Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Orages de début d'automne, Sud-Est et Italie


Recommended Posts

Posted
Grasse (06), 300m d'alt.

Cette saison 2019 se montre décidément plus timide que les autres années avec des dégradations certes, mais toujours assez espacées si bien que le nombre de chasse annuel est, en cette fin-août, bien en deçà de la moyenne.
Septembre s’annonçait similaire aux mois précédents avec un anticyclone assez mal (ou bien pour certains) placé et donc un temps désespérément calme. Il faut savoir que cela fait des années que nous n’avons pas connu un VRAI mois de septembre dans le Sud, à savoir des dégradations méditerranéennes violentes et des orages l’étant tout autant.

Pourtant au fil des prévisions, il semblait qu’un potentiel non-négligeable de retour d’Est se profilait pour Est PACA. Plus les runs sortaient, plus ceux-ci étaient engageants, voire même violents pour certains.
Sauf qu’on a l’habitude dans le Sud-Est que les retours d’Est soient petit à petit diminués en approchant de l’échéance donc la méfiance restait de mise au fil des runs. Pourtant, plus on approchait de l’échéance et plus celui-ci était renforcé. Les runs du matin du 5 septembre sortent et c’est l’extase, tous les modèles s’accordent pour du très gros autour de l’Esterel.

Placés sur les hauteurs de Fréjus vers 22h00, nous attendons dès le milieu de soirée le développement des orages. Comme toujours le ciel est limpide et il est difficile d’imaginer une dégradation violente pour les prochaines heures. Comme toujours également un orage se développe au loin sur la Ligurie et nous permet de faire passer le temps avec une activité lointaine.
Progressivement les nuages s’amoncellent sur l’Esterel, au satellite on peut voir le front se mettre en place sur l’Est du 06, matérialisé par une bande nuageuse s’avançant rapidement vers l’Ouest et venant bientôt buter contre le Mistral encore présent sur le point d’observation.

00h00, le ciel est maintenant parsemé de congestus plus à l’Est, certaines convections sont particulièrement puissantes, l’orage est imminent. 6 minutes plus tard très exactement, un écho apparait sur Antibes, 30 secondes plus tard le premier flash. Tout se passe exactement comme prévu (ce qui est rare pour ce type de dégradation).
Une cellule se démarque et se bloque en plein milieu de l’Esterel, la convection est très puissante mais elle n’a pas encore flashé contrairement à sa petite sœur derrière. Puis, première décharge (qui a du faire peur à pas mal d'automobilistes sur l'A8 juste à côté car il tape en air complètement sec) :

1/

lufb.jpg

 

A partir de là, comme souvent, tout s’accélère, ça se met à flasher de partout et assez frénétiquement, la foudre sort mais nous espérons un autre extranuageux (qui n’arrivera pas). L’activité devient démentielle avec des éclairs toutes les 2/3 secondes, majoritairement des intras. Le radar indique de la grosse grêle près de Tanneron, très rare de voir un écho comme ça en pleine nuit.

Très vite c’est tout l’horizon Est qui s’illumine en continu de flashs, parfois de coups de foudre mais assez anarchiques. Nous ne savons pas trop où en donner de la tête tellement l’activité est violente et étendue. Les cellules qui se dirigeaient dans un premier temps vers nous sont stoppées par un air plus sec sur zone, si bien que nous nous retrouvons rapidement dans le seul coin sec de la région. Un appareil cadre plus au Nord alors qu’une cellule explose derrière les premières collines :

2/

lufF.jpg

 

Le deuxième cadre plus au Sud-Est alors que des cellules se régénèrent en continu sur la même zone :

3/

lufJ.jpg

 

Puis bizarrement les cellules à notre Nord se meurent et l’activité se concentre à nouveau exclusivement sur l’Esterel. Les flashs permettent de distinguer une virulente convection dans la baie de Fréjus, nous espérons un extranuageux avant que le ciel ne se couvre de nouveau, il n’arrivera pas.

Je laisse donc un des deux appareils cadré sous cette base pendant que l’autre continue de shooter la foudre plus sur les reliefs, il faut donc jongler entre les cadrages et les réglages si bien qu’à un moment donné je ne fais même plus attention à ce qu’il se passe devant moi. Puis tout à coup, cris de joie de mon compère « Oh p*tin c’est tombé dans la baie ! »,  j'ai en effet vu un flash plus gros que les autres. J'attends la fin de la pose, n'étant pas sûr de l'avoir eu, en effet, c'est bien tombé dans la baie :

4/

lufG.jpg

 

Une cellule se démarque en remontant sur Fréjus, elle donnera exclusivement de la foudre pendant 5/10 minutes, un pur régal, nous sommes ébahis par le spectacle et surtout, toujours au sec !

