Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

  • Topics

  • Posts

    • Tout juste 20°C à cette mi-journée  
    • Bonjour,   L'ensemble des modèles semblent très calés à l'heure de la rédaction de ce message, avec une dégradation potentiellement orageuse classique, plutôt probable dès la fin de soirée et en première partie de nuit prochaine, avec un amorçage possible par les Pyrénées, le Nord de l'Espagne et / ou le Pays-Basque, laquelle prendra un peu d'ampleur en remontant vers le Nord au fil des heures. EURO4, CEP, ARP sont très proches, suivis par Arome et WRF pas loin derrière, avec de probables ondées et orages ponctuels, via une humidification progressive des profils surtout au cours de la nuit, auquel s'ajoutera une certaine dynamique atmosphérique, pouvant laisser croire en quelques cellules peut-être, assez actives dans la masse...   Je trouve que l'on regagne à nouveau un peu plus de potentiel par rapport aux mises à jour d'hier, même si on ne parlera pas de dégradation orageuse virulente.
    • Il va peut-être neiger à 1400 m mais ce ne sera EVENTUELLEMENT que pour le week-end, lorsque la coulée froide nous impactera le plus, après ça repassera vite en pluie en moyenne montagne, je doute que les pneus neige soient utiles plus de 24 heures. en plus sans sous couche ça va dégager à une vitesse... là où l'enneigement continu pourrait débuter ce n'est même pas à 2500 m, plutôt 3000 m je pense ; bonne nouvelle pour nos glaciers en tout cas, ils vont faire le plein. le dernier gfs est dans la même veine que les précédents, la fiabilité progresse  
    • Je vous bat tous ! Tn de 18.9°C ce matin sur Sassenage. 😁   Grand soleil actu, par 26.5°C.
    • Allons sur les buissons! Je leur avais bien dit qu'il fallait mettre des plantes grasses ou des cactus mais ils ne m’ecoutent jamais! 😱   Et si on finit par les arbres! Ils ne sont pas adaptés à notre climat dira t'on! Pour celui là, c'est bon, il lui reste encore des feuilles pour faire la photosynthèse!   Conclusion : c’est normal, c’est l’été! Quoiqu’il a quand même beaucoup plus en Juin, on pourra donc dire que c’est un été pourris!   PS : j’ai fait les commentaires avec un ton humoristique pour ceux qui n’avait pas compris (humour noir dira t’on 😱😂)
  • Similar Content

    • By ban 42
      Bonjour 
       
      Je cherche l'info suivante, peut être existe t-elle déjà sur le forum ou que certains en ont connaissance. 
      Quelle est la station française qui a le plus haut ratio de quantité de précipitations par rapport au nombre de jours de pluie ? 
      En gros là où les précipitations sont les plus épisodiques et violentes. 
      Je suppose que c'est typique du climat méditerranéen et en même temps d'une zone où le cumul annuel est relativement élevé. 
      En Corse ? Arrière pays niçois ? Dans le Roussillon ? 
      Merci d'avance
      j'ai aussi le temps d'éplucher les bases climato si besoin ! 
    • By Vincent_L
      Ces derniers jours, les Cévennes ont été touchées par un épisode cévenol modéré (cumuls d'environ 200 à 250 mm sur le relief, ponctuellement plus). 
       
      Les intensités de précipitations n'ayant jamais été fortes (pas de cumul horaire > 20 mm) il n'y a pas eu de crue catastrophique, mais étant donné la saturation des sols en cette fin d'automne (et la présence d'une petite couche de neige en altitude) les réactions hydrologiques ont tout de même été au rendez-vous avec des crues d'importance moyenne.
       
      Je vous propose quelques photos de ces crues, dans la haute vallée de l'Hérault au pied du Mont Aigoual.
       
