Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Du 3 février 2020 au 9 février 2020, prévisions météo semaine 6


Kyrion
 Share

Recommended Posts

Posted
Aubagne (13400)
Il y a 3 heures, Kyrion a dit :

Je serais curieux de connaître la suite de cette sortie avec cette légère ondulation côté américain.

 

Pour l'heure pas grand chose sur l'ensemble : l'ondulation reste insignifiante en filant vers la mer du Nord et une seconde la suit. Le zonal reste puissant jusqu'à 360h piloté par une NAO+ en pleine forme mais avec deux options : un noyau massif du VP entre îles britanniques et Scandinavie avec un TurboZO survitaminé et pénétrant avec les conséquences possibles ou une NAO+  classique avec un VP vers l'Islande et un flux de SW anticyclonique très doux.

 

Pour le DET, les ondulations de faibles amplitudes sur l'Europe restent potentielles (cf écart-type, maxi de tout l'HN) en fin d'échéances signalant fort logiquement le crescendo du risque venteux si les modélisations continuent sur de tels gradients. Ces faibles ondulations sont potentiellement plus inquiétantes qu'un flux rectiligne.

 

En fin d'échéances, l'écart-type augmente sur notre zone d'influence (de part et d'autre du méridien de Greenwich) et, second diagramme, le gradient est vu très resserré, alertant sur la grande vigueur du flux alors que GEM et GFS vont dans le même sens !

Clairement, le vent serait à surveiller comme le lait sur le feu. Mais avant ça, il est nécessaire que ces modélisations (ZO puissant et gradients intenses) se confirment.

 

ifshom5070vgpspr.png

 

ifshomv5070gp.png

  • J'aime 4
  • Merci 3
Link to post
Share on other sites

  • Replies 73
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Top Posters In This Topic

Popular Posts

Temps maussade sur une large moitié nord aujourd'hui avec des températures qui s'élève peu malgré l'origine subtropicale de la masse d'air. L'humidité prédomine donc sur ces régions. Accumulation  est

Continuité, évolution ou révolution ? L’échéance encore lointaine permet pour le moment à chacun de trouver un scénario correspondant à ces termes.   Cependant, ce topic semble tout de mê

Topic qui aurait peut-être mérité un peu plus d'animation car même si on attend tous l'hiver, la semaine à venir ne s'annonce pas si inintéressante en terme de temps sensible et même la fin d'échéance

Posted Images

Le retour du flux zonal dépressionnaire est de plus en plus repoussé  aux calendes grecques avec la résistance des hp subtropicales et un flux d'ouest de plus en plus anticyclonique.

Cet hiver nous aura tout fait au général. A défaut de froid, on pourrait se consoler sur le temps agité et les possibles coups de vent, mais même pas.😀

C'est vraiment l'hiver 1988-1989 sauf qu'il avait beaucoup neigé en montagne en Novembre, heureusement pour elle.

  • J'aime 2
Link to post
Share on other sites

Il y a 2 heures, Virgile a dit :

Le retour du flux zonal dépressionnaire est de plus en plus repoussé  aux calendes grecques avec la résistance des hp subtropicales et un flux d'ouest de plus en plus anticyclonique.

Cet hiver nous aura tout fait au général. A défaut de froid, on pourrait se consoler sur le temps agité et les possibles coups de vent, mais même pas.😀

C'est vraiment l'hiver 1988-1989 sauf qu'il avait beaucoup neigé en montagne en Novembre, heureusement pour elle.

Il a beaucoup neigé en décembre dans les alpes cette année depuis plus rien ..: 

Link to post
Share on other sites

Salut tout le monde, tentative d'analyse et de prévision me concernant, merci de relever les points forts et faibles de mon analyse:

 

plusieurs faits marquants concernant cette nouvelle semaine: le pic de douceur pour lundi, la chute brutale qui s'en suivra 24h après et la coulée arctique sur l'europe de l'est.

 

En effet, le flux de sud-ouest anticyclonique qui balaie notre pays est parfaitement alimenté par les bas géopotentiels circulant sur l'Atlantique nord, propulsant les hautes pressions sur notre pays.

Dès mardi, la pulsion qui se fera à l'ouest immédiat de la France nous enverra une coulée polaire maritime, faisant chuter très brutalement le thermomètre.

