Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

ytpoff

Du 23 décembre au 29 décembre 2019, prévisions météo semaine 52

Recommended Posts

Posted

Location : Confiné à Plougrescant (22)
il y a 4 minutes, Sebaas a dit :

#fairesemblantdepaslireletopic

 

  • J'aime 1
  • Merci 1
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Bois-de-Haye (265 m) entre Toul et Nancy

Assez énorme le dernier run de GFS. Une dépression se creuse et contourne l'anticyclone, traverse la France le 27 pour laisser derrière un flux de nord nord-est permettant à l'air froid de débouler sur l'Europe occidentale en bordure de HP se développant en mer du Nord, alimentées par l'air froid en basse couche.

 

850.png?run=run18model

 

850.png?run=run18model

Edited by Cers
  • J'aime 1
  • Merci 1
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Paris 75105, LagardeFreinet-Var, Pontarlier-Doubs, Fresse/Moselle-Vosges

Ce soir

 

Ce  soir GFS nous file une sacrée  lueur d'espoir

Espérons que ce soit pas un  leurre bien noir

Pour que kéké ,au moins,  puisse fumer en paix ...

Sans craindre les hallus, ou se manger un parapet.

 

 

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Quoi qu'il en soit la semaine prochaine sera un peu moins douce que celle que nous venons de connaître, c'est déjà un début.

Pourquoi pas de faibles gelées matinales durant les nuits claires.

 

Edited by Mike54

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Bourth

Gefs est intéressant également 78B08324-5BEE-4B05-971E-A861F9A3C229.thumb.png.98dab005057570e03e5011999031a1ff.png

  • J'aime 9

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Nanterre Parc / Grande Arche (92)

Bon, GFS nous pond du rêve d'hivernophile ce soir.

 

Nous verrons bien ce qu'il en restera demain. ;)

 

Bonne nuit.

  • Merci 1
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Châtellerault(86)
Il y a 5 heures, RidersOnTheStorm a dit :

Bon, GFS nous pond du rêve d'hivernophile ce soir.

 

Nous verrons bien ce qu'il en restera demain. ;)

 

Bonne nuit.

Oui plus rien lol, apres une nuit en degrisement tout est rentré dans l ordre, sacré GFS.... 

Screenshot_2019-12-21-06-14-04.png

Edited by flocon86

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Quincy-sous-Senart 91 Altitude 84 m
il y a 19 minutes, flocon86 a dit :

Oui plus rien lol, apres une nuit en degrisement tout est rentré dans l ordre, sacré GFS.... 

 

En effet, il est passé du bas de son ensemble vers le haut du à la non réalisation de la jonction AG -AF qui se résume pour nous à un AF  :)

mais les ensembles sont pas mal écartés avec des scénarios qui naviguent pour la T850 Hpa de -10 à + 10 ° pour la fin d'échéance. C'est loin d'être calé.

  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

GFS est effectivement redevenu "raisonnable" après son blocage modélisé en mer de Norvège du 18z.

Mais tout n'est pas rentré dans l'ordre pour autant, bien au contraire.

C'est même le foutoir  sur la PE avec des diagrammes très éclatés et des scénarios dans tous les sens.

Les modèles ont énormément de difficultés avec la petite anomalie Açorienne qui:

-tantôt rompt en cut-off au moins temporairement (comme sur GF18Z et GEM 0z de façon foins marquée) pour favoriser l'alimentation de la dorsale et son ascension méridienne (au moins temporaire sur le modèle Canadien) vers la Mer de Norvège

GFSOPEU18_114_1.png

 

- tantôt ne se rompt pas, circule des Açores vers le nord de la France favorisant moins l'alimentation de la dorsale à l'arrière qui circule dans une trajectoire remontant davantage en flux de SO pour installer un AF (GFS0z) ou une circulation plus anticyclonique sans véritable dorsale comme sur UKMO.

