Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Du 9 décembre au 15 décembre 2019, prévisions météo semaine 50


Recommended Posts

Posted
Saint-Nizier du Moucherotte (Vercors) - 1170m

On surveillera quand même l'hésitation en fin d'échéance concernant l'amplitude de la dorsale et du décrochage polaire qui pourrait être sensiblement plus incisif que ce modélisent pour l'instant les déterministes.

Que ce soit sur l'ens CEP ou GFS, on retrouve la même zone d'incertitude sur l'Atlantique (amplitude de la dorsale) et sur le bassin Méditerranéen (thalweg) :

EEH1-192_cuv6.GIFgensnh-22-1-192_wbq4.png

Le Groënland est verrouillé donc probablement pas de blocage par AG, en revanche on ne peut exclure une dorsale plus ample et un passage temporaire en flux de NO/N qui pourrait plus favorable aux plaines (environ 1/3 des scénarios du panel).

Edited by Kyrion
  • J'aime 13
Link to post
Share on other sites
  • Replies 130
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Top Posters In This Topic

Popular Posts

Bien le bonsoir ! Cela fait bien longtemps que je n'avais pas posé les pieds ici, tiens 😨 !   Bon, autant commencer par faire un petit résumé de la tendance météo à venir, pour la semaine qu

Bonjour,     Je vous propose d'ouvrir à présent les pages d'un topic qui pourrait s'annoncer animé, ou disons qu'en tout cas ce topic devrait couvrir une période où la mécanique Atlanti

Ça pousse sur le secteur de Terre Neuve, mais avec une propension à régulièrement advecter des anomalies hautes entre le Sud Groenland et la Scandinavie. La persistance des résidus de ces différentes

Posted Images

Posted
Nanterre Parc / Grande Arche (92)

Bonsoir,

 

le silence qui règne sur ce topic en dit long sur la platitude du temps qui nous attend pendant la période concernée.

 

Un bon vieux zonal des familles, avec un jet alternant la directissime ouest-est, et de courtes phases ONO ou OSO au gré des ondulations. 

 

Il faut vraiment être optimiste pour espérer un peu de changement de cette synoptique qui semble désormais bien installée. Jusqu'à quand ? telle est la question.

 

Une carte en milieu de période pour illustrer cette tendance:

 

image.png.62bb5f42d95ab7848d9068a717e7a6c1.png

 

Au moins, nous devrions échapper à un anticyclone durablement installé sur le pays, c'est déjà ça.

 

Le père CEP, quant à lui, n'est guère plus engageant ce soir.

  • J'aime 5
Link to post
Share on other sites
Posted
Saint-Hilaire-de-Riez (corniche vendéenne)
il y a 55 minutes, RidersOnTheStorm a dit :

Bonsoir,

 

le silence qui règne sur ce topic en dit long sur la platitude du temps qui nous attend pendant la période concernée.

 

Un bon vieux zonal des familles, avec un jet alternant la directissime ouest-est, et de courtes phases ONO ou OSO au gré des ondulations. 

 

Il faut vraiment être optimiste pour espérer un peu de changement de cette synoptique qui semble désormais bien installée. Jusqu'à quand ? telle est la question.

 

Une carte en milieu de période pour illustrer cette tendance:

 

image.png.62bb5f42d95ab7848d9068a717e7a6c1.png

 

Au moins, nous devrions échapper à un anticyclone durablement installé sur le pays, c'est déjà ça.

 

Le père CEP, quant à lui, n'est guère plus engageant ce soir.

 

C'est loin d'être "plat", un régime zonal bien dynamique, venteux et pluvieux. 

Certes, il n'y a pas encore de perspectives hivernales froides en vue, mais l'agitation atmosphérique sera de mise. Il n'est pas impossible qu'une tempête se forme dans ce rail rapide. Il faudra également surveiller les réactions des cours d'eau avec les nouvelles pluies qui vont tomber sur des sols bien saturés. 

  • J'aime 18
  • Merci 5
Link to post
Share on other sites

Pour au moins jusqu'à la moitié de ce topic, l'accord semble parfait entre les différents modèles (ici CEP, GFS ert UKMO)…

 

image.thumb.png.9b918db65f96af672fab47d46730e145.png

 

...et pour la suite, en prenant un peu de champ de vision à l'échelle hémisphérique, rien de véritablement significatif pour les différencier encore (mais c'est encore très très loin) : on attendra donc le "grain de sable" pour venir enrayer cette dynamique zonale bien ancrée sur ses bases de BG subpolaires et HG tropicales, que rien ne semble véritablement en mesure de bouleverser sur du MT et même du LT.