Cette pulsion continuera de se décaler sur nous, en faisant dégouliner une masse d'air arctique sur l’Europe de l'est jusqu'à l'est de la méditerranée, Afrique du nord-est (Lybie et Egypte) et Jordanie, en passant par la Turquie.

Retour des hautes pressions pour nous pour le milieu de semaine.

 

La deuxième chose, c'est mon interrogation sur le fait de savoir pourquoi cet hiver "ça ne veut pas'' ? De nombreuses analyses avaient bien expliqué les paramètres positifs: enneigement sibérien excédentaire en automne, QBO en phase descendante, activité solaire au plus faible historique depuis le début de l'ère moderne, mais rien n'y fait.

Il serait intéressant  d'expliquer pourquoi le vortex polaire est cette si puissant par rapport à d'autres, empêchant toute remontée douce sur le pôle.

Ce dernier point se vérifie d'ailleurs en regardant l'englacement, notamment côté des Spitzberg, ou l'englacement est excellent, traduisant le manque de remontée de sud dans cette zone, particulièrement affectée ces dernières années.

 

Je joints en pièces jointes les cartes explicatives.

 

En conclusion, je dirais que le "général hiver" envoie le gros de ses troupes sur le reste de l'europe, la France étant, comme à son habitude, mise à l'écart du gros de la cavalerie.

 

Au plaisir de vous lire

gfseu-1-144.png

curicesnownh.png

ao.sprd2.gif

  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites

une grosse différence pour la fin de la semaine avec  la résistance des HP pour l’anglais :

UW144-21.GIF?01-17

 

retour du zonal dépressionnaire sur l'américain :

gfs-0-144.png?12

Edited by Virgile
  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites

Posted
Trégunc (29) 7km au SE de Concarneau

Oui en effet Virgile, toujours une hésitation entre un rail très dépressionnaire (gfs) ou une résistance des HP (ukmo et cep00z). On a gem entre les deux.

Avec gfs au moins on pourrait se consoler un peu avec d'éventuels coups de vent et tempêtes + grandes marées😀.

Edited by Iroise29
  • J'aime 1
  • Surprise 1
Link to post
Share on other sites

Posted
Saint-Nizier du Moucherotte (Vercors) - 1170m

Topic qui aurait peut-être mérité un peu plus d'animation car même si on attend tous l'hiver, la semaine à venir ne s'annonce pas si inintéressante en terme de temps sensible et même la fin d'échéance n'apparait plus si limpide synoptiquement.

- Lundi et mardi marqueront la transition entre le flux d'O/SO humide que nous avons connu ce week-end et l'invasion polaire par le flux de NO sur une large frange est du pays. On identifie sans mal cette interface entre advection douce pilotée par le profond thalweg Atlantique et l'advection polaire avec cette dépression sur les Îles Britanniques. La carte des vents illustre bien cette zone de convergence entre ces flux divergents :

gfs-4-48_paj3.png39-289_qrd0.GIF

En terme de temps sensible, cette transition associée à un fort dynamisme en altitude va provoquer des précipitations durables sur le nord du pays avec un front ondulant et faiblement mobile de Brest à Strasbourg (large bande à 30/50mm). Dans le même temps, au sud, le cocktail hautes pressions, masse d'air douce et sèche devrait favoriser l'envolée des températures (Tn > 15° ; Tx > 20°).

Enfin, cette transition sera associée au retour de la neige sur les massifs de l'est au cours de la journée de mardi. Le front principal s'évacuera rapidement, mais le front froid pourrait être plus bénéfique par orographie aux Jura et aux Alpes : on peut s'atteindre à une 20aine de cm > 1000m. Avec l'arrivée du front froid on pourrait aussi observer des flocons en plaine mais cela devrait rester marginal.

- Mercredi et jeudi retour des hautes pressions par l'ouest avec le déplacement de la dorsale sur l'Europe occidentale. En basse couche, on restera soumis à l'advection polaire du début de semaine avec le retour d'un temps calme et plus au moins ensoleillé selon dissipation de l'humidité accumulée les jours précédents (avantage à la brume dans les zones habituelles : plaine d'Alsace, Val de Saône...). Retour de gelées généralisées en plaine et soleil en montagne :

gfs-6-84_otl5.png84-562_ghz5.GIF


- Vendredi et samedi : là on commence à se heurter à la barrière classique de prévisibilité pour le temps sensible à J+5. Selon les modèles, le retour du courant d'ouest est plus au moins rapide ainsi vendredi pourrait rester une journée fraiche à l'est alors que l'ouest renouerait avec des conditions humides et douces. Grosse incertitude pour le week-end puisque selon les modèles et la limite barocline on alterne entre du pluvio-venteux et du doux-sec.

