Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

sastrugis

Du 16 mars 2020 au 22 mars 2020, prévisions météo semaine 12

Recommended Posts

Posted (edited)

Location : Cormeilles (27)
Il y a 2 heures, kéké a dit :

Pas certain que ça soit si anticyclonique que ca car la goutte froide est un peu mal cernée et peut sensiblement influencer les conditions, je mise une pièce sur un scénario légèrement humide type marais barométrique pas forcément printanier mais pas frais non plus, sans flux significatif .

Certes on peut avoir un peu d’instabilité localement avec cette goutte froide ibérique mal cernée, mais globalement, ça sent le temps  printanier avec ce flux de sud est très doux en altitude et dans les basses couches avec surtout plus ce temps crasseux que l'on connait en ce moment. Demain, il fera très doux mais comme la couverture nuageuse sera très importante, on ne sentira pas cette sensation.  On devrait avoir pas mal de bonnes périodes ensoleillées à partir de mardi prochain.

210-580.GIF?10-18

 

EDM1-192.GIF?10-0

Edited by Virgile
  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Cormeilles (27)
Il y a 3 heures, Arkus a dit :

 

 

Ce qui est quand même gênant dans l'histoire, c'est que ce genre de saute de modélisation est normalement réservé à un déterministe. A l'inverse, c'est le boulot de l'ensembliste d'être capable de représenter l'incertitude de prévision à travers la dispersion de ses scénarios, sur chaque run pris séparément, or ici il est clairement en échec.

Moi je trouve que GFS et son ensembliste sont en échec total.  Ca doit faire 3-4 jours que le déterministe et que les différents scenarios de son ensembliste voient des situation synoptique de fou avec explosion du VP et énorme AS ou énorme GA ou énorme Anticyclone islandais. dans les grandes mailles à partir de 192 heures. Une situation qui n'est pas arrivé dans l'hémisphère nord dans les hautes latitudes depuis au moins 4-5 mois. Il est le seul car GEM et le Cep sont toujours plus prudent. Mais, c'est le mirage du désert. On avance dans le temps et ce changement radiale de circulation atmosphérique reste à même distance.

Voilà ce que voyait avec insistance GFS il y a 7 jours pour l'échéance du topic

gfs-0-378.png?18

 

Maintenant c'est pour fin mars. 😀

Edited by Virgile

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Paris 75105, LagardeFreinet-Var, Pontarlier-Doubs, Fresse/Moselle-Vosges

c'est un fait: après l'hiver le plus doux depuis 120 ans, mars prend la suite: les modèles reviennent dans la norme : 3 ou 4 ou 5° degré de plus que la moyenne, Episodes pluvieux ou non, peu importe; il fait juste 4 ou 5° de plus que la norme.ce qui semble être 2° de plus que les prévisions pessimistes du GiEC ...pour 2050!

Edited by jt75
  • Haha 1
  • Surprise 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Bois-de-Haye (265 m) entre Toul et Nancy

Je n'ai pas regardé GEM, mais en ce qui concerne CEP je ne dirais pas qu'il ait été jusqu'ici plus performant que GFS :

 

240 h : goutte froide qui s'isole en Espagne et AS

216 h : AA, pas du tout de goutte froide et LP/LG sur la Scandinavie

192 h : AA, goutte froide en Méditerranée

168 h : goutte froide sur l'Espagne, anticyclone sur l'Europe

 

Si on se tourne maintenant vers l'ensemble et qu'on regarde par exemple la situation prévue le 9/03 pour le 17/03 (cartes ci-dessous), on peut noter en particulier :

 

- une assez forte dispersion en Mer de Norvège, qui traduit la difficulté du modèle à placer correctement les HP/HG ;

- un champ de pression/géopotentiel moyen relativement uniforme dans le bassin méditerranéen associé à un écart-type modéré de l'Italie au Portugal, traduisant encore des différences entre les scénarios quant au placement de la goutte froide (lorsque l'isolement se produit).

 

En fait, l'évolution du talweg et l'isolement en goutte froide influencent la position de l'anticyclone, et vice versa. Ne perdons pas de vue que les gouttes froides restent des anomalies de dimension relativement petite, au comportement chaotique ; les modèles ont généralement des difficultés à prévoir leur localisation et leur intensité, surtout à de longues échéances comme c'est le cas ici.

