Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

faycal

Du 22 juillet au 28 juillet 2019 - Prévisions méteo semaine 30

Recommended Posts

Posted

Location : St Georges sur Loire (49), 15 km à l'ouest d'Angers.

Pas compris ton post @_sb ? Personne ne parle de canicule assurée mais d'un risque réel rien de plus. 

GFS reste plus mesuré mais ça serait quand même la cuisson sur 2/3 jours pour la grande majorité d'entre nous. 

Bref à suivre.

 

Et merci pour tes post de qualité ! 

  • J'aime 1
  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Montreuil (93) ou Ciran (37)
Il y a 6 heures, _sb a dit :

C'est peut-être aller vite en besogne.

Du crédit sur la probabilité d'un épisode chaud à très chaud, d'autant que la circulation générale s'y prête.

Toutefois, il convient, amha, de garder un regard d'échelles circonspect et critique. Bien que la probabilité de ce coup de chalumeau soit importante, IC devrait, amha encore une fois, garder cette vision critique et solide qui fait sa réputation en climato et ne pas tomber dans la facilité en prévisions. Adhérents et membres du forum s'expriment « librement », moi le premier. En revanche, je ne sais pas si tu répondrais par une approximation grossière en climato ou en obs / static.  Ton affirmation sans nuances au regard de la question posée me choque, d'où ma réaction. ;)

 

Alors permet moi de te dire que ta réaction est stupide, d'abord parce que je ne suis pas IC (incroyable de devoir écrire cela) ensuite parce que mon affirmation est nuancée puisque que je parle bien d'un risque sérieux. UN RISQUE.  Je répondais simplement à quelqu'un qui met en doute l'intérêt même de publier des cartes det/ens à 240h, je faisais donc observer que s'agissant du phénomène d'ampleur synoptique telle une canicule, un signal de la sorte etait tout a fait a prendre au sérieux - on l'a encore bien vu tout récemment il suffit de reprendre le topic de la dernière semaine de juin.

  • J'aime 2
  • Merci 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : La Rosière Montvalezan(1850m d'altitude ) et St Bonnet Le Château(870m)

GFS ce matin fait marche arrière et redevient chaud.

Zone barocline nettement plus haut que sur le 18 et 12z.

Pas de thalweg en vue au contraire de son 18 et 12z de hier.

Il rejoint donc CEP, à voir l'Européen ce matin ... 

 

gfs-0-168.png?0?0

 

GEM est très chaud aussi

 

gem-0-180.png?00

 

La fin de ce mois de Juillet pourrait être chaud à très chaud ... 

 

A cette allure la Méditerranée va être digne des températures au large de la Floride ...  

Elle se trouve déjà jusqu'à 27/28°C au large de la Côte d'Azur et Corse ... 

  • J'aime 2
  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Bourth
il y a 52 minutes, HauteTarentaise73 a dit :

GFS ce matin fait marche arrière et redevient chaud.

Zone barocline nettement plus haut que sur le 18 et 12z.

Pas de thalweg en vue au contraire de son 18 et 12z de hier.

Il rejoint donc CEP, à voir l'Européen ce matin ... 

 

gfs-0-168.png?0?0

 

GEM est très chaud aussi

 

gem-0-180.png?00

 

La fin de ce mois de Juillet pourrait être chaud à très chaud ... 

 

A cette allure la Méditerranée va être digne des températures au large de la Floride ...  

Elle se trouve déjà jusqu'à 27/28°C au large de la Côte d'Azur et Corse ... 

 sur Gem c'est plus timoré avec un aplatissement rapide des HP qui pourrait laisser  le nord au "frais".

il y aurait chaleur dans le sud mais cela limiterais la durée et l'intensité du coup de chaud  à l'instar de gfs qui [effectivement] allume son chalumeau en mode [durée intederminee] . (Avec grosse sécheresse, scénario semblable au CEP d'hier soir).

Il semble également que Ukmo aille dans le sens de Gem avec cette dépression sur le RU qui se propegerait vers la mer du nord et qui limiterais l'afflux chaud en particulier au nord de la France .

Edited by kéké
  • J'aime 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Lamain (Bel)

oui GFS ce matin est vraiment "brûlant" à perte de vue ...  quel masse anticyclonique !!

  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Malheureusement pour la moitié sud et est, ce nouvel épisode caniculaire se profile de plus en plus nettement. GFS qui a mené la danse sur le dernier épisode est plus indécis mais pas franchement pour la moitié sud. 

Au nord, ça hésite entre coup de chalumeau bref, canicule ou alors temps plus océanique... bref difficile d’y Voir clair mais il fera chaud, c’est certain ! 

