Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

ClementWIG

Tendance Automne 2019

Recommended Posts

Posted

Location : Nîmes
il y a 25 minutes, Arkus a dit :

 

Euh ... tu sais Vincent, il n'y a effectivement qu'1 chance sur 16 de tirer 4 fois pile de suite, mais comme il n'y avait déjà qu'1 chance sur 8 de tirer 3 fois pile de suite, une fois qu'on a déjà tiré 3 fois pile, il y toujours 1 chance sur 2 de tirer encore pile. :P

Depuis 3 ans, en septembre...

NearInconsequentialKitten-size_restricte

  • Haha 11

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Dax (40)
Il y a 12 heures, th38 a dit :

 

 Y a t-il une explication pour un raisonnement qui semblait pourtant cloué de bon sens et que les observations infirment ?

Je pense que c'est une question climatologique intéressante...

 

 

Je n'ai pas retrouvé mes tableurs de l'époque, tant pis au pire si j'ai du temps je referais le croisement de données.

 

Pour répondre à la question, je pense qu'il faut seulement considérer que les épisodes méditerranéen découlent très essentiellement de la synoptique, et que la température de surface de la mer joue un rôle tellement secondaire qu'on ne peut pas l'identifier de manière individuelle dans les séries de données. Pour faire une allégorie, c'est un peu comme si on analysait la vitesse moyenne d'un cycliste se rendant au travail tous les jours à vélo en fonction du vent. Dire que le cycliste va plus vite quand il a le vent dans le dos et moins vite quand il l'a de face, c'est l'évidence même. Mais sa vitesse dépend aussi de sa forme, du feu rouge qu'il va se prendre ou non en bas de la rue, du camion de livraison arrêté sur la piste cyclable, de la crevaison de l'autre jour qui l'a fait finir son trajet à pied, bref de tellement de choses que quand on regarde uniquement la vitesse par rapport au vent sans autre critère, on ne trouve aucune corrélation. C'est la même chose pour les épisodes méditerranéen et les températures de surface, d'autant que comme le fait justement remarquer sb certaines configurations ne font même pas appel à l'apport humide méditerranéen.

 

Juste sur le fait que j'ai retrouvé dans ma corrélation une intensité moyenne moindre des épisodes lorsque le Golfe du Lion est plus chaud que d'habitude, c'est probablement un artefact de la variabilité naturelle. J'appuie dessus parce que ça met à mal le préjugé habituel, mais l'enseignement réel se limite à dire qu'il n'y a pas de preuve statistiquement significative que des températures de surface plus élevées conduisent à des épisodes plus intenses. 

  • J'aime 4
  • Merci 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Beauvoir mt st michel

Merci à Treize Vents, et pan sur le bec pour moi qui ai posté une ânerie sur le post long terme en extrapolant la poursuite d'une quinzaine chaude à partir, notamment, de la surchauffe de la Méditerranée. J'ai appris quelque chose grâce à IC une fois de plus.

Edited by Bruno 49
  • J'aime 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : asserac 44

Mais en dehors des épisodes cévenoles, très intéressant de surcroît !!!

il y a une idée pour les autres régions???

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Aubagne (13400)
il y a 54 minutes, Bruno 49 a dit :

Merci à Treize Vents, et pan sur le bec pour moi qui ai posté une ânerie sur le post long terme en extrapolant la poursuite d'une quinzaine chaude à partir, notamment, de la surchauffe de la Méditerranée. J'ai appris quelque chose grâce à IC une fois de plus.

 

Ta remarque n'est pas sans fondement, c'est un élément à considérer dans une situation qui est vue rester chaude. :)

 

il y a 55 minutes, marco44 a dit :

Mais en dehors des épisodes cévenoles, très intéressant de surcroît !!!

il y a une idée pour les autres régions???

