Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

gugo

Du 18 novembre au 24 novembre 2019, prévisions météo semaine 47

Recommended Posts

Merci beaucoup @gugo pour ton analyse. Petite question : il semblerait que tu disent si j'ai bien compris que l'on commencerait sue une semaine assez douce pour basculer sur une fin de semaine devenant de plus en plus froid...mais les diagramme GEFS augmentent en températures au fur et à mesure de la semaine pour être plus élevé le weekend prochain...Je ne comprends pas.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Verrières-le-Buisson (91)

Tout le monde a droit d'être en accord ou en désaccord avec les prévisions de Gugo, mais ce qui est incontestable, c'est le boulot abattu par pour présenter ses prévisions sur le forum.

Merci Gugo et advienne que pourra… 😉 

  • J'aime 26

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Morières les Avignon - Le Pontet - Vedène
Il y a 1 heure, gugo a dit :

Pour le début de semaine il semble clair que le retour de la douceur et d'un temps doux devrait avoir lieu après les premiers prémices hivernaux de la semaine d'avant. Une petite dépression viendrait se décrocher du nord de l'atlantique vers le golf de Gascogne :

Merci pour l'analyse.

Qu'est ce que j'étais content de voir ceci..

 

Puis, j'ai tout lu.

Il y a 1 heure, gugo a dit :

Fin de semaine mise en place d'un blocage massif favorisant potentiellement une dynamique hivernale.

Et je vais demander à EDF si je ne peux pas me brancher chez le voisin avec la passoire énergétique que je possède actuellement avant les travaux prévus...

 

 

  • J'aime 1
  • Haha 8

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Ecommoy (80-140M d'altitude), Sarthe
Il y a 3 heures, kin84 a dit :

Et je vais demander à EDF si je ne peux pas me brancher chez le voisin avec la passoire énergétique que je possède actuellement avant les travaux prévus...

 

Rien est fait encore.

Puis on n'est pas sur le jour d'après à attendre non plus xD

 

Edited by gugo
  • J'aime 1
  • Haha 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Ecommoy (80-140M d'altitude), Sarthe
Il y a 5 heures, Nico41 a dit :

Merci beaucoup @gugo pour ton analyse. Petite question : il semblerait que tu disent si j'ai bien compris que l'on commencerait sue une semaine assez douce pour basculer sur une fin de semaine devenant de plus en plus froid...mais les diagramme GEFS augmentent en températures au fur et à mesure de la semaine pour être plus élevé le weekend prochain...Je ne comprends pas.

Patience pour ce qui est des t850. On l'a vu pour la semaine précédente au début elle étaient douces et elles ont progressivement chuté plus la synoptique s'affirmait. 
Là c'est pareil, on verra bien mais les choses semblent quand même bien plus que possible , on le voit ici avec les dernière mises à jour de probabilité de régime du modèle ECMWF. le blocage l'emporte bien sur cette fin de mois. Après ce blocage s'il est sur nous forcément ça ne sera pas si froid, par contre s'il ne l'est pas....:

 

utlu.jpg

 

 

 


Après le soucis à l'image de nombreux scénarios GEFS c'est le manque de masse d'air froide à proximité permettant le froide d'arrivée en cas de synoptique z500 favorable. Il est quasi sûr qu'on est une situation de BL pour moi, mais elle risque possiblement d'être douce... C'est même pour l’instant l'option majoritaire. 

 

 

Edited by gugo
  • J'aime 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Morières les Avignon - Le Pontet - Vedène
Il y a 3 heures, gugo a dit :

Rien est faut encore.

Puis on n'est pas sur le jour d'après à attendre non plus xD

 

Non, mais comme ce week-end fut le premier ou les radiateurs ont tourné, pour seulement atteindre les 21 degrés, je suis encore traumatisé du compteur qui tourne, tourne, tourne...

Et il a fait bien frais, on est pas encore sur le FROID!

