Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Kyrion

Du 25 novembre au 1er décembre 2019, prévisions météo semaine 48

Recommended Posts

Posted (edited)

Location : Saint-Nizier du Moucherotte (Vercors) - 1170m

Ce topic marque la transition entre l’automne et l’hiver météorologique. Il semble qu’il sera aussi un topic de transition quant à la synoptique proposée à l’échelle de notre cadran hémisphérique. Mais avant d’envisager ces pistes d’évolution, intéressons-nous à la situation proposée actuellement.

De manière synthétique, on observe un mouvement ondulatoire avec un bloc de hauts géopotentiels installé en Russie qui se trouve actuellement alimenté par un thalweg (D1) et qui le sera une nouvelle fois en cours de semaine par l’intermédiaire d’une seconde dépression (D2). Le vortex polaire quant à lui se trouve plutôt positionné sur le nord Canada.

1516127845_Situationactuelle.thumb.png.f23f33096aea78385c2d8c91766a1748.png


Pour revenir au cœur de ce topic et à la prévision, je vais m’appuyer sur le message de @sebb qui constitue une bonne amorce concernant la semaine à venir :
 

Citation

 

Certes mais ce n'est pas encore joué, la situation pourrait rester molle au sens large ( large car on a quand même eu le droit à un sacres épisode neigeux qui est même parfois descendu jusqu'en en plaine (<200m), de l'agitation dans le sud est et le SO n'en finit plus de cumuler! pas mal pour un temps  "mou").

Mais comme le résume Virgile, il va encore falloir faire avec cette situation synoptique détendue en altitude pendant une bonne partie de de ce topic, d'ailleurs la prochaine "attaque" dépressionnaire, bien qu'elle nous parvienne plus à l'Ouest, viendrait elle aussi finir ses jours sur le pays, avec nouveau temps mou en perspective.

En admettant que les modèles restent aussi bons qu'au cours de ces dernières semaines en moyenne nationale, alors ce retour du zonal devra encore faire ces preuves, pour le moment ça reste du lâché dépressionnaire, on en est pas à une extension du vortex polaire jusqu'à notre latitude, produisant le vrai zonal s'il en est un.

L'évolution clef sur notre continent c'est tout de même une propension du blocage Eurasien à se déstructurer en toute fin d'échéance, ce qui rend crédible aussi par cette approche , l'idée du retour d'un certain zonal.

 



Et en effet, c'est compliqué d'ouvrir ce nouveau topic puisqu'on a du mal à cerner une synoptique dominante. On semble observer à très long terme la reprise d'un cyclonisme atlantique classique et pourtant dès que l'on se rapproche de l'échéance le flux ne cesse de ralentir avec le retour d'ondulations de faibles amplitudes.
Toujours ce schéma de NAO+ un peu hybride avec basses pressions sur l'Atlantique mais sans que pour autant le dynamisme soit très important en raison d'un VP plutôt positionné sur l'Eurasie :

500_moy.png

Comme souvent, les modèles ont tendance à faire sauter trop rapidement le verrou russe mais je pense tout de même que le courant d'ouest aura raison de lui. Cependant, plutôt en fin d'échéance de ce topic. La carte d'écart-type traduit bien les incertitudes auxquelles on sera confronté tout au long de ce topic avec une incertitude classique sur la capacité du courant zonal à pénétrer sur l'ouest européen mais aussi une hésitation sur l'évolution du blocage eurasiatique. A contrario, bonne fiabilité sur la persistance d'un bloc de HGP centré sur la zone des Balkans.

gensnh-22-1-240_wka0.png


Si on veut devenir un peu plus concret, on peut envisager 2 trames possibles pour l'échéance couverte par ce topic :

1. Reprise du cyclonisme atlantique et migration du bloc de HGP vers la Russie orientale. La France arrivant en fin de rail perturbé les températures pourraient être douces dans un contexte humide. Il peut exister des variantes au sein de ce scénario mais on serait sur un schéma de NAO+ classique avec dépressions Islandaises, hautes pressions/marais barométriques sur l'ouest européen. Vision majoritaire qui irait dans le sens des prévisions saisonnières et corroborée par les ensemblistes : l'ens CEP de de Bilt (Pays-Bas) étant un bon exemple avec températures douces et humidité récurrente.