Double impact très ramifié avec traceur ascendant (visible en zoomant) sur Port-Fréjus :

5/

lufk.jpg

 

Et ça continue ! (petite pensée à @Cyclone30 qui s’est malheureusement retrouvé sous la flotte à ce moment là…)

6/

lufr.jpg

 

D’autres impacts seront capturés, un peu moins esthétiques.

Puis une cellule se développe sur nous, la bascule commence à se mettre en place, la foudre tombe assez proche plus au Nord mais pluie de face, impossible de shooter à présent.

Nous nous déplaçons donc pour avoir une vue vers l’Ouest, les cellules ayant tendance à se décaler vers cette zone. L’une d’entre elle est toute proche, sur les collines d’en face et la foudre tombe de temps en temps. Parfois de manière bien esthétique (l'impact tombe sur la flèche d'une grue):

7/

lufs.jpg

 

Pas mal d’impacts capturés là encore mais je retiendrai surtout cette formidable décharge à un peu plus de 2km sur les collines de Sainte-Maxime :

8/

lufS.jpg

 

La cellule continuera son petit bonhomme de chemin vers le Sud tout en perdant progressivement en intensité, mais donnant encore de belles décharges de temps à autre.

Nous nous replacerons pour observer la fin des orages près de l’Esterel mais pluie de face et activité anarchique, ce sera pour le plaisir des yeux pour moi, mon compère s’en sortira mieux. Il est 4h du matin, nous venons de vivre 5h de folie, l’orage de l’année sur la région..


Le lendemain, après le boulot et une petite sieste, de nouveaux orages prennent sur le 06, assez mous mais donnant de temps en temps de bonne salves de foudre. Je suis bien rassasié de la veille  et bien fatigué mais la tentation est trop forte, nouvelle chasse.
Le seul impact potable de la journée sur les hauteurs de Villeneuve-Loubet alors que les cellules s’évacuent vers le littoral :

9/

lufW.jpg

 

Le lendemain une situation se profile dans le Golfe de Gênes et encore une fois, la tentation est trop forte pour manquer le spectacle.

Les modèles sont un peu perdus niveau horaire et intensité mais je décide de me placer vers Gênes aux alentours de 22h, le début étant censé être pour 00h00. Pourtant sur l’autoroute une cellule explose alors que je ne suis pas encore arrivé sur zone. Vient maintenant le dilemme, la convection est visible et elle lâche des extras bien sentis, mais je ne suis pas sûr que celle-ci tienne donc autant essayer de se rapprocher du target initial.
Je sors de l’autoroute après Savone alors que l’activité devient une nouvelle-fois démentielle, un éclair toutes les 2sec.
J’ai cependant oublié un petit détail, nous sommes samedi soir et je dois traverser plusieurs villes côtières pour me rapprocher de la cellule. Je perds donc un temps fou à slalomer entre les Italiens bien éméchés et rate une bonne partie du spectacle. Néanmoins après une dizaine de minutes de route je tombe sur un très beau point de vue face à la cellule qui perd malheureusement rapidement en intensité. Le spectacle est néanmoins magnifique :

10/
lufQ.jpg

 

Je suis ensuite rejoins par l’équipe de Zenastormchaser et nous discutons de la suite de la dégradation, eux-aussi ont été un peu surpris par ce début de dégradation bien plus tôt que prévu. Tout à coup des flashs se montrent dans notre dos, vite suivis de coups de tonnerre assez fracassants. Une cellule se développe juste derrière nous à Varazze. Pas le temps de réfléchir, il faut s’orienter vers elle. Première pause …

11/

lufv.jpg

 

 

Cette cellule donnera une activité régulière et très esthétique pendant 15/20min avant de mourir :

12/

lufZ.jpg

 

Mes compères partent plus à l’Est mais trop loin pour moi, la suite de la nuit devrait rester orageuse dans le coin donc je reste sur ce point de vue trouvé par hasard et qui domine tout le Golfe.

