Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Ciel d'encre

Du 17 février 2020 au 23 février 2020, prévisions météo semaine 8

Recommended Posts

Posted (edited)

Location : Corniche vendéenne (Saint-Hilaire-de-Riez)

J'ouvre ce topic qui s'annonce vraisemblablement soporifique avec le (l'unique ?) possible passage d'un talweg en début d'échéance...

 

Voici donc un talweg bien chétif pour cet hiver en pleine déchéance...

 

naefs-0-0-156_une6.png

 

...un rafraîchissement paraît possible à l'arrière. Mais en plaine peu de chance de neige...

 

...suite à une une accélération du courant Jet du centre Atlantique vers la mer de Norvège...

 

...des conditions anticycloniques devenant pré-printanières pourraient s'installer sur l'Europe occidentale, dont la France... 

 

...voilà une tendance météo au goût bien rance...

 

naefs-0-0-240_cyv3.png

 

 

Edited by Ciel d'encre
  • J'aime 4
  • Merci 1
  • Haha 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Aubagne (Les Passons, à l'est) (13400)

Mouais, un VP très concentré en début d'échéance entre Scandinavie / Béring / Canada, dans la continuité de la semaine écoulée. On pourrait ainsi débuter ce topic avec les restes d'une (dernière ?) tempête sur l'Europe du WNW. Le Jet décélèrerait ensuite par chez nous en s'orientant vers la Scandinavie ce qui aurait un double effet immédiat :

- nous éloigner du rail dépressionnaire en remontant la ligne barocline ;

- faciliter la progression d'une dorsale.

 

Le scénario est encore bien incertain bien qu'on reste globalement sur de l'AO très très positive. D'une part, cette dorsale n'est pas stable dans les modélisations que ce soit chez GFS que chez IFS (IFS de ce soir proche de la sortie d'avant-hier soir mais très éloignée de celle d'hier soir ! GFS d'aujourd'hui très différent d'hier). Les ensembles n'apportent guère plus d'informations. D'autre part, si dorsale il y a, quelle durée ? C'est encore plus aléatoire.

La tendance molle actuelle serait au relâchement des BG sur la Scandinavie.

 

Pour nous, sauf au tout début du topic où agitation venteuse et humide pourraient être au programme, on se dirigerait vers un temps de plus en plus sec et doux sur l'ensemble du pays malgré des T850 relativement fraîches. Le point clef à ces lointaines échéances est le niveau de remontée de cette dorsale (outre sa position) et par conséquent, si le VP daignera effectivement s'éloigner des pays nordiques. GFS reste d'ailleurs plus froid que son homologue sur ces deux derniers principaux runs.

 

500.png?run=run18model

 

p-spaghetti-500.png?run=run18model

 

ifs_cmp_gp_ens_192h.thumb.png.9c773b5e4b7435e6dbd64a039c12bf3b.png

Edited by _sb
  • J'aime 5

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il me semble effectivement que la profondeur du talweg de début de semaine fait encore débat. ECMWF, UKMO et ICON semblent ne voir qu'un passage en fin de course en lien avec l'évacuation par le Nord de la précédente grosse tempète, mais GFS nous tente des choses plus intéressantes depuis quelques runs:

gfs-0-156.png

gfs-0-150.png

gfs-0-144.png

Il y a encore quelques semaines, j'aurais parié sur un fourvoiement de l'américain. Mais il faut reconnaître que ces derniers temps, le fait qu'il soit isolé n'est pas forcément un gage de gros plantage, et la tendance des derniers runs n'est pas au retour vers la prévi des européens.

 

  • J'aime 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Peut être un nouveau week-end extrêmement doux après celui de ce week-end.... Il n'y a rien d'autres à commenter pour cette semaine soporifique

  • J'aime 5

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Aubagne (Les Passons, à l'est) (13400)

En effet, flux à dominante SW à W anticyclonique, peut-être un ou deux faibles thalwegs parviendront-ils jusqu'à nous (moitié nord ?) après l'agitation du week-end ?

 

ecmwf_z500aMean_eu_5.thumb.png.418b51c69a2643f8882dca834b71d2bc.png

 

Pour l'archive, une modélisation peu commune ...