Je me demande d'ailleurs comment font les gens dans le Nord, qui chauffent non pas 5 mois mais parfois 7 ou 8 😂

  • J'aime 1
  • Haha 4

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Pontault combault (ouest 77),travail paris 12

Les hautes pressions seraient trop près du pôle pour nous ramener de l'air froid ? gfs-0-204_uaj0.png

Et cela laisserai passer les dépressions par l'ouest en dessous ? Au moin ça bouge au niveau du vortex polaire avec possiblement de bon blocage pour nous ensuite 

Edited by vda77
Complément du message
  • Haha 4

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Moncoutié 13kms au nord de Cahors(46)-350m

Pas d'ouverture hivernale a attendre  pour cette échéance a priori, un peu de "fraicheur" devrait persister en début d'échéance avant qu'une normalité thermique s'installe par la suite.

Deux raisons a cela,

-la fin du régime ondulatoire avec un anticyclone des Açores qui respire moins la composante du flux général sera plus orientée ouest que nord-ouest (plus de dorsales Atlantique de modélisées),

-la persistance des hautes-pressions de l'Europe centrale aux pays scandinaves qui semble toujours bloquer une quelconque velléité orientale ne parvenant  pas a se détacher de leurs racines subtropicales.

 

On va donc se retrouver dans une position ou le temps est assez mou du bulbe coincé entre une barrière anticyclonique a l'est et un jet moins vigoureux avec une machine a dépression Labradorienne peu efficace a l'ouest (chute de la NAO).

La formation d'un complexe dépressionnaire sur le centre Atlantique est envisageable (sans certitudes) mais il  ne progresserai pas vraiment vers l'est tout en continuant d'alimenter l'Europe centrale en Haut potentiels, l'advection douce pour l'ouest européen serait de fait très relative(voire nulle)  et les précipitations devraient retrouver un rythme plus classique et moins intense que ces derniers jours dans l'ouest/sud-ouest du pays mais la persistance d'anomalies de l'Espagne a la méditerranée fait toujours planer le risque d'un temps plus humide dans le sud.

 

image.thumb.png.83bc34dfcff137bee4e0673f0649c9fe.png

 

 

 gensnh-21-1-168.png

Edited by cédric du Lot
  • J'aime 14
  • Surprise 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Aubagne (Les Passons, à l'est) (13400)

Oui Cédric, transition remarquablement proposée loin en amont par les modèles, notamment GFS même si le timing et d'autres options ont été présentées entre temps.

Tendance se maintenant à la décélération et à une reconstitution du VP avec un écoulement nord / sud dans notre quadrant.  Cette configuration ne devrait pas tenir dans la durée (logique pour une transition !), à voir où cela mènera ?

 

trop_wind_gfsanal_2019112100_240.thumb.jpg.0a926a4a5fb4422212a37aa18584f97f.jpg

  • J'aime 5

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Ecommoy (80-140M d'altitude), Sarthe
il y a 4 minutes, _sb a dit :

Oui Cédric, transition remarquablement proposée loin en amont par les modèles, notamment GFS même si le timing et d'autres options ont été présentées entre temps.

Tendance se maintenant à la décélération et à une reconstitution du VP avec un écoulement nord / sud dans notre quadrant.  Cette configuration ne devrait pas tenir dans la durée (logique pour une transition !), à voir où cela mènera ?

 

 

Oui comme évoqué hier la période de transition du début de semaine devrait se prolonger jusqu'au milieu de semaine minimum. La fin de semaine reste ouverte, on part bien vers une situation de blocage, mais le soucis à l'heure actuelle c'est que le blocage favoriserait une situation douce et humide avec la France en base de blocage.... A voir comment ça tourne ensuite!

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Nancy
il y a 31 minutes, gugo a dit :

Oui comme évoqué hier la période de transition du début de semaine devrait se prolonger jusqu'au milieu de semaine minimum. La fin de semaine reste ouverte, on part bien vers une situation de blocage, mais le soucis à l'heure actuelle c'est que le blocage favoriserait une situation douce et humide avec la France en base de blocage.... A voir comment ça tourne ensuite!

 

A mon avis les grands acteurs sont plutôt bien cernés, pas de grandes surprises à attendre.

 

Pour la fin d'échéance, on semble se diriger vers une configuration assez classique ces dernières années, à savoir un bloc anticyclonique massif sur le continent européen et des BP sur le proche Atlantique.

