Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

tao

Du 30 décembre 2019 au 05 janvier 2020, prévisions météo semaine 1

Recommended Posts

Posted

Location : Cormeilles (27)

On pourrait faire tourner les modèles des semaines et des semaines et on verrait toujours la même chose. Ce n'est pas la caractéristique des hivers doux mais des hivers très doux à la 88-89, à savoir des flux d'ouest anticyclonique.  Sous une patate anticyclonique, il peut y faire très froid en plaine sous les inversions thermique. Là on aura toujours un vent d'ouest qui balaiera tout cela et qui adoucira l'atmosphère à tous les étages.

Autant en décembre, à défaut de froid, on avait de l'agitation avec le flux zonal. Mais là c'est un véritable mouroir pendant des jours et des jours. Un jour sans fin comme le préciser quelqu'un.

Dans ces hivers, il faut souvent attendre mars voir avril pour que cela se décante quand les très basses pressions autour du pôle lâchent du lest et que le froid accumulé descende du pôle. A cette saison, cela donne plus grand chose d'intéressant mais en plus cela vient flinguer les plantes et arbres fruitiers qui auront connu pendant ses semaines hivernales une grande douceur.  C'est pas nouveau!

  • J'aime 13
  • Merci 1
  • Haha 3
  • Surprise 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Marseille (13) (alt : 40m) et Gap (05) (alt : 780m)
il y a 54 minutes, sastrugis a dit :

GFS 12Z enfonce encore un peu plus le clou...

Ca va vraiment finir par être lassant ces déferlements répétés d'air doux par le SO, comme des vagues successives qui viendraient s'échouer sur l'Europe occidentale.

 

image.thumb.png.3584ce4533fae73bae3cec5a25122eae.png


Et ce n'est pas CEP qui dira le contraire si ce n'est en toute fin d'échéance mais ça reste anecdotique...

ECM1-96.GIF.af0578a0df089e455a72cb26b73cd5b2.GIF

 

ECM1-216.GIF.2e1e9d8050142aad5fcc374d728490c7.GIF

 

ECM0-216.GIF.2398b9c766de55f372d73e1f5cc04700.GIF

 

ECM1-240.GIF.b63c255cda1727dd022cbec704a77012.GIF

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Bourth
il y a 8 minutes, Virgile a dit :

On pourrait faire tourner les modèles des semaines et des semaines et on verrait toujours la même chose. Ce n'est pas la caractéristique des hivers doux mais des hivers très doux à la 88-89, à savoir des flux d'ouest anticyclonique.  Sous une patate anticyclonique, il peut y faire très froid en plaine sous les inversions thermique. Là on aura toujours un vent d'ouest qui balaiera tout cela et qui adoucira l'atmosphère à tous les étages.

Autant en décembre, à défaut de froid, on avait de l'agitation avec le flux zonal. Mais là c'est un véritable mouroir pendant des jours et des jours. Un jour sans fin comme le préciser quelqu'un.

Dans ces hivers, il faut souvent attendre mars voir avril pour que cela se décante quand les très basses pressions autour du pôle lâchent du lest et que le froid accumulé descende du pôle. A cette saison, cela donne plus grand chose d'intéressant mais en plus cela vient flinguer les plantes et arbres fruitiers qui auront connu pendant ses semaines hivernales une grande douceur.  C'est pas nouveau!

 

N'en déplaise à Barth61, on observe toujours ces creusements vers la Açores permettant de renouveler le cycle infernal déja à moitié en place depuis Juin à la sauce hivernale

image.png.4f458af89a0bdb8c5af408f3a18ca7eb.png

 

image.png.b1467ddff83a3494a8cf63e1284672fc.png

 

 

Lien sponsorisé par

image.png.4f3e6eecbca7711de1988ac2e48b0330.png

 

Je suis d'accord avec Virgile, ça risque de décrocher en Mars/Avril quand le vortex aura bien roulé sa bosse.
Y'a franchement rien à dire ....