 

 

Le modèle saisonnier SEA S5 pour septembre, avec un flux antocyclonique d'est accompagnant un déficit de précipitations. C'est un peu court comme analyse, je le reconnais volontiers, il est un peu tard ! ;)

xx_season-en-999-9-zz_modezseason_2019070100_2_1431_528.thumb.png.7fb574723c0a7b562e898024c7975c16.png

  • J'aime 1
  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : asserac 44

Çà voudrait dire que on garderait  le temps qu'on a en ce moment ?

J’espère que non!!!  

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Kersaint plabennec et Narbonne (NE de la ville 12.1km de la mer à vol d'oiseau)

J'avais également vu une étude qui montrait clairement le lien entre tsm et convection. Du coup à l'opposé du sens commun, je me demande si un golf du lion plus chaud ne favoriserait pas une convection éclatant en mer au détriment des plaines qui se retrouveraient plutôt soumises au panache stratiforme.  Je m'interroge au vu de certains flops récents où les Baléares prenaient tout et le LR se retrouvait avec une cinquantaine de mm tout au plus avec une convection incapable de se réformer sur place...

Edited by rcnm
  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Aubagne (13400)
Le 09/07/2019 à 22:31, Bruno 49 a dit :

Merci à Treize Vents, et pan sur le bec pour moi qui ai posté une ânerie sur le post long terme en extrapolant la poursuite d'une quinzaine chaude à partir, notamment, de la surchauffe de la Méditerranée. J'ai appris quelque chose grâce à IC une fois de plus.

 

Citation

Les résidus de la canicule de fin juin associés à des eaux de mer plus chaude que la normale favorisant une forte évaporation apportent un fort contenu énergétique aux éventuels orages. La situation qui frappe l'Europe méridionale s'explique par la rencontre de cette masse d'air très chaude et humide sur le bassin méditerranéen et de zones dépressionnaires circulant de l'Espagne aux Balkans.

(http://www.meteofrance.fr/actualites/74162702-apres-l-espagne-la-grece-et-l-italie-touches-par-des-orages-violents)

 

Énergie potentielle plus élevée. :) Arrête le fouet ! :D

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Auxerre (89)

L'automne débutant dans un mois, voici un point sur les tendances se dégageant, selon 3 sites internet :

 

Septembre

  • Météo Express : températures douces et précipitations déficitaires
  • Météolaflèche : pareillement, doux et sec
  • LaMétéo : doux mais précipitations classiques, sauf dans le sud est
Ce mois de septembre serait donc plus doux que la normale, et les précipitations seraient majoritairement déficitaires. On assisterait donc à une arrière saison plutôt estivale.
 

Octobre 

  • Météo Express : températures fraîches en allant vers l'ouest, classiques ailleurs.  Flux d'ouest et précipitations abondantes pour la moitié nord, plus sec en direction du sud.
  • Météolaflèche : ici c'est le scénario inverse : températures très douces et précipitations très rares.
  • LaMétéo : Températures classiques, précipitations abondantes sauf en méditerranée. Ils évoquent également un risque de tempête. 
Donc ici, c'est délicat ; les 3 possibilités sont évoquées quant aux températures. Pour les précipitations, c'est un excédent qui est signalé à plusieurs reprises, sauf en allant vers le sud.
 

Novembre 

  • Météo Express : Chaud et très sec, partout.
  • Météolaflèche : Eux privilégient un scénario froid, et sec.
  • LaMétéo : Doux et sec, sauf au nord est où les précipitations seraient proches des normales.                                            

La tendance qui se dégage serait donc potentiellement douce et surtout sèche. 

 

Au final, on peut remarquer que le problème de sécheresse ne serait, à priori, pas réglé car il y aurait deux mois avec assez peu de précipitations et un seul mois où elles pourraient être excédentaires. 

Quant aux températures, hormis le mois de septembre où une réelle tendance douce semble ressortir, divers scénarios sont envisagés.

