Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

gugo

Du 18 novembre au 24 novembre 2019, prévisions météo semaine 47

Recommended Posts

Posted (edited)

Location : Aubagne (Les Passons, à l'est) (13400)

Tout à fait, tendance au blocage qui s'affaiblirait en avançant dans la semaine mais qui aura perduré une semaine. La configuration de sortie reste en revanche bien floue excepté le flux à dominante sud... On pourrait déjà entrevoir l'option majoritaire des modèles saisonniers pour décembre dans cette fin de semaine avec HG très dominants.

 

Indice de blocage selon le CPC. Z 500 en noire, anomalies par rapport à 79-00 en couleurs, positions et valeurs de l'indice de blocage en vert.

 

forecast_1_nh.gif.thumb.png.3c07ac0a8cbf8ac1f66679fef81cf163.pngforecast_2_nh.gif.thumb.png.08ff7a992069466cbfcde7d4b983a44f.png

 

Prévisions d'après IFS

 

tropwaves.thumb.gif.43e0f8ce949491e4a28ee0f907de7088.gif

Edited by _sb
  • J'aime 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Dijon

Merci @_sb pour ces prévisions, les cartes me parlent plus que les graphiques et j'ai un peu de mal au final avec la compréhension de ces graphiques..peux-tu développer une petite explication pour le néophyte que je suis .. les waves 1 et 2? .. ma modeste contribution à vos échanges.. merci.... la remontée des températures semble désormais inéluctable...

850.png?run=run00model

 

 

  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Bourth

Il semble que l'on rentre dans un cycle favorable aux blocages , GFS réitère un blocage aux alentours de l'Islande pour la fin de la semaine en particulier...

En attendant le décrochage est cette fois prévu plus à l'ouest, plaçacant la France sous l'influence du flux de sud-ouest (surtout en surface)et potentiellement venteux et très pluvieux dans la douceur généralisée.

image.png.3ac860efbe2d19320637b0f2b94dfbe4.png

 

 

Pour la suite on risque de prendre les mêmes pour recommencer avec un zonal vraiment esseulé et la reprise possible du blocage.

image.png.ccd44403bcaffdc13156225b6dfe7200.png

 

J'ai tout de même la sensation que la douceur ne serait que transitoire, du moins au sol et que cela tende de nouveau vers des blocages en "demie-molle" , comme l'hiver dernier...

Pas trop froid, pas trop doux, ptet bein qu'oui, ptet bein qu'non... ça me fait penser à notre bon vieux Pouic tout ça ...🥺

Edited by kéké
  • J'aime 6
  • Merci 1
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Saint-Nizier du Moucherotte (Vercors) - 1170m
Il y a 2 heures, kéké a dit :

Il semble que l'on rentre dans un cycle favorable aux blocages , GFS réitère un blocage aux alentours de l'Islande pour la fin de la semaine en particulier...

En attendant le décrochage est cette fois prévu plus à l'ouest, plaçacant la France sous l'influence du flux de sud-ouest (surtout en surface)et potentiellement venteux et très pluvieux dans la douceur généralisée.

 

 

Pour la suite on risque de prendre les mêmes pour recommencer avec un zonal vraiment esseulé et la reprise possible du blocage.

 

 

J'ai tout de même la sensation que la douceur ne serait que transitoire, du moins au sol et que cela tende de nouveau vers des blocages en "demie-molle" , comme l'hiver dernier...

Pas trop froid, pas trop doux, ptet bein qu'oui, ptet bein qu'non... ça me fait penser à notre bon vieux Pouic tout ça ...🥺


C'est exactement ça. Les modèles laissent un sentiment mitigé puisqu'on observe des échanges méridiens prononcés qu'on pourrait supposer prometteur mais pour autant aucun blocage n'arrive véritablement à se mettre en place.
C'est tout le paradoxe des deux cartes ci-dessous où on a d'un côté des anomalies prononcées de géopotentiels (gauche) sans que pour autant la circulation soit véritablement bloquée via une circulation rétrograde,  et cela quelle que soit la latitude (droite, l'indice ne dépasse jamais les 10)  :

ECH101-0_jgs4.GIF829483139_Capturedecran2019-11-14a18_31_20.png.e3a7b5a3f2fff2a84fc94bd997d2fb98.png

Je pense que ce topic ne va pas enthousiasmer les foules puisque finalement il y a très peu de doutes sur la synoptique avec un écart type très réduit vu l'échéance sur la majeure partie du continent européen (gauche, on y devine la courbe de hautes pressions), la dorsale étant durablement alimentée par le thalweg sur le proche Atlantique qui va mettre plusieurs jours à se résorber (droite)  :