gensnh-8-1-240.thumb.png.201d6ad788c7e1380ac385880d9bf8e3.png1980003257_Capturedecran2019-11-17a12_11_43.png.5b5ae6d411b7e1f38e418b1907a17bce.png629783479_Capturedecran2019-11-17a12_11_49.png.86aa6328ee4c7a749aef31aa9ae9859e.png



2. Propagation modérée de HGP vers le Groënland favorable à un décrochage polaire sur le proche Atlantique/Europe de l'ouest :

gensnh-13-1-240.thumb.png.8f6c78031df6bbe09a0a180863450398.png

Scénario minoritaire actuellement mais que je n'exclurais pas totalement du fait de la faiblesse structurelle du courant zonal ces dernières semaines associé à un positionnement du VP sur l'Eurasie plutôt favorable à la mise en place de ce type de synoptique.

Il y a probablement une part de subjectivité et de désir hivernophile mais la migration du VP du grand nord Américain vers l'Eurasie et la faiblesse des bas géopotentiels au sein du triangle Labrador-Groënland-Islande pourrait offrir quelques brèches intéressantes à long terme. A suivre ;).

Edited by Kyrion
  • J'aime 42
  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Aubagne (Les Passons, à l'est) (13400)

Il me semble que la grosse différence entre les deux scénarios est dans la propagation - ou non - d'une onde à l'échelle hémisphérique.

 

En cas de non propagation, on a le scénario 1 avec des ondulations classiques dont l'intensité et le timing marqueront le tempo du topic, dans un contexte NAO+ sur notre quadrant.

En cas de propagation, on a le scénario 2, avec déferlement arctique et remontée subtropicale. Ce scénario présent est minoritaire pour deux raisons : d'une part il n'est pas représentatif des modélisations actuelles et, d'autre part, la propagation, quand elle existe, est vue d'ampleur faible à modérée si bien que son influence n'est pas toujours suffisante pour supporter l'impulsion nécessaire à la création d'une bulle de HG sur le NW Atlantique. Actuellement, comme écrit par @Kyrion, la conséquence serait « seulement » une faiblesse de la cyclogénèse labradorienne.

 

À 72h, pulsion sur le NE du Pacifique, propagée ou non, that is the question...

 

500.png?run=run00model

 

C'est peut-être mieux visible sur les T500 que sur les Z500.

Edited by _sb
  • J'aime 9

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Bussac-sur-Charente (17)

Je commençais à désespérer en regardant les derniers run GFS qui entrevoyaient le retour d’un temps relativement  doux, du coup pour me remonter le moral et me rappeler de bons souvenirs, je fis le tour de quelques topic d’il y a 1 ou 2 ans, notamment sur des épisodes neigeux dans ma région.

Et finalement, à ma plus grande joie, il semblerait que le frais/froid ne soit pas si facile que ça à faire partir.

Un temps doux arriverait à se frayer un chemin à partir du début de ce topic.

Mais ce serait de courte durée car selon le dernier run de GFS le froid n’aurait pas dit son dernier mot.

Il semblerait qu’à partir de mercredi/jeudi 27 et 28 novembre un temps similaire à celui des 10 derniers jours se mette de nouveau en place, avec un défilé de descentes d’air froides.

On peut apercevoir la première descente d’air froide sur le dernier run GFS, cet air froid ne serait pas de courte durée (2-3 jours ) mais on voit qu’à l’arrière y’a de la réserve.35213572-5062-4406-93E7-875794FB66AA.png.b0fe32fea3641d8bcf5320d924a990a8.png

 

Au final on aurait presque un copier collé de ces 10 derniers jours avec des températures à 850hpa vers les -4,-5°C et un défilé de perturbations amenants chacune de l’air froid.

Ok, l’échéance est de 10 jours mais en relisant certains topic tout à l’heure, certains disaient que 240h ce n’était plus très loin.

À voir si GFS nous le ressort dans les 2-3 prochains jours, mais au moins ce dernier run m’aura remonté le moral 😄.