  • J'aime 1
  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Euh novembre chaud ?? Je veux bien mais va falloir m'expliquer comment le soleil va réussir à faire tenir des 28 ou 29 degrés tout le mois de novembre en étant rasant. Très curieux perso. Pour la sécheresse ça m'étonne pas c'était déjà prévu que 2019 serait sèche. 

  • Haha 4
  • Surprise 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Kogenheim (67) - 167m
il y a 5 minutes, jerrysie a dit :

Euh novembre chaud ?? Je veux bien mais va falloir m'expliquer comment le soleil va réussir à faire tenir des 28 ou 29 degrés tout le mois de novembre en étant rasant. Très curieux perso. Pour la sécheresse ça m'étonne pas c'était déjà prévu que 2019 serait sèche. 

 

Qui a parlé de 28/29°C en Novembre ?

  • J'aime 2
  • Haha 8

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Auxerre (89)
il y a une heure, jerrysie a dit :

Euh novembre chaud ?? Je veux bien mais va falloir m'expliquer comment le soleil va réussir à faire tenir des 28 ou 29 degrés tout le mois de novembre en étant rasant. Très curieux perso. Pour la sécheresse ça m'étonne pas c'était déjà prévu que 2019 serait sèche. 

A aucun moment quiconque n'a parlé de 28 degrés.

Quand on parle de chaleur en novembre, ça ne sera pas les mêmes températures que de la chaleur en juillet.

Le terme "chaleur" signifie simplement que les températures sont nettement supérieures aux normales de saison. Par exemple, là où je vis, de la chaleur en novembre ça donnerait dans les 20° au plus chaud de la journée. Mais ça serait encore une valeur différentes en Corse, par exemple.

Au final c'est comme pour les termes "douceur", "fraîcheur" où encore "froid" : ce sont des termes qui sont à adapter à chaque saison et à chaque zone géographique.

  • J'aime 8
  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Torfou, à la jonction 44-49-85

@jerrysie

Par exemple, voici un mois de février "chaud":

 

ECM0-72_mnd0.gif

Edited by Flora
  • J'aime 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

En fait, j'ai l'impression (peut être à tort ?) que ce qui fait la différence de nos jours en automne ou en hiver sont plus les inversions thermiques que les relevés ou les ressentis en plaine. Lorsque dans les années 70/80 les saisons fraiches ou froides étaient principalement animées par des masses d'air à 1500 m plutôt froides et que les dépressions balayaient la France les températures à 2 mètres étaient relativement proches de celles de maintenant.

Sauf que quand il fait entre 5 et -5°C en plaine de nos jours la masse d'air en altitude est de plus en plus souvent au delà de 5°C alors qu'elle étaient en deçà auparavant.

En fait le réchauffement du climat nous impose la double peine car 2°C de plus c'est grosso modo un monde qui doit s'élever de 300 m pour obtenir les mêmes ressentis et les mêmes conditions mais ça ne marche pas si les inversions thermiques sont majoritaires et c'est le cas avec le RC.

Je ne crois pas que les phénomènes d'inversions thermiques aient été aussi été proéminents par le passé et ta carte le montre bien.

  • J'aime 5

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Ecommoy (80-140M d'altitude), Sarthe

à supprimer

Edited by gugo

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Ecommoy (80-140M d'altitude), Sarthe

Bonjour,

 

Dégager des tendances saisonnières pour notre automne est souvent assez complexe et ce n'est pas cette année que ça va changer. Contrairement à l'hiver nous avons bien moins d'indice qui entre dans la danse. Et pour ne rien aider certains indices sur cet automne semblent aller vers la neutralité.
 

