Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Tendance Hiver 2019-2020


Julien764
 Share

Recommended Posts

  • Replies 422
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Top Posters In This Topic

Popular Posts

Mise à jour des tendances saisonnières hiver 2019-2020                  Je n’ai pas proposé de mise à jour durant octobre car la situation incertaine en septembre ne s’est pas forcément plus

Tendances saisonnières hiver 2019-2020 : Un hiver ouvert               Je ne vais pas faire le discours d’introduction très long que j’ai déjà émis ces dernières années pour rappeler à quel

Dans le genre analogie ... Allez, faîtes de beaux rêves (et mini-jeu : trouvez l'année !)                              

Posted Images

Posted
Entrelacs/Albens73410 400M tout rond

allez haut les cœurs le forum "tendances hiver 2020/2021 est ouvert.🤣

 

 

Non plus sérieux, justement en faisant un petit historique, à chaque fois que l'on a eu un vrai faux hiver sans neige en plaine, j'entends faux hiver par ni vrai froid aussi bien en altitude que en bas et également  les montagnes restant quasi verte jusque 1500Metres, l'hiver d'après à systématiquement était sympa.Donc voila on laisse passer 11 mois et hop champagne.❄️

  • Haha 1
Link to post
Share on other sites

Après un été chaud et sec un automne plutôt doux et très pluvieux on pouvait s’attendre à une période plus sèche et anticyclonique. C’est ce qui se passe en ce moment avec des températures douces en altitude. Il est donc pas impossible qu’on ait une période anticyclonique et froide selon le positionnement de l’anticyclone des acores, voire une bulle chaude qui vienne s’isoler en haute latitude. 

  • J'aime 1
  • Haha 4
Link to post
Share on other sites

Il y a 9 heures, front neigeux a dit :

Après un été chaud et sec un automne plutôt doux et très pluvieux on pouvait s’attendre à une période plus sèche et anticyclonique. C’est ce qui se passe en ce moment avec des températures douces en altitude. Il est donc pas impossible qu’on ait une période anticyclonique et froide selon le positionnement de l’anticyclone des acores, voire une bulle chaude qui vienne s’isoler en haute latitude. 

Je ne suis pas sur que ça fonctionne de cette façon, le fait que l'hiver soit sec n'est en fait en rien lié à l'automne pluvieux.

  • J'aime 3
Link to post
Share on other sites

Posted
Pierrelatte (confluent 26/07/30/84)

l'hiver, ne l'aurait on pas eu en Novembre cette année, avec ces 15 à 30 cms de neige en rhone alpes……….

  • J'aime 2
  • Haha 2
Link to post
Share on other sites

Posted
Sassenage 38 (207 m / NO Grenoble)
il y a 27 minutes, serge26 a dit :

l'hiver, ne l'aurait on pas eu en Novembre cette année, avec ces 15 à 30 cms de neige en rhone alpes……….

 

Oui, enfin ce n'était pas un épisode généralisé très loin de là. Certains n'ont absolument rien eu (faibles pluies). Je pense aux abords des préalpes à partir de Chambéry par exemple.

 

D'une manière générale c'était un gros épisode de sud aidée par une masse d'air tout juste fraîche. Pas vraiment un coup d'hiver selon moi, pas comme ceux qu'on a traditionnellement et précédant des hivers doux en tout cas. Là on a de la grande douceur, avec aucun vrai coup de froid étant survenu en préambule comme à l'accoutumée. J'entends par là au sens large du terme. 

  • J'aime 4
Link to post
Share on other sites

Il y a 6 heures, Zifool a dit :

Je ne suis pas sur que ça fonctionne de cette façon, le fait que l'hiver soit sec n'est en fait en rien lié à l'automne pluvieux.

Sous nos latitudes une période sèche n’a pas plus de possibilités d’être suivie d’une période humide et inversement ?. Je parle de possibilité car on peut avoir de très longues périodes globalement sèches depuis l’automne  2018 à l’été 2019.

On est en plein dérèglement climatique mais ne pourrait on pas avoir des saisons respectées ? Été sec, automne pluvieux, hiver plutôt sec et printemps plutôt pluvieux ? Désolé si je reste un peu fumeux pour les pros!

Link to post
Share on other sites

Ça ne vous a probablement pas échappé mais au cas où ...

Nous venons de vivre le neuvième mois de décembre de suite en NAO +.

