Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Thibault Ërza

Prévisions régions méditerranéennes - Septembre 2019

Recommended Posts

Posted (edited)

Location : Arêches (73) 1070 mètres. Béziers (34) 4 à 5 mois par an.

L'ensemble des modèles entrevoient donc toujours cette synoptique favorable à un épisode pluvieux sur nos régions. On peut donc dire, sans prendre trop de risque, que l'agitation est acquise entre samedi matin et la nuit de dimanche à lundi. La modélisation des conditions météorologiques à grande échelle ne devrait plus trop bouger.
On accordera désormais toute notre attention :
- à la situation de méso-échelle et la dynamique de surface associée. Et notamment le creusement ou pas d'une méso-dépression dans les prochaines modélisations. 
- la vitesse de circulation du thalweg. 

Ces deux éléments conditionneront à présent la sévérité de l'épisode. Plus concrètement, cela nous permettra de savoir si l'on subira un événement pluvieux tout à fait commun (80 à 150 mm) ou un épisode potentiellement sévère (+ de 250 mm/24h). 
A ce stade, difficile de trancher même si on partirait plutôt sur la première option ... 

Dans tous les cas, on retrouve enfin un potentiel pluvio-orageux très intéressant en plein mois de septembre et ça on en avait perdu l'habitude !

Edited by metbeziers
  • J'aime 3
  • Merci 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Vaucluse

Merci Sb pour cette analyse et ces infos .  L' instabilité convective potentielle est également prévus forte .Dans ce contexte , il pourra alors etre très important de consulter les modèles à maille courtes . Car en condition de forte cape  , il est bien connus que c' est rapidement le chaos des turbulences convectives qui prend le dessus . Or pour ceci mieux vaut consulter les modèles qui simulent le fin .  Et en générale les décalages et la répartition entre ces 2 types de modèles peuvent souvent etre important ( lors de situations à forte Cape ) , cela peut etre aussi vrai pour l' intensité .

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Vaucluse

A priori la dernière sortie du Cep de ce soir semble sensiblement plus dynamique . Le talweg s' enfonce sensiblement plus à l' est, le tout accompagné de la formation d' une amorce de goutte froide dans le fond du talweg d' altitude .

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Aubagne (13400)
Il y a 1 heure, boubou07 a dit :

pensez-vous qu'il y est un fort risque de gros cumul en peu de temps sur le sud Ardèche/sud Lozère ? 

 

Il y a 9 heures, _sb a dit :

Pour ma part, j'estime un risque de 1/4 pour des lames d'eau supérieures à 500 mm sur l'ensemble de l'épisode, quelque part sur l'arc méditerranéen cité et, plus particulièrement sur LR. Ce n'est pas une prévision mais un risque et le 1/4 n'est pas une probabilité mais l'évaluation de sa robustesse. Je pense qu'il est utile d'anticiper ce risque qui se réalisera ou pas, ça on verra bien !

 

Ce risque est le plus important sur le 34, le NW du 30 et le SE du 07.

 

Oui, IFS accentue le dynamisme et GFS aussi, même si le résultat est moindre. Les cartes RR ne donnent qu'un ordre de grandeur du potentiel, bien des paramètres encore indéfinis à ces échéances influeront.

IFS 12Z va dans le sens de son ensemble 00Z et UKMO rejoint ses copains dans la danse. Les mailles régionales (je n'ai pas dit fines !) commencent à réagir aussi.

Plusieurs noyaux de vorticité d'altitude se succéderaient (à ce jour on peut en définir 3), alimentant l'épisode sur la durée. Le sud-ouest de PACA pourrait être en retrait avec le flux d'est en surface.

Enfin, l'IVT, tend chez GFS que chez IFS et ICON s’accroît. ICON lorgne cependant plus vers l'Italie ce soir mais ce sont des variations dans les limites acceptables vues les échéances.

 

Outre la dynamique d'altitude, l'évolution des modélisations tend elle aussi vers du dynamisme.

 

Edited by _sb
  • J'aime 1
  • Merci 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Carnon-Plage (34) & Castelnau-le-Lez (34)
Il y a 4 heures, metbeziers a dit :

La modélisation des conditions météorologiques à grande échelle ne devrait plus trop bouger.

 

Plutôt à petite échelle, non ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...