  • J'aime 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Megève (1106 m)/Saint-Gervais (808 m) en semaine - Samoëns (716 m) les WE

CEP a bien changé depuis hier soir, la bulle anticyclonique ne gonfle pas à cause d'un zonal de SO très puissant vers l'Ecosse. Bouillant mais bref pour la moitié SE du pays.

 

On va encore avoir beaucoup d'évolutions de runs en runs.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Viroflay (78) / Puteaux (92)
il y a 29 minutes, nicolass a dit :

CEP a bien changé depuis hier soir, la bulle anticyclonique ne gonfle pas à cause d'un zonal de SO très puissant vers l'Ecosse. Bouillant mais bref pour la moitié SE du pays.

 

On va encore avoir beaucoup d'évolutions de runs en runs.

Voilà qui devrait tempérer certaines ardeurs caniculophiles. Ce n'est pas parce que ça a pris en juin que forcément ça va reprendre (mais entendons-nous bien, ce n'est pas impossible non plus). Nous restons dans un climat de type océanique, et si on a bien vu que le thermomètre pouvait s'envoler avec certaines configurations favorables, il en faut peu pour qu'une simple douceur, mettons de saison, prenne très vite le relais. On l'a bien constaté sur la moitié nord depuis juin, par 2 fois les coups de chaud ont été rapidement balayés sans une goutte d'eau par un simple changement d'orientation du vent.

Edited by edel
  • Merci 1
  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Saint-Saturnin-Lès-Avignon, Vaucluse
il y a 11 minutes, nicolass a dit :

CEP a bien changé depuis hier soir, la bulle anticyclonique ne gonfle pas à cause d'un zonal de SO très puissant vers l'Ecosse. Bouillant mais bref pour la moitié SE du pays.

 

On va encore avoir beaucoup d'évolutions de runs en runs.

 

Je n’irais pas jusque là, une grosse moitié sud du pays  reste au dessus des 20 degrés à 850 hPa sur la dernière échéance, ce n’est pas du tout révélateur d’une sévère canicule, mais on est mi-juillet, le thermomètre grimpe beaucoup plus facilement et ça reste significatif... 

L’autre mauvaise nouvelle c’est qu’une grande partie des régions resteraient au régime sec pour une durée encore indéterminée, ce qui n’a va pas aider à encaisser ces coups de chaud à répétition.

 

À voir dans les prochains run.

Edited by Romain84

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 57 minutes, edel a dit :

Voilà qui devrait tempérer certaines ardeurs caniculophiles. Ce n'est pas parce que ça a pris en juin que forcément ça va reprendre (mais entendons-nous bien, ce n'est pas impossible non plus). Nous restons dans un climat de type océanique, et si on a bien vu que le thermomètre pouvait s'envoler avec certaines configurations favorables, il en faut peu pour qu'une simple douceur, mettons de saison, prenne très vite le relais. On l'a bien constaté sur la moitié nord depuis juin, par 2 fois les coups de chaud ont été rapidement balayés sans une goutte d'eau par un simple changement d'orientation du vent.

 

Le climat océanique, c'est en été qu'il est le plus loin de notre France.

Et depuis plusieurs années, les flux méridiens l'emportent très facilement, ...et que dire cette année!

La configuration de ce type ci dessous, mais que l'on retrouve dans tous les modèles, c'est que ça gonfle depuis le Sahara occidental depuis plusieurs étés,  bousculant le temps sensible chez nous, et que les épisodes chauds/caniculaires nous guettent constamment.

 

Cette année, avec une sécheresse proche des records, le risque d'un épisode majeur est certainement d'une probabilité un peu plus importante.

 

Il y a maintenant un mois complet à risque.

gfs-0-114.png

  • J'aime 2
  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Rien ne sert d’être alarmiste mais il ne faut pas négliger la tendance. Comme dit, au nord c’est discutable et ça va le rester quelques runs encore mais au sud, avec une moyenne à 20° à 850hpa sur Bordeaux en flux de sud-ouest sur les ensemblistes européens et américains, on peut quand même dire que ça sent l’epiosde très chaud de nouveau...

Edited by Run999H
  • J'aime 2
  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Citation

Le climat océanique, c'est en été qu'il est le plus loin de notre France

. 

 

Depuis que je m'intéresse à la SummerNAO, je pense qu'on sous-estime la variabilité du climat.

Cet indice dans sa phase négative suppose que de 1900 à 1930 et de 1950 à 1965 , les étés avaient beaucoup de vent océanique sur la moitié nord.