 

Edited by kéké
  • J'aime 6
  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Saint-Nizier du Moucherotte (Vercors) - 1170m
il y a une heure, Virgile a dit :

On pourrait faire tourner les modèles des semaines et des semaines et on verrait toujours la même chose. Ce n'est pas la caractéristique des hivers doux mais des hivers très doux à la 88-89, à savoir des flux d'ouest anticyclonique.  Sous une patate anticyclonique, il peut y faire très froid en plaine sous les inversions thermique. Là on aura toujours un vent d'ouest qui balaiera tout cela et qui adoucira l'atmosphère à tous les étages.

Autant en décembre, à défaut de froid, on avait de l'agitation avec le flux zonal. Mais là c'est un véritable mouroir pendant des jours et des jours. Un jour sans fin comme le préciser quelqu'un.

Dans ces hivers, il faut souvent attendre mars voir avril pour que cela se décante quand les très basses pressions autour du pôle lâchent du lest et que le froid accumulé descende du pôle. A cette saison, cela donne plus grand chose d'intéressant mais en plus cela vient flinguer les plantes et arbres fruitiers qui auront connu pendant ses semaines hivernales une grande douceur.  C'est pas nouveau!


Je nuancerais tout de même cette partie du message, contrairement à l'exceptionnel décembre 2015 le flux d'ouest anticyclonique devrait tout de même se situer cette fois-ci davantage sur les Îles Britanniques. Alors oui rien de passionnant, mais au moins pour la première partie de ce topic, je pense que les températures seront plus fraiches que ces dernières semaines et ne devraient pas se situer très loin des moyennes avec un dégradé classique O/E :

anim_ufb3.gif

Pour le reste rien à ajouter, on a déjà connu topic bien plus intéressant...
 

Edited by Kyrion
  • J'aime 7
  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Run ECMWF prévoit quand même du négatif pour quasi toute la france le 5 janvier alors que le flux serait plutôt au sud, je ne comprends pas trop...

En pleine été, on aurait eu une vague de chaleur.

 

Ce qui est fou c'est que chaque run est encore pire que son précédent pire que son antécédent à savoir une douceur excessive...bientôt on aura bien plus souvent du 10 degrés à 850hPa que du -5 voire du 0 degrés ce qui n'est pas normale du tout. Pour la capitale...pour Brest les 10 degrés sont franchis...et ne parlons pas du sud.

 

graphe3_1000___2.33936_48.8621_Paris.gif.png.ef8cc0edd2a99432a68e0bff8a65640c.png

 

Edited by Nico41
  • Haha 4

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Aubagne (Les Passons, à l'est) (13400)

Pas d'évolutions particulières ce soir, la modélisation largement majoritaire reste sur un (trop ?) bel équilibre VP / HG subtropicaux sur tout l'hémisphère, que ce soit sur notre quadrant ou le quadrant amont. Quant à la mise à jour d'IFS ENS EXT, elle n'apporte pas d'éléments supplémentaires. Flux d'ouest sur l'Atlantique, gradient relatif W/E sur les températures. Et une circulation intermédiaire plus dynamique qui se maintient à un stade minoritaire sur ce topic.

 

Comparaison IFS / GFS pour l'Europe, pour l'Amérique du nord (5 Mo chacune). D'ailleurs la PNA tend elle aussi vers le neutre, ajoutant un élément de plus au panier déjà bien rempli du flux d'ouest mou.

 

  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Bussac-sur-Charente (17)

Le dernier run de GFS 18z est un peu plus sympa pour les hivernophiles avec des températures à 850hpa négatives qui tendent à se bloquer sur la France à partir de vendredi prochain. 
Le flux de SO serait décalé sur la Grande Bretagne...


66BDEFE5-707C-43BE-B233-FA3A2E84BC91.png.b78d9011760e609b691bf4d40db7a7f1.png

BA46F6C0-ACD3-4A4A-B8F1-40223E01D70A.png.90dedfe1fe10318905d5c77b213dc6aa.png

 

À noter l’échéance assez courte de 7-8 jours mais rien n’est toujours acquis.