 

Pour l'instant les modèles envisagent des BP encore assez proches de notre secteur géographique, plutôt situées sur le proche Atlantique voir à même le pays en début d'échéance, et des HP très en retraits vers l'est du continent (Russie européenne et Scandinavie).  En conséquence nous pourrions garder un temps encore bien humide sur la majeur partie du pays, en particulier sur la façade ouest et le midi méditerranéen avec un flux de sud à tendance encore dépressionnaire.

 

image.png.5d41a9adabbcb044ac8ce111d9cd1d11.png

 

Reste à suivre comment tout ceci évoluera mais ce sera pour le topic suivant.

 

 

 

Edited by thib91
  • J'aime 8

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Corniche vendéenne (Saint-Hilaire-de-Riez)
il y a 14 minutes, thib91 a dit :

 

A mon avis les grands acteurs sont plutôt bien cernés, pas de grandes surprises à attendre.

 

Pour la fin d'échéance, on semble se diriger vers une configuration assez classique ces dernières années, à savoir un bloc anticyclonique massif sur le continent européen et des BP sur le proche Atlantique.

 

Pour l'instant les modèles envisagent des BP encore assez proches de notre secteur géographique, plutôt situées sur le proche Atlantique voir à même le pays en début d'échéance, et des HP très en retraits vers l'est du continent (Russie européenne et Scandinavie).  En conséquence nous pourrions garder un temps encore bien humide sur la majeur partie du pays, en particulier sur la façade ouest et le midi méditerranéen avec un flux de sud à tendance encore dépressionnaire.

 

image.png.5d41a9adabbcb044ac8ce111d9cd1d11.png

 

Reste à suivre comment tout ceci évoluera mais ce sera pour le topic suivant.

 

 

 

 

C'est souvent une dynamique relativement durable, le cyclonisme Atlantique alimentant le blocage continental en tourbillon subtropical. 

Il reste toutefois à savoir où se centrera exactement ce blocage (notamment son éventuelle extension vers l'Ouest) pour déterminer le temps sensible. 

  • J'aime 6

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Siorac-en-Périgord (24)

Et pour compléter les messages précédents, c'est une très mauvaise transition (en espérant que ça ne soit qu'une transition...) pour les massifs

 

anim_jhw1.gif

 

Redoux généralisé à toute les altitudes, et c'est un redoux humide... La neige qui va tomber dans la semaine va prendre un sale coup notamment sur les AS. J'ai une petite pensée pour la station du Ventoux qui pourrait bénéficier d'une belle couche dans la semaine, mais celle-ci pourrait vite fondre...

Et ce n'est pas un petit redoux, la LPN risque de bien s'envoler vers la haute montagne (au delà de 2000m)  avec une telle synoptique.

Qui dit pluie avec fonte des neige, dit risque de crue. Il faudra voir comment cette dépression se positionnera, mais les régions med' me semblent exposer à un risque d'épisode med'.

(CEP est du même acabit).

 

Quel dommage quand même, toute cette neige tombée sur tout les massifs français... Si la transition perdure, on pourra parler de "grande lessive".

 

Au plus le complexe dépressionnaire sera proche du pays, au plus le redoux sera limité c'est le seul espoir pour la montagne.

 

EDIT

 

@ggdu19 oui je sais qu'on a le temps de voir... c'est bien pour ça que j'utilise le conditionnel. J'énonce un risque, un risque bien réel puisqu'il est repris par pas  mal de grand modèles. Et soyons honnête, je ne pense pas que d'ici les prochaines 72h on assiste à un franc décalage vers l'Est de l'AR ce qui permettrait au complexe dépressionnaire de pouvoir progresser sur le pays afin de rendre le redoux vraiment temporaire et avec des conséquences limitées pour la montagne.

Nan clairement, au mieux le complexe dépressionnaire se décale sur le pays et le redoux sera moindre, au pire ça reste comme cela, au moins pire l'AR pousse vers l'Ouest et on passe en redoux sec.

 

Edited by neige84
  • J'aime 4
  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Troche - Altitude 410m / Montmorillon - Altitude 100m / Lagrand - Altitude 600m
il y a 5 minutes, neige84 a dit :

Et pour compléter les messages précédents, c'est une très mauvaise transition (en espérant que ça ne soit qu'une transition...) pour les massifs

 

anim_jhw1.gif

 

Redoux généralisé à toute les altitudes, et c'est un redoux humide... La neige qui va tomber dans la semaine va prendre un sale coup notamment sur les AS. J'ai une petite pensée pour la station du Ventoux qui pourrait bénéficier d'une belle couche dans la semaine, mais celle-ci pourrait vite fondre...

