Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

_sb

Prévisions dans les régions méditerranéennes - Avril 2020

Recommended Posts

Posted

Location : Aubagne (Les Passons, à l'est) (13400)

Bonjour !

 

Temps anticyclonique sur toute la colonne troposphérique, le temps sensible dépendra donc essentiellement de l'orientation du flux de surface et donc de l'apport - ou non - d'humidité en un point géographique du bassin.

 

La carte d'AROME 6Z ci-dessous est caractéristique des prochains jours sur de nombreux points.

- LR est supposé plus humide que PACA ;

- L'Aude et les Pyrénées-Orientales sont vus plus humides que le reste de LR ;

- Les températures seront plus faibles là où l'humidité sera la plus importante, et inversement ;

- Des effets de foehn locaux seront très présents, autorisant la baisse de l'hygromètre et la hausse du thermomètre à quelques kms près :

- Les nuages bas suivront les courbes de fortes humidités et plus on sera proche de la mer, plus leurs probabilités augmentent ;

- Les reliefs seront dégagés ;

- Aucune convection a priori autre que quelques cumulus inoffensif sous cette chape anticyclonique.

 

5e89cc4d2bfc5_carte.jpg

 

La vallée du Rhône sera certainement le secteur le plus ensoleillé, d'Arles à Orange, et donc le plus chaud, les 25°C seront atteints. La Camargue, comme le reste des littoraux de Nice à Perpignan, sera soumise aux caprices de l'humidité et les nuages bas éventuellement présents le matin pourront parfois être récalcitrant et ne se lever qu'en fin de matinée, voire début d'après-midi suivant, là encore, l'orientation du flux de surface et des petites convergences humides qui ne manqueront pas de se mettre en place pour la plus grande joie des Sc et autres stratus.

Les plaines languedociennes et roussillonnaises subiraient le même traitement alors que dès les premiers reliefs, le jeu sera plus ouvert, dépendant de la capacité de pénétration de l'influence marine. Hors littoraux, PACA est mieux lotie et les 23 à 25°C devraient être atteints dans les secteurs abrités.

 

Au moins, pas de frustration pour les chasseurs d'orage avec le confinement !

Bref, à part tenter de la prévision très localisée, il n'y a pas grand chose à dire (j'ai déjà bien brodé !), l'activité débordante du topic en témoigne !

 

  • J'aime 10

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Marseille (13) (alt : 40m) et Gap (05) (alt : 780m)
il y a 19 minutes, _sb a dit :

Bonjour !

 

Temps anticyclonique sur toute la colonne troposphérique, le temps sensible dépendra donc essentiellement de l'orientation du flux de surface et donc de l'apport - ou non - d'humidité en un point géographique du bassin.

 

La carte d'AROME 6Z ci-dessous est caractéristique des prochains jours sur de nombreux points.

- LR est supposé plus humide que PACA ;

- L'Aude et les Pyrénées-Orientales sont vus plus humides que le reste de LR ;

- Les températures seront plus faibles là où l'humidité sera la plus importante, et inversement ;

- Des effets de foehn locaux seront très présents, autorisant la baisse de l'hygromètre et la hausse du thermomètre à quelques kms près :

- Les nuages bas suivront les courbes de fortes humidités et plus on sera proche de la mer, plus leurs probabilités augmentent ;

- Les reliefs seront dégagés ;

- Aucune convection a priori autre que quelques cumulus inoffensif sous cette chape anticyclonique.

 

5e89cc4d2bfc5_carte.jpg

 

La vallée du Rhône sera certainement le secteur le plus ensoleillé, d'Arles à Orange, et donc le plus chaud, les 25°C seront atteints. La Camargue, comme le reste des littoraux de Nice à Perpignan, sera soumise aux caprices de l'humidité et les nuages bas éventuellement présents le matin pourront parfois être récalcitrant et ne se lever qu'en fin de matinée, voire début d'après-midi suivant, là encore, l'orientation du flux de surface et des petites convergences humides qui ne manqueront pas de se mettre en place pour la plus grande joie des Sc et autres stratus.

Les plaines languedociennes et roussillonnaises subiraient le même traitement alors que dès les premiers reliefs, le jeu sera plus ouvert, dépendant de la capacité de pénétration de l'influence marine. Hors littoraux, PACA est mieux lotie et les 23 à 25°C devraient être atteints dans les secteurs abrités.

 

Au moins, pas de frustration pour les chasseurs d'orage avec le confinement !

Bref, à part tenter de la prévision très localisée, il n'y a pas grand chose à dire (j'ai déjà bien brodé !), l'activité débordante du topic en témoigne !

 

 

C'est d'autant plus vrai quand le topic de prévision est crée le 5 du mois :D 

 

Bref, merci pour ce topo. Et pour ceux qui ont des jardins ou des terrasses, on en profite ! :) 

Prenez-soin de vous ! 