 

gfs_uv250_eu_38.thumb.png.d4c2a129c74fd09c40275adcd8d73228.png

  • J'aime 2
  • Haha 1
  • Surprise 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Bacqueville

De toute façon vous regardez une modélisation à +240h cette année et vous avez la bonne.. Des l'instant où elle annonce de la douceur... Une bonne remontée de HP en flux de Sud Ouest avec des températures de 10-12° à 850hp impeccable pour la montagne... 

Franchement d'une tristesse j'ai jamais vu un telle fiabilité dans les prévisions on tourne en rond depuis 3 mois maintenant avec toujours les même schema 

  • J'aime 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, metad a dit :

De toute façon vous regardez une modélisation à +240h cette année et vous avez la bonne.. Des l'instant où elle annonce de la douceur... Une bonne remontée de HP en flux de Sud Ouest avec des températures de 10-12° à 850hp impeccable pour la montagne... 

Franchement d'une tristesse j'ai jamais vu un telle fiabilité dans les prévisions on tourne en rond depuis 3 mois maintenant avec toujours les même schema 

 

En même temps il ne faut pas oublier ce qu'est la "normale" pour nous en fonction du couplage océan-atmosphère qui détermine la nature de "nos" masses d'air...

En moyenne on récupère prioritairement la conjonction 1) d'une latitude coincée entre les BP subpolaires et les HP subtropicales, donc d'un flux dominant de composante Ouest, donc d'un apport de douceur et d'humidité de l'Atlantique vu notre position à l'extrême ouest de l'Europe, et 2) d'une circulation océanique contrainte par la géographie du bassin à un transfert selon une trajectoire en provenance du Sud-Ouest (Gulf stream et son prolongement dans la Dérive nord-atlantique jusqu'au bassin arctique), donc encore plus douce...

Le problème cette année est que nous n'avons quasiment pas eu de coulées polaires "significatives" sur l'Europe de l'Ouest (et peu ailleurs !), ce qui se fait habituellement au cours de quelques séquences dans le cadre des échanges méridiens nécessaires pour rétablir l'équilibre énergétique de la planète (ondulations barotropiques et barocliniques).

En définitive, c'est donc "normal" qu'une modélisation douce  à LT et TLT ressorte comme plus fiable qu'un épisode froid... En revanche, dans ces configurations zonales dominantes,  le niveau de douceur de la masse d'air advectée est quand même particulièrement remarquable cette année, et les dernières... (effet du RC ?).

 

Edited by sastrugis
  • J'aime 9
  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Aubagne (Les Passons, à l'est) (13400)

C'est clair que la « normale » d'un mois de janvier ou de février est le bon vieux flux d'ouest très océanique, plutôt de SW sur l'océan, plutôt de NW l'est du continent, donc doux sur l'Europe occidental et frais sur l'Europe orientale. C'est pas un scoop ! :D

 

D'après les données ERA5, la moyenne du Z500 pour janvier (similaire à février pour 1 ou 2° de longitudes/latitudes près) sur la période 1979-2019 inclus :

 

1997951781_Capturedu2020-02-1420-42-59.png.d8e2631e41c8e9629db25b2f26ca1108.png

 

500.png?run=run12model

 

On est incontestablement dans les normes niveau synoptique. Les évidences semblent s'oublier ;)

  • J'aime 7
  • Merci 2
  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Bacqueville

La norme serait plutôt à un flux ONO ondulant et pas ce flux de SO sans équivoque avec HP sans contraintes sur nous en flux de SO... 

Sinon on aurait pas de ski, des glaciers quasi inexistants... 

Et des Iso montant régulierement à plus de 3000m pendant plusieurs jours dans les massifs de l'est je ne pense pas que ce soit dans la "norme" non plus.... 

Je veux bien qu'on est pas le climat Canadien mais bon faut peut être pas non plus nous faire croire que cette Hiver n'est au final que la normale.... 

  • J'aime 9

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Saint Hilaire (195m), 20km au Sud de Toulouse (Haute Garonne)
il y a 27 minutes, metad a dit :

La norme serait plutôt à un flux ONO ondulant et pas ce flux de SO sans équivoque avec HP sans contraintes sur nous en flux de SO... 

Sinon on aurait pas de ski, des glaciers quasi inexistants... 

