Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Dionysos

Périodes d'insolation nulle

Recommended Posts

Posted (edited)

Location : Grenoble

Bonjour,

 

La station de Lyon Bron a connu récemment, dans ce mois d'octobre, 5 jours consécutifs d'insolation nulle, du 18 au 22.

Il y a même bien failli en avoir un 6ème, mais le 23 a recueilli... 9mn de soleil 😉

Ce type d'événement  est rare en octobre, on le rencontre généralement plutôt en plein hiver (le mois le plus propice me semblant être décembre)

 

Cela m'a amené à chercher quelles pouvaient être les pires périodes de ce type en France, les mois les plus propices, la fréquence...

Sur les dernières années, j'ai trouvé notamment une période de 10 jours consécutifs à Mâcon en décembre 2016 (du 17 au 26)

J'imagine qu'il faut chercher sur novembre  à février, dans les régions les plus propices aux phénomènes de basse couche en conditions anticycloniques d'hiver...

 

Edited by Dionysos

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Paris 12 - Langlade (30), en Vaunage (15 km à l'ouest de Nîmes)

Salut,

 

Je n'ai pas le temps de chercher ce genre de records mais pas plus loin que l'hiver dernier, à Paris-Montsouris ,seulement 11 minutes de soleil entre le 27/12/18 et le 07/01/19 inclus (12 jours), soit moins d'une minute par jour :D

Heureusement que février 2019 avait ensuite largement rattrapé le retard ;) (160h pour une moyenne de 80h).

  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Nîmes (30) secteur Ouest (Pompidou / Jaurès). Alt : 50 m.

Je n'ai pas les données précises et ma mémoire déforme sans doute la réalité mais je me souviens d'une période horrible à Clermont-Ferrand en Janvier / Février 1998.

 

Dans mon souvenir (sans doute déformé comme je l'ai dit) on était resté plus de 15 jours sans voir le soleil, sous le stratus givrant la plupart du temps givrant. Horrible surtout pour un presque sudiste des montagnes (Lozère) où ce type de temps n'existe pas :D

 

C'était ma première année de fac, ma première année hors Lozère et je découvrais le climat de la Limagne qui peut être affreux en cas d'inversions prolongées sous les anticyclones d'hiver :ph34r:

 

Il n'y a pas les données d’ensoleillement sur la climato d'IC mais on visualise bien cette période sombre et glauque sur les relevés de janvier puis début février https://www.infoclimat.fr/climatologie-mensuelle/07460/janvier/1998/clermont-ferrand-aulnat.html

 

  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Nancy

Je pense qu'il faut regarder sur les secteurs situés entre les Ardennes et le nord de l'Alsace en passant par la Lorraine pour trouver les plus longues séries de jours consécutifs avec ensoleillement nul.

 

J'ai regardé pour Nancy, sur le seul critère du nombre de jours successifs sans une seule minute d'ensoleillement et il est très rare de passer les 10 jours.

 

Le maximum est de 11 jours :

du 15/11/1987 au 25/11/1987;

du 15/12/2016 au 25/12/2016;

du 17/12/2017 au 27/12/2017.

 

Sinon on a plusieurs séries de 10 journées consécutives (novembre 1968, janvier 1973, février 1987, novembre 1990...).

 

Ceci dit, cela ne correspond pas forcément au pires périodes en terme d'ensoleillement puisque ces séries peuvent-être encadrées par des périodes bien ensoleillées. A l'inverse de nombreuses séries de 4,5,6 jours consécutifs peuvent s'enchaîner tout juste entrecoupées par des journées présentant seulement quelques minutes d'ensoleillement.

 

Par exemple:

Du 1er novembre au 3 février 1951, 62 jours avec ensoleillement nul sur un total du 95 jours soit à peine 60h d'ensoleillement sur 3 mois...de quoi pousser au suicide n'importe quel méridional.

Plus récemment, 55 jours du 4 novembre 2014 au 1 er février 2015 pour 70h d'ensoleillement seulement ou encore du 6 novembre 2010 au 8 février 2011 avec  58 jours pour à peine 90h d'ensoleillement sur 3 mois.