  • J'aime 1
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Aix en Provence

Office atypique ce matin depuis une coursive du campanile de la cathédrale St Sauveur d'Aix en Provence. 1 dizaine de fidèles y assistaient depuis le parvis 30m ou 40m en dessous...complètement inédit...

Et quel beau printemps depuis hier ! pile poil comme il faut...confinement ou  pas...

Et pour éviter les poncifs issus de notre consulting sphère mondialisée du type "à très vite", maintenant "prenez soin de vous" etc. je vous adresse à tous une belle semaine de Pâques, païenne ou activement impliquée, peu importe.;)

  • J'aime 1
  • Merci 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Aubagne (Les Passons, à l'est) (13400)

Comme développé sur le forum LT, les flux méridiens peuvent être propices à de bons arrosages sur notre bassin si nous sommes dans l'axe chaud.

Cela pourrait être le cas en début de semaine, lundi ou mardi.

Cela va dépendre à échelle sub-synoptique :

  1. de la position de la GF près du Portugal, 
  2. de la courbure que prendra le flux au-dessus de nos régions.

Ensuite, si et seulement si ces deux points se confirment, les réglages de meso-échelles interviendront.

  • J'aime 8
  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Sauteyrargues (Hérault)

Tout à fait B|, usage du conditionnel vu la récente évolution des derniers cycles de production (EPS/PEARP, GEFS ou CMC ENS).
Ex avec IFS pour lundi 00Z, on parle ici encore de la basse fréquence et de l’initialisation d’un changement de régime.
A droite, la dispersion de l’ensemble (son ET) est à attribuer à la taille du minimum en formation et son placement.
A gauche, la normalisation de l’ET renseigne sur une évolution notable du géopotentiel sur le proche Atlantique (la dispersion normalisée jusqu’à récemment faible en dénominateur d’un rapport ET/ET normalisé renvoie une valeur élevée).

 

ps2png-gorax-green-009-6fe5cac1a363ec1525f54343b6cc9fd8-3SEsPJ.thumb.png.87976610fe9aca2672cdfa28123654a9.png

 

La version GFS d’atmos.albany donne une visualisation du déferlement de l’onde  (et de son amplitude) qui aboutirait à une circulation sous blocage favorable (ici mis en évidence avec les anomalies climato du vent méridien).

 

250v_anom_71.thumb.png.2c1064735f0735575a19fd875fdd6a00.png

 

Ces incertitudes sont jusqu’à présent à l’avantage de pluies (enfin!) notables dont il faudra préciser dans les jours qui viennent leurs caractères (instables ou … pas).
 

  • J'aime 4
  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Marseille (13) (alt : 40m) et Gap (05) (alt : 780m)

Ce soir, l'humidité semble quand même perdre du terrain sur une partie de nos modèles même si elle reste présente :

 

GFS est le modèle le plus favorable à des remontées humides et instables par le Sud/Sud-Ouest :

 

gfs-0-108.png.6495232725dbcea08aefd9b664504055.png

 

À contrario, CEP est le moins favorable avec des remontées carrément chaudes et sèches :

 

ECM1-120.GIF.ab35eff4934bb601a8cbc8213440acef.GIF

 

Entre 2 nous avons ARP et ICON qui voit quelques averses instables et localement orageuses entre lundi et mercredi sur nos régions :

ARP

 

arpegeeur-0-93.png.cbf622f25e8fbb9a36bb992db61d36ad.png

 

ICON

 

icon-0-99.png.518ff8d696b13724ab882c85e5eb516d.png

 

En bref, tout va dépendre du positionnement de cette GF encore mal appréhendé par nos modèles... Elle souffle le chaud et le froid :D 

 

  • J'aime 1
  • Surprise 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : La Grande-Motte (34)

Moi je dis oui à la flotte toute la semaine! Confinement oblige je prend. 
 

Mais même ce soir GFS calme un peu ses ardeurs, de la pluie oui toujours prévu mais en moindre quantité et pas sur tout les jours avec même des journées à +25ºC en VDR!

 

A suivre 

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Montmirat

Le modèle GFS et son ensemble se sont subitement asséchés alors que hier ont semblé prendre le chemin d'un passage pluvieux pour le 15 ! Ce qui a le don d'être particulièrement frustrant 😤 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Aubagne (Les Passons, à l'est) (13400)

La configuration de lundi ne s'avère pas top, c'est clair puisque c'est l'option « GF la plus à l'ouest » qui semble être retenue.

Comme dirait Guy Plaut, nous serons « dans une configuration à Sirocco mou » ! :)

C'est à dire un flux d'altitude au SW mais à courbure anticyclonique donc à tendance subsidente, contraire aux précipitations. Un voile nuageux plus ou moins dense recouvrirait nos régions, plus épais en se dirigeant vers l'ouest alors qu'il laisserait passer le soleil, au moins par moment, en se dirigeant vers l'est.