 

image.png.994edef3e38aa59759279adbcc95b702.png

 

S'il faut chercher des signaux de changement à TLTR, une ouverture plus hivernale (au sens hivernophile car la synoptique ci-dessous est très hivernale en terme de statistique !) pourrait s'amorcer avec un enfoncement des BG qui nous surmontent, à la faveur d'une éventuelle poussée de l'embryon de crête chaude pointant vers la Scandinavie et de son homologue vers Béring (?)

 

image.png.1f0407f6f2ded2349717332006ab7889.png

  • J'aime 4
  • Merci 2
  • Surprise 2
Link to post
Share on other sites
Posted
Siorac-en-Périgord (24)

Ce flux est malheureusement trop doux pour le MC

 

graphe_ens3_gpn8.gif

 

Voilà un diagramme du Lioran, on remarquera 2 apports neigeux le 09 et le 11. Mais le redoux du 12 et les RR du 13 renverra cette neige à l'état liquide très rapidement.

Le flux devrait en effet s'orienter au SO le 12, à l'avant de la perturbation, avec un redoux assez important et l'air froid arrivera après les 3/4 des précipitations...

Les grands perdants, c'est le MC, et quand on voit les perspectives, ça risque d'être compliqué pour Noël...

 

Le flux s'oriente trop O / SO, et on devrait rester dans une ambiance un peu douce pour un mois de Décembre. Quand on repense au coup de froid qu'on a eu début Novembre, avec la quantité de neige qu'il y avait à basse altitude, on peut définitivement dire que c'était un beau coup de fusil en l'air.-_-

  • J'aime 3
  • Haha 3
Link to post
Share on other sites
Posted
Troche - Altitude 410m / Montmorillon - Altitude 100m / Lagrand - Altitude 600m
Il y a 2 heures, neige84 a dit :

Ce flux est malheureusement trop doux pour le MC

 

graphe_ens3_gpn8.gif

 

Voilà un diagramme du Lioran, on remarquera 2 apports neigeux le 09 et le 11. Mais le redoux du 12 et les RR du 13 renverra cette neige à l'état liquide très rapidement.

Le flux devrait en effet s'orienter au SO le 12, à l'avant de la perturbation, avec un redoux assez important et l'air froid arrivera après les 3/4 des précipitations...

Les grands perdants, c'est le MC, et quand on voit les perspectives, ça risque d'être compliqué pour Noël...

 

Le flux s'oriente trop O / SO, et on devrait rester dans une ambiance un peu douce pour un mois de Décembre. Quand on repense au coup de froid qu'on a eu début Novembre, avec la quantité de neige qu'il y avait à basse altitude, on peut définitivement dire que c'était un beau coup de fusil en l'air.-_-

Sauf que dans ce genre de situation, la moindre ondulation légèrement amplifié vers le sud avec une masse d'air plus froide suffit pour changer la donne ( en moyenne altitude). Ça on ne le sera que le moment voulu 😉

  • J'aime 2
Link to post
Share on other sites
Il y a 8 heures, sastrugis a dit :

S'il faut chercher des signaux de changement à TLTR, une ouverture plus hivernale (au sens hivernophile car la synoptique ci-dessous est très hivernale en terme de statistique !) pourrait s'amorcer avec un enfoncement des BG qui nous surmontent, à la faveur d'une éventuelle poussée de l'embryon de crête chaude pointant vers la Scandinavie et de son homologue vers Béring (?)

 

J'ai le sentiment à la lecture des cartes de ces derniers jours que c'est justement les deux poussées qui ont eu lieu d'abord côté sibérien puis ensuite côté Alaska qui sont responsables de nos "malheurs" (point de vue) actuels et à venir, car en venant positionner et réalimenter un AP (anticyclone polaire) elles ont contraint le vortex troposphérique à se déporter vers le Canada / Groenland. Illustration :

 

 

 

1.png.e29086a3f0090c520c094a83469259d6.png

 

Fin novembre. Le vortex troposphérique est modérément éclaté, son cœur se trouvant sur le bassin arctique centrale entre l'archipel canadien et la Sibérie. Le champ est libre en Atlantique, la circulation d'ouest y est bloquée avec une petite anomalie qui circule sous blocage. La première poussée par la Russie orientale se prépare.