 

Sans surprise c'est la période de fin d'automne jusqu'au coeur de l'hiver qui présente le plus de journées à ensoleillement nul (de novembre à  janvier), le mois de décembre étant le mois présentant le plus d’occurrence.

 

En prenant du recul on remarque des cycles pour la période hivernale (novembre-février) :

- Des années 50 jusqu'au milieu des années 60 la période fut particulièrement grise.

- Cela s'améliore au début des années 70 jusqu'au début des années 80, la période de novembre 1980 à fin janvier 1980 présentant "seulement" 26 jours sans ensoleillement.

- On retrouve un cycle plus gris entre 1992 et 1998 culminant en 1995/1996.

- Paradoxalement les années hyper-océaniques du début des années 2000 correspondent à des hivers (nov-fevrier) où les journées entièrement grises sont plus rares. Cela peut cependant s'expliquer par l'importance du flux Atlantique et son atmosphère agitée empêchant la mise en place de conditions anticycloniques durables responsables ici de la formation de phénomènes de basses couches (nuages bas, brouillards).

- Depuis 2009, c'est plus difficilement lisible sur ce critère, avec des hivers très gris (2009/2010, 2010/2011, 2014/2015) et des hiver où les journées sans soleil sont moins présentes (2013/2014 et 2015/2016).

 

Un dernier mot sur la période estivale (juin-juillet-août), au titre des "horreurs" pour les amoureux du soleil,  les étés 1980 et 1981 avec respectivement 13 et 9 jours sans une minute d'ensoleillement. A l'inverse les étés 2017, 2018, 2019 n'ont enregistré aucune journée à ensoleillement nul, une première depuis 1950!

 

 

Edited by thib91
  • J'aime 4
  • Merci 5

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Nice-Corniche Fleurie / parfois Montpellier

A mon avis si il y a un endroit à aller chercher pour du record c'est du côté de l'Alsace et Stratusbourg, très réputé pour ses stratus indestructibles en hiver, où même parfois une simple ampoule LED allumée le soir chez soi diffuse plus d'énergie que l'astre solaire sur un mois glissant. 

 

Vers Rouen/Boos aussi il y a des valeurs terrifiantes, j'ai des souvenirs d'hivers monstrueux il y a quelques années où à peine 10h de soleil étaient mesurées sur 10j (donc potentiellement il y a eu pire dans l'histoire). Je suis sur que @Arkus va nous sortir un joli graph ou des stats maisons :P 

Edited by cirrus007
  • J'aime 2
  • Merci 1
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Grenoble

Merci à tous pour vos réponses sur ce sujet, qui n'est pourtant  pas vraiment de saison... (j'imagine qu'un tel sujet interpelle plus au mois de décembre...)

le post de   @thib91 notamment est riche en remarques pertinentes sur le sujet ( on sent qu'il y a du vécu ... 😉)


Je retiens qu'en insolation totalement nulle on dépasse très rarement les 10 jours (ce qui peu paraître déjà bien long pour certains...).

Par contre, on peut avoir (hélas) des périodes sensiblement plus longues d'insolation très faible.

 

Pour ma part,  je remarque  que ces périodes ont eu quand même tendance à se raréfier un peu dans les années 2000.

(elles restent bien sûr possibles comme le montre mon exemple de Mâcon en décembre 2016, avec ses 10 jours consécutifs)

Je pense effectivement que ça va avec la tendance à des hivers plus "océaniques", très humides, globalement peu ensoleillés, mais paradoxalement laissant plus de place à quelques apparitions du soleil , fussent-elles furtives (l'exemple de Paris en janvier 2019 est à ce titre très  éloquent...)

 

 

 

 

 

  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Nancy
il y a 39 minutes, Dionysos a dit :

Merci à tous pour vos réponses sur ce sujet, qui n'est pourtant  pas vraiment de saison... (j'imagine qu'un tel sujet interpelle plus au mois de décembre...)

le post de   @thib91 notamment est riche en remarques pertinentes sur le sujet ( on sent qu'il y a du vécu ... 😉)


Je retiens qu'en insolation totalement nulle on dépasse très rarement les 10 jours (ce qui peu paraître déjà bien long pour certains...).