Néanmoins plus les heures passent et plus le constat devient évident, la première cellule semble avoir perturbé la dégradation dans la zone, l’air semble trop sec pour que de nouveaux orages se forment alors que plusieurs structures supercellulaires concernent l’Ouest de la Ligurie. Pas de regrets néanmoins car l’activité à peine au large est on ne peut plus esthétique :

13/

lufL.jpg

 

14/

lufi.jpg

 

Ces cellules alterneront avec phases actives et inactives une bonne partie de la nuit. Le jour se lève ensuite, je prends le chemin du retour voyant que le risque de trombe se décale lui-aussi plus à l’Ouest.
Sur le chemin du retour j’observerai des cellules se développer entre Corse et continent bien plus près que prévu du 06. Une trombe parviendra même à se former sous l’une d’entre elle, je ne pourrai que l’observer de l’autoroute, impossible de m’arrêter pour shooter, belle surprise quand même.

On pourrait croire cette période orageuse finie, pourtant il n’en est rien, 2 jours plus tard, nouvelle dégradation sur le Sud-Est. Des orages sont prévus de remonter en fin de nuit par la mer sur les côtes Varoise. Placé près du Rayol, j’observe quelques coups de foudre sous une cellule ayant attendu le lever du jour pour se développer :

15/
lufA.jpg

 

La suite sera trop pluvieuse, les forçages étant plus forts en mer.
Enfin un vrai début d'automne près de la méditerranée, du moins dans le Sud-Est, espérons que ça continue !

Edited by Tristan06
  • J'aime 9
  • Merci 2
Link to post
Share on other sites

Très beau début d'automne pour votre coin effectivement ! Et toujours ces déplacements non-stop qui payent, bravo ! :) Grosse grosse préférence pour la n°4, je rêve de faire ce type d'impact proche en hauteur au bord de la mer :x

  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites
Posted
Nîmes(30) - Lattes(34)
il y a une heure, Tristan06 a dit :

Et ça continue ! (petite pensée à @Cyclone30 qui s’est malheureusement retrouvé sous la flotte à ce moment là…)

Merci de me rappeler ce magnifique moment de poisse :D Pour donner une idée, je reprends un de tes clichés et indique ma position exacte au bout de la flèche, soit sur l'un des brise-lame de la plage de Saint-Aygulf. C'est dire à quel point j'aurais pu également m'en sortir avec des photos de folie, mais la pluie devenant forte + le risque de foudroiement en plein milieu du brise-lame était loin d'être anecdotique. Difficile à dire sur le moment si le choix de la sécurité était le bon, mais quoi qu'il en est... la conclusion est que j'ai bien les boules :D

 

lufk.thumb.jpg.0fc3fa93728a9466020a6fcf3af04c99.jpg

 

En tout cas, sacré série avec une belle réussite sur toutes tes chasses (en même temps, une habitude de ta part :) ), et la 8 est splendide !
Par contre sur la 14, n'y aurait-il pas une trombe (ou au moins un tuba) de visible, entre l'impact de gauche et le bateau stationnaire ? Il y a une sorte d’appendice assez linéaire  qui semble ressortir.

Link to post
Share on other sites
Posted
Nîmes (30) secteur Ouest (Pompidou / Jaurès). Alt : 50 m.

Bravo, sacrée série ! Magnifiques impacts.

Pareil que Dorian, il me semble voir un tuba (a minima) sur la 14.

Link to post
Share on other sites

Rolala, superbe ! Les déplacements ont payé ! J'ai hâte de pouvoir de nouveau faire une chasse dans ce style, ça manque bien !

De la 4 à la 6, c'est ce que j'aimerai le plus shooter en ce moment, je trouve ça tellement esthétique !

Link to post
Share on other sites
Posted
Nice (06)-Corniche Fleurie / parfois Saint-Félix de Lodez (34)

Rien à dire, le dieu de la target et de la chasse a parlé ! Photos de très haute qualité, en tout point d'ailleurs (compo, technique, traitement etc). 

Vivement un nouvel orage comme celui du 5/6 Septembre :) c'est un peu la situ qui m'a réconciliée avec cette saison de chasse 2019 vraiment moyenne. 

Link to post
Share on other sites
Posted
Grasse (06), 300m d'alt.
Le 12/09/2019 à 23:42, Cyclone30 a dit :

Merci de me rappeler ce magnifique moment de poisse :D Pour donner une idée, je reprends un de tes clichés et indique ma position exacte au bout de la flèche, soit sur l'un des brise-lame de la plage de Saint-Aygulf. C'est dire à quel point j'aurais pu également m'en sortir avec des photos de folie, mais la pluie devenant forte + le risque de foudroiement en plein milieu du brise-lame était loin d'être anecdotique. Difficile à dire sur le moment si le choix de la sécurité était le bon, mais quoi qu'il en est... la conclusion est que j'ai bien les boules :D


Par contre sur la 14, n'y aurait-il pas une trombe (ou au moins un tuba) de visible, entre l'impact de gauche et le bateau stationnaire ? Il y a une sorte d’appendice assez linéaire  qui semble ressortir.