EEH1-192_dnb8.GIFEDH1-192_zie7.GIF

En revanche,  les topics régionaux (notamment Méditerranéens) risquent d'être plus agités car si la situation est calée sur une échelle synoptique il réside une incertitude sur l'inclinaison et la profondeur du thalweg. Pour l'heure la proximité de celui-ci et sa faible mobilité semblent favorables à un épisode pluvieux notable sur la façade est et plus particulièrement le pourtour Méditerranéen.
Les forçages à l'avant de l'anomalie basse tropopause associés à une puissante advection douce et humide d'origine subtropicale laissent augurer de ce potentiel :

gfs-4-192_rzu1.pnggfseu-6-174_qbb0.png


Pour envisager quelque chose d'hivernal il faudra attendre probablement a minima fin novembre si ce n'est plus car pour l'instant difficile d'imaginer ce qui pourrait perturber la circulation qui se met en place. Sans reprise d'une véritable dynamique sur l'Atlantique, la France risque d'être durablement en zone neutre entre agitation océanique et hautes pressions continentales.  Un temps de saison finalement.

Edited by Kyrion
  • J'aime 19
  • Merci 4

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

Les Alpes frontalières seraient exposées à un retour d'Est assez impressionnant en terme de quantité, il est vrai c'est du J+5

 

Bonneval 277 mm
Isola 251 mm
Auron 236 mm
Abries 230 mm
Allos 172 mm
Montgenèvre 141 mm

Val d'Isère

 

à un degré moindre, plus à l'ouest

 

Pra loup 130 mm
Vars 110 mm
Monetier 66mm
Orcières 62 mm

On traduit 1mm =1 cm......

 

Fiabilité..... à vérifier au jour J

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Sisteron
il y a 26 minutes, neiges a dit :

Bonjour,

Les Alpes frontalières seraient exposées à un retour d'Est assez impressionnant en terme de quantité, il est vrai c'est du J+5

 

Bonneval 277 mm
Isola 251 mm
Auron 236 mm
Abries 230 mm
Allos 172 mm
Montgenèvre 141 mm

Val d'Isère

 

à un degré moindre, plus à l'ouest

 

Pra loup 130 mm
Vars 110 mm
Monetier 66mm
Orcières 62 mm

On traduit 1mm =1 cm......

 

Fiabilité..... à vérifier au jour J

effectivement mais vu la LPN vers 1800-2000m 

1cm=1mm au dessus de 2300.

la Durance va se refaire une santé 😁

  • J'aime 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Morières les Avignon - Le Pontet - Vedène
il y a une heure, EXPRESS04 a dit :

effectivement mais vu la LPN vers 1800-2000m 

1cm=1mm au dessus de 2300.

la Durance va se refaire une santé 😁

Faudrait pas trop qu elle se refasse une santé trop importante, en fonction de son état.

 

Ce midi un épisode très important est tjr en vue mais a partir de jeudi et plus mercredi.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Mouilleron le Captif (85) à 40km de l'Océan Atlantique et Peisey-Vallandry (73) 3 à 4 semaines par an

Belles différences entre CEP et GFS dès 120h

 

gfs-0-120.png

ECM1-120.GIF?16-0

Qui impactent fortement la suite

 

ECM1-192.GIF?16-0

gfs-0-192.png

 

GEM proche de CEP

gem-0-192.png

 

 

 

 

 

  • J'aime 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ca change pas énormément car on aurait dans tous les cas de la douceur et de l'humidité.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Moncoutié 13kms au nord de Cahors(46)-350m

Oui m'enfin sur cette sortie de l'européen il n'y aurait qu'une journée anormalement douce et ce serait dimanche... pour le reste humidité toujours d'actualité a compter de mercredi, après un début de semaine relativement calme, températures "de saison" dans l'ensemble et assez classique pour une seconde décade de novembre.

 

anim_gzq0.gif

Edited by cédric du Lot
  • J'aime 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Mouilleron le Captif (85) à 40km de l'Océan Atlantique et Peisey-Vallandry (73) 3 à 4 semaines par an

Sur Cep ont sent la reprise à Lt (mirage) d’un flux plus zonal ? Contrairement à GFS 

  • J'aime 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Cormeilles (27)

On sort de la récurrence dés mercredi, à savoir l'effondrement dans un flux de nord ouest des basses anomalies dépressionnaires d'origine arctiques venant se centrer sur notre pays. Cela nous a apporté une grosse fraicheur, pas mal de PP,  de la neige à gogo en montagne même à basse altitude et parfois en plaine. Tout s'est déroulé comme prévu.

Donc toujours un temps maussade avec pas mal de pp aux pieds des Pyrénées et dans le nord est sous forme de pluie et même de neige jusqu'en plaine et le tout dans une très grande fraicheur pour la saison jusqu'à mercredi.