 

 

EDM1-192.GIF?12

 

EEM1-192.GIF?12

 

 

Il me semble que la résolution du modèle joue un rôle important et peut largement influencer la prévision dans ce genre de situation. Il n'y a qu'à comparer le run déterministe avec le run de contrôle pour s'en rendre compte. Supposons que la prévision soit moins sensible aux conditions initiales et aux paramétrisations du modèle, alors les prévisions perturbées se rapprocheront du scénario de contrôle et différeront plus ou moins du déterministe. Si la prévision devient très sensible à la résolution du modèle, le scénario déterministe et les autres scénarios peuvent tout à fait se rejoindre mais sans grande fiabilité. En réalité on a toujours une certaine sensibilité à l'état initial qui croit avec l'échéance donc la prévision peut varier encore plus d'un run à l'autre.

 

gfs-0-162.png

 

gens-0-1-162.png

 

 

 

 

 

Edited by Cers
  • J'aime 7

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Il court, il court le furet GFS déterministe, il est passé par ici…, il repassera par là !

 

 

image.thumb.png.73cffc4c5d513556c3a1599cd70a7dd4.png

Edited by sastrugis
  • J'aime 4
  • Merci 1
  • Haha 7

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Saint-Alban-Leysse - 311 m (Est Chambéry) -(73) et ponctuellement sur Palette-Le-Tholonet -158 m (Aix sud-est) (13) et Mazamet(81) - (ville : 266 m)
il y a 35 minutes, sastrugis a dit :

Il court, il court le furet GFS déterministe, il est passé par ici…, il repassera par là !

 

 

image.thumb.png.73cffc4c5d513556c3a1599cd70a7dd4.png

Rien d'étonnant, il ne suffit pas de grand chose pour passer de tout à rien ...  suivant le rattachement ou non des HP en Europe centrale/du nord aux racines subtropicales méditerranéennes, et du placements des petits anomalies sous-jacentes. On peut passer alors d'un flux anticyclonique doux de SE (00Z), à une advection continentale plus franche et froide par flux d'E(12Z). 

Edited by Gaël13
  • J'aime 6

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Bois-de-Haye (265 m) entre Toul et Nancy

Après quelques jours de douceur printanière, la situation synoptique pourrait bien basculer progressivement à l'avantage d'une masse d'air un peu plus fraîche d'origine continentale vers la fin de semaine prochaine. Selon les dernières sorties de modèles en tout cas, ce n'est pas un scénario impossible à l'heure actuelle. La dispersion reste élevée néanmoins, mais c'est une évolution intéressante à surveiller.

 

ECM1-216.GIF?12-12

 

gfs-0-204.png

 

 

graphe0_00_0_0_6.1815_48.6888_Nancy.gif

 

 

graphe3_1000___6.1815_48.6888_Nancy.gif

 

 

 

Edited by Cers
  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : St Pierre Du Chemin Centre Est 85 en limite 79

Hello, bon visiblement le changement de cap se confirme, les modèles ont assez peu évolué ces derniers jours à échelle hémisphérique,  malgré des atermoiements à échelle locale, bien relevés ici, au sujet des modalités de l'isolement du talweg, et donc de la masse d'air nous influençant pendant cette transition.

 

Donc en vue médiane, on est toujours sur un essoufflement net des relevés pluviométriques , avec un changement cap caractérisé par le retour des ondulations, pas forcément très élevées en latitude, notamment la plus fiable, celle qui intervient derrière l'isolement du talweg, mais massives néanmoins.

Encore un peu tôt pour y lire une nouvelle récurrence, plaçant ainsi ce topic comme La période charnière, plutôt bien parti pour, surtout que la saison va naturellement plutôt dans ce sens.

 

Alors après effectivement, la seconde ondulation envisagée le plus souvent plus forte que la première, pourrait renforcer le flux continental, avec une infiltration plus froide en basses couches, un niveau de détail encore incertain, disons que c'est la version qui à la faveur des modèles à ce jour.

 

La seconde et le décrochage associé selon gfs:

 gfs-4-192_mrs5.png

 

La même en version lissée, moyenne des scénarios ensemble:

EDM101-216_xtb6.GIF

 

Je pense qu'on peut garder un niveau de confiance bon pour un retour au sec permettant au jardinier d'enfin mettre le nez dehors, et de dérouiller les outils progressivement, quant au jardinier du Sud il devrait continuer d'être relax' entre 2 rhumes, l'autre et celui du foin, fin nan l'inverse remarque  ' , le diagramme des T°C 850 hpa étant pas mal éclaté pour la fin d'échéance.