Bonne soirée à tous !

  • J'aime 3
  • Haha 7

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Gentilly
Il y a 1 heure, Tomdu17 a dit :

Au final on aurait presque un copier collé de ces 10 derniers jours avec des températures à 850hpa vers les -4,-5°C et un défilé de perturbations amenants chacune de l’air froid.

Avec de l'air océanique, ça donnerait ça 

image.png.91d0224ecde2d021d63c71934525b887.png

  • J'aime 1
  • Merci 1
  • Haha 1
  • Surprise 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Ecommoy (80-140M d'altitude), Sarthe
il y a 10 minutes, Jack75 a dit :

Avec de l'air océanique, ça donnerait ça 

C'est très malin des données brutes à ces échéances. 

Même si pour autant je ne dis pas que ça sera froid ou quoi que ce soit. Mais mettre des données brutes ça réduit encore plus le niveau. 

 

 

Il n'y a rien à attendre de terrible Tom car le flux sera de ONO et ça serait trop maritime. Les minimales seraient souvent douces par contre maximal dans les normes voir en dessous selon les fronts pluvieux. 

  • J'aime 4
  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Moncoutié 13kms au nord de Cahors(46)-350m

On va pas se mentir (comme dirait un illustre posteur du forum), ça ne prend pas dans les ensembles une tournure super emballante, heureusement qu'il reste un peu de temps pour des sorties déterministes moins tranchées...

 

anim_zoc6.gif

image.thumb.png.333965c143ad76a092685cbc4f53d872.png

 

L'effacement du blocage russo-européen tient toujours la corde, un pas vers l'inconnu ensuite (ou pas...)

 

image.thumb.png.147aca415ca46dca6f581f54d94c3293.png

Edited by cédric du Lot
  • J'aime 1
  • Haha 6

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Ecommoy (80-140M d'altitude), Sarthe

Merci pour cette dédicace xD  (c'est bien pour moi non? je le dis trop 😭

Il est clair qu'à la vue de la dynamique atmosphérique le VP ne fait pas rire les mouettes. Il est très concentré et ça semble logique la chute de l'anticyclone Européen. 

Dans la logique des choses les BPs devraient reprendre leurs droits et amener peu à peu une logique NAO+ à moins que les HPs tiennent  en haute altitude mais j'ai du mal à y croire.

Et si c'est le cas on aurait sûrement une tambouille pas bien folle à l'image des dernières temps à mon avis. Si dans le cas où ça a lieu alors à surveiller le risque de tempête a l'image du CEP du soir. 

Edited by gugo
  • J'aime 4
  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Confiné à Plougrescant (22)

Pseudo blocage Groenlandais et courant perturbé de SO se rétablissant - en conséquence - du Centre Atlantique jusqu'à l'Europe occidentale. Voilà effectivement la tendance dominante pour la fin de cette semaine et le début de l'échéance couvert par ce fil de discussion. 

 

naefs-0-0-228_wlw6.png

 

Ces configurations, qui déportent la zone barocline en Atlantique très loin vers le sud, sont dangereuses tempétueusement partant. Le cyclonisme océanique est alors directement alimenté par l'air subtropical. Pour information, il y a de grandes marées en début d'échéance (coefficient 99).  Le contexte n'est pas anodin. 

 

Le retour des pluies sera aussi à surveiller. Car avec tout ce qui est déjà tombé, les cours d'eau devraient réagir. 

Edited by Ciel d'encre
  • J'aime 10
  • Merci 2
  • Surprise 1
  • C'est corrigé 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Moncoutié 13kms au nord de Cahors(46)-350m

Petite digression, l'hiver arrive a grand pas sur nos déterministes ce matin...:D

 

ECM1-192-13.GIF.e7f068a7e5de7db842fa96804a21ac4a.GIF

gem-0-192-5.png.55b9621d148fcee84b2bd1a6d4653d97.png

 

Avec le clou du spectacle pour justement le 1er jour de l'hiver.

 

gfs-0-324.png.2f20e771a28933bfc9aa2bfe1fa2616b.png

 

On sent que ça va bien le faire...putain...