Et des Iso montant régulierement à plus de 3000m pendant plusieurs jours dans les massifs de l'est je ne pense pas que ce soit dans la "norme" non plus.... 

Je veux bien qu'on est pas le climat Canadien mais bon faut peut être pas non plus nous faire croire que cette Hiver n'est au final que la normale.... 

Pour faire court et très imagé, je suis bien d'accord avec toi. 

Empiler les 3 mois d'hiver entre +3 et + 4 d'anomalie et le passer dans le jaune, orange voire rouge  (comprendre sous les HP) en permanence, sans répit. .. désolé mais ce n'est pas ça le climat ("normal") en France métropolitaine... 

Et encore moins en terme synoptique ... 

Edited by piloutop
  • J'aime 6

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Cormeilles (27)
il y a 40 minutes, metad a dit :

La norme serait plutôt à un flux ONO ondulant et pas ce flux de SO sans équivoque avec HP sans contraintes sur nous en flux de SO... 

Sinon on aurait pas de ski, des glaciers quasi inexistants... 

Et des Iso montant régulierement à plus de 3000m pendant plusieurs jours dans les massifs de l'est je ne pense pas que ce soit dans la "norme" non plus.... 

Je veux bien qu'on est pas le climat Canadien mais bon faut peut être pas non plus nous faire croire que cette Hiver n'est au final que la normale.... 

Je suis d'accord avec toi. Ce n'est pas normal.

Ce qui n'est pas normal, c'est la résistance des HP subtropicales sur le sud de l'Europe , donc sur le sud de la France pendant une grande partie de cet hiver, une grande partie de nos derniers hivers (même si parfois , on l'oublie par les phénomènes d'inversion de décembre).

Dans les années 90, on avait un fort flux d'ouest dans nos hivers, mais globalement (l'exception de l'hiver 88-89), il était dépressionnaire.

Notre tempête Ciara le week end dernier n'était pas dû à la proximité du cœur de la dépression (loin au nord de l'Ecosse) mais à la résistance des HP subtropicales qui a resserré nos différences de pression. Ca sera la même chose pour le coup de vent de ce week end.

Là, nous avons notre anticyclone des Açores constamment en mode estival. Donc a chaque redoux, on se paie des masses d'air tropicales même en plein hiver avec la proximité de ces HP subtropicales. Pas étonnant que ces redoux soient si impressionnants.

Edited by Virgile
  • J'aime 20
  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Beauvoir mt st michel

Une nuance quand même par rapport à 1990  janvier 90 avait été aux deux tiers subtropical açorien comme en ce moment :

NOAA_1_1990011018_1.png

 

 

 

 

NOAA_1_1990011318_1.png

 

 

 

 

NOAA_1_1990011918_1.png

 

 

 

Février 90 aussi : il avait donné 4 ° d'excédent sur Aurillac, station intéressante car en frontière sud et ouest pour les masses d'air, février le plus doux à ce jour, et on va voir si on le bat cette année...

 

NOAA_1_1990022118_1.png

 

...car des synoptiques subtropicales hivernales avec blocage durable sont possibles à toutes époques (mais sur l'ensemble de la saison, rares, 1990 cela fait un bail) en revanche pour la même synoptique, on risque d'avoir 1 à 2° de plus. Et c'est là le problème...

Edited by Bruno 49
  • J'aime 5

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Aubagne (Les Passons, à l'est) (13400)

C'est quoi la normalité ? Sur quelle base temporelle vous la formulez ? Sous quel angle d'approche (le ou les paramètre(s)) ?

J'ai précisé la source (ERA5), la période (1979-2019) et le paramètre que j'ai considéré (Z500).

Je n'ai pas poussé l'analyse très loin. Simplement, la synoptique entrevue pour la semaine sur un paramètre généraliste et consensuel (= il apporte une vision globale des centres d'action et de leurs interactions) est dans la norme que j'ai définie plus haut. Je ne m'en suis écarté.

J'ai fait ce rappel que beaucoup semblent oublier.