Par contre, on peut avoir (hélas) des périodes sensiblement plus longues d'insolation très faible.

 

Pour ma part,  je remarque  que ces périodes ont eu quand même tendance à se raréfier un peu dans les années 2000.

(elles restent bien sûr possibles comme le montre mon exemple de Mâcon en décembre 2016, avec ses 10 jours consécutifs)

Je pense effectivement que ça va avec la tendance à des hivers plus "océaniques", très humides, globalement peu ensoleillés, mais paradoxalement laissant plus de place à quelques apparitions du soleil , fussent-elles furtives (l'exemple de Paris en janvier 2019 est à ce titre très  éloquent...)

 

 

 

 

 

 

Effectivement, les hivers océaniques permettent plus facilement de se débarrasser des grisailles de basses couches persistantes pour la quasi-totalité des plaines du pays, mais particulierement du CE au NE.

 

En revanche cela ne vaut pas pour les reliefs, même modestes (Morvan par exemple) et pour certains littoraux où ce serait plutôt l'inverse je pense.

 

J'ajouterai également une exception notable, décembre 2015 très anticyclonique et relativement bien ensoleillé sur de nombreuses regions. Mais on parle là d'un événement meteo inédit, une sorte d'ovni, exception confirmant la règle.

Edited by thib91
  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Toulouse
Il y a 2 heures, cirrus007 a dit :

Je suis sur que @Arkus va nous sortir un joli graph ou des stats maisons :P 

 

Ce serait avec plaisir si mon PC n'avait justement pas décidé de se mettre en grève 😐 

 

En attendant je ne peux que confirmer tes dires pour Strasbourg : après les 3 hivers que j'y ai vécu, je garde un souvenir piquant (et pas à cause des températures) de janvier 2010 https://www.infoclimat.fr/climatologie-mensuelle/07190/janvier/2010/strasbourg-entzheim.html

 

11 jours sans soleil suivi d'une autre période de 8 jours, avec seulement 2h42 de pâle clarté brumeuse entre les deux ...

  • Merci 1
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Wépion (Namur) - BELGIQUE

En Belgique le dernier hiver très gris ne remonte pas à si loin, puisqu'en décembre 2017 on a relevé que 10h31 d'ensoleillement à Uccle (c'est alors le mois de décembre le plus gris depuis 1934) suivi d'un mois de janvier toujours lugubre même si un peu moins avec 23h57.

Donc à peine 35h de soleil en 64 jours (les 29 et 30 novembre 2017 ont été gris). Ça a fait mal aux nerfs, je m'en souviens bien. Et donc quand tu as un janvier gris avec +3 °C d'ano, y'a de quoi péter un câble. Février de la même année a explosé les compteurs par contre avec pas loin de 150h !

 

Janvier 2019 a été pas mal couvert aussi avec 37h de soleil, dont la grande majorité de l'ensoleillement a eu lieu entre les 17 et 21.

 

Enfin, décembre 2015 oui, bel OVNI, une ano de +6.3°C ici et 75h35 de soleil (+- +40%) ... un monde à part !

Edited by Juju4795
  • J'aime 1
  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : FLEURIE

Si il y a un endroit à aller chercher pour un record c'est du côté des bords du lac Leman

Les semaines sans soleil en  janvier lors d’un stage en 1990 à Genève  étaient nombreuses 

D’après les Genevois il est déjà arrivé trois semaines sans soleil.

Mais c’était en 1990 et depuis les brouillards sont moins nombreux .

j’habitais à l’époque à TRÉVOUX au nord de Lyon et d’Octobre  à fin janvier les journées sans soleil étaient très nombreuses .

 

 

  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Chateauneuf du Rhône (26)

Pour le sud je me souviens de Décembre 2015 si exceptionnel en terme de douceur mais également sous une couche d 'entrées maritimes indéboulonable.

Pour Nîmes seulement 2h40 de soleil en 12 jours ( du 17 au 28).