  • J'aime 3
  • Merci 1
  • Haha 21

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Rennes

Non les dépressions ne tournent pas dans le sens des aiguilles d'une montre donc flux de SO. On pourrait avoir des pressions assez élevés.

On voit bien le jaune orangé qui montre qu'on aura un temps doux chez nous.

Bah doux et sec ça passe, c'est tout à fait acceptable. Le mieux est un temps froid et humide mais il y a moins bien : un temps doux et humide vers sec et froid (le pire pour ce dernier quand il y a pas de soleil).

  • Haha 4

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Nancy
Il y a 12 heures, Ciel d'encre a dit :

Pseudo blocage Groenlandais et courant perturbé de SO se rétablissant - en conséquence - du Centre Atlantique jusqu'à l'Europe occidentale. Voilà effectivement la tendance dominante pour la fin de cette semaine et le début de l'échéance couvert par ce fil de discussion. 

 

naefs-0-0-228_wlw6.png

 

Ces configurations, qui déportent la zone barocline en Atlantique très loin vers le sud, sont dangereuses tempétueusement partant. Le cyclonisme océanique est alors directement alimenté par l'air subtropical. Pour information, il y a de grandes marées en début d'échéance (coefficient 99).  Le contexte n'est pas anodin. 

 

Le retour des pluies sera aussi à surveiller. Car avec tout ce qui est déjà tombé, les cours d'eau devraient réagir. 

 

Le panel GEFS va dans le sens d'un temps potentiellement bien agité effectivement dans un flux d'OSO assez dynamique. En ce sens je trouve les scénarios à flux d'ouest anticyclonique des det. de ce matin en trompe l'oeil.

 

Si l'on prend le panel des scénarios de GEFS à + de 200h, il y a bcp de situations bien dépressionnaires et très humides. C'est à surveiller au regard des cumuls de pluie déjà significatifs sur pas mal de région (façade ouest, midi med. et massifs). Il est également probable que la neige présente sur les massifs fonde jusqu'à moyenne altitude ajoutant encore de l'eau dans les rivières.

http://www.meteociel.fr/cartes_obs/gens_panel.php?modele=0&mode=1&ech=240

 

Edited by thib91
  • J'aime 6

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Nancy

Le GFS 06z en cours illustre bien le potentiel encore bien agité de cette semaine avec un rail dépressionnaire assez bas en latitude occasionnant une succession de dépression sur la Grande-Bretagne et le nord de la France. Scénario sans doute extrême mais les signaux pour la poursuite d'un temps hyper-humide et potentiellement venteux sont toujours là.

 

Petite digression climatologique mais je trouve que c'est un peu tout ou rien ces dernières années avec l'installation de récurrences météo qui s'ancre de façon remarquable dans la durée, qu'elles soient anticycloniques et donc sèches (dec 2015-2016, étés 2018 et 2019) ou à contrario hyper-humides (avril-juin 2016, déc-janv. 2018, oct-nov 2019..). La seule constance reste le caractère globalement doux/chaud dans la longueur, avec des périodes de déficit thermique important (>3°) rares et peu durables.

Edited by thib91
  • J'aime 11

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Mouilleron le Captif (85) à 40km de l'Océan Atlantique et Peisey-Vallandry (73) 3 à 4 semaines par an
Il y a 2 heures, cédric du Lot a dit :

Petite digression, l'hiver arrive a grand pas sur nos déterministes ce matin...:D

 

ECM1-192-13.GIF.e7f068a7e5de7db842fa96804a21ac4a.GIF

gem-0-192-5.png.55b9621d148fcee84b2bd1a6d4653d97.png

 

Avec le clou du spectacle pour justement le 1er jour de l'hiver.

 

gfs-0-324.png.2f20e771a28933bfc9aa2bfe1fa2616b.png

 

On sent que ça va bien le faire...putain...

Ce midi GFS 6 z c'est ça  😂

 

gfs-0-312.png?6

Edited by F85
  • J'aime 6
  • Haha 8

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour le début d'échéance, les déterministes des 2 modèles majeurs sont finalement assez proches l'un de l'autre.