Peut-être enfin une sortie provisoire de ce temps inlassablement doux...

Edited by Tomdu17
  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Langres (Les Chataîgners) alt 385 M

Doux ca dépend pour qui car au sol en plaine et sur une grande partie du territoire les sensations seront hivernales la semaine prochaine. Il n y a qu'en montagne que ce changement de masse d'air changera quelque chose

 

Sur le centre et l'est les températures varieront entre -4 et 0 le matin et entre 2 et 5 degrés l'après midi et pas de dégel dans les zones propice au brouillard en début de semaine

 

3 erreurs sont a mon sens commise sur ce topic :

 

-Se focaliser sur les températures a 850hpa et ne pas regarder l'origine du flux en basse couche

 

-Sous estimer le pouvoir radiatif a cette période de l'année

 

-Ne pas voir les petits changements qui s'opèrent a chaque run depuis deux jours et ainsi accorder trop de crédit aux tendances a long terme voir très long terme des modèles actuels.

 

Edited by Léopold
  • J'aime 7
  • Merci 6
  • Haha 2
  • C'est corrigé 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Cormeilles (27)

Merci Leopold de nous faire passer pour des amateurs qui n'y connaissent pas grand chose.

Primo, la prévision même à LT n'a jamais été aussi facile depuis de début de l'hiver. Ca doit faire 30 runs que la circulation atmosphérique ne change pas et ce ne sont pas les touts petits décalages géographiques et temporelles des centres d'action d'un run à l'autre qui vont changer quoi que ce soit.

Ensuite, on est loin des véritables phénomènes d'inversion avec un blocage anticyclonique à même l’Europe de l’ouest qui apporte un petit courant d'est au sol apportant des températures glaciales. On a déjà connu des températures sans dégel jusqu’en Bretagne. Là, oui, il y fera plus frais entre 4 et 7 degrés mais on sera juste dans les normes entre 2 redoux.

  • J'aime 7
  • Merci 1
  • Haha 5
  • Surprise 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Cormeilles (27)
il y a une heure, Tomdu17 a dit :

Le dernier run de GFS 18z est un peu plus sympa pour les hivernophiles avec des températures à 850hpa négatives qui tendent à se bloquer sur la France à partir de vendredi prochain. 
Le flux de SO serait décalé sur la Grande Bretagne...


66BDEFE5-707C-43BE-B233-FA3A2E84BC91.png.b78d9011760e609b691bf4d40db7a7f1.png

BA46F6C0-ACD3-4A4A-B8F1-40223E01D70A.png.90dedfe1fe10318905d5c77b213dc6aa.png

 

À noter l’échéance assez courte de 7-8 jours mais rien n’est toujours acquis.

Peut-être enfin une sortie provisoire de ce temps inlassablement doux...

les cartes de masse d'air à 850 hpa ne veulent rien dire si elles ne sont pas accompagnés des cartes synoptiques pour évoluer la circulation atmosphérique. Voilà la carte à 500 hpa qui correspond:

image.png.f11b1c756bf8f20cb2803f9f5a3ee4e4.png

Jute une petite transition entre 2 cellules anticycloniques arrivant par l'ouest. D'ailleurs, c'est drôle car cela continue encore et encore même après 384 heures.

  • J'aime 3
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 7 heures, Virgile a dit :

Merci Leopold de nous faire passer pour des amateurs qui n'y connaissent pas grand chose.

Primo, la prévision même à LT n'a jamais été aussi facile depuis de début de l'hiver. Ca doit faire 30 runs que la circulation atmosphérique ne change pas et ce ne sont pas les touts petits décalages géographiques et temporelles des centres d'action d'un run à l'autre qui vont changer quoi que ce soit.

Ensuite, on est loin des véritables phénomènes d'inversion avec un blocage anticyclonique à même l’Europe de l’ouest qui apporte un petit courant d'est au sol apportant des températures glaciales. On a déjà connu des températures sans dégel jusqu’en Bretagne. Là, oui, il y fera plus frais entre 4 et 7 degrés mais on sera juste dans les normes entre 2 redoux.