C'était vraiment exceptionnel pour notre région .

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Charleville-Mézières (08, Ardennes) : alt 148m.
Il y a 20 heures, thib91 a dit :

Je pense qu'il faut regarder sur les secteurs situés entre les Ardennes et le nord de l'Alsace en passant par la Lorraine pour trouver les plus longues séries de jours consécutifs avec ensoleillement nul.

 

J'ai regardé pour Nancy, sur le seul critère du nombre de jours successifs sans une seule minute d'ensoleillement et il est très rare de passer les 10 jours.

 

Idem. Au sens strict de la définition, je n'arrive pas à mettre la main sur plus de 10 jours consécutifs, sans la moindre minute d'ensoleillement. Il pourrait y avoir de longues séries, si l'on élevait le critère aux nombre de jours avec ensoleillement < à 10 min. Là, on pourrait bien arriver à 15 jours sans trop de problèmes.

 

A Charleville-Mézières, la station est relativement jeune (ouverte depuis 1990). Pour l'instant, le mois à plus faible ensoleillement est celui de décembre 1993 avec seulement... 03h09 min de soleil.

Les chiffres quotidiens sont à faire déprimer un sudiste ! 😂

 

image.png.ff732c2740e988a867d8ebb10c986632.png

 

Autrement, comme l'a dit @Juju4795 les 15 premiers jours de décembre 2014 sont aussi pas mal. Du 1er au 15, seulement 33 min d'ensoleillement.

 

Il y a 17 heures, Arkus a dit :

 

Ce serait avec plaisir si mon PC n'avait justement pas décidé de se mettre en grève 😐 

 

En attendant je ne peux que confirmer tes dires pour Strasbourg : après les 3 hivers que j'y ai vécu, je garde un souvenir piquant (et pas à cause des températures) de janvier 2010 https://www.infoclimat.fr/climatologie-mensuelle/07190/janvier/2010/strasbourg-entzheim.html

 

11 jours sans soleil suivi d'une autre période de 8 jours, avec seulement 2h42 de pâle clarté brumeuse entre les deux ...

 

Nan, mais c'est trop bien : 21 jours de neige dans le même temps 😍

On donnerait beaucoup pour avoir pareil aujourd'hui...

 

Edited by Tornado08
  • J'aime 3
  • Surprise 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Namur (Liège pour le travail, et fréquemment ailleurs en Wallonie), Sedan à l'occasion
Il y a 17 heures, Juju4795 a dit :

En Belgique le dernier hiver très gris ne remonte pas à si loin, puisqu'en décembre 2017 on a relevé que 10h31 d'ensoleillement à Uccle (c'est alors le mois de décembre le plus gris depuis 1934) suivi d'un mois de janvier toujours lugubre même si un peu moins avec 23h57.

 

Avec même un zéro pointé entre le 18 et le 26 décembre: 0 minute de soleil à Uccle! Le tout dans un calme quasi absolu. J'ai une certaine tolérance au calme (quoique mis à mal ces dernières années), mais là c'était affligeant. Heureusement que janvier a sauvé la mise point de vue animation par après...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Paris 13 (secteur Pitié Salpêtrière)

A la station de St Étienne Bouthéon, on trouve également une série de 11j consécutifs en janvier 2010, mais je crois qu'il y avait déjà des bugs à l'époque. 

La journée du 2, il y a eu 6h de soleil à Clermont, 7h à Lyon. Difficile de penser qu'au milieu il y ait eu 0h, encore plus quand on voit l'humidité qui est descendue à 47% en journée. 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Grenoble
Le 26/10/2019 à 14:40, toto42 a dit :

A la station de St Étienne Bouthéon, on trouve également une série de 11j consécutifs en janvier 2010, mais je crois qu'il y avait déjà des bugs à l'époque.

Oui bug possible,  car pour Saint-Geoirs en janvier 2010, je ne trouve que 2  périodes bien distinctes de 3 jours consécutifs , avec un total mensuel "acceptable" de 70h.

À Saint-Geoirs , les périodes d'insolation totalement nulle ne dépassent pratiquement jamais 4 ou 5 jours.