      Première série à Valleraugue (30) où le pic de crue a atteint 2.41 mètres juste avant le lever du jour. Les photos sont réalisées juste après (le temps de laisser le jour se lever pour avoir suffisamment de lumière) avec une cote d'environ 2.25 m).
       
      7h50 : vue sur le quai, qui reste encore assez largement à l'abri d'un débordement. Lors de la crue cataclysmique de septembre 1900, le cours d'eau était monté quasiment jusqu'au premier étage des maisons...
       

       
       
      8h13 : l'Hérault occupe tout son lit moyen à la sortie du village.
       

       
       8h25 : le cours d'eau dans la traversée de Valleraugue.
       

       
      8h30 : le débit est important, la pente et forte : on entend les gros galets et blocs s'entrechoquer dans le lit du fleuve.
       

       
      8h55 : dans la vallée entre Valleraugue et Pont d'Hérault. Le cours d'eau, grossi par ses affluents et par de multiples ruissellements, commence à avoir une largeur respectable.
       

       
       
      Place désormais à quelques images dans le secteur de Laroque (34) où la cote maximale a atteint 6.78 mètres.
       
       
      11h04 : les habitants scrutent le fleuve, dans ce secteur sensible où il peut couper la route et rentrer dans les rez-de-chaussées. Le niveau est stabilisé, l'inquiétude s'estompe d'autant que la pluie a cessé et que le soleil commence à percer.
       

       
       

       
      11h12 : dans les gorges le spectacle est impressionnant.
       

       
      11h24 : toujours dans les gorges incisant le massif du Thaurac en arrivant à Saint-Bauzille-de-Putois. Les vagues sont impressionnantes même si la crue n'a rien d'extra-ordinaire.
       

       
       

       
       
       
      Deux vidéos de ces crues.
       
      La première dans les gorges de l'Hérault :
       
       
       
      Et la seconde au niveau de Sumène (Rieutord submergeant un passage à gué) :
       
       
       
       
      Voilà pour ce petit tour d'horizon, au final pas de gros dégâts dans le secteur et des pluies bienvenues après un printemps et un été marqués par une forte sécheresse.
       
    • By Vincent_L
      MF a d'ores et déjà placé les Alpes-Maritimes et la Corse en vigilance orange pour un épisode tempétueux et très pluvieux à partir de la nuit prochaine. La Corse semble particulièrement exposée aux vents violents.
       
      D'autres épisodes vont se succéder durant la semaine prochaine et vont s'étendre aux autres départements, une période de très mauvais temps durable s'annonce tout autour de la Méditerranée avec un risque d'intempéries et d'inondations élevé.
       
      Je vous propose donc de regrouper les observations relatives à ces différents épisodes sur ce sujet de suivi spécial.
    • By gugo
      Bonjour,
       
      Il est temps de commencer à penser à l'automne. En effet dans un peu moins de deux mois nous allons entrer dans l'automne météorologique. Qu'elles sont les premières tendances nous allons essayer de voir ça.
       
       
      I/LE QBO
       
       Tout d'abord on note un QBO-, qui pour rappel favorise une anarchie en stratosphère, durant septembre-octobre il devrait avoir peu d'influence direct, mais pour novembre il sera intéressant de surveiller les premiers mouvements  en stratosphère pour de possibles conséquences en décembre  ou toute seconde partie de novembre s'il y a du mouvement début décembre. Une difficulté à la formation en novembre du  vortex stratosphérique peut avoir lieu avec un QBO- qui sera tout de même en diminution. En effet, en cet été 2018 on atteint sans doute le pic de négativité de ce cycle du QBO, il faudra surveiller cet été/début automne la vitesse de diminution du QBO, qui pourrait bien être dans le neutre pour janvier-février. 
       