Je m'arrête là en terme de temps sensible puisqu'on voit apparaître à partir de ces échéances des différences importantes sur le plan synoptique cette fois. Cela marque une transition parfaite avec le prochain topic puisqu'on voit s'affronter 2 scénarios assez différents selon les modèles.

Brièvement, on trouve d'un côté l'américain avec le retour d'un flux zonal rapide, faiblement ondulant et s'infiltrant loin sur le continent ; côté européen et canadien on retrouve un redressement du flux aux abords de l'Europe occidentale avec les reliquats de notre thalweg qui ont bien plus de mal à s'évacuer vers l'est :

gfsnh-0-192_gna2.pnggemnh-0-192_oji3.png

On est d'ailleurs pas très loin d'un blocage sur le canadien et on retrouve un peu la même trame sur l'américain à plus long terme. On verra s'il s'agit d'une simple lubie des modèles, à défaut ça pourrait offrir de nouvelles perspectives pour le mois de février avec pour la première fois une possibilité d'accumulation de froid sur l'Eurasie et un grain de sable dans la concentration du VP.

Edit : CEP 0z est un adepte du "ni-ni" : ni blocage, ni invasion dépressionnaire.

Edited by Kyrion
  • J'aime 12
  • Merci 3
Link to post
Share on other sites

Posted
Moncoutié 13kms au nord de Cahors(46)-350m
Il y a 3 heures, Kyrion a dit :

Edit : CEP 0z est un adepte du "ni-ni" : ni blocage, ni invasion dépressionnaire.

 

Oui le zonal bodybuildé de GFS n'a clairement pas les faveurs de CEP qui ressemble d'ailleurs a GEM mais en version anticyclonique, avec en lieu et place du talweg européen des hautes-pressions, et un reliquat d'anomalie au large du Maroc pour en soutenir l'alimentation (j'ai même l'impression que c'est cette dernière qui maintient le courant zonal assez loin de chez nous en maintenant l'advection des hauts-potentiels par le sud).

 

image.thumb.png.51274c01cb4a8ae91152660e70ca8f7e.png

 

L'ensemble est moins catégorique...

 

image.thumb.png.435f517bb86ef086593b64585bc41651.png

Edited by cédric du Lot
  • J'aime 1
  • Merci 1
Link to post
Share on other sites

Le 01/02/2020 à 11:19, Sebaas a dit :

Sacré coup de SO lundi, et joli contraste thermique également!

 

 

index.png

J’ai l’impression que CEP a calmé le thermomètre sur ces derniers sorties ...il y a encore deux jours il prévoyait plus de 20 degrés dans le sud ouest ...ce n’est plus le cas dans sa sortie du matin ..certes toujours douces mais moins d excès ...

France_2020020200_td2m_36.png
 

D’autre part la fraîcheur se maintiendrait plus longtemps dans la semaine .

  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites

Posted
Saint-Nizier du Moucherotte (Vercors) - 1170m
il y a 9 minutes, driccesnow a dit :

J’ai l’impression que CEP a calmé le thermomètre sur ces derniers sorties ...il y a encore deux jours il prévoyait plus de 20 degrés dans le sud ouest ...ce n’est plus le cas dans sa sortie du matin ..certes toujours douces mais moins d excès ...

France_2020020200_td2m_36.png
 

D’autre part la fraîcheur se maintiendrait plus longtemps dans la semaine .