Ce serait aussi un temps relativement frais surtout par rapport à ces derniers jours.

 

En surface, un minimum de pression se base sur les Baléares pilotant un flux d'est à nord-est sur PACA, est à sud-est sur LR. En conséquence, des pluies se produiraient sur le Roussillon et, dans une moindre mesure, le Languedoc, davantage encore en allant vers l'ouest.

Leurs intensités ne sont pas calées. Un petit décalage est de la GF ou, mieux, une courbure du flux d'altitude un poil plus cyclonique changerait la donne sur le Roussillon ; en fonction de ces considérations, la fourchette oscille entre 5 et 30 mm.

La qualité de la convergence de surface entre vent vent d'est/sud-est au sud et d'est / nord-est au nord les alimentera plus ou moins bien.

Toutefois, l'essentiel sera en mer (« en pure perte » signalerait Guy Plaut) :(

 

Un autre point serait l'instabilité. Pour l'heure, elle est vue contrariée par une plage stable et convergente à l'étage moyen alors que le profil thermique en lui-même n'était déjà pas folichon. Cependant, là aussi, des réajustements fins seraient susceptibles de favoriser celle-ci, le forçage dynamique des Pyrénées pouvant s'ajouter.

 

Sur le Roussillon (éventuellement l'ouest du Languedoc) :

- Un temps maussade, quelques pluies et de la fraîcheur.

- Avec de la chance, un peu d'instabilité et des pluies plus prononcées.

 

PACA et E-LR : temps sec avec un ciel plus ou moins densément voilé en se dirigeant vers l'est. Fraîcheur relative.

 

Cette proposition d'ARPEGE illustre la vision très majoritaire de cette journée de lundi.

Les lignes blanches représentant le géopotentiel à 500 hPa montrent la courbure anticyclonique : sur l'Espagne, les lignes sont concentriques à la GF ; au large des Pyrénées, la courbe s'infléchit autour des hauts géopotentiels tunisiens.

Le vent de surface montre le champ de pression de surface et la convergence de surface. Enfin, l'humidité au sol se fait de plus en plus présente en allant vers le Roussillon (bleu).

 

5e91aefc62863_carte.jpg

 

Les deux coupes (ARPEGE puis GFS) illustrent les nuances de l'interaction altitude - surface. Les valeurs négatives sont convergentes, les négatives sont divergentes.

On a une convergence à l'étage moyen, autour des 600 hPa, plus ou moins forte mais pour l'heure suffisante pour stopper la convection à ce niveau.

Au sol, on retrouve la convergence avec des noyaux de divergence sous la bande des 600 hPa. On peut raisonnablement évoquer une « convection de BC » (sic) qui ne demanderait qu'à poursuivre son extension ...

 

coupearpegefr_349_624_567_624_54_7_1000_

coupegfs_328_628_560_628_54_7_1000_250_lminicarte.png.7b436078c040097ae5e544768163162d.png

Edited by _sb
mini-carte
  • J'aime 1
  • Merci 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Aubagne (Les Passons, à l'est) (13400)

Ah ben voilà, IFS me permet d'illustrer les conséquences d'un décalage est d'une centaine de kms seulement de la GF et, surtout, de la courbure du flux : la différence est sensible entre le sortie 00Z d'IFS, avec une courbure neutre à anticyclonique et la sortie 06Z du même IFS à courbure légèrement cyclonique sur le Roussillon (le décalage est + la courbure légèrement plus « bombée ») :

 

IFS_z500_diff.thumb.gif.b16d8cf1610561caf731f9dcc2fcf7f1.gif

 

IFS_rr3_diff.thumb.gif.24b0567f1c304151053bc1e0df843a89.gif

Edited by _sb
  • J'aime 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Monteils (30)

Merci pour vos analyses, ça sent le sapin , c est pas demain qu on va avoir de la flotte 😟

  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bon ben voila, decalage est de la goutte froide, permettant certainement une bouffée chaude sur la France, dont on ne profitera très certainement pas dans nos régions, avec le lot d’entrées maritimes bien crasseux, un grand classique en cette saison.

Mes amis du nord-est pourront encore bien me narguer 😆

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Bagnols/cèze
il y a 36 minutes, jaz_a_fip a dit :

Bon ben voila, decalage est de la goutte froide, permettant certainement une bouffée chaude sur la France, dont on ne profitera très certainement pas dans nos régions, avec le lot d’entrées maritimes bien crasseux, un grand classique en cette saison.

