Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Du 2 décembre au 8 décembre 2019, prévisions météo semaine 49


Recommended Posts

Il est presque acquis qu'un coup de froid touchera la France en début de ce topic avec une dorsale anticyclonique sur l'océan faisant basculer le flux au nord puis au nord est.

 

gens-21-1-192.png?6

EDM1-192.GIF?24-12

 

Reste à savoir combien durera ce coup de froid et si des PP peuvent déborder sur notre pays.

Par la suite, formation d'un AF, retour du flux d'ouest ou résistance du froid?

Edited by Virgile
  • J'aime 12
  • Merci 1
Link to post
Share on other sites
  • Replies 106
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Top Posters In This Topic

Popular Posts

Etonné par le grand calme (la sagesse ?) qui règne sur ce topic . Alors effectivement, la majeure partie de l'échéance couverte par ce topic est désormais cernée avec une bonne fiabilité. En revanch

On a quasiment perdu au fil des réactualisations l’interaction entre la goutte froide d'origine océanique qui doit venir s'isoler sur la France ce week-end et les masses froides présentes sur la Scand

Au-delà du coup de froid désormais probable j'ai bien l'impression qu'on assiste également au 1er virage de l'hiver avec la bascule vers une nouvelle synoptique qui conditionnera probablement une bonn

Posted Images

il y a une heure, Virgile a dit :

Par la suite, formation d'un AF, retour du flux d'ouest ou résistance du froid?

 

Si on pousse l'échéance à 10 jours,on constate que les scénarios médians GFS et CEP sont proches:

 

image.png.00bb28fdf76e9a51c3cc3163232d123e.pngimage.png.9f6a654076f04375297f5be2b888e8c7.png

 

Dans le détail des panels,pour répondre à la question pas de scénarios à zonal rectiligne sur le pays,AF minoritaire car les racines de l'AA resteraient majoritairement sur l'Atlantique .Au nombre de scénarios on pourrait envisager une légère extension des HG vers Royaume-uni simultanément à un affaissement sur le pays nous plaçant dans un flux continental:

 

image.png.46e164c5974c314a7fc6eab87b2ef793.png

 

https://www.meteociel.fr/cartes_obs/gens_panel.php?modele=0&mode=1&ech=240

 

L'évolution de la dorsale et d'un éventuel décrochage associé,nous en diront plus dans les prochaines sorties:

 

image.png.ea6d2f4c6922be8879980802c5142aee.pngimage.png.285fdb4eff544d10d79bef6b1ca187ef.png

Edited by Nico 14
Link to post
Share on other sites

Bonjour!

Comme l'a dit @Virgile un coup de frais/froid est entrevu pour l'entrée dans le topic.

 Faisons un petit tour des prévisions actuelles:

GEM:

Actuellement le pire scénario hivernophilement parlant, la dorsale ne prend pas, elle est rabotée par la cyclogenèse sur le Labrador et ses bases s'effondrent sur nous. Ça vire à l'AF:anim_rhj7.gif

UKMO part sur les même bases à son échéance max, 144h:

Modele UKMO - Carte prévisions

Ensuite on a CEP et GFS plutôt proche. La dorsale prend mais on sent que ça pousse du coté du Labrador:anim_fbx0.gif

anim_ahk7.gif

Sur le GFS, la petite dépression passe sans se lier au bas géopotentiels présents en Scandinavie. Contrairement au CEP qui voit cette jonction, qui nous vaudrait une vraie petite coulée froide avec un beau conflits de masses d'airs pour la suite (je ne commente pas ceci car je ne veux pas débattre à de telles échéances, je veux juste illustrer les différences)

 

Quand on regarde les ensemblistes, on voit que plus le temps passe, plus les graphs explosent et des scénarios plus froids ré apparaissent.

GEFS:  (est oise)

graphe3_1000_408_252___.gif

Bien évidemment, dans ce genre de situation, plus on se dirige vers le nord est, plus les diagrammes seront froids.

graphe3_1000___7.76751_48.5794_Strasbour

Et plus on va vers l'ouest plus c'est doux:

graphe3_1000___-0.56767_44.853_Bordeaux.

Panel GEFS

gens_panel_lkp3.png

On voit que GFS se trouvent au milieux de son ensemble, voir dans le haut. On va de l'AF (2 scénarii) au vrai déferlement des bas géopotentiels en flux de nord/nord est (2 scénarii) à 192H.