 

Peut-être. Perso j'en ai un peu marre qu'au moindre soupçon d'anticyclone près de nous en décembre ou janvier, le topic du moyen terme se transforme en topic des lamentations nous prédisant un hiver pourri jusqu'à avril. Même si des fois c'est vrai, il n'y a instantanément plus aucune place pour ceux qui ont encore envie de discuter de petits détails dans le respect des bornes du topic. Si la semaine du topic n'a plus d'intérêt pour vous, franchement, il y a une solution: ne pas poster dans le topic, et surtout pas pour rabaisser quelqu'un qui essaie de parler de prévision moyen terme. Du coup, je vais mettre un "merci" à Leopold. Pas parce que son intervention révolutionne la façon dont je vois la semaine du topic, juste parce que lui il reste dans le sujet et n'est pas inutilement aggressif.

Sur ce, joyeuses fêtes à tous.

  • J'aime 6
  • Merci 16
  • Haha 2
  • C'est corrigé 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 9 heures, Léopold a dit :

Doux ca dépend pour qui car au sol en plaine et sur une grande partie du territoire les sensations seront hivernales la semaine prochaine. Il n y a qu'en montagne que ce changement de masse d'air changera quelque chose

 

Sur le centre et l'est les températures varieront entre -4 et 0 le matin et entre 2 et 5 degrés l'après midi et pas de dégel dans les zones propice au brouillard en début de semaine

 

3 erreurs sont a mon sens commise sur ce topic :

 

-Se focaliser sur les températures a 850hpa et ne pas regarder l'origine du flux en basse couche

 

-Sous estimer le pouvoir radiatif a cette période de l'année

 

-Ne pas voir les petits changements qui s'opèrent a chaque run depuis deux jours et ainsi accorder trop de crédit aux tendances a long terme voir très long terme des modèles actuels.

 

A mon avis, tu sous-estime le pouvoir radiatif de la neige en montagne. Les conditions atmosphériques vont donner un très bon regel nocturne et probablement des sensations assez hivernales en versants Nord. En versant Sud, ce sera effectivement une autre histoire.

Pour la plaine, on aura effectivement assez probablement des gelées matinales sur le Centre et l'Est dans la première moitié de semaine, mais je ne suis pas certain que l'on ait vraiment du brouillard qui pourrait suffire à générer de vraies inversions durable dans la journée. En tout cas en fin de semaine et pour une large moitié Nord, cela me semble exclu (flux trop dynamique et océanisé pour ça).

 

Il y a un point supplémentaire que je trouve potentiellement intéressant à suivre, et c'est la trajectoire de la petite ano de PVU qui est vue par GFS et Arpege vers mardi-mercredi:

gfs-4-114.png

Cette ano peut conditionner deux trois choses et en particulier du brouillard givrant ou du gresil en faible quantité sur les secteurs favorables.

Evidemment, ce genre de phénomène est par nature assez peu prévisible et est donc sujet à des décallages en temps, en intensité et en trajectoire jusqu'au dernier moment.

Ce sera probablement à suivre dans les topics court terme.

 

  • J'aime 6

Share this post


Link to post
Share on other sites

Quand je vois pour la T850 des cartes comme celle-là, j'ai envie de rebaptiser le topic "Evolution à plus long therme" !

🥵

 gem-1-156.png?00

Edited by sastrugis
  • J'aime 2
  • Haha 20

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Beauvoir mt st michel
Le 27/12/2019 à 00:58, Virgile a dit :

Merci Leopold de nous faire passer pour des amateurs qui n'y connaissent pas grand chose.

(...)on est loin des véritables phénomènes d'inversion avec un blocage anticyclonique à même l’Europe de l’ouest qui apporte un petit courant d'est au sol apportant des températures glaciales. On a déjà connu des températures sans dégel jusqu’en Bretagne. Là, oui, il y fera plus frais entre 4 et 7 degrés mais on sera juste dans les normes entre 2 redoux.