Or depuis 2005, on est repassé dans une phase négative.  Les étés peu océaniques entre 1965 et 2005 ne sont pas la norme.

https://ai2-s2-public.s3.amazonaws.com/figures/2017-08-08/97533c706a103b0c917628c38f15cd9138a934ad/6-Figure3-1.png

Edited by Cotissois 31

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Lyon (69) / Villard de Lans (38)
Il y a 1 heure, edel a dit :

Voilà qui devrait tempérer certaines ardeurs caniculophiles. Ce n'est pas parce que ça a pris en juin que forcément ça va reprendre (mais entendons-nous bien, ce n'est pas impossible non plus). Nous restons dans un climat de type océanique, et si on a bien vu que le thermomètre pouvait s'envoler avec certaines configurations favorables, il en faut peu pour qu'une simple douceur, mettons de saison, prenne très vite le relais. On l'a bien constaté sur la moitié nord depuis juin, par 2 fois les coups de chaud ont été rapidement balayés sans une goutte d'eau par un simple changement d'orientation du vent.

Je t’invite dans mon beau département du Rhône et on en reparlera du balayage pas si facile que ça de la chaleur, ce n’est pas parce que paris n’a pas eu 38 degrés que c’est aussi facile de se débarrasser de la chaleur autre part ! 

Sinon GFS est chaud tout au long de la période pour se run, sans baisse significative du thermomètre et bien sûr avec peu de signaux pour les précipitations qui manque de plus en plus cruellement.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Moi je crois surtout ce matin que globalement on peut déjà se préparer au pire et cela risque d'être assez long vu la synoptique en place. On risque de suer encore cette semaine en particulier dans le sud

Edited by Tornado75
  • J'aime 1
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Il ne faut pas oublier que le cep  avant   la canicule de juin   jouait au  yoyo  , avant de s'aligner au bout de plusieurs  jours sur gfs , , Gfs quant à lui semblait ètre un ovni pas du tout crédible car seul contre tous , néanmoins il est resté  au fil des jours droit dans ses bottes, maintenant chacun_ de ces modèles alterne au fil des runs  une poussée caniculaire ou pas , reste à savoir qui auras le dernier mot .

Edited by bicriphil
  • J'aime 2
  • Merci 1
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : 60300 Senlis, 61170 Marchemaisons

Il faudrait quand même un peu de teneur dans les propos et un minimum d'analyse plutôt que d'y aller à la discussion de comptoir, pour que le topic garde un certain intérêt .

  • J'aime 2
  • Merci 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : 15 km à l'est de Dijon

Voici une sortie de l'ensemble EPS pour Lyon-Bron. Le signal de canicule avait été décelé dès le 9 juillet si je me souviens bien.

 

Pv_ens-TX_proba_072019.jpg

  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : St Germain les Corbeil
Il y a 3 heures, edel a dit :

Voilà qui devrait tempérer certaines ardeurs caniculophiles. Ce n'est pas parce que ça a pris en juin que forcément ça va reprendre (mais entendons-nous bien, ce n'est pas impossible non plus). Nous restons dans un climat de type océanique, et si on a bien vu que le thermomètre pouvait s'envoler avec certaines configurations favorables, il en faut peu pour qu'une simple douceur, mettons de saison, prenne très vite le relais. On l'a bien constaté sur la moitié nord depuis juin, par 2 fois les coups de chaud ont été rapidement balayés sans une goutte d'eau par un simple changement d'orientation du vent.

Rennes.PNG.70f1ac8498cb4eaf400057f97be51082.PNG Nimes.PNG.7b69ca363d6f686049fe501b8d1e292b.PNG

Rennes à gauche, Nimes à droite. Respectivement 24,5° et 30,4° pour la tx moyenne en juillet ...

Les 3 dernières semaines n'ont pas grand chose d'océanique à Rennes avec une sécheresse absolue et des températures autour de 27-28° quelque soit la direction du vent.

Quand à Nîmes, on se croirait en Afrique du Nord à la lisière du Sahara, en effet, on compte seulement 4 jours avec tx<35° en 19 jours.

Ce que je veux montrer là, c'est que "l'équilibre thermique en France" est particulièrement élevé cet année, c'est à dire que meme avec un flux de nord-ouest anticyclonique, on dépasse les 25° dans le nord. J'avais d'ailleurs fais la même observation l'année dernière. En résumé, non seulement le thermomètre s'envole trop haut quand la synoptique s'y prête mais il reste également perché trop haut quand la synoptique ne s'y prête pas.

Revenons en à la prévision, l'épisode de fortes chaleur se précise pour la semaine prochaine avec un sérieux risque de canicule. Ce qui est inquiétant, c'est que les projections font à nouveau état d'une masse d'air beaucoup trop chaude, 2 à 4° supérieurs aux standards que nous avions pour ce genre d'épisode il y a quelques années. 

graphe_ens3.php?mode=0&x=0&y=0&run=0&vil

ECF0-216.GIF?16-12

Sinon effectivement ce n'est pas parce que ça à pris en juin que ça va prendre, non c'est parce que aujourd'hui dans notre nouveau climat, ça prend à tous les coup.