La synoptique générale est plutôt claire, une dorsale sur l'Atlantique. Maintenant tout dépend de ce qui va se passer sur le Labrador.

Tout cela pour dire que rien est joué et que les prochains runs vont être déterminants.
 

Yanice

  • J'aime 17
  • Merci 4
Link to post
Share on other sites

GFS 12z même s'il s'est amélioré par rapport au 6z est le modèle pour l'instant qui voit la dorsale s'effondrer sur la France le plus rapidement par rapport à GME (Icon) et par rapport à Ukmo par extrapolation.

  • J'aime 7
Link to post
Share on other sites

Risque existant pour Paris aussi

graphe3_1000___2.33936_48.8621_Paris+1er

Le froid semble être surtout pour le début de la semaine, même si ça se prolonge. A partir du 5/12, la moyenne des scénarios ne voit rien au dessus de 1 ou 2° à 850hPa

  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites

Il semble acquis en effet qu'un coup de froid rapide s'opère en début d'échéance. Quelques soit les petits réglages d'ici la, les sorties montrent régulièrement que ça pousse fort au niveau du labrador et que par conséquent la dorsale finirait sur nous ( un schéma récurent ces derniers hivers avec une dorsale qui fini par s'écraser en France sous l'impulsion des dépression venue par l'Atlantique).

Reste à savoir, si la nouvelle pulsion en milieu de semaine va suivre le même schéma et si les différents placement des centres d'actions permettront une mise en place d'un froid plus durable. Au niveau du ressenti, les températures seront légèrement sous les normes dans la continuité de ce mois de Novembre. L'arrivée des hautes pressions en milieu de semaine devraient permettre néanmoins une certaine remonté à voir si brouillard et crasse ne s'en mêle pas vu la saison...

Edited by ggdu19
  • J'aime 2
Link to post
Share on other sites

Donc on partirait sur un temps froid court mais intense pendant 3-4 jours de dimanche à mercredi peut être 2 ou 3 jours de plus dans le Nord et l’Est.

On aurait de grosses gelées, pendant 2-3 matins, il est encore beaucoup trop tôt pour parler d’une éventuelle neige en plaine même si on est à 7 jours de l’échéance...

Ensuite il faudra regarder vers l’Ocean Atlantique et la dorsale qui reviendrait sur nous vers jeudi et mettre un terme ( provisoirement) à ce froid. Mais le dernier run GFS a décalé la dorsale, permettant au froid de rester un peu plus longtemps sur la France.

  • J'aime 2
Link to post
Share on other sites
à l’instant, ggdu19 a dit :

Il semble acquis en effet qu'un coup de froid rapide s'opère en début d'échéance. Quelques soit les petits réglages d'ici la, les sorties montrent régulièrement que ça pousse fort au niveau du labrador et que par conséquent la dorsale fini sur nous ( un schéma récurent ces derniers hivers avec une dorsale qui fini par s'écraser en France sous l'impulsion des dépression venue par l'Atlantique).

Reste à savoir, si la nouvelle pulsion en milieu de semaine va suivre le même schéma et si les différents placement des centres d'actions permettront une mise en place d'un froid plus durable. Au niveau du ressenti, les températures seront sous les normes dans la continuité de ce mois de Novembre. L'arrivée des hautes pressions en milieu de semaine devraient permettre néanmoins une certaine remonté à voir si brouillard et crasse ne s'en mêle pas vu la saison...

 

 

Ça pousse certes sur le Labrador, mais ça pulse aussi un peu plus au large de ce secteur de l'Atlantique, en direction du Sud Groenland, possible que ce début de topic marque le regain du régime de dorsales se rabattant rapidement sur l'Europe Occidentale depuis au moins le début du mois de novembre. Au fur et à mesure que des résidus de pulsions douces parviendront ou non à s'agglomérer à de hautes latitudes cela finira par créer un terrain plus favorable à la mise en place de blocage(s)  ) l'échelle de l'Hémisphère Nord.  Pour l'instant on semble tenir le potentiel pour une première vraie advection froide début décembre, c'est en tout cas ce qui semble s'affirmer au fil des runs. Pour autant, si le régime de pulsations se maintient, il n'est pas dit que nous n'aboutissions pas à un AF persistant ou à un blocage vers Sud Groenland... C'est l'enjeu des runs de cette semaine à mon humble avis  ;) 