Je crois que vous ne parlez pas la même langue toi et Leopold : sensation hivernale pour lui c'est des températures dans les normes de l'hiver ; or je crois que tu reproches à Léopold de voir une situation de grand froid là où il observe que les températures vont finalement passer aux normes, c'est à dire ne pas sembler douces à la plupart.

 

Par ailleurs, je souligne en gras ce qui me semble changer au fil des runs : l'AF commence à devenir du sparadrap sur nous, la reprise du zonal  est repoussée :

-d'une part la pulsion chaude en altitude est vue plus à l'ouest de l'Europe qu'avant (quelques centaines de kilomètres),  le rail zonal est refoulé.

-d'autre part (est-ce lié?) des petites bulles d'air plus frais sont vues circuler sous l'AF, dont les racines subsistent encore, mais plus vraiment subtropicales. Au sol cela renforcerait les flux faibles d'est en basses couches (comme le dit Leopold), mais pas glacials sans dégel vers l'ouest  (comme tu le dis), et en montagne on aurait une bonne douceur sur les adrets, mais sans plus finalement, et des ubacs enneigés restant fort logiquement bien congelés.

 

On semble quand même s'éloigner ce jour d'une parenthèse entre deux douceurs, et davantage aller vers un blocage AF mais un peu fragile par l'Est et non plus par le nord-ouest. Dans ce cas, on serait bien sur un début d'année avec hiver sec banal, pas dans les grands froids certes. Mais loin de la douceur à gogo qui se profilait voici deux/trois jours notamment en altitude, et que nous avions raison alors de prévoir (c'est là que Leopold me semble sévère avec nous).

 

Enfin, l'arrêt des précipitations et des vents forts pour dix jours serait l'autre grand virage de cette fin d'année.  De quoi laisser le littoral panser ses plaies, mais pas de chance : la pause coïncide avec la seule semaine de marées ridicules. Si les prévis saisonnières de MF restent les bonnes, pas sûr que cette accalmie soit au bon moment. À suivre.

 

Edited by Bruno 49
grammaire
  • J'aime 25

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Cormeilles (27)
Il y a 3 heures, Bruno 49 a dit :

Je crois que vous ne parlez pas la même langue toi et Leopold : sensation hivernale pour lui c'est des températures dans les normes de l'hiver ; or je crois que tu reproches à Léopold de voir une situation de grand froid là où il observe que les températures vont finalement passer aux normes, c'est à dire ne pas sembler douces à la plupart.

 

Par ailleurs, je souligne en gras ce qui me semble changer au fil des runs : l'AF commence à devenir du sparadrap sur nous, la reprise du zonal  est repoussée :

-d'une part la pulsion chaude en altitude est vue plus à l'ouest de l'Europe qu'avant (quelques centaines de kilomètres),  le rail zonal est refoulé.

-d'autre part (est-ce lié?) des petites bulles d'air plus frais sont vues circuler sous l'AF, dont les racines subsistent encore, mais plus vraiment subtropicales. Au sol cela renforcerait les flux faibles d'est en basses couches (comme le dit Leopold), mais pas glacials sans dégel vers l'ouest  (comme tu le dis), et en montagne on aurait une bonne douceur sur les adrets, mais sans plus finalement, et des ubacs enneigés restant fort logiquement bien congelés.

 

On semble quand même s'éloigner ce jour d'une parenthèse entre deux douceurs, et davantage aller vers un blocage AF mais un peu fragile par l'Est et non plus par le nord-ouest. Dans ce cas, on serait bien sur un début d'année avec hiver sec banal, pas dans les grands froids certes. Mais loin de la douceur à gogo qui se profilait voici deux/trois jours notamment en altitude, et que nous avions raison alors de prévoir (c'est là que Leopold me semble sévère avec nous).

 

Enfin, l'arrêt des précipitations et des vents fort pour dix jours serait l'autre grand virage de cette fin d'année.  De quoi laisser le littoral panser ses plaies, mais pas de chance : la pause coïncide avec la seule semaine de marées ridicules. Si les prévis saisonnières de MF restent les bonnes, pas sûr que cette accalmie soit au bon moment. À suivre.