Depuis que des statistiques existent à ce sujet je crois que ça n'est jamais arrivé.

Si ce n'est pas lié au RC, ça y ressemble beaucoup je pense.

  • J'aime 2
  • Merci 1
Link to post
Share on other sites

Il y a 21 heures, front neigeux a dit :

Sous nos latitudes une période sèche n’a pas plus de possibilités d’être suivie d’une période humide et inversement ?. Je parle de possibilité car on peut avoir de très longues périodes globalement sèches depuis l’automne  2018 à l’été 2019.

On est en plein dérèglement climatique mais ne pourrait on pas avoir des saisons respectées ? Été sec, automne pluvieux, hiver plutôt sec et printemps plutôt pluvieux ? Désolé si je reste un peu fumeux pour les pros!

CA doit faire 15 ans que les compensations, c'est terminé avec le RC. Quand j'ai commencé à suivi les modèles en 99, on pouvait encore parler de compensation au niveau pluviométrique qu'au niveau températures. Là, c'est terminé car on a 10 mois sur 12 comme en 2019 au dessus des normes. Là on a eu un été caniculaire et on aurait pu s'attendre par compensation à un hiver froid. Tout le contraire!

comme le dit  Vincentnico, on a la plupart du temps avec une NAO+ et en ce moment, c'est un château fort. Certains nous prédisaient avec le RC, l'affaiblissement du jet stream et des hivers plus froids en Europe de l'ouest, on voit le résultat.

 

  • J'aime 5
  • Haha 3
Link to post
Share on other sites

Posted
Massif du Hohneck, 1220m
il y a 17 minutes, Virgile a dit :

CA doit faire 15 ans que les compensations, c'est terminé avec le RC.

 

D'un point de vue mathématique, ça paraît même logique quelque part, au moins pour les secteurs qui observent inévitablement un réchauffement progressif de leurs moyennes mensuelles et annuelles sur les dernières décennies. Même si il faut raisonner à l'échelle planétaire, si compensations il y avait automatiquement, RC il n'y aurait pas?

Link to post
Share on other sites

Il y a 4 heures, Virgile a dit :

Certains nous prédisaient avec le RC, l'affaiblissement du jet stream et des hivers plus froids en Europe de l'ouest, on voit le résultat.

 

C'est qui ces "certains" ? Buzzfeed ? Atlantico ? StopGreta ? Pas Météo France en tous cas :

 

 

MF.png.501612e3b65385423246ae1f33b2af1c.png

 

 

Le consensus scientifiquement majoritaire n'a jamais prétendu quelque chose de tel. Il y a eu des études sur plusieurs champs de recherche (l'évolution des régimes atmosphériques et des fréquences de blocages, l'évolution tendancielle de la NAO, l'impact potentiel du refroidissement des eaux de surface en Atlantique nord, etc...), mais sauf amnésie de ma part, je n'ai jamais lu nulle part qu'on pouvait s'attendre à un refroidissement de nos hivers en Europe occidentale.

 

On a pas mal avancé sur certains précurseurs, mais quasi systématiquement, les études qui les mettaient en lumière permettaient aussi de relativiser leur rôle dans le grand échiquier. On a une meilleure compréhension qu'il y a dix ans des effets de l'activité solaire sur les régimes atmosphériques hivernaux, ce qui nous a permis de comprendre qu'on avait davantage de potentiel d'échanges méridiens lorsque cette activité solaire est basse, mais cela nous dit juste qu'on a davantage de potentiel de variabilité, pas forcément qu'on aura en moyenne plus froid ces hivers la. On comprend mieux les grands jeux de la stratosphère, mais cela permet uniquement d'anticiper un peu mieux cette variabilité sans remettre en cause la tendance de fond. On a davantage de recul sur le refroidissement des eaux de surface de l'Atlantique Nord, mais sauf à invoquer les scénarios les plus extrêmes et donc les moins probables, on n'entrevoit pas que cela ait un effet réellement sensible en Europe - au mieux cela atténuerait le réchauffement de fond.

 

Donc merci à un moment de ne pas sombrer dans ces espèces de discussions de comptoir qui mélangent allègrement les avancées scientifiques avec ce que racontent les pires torchons du web et ne servent qu'à entretenir une décrédibilisation aveugle digne du PMU.