 

dés mercredi/jeudi, on se dirigerait vers un temps  avec la France qui aurait son cul entre les 2 chaises pour un temps c'est à dire une situation classique automnal sur la France. Sur le plan synoptique, on aurait :

- Un flux d'ouest dépressionnaire, zonal vraiment pas en grande forme.

- Des hautes pressions très bien installées sur la Russie ayant la particularité dans un premier temps de se prolonger vers la mer de Norvège.

Cela signifie un flux dépressionnaire atlantique pincé en direction de la méditerranée ne pouvant pas rentrer sur le continent européen

ECM1-144.GIF?17-12

 

un temps encore bien humide. A l'ouest, à cause de la proximité des petits centres dépressionnaires et à l'est à cause des pp remontant en flux de sud de la méditerranée. Coté températures, malgré une remontée par rapport au début de semaine, pas d’excès de douceur malgré ce vent de sud à sud est car les basses couches de l’atmosphère resteraient fraiches. Par contre la limite Pluie/neige devrait bien remonter. Il faudra aussi surveiller les remontées de fortes pluies autour de la grande bleue même si pour l'instant, cela est encore pas très précis que ce soit sur la localisation et l'intensité.

 

A partir du week end prochain, l'anticyclone russe pourrait légèrement reculer laissant les basses pressions atlantiques gagner du terrain sur le nord ouest du continent européen. Le flux pourrait donc basculer un peu plus à l'ouest/sud ouest:

image.png.265d0570e502a72029247ca10f9b4cd9.png

 

Toujours des PP mais cette fois ci le retour de la bonne douceur. A confimer.

Edited by Virgile
  • J'aime 12
  • Merci 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : St Pierre Du Chemin Centre Est 85 en limite 79
Il y a 13 heures, F85 a dit :

Sur Cep ont sent la reprise à Lt (mirage) d’un flux plus zonal ? Contrairement à GFS 

Certes mais ce n'est pas encore joué, la situation pourrait rester molle au sens large ( large car on a quand même eu le droit à un sacres épisode neigeux qui est même parfois descendu jusqu'en en plaine (<200m), de l'agitation dans le sud est et le SO n'en finit plus de cumuler! pas mal pour un temps  "mou").

 

Mais comme le résume Virgile, il va encore falloir faire avec cette situation synoptique détendue en altitude pendant une bonne partie de de ce topic, d'ailleurs la prochaine "attaque" dépressionnaire, bien qu'elle nous parvienne plus à l'Ouest, viendrait elle aussi finir ses jours sur le pays, avec nouveau temps mou en perspective. 

 

En admettant que les modèles restent aussi bons qu'au cours de ces dernières semaines en moyenne nationale, alors ce retour du zonal devra encore faire ces preuves, pour le moment ça reste du lâché dépressionnaire, on en est pas à une extension du vortex polaire jusqu'à notre latitude, produisant le vrai zonal s'il en est un.

L'évolution clef sur notre continent c'est tout de même une propension du blocage Eurasien à se déstructurer en toute fin d'échéance, ce qui rend crédible aussi par cette approche , l'idée du retour d'un certain zonal.

Edited by sebb
  • J'aime 5

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Moncoutié 13kms au nord de Cahors(46)-350m
il y a 13 minutes, sebb a dit :

 alors ce retour du zonal devra encore faire ces preuves, pour le moment ça reste du lâché dépressionnaire,

 

Oui les apparences sont un peu trompeuses, avec un vortex polaire hyper concentré et décalé vers l'Eurasie, pour la mise en place d'un zonal cela semble compliqué, en revanche et comme vous le signalez l'effondrement du blocage est-européen pourrait produire a terme un "lâché"dépressionnaire qui ne prend plus la direction de la méditerranée, c'est a ce moment là que la synoptique pourrait changer plus profondément pour nous.

 

gfsnh-0-192-2.thumb.png.fed6f12ebc87bc7994e46fc918cd792c.png

ECH1-192.GIF-2.thumb.png.de2254f55abd435676cc976e95d5312d.png

 

 

  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Soissons (02)

Il semble au vu des dernières projections que l'on rentre effectivement dans une phase plus douce et (peut-être ?) de transition, où l'effondrement du bloc de HP eurasiatique nous mette dans un flux de sud, sud-est assez mou, puis la mise en place d'un régime océanique avec une circulation d'ouest où la zone barocline serait assez basse en latitude.

Certains parlent de signaux intéressants à plus long terme avec un possible SSW dans la stratosphère, mais je reste assez sceptique et prudent, comme la plupart des hivernophiles ici je pense 🤔. De là à ce qu'il se produise véritablement, à ce qu'il impacte la troposphère, etc... on a le temps d'arriver en février 😂

Après j'ai l'impression que l'atlantique nord est moins bouché que lors des derniers hivers, le gros du vortex polaire semblant se concentrer sur l'Asie et la Scandinavie ?