 Premièrement au niveau de l'ENSO semble aller vers une situation Nino ou Nina dans les mois à venir. Si ça serait le cas des influences sur octobre et novembre pourraient avoir lieu mais non. Quand on regarde la situation actuelle on semble aller vers une légère Nina :

7p44.jpg

 

Mais en réalité les modèles se tournent surtout vers la neutralité (avec pour certains scénarios de légère Nina ou Nino, mais j'avoue je n'y crois pas, sa sera neutre tout ça)

 

nino34Mon.gif

 

20190806.sstOutlooks_nino34.png

 

ps2png-gorax-green-001-6fe5cac1a363ec152

 

 

Même si on pourrait avoir quelques doutes sur un potentiel nino avec l’affaiblissement des Alizés  assez marqué fin juin comme on le voit sur l'indice SIO, mais en juillet ça semble être repassé en pente ascendante pour revenir vers le neutre. Cette irrégularité et difficulté de formation de dynamique atmosphérique réelle favorisant un Nino dans le Pacifique risque de favoriser une situation finale neutre. L'évolution à venir dans le mois d'août sera clé, les prévisions GFS3D monde donnent un rythme assez soutenu des alizés dans les jours à venir affaire à suivre donc. 

 

sz9e.jpg

 

On ne parlera pas du PDO qui pour sa part est totalement dans le neutre actuellement et influence bien moins en automne qu'en hiver nos régions. 

 

 

  Une autre chose qui semble peiner à être dans le positif et tend plus vers la neutralité c'est la TNA. Sa tendance positive favoriserait des épisodes méditerranéens et une situation plutôt perturbé par intermittence en France avec des températures plus ou moins dans les normes. Mais on remarque depuis maintenant un an qu'elle traîne régulièrement dans "légèrement positif" et non dans le neutre non dans le "vrai" positif et non dans le "vrai" négatif. Conséquence du DC? C'est possible, il faudrait étudier la question et voir si quand elle est dans le légèrement positif (+0.5°C) elle influe réellement ou pas le temps notamment en Europe de l'ouest (ou autre région où ses effets sont plus marqués) ou non. Si c'est non on pourrait hypothéquer que dans le cadre du DC, le légèrement positif de 0.5 est provoqué par le DC et donc est comme une phase de neutralité. C'est évidemment regrettable. 

Après je pense  que ça ne fait pas assez longtemps que la situation dure pour affirmer ceci, car l'hiver dernier elle était vu dans cette zone et en réalité elle n'était qu'à +0.2-+0.3 (soit le neutre) donc il y a eu des phases de coupure du "légèrement positif". A l'automne par contre on avait une TNA dans ces SST là et pourtant on avait observé en méditerranée pas forcément une saison d'épisode méditerranéen extrême contrairement ) d'autres années.

A voir si cet automne cette situation s'affirme et que l'on perçoit des signes de ou pas. On pourra commencer à tirer des conclusions si cet indice est en partie faussé par le DC.

 

wtio_anom_20190701.png

 

 

 

Après de vraies phases de blocage en juin sur plusieurs parties du globe dont la notre et en juillet sur les zones 180°. On semble se diriger en cette fin juillet, début août vers une accalmie des régimes de blocages:

 

1panel_ghgs_obs_nh_nrm.gif

 

 

Et quand on regarde les prévisions on semble bien continuer vers cette dynamique, alors on le voit fort logiquement on aurait encore des bulles chaudes bien présentes en haute latitude (Groenland (ça va encore chauffer...), Bering) mais ça ne devrait pas être aussi transcendant qu'il y a quelques jours avec un VP (du moins ce qu'il en reste totalement implosé. 

Cette année le VP semble vouloir se structurer avec une base de basse pression du côté de la Scandinavie (j'ai remarqué qu'en général il y a toujours une zone en fin d'été, début automne sur le globe où le VP se restructure de manière assez marqué, il suffit de regarder les images d'archives même si ce n'est pas en permanence), ceci influencerait possiblement notre début d'automne favorisant un temps assez perturbé en Europe. 