 

GFSOPEU00_108_1.png

 

Les écarts ne font que se creuser ensuite entre la modélisation en fonction de l'option initiale et en fonction l'amplification possible ou non de la dorsale liée à la séparation franche et continue du jet Atlantique en 2 ramifications.

On aurait quand même tendance à privilégier les scénarios type AF car il sont finalement moins en rupture avec la circulation actuelle: circulation classique des anomalies Atlantiques (SO-NE) sans rupture en cut-off.  Et ils sont repris par  la majorité des dernières sorties déterministes en attendant le CEP.

Par ailleurs dans les scénarios type GFS18z, le gros des anomalies négatives du talweg Atlantique reste cantonné assez longtemps entre sud  de la pointe du Groenland et Terre-Neuve et sans déborder franchement vers l'est, laissant une porte ouverte vers les hautes latitudes plus rectiligne pour la dorsale.

Classiquement, on a souvent un jet qui tend à reprendre vite entre Groenland et Islande annihilant vite les velléités méridiennes.

Mais les jeux restent en fait  ouverts tant que la cyclo Açorienne est mal appréhendée.

Edit: En tous cas le CEP a choisi le camp de l'AF. Les déterministes ont clairement choisi leur camp ce matin.

 

Edited by lame2
  • J'aime 8

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Siorac-en-Périgord (24)

Le GFS 18Z a fait couché tout le monde tard :D

Pas mécontent de l'avoir loupé e tout cas ! Les runs de ce matin avec leurs supers AF me rassurent ! L'hivers, c'est uniquement dans les modélisations fantaisistes du soirs :D

 

Mais au prix de vouloir se rassurer, les diagrammes restent très éclatés, avec la problématique très bien illustré dans le précédent message.

 

Espérons un miracle, que ce grain de sable nous évite l'AF parce qu'après avoir bouffé du Zozo pendant presque 2 mois, on pourrait se taper des HP pendant.... Voilà xD

(après une période très humide, il est logique d'avoir une période de plusieurs jours ou même semaines plus calme... )

 

 

  • J'aime 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Naillat, 360m, 23
Il y a 9 heures, Léopold a dit :

Il lance un gros pied de nez a tout le monde.

Salut,

 

CEP préfère une bonne patate dans le nez, c'est viril mais correct

 

 

Edited by tao
  • J'aime 3
  • Merci 1
  • Haha 10

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : St Pierre Du Chemin Centre Est 85 en limite 79

Au moins l'avantage pour les chercheurs de froid, c'est que ça ne peut que s'arranger, se nuancer par petites retouches, car pour le moment le moment le plus froid en terme de masse d'air sur la moyenne IFS, c'est lundi matin:

 

 

EDM100-48_bgo9.GIF

 

 

Edited by sebb

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Cormeilles (27)
Il y a 3 heures, lame2 a dit :

Edit: En tous cas le CEP a choisi le camp de l'AF. Les déterministes ont clairement choisi leur camp ce matin.

 

Oui et pour les hivernophiles, c'est une mauvaise nouvelle. Les déterministes, je le rappelle sont censés être les scénarios les plus fiables car on ne modifie pas les données de départ. Après, pour se faire plaisir, on peut toujours rêver sur le scénario 17 d'un jour ou sur le gfs du soir, espoir mais la grande tendance reste pour le moment à l'arret du flux zonal pour notre pays qui devrait être dévié très nord de l'Islande à la Scandinavie avec l'installation d'un AF

ECM1-192.GIF?21-12

ou d'un flux d'ouest très anticyclonique:

UW144-21.GIF?21-06

Il n'est pas exclu qu'un peu d'air froid déborde sur l'est de notre pays avant que la patate anticyclonique se mette en place.

Edited by Virgile
  • J'aime 4

Share this post


Link to post
Share on other sites

A TLT, les deux principaux déterministes se retrouvent dans leurs grande ligne sur une position commune pas vraiment favorable aux hivernophiles… (si l'on excepte les phénomènes de BC qui pourraient sévir sur une partie du pays). Voici donc les acteurs :  un AF/AE costaud et solidement ancré sur ses bases subtropicales, une zone de BP subpolaires un peu molle mais décrochant une petite dépression mobile s'engageant dans le talweg d'altitude (qui nous a tant ennuyé l'an dernier dans la mise en place de scénarios hivernaux).