       
      2017  14.92  14.78  14.35  13.88  8.01  -3.18  -10.48  -14.42  -15.28  -16.79  -17.20  -18.12 
      2018 -19.02  -19.37  -19.77 -21.41  -24.23  -28.45
       
       
       On constate que les années où novembre est en QBO-, on observe souvent fin novembre un vortex troposphérique qui n'est pas solide et qui se fait attaquer par les hautes pressions. Aurait-il un lien avec ente le QBO- qui influe seulement la stratosphère mais qui elle, influe sur la troposphère? Possible, les années ou le QBO est négatif en stratosphère on observe certaines fois de légère difficulté à ce vortex stratosphérique de se former et ça favorise en troposphère une anarchie: 
       
      Fin novembre 2001 (avec un QBO-, en diminution, à -4), VP  presque scindé 
       

       
       
       
      Fin novembre 2005 (QBO- à son pic, -29), split présent au niveau du Groenland:
       

       
       
      Fin novembre 2007 (QBO- début de diminution, -27), à deux doigts d'un split:
       

       
       
      Fin novembre 2009, (QBO-, -15 en augmentation), pas grand-chose:
       

       
       
      Fin novembre 2012, (QBO-, en diminution, -18)  split total:
       

       
       
      Fin novembre 2014 (QBO-, -23, quasi à son pic), split presque présent au nord de la Russie :
       

       
       
      Alors bien sûr ça n'assure pas une anarchie sur le VP troposphérique fin novembre à 100%,n mais c'est quand même flagrant pas 5 des 6 exemples il y a quelque chose avec une attaque de haute pression en haute latitude. Après bien sûr on ne peut savoir si les hautes pressions seront sur notre pif ou bien els coulées froide...
       
       
      II/El Nino?
       
      Vous avez du remarquer depuis quelques temps que El Nino fait de nouveau parler avec une possible anomalie chaude sur le pacifique. 
       
      Alors que certains modèles tendent à une réelle apparition de celui-ci, CEP-CFS,2/3 du panel des modèles actuelles....
       

       
       
      ….d'autres en sont moins sûr exemple BOM, 1/3 du panel:
       

       
       
       Si on suit à la majorité on tend donc à un possible Nino. Les conséquences en septembre ne devraient pas être visible, mais en octobre-novembre ceci pourrait favoriser une tendance anticyclonique et fraiche au nord avec des épisodes méditerranéen possible au sud, si ce Nino se produit:
       

       
       
      III/TNA
       
      La TNA est négative même il faudra suivre son évolution durant l'été comme pour El Nino:
       
       
       Cette TNA négative aurait tendance à favoriser l'absence de blocages au nord de l'Europe durant l'automne et favorise aussi l'absence de l'épisode méditerranéen 
       
       
      IV/Modèles
       
      Pour CFS on va dans les logiques des tendances évoqué précédemment :
       
       
      Septembre:
      Il tend vers les normes mais avec une relative humidité notamment en méditerranée : 
       

       
       
      Octobre:
      On voit l'apparition de blocage nord-européen ce qui confirmerait la tendance des indices avec des possibilités froides pour la saison,  et des épisodes en méditerranée possible:
       

       
       
      Novembre:
      Le blocage serait toujours mais plus au sud, de ce fait on aurait des inversion et des tendances plus dans les normes voir légèrement en dessous. Une activité méditerranéenne toujours présente mais moins forte compte tenu du blocage plus bas. Ce possible blocage plus bas, conséquence de  El Nino? 
       

       
       
       
      CEP lui n'est pas dans la même idée et ne suit pas la tendance des indices contrairement à CFS:
       
      Septembre:
      Une humidité plutôt neutre et une tendance au dessus des normes probable, signe de pulsion de hautes pressions récurrente avec quelques passages dépressionnaire balayant tout ça par moment.
       

       

       
       
      Octobre:

      Même logique que septembre avec une probabilité d'être au dessus des normes un peu moins forte mais bon c'est négligeable:
       

       
       

       
       
       
       ECMWF est sur le papier meilleur que CFS mais personnellement je ferai plus confiance à CFS compte tenu qu'il suit la logique des indices évoqué avant.
       Je fais remarquer également que CEP et CFS mettent en avant le possible retour progressivement de la piscine d'eau froide sur le nord-ouest atlantique à partir de septembre. A surveiller.
       