 

 

2.png.8b2a7d1acef036d0a3a66a883a9c7b56.png

 

 

On avance de 48 heures. La poussée russe est en pleine phase montante, et le vortex central se sépare avec le noyau principal qui est repoussé vers le Canada pendant que le noyau secondaire se déporte vers la Sibérie orientale. Côté Atlantique, nous vivons l'épisode de cette belle tentative de dorsale dont on aurait espéré qu'elle soit durable mais qui finalement ne trouve pas sa place vers le Groenland, et pour cause vu que le gros du vortex déboule sur Terre Neuve...

 

 

3.png.7868cece5c18a2fff6dc69fc27683703.png

 

 

Encore 48 heures plus tard. La poussée douce d'altitude côté russe a conduit à la constitution d'un anticyclone polaire (AP) qui occupe désormais une bonne partie du bassin Arctique, le gros du vortex troposphérique est désormais solidement ancré entre le nord-est canadien et le Groenland. Il n'est plus question de dorsale côté Atlantique, le vortex verrouille les hautes latitudes.

 

En général, on arrive parfaitement se dégager de ce genre de situation : le plus souvent on déverrouille les choses à force de "vider" les réserves canadiennes via la circulation des anomalies froides vers Svalbard et le nord de la Scandinavie. On s'en tire pour quelques jours de circulation zonale pour vider le robinet, et des régimes ondulatoires ou de blocage prennent à nouveau le relais sur l'Atlantique quand le vortex canadien n'a plus assez de vigueur pour alimenter le rail. C'est de qu'on a commencé à faire.

 

4.png.6675c8ce53df3285b0e855b591fe3ed6.png

 

 

48 heures encore après, le vortex canadien a bien entamé sa vidange et une bonne partie des troupes est déjà revenue côté russe. Le courant zonal est bien en place d'Halifax à l'Oural, mais il faut bien que la circulation se fasse. L'anticyclone polaire commence à être repoussé vers Béring, et on pourrait envisager une porte de sortie... Eh bien non, patatras, et merci bien la remontée douce cette fois côté Alaska :

 

 

anim_adf4.gif

 

 

Sur cette animation des prochaines 180 heures, on visualise plusieurs choses :

 

- D'abord, l'anticyclone polaire évoqué tout à l'heure vient buter sur le noyau de basses pressions qui avait persisté sur la Sibérie orientale. Du coup, le vortex côté scandinave, qui ne trouve pas de place pour continuer d'avancer vers l'est, bute et entame un mouvement rétrograde vers le Groenland ..

- Pile à ce moment, une vigoureuse remontée douce d'altitude se met en place sur l'Alaska et vient pile poil réalimenter l'anticyclone polaire au moment décisif ; la barrière qui se met alors en place du Yukon à la Sibérie centrale va désormais interdire définitivement tout décalage du vortex côté scandinave. La seule route qui lui reste ouverte est de repartir vers le Groenland...

- Donc tranquillement, pendant que la partie canadienne du vortex achève se de vider via l'Atlantique, la partie scandinave termine le retour au point de départ. Sur la dernière image (fin d'échéance), on a à nouveau un noyau canadien et un noyau vers l'Europe .. le canadien étant celui qui était européen en début d'échéance, et l'européen étant le résidu du canadien de début d'échéance.

 

Et pendant ce temps, l'anticyclone polaire continue de se faire réalimenter juste ce qu'il faut tantôt côté canadien, tantôt côté russe, et le manège peut continuer. A ce rythme, le jeu peut durer longtemps, longtemps, longtemps...

 

 

Gif.gif.58959b4b15022e892580aac902988e1d.gif

 

 

 

 

 

 

Edited by TreizeVents
  • J'aime 33
  • Merci 2
Link to post
Share on other sites
Posted
Langres (Les Chataîgners) alt 385 M
Il y a 19 heures, RidersOnTheStorm a dit :

Bonsoir,

 

le silence qui règne sur ce topic en dit long sur la platitude du temps qui nous attend pendant la période concernée.

 

Un bon vieux zonal des familles, avec un jet alternant la directissime ouest-est, et de courtes phases ONO ou OSO au gré des ondulations. 

 

Il faut vraiment être optimiste pour espérer un peu de changement de cette synoptique qui semble désormais bien installée. Jusqu'à quand ? telle est la question.