J'ai également indiqué que sur une échelle temporelle plus longue, les mois de janvier et de février, selon la même norme définie et non ambigüe, le flux est de SW sur l'océan et de NW sur le continent (ou respectivement WSW et WNW si vous y tenez). Que cela plaise ou non (perso, je préfère et de très loin, le flux de NE à tous les étages ! mais l'atmosphère se fout de mes envies !).

 

Ce qui diffère dans ce cadre, c'est la position de l'AA, davantage sur nous que sur les Açores, d'où un surcroît thermique. Mais ce n'est évidemment pas la seule explication il y en a de nombreuses autres (dont le RC).

 

  • J'aime 7
  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Touraine (37) et Plateau des Bornes (74) 950m

En mars il serait intéressant de faire le même type de re-analyse sur janvier-février 2020. On verrait peut être une inflexion des courbes plus prononcée en direction de la Scandinavie avec un léger décalage sur la France et en contrepartie une plongée vers le proche orient. Juste une hypothèse de ma part qui permettrait de caractériser cet hiver par rapport à la norme. 

Edited by Idéfix37
  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Cormeilles (27)

Si on prend le dernier GFS jusqu'à 384 heures, on peut remplacer la France par le mot Açores.

  • J'aime 1
  • Haha 1
  • Surprise 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : St Pierre Du Chemin Centre Est 85 en limite 79
Il y a 1 heure, _sb a dit :

 

Ce qui diffère dans ce cadre, c'est la position de l'AA, davantage sur nous que sur les Açores, d'où un surcroît thermique. Mais ce n'est évidemment pas la seule explication il y en a de nombreuses autres (dont le RC).

 

En effet, rien ne démontre que cet hiver est 'synoptiquement' dû au RC, ou dit autrement, rien ne prouve que la probabilité d'un tel hiver soit = 0 sans le RC.

C'est l'aspect récidiviste sur une période climatique qui augmente la probabilité d'attribution.

On sait en revanche que le RC existe, donc il est influent n'importe où n'importe quand.

 

Pour le moment, il est plus facile de détecter le signal par la facilité de record dés que le flux adéquat est en place, que de détecter le signal quant à l’occurrence de chaque type de flux.

  • J'aime 6

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Cormeilles (27)
il y a 20 minutes, sebb a dit :

En effet, rien ne démontre que cet hiver est 'synoptiquement' dû au RC, ou dit autrement, rien ne prouve que la probabilité d'un tel hiver soit = 0 sans le RC.

C'est l'aspect récidiviste sur une période climatique qui augmente la probabilité d'attribution.

On sait en revanche que le RC existe, donc il est influent n'importe où n'importe quand.

 

Pour le moment, il est plus facile de détecter le signal par la facilité de record dés que le flux adéquat est en place, que de détecter le signal quant à l’occurrence de chaque type de flux.

Il est en effet encore très difficile d'affirmer que le RC (même si on peut l'envisager) favorise telle ou telle circulation atmosphérique. Mais on peut sans problème, prouver (et Treizevent l'avait fait je crois) qu'à condition synoptique identique, on gagne quelques degrés entre aujourd’hui et il y a 40-50 ans.

Edited by Virgile
  • J'aime 4

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Aix en Provence
Il y a 2 heures, Virgile a dit :

on peut sans problème, prouver (et Treizevent l'avait fait je crois) qu'à condition synoptique identique, on gagne quelques degrés entre aujourd’hui et il y a 40-50 ans.

Là, on est se trouve bien ente une lapalissade (la température a augmenté en 40 -50 ans) et un mensonge (de quelques degrés au pluriel)….comment voulez-vous qu'on s'y retrouve si on abuse d'autant de démagogie…?

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Cormeilles (27)
il y a 3 minutes, paysdaix a dit :

Là, on est se trouve bien ente une lapalissade (la température a augmenté en 40 -50 ans) et un mensonge (de quelques degrés au pluriel)….comment voulez-vous qu'on s'y retrouve si on abuse d'autant de démagogie…?

J'ai rien compris. Je ne connais pas cette langue.

Edited by Virgile
  • J'aime 1
  • Haha 4

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Aubagne (Les Passons, à l'est) (13400)

Toujours ERA5, la moyenne du Z500 pour janvier illustre le glissement récurrent (c'est une moyenne lissée sur un mois) de l'AA vers l'est, accompagnant l'anomalie thermique positive. Début février suit, selon les données ERA5T.