Sur les 5 dernières années , toutes les fois où ça a bien pris :

Fin Juin 2019

Fin juillet / début aout 2018 

Début août 2017

Fin juin 2017

Fin août 2016

Début août 2015

Fin juin / début juillet 2015.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Edited by faycal
  • J'aime 6
  • Merci 4

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Megève (1106 m)/Saint-Gervais (808 m) en semaine - Samoëns (716 m) les WE

Le dernier GFS montre bien que ça va encore beaucoup bouger !! 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Morières les Avignon - Le Pontet - Vedène

Commenter du Run par Run n'a jamais été bon, mais encore une fois, on est sur de la fournaise dans le Sud. Un poil retardé peut être et encore j'ai pas tout suivi.

 

Encore une période délicate pour la faune, la flore, ainsi qu'une bonne partie des français allergiques aux pollutions diverses et variées que connait notre cher pays.

 

On va empêcher les vignettes aux pares-brises de rouler, ça ira mieux.

 

198-778_yfc8.GIF

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Isèrois, mais proche de Lyon (Sud) : Chuzelles - 260m

@nicolass : pour montrer cette instabilité des modèles, il y a aussi la différence sur le déterministe 0z de CEP depuis plusieurs jours.

 

Pour avoir les 20°C à 850 hPa qui couvre une bonne partie de la France, avant-hier matin, il fallait regarder dès Dimanche 20/07 :

ECM0-168_ysb1.GIF

 

Pour voir ces fameux 20°C à 850 hPa hier matin, il fallait regarder à partir du Mardi 23/07 :

ECM0-192_esm5.GIF

 

Ce matin, il faut aller chercher le Mercredi 24/07 :

ECM0-192_gwp2.GIF

 

La GF sur l'Atlantique qui essaye de se former et qui remonte entre l'Islande et le RU semble poser des problèmes aux modèles : ils la voient plus ou moins étendue et un centre plus ou moins creux.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Isèrois, mais proche de Lyon (Sud) : Chuzelles - 260m

Pour compléter mon message précédent et celui de nicolass : sur le 6z de GFS, il se forme un complexe dépressionnaire plus vaste en début d'échéance qui limite fortement la remontée d'air très chaud

gfs-0-174_wcv5.png

 

La carte des T° à 850 hPa correspondante : gfs-1-174hhq0_mini.png

 

Même pour le début de semaine prochaine, cela reste encore pas bien calée.

Il y ait des chances que  cette sortie du 6z soit à replacer dans son ensemble.

Edited by amateur

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Haute Joux, Les Fourgs 1140m

Le 6z est loin de son ensemble. Pour l'instant on part sur un flux de SO mou, favorable à une "canicule", 2/3 SE de la France, qui peut évoluer secondairement vers le nord début août. À suivre 😉

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Bourth
il y a 29 minutes, amateur a dit :

Même pour le début de semaine prochaine, cela reste encore pas bien calée.

Il y ait des chances que  cette sortie du 6z soit à replacer dans son ensemble.

Non ce n'est pas bien calé du tout, sur gefs c'est le bordel même si le déterministe choisi l'option fraiche de son lot.

Je note que l'instabilité reprend du galon sur le dernier run de l'ensembliste (humidité + cape sur le diagramme) mais on voit bien la difficulté à prédire l'inclinaison du complexe dépressionnaire sur l'Atlantique qui pilotera notre semaine.

Option 1:

Flux de sud-ouest moins chaud sur le nord-ouest, très chaud au sud-est, des débordements légèrement instables apporteraient quelques orages (non généralisés et pas extrêmement violents) entre nord-ouest et régions centrales.

image.png.d2119c55b02f2ccbb7c67b0cdc911d80.png

 

Option 2 :

flux très méridien avec inclinaison plein sud du complexe dépressionnaire (bien au large de la France), on peut alors parier sur la formation de gouttes froides au sein de l’amas anticyclonique, dans ce ca il faudrait prier pour qu'une goutte froide ne décide pas de se loger sur le Portugal sinon ça va bruler ...

image.png.7ff2850329a1a3f68cdabd455669a864.png

 

Ou bien l'option CEP avec écrasement rapide de la pulsion, coup de chaud très limité au nhord et plus modéré au sud

image.png.1d728de399c310941d1128a701629108.png

 

Il est très difficile de privilégier un scénario pour le moment étant donné que les probabilités sont à peu près équivalentes sur les 3 options

 

  • J'aime 5

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Megève (1106 m)/Saint-Gervais (808 m) en semaine - Samoëns (716 m) les WE

Oui, et diagramme très très éclaté, impressionnant :

 

graphe3_1000_425_393___.gif

 

ça s'étale de +8 à +24 sans tube visible :o 

 

(pour le plein centre du pays)

 

Rien d'autre à faire que suivre et commenter les sorties du soir ;) 

  • J'aime 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest
This topic is now closed to further replies.

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...