Et ce n'est pas un petit redoux, la LPN risque de bien s'envoler vers la haute montagne (au delà de 2000m)  avec une telle synoptique.

Qui dit pluie avec fonte des neige, dit risque de crue. Il faudra voir comment cette dépression se positionnera, mais les régions med' me semblent exposer à un risque d'épisode med'.

(CEP est du même acabit).

 

Quel dommage quand même, toute cette neige tombée sur tout les massifs français... Si la transition perdure, on pourra parler de "grande lessive".

 

Au plus le complexe dépressionnaire sera proche du pays, au plus le redoux sera limité c'est le seul espoir pour la montagne.

 

Oui enfin vu l'échéance, on a le temps de voir venir pour la montagne ^^

  • J'aime 2
  • Merci 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Nancy

 

Il y a 2 heures, neige84 a dit :

Et pour compléter les messages précédents, c'est une très mauvaise transition (en espérant que ça ne soit qu'une transition...) pour les massifs

 

 

 

Redoux généralisé à toute les altitudes, et c'est un redoux humide... La neige qui va tomber dans la semaine va prendre un sale coup notamment sur les AS. J'ai une petite pensée pour la station du Ventoux qui pourrait bénéficier d'une belle couche dans la semaine, mais celle-ci pourrait vite fondre...

Et ce n'est pas un petit redoux, la LPN risque de bien s'envoler vers la haute montagne (au delà de 2000m)  avec une telle synoptique.

Qui dit pluie avec fonte des neige, dit risque de crue. Il faudra voir comment cette dépression se positionnera, mais les régions med' me semblent exposer à un risque d'épisode med'.

(CEP est du même acabit).

 

Quel dommage quand même, toute cette neige tombée sur tout les massifs français... Si la transition perdure, on pourra parler de "grande lessive".

 

Au plus le complexe dépressionnaire sera proche du pays, au plus le redoux sera limité c'est le seul espoir pour la montagne.

 

 

Aucune grande lessive à échéance raisonnable sur les modèles disponibles. Pour l'instant je ne vois pas de risque de foehn destructeur désintégrant le manteau neigeux juque 2500m d’altitude comme fin novembre 2016 par exemple.

 

Pour l'échéance du topic, les modèles n'envisagent pas de redoux véritablement marquant en altitude,  le flux est orienté sud mais les HP sont pour l'instant vues bien en retrait sur le continent. La France pourrait donc rester dans un contexte atmosphérique dépressionnaire, avec de l'air restant de saison en altitude (< à/5° à 850hpa pour les massifs de l'est) voir encore assez froid sur la façade ouest (0/2° à 850hpa sur les Pyrénées), c'est en tout cas l'option majoritaire aujourd'hui.

 

image.png.6a21889b43b9d016ed00757c47e9f60d.png

 

Ce contexte encore frais et relativement humide pourrait être même bénéfique pour la montagne au delà de 1800/2000m, sous cette altitude rien de bien inhabituel à voir le manteau neigeux se réduire ou disparaître à cette période de l'année.

 

En revanche comme l'a dit Ciel d'encre, il faudra surveiller pour la fin d'échéance l'évolution du blocage continental et son interaction avec l'activité dépressionnaire sur son bord ouest.

 

Il y a 4 heures, Ciel d'encre a dit :

C'est souvent une dynamique relativement durable, le cyclonisme Atlantique alimentant le blocage continental en tourbillon subtropical. 

Il reste toutefois à savoir où se centrera exactement ce blocage (notamment son éventuelle extension vers l'Ouest) pour déterminer le temps sensible. 

 

En cas d'extension vers l'ouest de ce dernier et de retrait de l'activité dépressionnaire sur l'Atlantique, nous pourrions nous trouver dans l'alimentation douce du blocage avec lun flux du sud qui pourrait devenir très doux et sec. Pour l'instant ce scénario est marginal dans le panel GEFS et à + de 300h donc pas de panique.