À noter que le record de faiblesse d'insolation est récent , il s'agit des 35h de décembre 2017 (pas de longue période d'insolation nulle mais de furtives apparitions bien étalées... 😒)

 

 

 

Edited by Dionysos

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Toulouse

Comme promis, quelques stats sur le sujet. Malheureusement il est difficile de trouver des données d'insolation en France, je ne dispose des séries complètes que pour un nombre très réduit de stations.

Sur le critère strict "0 minute de soleil", je confirme le max de 11 jours à Nancy depuis 1950. Pour Orléans je trouve 2 séquences 12 jours depuis 1959. Et pour Strasbourg que vous attendiez tous, depuis seulement 1999, on trouve une séquence de 13 jours (19 au 31 décembre 2005) !

Si on relève le seuil à 30 minutes de soleil sur la journée, on trouve une période une période de 16 jours à Orléans, du 13 au 28 janvier 1987 : apparemment une période de brouillards givrants très tenaces faisant suite à la VDF du milieu de mois, ça devait être une sacrée ambiance : https://www.infoclimat.fr/climatologie-mensuelle/07249/janvier/1987/orleans-bricy.html

 

Une représentation intéressante pour répondre à une des questions posées est de regarder la durée de ces périodes en fonction de leur date dans l'année, ce qui fait apparaître des épisodes hors saison.

Par exemple pour Orléans :

- 7 jours du 28 mars au 3 avril 1964

- 9 jours du 13 au 21 octobre 1953

 

image.thumb.png.b05801064353a4d57891c1ad4667396a.png

 

Ou pour Nancy :

- 5 jours du 2 au 6 septembre 2009

 

image.thumb.png.540d65c11fd8379a3aa7f76d77ff96b5.png

 

 

Le 26/10/2019 à 13:40, Tornado08 a dit :

 

Nan, mais c'est trop bien : 21 jours de neige dans le même temps 😍

 

On donnerait beaucoup pour avoir pareil aujourd'hui...

 

 

C'est l'impression que ça donne vue de loin, mais en vrai c'était plutôt carrément frustrant :

- Un des meilleurs moments quand il neige, c'est le rayon de soleil qui vient faire tout étinceler, donc avoir autant de jours de neige sans le moindre soleil ...

- Aucune possibilité de froid nocturne marqué

- Tx régulièrement proches de 0°C donc fonte par rayonnement diffus sous le ciel baché, alors que la neige aurait été bien mieux conservée avec la même Tx par ciel clair

- Et surtout, surtout, 21 jours de neige et pas un seul épisode de plus de 4 malheureux cm ! Alors que pendant ce temps là c'était gavage sur les Vosges, la Lorraine, l'Alsace Bossue, la Foret Noire, le Sundgau. Strasbourg dans toute sa splendeur quoi 🤣

  • J'aime 4
  • Merci 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Grenoble
Le 04/12/2019 à 23:06, Arkus a dit :

Comme promis, quelques stats sur le sujet. Malheureusement il est difficile de trouver des données d'insolation en France, je ne dispose des séries complètes que pour un nombre très réduit de stations.

Sur le critère strict "0 minute de soleil", je confirme le max de 11 jours à Nancy depuis 1950. Pour Orléans je trouve 2 séquences 12 jours depuis 1959. Et pour Strasbourg que vous attendiez tous, depuis seulement 1999, on trouve une séquence de 13 jours (19 au 31 décembre 2005) !

Si on relève le seuil à 30 minutes de soleil sur la journée, on trouve une période une période de 16 jours à Orléans, du 13 au 28 janvier 1987 : apparemment une période de brouillards givrants très tenaces faisant suite à la VDF du milieu de mois, ça devait être une sacrée ambiance : https://www.infoclimat.fr/climatologie-mensuelle/07249/janvier/1987/orleans-bricy.html

 

Une représentation intéressante pour répondre à une des questions posées est de regarder la durée de ces périodes en fonction de leur date dans l'année, ce qui fait apparaître des épisodes hors saison.