 

Comme d’habitude, si on évalue le principal scénario qui pourrait faire mentir cette tendance, ce serait que le décrochage associé prenne des proportions occasionnant une période perturbée qui sorte des frontières et des massifs de l'est. Déjà peu probable au niveau actuellement modélisé par gfs, il faudrait que cette prévision devienne encore plus marquée. 

 

 

 

 

Edited by sebb
  • J'aime 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Bitschwiller-lès-thann (370m)
il y a une heure, Cers a dit :

Après quelques jours de douceur printanière, la situation synoptique pourrait bien basculer progressivement à l'avantage d'une masse d'air un peu plus fraîche d'origine continentale vers la fin de semaine prochaine. Selon les dernières sorties de modèles en tout cas, ce n'est pas un scénario impossible à l'heure actuelle. La dispersion reste élevée néanmoins, mais c'est une évolution intéressante à surveiller.

 

Intéressante cela dépend de quel point de vue, si c'est côté changement de synoptique vers un ciel plus clément ok. Si c'est hivernophilement parlant c'est différent car vue l'avancée de la végétation et la douceur annoncée d'ici là cela pourrait entraîner de la casse, certains fruitiers seront très proches d'une floraison.   Il y a un mois en arrière il est clair que j'aurais été autrement emballé mais faut bien le dire un coup de froid n'est désormais plus trop à envier. Après nous n'y sommes pas encore comme tu l'as dis cela risque encore de bouger.

  • J'aime 2
  • Merci 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Bois-de-Haye (265 m) entre Toul et Nancy
il y a une heure, MATT_68 a dit :

 

Intéressante cela dépend de quel point de vue, si c'est côté changement de synoptique vers un ciel plus clément ok. Si c'est hivernophilement parlant c'est différent car vue l'avancée de la végétation et la douceur annoncée d'ici là cela pourrait entraîner de la casse, certains fruitiers seront très proches d'une floraison.   Il y a un mois en arrière il est clair que j'aurais été autrement emballé mais faut bien le dire un coup de froid n'est désormais plus trop à envier. Après nous n'y sommes pas encore comme tu l'as dis cela risque encore de bouger.

 

Bien entendu, quand je parle d'évolution intéressante c'est purement d'un point de vue météorologique, sans considération aucune vis à vis des conséquences néfastes qui pourraient en découler. C'est subjectif, mais un changement progressif ou brutal de synoptique est plus intéressant qu'une situation qui resterait figée pendant deux ou trois semaines. Le fait qu'une évolution soit entrevue par les modèles rend en soit la prévision météorologique plus intéressante.

 

Dans la vie quotidienne, c'est différent. Le temps qu'il fait impacte notre vie de façon considérable. Les tempêtes, les cyclones, les orages - nous sommes nombreux à attendre ces derniers avec impatience - constituent par exemple des phénomènes naturels intéressants à étudier et à observer quand on se passionne pour la météorologie. Pourtant on sait combien ces phénomènes sont potentiellement destructeurs. La société s'en passerait bien ! On n'a pas envie de voir des forêts décimées par une tempête, on n'a pas envie non plus de voir sa voiture bombardée de grêlons de la taille d'un balle de ping-pong. Du soleil et de la douceur de façon durable, c'est agréable, mais alors qu'est c'est ennuyeux à la longue comme situation météo !

 

Enfin, j'aimerais aussi pouvoir manger des cerises du jardin cette année. On ne peut pas faire grand chose à notre échelle de toute façon, la nature en décidera. . En attendant, je suis bien content aussi qu'on se dirige vers un temps moins agité, çà va faire du bien de voir un peu de soleil car la pluie çà commence à bien faire ! 😉

 

Edited by Cers
  • J'aime 7
  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Paris 15

Il n'y a pas une vague de douceur qui se met en place ?

L'Europe a besoin de lumière, de chaleur en ces temps troublés.

Apparemment ce virus n'aime pas trop la chaleur...

Détruisons le sous les ardeurs du Dieu Soleil.

J'veux du soleil
J'veux du soleil
J'veux du soleil
J'veux du soleil

Edited by pochetteblanche
  • J'aime 1
  • Haha 4

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Moncoutié 13kms au nord de Cahors(46)-350m

On parlera plutôt d'une vague de soleil et de douceur que de chaleur, mais c'est déjà pas mal! 