 

 

Edited by thib91
  • J'aime 6

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Massif du Jura // La-Chaux-de-Gilley (25), 895m (Village Alt. mini/maxi : 880-1120m)
il y a 42 minutes, thib91 a dit :

 

 

Aucune grande lessive à échéance raisonnable sur les modèles disponibles. Pour l'instant je ne vois pas de risque de foehn destructeur désintégrant le manteau neigeux juque 2500m d’altitude comme fin novembre 2016 par exemple.

 

Pour l'échéance du topic, les modèles n'envisagent pas de redoux véritablement marquant en altitude,  le flux est orienté sud mais les HP sont pour l'instant vues bien en retrait sur le continent. La France pourrait donc rester dans un contexte atmosphérique dépressionnaire, avec de l'air restant de saison en altitude (< à/5° à 850hpa pour les massifs de l'est) voir encore assez froid sur la façade ouest (0/2° à 850hpa sur les Pyrénées), c'est en tout cas l'option majoritaire aujourd'hui.

 

image.png.6a21889b43b9d016ed00757c47e9f60d.png

 

Ce contexte encore frais et relativement humide pourrait être même bénéfique pour la montagne au delà de 1800/2000m, sous cette altitude rien de bien inhabituel à voir le manteau neigeux se réduire ou disparaître à cette période de l'année.

 

En revanche comme l'a dit Ciel d'encre, il faudra surveiller pour la fin d'échéance l'évolution du blocage continental et son interaction avec l'activité dépressionnaire sur son bord ouest.

 

 

En cas d'extension vers l'ouest de ce dernier et de retrait de l'activité dépressionnaire sur l'Atlantique, nous pourrions nous trouver dans l'alimentation douce du blocage avec lun flux du sud qui pourrait devenir très doux et sec. Pour l'instant ce scénario est marginal dans le panel GEFS et à + de 300h donc pas de panique.

 

 

Oui en effet et c'est tout de même bien de le souligner car ce type de blocage on ne le connais que trop ces dernières années !

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Aubagne (Les Passons, à l'est) (13400)

Pour illustrer les portes encore grandes ouvertes, IFS ENS 12Z du jour pour la même échéance que GEFS ci-dessus :

 

xx_model-en-999-9-zz_modez_2019111212_240_1642_804.thumb.jpg.361efa65a48c33d76b2e8d4f6a2ce214.jpg

 

Sur les 6 dernières sorties d'IFS ENS (00Z et 12Z confondues) pour la même échéance, aucune variation significative n'est présente sur cette probabilité, ne proposant ainsi aucune tendance nette pour notre pays.

 

En revanche, dans un flux à dominante sud à courbure neutre, la T850 maintient une valeur moyenne sans surprise comprise entre 0 et 5°C +/- de saison, éloignée de l'influence froide des BG  islandais et chaude des HG russes. Probabilité de T850 < 0°C :

 

xx_model-en-999-9-zz_modez_2019111212_240_1642_814.thumb.jpg.c7c554c4d367e06c6b457751f306a8b3.jpg

Edited by _sb
  • J'aime 4

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Pontault combault (ouest 77),travail paris 12

 la  températures à 850 hpa pourrai bien remonter pour la fin du topic222-7_lpg6.GIF216-526_aoo1.GIFen lien avec des basses pressions à l'ouest de la Francegfs-0-216_zxw0.png

Sur cep on aurait même le droit à un flux de composante sud. ECM1-216_sws6.GIF

Avec, donc un risque que le manteau neigeux penne un sacré coup sous 2000 m malgré toute la neige tombée cette semaine. Mais c'est encore bien loin donc avec un risque /chance que cela change peut être... 

Edited by vda77
Complément du message

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Au NE de Pont de Beauvoisin Savoie, Alt. 288 m. (Et régulièrement à Chambéry située à 18 kms plus à l'Est à vol d'oiseau, trajets réguliers étagés entre 260 m et 630 m d'altitude.)
Il y a 2 heures, vda77 a dit :

 la  températures à 850 hpa pourrai bien remonter pour la fin du topicen lien avec des basses pressions à l'ouest de la France

Sur cep on aurait même le droit à un flux de composante sud. 

Avec, donc un risque que le manteau neigeux penne un sacré coup sous 2000 m malgré toute la neige tombée cette semaine. Mais c'est encore bien loin donc avec un risque /chance que cela change peut être... 