Les principaux A et D sont bien en place et dans une position classique et généralement assez durable à cette saison.

Flux doux de SO, plus ou moins perturbé en fonction de la rythmique imposée par les dépressions mobiles atlantiques. Attention aux coups de vent en cas de creusement/rapprochement du vieux continent (?).

 

image.thumb.png.59e2ddd5bbe78ec9f1cec997a3e33607.png

  • J'aime 18
  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Les Ormes (25km à l'ouest d'Auxerre)

Salut @sastrugis , ça fait plaisir de te relire!

  • J'aime 6
  • Surprise 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Bussac-sur-Charente (17)

GFS joue un peu au yoyo depuis 2-3 jours concernant le temps qu’il ferra dans les prochaines semaines.

Hier j’ai évoqué le fait que le frais/froid ne serait pas si facile que ça à faire partir, cette hypothèse balayée cette nuit avec le run 0z de GFS, mais le dernier run revient sur un temps frais/froid. Enfin bref y’a de quoi se perdre dans les prévisions.

Hier j’ai évoqué le retour du frais accompagné d’un défilé de perturbations pour jeudi 28 novembre, et GFS depuis 4-5 runs , a l’air d’être d’accord là dessus.

Voici le run 12z d’hier.

401E2C72-CDB2-4FC6-8BFE-7E69AE819990.png.4ce1db3360e75acd0447840923836642.png
Le run 18z d’hier0F9BD1B3-3F6B-492A-A2A8-14FFD92C6461.png.5aad8309b9e48374c1bf72119e9c822b.pngCelui de 0z de cette nuitE0AA0AF4-1CB6-45B4-AACE-414A445A4239.png.dd7f2b4bcafb8823759a678030ef8a3a.pngEt celui de ce matin, 6z 0E00C54F-AE63-4142-B87A-D5B3AB2E7C07.png.682bd62fb292a1b0638b05d78d2ff2f6.pngOn voit que le frais est présent sur les 4 runs, on verra dans quelques jours si il serra encore modélisé.

Edited by Tomdu17
  • J'aime 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Siorac-en-Périgord (24)

⚠️ @Tomdu17 ⚠️

 

N'accordes aucune importance (oui je dis bien aucune, zéro, nada, nothing) aux cartes de T 850 hPa qui sont au delà de 150h. Tu peux les regarder pour te donner une indication, mais avant d'affiner ce paramètre, il faut affiner la synop' générale ce qui n'est pas encore fait à cette heure ci. Et heureusement que ce n'est pas cerné, on est à J+10.

 

Le panel, ou encore les diagrammes sont de bons outils quand l’échéance dépasse J+6 / J+7 ;) 

 

Seul une carte avec 1040 hPa sur la France à J+10 peut être gage de bonne fiabilité :D

C'est ironique, mais ces dernières années il faut avouer que ça vérifie bien souvent.

  • Merci 2
  • Haha 4

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Montreuil (93) ou Ciran (37)
il y a 22 minutes, neige84 a dit :

N'accordes aucune importance (oui je dis bien aucune, zéro, nada, nothing) aux cartes de T 850 hPa qui sont au delà de 150h

 

Et encore, j'ai du modérer parce que vous aviez droit aux cartes T850 à 360h...

  • J'aime 1
  • Haha 10
  • Surprise 1
  • C'est corrigé 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Nice-Corniche Fleurie / parfois Montpellier
il y a 30 minutes, Sebaas a dit :

 

Et encore, j'ai du modérer parce que vous aviez droit aux cartes T850 à 360h...

 

Ahhh les fameuses, c'est bon l'hiver est bien lancé dans le coeur des ICéens hivernophiles :D

  • Surprise 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Ecommoy (80-140M d'altitude), Sarthe
il y a 52 minutes, neige84 a dit :

N'accordes aucune importance (oui je dis bien aucune, zéro, nada, nothing) aux cartes de T 850 hPa qui sont au delà de 150h.