La semaine sera sèche a l'exception de lundi  et principalement dans le sud-ouest ou l'évacuation vers le sud de l'anomalie issue d'un fond de talweg Atlantique amènera un peu d'instabilité en redressant dans le même temps le flux au sud-est sur l'ensemble du pays.

anim_dgy4.gif

Une bonne douceur devrait s'installer a compter de mardi dans un champ de pression élevé et donc sous le soleil, des pointes a 20° dans le sud, 15 a 17° dans le nord , et ce jusqu'a au moins jeudi voire vendredi  dans le sud devraient accompagner nos journées après des nuits tout justes fraiches et pourtant radiatives.

 

anim_kcv5.gif

Un changement, essentiellement thermique, pourrait se produire durant le weekend a la vue des modèles ce matin (déterministes et ensembles), le magma anticyclonique tend a s'étendre vers la GB et commence même a pointer vers les pays scandinaves, le flux pourrait donc se continentaliser plus franchement avec une bonne chute du thermomètre, c'est a suivre...

 

gens-21-1-192-6.png.c72f8d75edb99baaa005f866bae5ef36.png

EDM1-192-5.GIF.af7645cb015585ca44471f8850e4892f.GIF

 

Comme un signe, le premier jour du printemps calendaire pourrait coïncider avec la journée ou la T850 serait la plus basse et la plus étendue ( de l'Europe centrale jusqu'a l'Oural) des 3 derniers mois...

 

EDH0-192.GIF.thumb.png.159f48c647888c6ec11b97ed0acbfd11.png

 

 

Edited by cédric du Lot
  • J'aime 11
  • Merci 1
  • Haha 3
  • Surprise 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Très belle configuration hivernale pour GFS à la fin de ce topic. Mieux vaut tard que jamais, même si vu l'avancement dans la saison on aimerait passer à autre chose ! Dommage que nous n'ayons pas eu cela il y a deux mois… Bon, maintenant nous sommes dans du TLT et quand on replace le déterministe dans son ensemble on calme les relents hivernaux 

 

image.thumb.png.ea9397e1f68b6dbd3333c496c152eecb.png

 

A noter que CEP dét. est pas mal non plus (pour les hivernophiles tardifs), mais également isolé dans son ensemble...

 

image.thumb.png.9d0d4db5012dca1ab34e8beb7688c174.png

 

 

  • J'aime 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Buhl-lorraine, Moselle ( 260 m )
il y a 57 minutes, sastrugis a dit :

Très belle configuration hivernale pour GFS à la fin de ce topic. Mieux vaut tard que jamais, même si vu l'avancement dans la saison on aimerait passer à autre chose ! Dommage que nous n'ayons pas eu cela il y a deux mois… Bon, maintenant nous sommes dans du TLT et quand on replace le déterministe dans son ensemble on calme les relents hivernaux 

 

image.thumb.png.ea9397e1f68b6dbd3333c496c152eecb.png

 

A noter que CEP dét. est pas mal non plus (pour les hivernophiles tardifs), mais également isolé dans son ensemble...

 

image.thumb.png.9d0d4db5012dca1ab34e8beb7688c174.png

 

 

 oui enfin, on peut pas dire que CEP est si isolé que ca, la situation synoptique est la meme que le déterministe sauf que CEPENS est simplement une moyenne, il faut l'interprété donc autrement que le scénario du détermiste. Dans le lot des 51 scénarios, il doit certainement  y avoir des scénarios très froid et clairement hors saison.

On devrait, à priori, plus échapper à un épisode hivernal dans la période du 19 au 25 mars

 

ECMAVGEU00_192_1.png

 

 

Edited by mike
  • J'aime 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Cherbourg-L'aigle

L'hiver arrive !!!!!! Merde, on me dit que c'est le printemps normalement !

  • J'aime 2
  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Bois-de-Haye (265 m) entre Toul et Nancy
il y a 58 minutes, mike a dit :

oui enfin, on peut pas dire que CEP est si isolé que ca, la situation synoptique est la meme que le déterministe sauf que CEPENS est simplement une moyenne, il faut l'interprété donc autrement que le scénario du détermiste. Dans le lot des 51 scénarios, il doit certainement  y avoir des scénarios très froid et clairement hors saison.

On devrait, à priori, plus échapper à un épisode hivernal dans la période du 19 au 25 mars

 

En langage un peu plus clair, c'est possible ? 😜

 

Disons que la dispersion à l'échéance dont il est question augmente, mais on retrouve une tendance au refroidissement.