 

Mais de rien Dodo c'est un plaisir ^^ Non franchement tu n'as pas eu de chance que ça prenne pile sur toi, d'autant que c'était la phase la plus spectaculaire de l'orage, après la pluie a pris le dessus un peu partout.. 
Difficile à dire pour la trombe, possible mais je ne vois rien de probant sur les clichés, les bases étaient bien déchiquetées toute la nuit au large mais je n'ai pas de quoi affirmer que c'en est une...
 

Le 13/09/2019 à 10:47, cirrus007 a dit :

Rien à dire, le dieu de la target et de la chasse a parlé ! Photos de très haute qualité, en tout point d'ailleurs (compo, technique, traitement etc). 

Vivement un nouvel orage comme celui du 5/6 Septembre :) c'est un peu la situ qui m'a réconciliée avec cette saison de chasse 2019 vraiment moyenne. 

 

Merci ! Très bon placement pour ta part aussi sur l'Esterel, j'avais hésité aussi avec ce coin mais l'occasion de faire des photos sur le spot au-dessus de Fréjus était trop belle, depuis le temps qu'on attendais ça ! Tes photos sont superbes en tout cas, de sacrés ramifiés à l'arrière !

Merci à vous tous, a voir pour ce week-end à présent !

  • J'aime 1
  • Merci 1
Link to post
Share on other sites
Posted
Nice (06)-Corniche Fleurie / parfois Saint-Félix de Lodez (34)
Le 20/09/2019 à 14:31, Tristan06 a dit :

Merci ! Très bon placement pour ta part aussi sur l'Esterel, j'avais hésité aussi avec ce coin mais l'occasion de faire des photos sur le spot au-dessus de Fréjus était trop belle, depuis le temps qu'on attendais ça ! Tes photos sont superbes en tout cas, de sacrés ramifiés à l'arrière !

Merci à vous tous, a voir pour ce week-end à présent !

 

Merci ;) Il faut dire que j'ai failli me faire avoir comme Dorian au moment où ça a littéralement pris sur moi, j'étais au sommet du belvédère du Dramont en target de base, plus exposé en prise à la foudre tu meurs haha, pour le coup j'étais trop bien placé... j'ai préféré rapidement me retirer à l'arrière des hostilités ce qui n'était pas forcément un pari gagnant au début, puis par chance ça s'est décanté favorablement avec des nouvelles cellules qui ont pris au large de l'Estérel :) 

 

En revanche je ne sais pas si c'est que chez moi, mais les photos n'apparaissant plus sur le topic ? Dommage ! 

Edited by cirrus007
Link to post
Share on other sites
  • 4 weeks later...
Posted
Charleville-Mézières (08, Ardennes) : alt 148m.
Le 12/09/2019 à 22:37, Tristan06 a dit :

A partir de là, comme souvent, tout s’accélère, ça se met à flasher de partout et assez frénétiquement, la foudre sort mais nous espérons un autre extranuageux (qui n’arrivera pas). L’activité devient démentielle avec des éclairs toutes les 2/3 secondes, majoritairement des intras. Le radar indique de la grosse grêle près de Tanneron, très rare de voir un écho comme ça en pleine nuit.

Très vite c’est tout l’horizon Est qui s’illumine en continu de flashs, parfois de coups de foudre mais assez anarchiques. Nous ne savons pas trop où en donner de la tête tellement l’activité est violente et étendue. Les cellules qui se dirigeaient dans un premier temps vers nous sont stoppées par un air plus sec sur zone, si bien que nous nous retrouvons rapidement dans le seul coin sec de la région. Un appareil cadre plus au Nord alors qu’une cellule explose derrière les premières collines :

2/

lufF.jpg

 

 

Et plus bas, depuis la plage, ça donnait cette perspective 🙂

DSC09847_modif.png.4e170524269bd7c4f4170c43663f2866.png

 

Clin d’œil tout spécial @Cyclone30 qui est donc passé devant nous au moment des premiers impacts. On a donc passé la soirée à moins de 200m l'un de l'autre, sans le savoir jusqu'au lendemain matin 🤣

 

Bien content de lire que j'ai vécu une belle dégradation orageuse, pile pendant ma semaine de vacances par chez vous !

 

Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...