 

gensnh-21-1-162.png

 

De plus on voit qu'à TLT les hautes pressions peinent à s'imposer en haute latitude. La moyenne lisse les choses mais quand on regarde le panel on voit bien que ça s'affirme:

 

gensnh-21-1-300.png

 

On a aussi souvent un fort noyau de dams bas au nord du Canada mais peut accompagner de basses pressions contrairement ou en mer du Nord sur la majorité des scénarios ont un gros bloc de basses pressions.

 

gens_panel_ind8.png

 

 

Il faudra voir si ça se confirme mais il serait peu étonnant que ce développement de notre côté du globe persiste en septembre également. Et d'ailleurs il va être probablement responsable du temps moyen des vacanciers en août.

 

D'ailleurs après une longue phase NAO- et une situation à tendance de blocage ensuite avec des intermittences AR on semble bien être passé en phase AL/NAO+ de manière très claire avec cette situation et il est possible que l'on part sur une longue phase de récurrence de synoptique générale avec une dynamique NAO+ comme on a eu avec le NAO- (qui a duré quasiment deux mois si on ignore la petite coupure AR-AL).

 

frise.gif

 

 

 

 

Et ce qui me fait encore plus affirmer que cette phase de temps maussade NAO+devrait nous concerner c'est les tendances CEP qui prévoit un très bon développement du vortex polaire en haute latitude 

ICi la moyenne S-O-N c'est quand même assez marqué

 

ps2png-gorax-green-004-6fe5cac1a363ec152

 

En bonus le début hiver ou ça semble s'affirmer (on notera l'anomalie sur l'atlantique et sur les Balkans signe d'un possible régime de dorsale, AR avec alternance avec du NAO+ )

 

ps2png-gorax-green-009-6fe5cac1a363ec152

 

 

CFS semble dans la logique en septembre mais avec un anticyclone en Europe de l'est et surement plus perturbé à l'ouest:

 

cfs-mon_01_z500a_nhem_1.png

 

En octobre ça s'inverse:

 

cfs-mon_01_z500a_nhem_2.png

 

En novembre ça attaque de nouveau les hautes latitudes et en moyenne par chez nous base de blocage.

cfs-mon_01_z500a_nhem_3.png

 

 

 

Donc bien malin de dégager quelque chose de tout ceci.

Je vous propose une idée mois par mois de ce que l'on pourrait attendre en fonction de ce qui est dit ci dessus. 

 

Septembre: Un mois perturbé à l'image d'août avec le développement du vortex polaire de notre côté de l'hémisphère. Cela n'empêchera pas quelques belles journées, mais il serait peu étonnant que les excédents de précipitations et des petites tempêtes sur la manche avec un régime NAO+ s'affirme. Température plutôt dans les normes voir légèrement en dessous si très pluvieux.

 

Octobre: Retour d'un temps moins humide et plus doux, avec des températures au dessus des normes du à des hautes pressions plus ou moins propulsé par chez nous, un régime plus AR/NAO- pourrait se mettre en place avec des intrusions de basses pressions par moment favorisant des épisodes méditerranéen et un temps humide ailleurs avant des phases de retour de haute pression. 

 

Novembre: Retour de la phase NAO+ qui s'impose de nouveau progressivement, un mois pluvieux et plus ou moins dans les normes selon les flux. Attention aux possible zonal anticyclonique selon la tournure, dans ce cas temps sec et doux. Le mois est encore très incertain à prévoir. 

 

On surveillera le développement du VP durant ce mois et en septembre, il influencera notre côté d'hémisphère. Je le trouve assez précoce et incisif pour une mi août, à voir les prochaines semaines, si ça continue et ça va dans le sens du modèle ECMWF. 

Voilà voilà

 

Bonne journée 

Gugo :) 

Edited by gugo
  • J'aime 18
  • Merci 11
  • Surprise 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Entrelacs/Albens73410

Quelle argumentation en plus de toutes ces cartes.

Un sacré boulot derrière.

Bravo Monsieur GUGO.