  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Aubagne (Les Passons, à l'est) (13400)

Je profite de ce dimanche pluvieux où le farniente est roi dans l'appart pour proposer un coup d'œil sur cette journée et les modélisations du dimanche précédent.

 

L'image satellite de cet après-midi :

capture-du-2019-11-24-15-24-24.jpg

 

On y rencontre un certain nombre d'éléments, tant en altitude qu'en surface, que les modèles nous montrent avec leurs courbes et leurs plages colorées.

 

capture-du-2019-11-24-15-24-24b.jpg

 

En altitude, on perçoit les grands mouvements des masses d'air, jaune pour celles d'origine subtropicale, en bleu pour celles d'origine arctique. En vert, les zones de conflits, peu marqués en ce dimanche, le principal concernait le nord du bassin méditerranéen occidental mais celui-ci se comble et s'estompe. Notre quadrant est relativement calme.

Sur la gauche, une confrontation brève mais brutale s'esquisse entre une tentative de pulsion chaude et une descente froide. Une anomalie se crée qui pourrait donner un coup de vent, voire plus, sur notre nord-ouest mardi / mercredi. Pour l'heure, elle est encore inoffensive : et pour cause, son interaction avec la dépression de surface en provenance des Antilles ne s'est pas encore réalisée. C'est cette anomalie naissante qui devrait rebooster sur cette onde tropicale.

 

Justement, au sol, les différentes occlusions, nombreuses, se matérialisent par des rubans nuageux plus ou moins actifs : autour de la mer Tyrrhénienne, sur l'ouest du pays en apportant de la crasse et sur le proche Atlantique. Cette dernière donnera un peu de pluies cette nuit sur la Bretagne et demain sur la façade ouest du pays. Au nord de la galice, front chaud et front froid sont encore distincts.

À l'arrière du front froid, des limites secondaires sont clairement visibles avec un ciel de traîne dans le sillage de la descente froide d'altitude. Ces averses se manifesteront sur l'ouest demain après-midi.

 

Au niveau de la modélisation, on  a ceci pour 12h UTC (13h, soit deux heures avant l'image satellite) :

 

relvort58a.png

 

Une semaine auparavant, la sortie du dimanche 17 novembre 00Z modélisait ces champs pour ce dimanche midi :

 

image28.png

 

Les différences sont minimes et ces modélisations évolueront peu durant la semaine écoulée. Les quatre noyaux bas de HG sont présents et correctement positionnés sur la côte est des États-Unis,  l'Atlantique ouest et est et en Méditerranée et les deux pulsions chaudes sont présentes vers le Groënland et le Royaume-Uni. Les zones de conflits sont déjà bien délimitées (matérialisées par les plages de vorticités et d'ascendances). Même l'anomalie au large du sud marocain est marquée.

Il faudrait remonter 24h avant, soit à la modélisation du 16 novembre 00Z pour  enfin rencontrer des différences synoptiques notables :

 

image32.png

 

Du côté d'IFS, l'observation est la même. La modélisation d'hier soir pour ce midi :

 

ifsall24h.png

 

et celle du 17 novembre 12Z pour ce midi :

 

ifsall168h.png

 

Au niveau du Z500 (bleu), les différences sont minimes et la modélisations d'IFS ressemble grandement à celle de GFS. Au niveau de la surface, le champ de pression diffère entre les deux dates, ce champ est nettement plus sensible que le Z500. Sachant cela, la pression au sol, si elle diffère relativement sur les positions précises est correcte au niveau de ses gradients. Pour les T850, avec un Z500 similaires, les T850 se retrouvent similaires entre les deux modélisations d'IFS.

 

On peut dire que les prévisions synoptique et sous-synoptique ont été bonnes depuis H168 / 180.

 

Naturellement, si, à ces échéances, on se focalise sur des champs fins (style T2m, RR ou vent à 10m) qui plus est sur une zone précise (la France), on va de désillusions en désillusions et les modèles semblent complètement versatiles d'un run à l'autre.

Pourtant, de façon tout aussi naturelle, on part du général vers le particulier au fur et à mesure du rapprochement de l'échéance. C'est une des clés de base. Une autre clé est d’observer l'évolution de chaque modèle pour constart les tendances. Cette semaine-ci, la tendance était nette, les évolutions étant sporadiques, comme montrées. Parfois, c'est instable et l'analyse de l'évolution des modélisations devient encore plus importante, comme cela semble être le cas pour la semaine 49.

  • J'aime 8
  • Merci 6

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest
This topic is now closed to further replies.

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...