 

Si tu ne suis que GFS, évidemment que le retour du zonal est repoussé sans cesse. Historiquement, c'est le modèle qui voit toujours le retour rapide du zonal en période anticyclonique peut être parce qu'il est américain et qu'il met l'accent sur l'océan qui nous sépare de son pays d'origine. Les modèles européens était bien plus prudents et moi même, je n'ai jamais cru au retour rapide du flux zonal dépressionnaire (même ci cela ne colle pas aux prévisions saisonnières).

Quand aux bulles d'air plus frais qui passent  sous l'AF, c'est pour l'instant un scénario très minoritaire et on verra s'il prend de l'importance.

Car pour l'instant, c'est même pas un AF avec des hauts géopotentiels centrés sur la France mais juste une extension des hp subtropicales vers l'Europe de l'ouest, ce qui limite les températures froides en plaine car pour l'instant, on a pas de bouclier anticyclonique mais une succession de HP dans une circulation d'ouest qui temporairement faiblissent apportant des toutes petites perturbations sur la moitié nord mais qui favorisent le maintient d'une certaine douceur. Et on aura la première illustration dés le 31 décembre avec une toute petite perturbation sur la France.

Edited by Virgile
  • J'aime 4

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Naillat, 360m, 23
Il y a 8 heures, Iconoclaste a dit :

Cette ano peut conditionner deux trois choses et en particulier du brouillard givrant ou du gresil en faible quantité sur les secteurs favorables.

Bonjour,

 

justement cette anomalie qui semble se confirmer ce soir aurait plutôt tendance à casser la mécanique de mise en place des inversions, par un brassage des couches d'air sur, au moins une grande partie ouest du pays, c'est un peu le chien dans le jeu de quille. Déjà que le potentiel à inversion me semblait réduit par la très faible injection d'air froid en amont, je pense donc que le froid d'inversion devrait se cantonner à quelques vallées bien abritées.

arpege-30-90-0aoq8_mini.png     arpege-30-102-0tnn2_mini.png

 

Tout ceci avec les précautions habituelles relatives à la prévision des températures à 2 m qui pourront varier énormément en fonction de l'altitude ( même à quelques dizaines de mètres près ) et à la persistance de nuages bas et autres brouillards.

Edited by tao
  • J'aime 12

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Dax (40)

Schématiquement, les inversions c'est quand le sol se refroidit sensiblement notamment par processus radiatif (rayonnement nocturne en premier lieu), et que la couche d'air située à son contact va également se refroidir. La quantité d'eau que peut contenir une masse d'air dépend en partie de sa température : plus elle est froide, moins elle peut détenir de l'humidité. Lorsque la couche d'air qui est au sol se refroidit jusqu'à atteindre le seuil à partir duquel elle ne peut plus détenir la quantité d'eau qu'elle contient, l'eau qu'elle contient commence à se condenser dans des gouttelettes extrêmement fines, c'est ce qui génère le brouillard. On dit alors qu'elle sature - son humidité relative approche alors les 100 % et la température réelle atteint celle du point de rosée (Td).

 

Lorsque le jour se lève, si le brouillard est suffisamment dense, il va former une couche blanche qui va faire obstacle au rayonnement solaire et en renvoyer une partie vers le ciel / l'espace, un peu comme un miroir. Il n'absorbe qu'une petite partie de ce rayonnement qui va le réchauffer par le dessus, et c'est là que se joue le fragile équilibre : soit le réchauffement solaire est trop fort, la température de la couche d'air augmente et la saturation va cesser (les gouttelettes repassent à l'état gazeux et le brouillard se dissipe), soit le réchauffement solaire n'est pas assez fort pour réchauffer la couche d'air froide au sol et le brouillard peut alors persister toute la journée. Le cycle est lancé.

 

Le mécanisme est aggravé par le fait que dans un anticyclone, on a des mouvements de subsidence (l'air descend du haut vers le bas) qui viennent aplatir et coller au sol l'air déjà présent dans les basses couches. C'est pour ça d'ailleurs que la bien nommée pression augmente, puisqu'on a une compression qui se fait par le dessus.