Ta carte montre le point de rosée, en T2m ça reste d'un -très- haut niveau ;):

France_2020020200_t2m_39.png.514fad5f508ec90cbf2cd7e4615e5f71.png

Edited by Kyrion
  • J'aime 4
  • Haha 1
Link to post
Share on other sites

Posted
Aubagne (13400)

Temps maussade sur une large moitié nord aujourd'hui avec des températures qui s'élève peu malgré l'origine subtropicale de la masse d'air. L'humidité prédomine donc sur ces régions. Accumulation  estimée sur les dernières 24h :

 

situ16gh.png.5e65a8973020bc35272bf22c19787f74.png

 

L'origine et le parcours de cette masse d'air douce et humide est bien visible sur la dernière image sat WV (plus c'est sombre, plus la masse d'air est sèche, plus c'est clair, plus elle est humide). Partant loin au large de la Mauritanie, puis remontant au large du Maroc, celle-ci se courbe pour épouser les hauts géopotentiels centrés sur le sud de l'Espagne. Le tiers sud de la France est soumis à la même masse d'air mais les reliefs, pyrénéens et alpins notamment, permettent de l'assécher : les températures opèrent un beau gradient avec le nord. Par la même occasion, les phénomènes convectifs sont bien présents en Afrique équatoriale.

 

EUMETSAT_MSG_WV062_LowResolution.thumb.jpg.24839cf99b6f54efbd47490c7965f48f.jpg

 

Demain, la première journée du topic sera du même acabit avec quelques nuances : une légère remontée vers le nord des HG sera suffisante pour repousser principalement au nord de la Loire les précipitations. Au sud, subsidences et effets de foehn sous le flux des grandes zones de reliefs contribueront à échauffer les basses couches d'autant plus facilement que l'air en altitude est déjà très doux. Les effets d'ondes locaux dus aux reliefs secondaires amplifieront ces phénomènes et ce sont ces secteurs ciblés qui ont les plus grandes chances de scorer demain, tant en Tn qu'en Tx, avec des records mensuels peut-être à la clé. L'air sec bien présent en basses couches est un facteur aggravant.

 

5e36f19945b06_carte.jpg

 

5e36f37a471b8_carte.jpg

 

Dans une moindre mesure mais tout de même présents, des effets similaires se produiront sous le vent des reliefs plus au nord, tels les plaines d'effondrement du nord du Massif central. Les ondes liées aux reliefs locaux dans ce flux de NW, ciblées ici sur le domaine méditerranéen très sensibles dans ce type de configuration (AROME 6Z, ondes à 900 hPa pour lundi 14h locales, velivole.fr) :

 

ondesreliefs.png

 

La suite est apparaît donc bien plus fraîche avec un pivotement des HG, toujours centrés sur l'Espagne, en étendant une dorsale sur le golfe de Gascogne. Le flux basculera au NW par le nord, la ligne de démarcation étant particulièrement nette sur cette projection du même AROME demain après-midi :

 

aromefr.jpg

 

D'ailleurs, dès aujourd'hui, outre la circulation douce et humide nous concernant, l'arrivée du front froid apparaît particulièrement bien matérialisée sur ce post-traitement satellitaire sur le vent à différentes altitudes, les cartes d'observation des T2m suivent la même ligne. Enfin, si on se réfère à l'image sat sur la vapeur d'eau postée au début de ce post, la masse d'air apparaît moins humide qu'envisageait initialement, augurant peut-être d'un temps plus variable et moins pluvieux (ou neigeux) hormis près des versants NW des principaux reliefs mais incitant en revanche à redouter de nombreux brouillards givrants et épais avec une humidité en BC élevées.

 

eumetsatmsgamvwesterneurope.png

 

legende.png.3ddc6d6024a686144e2c571bce587712.png

 

Le prochain week-end, avec le décalage des HG vers l'est, le flux repasserait au SW avant un possible épisode vigoureux de zonal, d'abord anticyclonique, la suite restant très ouverte et concernant le topic suivant !

Edited by _sb
  • J'aime 14
  • Merci 7
Link to post
Share on other sites

Merci sb pour ce résumer. 

 

Un petit complément concernant l'épisode pluvieux assez conséquent qui devrait concerner une partie du NE entre ce soir et mardi matin.

 

Un front pluvieux assez actif va onduler à l'interface entre l'air froid circulant des iles britanniques à la mer du nord et l'air très doux situé sur la France donnant des lames d'eaux de 30 à 60mm  du sud champenois au nord du bas rhin en passant par la Lorraine.