 

Une carte en milieu de période pour illustrer cette tendance:

 

image.png.62bb5f42d95ab7848d9068a717e7a6c1.png

 

Au moins, nous devrions échapper à un anticyclone durablement installé sur le pays, c'est déjà ça.

 

Le père CEP, quant à lui, n'est guère plus engageant ce soir.

 

Quand y'a un anticylone a perte de vu c'est l'ennui, quand y'a un flux zonal avec ondulation est coup de vent c'est l'ennui aussi... en faite le temps normal d'un mois de decembre ennui tout le monde ... pour le moment on peut pas faire un debut de mois de decembre plus europeen de l'ouest. Il manquera juste un gros coup de froid humide en derniere décade et ce mois de décembre sera  parfait.

 

C'est tout sauf l'ennui la semaine prochaine avec ce flux rapide, des coups de vents et beaucoup de neige en montagne au gré des ondulations (mardi et jeudi) voir jusqu'en plaine jeudi matin sur l'est. front chauds et front froids vont se succedés avc des traînes actifs et des refroidissement suivi de redoux, ce sera passionnant à suivre je trouve pour le coup

 

Et je ne suis pas du tout d'accord avec treizevent concernant sa conclusion sur le faite que cela peut durer longtemps, le vortex polaire pouvant rapidement se deconcentrer, et les modèles n'etant pas fiables au dela de 200 h

Edited by Léopold
  • J'aime 5
  • Haha 8
Link to post
Share on other sites
il y a 46 minutes, Léopold a dit :

Et je ne suis pas du tout d'accord avec treizevent concernant sa conclusion sur le faite que cela peut durer longtemps, le vortex polaire pouvant rapidement se deconcentrer, et les modèles n'etant pas fiables au dela de 200 h

 

"La preuve que cela ne durera pas, c'est que cela pourrait s'arrêter"

 

 

  • Haha 21
Link to post
Share on other sites
Posted
Massif du Jura // La-Chaux-de-Gilley (25), 895m (Village Alt. mini/maxi : 880-1120m)

Selon ou tu habites et à qu'elle altitude, ce sera plutôt "à la semaine prochaine"

  • J'aime 2
Link to post
Share on other sites
Posted
Saint-Hilaire-de-Riez (corniche vendéenne)
il y a 11 minutes, Big-Winter a dit :

ce sera plutôt "à la semaine prochaine"

 

À haute altitude, d'accord. Mais à moyenne altitude le régime devrait alterner entre neige et lessivage. 

Une chance pour les massifs, la semaine prochaine, est que le courant perturbé sera surtout orienté O plutôt que SO. On sauve quelques meubles. 

 

Pour les plaines, près des rivières, il faudra cependant ré-hausser quelques meubles en fin de période. Gare aux réactions des cours d'eau. 

 

Edited by Ciel d'encre
  • J'aime 6
Link to post
Share on other sites

Je pense que l'analyse de TreizeVents est très précise et explique très bien le processus en cours, après je veux bien qu'on ne soit pas d'accord mais encore faudrait-il argumenter un minimum pour soutenir une autre hypothèse ? Enfin c'est mon avis de néophyte 😁.

On aimerait pour beaucoup ici une sortie plus rapide et plus hivernale à ce zonal, mais pour l'instant on n'en voit pas... perso je miserais bien sur un bon AF bien crasseux durant la période des fêtes, histoire de terminer le mois en beauté ☺️

  • Surprise 1
Link to post
Share on other sites

Même si pour le moment (en tous cas aux échéances couvertes par ce topic) c'est franchement verrouillé, on peut toujours essayer de regarder sur la fin d'échéance des signaux de sortie possible. Outre les cas où on s'en sort sur un malentendu au sein d'une circulation générale très défavorable (la goutte froide JCD* pile comme il faut où il faut), je pense que l'issue qui serait la plus probable pour une sortie serait soit une évacuation rétrograde du vortex canadien qui s'évacuerait vers le Yukon et l'Alaska, soit sa plongée vers des latitudes plus basses avec une belle vague de froid sur les plaines centrales de l'Amérique du Nord. De toute façon y'a pas, faut qu'on libère un tant soit peu le nord-ouest de l'Atlantique si on veut espérer quelque chose de plus concret.