 

L'Hiver commencerait à la date où on commence à sérieusement l'attendre, mais ça ne préjuge en rien de la suite car on passe vite d'un côté à l'autre du "miroir hivernal" par chez nous :)

  • J'aime 17
  • Merci 2
Link to post
Share on other sites
il y a 7 minutes, Lolox a dit :

L'Hiver commencerait à la date où on commence à sérieusement l'attendre, mais ça ne préjuge en rien de la suite car on passe vite d'un côté à l'autre du "miroir hivernal" par chez nous :)

Oui exactement, et l'hiver dernier en a été le cas, ou les coulées froides ont été repoussée chaque semaines pour à la fin en avoir aucune ! Il faut donc être prudent pour cette hiver car il pourrait ce passé la même choses pour les semaines à venir. Ce qui est assez différente des hivers derniers c'est que l'on observe bien que depuis début novembre le flux est assez puissant au niveau du VP sur la france.

Edited by ytpoff
Link to post
Share on other sites

On pensait probablement à tord que le coup de froid de mi-Novemnre (qui aura d'ailleurs donné un sacré coup dans certaines régions du sud-est très enneigées) était un coup d'épée dans l'eau, pourtant il semble qu'une autre tentative s'organiserait grâce à la persistance du blocage nord Atlantique entre Groenland et Islande.
On se doutais que le flux de sud-ouest était quasi inenvisageable, l'option AF n'aura pas tenue bien longtemps non plus et nous voici avec l'option du zonal sous blocage qui était une version minoritaire mais qui désormais prend du galon.

Je me méfie des exagérations CEP du soir (comme ce soir)
image.thumb.png.0c3ddd95f5292c6fc6d17857a505f6fe.png

 

Il faudrait 2/3 runs comme celui là pour espérer une véritable offensive hivernale, pour le moment en étant réaliste on doit plutôt s'attendre à ça
image.thumb.png.26b7626a2b45946580c88892dd47c3c9.png

 

On partirait sur une ondulation hivernale, l'option blocage étant encore beaucoup trop précaire, cela-dit, c'est plutôt encourageant pour entamer l'hiver météorologique avec une certaine défiance des projections long terme des modèles saisonniers....

Edited by kéké
  • J'aime 9
Link to post
Share on other sites

Ce qu'il faut noter par rapport aux modélisations de l'hiver dernier, c'est que l'on est partis de modélisations pas très engageantes  pour arriver à des modifications de plus en plus intéressantes en se rapprochant de l'échéance. Alors que l'on observait l'inverse l'hiver dernier, avec au final l'accouchement d'une souris. Donc, on peut peut-être en déduire qu'à l'arrivée on sera gagnant, ou du moins que l'on ne sera pas trop déçu ( hivernophilement parlant) .

  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites

Le fait nouveau ce soir c'est l'augmentation sur les ensembles des scénarios avec une ouverture vers le Groenland.C'est encore minoritaire mais on ne le voyait pas dans les ensembles sur les dernières sorties.

https://www.meteociel.fr/cartes_obs/gens_panel.php?modele=0&mode=1&ech=180

https://www.meteociel.fr/cartes_obs/gens_panel.php?modele=1&mode=1&ech=180

 

  • J'aime 3
  • Merci 1
Link to post
Share on other sites

C’est surtout qu’à 1000km près même si la synoptique commence a se caler d’ici 2 ou 3j le placement précis des centres d’actions nous fera passer de tout à rien. L’étroitesse de la dorsale est ce qui doit être vu comme un signal. On n’est pas sur un blocage en oméga fiable et campé sur ses racines subtropicales. Il faudra alors avoir le cœur bien accroché car les runs vont encore donner du bon ou du moins bon. 
Ça s’annonce au moins passionnant à décortiquer, comparé à un AF traditionnel de décembre. 

  • J'aime 6
  • Merci 2
Link to post
Share on other sites

Evolution majoritaire des nos modèles (GEFS, GEM, ECMWF, JMA et dans une moindre mesure GFS) en faveur d'une remontée des HTP plus massive et importante en latitude, avec pour possibles conséquences, la mise en place d'un drain continental sur l'Europe de l'Ouest repoussant (temporairement ?) l'option AF 

 

  • J'aime 8
  • Merci 1
Link to post
Share on other sites

Oui il faudra suivre de run en run souvenez vous les situations hivernal qui finalement  disparaissent à J-4 voire J-3 Ce n'est pas l'année dernière qu'un certain meteorologue (ses initiales sont les mêmes que le réchauffement climatique) avait annoncé un peu vite une VDF qui s'est soldé par un adoucissement et seulement un pseudo épisode neigeux.