 

Pour GFS 12Z, on a en tout cas une nette tendance à la baisse des T850 qui tend à se confirmer entre le 19 et 21 mars, puisque le déterministe est rejoint par son run de contrôle ainsi qu'une grande majorité de prévisions perturbées. A noter la possibilité d'un temps temporairement plus humide en parallèle. Il demeure une incertitude quant à la durée, l'étendue et la véritable intensité de cet épisode "froid", d'où l'augmentation importante de l'écart-type le 22/03. Même si après cette baisse des températures, on note rapidement me semble t-il une tendance à la hausse, plus ou moins tôt selon les scénarios. La fraîcheur pourrait néanmoins persister jusqu'au 24 ou 25, en particulier au nord et à l'est de la France. Pour certains scénarios toutefois, l'alimentation en air froid est coupée assez vite.

 

gfs-1-216.png?12

 

gens-21-0-216.png?12

 

gens-22-0-216.png

 

 

graphe3_1000___7.76751_48.5794_Strasbour

 

 

Chez GEM, c'est nettement plus dispersé :

 

graphe3____7.76751_48.5794_.gif

 

 

 

 

 

 

 

  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Moncoutié 13kms au nord de Cahors(46)-350m
il y a 16 minutes, Cers a dit :

 

Pour GFS 12Z, on a en tout cas une nette tendance à la baisse des T850 qui tend à se confirmer entre le 19 et 21 mars, puisque le déterministe est rejoint par son run de contrôle ainsi qu'une grande majorité de prévisions perturbées. A noter la possibilité d'un temps temporairement plus humide en parallèle. 

 

 

Ça semble être aussi le cas chez l'européen au début de l'advection continentale qui (au passage) est  encore plus tranchante que sur sa modélisation matinale.

Même si ça pourrait ne durer que quelques jours et après une semaine qui aura globalement été bien douce, on ne peut exclure quelques dégâts sur la végétation déjà bien avancée...

 

image.png.fa2f1323b52b8c61946ec944d122ff6e.png

Edited by cédric du Lot
  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Bois-de-Haye (265 m) entre Toul et Nancy
il y a 7 minutes, cédric du Lot a dit :

Ça semble être aussi le cas chez l'européen au début de l'advection continentale qui (au passage) est  encore plus tranchante que sur sa modélisation matinale...

 

En effet, sévère l'advection chez CEP ce soir.

 

Malgré l'échéance lointaine, on a finalement des scénarios peu éloignés les uns des autres pour l'Europe quand on compare l'évolution synoptique chez GFS, CEP et GEM :

 

- un déferlement anticyclonique sur les régions scandinaves

- un anticyclone surmonté par des HG qui vient se positionner au voisinage du RU et/ou en Mer du Nord, lequel pilote un flux de nord-est sur la France

- par conséquent une advection froide et un étirement des BG jusque chez nous, plus ou moins marqués

- un isolement possible par la suite en goutte froide

 

gfs-0-192.png

 

gem-0-192.png?12

  • J'aime 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Bois-de-Haye (265 m) entre Toul et Nancy

103148764_o.jpg

 

Bon tant pis hein, hiver et printemps c'est pas si différent après tout de nos jours ................  🙄

  • J'aime 1
  • Haha 10

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Aubagne (Les Passons, à l'est) (13400)

Pour rester sur le prochain week-end, l'advection froide est plus intense chez IFS déterministe, comme il a été dit. Son ensemble est, à l'inverse, plus modéré que lors de la sortie matinale. L'intensité et le dynamisme de la GF glissant sur l'est sont encore volatiles et la concordance plus ou moins nette entre les trois « grands » modèles n'est pas suffisamment robuste. Si la tendance est clairement à un coup de froid, le mécanisme n'est pas bien huilé et des différences subsistent sur quelques points clés. Comme la plupart du temps lorsqu'il s'agit d'advection froide sur l'Europe de l'ouest (une échelle sub-continentale me paraît correcte, à J+9). Ça se voit sur les T500 au niveau des rouages, ça se voit sur les T850 au niveau des conséquences. Les deux extrema ci-dessous l'illustrent et la sortie de contrôle envoie un signal de prudence vis à vis du déterministe.