Alors là je ne suis pas d'accord, le paramètre T850 de masse d'air est l'autre grand paramètre général avec le z500. C'est un paramètre fiable (sauf sur quelques modèles) dans l'indication (contrairement au T2m). Logiquement comme la z500 il a tendance à bouger en fonction de la synoptique  ou de divers détails schématiques ne sont pas calés (jusqu'à 100-120-150h etc) mais c'est le principe des paramètres généraux z500-T850. On les utilise pour la prévision LT car ils sont à peu près bien et ne flanchent pas comme des paramètres fins (T2M, PP etc). Ils permettent justement de donner des idées et indications de ce que l'on pourrait avoir comme paramètre fin.

En fonction du flux (via les z500), les pressions, les t850 on a assez facilement des idées des paramètres fins (qui sont pour le coup eux détraqués par les modèles au delà de 100h) qui nous attendraient. 

 

Bien sûr au delà de 240h tout paramètre général peut vite perdre en intérêt tellement la synoptique générale n'est pas maîtrisé. 

  • J'aime 7

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Cherbourg-L'aigle

Juste un mot sur le pôle Nord :

 

On sent que le vortex est concentré et assez compact... Laissons le froid s'intensifier. Chose rare, nous serons dans une période en dessous des normes là haut (excepté le Groenland) :

 

image.thumb.png.cf4c3083e586235c2810c0935865a258.png

 

Ceci à partir de ce milieu de semaine ! Tant mieux ^^

Edited by Barth61
  • J'aime 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Confiné à Plougrescant (22)

On voit que l'évolution à venir n'enthousiasme pas les foules !

 

Ce qui est toutefois remarquable, c'est la concentration du vortex polaire sur l'arctique et l'Asie nord-orientale. Cela faisait assez longtemps - peut-être deux hivers - qu'il déferlait en permanence sur l'Amérique du Nord laquelle, cette fois, se trouve libérée des principales masses d'air glacé. 

 

ECH1-168_rdx6.GIF

ECH0-168_utv9.GIF

 

Quid pour nous ?

L'Europe occidentale serait exposée à un courant perturbé zonal d'O/SO circulant au sud d'un faible GA : Temps dépressionnaire océanique, doux, pluvieux. 

L'intensité de ce courant perturbé est encore fluctuante selon les modèles et les sorties de runs.  Par exemple sur GFS 12z et JMA 12z il est quasi-atone, tandis qu'on remarque un potentiel de dépression secondaire turbulente (possible coup de vent, voire au-delà) en milieu d'échéance sur CEP et GEM. C'est donc encore très loin d'être évident du point de vue du dynamisme de cette circulation... 

 

ECM1-192_rqu1.GIF

 

Je préfère m'abstenir sur le dernier tiers d'échéance tant l'incertitude me semble totale pour cet horizon.  Tout au plus peut-on dire qu'il n'y a pas encore de froid hivernal en vue pour les plaines (cf. diagramme). Juste la suite de l'automne...

 

graphe_ens3_hps1.gif

Edited by Ciel d'encre
  • J'aime 17

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Saint-Nizier du Moucherotte (Vercors) - 1170m
Il y a 2 heures, Ciel d'encre a dit :

On voit que l'évolution à venir n'enthousiasme pas les foules !

 

Ce qui est toutefois remarquable, c'est la concentration du vortex polaire sur l'arctique et l'Asie nord-orientale. Cela faisait assez longtemps - peut-être deux hivers - qu'il déferlait en permanence sur l'Amérique du Nord laquelle, cette fois, se trouve libérée des principales masses d'air glacé. 

 

ECH1-168_rdx6.GIF

 

 

Quid pour nous ?

L'Europe occidentale serait exposée à un courant perturbé zonal d'O/SO circulant au sud d'un faible GA : Temps dépressionnaire océanique, doux, pluvieux. 

L'intensité de ce courant perturbé est encore fluctuante selon les modèles et les sorties de runs.  Par exemple sur GFS 12z et JMA 12z il est quasi-atone, tandis qu'on remarque un potentiel de dépression secondaire turbulente (possible coup de vent, voire au-delà) en milieu d'échéance sur CEP et GEM. C'est donc encore très loin d'être évident du point de vue du dynamisme de cette circulation... 