       
       
      Pour conclure: cette tendance ne tient qu'à moi mais je mets ça en avant compte tenu de chaque éléments évoqués précédemment:
       
      Septembre: Au dessus des normes de température, avec des périodes douces et d'autres plus humide dans la continuité des tendances de août, c'est le mois étonnement le plus flou des 3 quand on regarde les tendances actuelles. Une chose semble s'affirmer c'est bel et bien un réel potentiel d'épisode méditerranéen qui pourraient se répéter.  
      Octobre: Pour octobre on entrerait dans une possible transition  avec l'apparition de blocage et de hautes pressions qui s'élèvent,  une fraicheur semble plausible mais on risque de connaitre des alternances avec des écrasements récurrents de hautes pressions comme souvent en octobre. Donc un mois d'octobre légèrement en dessous des normes en température, avec des épisodes méditerranéen toujours présent en quantité mais sur le reste du territoire ça sera légèrement en dessous des normes en terme de précipitations.
        Novembre: Ce mois de novembre serait- il le signe d'un hiver précoce? Possible, on remarque que chaque indices évoqués tendent à quelques choses de froid mais relativement sec avec de blocages nord Européen. Donc en dessous des normes mais relativement sec. En méditerranée les épisodes se seront clairement calmé. le régime ondulant atlantique sera plus compliqué que l'année passée car on aura peut-être El Nino qui favorisera la tendance de la TNA aux blocages nord-européen. Mais faudra garder à l'idée qu'un vortex scindé est possible en fin de mois novembre. Et ça pourrait être du côté atlantique avec les effets TNA-Nino.  
      Affaire à suivre, surtout dans l'évolution du QBO et de El Nino.
       
       
      Gugo
    • By ch'ti man
      Bonjour à tous,
      Alors que notre été se poursuit, il est (déjà) temps de s'intéresser à ce qu'il va se passer lors de cet automne 2017 ! 
      Qu'en sera-t-il cette année ? Tendance sèche ? Humide ? Avec des températures de saison, ou des anomalies seront-t-elles présentes ? 
      Je laisse les pros et les cadors du forum IC détailler ci-dessous leurs prévisions et débattre. Nul doute que j'aurais du plaisir et de l'intérêt, à lire ce qui va se dire
      Icéen(nes) à vous de jouer !! 

Suivi de l'épisode perturbé sur le Sud-Est de la France du 19 au 24 octobre.


Recommended Posts

  • Replies 1.4k
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Top Posters In This Topic

Popular Posts

Les bras en l'air, le fil rouge dans la main gauche, le fil noir dans la main droite, et attendre.

Voilà le time-lapse du passage de l'orage sur Marseille,  et ce n'est pas la vitre devant qui était trempée mais la lentille frontale que je nettoyais entre chaque prise. Autant dire que j'étais tremp

Vers 5h30 sur la plage à Carnon lors du passage d'une cellule préfrontale :     La pluie s'est calmée sur Montpellier, mais ce n'est que temporaire.

Posted Images

Accalmie en cours... la Baillaury est à présent à 3.5M, la Massane réagit également. A suivre les prochaines heures

  • Merci 1
Link to post
Share on other sites

Sur Plaissan (34) c'est reparti. Après 30 min d'accalmie, de nouveau pluie modérée à faible (par intermittence), avec foudre et tonnerre.

Edited by Oceane
Link to post
Share on other sites
à l’instant, Eric66 a dit :

Accalmie en cours... la Baillaury est à présent à 3.5M, la Massane réagit également. A suivre les prochaines heures

oui et décalage de la ligne vers l'Est désormais quasiment en mer je pense que c'est du au vent d'Ouest qui a prit le dessus sur Perpignan.