 

  • J'aime 15
  • Merci 10
Link to post
Share on other sites

Il y a quelques annee souvenez-vous que sur France 2 Un meteorologue Laurent Romesjko avait dit que le réchauffement climatique agissait sur les centres d'action en mettant l'anticylone dans une position qui nous véhicule de l'air froid et que les VDF pourraient etre plus courant à l'avenir.

 

2 sites indiquants un possible (mais je n'y crois pas) refroidissement de l'Europe.

 

https://youmatter.world/fr/rechauffement-climatique-hiver-froid/

 

https://lenergieenquestions.fr/climat-rechauffement-planete-rend-hivers-plus-froids/2019/01/26/

 

Buzfeed et Atlantico je connais bien. @TreizeVents le premier faut pas tout çroire loin de là et le 2 ème est pas mal, bien plus serieux que le Canard enchaîné et plus franc que certain groupe de presse connu.

Edited by Turquoise_ExNico41
Link to post
Share on other sites

...et bien sûr cela se répercute en conséquence sur le nombre de jours de gelées :

 

image.png.e2b89cf47b6b6a572d61ea59ec9d170f.png

 

et quelque soit la région, à climat à influence continentale comme océanique :

 

image.thumb.png.386d44cf0e10b1fe0f2b1faf1aa52bb9.png

 

image.png.bd1439f54147415a12fefc0d56ed5935.png

Edited by sastrugis
  • J'aime 6
  • Merci 1
Link to post
Share on other sites

Posted
Meylan, banlieue est de grenoble.

Entendu ce matin M. Cabrol (pas encore à la retraite lui ?) sur une radio annoncer un mois de janvier doux et humide ( ??? ), on fait les paris que janvier sera plutôt sec vu les modèles actuels et pour les 10-15 prochains jours.

  • Haha 3
Link to post
Share on other sites

Posted
Bouffémont (95) Val d'Oise 
Le 05/01/2020 à 10:47, Virgile a dit :

CA doit faire 15 ans que les compensations, c'est terminé avec le RC. Quand j'ai commencé à suivi les modèles en 99, on pouvait encore parler de compensation au niveau pluviométrique qu'au niveau températures. Là, c'est terminé car on a 10 mois sur 12 comme en 2019 au dessus des normes. Là on a eu un été caniculaire et on aurait pu s'attendre par compensation à un hiver froid. Tout le contraire!

comme le dit  Vincentnico, on a la plupart du temps avec une NAO+ et en ce moment, c'est un château fort. Certains nous prédisaient avec le RC, l'affaiblissement du jet stream et des hivers plus froids en Europe de l'ouest, on voit le résultat.

 

Je n'ai pas fait l'étude mais il me semble que ces 10 dernières années, le zonal s'est fait bien discret par rapport aux flux méridiens? Je ne parle que pour la France et je pense qu'il faut raisonner au niveau européen pour se faire une idée plus objective.

 

Patric

Link to post
Share on other sites

il y a 33 minutes, patric95 a dit :

Je n'ai pas fait l'étude mais il me semble que ces 10 dernières années, le zonal s'est fait bien discret par rapport aux flux méridiens? Je ne parle que pour la France et je pense qu'il faut raisonner au niveau européen pour se faire une idée plus objective.

 

Patric

 

Le climat n'a jamais été statique, encore moins dans un contexte de RC. Même à un niveau Européen ou mondial, ça n'a pas vraiment de sens de parler de compensation autour des normes. Tout comme je vois pas l'intérêt de prévoir un hiver doux par rapport aux normes alors que ces normes se basent sur des années climatiques bien différentes d'aujourd'hui.

  • J'aime 1
  • Merci 1
Link to post
Share on other sites

il y a 37 minutes, Ronflex a dit :

 

Le climat n'a jamais été statique, encore moins dans un contexte de RC. Même à un niveau Européen ou mondial, ça n'a pas vraiment de sens de parler de compensation autour des normes. Tout comme je vois pas l'intérêt de prévoir un hiver doux par rapport aux normes alors que ces normes se basent sur des années climatiques bien différentes d'aujourd'hui.

Je n'arrive pas à comprendre ton propos ?

Même au pas annuel donc le plus bruyant, on a un écart limité sur la moyenne glissante climatique tout de même.