  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Aubagne (13400)

Très belle analyse Gugo ! :)

 

En restant à une échelle spatio-temporelle globale et en me limitant aux modèles européens et canadiens (ECMWF, DWD, Met'Off, MF et CMC)via le C3S, sans doute parce que je pense qu'ils ont une meilleure calibration sur notre vieille Europe bien qu'à cette échelle j'ignore si cela a une influence quelconque, nous tendrions davantage vers un automne dominé par un régime NAO+ ou une poursuite des flux méridiens. C'est-à-dire doux et ponctuellement humide à l'échelle de la saison, ce qui n'exclut nullement des excès ponctuels dans un sens ou dans un autre (vision intermédiaire).

 

Comme annoncé (et Gugo a très bien détaillé les indices disponibles, je n'y reviens pas), ces modèles proposent les grandes lignes suivantes, parfois sujettes à des nuances assez prononcées.

 

Le premier paramètre que je présente est la SST dont l'évolution temporelle est la plus proche de celle de ce topic.

La contribution de MF, assez proche de celle d'ECMWF, est médiane avec un Pacifique présentant un faible Nino, un Arctique dans les normes excepté près des côtes continentales et un printemps austral subantarctique à tendances négatives.

 

convert_image-gorax-green-005-6fe5cac1a363ec1525f54343b6cc9fd8-5ru3WZ.jpg.ab8db84c1d9d82643cd7e2f24c819904.jpg

 

Plus près de chez nous, histoire de zoomer bien que ce soit illusoire, on remarque la tendance « froide » au sud du Groënland permettant de supposer des BG majoritaires / tenaces évoquant une NAO+.

 

convert_image-gorax-green-006-6fe5cac1a363ec1525f54343b6cc9fd8-OMHUR1.jpg.242d886c0e03977c332345a1c8e4272c.jpg

 

La contribution du Met'Off représente la partie haute du C3S, avec des anomalies positives quasi-généralisées et des BG qui seraient bien moins installés en Atlantique nord :

 

convert_image-gorax-green-002-6fe5cac1a363ec1525f54343b6cc9fd8-hDwzU3.jpg.3b39d1c1fdd629f683076f95692990a9.jpg

 

alors que celle du CMC, et dans une moindre mesure, celle du DWD, proposent l'option inverse de la médiane : de forts contrastes et, pour notre zone influente, une NAO plus franche.

 

convert_image-gorax-green-007-6fe5cac1a363ec1525f54343b6cc9fd8-AQgeWg.jpg.81de75026cfa50ea41df957ff1be100a.jpg

 

La seule constante semble être le Pacifique équatorial. La faiblesse de l'oscillation associée laisserait le « champ libre »  ailleurs.

 

Autre zone influente pour nous, l'Arctique. C'est à cet océan que les nuances entre contributions s'inversent franchement : MF reste médian, le CMC est au sommet alors que le Met'Off est dans la partie basse :

 

convert_image-gorax-green-000-6fe5cac1a363ec1525f54343b6cc9fd8-L6P4hd.jpg.0032fd89df57a5ca21065dd10f1232aa.jpg

 

convert_image-gorax-green-006-6fe5cac1a363ec1525f54343b6cc9fd8-cjCs_o.jpg.ee0c131188b1e0c6b7f0bf8d073f916c.jpg

 

convert_image-gorax-green-006-6fe5cac1a363ec1525f54343b6cc9fd8-tKsHxD.jpg.c06f1b8812a8d7be0bebe6e7a51c87eb.jpg

 

Cependant, ECMWF et DWD continuent de modéliser de forts contrastes au niveau  des plus grands échanges thermiques marins de l'Arctique, c'est-à-dire sur l'Atlantique nord-est. Peut-être une marque de la poursuite d'une récurrence propre aux échanges thermiques méridiens atmosphériques ?