C'est probablement ce dernier "petit" élément qui constitue la variable d'ajustement de tout le système et qu'il conviendra donc de suivre dans les prochaines sorties...

 

image.png.6959b5270884d17358c51abaf333112d.png

 

image.png.5d1082ed50ac3a2630c7fceedad484e5.png

 

  • J'aime 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Bussac-sur-Charente (17)

Dans cette situation là il suffit qu’une des 2 dépressions se décale de quelques centaines de kilomètres et tout pourrait basculer dans le bon ou le moins bon...

 

5171FB33-B015-4F64-84EF-ADA427D63293.png.d1aff35faf556f3fd808863786ed204a.png

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Bois-de-Haye (265 m) entre Toul et Nancy

C'est plutôt "normal" d'observer une telle dispersion lorsque la situation tend vers quelque chose de plus méridien à longue échéance : l'évolution est sensible aux conditions de départ et le moindre écart sur le champ de pression dans le cas présent se répercute assez fortement sur le champ de température dans la mesure où, en fonction de sa position à une échéance donnée, l'anticyclone dirigera un air plus ou moins froid sur notre pays, voire doux.

 

Dans un premier scénario, le minimum au large des Açores le 24 remonte et interagit plus ou moins avec la dépression au nord sur l'Atlantique, les hautes pressions s'élèvent sur l'Europe occidentale et nous apportent un air plus doux.

 

p15-500.png?run=run00model

 

Dans  d'autres scénarios, la dorsale s'élève, l'anomalie est plus étirée vers le nord et dirige de l'air plus froid sur le pays, en particulier à l'est.

 

p12-500.png?run=run00model

p1-500.png?run=run00model

 

En fin d'échéance, quelques scénarios voient encore la dorsale rapidement évoluer en véritable anticyclone entre l'Irlande et les pays scandinaves, situation favorable à un écoulement de nord-est très froid sur la France :

 

p19-500.png?run=run00model

 

p7-500.png?run=run00model

 

Sur ce point toutefois, GFS et ECMWF ne sont pas du tout d'accord avec le scénario précédent et s'orientent tous deux vers un scénario ayant tendance à ressortir également sur la moyenne des ensembles : une belle patate anticyclonique sur nos régions !

 

 

500.png?run=run00model

 

 

On notera aussi que pour GEFS le Run de contrôle et le Run déterministe de 00 Z évoluent de façon plutôt similaire jusqu'à la fin du mois de décembre : peu de sensibilité à la maille. Puis les effets liés à la résolution du modèle se font sentir puisque les deux évoluent après l'échéance de façon totalement différente : froid pour le déterministe, chaud pour le contrôle.

Edited by Cers
  • J'aime 4
  • Merci 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Beauvoir mt st michel

500.png?run=run00model

 

Le cep à neuf jours c'est tout l'hexagone sous "canicule" (584/588 dam...), en montagne ça donnerait sur les adrets!

  • Surprise 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Rennes

Avec de telles anomalies, l'isotherme 0 degrés pourrait remonter au dessus de la plus haute station d'Europe  à 2300m et même atteindre 3000m voire les 3500m dans les Pyrénées. Cela serait catastrophique pour les stations de basses, moyenne montagnes et préoccupant même un peu pour les hautes stations.

 

ECM100-216.gif.317d5b8c55296f274765493850e5b54a.gif

  • Haha 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Dax (40)

Toujours aucune entente sur le devenir de la dépression açorienne, à H+144 GFS (gauche) modélise ses restes sur le nord de l'Italie, à la même échéance chez Ukmo (droite) elle s'est dissoute dans le complexe atlantique quelque part entre Islande et Groenland. On peut spéculer sur les événements qui interviennent ensuite sur GFS - et c'est particulièrement indigeste - mais ce serait comme s'interroger sur les modalités de sa prochaine correspondance alors qu'on n'a pas encore de garantie sur le premier train.