Helas une canicule annoncé à 10 jours est bien plus fiable qu'un Moscou Paris à J-6.

  • J'aime 1
  • Haha 3
Link to post
Share on other sites

Concernant la crête chaude sur l'Atlantique, si l'on se fie à l'altitude de la Z500 au point de coordonnées 55N / 20W, l'ensembliste GFS la voit bien s'affirmer en début de mois mais ensuite on voit que la grande majorité des scénarios pencherait vers son effacement ensuite assez rapidement.

 

blob.png.2f1691e9b74bd9bd0858e4b3ad2a768b.png

 

 

  • J'aime 9
  • Haha 3
Link to post
Share on other sites

ICON, GFS et IFS et leurs ENS respectifs sont raccords pour l'ouverture du topic avec une circulation générale sur l'hémisphère qui initie une série d'ondulations.

C'est une évolution majeure vue par les modèles depuis jeudi soir/vendredi matin pour ce début de topic. Le vortex polaire qui se concentrait tant bien que mal côté asiatique se ferait bien malmener par des pulsions chaudes vitaminées.

Illustration avec GFS, d'abord avec son analyse d’aujourd’hui 12Z, avec un VP en forme, puis à l'échéance de 204 heures (mardi 3 minuit) :

 

1605460187_Capturedu2019-11-2423-13-53.thumb.jpg.d58c9003fbbeace225e01368e7634c4b.jpg

 

1801233039_Capturedu2019-11-2423-14-53.thumb.jpg.62878d5793da665efb20e617fbfecef1.jpg

 

ce qui, à une altitude moyenne du Z500 donnerait ceci (H0 et H204 aussi) :

 

2117684020_Capturedu2019-11-2423-00-33.thumb.jpg.43ef3330a8118ac4e87e42183b4374a5.jpg

 

364652667_Capturedu2019-11-2423-01-01.thumb.jpg.d828aea607f7c7786a2d2d76d8079c0e.jpg

 

Ce n'est plus du tout le même type de circulation. Les ensembles ne contredisent pas cette version. IFS ENS s'accorde bien avec son déterministe et il en est de même avec GEFS (même si l'implémentation diffère, au niveau du Jet, c'est minime).

 

ps2png-gorax-green-003-b6a07f0b7be1ee2f1ad515c21ca67e14-ppay7v.thumb.jpg.db2e5c3a33dce5586ecef5ecd7129b95.jpg

 

Par ici, il est probable que la dorsale modélisée s'affaisse avec l'arrivée de la salve suivante. Bien difficile pour moi de faire une prévision un tant soit peu précise dans ce contexte, amplitudes et intensités sont indéterminées. L'indice du régime nord atlantique calculé par ECMWF oscille entre AR et NAO+, tandis que celui de la NOAA tend timidement vers la NAO+. L'hésitation tient au fait que la pérennisation de ces ondulations amples n'est pas définie : simple sursaut ou tendance sur le LT (poursuite de la récurrence) ?

 

IFS ENS tend à sous-estimer les dorsales (plage verte sur l'Atlantique) mais les différents modèles tendent aussi pour ce début de semaine à un GASC (Anticyclone sur le Groënland vs dépression sur Sole) plus ou moins durable. Un GASC assez haut enverrait une masse froide maritime et, surtout, du gros temps quelque part sur l'Europe du sud-ouest, souvent en Méditerranée. Ce serait là encore une poursuite de la récurrence de ces dernières semaines, avec une isolation plus franche de BG en Méditerranée (une fois le GASC « affaissé »), avec alors une orientation plus continentale du flux sur l'Europe de l'ouest.

Ce GASC verra-t-il le jour ? Si oui, s'affaissera-t-il ? Si oui, comment ?

 

J'ignore si les modèles « rentrent dans le droit chemin » ni s'ils « s'améliorent » comme je lis sur ce forum (je crois qu'ils s'en foutent royalement du chemin et d'une quelconque amélioration ! :D ), toujours est-il que leurs dernières sorties esquissent cette configuration pour le début de semaine.