Link to post
Share on other sites

Mais j'ai parlé un peu trop vite car c'est de nouveau du vent d'Est ici en regardan, ça veut pas se décider. Et du coup nouvelle intensification, ça ne fait que ça...par vague mais sans jamais s'arrêter vraiment.

Link to post
Share on other sites

Le gros reste en mer au vue des précipitations sur la dernières heures. (le rouge c'est 95mm/1h)

Le centre dépressionnaire se cale vraiment au sud de la frontière française.  Situation emblématique des épisodes intenses. A voir à quelle vitesse le système va se déplacer et s'évacuer. Sur la zone en rouge on est en ce moment sur du 175 impacts/minutes! Le potentiel est énorme.

france_so.png

Edited by Musimon
Link to post
Share on other sites
il y a 2 minutes, bastinos66 a dit :

La sorti d'arome est encore dangereuse pour l'intérieur du 66 de 6h a 9h 

 

Oui mais elle est encore plus en retard que la précédente, donc là on est déjà + ou - à 9h sur sa montre.

  • Merci 1
Link to post
Share on other sites

La dernière sortie d'AROME semble avoir 4 voire 5 heures de retard par rapport au réel.

Ne serait-ce pas plutôt un décalage géographique vers l'Est des précipitations réelles ? Comme hier finalement ?

 

  • Merci 1
Link to post
Share on other sites
il y a 1 minute, Raph30 a dit :

La taille du pixel blanc au sud de Béziers est monstrueuse.

Quelle ligne ! 
 

 

 

Ouaip, cette ligne impacte la côte et rentre en terre vers le Narbonnais, tant pis pour les pluviomètres mais tant mieux pour les rivières. je n'ose imaginer cette ligne dans les terres, on revivrait 1999. On peut quand même dire que le scénario redouté n'aura pas lieu, les cours d'eau sont encore très calmes, Même si des phénomènes s'aggrave dans les terre à partir de maintenant, on devrai éviter des crues importantes.

Link to post
Share on other sites
il y a 1 minute, Ericatalan a dit :

La dernière sortie d'AROME semble avoir 4 voire 5 heures de retard par rapport au réel.

Ne serait-ce pas plutôt un décalage géographique vers l'Est des précipitations réelles ? Comme hier finalement ?

 

Oui ca parait logique , mais y quand meme une ligne qui remonte de Catalogne 

Link to post
Share on other sites

80 mm à Banyuls-sur-Mer de 3h00 à 5h00

60 mm de 4h00 à 5h00 au Cap Béar (Port-Vendres) / 152.6 mm sur l'épisode

 

  • J'aime 3
Link to post
Share on other sites

Cette ligne à l'air de bifurquer vers l'hérault cette fois par la mer d'aprés le radar décalage est?. L'aude à du bol.. sinon voila le carnage... . Et si c'était le 34 qui se la prenait de plein fouet...?

edit: tonnerre de plus en plus présent sur castelnau le lez

Edited by damdeprade
Link to post
Share on other sites

Dans cette mayonnaise, il manque un ingrédient à la recette, le creusement sur la catalogne est peu marqué, il manque un potentiel avec des isobares plus resserré et mieux orienté Est; On comprend mieux que le centre du 66/11  ne soit pas impacté

23102019.png

Link to post
Share on other sites
il y a 17 minutes, Ericatalan a dit :

La dernière sortie d'AROME semble avoir 4 voire 5 heures de retard par rapport au réel.

Ne serait-ce pas plutôt un décalage géographique vers l'Est des précipitations réelles ? Comme hier finalement ?

 

Il n’y a pas que AROME qui existe ;) 

EURO4 est habituellement très bon sur les situations Méditerranéennes (et pas que), et il le démontre encore aujourd’hui puisqu’il est parfaitement dans les clous niveau localisation (un poil en retard sur le timing).

  • J'aime 3
Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...