 

Lol, avant de voir fondre la neige, faudrait peut-être déjà la laisser tomber... 

  • J'aime 3
  • Haha 4

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Pontault combault (ouest 77),travail paris 12
il y a 21 minutes, oozap73 a dit :

 

Lol, avant de voir fondre la neige, faudrait peut-être déjà la laisser tomber... 

Je suis entièrement  d accord mais cela semble acquis pour le court terme et même à basse altitude. Je voulais juste montrer que pour la suite, les modèles vont plutôt dans le sens d un radoucissement en altitude.. graphe_ens3_kaw9.gifgraphe_ens3_whi0.gif

Edited by vda77
Complément du message

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 56 minutes, oozap73 a dit :

 

Lol, avant de voir fondre la neige, faudrait peut-être déjà la laisser tomber... 

Il y a du vrai là-dedans. Quand même quelques chutes de neige récentes proches de chez toi, notamment sur Belledonne. Il est vrai que sous 2000 (Chartreuse que tu dois voir de ta fenêtre ou presque, ou encore le Bugey) ça a blanchi sur les sommets ce week-end, mais avec très peu d'épaisseur. On verra ce qu'il tombe demain soir.

Pour revenir au topic, j'admire l'optimisme présent dans certains messages. Pour ma part, j'avoue que je vois surtout une tendance vers la mise en place progressive d'un blocage en omega. J'espère évidemment me tromper, parce que c'est pas comme si on n'avait pas connu ce genre de config dans les mois de novembre et décembre des années passées...

Bien sûr je parle au niveau synoptique pour le milieu et fin de semaine du topic (regardez les geopotentiels plus que les isobares):

EDE1-216.GIF?13-12

A ces échéances ça peut bouger facilement de 1000km à l'Est ou à l'Ouest donc changer totalement le temps sensible (ce qui à mon sens rend totalement inutile l'analyse des diagrammes ou cartes de T850), mais avec des acteurs synoptiques comme un omega de haut géopotentiel sur l'Europe centrale et une dépression sur le proche Atlantique, je suis peu optimiste.

Edited by Iconoclaste
  • J'aime 4
  • Merci 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Moncoutié 13kms au nord de Cahors(46)-350m
Il y a 4 heures, Iconoclaste a dit :

ce qui à mon sens rend totalement inutile l'analyse des diagrammes ou cartes de T850

 

Sans "analyser" un diagramme il donne tout de même une petite idée, surtout lorsque toutes ses courbes suivent la même trajectoire...

 

graphe9_1000___7.76751_48.5794_Strasbour

graphe9_1000___1.43491_43.6034_Toulouse.

graphe9_1000___2.33936_48.8621_Paris.gif

 

Tes inquiétudes sont donc légitimes, le complexe dépressionnaire Atlantique envisagé plutôt "bloqué" et assez loin de nous deviendrai plus profond tout en se rapprochant de l'Europe de l'ouest. 

Je ne sais pas si ça va virer a l'oméga (ça ne me semble pas en prendre le chemin) mais que ça tourne au flux de sud-ouest c'est bien possible, il ne sera a priori pas anticyclonique, ce qui ne serait peut-être pas la meilleure des nouvelles pour la montagne car un passage par la case douceur apparait de plus en plus inévitable en fin d'échéance.

 

image.thumb.png.a27bdd998d613778d5d676af786e5536.png

 

 

 

 

 

 

 

Edited by cédric du Lot
  • J'aime 6

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : St Pierre Du Chemin Centre Est 85 en limite 79

Il faut souligner qu'on vient de manquer un gros potentiel, avec une température parfois inférieure à -30°C à 500 hpa, qui par absence de concomitance à une alimentation radicalement différente en basses couches, va se contenter de donner le strict minimum, donc pas ou très peu de neige en plaine ces prochaines 48h, et absence de coup de vent. Le scénario bateau et majoritaire depuis pas mal de temps, l'ayant emporté haut la main.

 

Une situation qui devrait déboucher sur un passage en "no man's land', d'ici la fin de l'échéance précédente, avec une zone mollement dépressionnaire, non connectée aux hautes latitudes, donc limitée en froid malgré la provenance de la descente d'altitude.