(...)

 

 



Oui, et je pense que tes 2 phrases que j'ai mis en gras sont liées et expliquent l'atermoiement (relatif) des modèles à cerner la synoptique qui couvrira l'échéance de ce topic. C'est en raison de la faiblesse de la cyclogenèse au niveau du Labrador que l'on arrive à cerner moins facilement que d'habitude ce qu'il adviendra de ce blocage Groënlandais.

J'ai l'impression qu'il y a un effet de seuil relativement important selon que ce simili blocage arrive ou non à s'isoler.

Dans le premier cas, à partir du moment où celui-ci arrive à s'isoler, il permet de drainer sur son flanc oriental (flèche noire) des anomalies de basses tropopauses qui, au contact des "hautes pressions" (flèche rouge) vont renforcer l'instabilité barocline (pointillés rouge). On se retrouve donc dans un environnement favorisant le renforcement du courant jet avec les conséquences que l'on connait dès lors qu'une anomalie arrive à y trouver appui (0z matinal) :

gfsnh-4-132.thumb.png.e0f1e32af99437a45499037f7b17f534.pnggfsnh-5-132_msk2.png

A contrario, dès lors que l'on n'observe pas d'isolement on se retrouve avec une zone de contact entre anomalie basses et anomalies hautes bien moins marquée. On assiste alors plutôt à une série de thalwegs surfant sur un courant jet bien moins marqué. Il devient dès lors beaucoup plus difficile pour une dépression de se creuser sur cette succession de vagues formée par un courant discontinu (GFS 12z). Le potentiel tempétueux s'en trouve fortement réduit :

gfsnh-4-120.thumb.png.1dc123423fcecb4a8331a392733c06e9.pnggfsnh-5-120_zvh8.png

En tout cas, comme tu le mentionnes cela reste encore très ouvert puisque même un isolement relatif et temporaire de ce blocage Groënlandais permet d'accélérer rapidement le flux, le CEP du soir en est un bon exemple :

vent_850.png?run=run12model500.png?run=run12model

Edit : Quant au positionnement du VP, je reste sur ma faim et un peu étonné de ne voir pour l'instant davantage de modélisations favorables à un déferlement polaire sur l'Europe occidentale. Même si les modélisations ne sont pas forcément plaisantes, je trouve que l'on a connu un placement des centres d'action bien moins favorable par le passé.

Edited by Kyrion
  • J'aime 16

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Soissons (02)

Oui c'est un peu rageant et frustrant de voir de telles modélisations, j'ai l'impression que la période fin novembre/début décembre peut être un tournant mais pour amener quoi ??

Entre une cyclogenèse faiblarde prise en sandwich entre un anti des Açores et un AG plutôt bien formé, et un vortex assez faible côté canadien, les acteurs seraient plutôt favorables pour nous mais ça ne prend pas...

L'hiver n'a pas déserté l'hémisphère nord malgré le réchauffement climatique, les synoptiques peuvent être toujours favorables, simplement disons qu'entre 2009 et 2013 on a eu de la chance et on était du bon côté, et depuis 2013 on n'a pas de bol 😥

  • J'aime 4

Share this post


Link to post
Share on other sites

Rien de véritablement neuf à signaler ce matin !

Comme bien souvent dans un contexte barométrique se rapprochant de la position d'équilibre du système atmosphérique (D subpolaire, A subtropical + simili blocage A russo ukrainien), à l'échelle synoptique les prévisions des modèles sont toutes proches les unes des autres et d'une grande stabilité au fil des jours. A J-5 du début de ce topic, la seule incertitude concerne le positionnement de la circulation perturbée qui nuancera à l'échelle régionale les impressions sur le temps sensible.

 

image.thumb.png.e897976ec4c9aaaa74d44426cd124395.png

 

Vu par GFS, les plus fortes incertitudes ne commencent vraiment qu'à partir du milieu de semaine... mais là nous sommes au-delà des 192h...

 

image.png.8627841b2d0b8d48829def8aa4f877e8.png

 

 

Edited by sastrugis
  • J'aime 7
  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest
This topic is now closed to further replies.

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...