 

Pour avoir des inversions (dans le sens du brouillard persistant qui maintient des températures froides même en journée), une fois évacué le problème du réchauffement solaire qui est souvent bien trop faible en décembre pour briser la couche froide, reste donc deux choses sur lesquelles cela peut clocher : une masse d'air trop sèche, qui ne va donc pas saturer et donc pas générer de brouillard même si elle se refroidit énormément, ou la présence de dynamisme qui va brasser l'air au sol avec de l'air plus doux et/ou plus sec venu d'au dessus.

 

Sur le problème de l'apport d'humidité, dans nos contrées océaniques il est rarissime que l'air soit trop sec pour que le mécanisme s’enclenche. Il faut vraiment une masse d'air excessivement sèche (Td < -10° voire -15°), ce qui peut encore arriver sous déferlement d'air sibérien mais c'est loin d'être tous les jours - c'est pour ça d'ailleurs, entre parenthèse, qu'on a rarement de brouillards et d'inversions dans les régions polaires : l'air y est trop sec pour saturer. Dans tous les cas cette semaine, pour revenir à nous, cela ne sera pas un problème.

 

Donc reste le problème du brassage, et pour ça il n'y a pas 36 solutions, le mieux cela reste encore de suivre les données de vent à très basse altitude. On n'a pas beaucoup de modèles qui en donnent au delà de H+120, on fera donc avec GFS. Voici la situation de mardi après-midi à 950 hPa :

 

96-161_vny6.GIF

 

 

On est au moment où la goutte froide d'altitude déboulerait sur le nord-ouest, n'apportant pas grand chose .. sauf un dynamisme significatif en basses couches susceptible de virer sans ménagement l'air froid plaqué au sol sur les trois quarts du pays. Il n'y a guère que les régions le long des frontières belges qui seraient bien placées sur cette modélisation pour garder une inversion sur toute la journée. 

 

Situation de jeudi après-midi :

 

144-161_vzh0.GIF

 

 

Dégradé est / ouest, on a un potentiel (d'après ce modèle et ce run, attention à la significativité) d'inversions durables sur cette journée côté vallée du Rhône, en Bresse, ou encore le long des vallées de la Saône ou jusqu'en Alsace. Egalement aussi au sud de la Garonne, du côté de l'Armagnac ou du piémont de Bigorre. A l'ouest, beaucoup trop de brassage ; je ne sais pas s'il pleuvra ou s'il fera simplement gris ou si on sera sous le soleil à Beauvais ou Poitiers, mais avec cette carte je peux dire sans crainte qu'il n'y aura pas de brouillard à 13 heures.

 

Bref, je ne vais pas faire toutes les cartes de tous les jours de la semaine, je voulais simplement illustrer en essayant de faire un peu de pédagogie les raisons qui font qu'à mon avis, on sera loin d'inversions généralisées et durables cette semaine. Il y en aura vraisemblablement, tantôt dans l'intérieur du sud-ouest en tantôt entre les monts du lyonnais et le Rhin (régions qui sont par ailleurs souvent les plus touchées par ces phénomènes), mais ce ne sera pas un marqueur dominant de la semaine.

 

 

 

  • J'aime 24
  • Merci 10

Share this post


Link to post
Share on other sites

Finalement les jeux ne seraient peut-être pas totalement faits pour ce topic car les modèles (ici GFS 12Z) nous ressortent peu pou prou dès le début de semaine une petite singularité dépressionnaire sur le flanc NO de l'AE (ligne 1). Celle-ci serait  éventuellement réactivée par des morceaux de jet (ligne 2) qui, ensuite, par la cassure qui s'opère au niveau de la GB, la laisserait évoluer sur place et non être reprise dans la trajectoire habituelle sur un axe SO-NE à travers l'Atlantique Nord. Cette singularité est d'ailleurs bien visible sur la 1,5 PVU (Potential Vorticity Unit) (ligne 3). Au final, il faudra bien regarder comment les choses prennent réellement tournure dès le début de semaine (maintenant très proche) pour envisager la suite.