Il y a 2 heures, Virgile a dit :

à condition synoptique identique

et là je suis d'accord, une synoptique strictement identique ne donne pas les mêmes températures aujourd'hui mais on ne peut nier :

- que le flux / la synoptique actuelle est dans la norme (telle que définie)

- que le RC existe

- que d'autres facteurs sont influençants, peut-être plus que le RC pour cet hiver (ex ici position récurrente de l'AA)

 

jan_2020.png.345573be752b80f8001a3eae2b0a947f.png

 

Après, un forum est dédié à ces sujets ;)

 

Pour en revenir au topic, la semaine continue de s'annoncer anticyclonique après une fin de week-end/lundi agité sur un tiers nord. Plutôt sèche excepté un large NE qui pourrait voir passer quelques fonds de thalwegs. Les températures ne descendront pas davantage bien que le début de semaine semble plus frais que le milieu et la fin. Quelques cartes pour illustrer du modèle européen (moyennes sur 7 les jours) :

 

xx_weekly-en-999-9-zz_modezwkly_2020021300_264_1642_844.thumb.jpg.75ed347028d41a42d358c4cd1e974ea8.jpg

xx_weekly-en-999-9-zz_modezwkly_2020021300_264_15_840.thumb.jpg.5f4b4eb70b89ecfaed9ba03d5c8a4aca.jpg

xx_weekly-en-999-9-zz_modezwkly_2020021300_264_15_656.thumb.jpg.6311a22228b3ae1f436711759eac7fb0.jpg

 

RR et plus encore T2m sont à prendre avec des pincettes mais fournissent néanmoins un ordre de grandeur.

Par ailleurs, la courbure  du flux et la position ou l'axe de la dorsale pourront varier et un thalweg pourrait s'aventurer plus sur le pays mais ça ne changerait fondamentalement pas grand chose.

IFS ENS EXT partage sa vision avec la plupart des autres modèles :

 

Paris.png.2069ff1f79f01465a6caa1a66a4314fc.png

1385252587_Paris2.png.e6f80ed83231be1876ecd17aac995a3b.png

 

 

Bx.png.9a01438877fbc18eb180a762ff5ca63c.png

2102043095_Bx2.png.c1dedd9d0bb7bb3f85fc4b9a25ef0c68.png

  • J'aime 1
  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Touraine (37) et Plateau des Bornes (74) 950m
Il y a 2 heures, _sb a dit :

Après, un forum est dédié à ces sujets


C’est vrai que ce n’est pas le bon topic mais comme je me suis permis de reprendre les 2 cartes que tu as postées sur la moyenne pour janvier du Z500, je reste HS.
Les courbes floutées sont celles de la période 1979-2019.  Les flèches indiquent le sens du plus grand écart pour le même niveau de pression en 2020.  C’est assez parlant. 
 

 

7B4394AE-A4D9-4E4E-8A93-C822F1FA40CC.jpeg

  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Aubagne (Les Passons, à l'est) (13400)

Désolé, je ne vois pas très bien ce que tu veux dire.

La carte « floutée » est la moyenne 1979-2019 de janvier. La carte « normale » est la moyenne de janvier 2020. Il y a bien décalage de l'AA vers l'Europe par rapport à la normale citée, ce que tes flèches illustrent. Ce décalage induit des masses d'air plus chaudes (=> anomalie thermique positive, sans doute amplifiée par d'autres mécanismes à analyser). Je n'ai pas dit autre chose.

L'avancée vers le sud des BG illustre tout autant le gradient incisif que nous connaissons avec de nombreux coups de vent et tempêtes. :)

Edited by _sb
  • J'aime 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Touraine (37) et Plateau des Bornes (74) 950m

C’est exactement ce que je dis. Je n'amène aucune contradiction. Je veux seulement montrer graphiquement ce décalage entre la « normale » et 2020 en superposant les 2 cartes.
En regardant les 2 cartes séparément, j’avais du mal à voir où se situe le décalage des HG et des BG.

 

Edited by Idéfix37
  • C'est corrigé 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Naillat, 360m, 23
Il y a 14 heures, _sb a dit :

Désolé, je ne vois pas très bien ce que tu veux dire.