Link to post
Share on other sites

Il y a 21 heures, TreizeVents a dit :

 

 

Le consensus scientifiquement majoritaire n'a jamais prétendu quelque chose de tel. Il y a eu des études sur plusieurs champs de recherche (l'évolution des régimes atmosphériques et des fréquences de blocages, l'évolution tendancielle de la NAO, l'impact potentiel du refroidissement des eaux de surface en Atlantique nord, etc...), mais sauf amnésie de ma part, je n'ai jamais lu nulle part qu'on pouvait s'attendre à un refroidissement de nos hivers en Europe occidentale.

 

On a pas mal avancé sur certains précurseurs, mais quasi systématiquement, les études qui les mettaient en lumière permettaient aussi de relativiser leur rôle dans le grand échiquier. On a une meilleure compréhension qu'il y a dix ans des effets de l'activité solaire sur les régimes atmosphériques hivernaux, ce qui nous a permis de comprendre qu'on avait davantage de potentiel d'échanges méridiens lorsque cette activité solaire est basse, mais cela nous dit juste qu'on a davantage de potentiel de variabilité, pas forcément qu'on aura en moyenne plus froid ces hivers la. On comprend mieux les grands jeux de la stratosphère, mais cela permet uniquement d'anticiper un peu mieux cette variabilité sans remettre en cause la tendance de fond. On a davantage de recul sur le refroidissement des eaux de surface de l'Atlantique Nord, mais sauf à invoquer les scénarios les plus extrêmes et donc les moins probables, on n'entrevoit pas que cela ait un effet réellement sensible en Europe - au mieux cela atténuerait le réchauffement de fond.

 

Donc merci à un moment de ne pas sombrer dans ces espèces de discussions de comptoir qui mélangent allègrement les avancées scientifiques avec ce que racontent les pires torchons du web et ne servent qu'à entretenir une décrédibilisation aveugle digne du PMU.

 

J'ai lu hier à ce sujet, une une étude supplémentaire parue fin décembre qui donne un peu de grain à moudre à ce sujet de recherche, en particulier s'agissant de l'AMOC qui rend compte de ce potentiel non négligeable tout de même>..?

 

Transition Probabilities of Noise-induced Transitions of the Atlantic Ocean Circulation

 

  • Merci 1
Link to post
Share on other sites

il y a une heure, sebb a dit :

Je n'arrive pas à comprendre ton propos ?

Même au pas annuel donc le plus bruyant, on a un écart limité sur la moyenne glissante climatique tout de même.

 

Si le climat était parfaitement statique (pas de RC, pas de cycles climatiques naturels) alors on pourrait penser que seule la variabilité météorologique importerait dans la prévision saisonnière. Ainsi on aurait l'équivalent d'un tirage pile ou face pour savoir si l'hiver serait au dessus ou en dessous des normes (de températures, précipitations, dam...) qui ont toujours été. Après un très grand nombre de tirage on pourrait constater une compensation.

 

Mais dans notre cas, les normes auxquelles on compare notre hiver ne représentent pas la réalité climatique d'aujourd'hui. Parce que le RC et les cycles naturels existent. Ainsi parler de compensation autour de ces normes n'a pas de sens puisque la variabilité météorologique n'est plus le seul facteur. Dans une certaine limite puisque comme tu le dis, on a un écart limité, mais un écart quand même.

 

 

 

Edited by Ronflex
  • J'aime 2
Link to post
Share on other sites

Il y a 4 heures, sebb a dit :

J'ai lu hier à ce sujet, une une étude supplémentaire parue fin décembre qui donne un peu de grain à moudre à ce sujet de recherche, en particulier s'agissant de l'AMOC qui rend compte de ce potentiel non négligeable tout de même>..?

 

Transition Probabilities of Noise-induced Transitions of the Atlantic Ocean Circulation

 

 

Merci pour le lien, je ne l'avais pas vue passer celle là.

 

Cela étant à sa lecture (un peu en diagonale je l'avoue), je n'ai pas la sensation qu'elle apporte beaucoup de nouveau grain par rapport à pas mal d'autres recherches sur ce même sujet. De ce que j'en lis, les chercheurs ont développé ici une méthode permettant d'estimer le potentiel d'observer un effondrement ("collapse") de la circulation thermohaline AMOC, et relèvent deux choses :

- La probabilité d'observer un arrêt progressif de cette circulation sur le prochain siècle est quasiment nulle ;

- La probabilité d'observer un effondrement brutal contraint par un épisode de forte variabilité est par contre présent, avec une probabilité qui monte jusqu'à 15 % d'en observer un d'ici la fin du siècle mais selon les niveaux de variabilité naturelle testés - sachant que sur des niveaux de variabilité moindre, cette probabilité est beaucoup plus faible.