 

convert_image-gorax-green-007-6fe5cac1a363ec1525f54343b6cc9fd8-kZfdbQ.jpg.58bc69ee08ddebfa3a33e648f590c5ae.jpg

 

ce que inciterait à penser ECMWF en constatant l’apparente neutralité au niveau du Z500 :

 

convert_image-gorax-green-005-6fe5cac1a363ec1525f54343b6cc9fd8-bi2_De.jpg.d1564e2d04988e3e51865846f092cd35.jpg

 

Côté températures, les T850 poursuivent leur cohérence sur les SST.

ECMWF semble là encore, insister sur des échanges atmosphériques méridiens tant sur l'est Atlantique et l'Europe que sur la moitié est de l'Asie, l'est du Pacifique et l'est du continent nord-américain.

 

convert_image-gorax-green-000-6fe5cac1a363ec1525f54343b6cc9fd8-vpIhkm.jpg.04a47d4fb611cbc0e932490c63e93d12.jpg

 

En observant rapidement les précipitations, le Pacifique équatorial nord, l'ouest de l'océan indien et l'Arctique (peut-être due  aux températures plus élevées modélisées) connaîtraient un excédent. À l'inverse, l'Atlantique équatorial et la moitié nord de l'Afrique d'une part et l'Asie du sud-est et l'Océanie d'autre part,  subiraient une sécheresse marquée. L'Europe resterait proche des normales climatiques, légèrement déficitaires. Toutes les contributions vont dans ce sens en accentuant ou diminuant légèrement les anomalies calculées par ECMWF.

 

convert_image-gorax-green-009-6fe5cac1a363ec1525f54343b6cc9fd8-cs3ae1.jpg.72a262201b8871cd89819989f05e535e.jpg

 

Cette constatation sur l'Asie du sud-est et l'Australie est corroborée par les anomalies de SST :

 

convert_image-gorax-green-006-6fe5cac1a363ec1525f54343b6cc9fd8-gH5CEu.jpg.0b7ba2656f66b047efb9dabba2bec9c4.jpg

 

Deux tendances semblent se dessiner sur fond d'un Pacifique équatorial peu actif et d'un printemps subantarctique plutôt frais : une tendance à un réchauffement globalisé associé à une pluviométrie dans les normes (version Met'Off par exemple) ou une poursuite de flux méridiens (du moins sur l'hémisphère nord) avec des anomalies tranchées de la pluviométrie (version CMC par exemple).

Personnellement, je penche pour une option intermédiaire à tendance méridienne, donc plutôt vers celle d'ECMWF, se situant entre MF et le CMC. Je ne crois pas à la version du Met'Off. Ce qui n'engage évidemment que moi ! ;)

 

Pour notre quadrant, les deux options sont actives : NAO+ ou descentes répétées de BG / élévation répétées de HG.

  • J'aime 5
  • Merci 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Nanterre Parc / Grande Arche (92)

Un article que je trouve intéressant sur Météo Paris:

 

http://www.meteo-paris.com/actualites-meteo/tendance-saisonniere-pour-l-automne-2019-13-aout-2019.html

 

En gros, aucune tendance nette ne se dégage, mais précipitations et températures légèrement excédentaires.

  • J'aime 1
  • Merci 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Neuville-de-Poitou
Il y a 2 heures, RidersOnTheStorm a dit :

Un article que je trouve intéressant sur Météo Paris:

 

http://www.meteo-paris.com/actualites-meteo/tendance-saisonniere-pour-l-automne-2019-13-aout-2019.html

 

En gros, aucune tendance nette ne se dégage, mais précipitations et températures légèrement excédentaires.

Et une erreur sur les commentaires de la dernière carte. Avec en bleu, la température de l'eau en excédent et en rouge bien-sûr, l'inverse, le déficit de celle-ci.

Peut-être un stagiaire qui alimente son site pendant les vacances. Attention, je n'ai rien contre les stagiaires...