 

Ce qui nous amène réellement à l'échéance qui nous intéresse ici. 

Les modèles n'ont semblent t'ils pas discerner à ce stade de rupture intégrale de l'écoulement actuel, je n'irais pas jusqu'à en conclure que c'est l'explication d'une préférence des modèles pour retrouver de la douceur, seulement noter qu'en l'absence de changement majeur, la propagation (processus physique) des ondes de Rossby vers l'Ouest,  ne peut qu'étayer la probabilité de voir une option dépressionnaire s'installer plus à l'Ouest qu'au cours du topic précédent. 

 

Avec comme conséquence logique, une probabilité accrue sur les modèles de voir le champ de thetaW retrouver des degrés dés le début d'échéance, en correspondance à l'arrivée d'un interminable secteur chaud, entrecoupé de furtifs front froids, l'inverse de la situation actuelle en somme.

Inutile d'insister de nouveau sur le caractère doux et humide jusqu'à haute altitude que peut conférer ce genre de synoptique, comme peut le montrer CEP de façon quasi caricatural.

 

En définitif, l'option majoritaire se résume comme la carte ci-dessous, tiendra t'elle jusqu'au bout comme pour l'ancien topic, c'est évidemment non souhaitable selon l'approche hivernophile, alors que ça peut éventuellement permettre de poser un coup de vent à un moment ou l'autre pour raviver ce topic moyen terme des phénomènes venteux.

 

EDM101-192_kdx8.GIF

 

Il va de soit que si on décale d'un cran à chaque topic, le suivant ne fera pas de jaloux: l'AF ☠️

 

Blague à part, concernant les précautions d'usage, on soulignera tout de même:

D'une part, 3 jours sans zone pilote nette avant l’entame de ce topic, avec un fond de talweg en perdition, scénario qui peut parfois produire quelques déconvenues au-delà de 96h à l'installation rapide d'un flux perturbé, c'est quand la synoptique entrevue butte et tend à se décaler/différer de 24h toutes les 24h.

 

Et donc d'autre part voire en lien direct,  donc à ne pas négliger, la 552 qui continue sur GEFS à concerner tout le territoire, montrant ainsi que nous n'en sommes pas encore à abandonner notre blocage tel qu'il est actuellement configuré, je ne sais pas si l'appellation est la bonne, mais ce qui est plus sûr, c'est que la configuration est actuellement bloquée entre l'UE de l'Ouest et de l'Est en allant sur l'Eurasie.

 

p-spaghetti-500.png?run=run12model

En un mot, wait & snow me paraît prétentieux pour cette échéance, et on attendra pour un éventuel wait & zef' 

Edited by sebb
texte à trous ^^
  • J'aime 8
  • Merci 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Ecommoy (80-140M d'altitude), Sarthe

Bonsoir,

 

La situation de blocage qu'on pouvait évoquer début de semaine semble biens se confirmer sauf que le soucis c'est que le blocage/NAO- est comme on le dit "mal placé" favorisant bien autre chose qu'une situation hivernale, en effet les choses semblent assez bien cerné par les modèles avec un anticyclone Européen bien développé, un bloc de haute pression en haute latitude, une pulsion terre neuve puis en plein atlantique une beau décrochement dépressionnaire . Et l'Europe de l'ouest dans tout ça ? Et bien elle est au milieu du tout :

 

ECM101-192.GIF?13-0

 

 

 

Situation clairement humide et douce en plaine. En montagne ça a été très bien évoque selon la situation GFS vs CEP la moyenne montagne sera plus ou moins bien protégé du redoux. 

 

Pour la suite et toute fin de topic quand je vois la forme du VP le 20-21, une situation NAO+ pourrait bien peu à peu s'imposer et la semaine suivante avec un VP qui s'est compacté. Il y aura peut être toujours de légère ondulation mais le régime ne sera plus du tout BL/NAO- je pense. Ça bouge vite en ce moment à voir la tournure quand même c'est assez loin. Mais la tournure NAO+ vers le 25 irait dans la logique de la tournure des choses en stratosphère (voir topic dédie) 

 

gfsnh-0-240.png?12

  • J'aime 7

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest
This topic is now closed to further replies.

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...