 

image.thumb.png.032ccbd024d482be6033d921331161f0.png

 

 

 

Edited by sastrugis
  • Surprise 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Bussac-sur-Charente (17)

Comme tu l’as dit @sastrugis rien n’est joué pour la semaine prochaine à partir de mardi/mercredi et tout dépendra du décrochage de la petite goutte froide mardi...

 

Je ne sais pas si GEM est assez performant, mais il s’entête depuis le 24 au soir à nous voir un temps beaucoup plus hivernale à partir de vendredi 3 janvier avec un flux de N/NE, bizarre...

 

67A44BD3-6BD0-4626-9CF1-74338B672427.png.435612c44a460197c9b08610f6684303.png

  • J'aime 1
  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : St André de Cubzac (33)
Le 25/12/2019 à 20:07, TreizeVents a dit :

Bon finalement la sortie de patate se ferait plutôt jeudi que mercredi. On maintient sur jeudi ... à moins qu'une réalimentation pas prévue au départ fasse qu'on en ait au moins jusqu'à samedi ?

 

Finalement, les choses ne changent jamais autant qu'on le croit.

 

En effet, les démons ne sont jamais loin...  La porte de sortie vers un zonal bas en latitude a été peu à peu repoussée puis finalement elle n'est plus là.

 

Côté froid, ça n'a pas changé car il n'y avait rien à l'horizon.

L'Europe n'est pas la seule concernée, en Amérique du Nord il n'y a pas non plus de descente arctique prévue début 2020.

Outre Atlantique, la douceur est d'ailleurs comme ici déjà de mise :

 

image.thumb.png.e01bbdace74c5c99dba0a62206589545.png

 

 

Comme d'autres passionnés l'ont déjà écrit, le froid devrait être hyper concentré en Arctique, on voit même à un moment une valeur de température  à 850 hPa de -50°C qui se promène quelque part vers la baie de Baffin, ce qui me semble t il est peu fréquent.

 

image.thumb.png.d59b8a1fbe59049c44d454ab584275b4.png

 

Et ce qui est rare aussi, c'est une petite anomalie de température négative (-0.3°C) à cette échelle spatiale, alors que c'est tellement dans le positif habituellement. Notez que ça descend jusqu'à 28°C d'anomalie négative en Arctique, excellent pour l'épaisseur de la banquise tout ça .

 

image.thumb.png.96c955362cf2662fc5e29464fad06e0e.png

  • J'aime 4

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 32 minutes, Nico36 a dit :

 

 

image.thumb.png.e01bbdace74c5c99dba0a62206589545.png

 

image.thumb.png.96c955362cf2662fc5e29464fad06e0e.png

 

Prochaine rencontre IC chez lalaskan (Dawson, Alaska).

Moonboots de rigueur

  • J'aime 1
  • Haha 5

Share this post


Link to post
Share on other sites

Hivernophile que je suis tellement, je me réjouis tellement pour l’arctique, même si «  ça ramènera pas Mike Brant » 

  • Haha 5

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Les Ormes (25km à l'ouest d'Auxerre)

Non, mais ça ramènera peut-être Mike Horn...

  • J'aime 2
  • Haha 12

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Cormeilles (27)

Oui le trou dans la banquise qu'il y avait encore 10 jours vers le détroit de Béring a été vite comblé par le froid qu'il fait là bas.

  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Gentilly
Il y a 2 heures, Nico36 a dit :

Outre Atlantique, la douceur est d'ailleurs comme ici déjà de mise :

La côte pacifique est quand même un peu plus hivernale que d'ordinaire, il y est même prévu de la neige jusqu'à LA. Certe ce n'est que temporaire j'imagine avec une AO ultra méga positive prévue par la suite,  présageant un VP bien concentré, ce qui réduirait fortement les échanges méridiens sur tout l'hémisphère nord. Bien heureux est l'Arctique cet hiver.

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest
This topic is now closed to further replies.

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...