 

 

Comparaison.thumb.png.6686df6bfaee604e5e33c1494395f808.png

 

 

 

  • J'aime 4

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Cherbourg-L'aigle

On sent le potentiel froid s'amoindrir quand même... Mêmem si pour certains ça semble clair d'avance.

  • J'aime 1
  • Haha 4

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il y a effectivement encore ce soir une appréhension différente de l'anomalie "açorienne" par les déterministes mais ils continuent  malgré tout de concert à nous proposer des scénarios  en flux à composante sud ou SO et qui les placent en haut des courbes T850 (même si ça pourrait être différent en basses couches en fonction des inversions).

Pour autant la PE continue à être dispersée et tant que c'est le cas, on ne peut pas complètement exclure un scénario à la GFS 18z d'hier soir (scénario minoritaire donc le moins probable.)

Edited by lame2
  • J'aime 5

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Confiné à Plougrescant (22)

Il faudrait un "AF" à la GFS12z pour qu'un peu de froid de basses couches s'infiltre par l'Est/Nord-Est du pays. Dans ce cas, on peut imaginer un ressenti hivernal en plaine sur l'Est avec des nuages bas et brouillards, mais sensiblement plus doux (et ensoleillé) en allant vers la façade Atlantique.  C'est un scénario qu'on retrouve également sur GEM12z. 

 

gfs-6-192_wxw7.png

 

Inutile d'argumenter longuement sur le fait que, avec un scénario de type UKMO12z, la grande douceur (sous le soleil dans une large partie sud du pays) l'emporterait partout.  La dorsale  qui garderait complètement ses racines Méditerranéennes serait redoutable à toutes altitudes.  

 

UW144-21_whs0.GIF

 

On attend l'intervention de Mike pour un peu d'espoir hivernal. 

  • J'aime 4
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour GFS 12Z, en termes de probabilité, le topic (et la fin de l'année) devrait se terminer sous le signe de l'AF et potentiellement de phénomènes de BC sur la partie orientale du pays, l'Atlantique étant encore le siège des BP.

 

image.png.a7ead3bad630c5719e870ee508ef6fee.png

  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Bois-de-Haye (265 m) entre Toul et Nancy

Si l'on s'en tient à GEFS, d'après ses dernières sorties, la trajectoire de la petite dépression prévue de se former au voisinage des Açores est disons plus certaine qu'hier puisque les scénarii dans lesquels ce minimum vient se perdre au nord de l'Atlantique ou interagir faiblement avec la dépression au sud du Groenland sont maintenant très minoritaires. La dépression prendrait donc une trajectoire vers le nord puis ouest-est pour venir plus ou moins nous rendre visite (nord France/RU) avant d'aller se combler après le 26/12 en Europe Centrale ou en direction de la Méditerranée. C'est surtout l'intensité du creusement et la localisation du minimum à une échéance donnée qui varient selon les scénarios. La dépression se creuse sur certains scénarios assez tôt sur le proche Atlantique, parfois un peu plus tard à une latitude plus septentrionale. Dans quelques cas, le creusement reste même peu prononcé et les hautes pressions gagnent assez vite du terrain.

 

Edited by Cers

Share this post


Link to post
Share on other sites

Entre hier (12Z) et ce matin (00Z), pour Paris, GFS resserre nettement son ensembliste autour de scénarios doux (à 850 hPa) pour la semaine de ce topic...

 

image.thumb.png.778e6aff9549d1ce38857cde525285d9.png

 

...dans le cadre dominant d'une advection en provenance du S à SO pilotée par les HG et HP subtropicaux

 

image.thumb.png.54fa73e451c8de8526183f4a1f1411a7.png

 

 

 

  • J'aime 2
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest
This topic is now closed to further replies.

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...