectaculaire, ni isolé, et n'est pas né ce soir, et ne diffère pas non plus tant que ça de gfs dans un sens.

 

Pour s'en rendre compte, autre façon d'illustrer la prévision, une carte qu'on sort d'ordinaire pour les tempêtes hivernales, mais comme cette GF potentielle est moins massive que l'actuelle, on peut déjà constater la trajectoire prévu des centres cycloniques dans notre cadran d'ici 120h, sur cette carte, nous nous situons à  500hpa.

Puis la prolonger avec une seconde carte de 120 à 240h, évidemment échéance oblige, on a une dispersion au fil des jours qui augmente:

 

vort_500_short_qoi9.gif

 

 

vort_500_long_cnc7.gif

 

 

Puis si on effectue le parallèle avec notre déterministe GFS, on peut alors se focaliser sur ce mini -14°C qui traîne sur l'Est Atlantique,  puis en faisant défiler l'échéance, on retrouve cette perturbation d'altitude plus tard vers les Açores:

gfs-13-36_xfr9.png

gfs-13-168_hfe4.png

 

A ce stade elle a à peine de trace au sol, 'perdue' dans un champ de hautes pressions, et jusque là, la plupart des modèles s'accordent avec leurs variantes respectives sur cette évolution qui ne permet pas de justifier d'une nouvelle flambée du thermomètre .

Là où il me semble que ça se complique, c'est lorsqu'elle rencontre l'habituel minimum Iberique, sur lequel tout le monde s'accorde quelque soit l'échéance:

 

pres_long_rrm0.gif

 

Soit un phasage s'opère, et on assiste à la naissance d'un levier capable de faire remontée de nouveau de la chaleur, run cep de ce soir, alors l'interaction se manifeste et elle étend son influence du sol au plafond sur les zones périphériques avec donc cette remontée chaude, ou bien le mécanisme est insuffisant et on reste piloté par cet anticyclone Atlantique qui déborde sur la France, avec des T°C plus proche des normes.

 

Le scénario pragmatique voudrait qu'on assiste alors au scénario intermédiaire avec une France coupée en 2, en lien avec une influence prépondérante à mesure que l'on s'approche du SO, au moins dans un premier temps pour cette échéance. 

 

Lien pour ceux que la canicule a fait débarquer ici.

Edited by sebb
  • J'aime 8

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Ecommoy (80-140M d'altitude), Sarthe

Bonsoir,

 

La prolongation des fortes chaleurs sur CEP s'explique par un phénomène qui intervient dès 144h avec l'isolement de basses pressions au large du Portugal:

 

ECM1-144.GIF?26-0

 

Ces basses pressions réussiraient à se développer dans la masse de hautes pressions et provoquerait la montée d'une nouvelle "langue de chaleur":

 

ECM1-192.GIF?26-0

 

 

Contrairement à ce que l'on aurait pu penser il y a quelques jours la pulsion sur l'ouest atlantique n'est pas du tout une menace à une réalimentation des fortes quantités de hautes pressions déjà présentes sur nous. Au contraire, cette pulsion sur l'ouest atlantique permet de glisser des basses pressions vers l'Europe du nord à l'image du GFS permettant un rafraîchissement  :

 

gfs-0-180.png?12

 

Le soucis c'est que ces basses pressions lâchent un très petit talweg à l'ouest du Portugal avec des basses pressions (ici sur GFS et surtout sur CEP) et donc on a un creusement dépressionnaire au large du Portugal, ce creusement amène une nouvelle pulsion chaude sur l'Europe de l'ouest comme vu sur CEP ou ici sur GFS (bien que GFS soit plus tempéré grâce à une dépression au large de la Scandinavie qui amène de la fraîcheur à l'est du pays)

 

gfs-0-216.png?12

 

On a un gros écart sur la dorsale de hautes pressions dans les modélisations entre CEP-GFS

 

ECM1-216.GIF?26-0

 

 

GEM part lui sur une GF sur les acores et une dépression bien plus imposante en Europe provoquant un fort dégradé sur le pays: 

 

gem-0-198.png?12

 

 

 

La clé de cette semaine se situe sur le timing de la dorsale ouest atlantique en début de semaine. Selon la vitesse ou elle va se rapprocher de l'Europe elle lâchera plus ou moins de basses pressions au large du Portugal (lentement--> plus, rapidement--> moins) mais aussi sur sa hauteur, plus sa latitude restera haute plus on a des chances de voir les basses pressions au large de l'Islande eêtre basse et se rapprocher de l'Europe et donc apporter un vent de fraîcheur et limiter un potentielle montée de haute pression. 

Il y a aussi un enjeu sur la capacité de l'isolement des hautes pressions au large du Portugal à se développer. 

 

Je ne serai pas très étonné d'un vrai conflit à l'image de GEM avec une goutte froide qui arrive à se développer au large du Portugal mais les hautes pressions qu'elle envoie serait contesté par les basses pressions nord Européennes  (Scandinave) limitant une réchauffement au nord, au sud ça resterait bien cuisant. Un dégradé nord-sud serait présent avec un vrai potentiel orageux (ce n'est donc pas tout à fait la carte GEM mais ça s'en rapproche. Mais bon quand on voit la réussite de GEM sur cet épisode de chaleur... je dois surement me tromper :D

 C'est ouvert en tout cas, mais je ne pense pas que CEP aura raison, un scénario plus Américain devrait s'imposer. A voir :)

 

Bonne nuit

Gugo :) 

 

  • J'aime 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Pompadour - Altitude 500m / Montmorillon - Altitude 100m / Guéret (la chaumière) Altitude 600m / Lagrand - Altitude 600m

On en parle peu, mais les orages font parlés d'eux sur GFS et vu l'instabilité modélisé.... Il va falloir surveiller ça dans les prochains jours 

  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : St Pierre Du Chemin Centre Est 85 en limite 79
il y a 13 minutes, ggdu19 a dit :

On en parle peu, mais les orages font parlés d'eux sur GFS et vu l'instabilité modélisé.... Il va falloir surveiller ça dans les prochains jours 

Oui on voit naître une option orageuse, c'est à suivre,  cela étant, en l'état actuel des modèles, vu le profil vertical qui s'annonce peu instable, et l'absence de forçage d'envergure, on peu pour l'instant supposer que gfs peigne large en rr, mais qu'au final ce soit essentiellement de l'orographie qui, dans le meilleur des cas déborde sur les plaines environnantes, voire plus large le long d'un front d'altitude, avec des bases élevées, mais avec peu d'eau dans le pluviomètre.

Le risque de sécheresse superficielle est à suivre comme le disait Virgile, bon après une sécheresse en juillet reste un phénomène fréquent. Mais ça peu aider une GF modeste à allumer la mèche plus facilement peut-être.

 

  • J'aime 4

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les cartes GFS de ce matin semble accréditer l'option "orageuse" en début de semaine dans certaines réions de notre Pays. Il faut attendre pour affiner la localisation de ces premiers orages "bénéfiques" pour la nature comme pour nous. Bonne journée. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Morières les Avignon - Le Pontet - Vedène

Gfs fait aussi poursuivre de fortes chaleurs sur une grosse partie Sud est, 

Quelqu un part expérience saurait si on a un risque caniculaire encore la semaine prochaine? 

Car les fortes chaleurs prévues font quand même craindre l épuisement de certains organismes forcément.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...