 

Scénario le plus froid d'IFS ENS 12Z :

 

xx_model-en-999-9-zz_modez_2020031312_216_15_765.thumb.jpg.4c7d265d4da21d0b1df53be8df195137.jpg

 

Scénario le chaud d'IFS ENS 12Z :

 

xx_model-en-999-9-zz_modez_2020031312_216_15_764.thumb.jpg.77cd0993a93443a1e1c129d6d4554790.jpg

 

Scénario de la sortie de contrôle :

 

xx_model-en-999-9-zz_modez_2020031300_228_15_308_m0.thumb.jpg.b3561a94bbfe52c6d934eb522ae7aad8.jpg

 

GFS est dans la même vision qu'IFS déterministe. GEFS ne contredit pas IFS ENS. Bref, les DET d'un côté, les ENS de l'autre ...

 

p-spaghetti-850.png?run=run12model

 

En attendant, comme il était prévisible, ce type de configuration favorise grandement les glissements vers l'est de GF en Méditerranée. Leur influence est sujette à caution tant en températures qu'en précipitations, surtout en Méditerranée justement. Le potentiel froid sur le pays va de paire avec le potentiel pluvieux (ou Mistraleux suivant le placement à 100 km près) sur notre SE.

Edited by _sb
  • J'aime 7

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Nanterre Parc / Grande Arche (92)

Pourquoi pas l'arrivée de l'hiver pour la fin de ce topic ?

 

GFS 18z envoie encore du lourd ce soir en terme de masses d'air froide.

 

Alors, bien sûr, on a l'habitude des hallucinations hivernales de GFS.

 

Sauf que, cette fois, non seulement il insiste (le 6z et le 12z étaient pas mal aussi, voir ci-dessus), mais le modèle européen s'y met aussi.

 

Même si la synoptique globale à l'échelle de l'Europe est proche, il y a évidemment des nuances entre les 2 modèles phares, notamment avec l'européen le drain froid serait rapidement coupé, alors que sur l'américain (18z), l'alimentation en air froid persisterait sur une bonne partie du topic suivant.

 

 Bon, cela dit, il sera tard dans la saison, il ne faut donc pas s'attendre à un coup d'hiver trop prononcé, mais tout de même, après un hiver aussi doux cela pourrait créer la surprise (bonne ou mauvaise, c'est selon).

  • J'aime 7

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Dijon (Quartier République)

En effet, l'arrivée de l'hiver est envisagée par de nombreux modèles pour la fin de ce topic (et donc le week-end). Une belle masse d'air froide plongerait sur l'europe de l'ouest (et donc une bonne partie de la France), avec un bon flux de nord-est.

Dimanche à 1h :

ECM1-192.GIF?14-12

gem-0-192.png?00

gens-0-1-192.png

gfs-0-192.png

Et voici le pannel GEFS :

gens_panel_akl9.png

On peut donc voir que beaucoup de scénarios sont, globalement, assez similaires au vue de l'échéance. Tout n'est pas encore joué, l'échéance n'étant pas toute proche et des ajustements auront encore lieu d'ici là (notamment par le fait que les scénarios ne soient, à l'heure actuelle, pas encore totalement d'accord sur la puissance de ce flux).

Néanmoins, on peut imaginer qu'il est trop probable qu'on connaissance, quelque soit l'issue, un coup de frais (voir de froid) avec des gelées un peu partout jusqu'en plaine (ce qui ne serait pas un cadeau vu l'avancement de la végétation...). Selon le scénario qui aura lieu, cette fraîcheur pourra se poursuivre sur le topic suivant.

A surveiller.. allons nous connaître les premières sensations hivernales en plaine fin mars ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Bonjour, 

Ce matin GFS déterministe 850 hPa semble emporter dans son sillage hivernal de fin de semaine un plus grand nombre de scénarios de l'ensembliste, et également faire tâche d'huile vers l'altitude avec une 500 hPa qui suivrait également le mouvement...

 

image.png.c0e16cf418a2f1254bb9a29c5aeb6ac2.png

 

 

image.thumb.png.2e1db8e4f43381d66e315a4ffa2da9ed.png

Edited by sastrugis
  • J'aime 5
  • Merci 1
  • Surprise 4

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Bois-de-Haye (265 m) entre Toul et Nancy

Oui mais... l'advection froide est loin d'être aussi franche sur GFS 6Z :

 

gfs-0-204.png?6

 

gfs-1-204.png?6?6

 

  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Lannion

Par contre l'ensemble GEFS est nettement meilleur sur le 6z, par conséquent son déter n'est pas trop suivi...

  • J'aime 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...