Edited by _sb
  • J'aime 13
  • Merci 5
  • Surprise 1
Link to post
Share on other sites

Le rafraîchissement est toujours d'actualité pour Dimanche prochain mais les pressions seraient trop élevés pour permettre d'avoir des RR quel que soit leurs formes.  Lundi elle augmentent encore (les pressions) mais le flux bascule du NE au Nord avec peut-être espérons le des résidus océanique nordique d'humidité apportant quelques rares flocons si cela survient après une nuit assez froide.

 

gfs-0-156.png.2d65edd04edbe6d88cf91df1ce5aedc9.png

 

gfs-0-174.png.bc9df995786ab3f4d6ceff675f5fc302.png

 

Link to post
Share on other sites

En tout cas les modèles nous proposent une synoptique pour être au rendez-vous vers la bascule dans l'hiver météorologique,Dorsale Atlantique,talweg et flux polaire continental:

 

gens_panel_asm0.png

 

 

image.png.18f36709abe880f9ab5315165ea608a0.pngimage.png.370af9715345f0e97e8747f6723972b9.png

image.png.a868f7841b7dadc3f7a337badb15dc6e.pngimage.png.632a9a0c977d7552be62994b78ca6bcd.png

 

 

 

  • J'aime 3
  • Merci 1
Link to post
Share on other sites

Pas grand chose de transcendant sur les modèles à part peut être gme.

Pour l'instant, ce coup de froid semble assez court car soit la dorsale anticyclonique s'effondre trop rapidement sur la France comme sur GFS

gfs-0-192.png

soit le drainage en provenance de la Scandinavie (basses pressions à 500 hpa) a ucoup de mal somme sur le cep:ECM1-192.GIF?25-12

 En tout cas gros épisode de mistral à prévoir en début de semaine et grande chance (ou malchance) qu'un AF soit l'issue de tout cela:

EDM1-216.GIF?25-12

Edited by Virgile
  • J'aime 6
  • Haha 5
Link to post
Share on other sites
il y a 29 minutes, Nico 14 a dit :

Dorsale Atlantique,talweg et flux polaire continental:

Bonjour,

 

d'accord sur la dorsale atlantique, d'accord sur le talweg, mais pour le flux aux échéances que tu donnes on garde une composante maritime, ce serait plutôt un polaire maritime: 

jet.png?run=run06model      

  • J'aime 3
Link to post
Share on other sites
il y a 54 minutes, Virgile a dit :

Pas grand chose de transcendant sur les modèles à part peut être gme.

Pour l'instant, ce coup de froid semble assez court car soit la dorsale anticyclonique s'effondre trop rapidement sur la France comme sur GFS

 

soit le drainage en provenance de la Scandinavie (basses pressions à 500 hpa) a ucoup de mal somme sur le cep:

 En tout cas gros épisode de mistral à prévoir en début de semaine et grande chance (ou malchance) qu'un AF soit l'issue de tout cela:

 

Virgile, ton AF c’est pas encore vraiment ça , on aurait effectivement un effondrement de la dorsale (partiellement) sur nous avec reprise en flux d’ouest probablement anticyclonique dans un premier temps. (Mais C’est encore très loin...)
Sans surprises le Cep d’hier était trop extrême ce n’est pas une surprise me semble-t-il et désormais le scénario intermédiaire prend la main comme souvent en  laissant planer un coup de froid hivernal classique  d’une durée assez courte mais potentiellement neigeux jusqu’en plaine, le type de configuration qui pourrait redonner de la neige dans les premières hauteurs du sud-est  .

Edited by kéké
  • J'aime 6
  • Merci 1
Link to post
Share on other sites
il y a 40 minutes, tao a dit :

Bonjour,

 

d'accord sur la dorsale atlantique, d'accord sur le talweg, mais pour le flux aux échéances que tu donnes on garde une composante maritime, ce serait plutôt un polaire maritime: 

 

Je coupe la poire en deux en flux polaire😉 pour l'échéance 168h,c'est d’ailleurs un peu plus continental sur CEP et ça le devient aux échéances suivantes:

 

image.jpeg.85141ca28662ecf6eb733833268f5745.jpegimage.png.5b963e091b98b85f53197362b23f5330.png

  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites
  • Sebaas changed the title to Du 2 décembre au 8 décembre 2019, prévisions météo semaine 49
  • Sebaas locked this topic
Guest
This topic is now closed to further replies.
  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...