 

On n'est pas très loin d'une issue de ce genre sur la fin d'échéance du CEP de ce soir, avec un vortex canadien qui a déjà quelque peu reculé et une circulation zonale qui commence à s'affaiblir et onduler avec des ruptures manifestes de jet. Ce n'est bien entendu pas à prendre au pied de la lettre avec un déterministe à H+240, mais c'est juste pour illustrer un processus possible. Par contre ce genre de début de déverrouillage de la situation est quasiment absent sur l'ensembliste GEFS :

 

gensnh-21-1-240_jpl7.png

 

J'ai rarement vu une moyenne aussi prononcée à H+240, c'est limite caricatural à ce niveau...

 

Bon, je suis un peu sorti du cadre de la prévision du temps qu'il va faire pour aller vers la recherches d'indices d'un début de mise en place du temps qu'on aimerait qu'il fasse .. (Pas taper, les modos :$)

 

 

*JCD : se référer à l'avatar de @gugo.

  • J'aime 5
  • Haha 5
Link to post
Share on other sites
il y a 4 minutes, TreizeVents a dit :

J'ai rarement vu une moyenne aussi prononcée à H+240, c'est limite caricatural à ce niveau...

 

Bon, je suis un peu sorti du cadre de la prévision du temps qu'il va faire pour aller vers la recherches d'indices d'un début de mise en place du temps qu'on aimerait qu'il fasse .. (Pas taper, les modos :$)

 

 

Pour les signaux à TLT, il y a une autre solution… Allez directement à la case "24" !

 

image.png.7bf844e4b00b05bc76278bba232f5bc6.png

  • J'aime 3
  • Merci 2
  • Haha 34
  • Surprise 1
Link to post
Share on other sites
Posted
COLMAR OUEST (Haut-Rhin) Alt 192m

Il n'empêche que ça fait un bail que je n'avais pas vu de cartes aussi dépressionnaire sur les latitudes nord...

Le rail des tempêtes digne du bon vieux temps comme dirait l'autre !

 

gfs-0-126.png

  • J'aime 20
Link to post
Share on other sites

Bonsoir, 

                A défaut d'une offensive hivernale à nous mettre sous la dent, une période humide nous attend. La montagne ne devrait pas être forcément avantagée durablement avec possiblement l'alternance de neige et...de lessivage surtout. Une tendance à un flux de sud-ouest est présente avec une éventuelle ondulation qui plongerait en Atlantique ce qui donnerait chez nous de la douceur et de l'humidité. 

              

               

Edited by MétéoBreizh
Link to post
Share on other sites
Posted
Saint-Hilaire-de-Riez (corniche vendéenne)

Le rail Atlantique se porte bien. Le Jet est très rapide (250 à 300 km/h), rectiligne (sans tomber dans l'excessif) entre Terre-Neuve et le Nord de la France.  

Il n'est pas  fréquent de voir un régime aussi dynamique ces dernières années. 

gfs-5-132_sbd0.png

 

Attention, en fin de semaine, on voit de petites turbulences prendre forme dans cet écoulement zonal.

Le creusement d'une dépression secondaire tempétueuse dans cet amas de petites turbulences ne serait pas étonnant. 

gfs-0-150_tol0.png

 

L'Atlantique s'annonce difficile pour les navires avec un champ de très forte houle (8 à 10 mètres) particulièrement étendu. 

nww3-0-126_lot9.png

 

Edited by Ciel d'encre
  • J'aime 10
Link to post
Share on other sites
Posted
Moncoutié 13kms au nord de Cahors(46)-350m
Le 5/12/2019 à 20:11, cédric du Lot a dit :

On surveillera tout de même la fin de semaine ou l'abaissement du rail dépressionnaire  sur l'Atlantique pourrait redresser plus franchement le flux au sud-ouest, nous n'en sommes pas là cependant...

 

 

 

image.png.67cf98ef49ad6f2f515c5e002863b839.png

 

3 jours plus tard cette possibilité tient toujours la corde, jusqu'a vendredi la circulation sera ondulante donc avec des bascules en flux de nord-ouest encore favorables aux massifs  plutôt au dessus de 1000 a  1200m et des redoux relativement furtifs, a partir de samedi la circulation va s'étirer dans un flux de sud-ouest et marquer la fin des ondulations, advection modérément  douce en altitude et pas plus importante que lors des redoux de la semaine sauf qu'elle s'installerai un peu plus dans la durée avec des conséquences possiblement néfastes pour la moyenne montagne, a 10 jours de Noël c'est tout de même emmerdant...