La carte « floutée » est la moyenne 1979-2019 de janvier. La carte « normale » est la moyenne de janvier 2020. Il y a bien décalage de l'AA vers l'Europe par rapport à la normale citée, ce que tes flèches illustrent. Ce décalage induit des masses d'air plus chaudes (=> anomalie thermique positive, sans doute amplifiée par d'autres mécanismes à analyser). Je n'ai pas dit autre chose.

L'avancée vers le sud des BG illustre tout autant le gradient incisif que nous connaissons avec de nombreux coups de vent et tempêtes. :)chaudes

Salut,

 

la question que je me pose, bien qu'en accord avec tes propos et tes illustrations, c'est celle de l'amplification du réchauffement au niveau des latitudes moyennes. Je trouve que cette année ( et pas seulement en hiver ) est quand même significative, même sans tenir compte des records, sur notre petite zone, de conditions qui se modifient très vite et d'une possible déconnexion entre Z 500 et températures. Ce qu'il se passe sur l'Eurasie au sens large et sur l'Amérique de l'est me paraît être important en tant que signal précurseur. Si les zones habituellement soumises aux rigueurs continentales ne parviennent plus à contenir les anomalies chaudes, il ne devrait rester que des anomalies froides de plus en plus limitées et soumises à des advections aléatoires et ponctuelles.

Par ailleurs, je ne suis pas du tout climatologue, totalement amateur, mais je pense que les études cherchant le lien entre réchauffement climatique et synoptique devraient, dans les années à venir, se multiplier, je ne vois pas comment les standards de la dynamique atmosphérique pourraient se maintenir avec de telles modifications des masses d'air.

 

Il serait intéressant d'étudier chez nous, l'occurrence de creusements sur le golfe de Gênes en fonction de l'intensité des advections froides. 

Edited by tao

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Bacqueville
Il y a 14 heures, Virgile a dit :

Je suis d'accord avec toi. Ce n'est pas normal.

Ce qui n'est pas normal, c'est la résistance des HP subtropicales sur le sud de l'Europe , donc sur le sud de la France pendant une grande partie de cet hiver, une grande partie de nos derniers hivers (même si parfois , on l'oublie par les phénomènes d'inversion de décembre).

Dans les années 90, on avait un fort flux d'ouest dans nos hivers, mais globalement (l'exception de l'hiver 88-89), il était dépressionnaire.

Notre tempête Ciara le week end dernier n'était pas dû à la proximité du cœur de la dépression (loin au nord de l'Ecosse) mais à la résistance des HP subtropicales qui a resserré nos différences de pression. Ca sera la même chose pour le coup de vent de ce week end.

Là, nous avons notre anticyclone des Açores constamment en mode estival. Donc a chaque redoux, on se paie des masses d'air tropicales même en plein hiver avec la proximité de ces HP subtropicales. Pas étonnant que ces redoux soient si impressionnants

 

Et oui on a eu très peu au final de vrai zonal... 

En fait, mon message était à la base pour dire que les cartes actuelles à +300h sont déconcertantes de fiabilités et non pas par "normalité" comme on a voulu faire dire mais par ces HP totalement délirantes je n'ai pas le souvenir hors 1990 mais je venais de naître 😜 que des HP se soit fait aussi omni présente... D'ailleurs quand on regardes les cartes sur l'hémisphère Nord nous sommes le seul endroit où les HP ne bouge pas et montent aussi haut sans être bousculer par le vortex... 

Alors peut être que ces schémas deviendrons la norme mais nous ne sommes pas madame Irma... 

D'ailleurs je pensait Comme toi que le VP serait de retour en fin d'hiver mais apparemment rien ne nous le montre... 

Sinon on a. Encore à partir de samedi pro donc le 22 un Iso qui s'envole au dessus des 3000m sur les AN et ce pour au moins 3-4 jours... Rien de normal quoi et comme par hasard Quan j'y vais, et vu la fiabilité je met une pièce sans trop de risque sur ce schéma... 

Avant on avait des schémas à +240h qui bougeait sans cesses on apportait d'ailleurs peu d'importance à ces cartes, alors simple grosse amélioration des modèles ou synoptique de mer**... 

 

  • J'aime 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...