 

Pris à l'envers, on a donc d'après les résultats de cette étude environ 100 % de probabilités de ne pas voir l'AMOC s'arrêter progressivement durant le prochain siècle, et au minimum 85 % de probabilités de ne pas le voir s'arrêter brutalement (je fais un peu brut de décoffrage mais dans l'idée générale on en est là). Il ne s'agit pas de minimiser les résultats de l'étude, mais des fois à se focaliser sur l'option minoritaire on en vient à perdre de vue l'issue la plus probable.

 

Ce résultat ne diffère pas sensiblement d'autres études qui sont parues ces dernières années.

 

Par ailleurs, les auteurs ici parlent juste des probabilités d'effondrement de l'AMOC, sans entrer dans le sujet tout aussi complexe des implications que cela aurait. Pour revenir au sujet initial du topic, dans cette étude de 2015, les chercheurs avaient conclu qu'un affaiblissement de l'AMOC provoquerait un renforcement des régimes zonaux en hiver (NAO+) .. on retombe donc au point de départ.

 

 

De manière générale, l'AMOC est un sujet qui vient nourrir beaucoup de passions, surtout dans les tabloïds et autres sites putaclics ou sur les "pages info Facebook", mais ça vaut bien un meme quand tu vas plonger à côté dans les articles scientifiques ...

 

AMOC2.jpg.a18ceba07c68ce67efa6aac8be741a0b.jpg

 

 

Tiens juste pour la démonstration, on avait beaucoup vu tourner cette image en 2017, day after tomorrow baby :

 

 

AMOC.jpg.346f294dea5ee8fe9b7025827f9d02ca.jpg

 

 

Cette modélisation était issue de cette étude - étude qui concluait à un effondrement de l'AMOC environ 300 ans après un doublement de la quantité de CO2 par rapport à la situation des années 1990. Vu que le taux de CO2 (Mauna Loa) était à environ 360 ppm dans les années 1990, si on suit grossièrement l'étude, vous attendez d'arriver à 720 ppm (on est grosso modo à 450 actuellement), puis vous comptez 300 ans. Dans les largeurs, la carte ci-dessus serait donc une simulation de la situation vers 2350 à 2400. J'ai vu cette carte sur pas mal de pages, mais aucune ou presque ne vous donnait le petit point de détail que je viens de fournir...

  • J'aime 8
  • Merci 7
Link to post
Share on other sites

Posted
Saint Leu La Foret (95), altitude 70 mètre.

Le VP dopé au stéroïde devrait continuer de maintenir une NAO ++++++ au mois de février.

2019/2020, l'hiver sans l'hiver en Europe ??

 

EN65e-NWkAIVtpX.png

 

EN647O5X0AAi75_.jpg   

Edited by psncf
  • J'aime 1
  • Haha 2
Link to post
Share on other sites

Posted
Massif du Jura // La-Chaux-de-Gilley (25), 895m (Village Alt. mini/maxi : 880-1120m)
il y a 10 minutes, psncf a dit :

Le VP dopé au stéroïde devrait continuer de maintenir une NAO ++++++ au mois de février.

2019/2020, l'hiver sans l'hiver en Europe ??

 

EN65e-NWkAIVtpX.png

 

EN647O5X0AAi75_.jpg   

ça me fait plaisir😉 pour lui car c'est au moins une bonne nouvelle pour la banquise avant un été 2020 ???

Edited by Big-Winter
  • J'aime 2
Link to post
Share on other sites

Posted
Nastringues (24) & parfois Tertis-les-Bains (40)
Le 14/01/2020 à 21:40, TreizeVents a dit :

Quand tu croises les modèles saisonniers au bar cet hiver ...

 

 

Dean.gif.d1b6f3e4d751019ea5f16427953048f9.gif

 

 

 

Perso, je dirais plutôt ça (pour ma part) :

 

giphy.gif

 

Et puis, ce que tu as envie de leur faire :

 

giphy.gif

Edited by DoubleKnacki
  • J'aime 1
  • Haha 18
Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...