 

anim_igu9.gif

anim_fgk0.gif

 

GFS est sur la même lignée que l'européen et le moins que l'on puisse dire est que ses diagrammes ne font pas rêver, certes un peu éclatés mais plutôt au dessus du 0 a 850hpa et une moyenne qui voila quoi...

 

gfs-0-168-17.png.274fb7a20af35d9fdac11194ac17f483.png

graphe9_1000___4.83308_45.7595_Lyon.gif

Edited by cédric du Lot
  • J'aime 3
  • Merci 1
Link to post
Share on other sites
Posted
Siorac-en-Périgord (24)

Et voui, comme je le disais hier, ce n'est pas une si bonne affaire pour la moyenne montagne

 

graphe_ens3_jde9.gif

 

Sur un diagramme des Vosges, ça tire la tronche et la majorité des scénarios sont au delà de 0°C à 850 hPa.

C'est éclaté, mais on le sait que c'est toujours le scénarios le pus pourris (entendez par là le plus doux) qui finit par l'emporter.

Link to post
Share on other sites
Posted
Saint-Hilaire-de-Riez (corniche vendéenne)
il y a 18 minutes, neige84 a dit :

Et voui, comme je le disais hier, ce n'est pas une si bonne affaire pour la moyenne montagne

 

graphe_ens3_jde9.gif

 

Sur un diagramme des Vosges, ça tire la tronche et la majorité des scénarios sont au delà de 0°C à 850 hPa.

C'est éclaté, mais on le sait que c'est toujours le scénarios le pus pourris (entendez par là le plus doux) qui finit par l'emporter.

 

Ce n'est pas éclaté. L'impression d'éclatement est due aux "timing" de passage des perturbations qui peuvent varier de plusieurs heures selon les scénarios ; entre les coups de douceur à l'avant (plus ou moins affirmés) et les coup de fraicheur à l'arrière (plus ou moins accentués). À l'échelle synoptique, c'est la même chose. 

 

Le point positif de tout cela, c'est que les glaciers Alpins vont se gaver de neige.

Pour les plaines, les nappes phréatiques se rechargent  (rappelons que la sécheresse estivale a été marquée). 

Pour l'économie des stations des Vosges et du Massif Central, rien n'est perdu : il suffira d'une bonne bascule de NO neigeuse avant Noël. 

Edited by Ciel d'encre
  • J'aime 7
  • Haha 1
Link to post
Share on other sites
Posted
Siorac-en-Périgord (24)
il y a 14 minutes, Ciel d'encre a dit :

 

Ce n'est pas éclaté. L'impression d'éclatement est due aux "timing" de passage des perturbations qui peuvent varier de plusieurs heures selon les scénarios ; entre les coups de douceur à l'avant (plus ou moins affirmés) et les coup de fraicheur à l'arrière (plus ou moins accentués). À l'échelle synoptique, c'est la même chose. 

 

Le point positif de tout cela, c'est que les glaciers Alpins vont se gaver de neige.

Pour les plaines, les nappes phréatiques se rechargent  (rappelons que la sécheresse estivale a été marquée). 

Pour l'économie des stations des Vosges et du Massif Central, rien n'est perdu : il suffira d'une bonne bascule de NO neigeuse avant Noël. 

 

Mais on m'a toujours dit que le Père Noël n'existait pas ? :D

Les prochains topics nous le diront, mais comme je ne suis pas un optimiste sur le sujet de la météo...

  • J'aime 1
  • Haha 1
Link to post
Share on other sites
Posted
Moncoutié 13kms au nord de Cahors(46)-350m
il y a une heure, Ciel d'encre a dit :

 

Pour l'économie des stations des Vosges et du Massif Central, rien n'est perdu : il suffira d'une bonne bascule de NO neigeuse avant Noël. 

 

Il faudra surement bien ça, pour l'heure ça fait rire Pablo (il voit surement le Jura comme une entité a part) mais personnellement je ne trouve pas ça très drôle et ça pourrait l'être encore moins si le radoucissement ne s'avère pas sec...

 

graphe9_1000___6.41969_46.8401_Les+Fourg

  • J'aime 1
  • Merci 2
Link to post
Share on other sites
  • Sebaas locked this topic
Guest
This topic is now closed to further replies.
  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...