Par exemple pour Orléans :

- 7 jours du 28 mars au 3 avril 1964

- 9 jours du 13 au 21 octobre 1953

 

image.thumb.png.b05801064353a4d57891c1ad4667396a.png

 

Ou pour Nancy :

- 5 jours du 2 au 6 septembre 2009

 

image.thumb.png.540d65c11fd8379a3aa7f76d77ff96b5.png

 

 

 

C'est l'impression que ça donne vue de loin, mais en vrai c'était plutôt carrément frustrant :

- Un des meilleurs moments quand il neige, c'est le rayon de soleil qui vient faire tout étinceler, donc avoir autant de jours de neige sans le moindre soleil ...

- Aucune possibilité de froid nocturne marqué

- Tx régulièrement proches de 0°C donc fonte par rayonnement diffus sous le ciel baché, alors que la neige aurait été bien mieux conservée avec la même Tx par ciel clair

- Et surtout, surtout, 21 jours de neige et pas un seul épisode de plus de 4 malheureux cm ! Alors que pendant ce temps là c'était gavage sur les Vosges, la Lorraine, l'Alsace Bossue, la Foret Noire, le Sundgau. Strasbourg dans toute sa splendeur quoi 🤣

Merci pour cette réponse détaillée 😊 

Dans ce domaine, le Val-de-Saône est également assez réputé.

Le mois de décembre 2002 à Mâcon n'avait cumulé que... 9,5h d'insolation en 31 jours ! (record bas de cette station, mais sûrement aussi un des records bas mensuels français)

Dans ce fameux mois, curieusement pas de période d'insolation totalement nulle dépassant 5 jours, mais 12min par-ci, 36min par-là, etc, etc.

Cette fin d'automne 2002 était particulièrement sombre, et on trouve aussi, par exemple,  un cumul de seulement 1h d'insolation en 18 jours , dont 11 jours consécutifs d'insolation  nulle,  à Auxerre (du 24 novembre au 10 décembre inclus)

 

 

 

Edited by Dionysos

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Toulouse

On en parlait il y a quelques jours dans le topic SO : un lieu dont la mention dans ce topic peut paraître insolite, et pourtant ....

Lérida en Catalogne, est actuellement dans une série de 13 jours consécutifs sans un rayon de soleil, et si on étend un peu, on est même à seulement 18 minutes en 16 jours !

 

image.thumb.png.f2bb1403fa3ae7906db1f289cb947c0c.png

image.thumb.png.c1cb4cf8e368b7a9d610582b57418c44.png

 

Pourtant, ce n'est même pas un record, fin 2016, il y avait déjà eu une série de 13 jours sans un rayon de soleil, et la plus longue est en 1979 avec une série de 17 jours.

 

Malgré ça, l'ensoleillement moyen annuel y tourne dans les 2700 h ! xD

  • J'aime 2
  • Surprise 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Nîmes (30) secteur Ouest (Pompidou / Jaurès). Alt : 50 m.

C'est vrai qu'on ne pense pas spontanément aux plateaux desséchés de Lerida quand on parle de séries records de jours non ensoleillés ! Merci pour l'info.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Megève (1106 m)/Saint-Gervais (808 m) en semaine - Samoëns (716 m) les WE
Il y a 12 heures, Arkus a dit :

On en parlait il y a quelques jours dans le topic SO : un lieu dont la mention dans ce topic peut paraître insolite, et pourtant ....

Lérida en Catalogne, est actuellement dans une série de 13 jours consécutifs sans un rayon de soleil, et si on étend un peu, on est même à seulement 18 minutes en 16 jours !

 

image.thumb.png.f2bb1403fa3ae7906db1f289cb947c0c.png

image.thumb.png.c1cb4cf8e368b7a9d610582b57418c44.png

 

Pourtant, ce n'est même pas un record, fin 2016, il y avait déjà eu une série de 13 jours sans un rayon de soleil, et la plus longue est en 1979 avec une série de 17 jours.

 

Malgré ça, l'ensoleillement moyen annuel y tourne dans les 2700 h ! xD

 

Certaines journées sont remarquables, avec 0.1 et 0.2 °C d'amplitude thermique (28/12 et 03/01) ! :o à se demander si c'est fiable ! 