  • J'aime 1
  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Torfou, à la jonction 44-49-85
Il y a 2 heures, PAPY BOYINGTON a dit :

Et une erreur sur les commentaires de la dernière carte. Avec en bleu, la température de l'eau en excédent et en rouge bien-sûr, l'inverse, le déficit de celle-ci.

Peut-être un stagiaire qui alimente son site pendant les vacances. Attention, je n'ai rien contre les stagiaires...

Comment ça, la température de l'eau en excédent??

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Nanterre Parc / Grande Arche (92)
il y a 34 minutes, Flora a dit :

Comment ça, la température de l'eau en excédent??

 

Il s'agit de la température du continent européen dont la légende a été inversée. Je l'avais remarqué. Bien sûr, il est facile pour le lecteur de rectifier (rouge -> chaud et bleu -> froid).

 

Cela n'enlève rien sur le fond de l'article. :)

  • J'aime 1
  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Neuville-de-Poitou
Il y a 8 heures, RidersOnTheStorm a dit :

 

Il s'agit de la température du continent européen dont la légende a été inversée. Je l'avais remarqué. Bien sûr, il est facile pour le lecteur de rectifier (rouge -> chaud et bleu -> froid).

 

Cela n'enlève rien sur le fond de l'article. :)

Oui Rider, je te rejoins, mais pour une personne lambda qui va lire l'article, ça le fout mal.

Revenons plutôt au sujet😊...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Aubagne (13400)

Je n'avais pas vu mais depuis quelques temps ECMWF teste publiquement les prévisions des régimes nord-atlantique d'après son ensemble étendu (celui à 46 jours, basé sur IFS dét + ensemble « classique 15 jours » + modèle océanique + climato). À cela s'ajoute le reforecast sur les 3 dernières décennies d'après ERA-INTERIM (je suppose à terme un passage à ERA5) pour l'écart entre la modélisation prévue et la modélisation du régime.

 

https://confluence.ecmwf.int/display/FCST/Weather+regimes+extended+range+forecasts

 

Dernière prévision accessible, celle du lundi12 août :

 

WR_MOFC_0.png.3b0e377cb4064f8cad9050f7e39a8604.png

 

Le graphe fourni au jour le jour sur les 46 prochains jours la vision des membres de l'ensemble pour chacun des 5 régimes (NAO+, bleu, NAO-, vert, AR, violet, BL, rouge, et « sans », gris). L'étendue de chaque rectangle indique la proportion de membres allant dans le sens du régime concerné par rapport au nombre total de membres.

En bas, deux lignes :

- le régime le plus représenté est en couleur hachurée ;

- en-dessous, la vérification (le régime « réel »), visible uniquement sur les graphe des prévisions précédentes, cf lien dela page ci-dessus pour les visualiser.

 

Note : l'ensemble étant calculé uniquement les lundis et jeudis, ces graphes seront mis à jour en conséquence.

  • J'aime 3
  • Merci 5

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

C'est intéressant ! Je note trois choses :

- ils ont refait une classification, non plus sur JJA mais sur MJJAS, donc le mot NAO+/NAO- ne signifie pas la même chose que C.Cassou ! En particulier, ils n'ont plus l'association NAO- / dépression britannique et ça change beaucoup l'approche pour la France.

- il faut visualiser plusieurs runs à la fois. Un run unique donne des probabilités. Si on commence à rentrer dans des seuils, un run unique c'est risqué.

- c'est classé en "produit expérimental" :D

 

De mon avis, les anglais ont eu bonne idée de caractériser une SNAO et C.Cassou pourrait renommer son régime "NAO-" en "SNAO-" ou "dépression britannique". Il ne l'a pas fait car la SNAO a été inventée après, mais ça permettrait de rendre le tout cohérent.

 

Notons que dans toutes les définitions, (S)NAO-  = anticyclone groenlandais. C'est le seul point commun aux définitions.

Edited by Cotissois 31
  • J'aime 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...