  • J'aime 2
Link to post
Share on other sites

Posted
Aubagne (13400)

Tout à fait, avec un front froid qui tangente le nord de la France bénéficiant d'un fort contraste thermique et d'un fort apport humide à l'avant.Ce front ne s'avancerait vers le sud qu'en fin de journée de lundi. La Normandie ou la Bourgogne récolteraient aussi de bons cumuls. Illustration avec BOLAM, pour changer :

 

Le front froid se matérialise ici du nord de la Bretagne au sud de l'Alsace, lundi midi. À l'avant, le front guide le drain humide (seconde carte), contrastant avec l'air sec en altitude à l'arrière :

 

e850_012.png.a638c4c666540c3d3539d5705a89f296.png

 

r700_012.png.99ee8cd95478fd7fb410fe6c3651a4f8.png

  • J'aime 3
  • Merci 1
Link to post
Share on other sites

Posted
Naillat, 360m, 23
Il y a 14 heures, Kyrion a dit :

La carte des vents illustre bien cette zone de convergence entre ces flux divergents :

Bonsoir,

 

je suis pleinement en accord avec ton message, bien écrit comme d'habitude, sauf avec cette phrase que je ne comprends pas, tu voulais parler de flux antagonistes qui se rencontrent, qui convergent?

Link to post
Share on other sites

Posted
Saint-Nizier du Moucherotte (Vercors) - 1170m
il y a 23 minutes, tao a dit :

Bonsoir,

 

je suis pleinement en accord avec ton message, bien écrit comme d'habitude, sauf avec cette phrase que je ne comprends pas, tu voulais parler de flux antagonistes qui se rencontrent, qui convergent?


Oui, c'est bien ça. Rencontre de deux flux différents favorables aux mouvements verticaux.
Sinon un paramètre que j'utilise rarement, mais la carte des vitesses verticales est un autre moyen de mettre en image ces mouvements ascendants (valeurs négatives) induit par ce forçage en basse couche. Elle recoupe assez fidèlement celle du vent et permet de zoner les secteurs à fort potentiel précipitant. Mais les chasseurs d'orages pourront t'en parler mieux que moi ^_^:

42-107_hli5.GIF42-161_bbh0.GIF

Edited by Kyrion
  • J'aime 3
  • Merci 1
Link to post
Share on other sites

Ca fait longtemps que je n'avais pas vu un zonal aussi imposant, un New-york-Moscou.

gfsnh-0-192.png

Il pourrit même neige en bonne quantité sur la GB dans ce flux d'ouest/nord ouest tellement ce VP est imposant.

 

  • J'aime 2
  • Surprise 3
Link to post
Share on other sites

Il y a 8 heures, Virgile a dit :

Ca fait longtemps que je n'avais pas vu un zonal aussi imposant, un New-york-Moscou.

gfsnh-0-192.png

Il pourrit même neige en bonne quantité sur la GB dans ce flux d'ouest/nord ouest tellement ce VP est imposant.

 

dans le sens inverse ca aurait ete plus sympa 😁 

  • J'aime 1
  • Haha 4
Link to post
Share on other sites

Il y a 8 heures, Virgile a dit :

Il pourrait même neige en bonne quantité sur la GB dans ce flux d'ouest/nord ouest tellement ce VP est imposant.

 

Pas impossible et probablement sur les collines avec une telle configuration

gfs-1-180_kvu8.png

  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites

Posted
Saint-Hilaire-de-Riez (corniche vendéenne)

Le diagramme de pression atmosphérique sur les îles Féroé est très évocateur de la puissance de ce vortex. 

 

graphe_ens4_pxh7.gif

 

On crève littéralement le plancher. 

 

 

 

 

  • J'aime 1
  • Surprise 7
Link to post
Share on other sites

Ce topic se terminerait par une belle concordance des 2 modèles principaux (CEP et GFS).

Quand il s'agit de prévoir un bon zonal (NAO + à son maximum), la prévision est très souvent fiable, même à J+7...

 

image.thumb.png.b84583a9c5f42805b61544bb88d43684.png

 

Nos "amis" grands-bretons vont prendre cher sur les côtes avec les vagues et la marée de grand coefficient !

 

nww3-0-174.png?03-17

Edited by sastrugis
  • J'aime 2
  • Merci 1
  • Surprise 3
Link to post
Share on other sites

  • Sebaas locked this topic
Guest
This topic is now closed to further replies.
 Share

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...