 

4.7 °C d'amplitude en 13 jours en tout cas, miam !

Edited by nicolass

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Toulouse
il y a 54 minutes, nicolass a dit :

 

Certaines journées sont remarquables, avec 0.1 et 0.2 °C d'amplitude thermique (28/12 et 03/01) ! :o à se demander si c'est fiable ! 

 

4.7 °C d'amplitude en 13 jours en tout cas, miam !

 

Maintenant que tu le dis, en vérifiant, les Tn/Tx n'ont l'air d'être comptées que sur 12h et non 24, et donc sont erronées quand elles tombent en dehors du créneau habituel. Néanmoins dans les grandes ça ne change pas le constat.

Et pour l'ensoleillement, il ne semble pas qu'il y ait d'erreur.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Megève (1106 m)/Saint-Gervais (808 m) en semaine - Samoëns (716 m) les WE
à l’instant, Arkus a dit :

 

Maintenant que tu le dis, en vérifiant, les Tn/Tx n'ont l'air d'être comptées que sur 12h et non 24, et donc sont erronées quand elles tombent en dehors du créneau habituel. Néanmoins dans les grandes ça ne change pas le constat.

Et pour l'ensoleillement, il ne semble pas qu'il y ait d'erreur.

 

Ah oui en effet, dommage, c'est entièrement faux du coup... 

 

Mais oui pour les 0 h de soleil c'est OK :P 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Siorac en Périgord (83 m), Périgord Noir, au bord de la douce Dordogne... <3, Sarlat (160 m) pour le travail

Ce que l'on considère comme "jours gris" c'est <0,1h soit moins de 6 minutes de soleil. Les jours à 1 ou 3 min sont donc comptabilisés dedans. Quand vous parlez tous de jours sans soleil, vous parlez que de ceux à 00 minutes ?

 

Me concernant la seule fois, depuis que je suis dans le SO, où j'ai connu une longue période sans un rayon de soleil, c'était 6 jours consécutifs du 12 au 17 janvier 2012 à Bordeaux. Un phénomène rare (aussi long du moins) dans un secteur si près de l'océan ! Ce dernier apportant régulièrement de la crasse inutile, mais permettant à l'atmosphère d'être plus "brassée".

Edited by acrid vintaquatre

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Grenoble
il y a 8 minutes, acrid vintaquatre a dit :

Ce que l'on considère comme "jours gris" c'est <0,1h soit moins de 6 minutes de soleil. Les jours à 1 ou 3 min sont donc comptabilisés dedans. Quand vous parlez tous de jours sans soleil, vous parlez que de ceux à 00 minutes ?

Pour ma part, j'ai déjà tendance à considérer que moins de 30 min de soleil dans la journée , c'est déjà vraiment faible...

Même si insolation nulle à proprement parler,  c'est 0

Je citais l'exemple de Mâcon avec 9,5h de soleil sur tout décembre 2002... Même s'il n'y a eu "que" 17 journées d'insolation totalement nulle, qui plus est non consécutives,  ça ne devait vraiment pas être gai...🙁

 

 

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Toulouse
Il y a 19 heures, acrid vintaquatre a dit :

Ce que l'on considère comme "jours gris" c'est <0,1h soit moins de 6 minutes de soleil. Les jours à 1 ou 3 min sont donc comptabilisés dedans. Quand vous parlez tous de jours sans soleil, vous parlez que de ceux à 00 minutes ?

 

Les données que j'utilise ont souvent une résolution de 0.1 h, donc un ensoleillement qui va jusqu'à moins de 3 min (0.05 h) sera attondi à 0. Mais à partir de 3 min, ce sera arrondi à 0.1 et donc comptera comme un jour avec rayon de soleil.

En pratique je ne pense pas que ça change grand chose, les jours avec seulement quelques minutes de soleil n'ont pas de raison d'être plus fréquents que les autres : ce n'est pas comme les précipitations où l'on seuille pour éliminer les nombreux jours de rosée à 0.2 mm.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...