Mes amis du nord-est pourront encore bien me narguer 😆

Décalage ouest jaz_a_fip 😉 l'hiver est passé ! Place aux décalages ouest maintenant 😁

Edited by Froid vif

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Marseille (13) (alt : 40m) et Gap (05) (alt : 780m)
il y a une heure, jaz_a_fip a dit :

Bon ben voila, decalage est de la goutte froide, permettant certainement une bouffée chaude sur la France, dont on ne profitera très certainement pas dans nos régions, avec le lot d’entrées maritimes bien crasseux, un grand classique en cette saison.

Mes amis du nord-est pourront encore bien me narguer 😆


Sur le LR peut-être, sur PACA probablement pas.

Attention à ne pas généraliser :) 

  • J'aime 1
  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Marseille 8ème,altitude 9m

Bonjour !

Ce matin toujours beaucoup d'incertitudes quand au positionnement exact du Cut-off Atlantique, c'est simple, selon le modèle, on passe du tout ou rien !

On a deux camps qui se dégagent, Arpege/Arome (très très sec) vs the world (souvent 5 à 15mm) :D

Pour illustrer cette différence, voici les deux extrêmes;  Arpege pour Mardi 9h (suivi par Arome):

arpege-25-55-4_cbk4.png

Et IFS pour Mardi 9h, qui lui est suivi par la plupart des modèles (modèles initialisés IFS, EURO4 (qui presque une copie conforme d'IFS sur leurs 0z), ICON, GFS etc.):

 

epdl.png

On voit bien les effets d'un petit décalage est, qui pousse la limite du front pluvieux bien plus au nord.

Enfin, même au sein des PE Arôme et Arpege, les disparités sont très importantes. Ainsi, on passe de 0 à 1mm sur les littoraux de PACA et du Languedoc sur la médiane à souvent 7 à 15mm sur ces même zones pour le quantile 72% (75% pour la PE Arpege). Disparités bien mises en relief par l'écart type, ici pour la PE Arôme:

pearome-25-51-4-14_wcn6.png

 

On va donc espérer la victoire du camp IFS pour limiter un minimum la sécheresse qui se montre déjà très importante par endroit (42mm ici depuis le 1er Janvier..).

 

En vous souhaitant de joyeuses pâques, et prenez soin de vous ! ;)

 

 

  • J'aime 7

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Aubagne (Les Passons, à l'est) (13400)

Le signal est négatif, cependant encore un peu d'espoir : la dorsale de HG en provenance d'Afrique est modélisée se rétracter légèrement et temporairement dans la nuit de lundi à mardi, nous plaçant en configuration de col. Rien d'extraordinaire mais l'écart-type de la PE d'AROME peut être interpréter dans ce sens par rapport aux modèles plus grossiers. D'ailleurs AROME déterministe s'arrête avant ce retrait et son ensemble juste au moment du retrait. À voir en fin d'après-midi, je pense qu'on sera fixé entre grisaille crasseuse ou un bon petit arrosage sur une bande côtière (bref, entre 0 et 30 mm), un peu plus en profondeur côté Roussillon.

  • J'aime 2
  • Merci 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Aubagne (Les Passons, à l'est) (13400)

Yop !

C'est vachement mal engagé quand même. Le Roussillon peut croire en 15-30 mm, voire plus sur les contreforts. Ailleurs, des ondées éparses sous un ciel voilé en altitude et souvent crasseux en basses couches.

La PE d'AROME permet de garde un espoir à l'ouest du Rhône (cf écart-type ci-dessous), à l'est ça me paraît aussi mort que la modélisation de MF : quelques ondées côtières.

 

pearome-25-48-0-14_ilz8.png

 

  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Sauteyrargues (Hérault)

Et encore, la dispersion dans le Roussillon est le produit d’un "outlier" de la PEAROME visible sur le secteur d’Argeles/s/mer par exemple, qui du coup fausse la moyenne qui peine à passer 10 mm (d’où un Q50 entre 2 et 5 mm) !
C’est un peu le pb d’un champ de précipitations sous-échantillonné (12 membres)  et non gaussien.

Si au moins on était en présence de CAPE et d’intensités horaires digne de ce nom.  :(

 

Le dernier réseau ARO opérationnel est déprimant ...

 

graphe_yiw2.gif.8016eff9ec795608cda22c4f31f5d7a9.gif

  • J'aime 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Aubagne (Les Passons, à l'est) (13400)

En même temps, il y a un gros écart entre MF et un grand nombre d'autres modèles sur le Roussillon. Bien sûr, AROME est le mieux calibré, pourtant même le déterministe HARMONIE-AROME de l'AEMET modélise des plages de 30 à 40 mm et même un peu plus sur les côtes audoises et pyrénéennes et jusqu'à une bonne 20aine de mm sur le reste du Languedoc, Hérault compris. Tout comme les MOLOCH (surtout celui avec les conditions initiales de GFS) mais qui, pour le coup, sont peut-être moins bien calibrés à l'ouest du Rhône.

Les côtes varoises, grâce à l'avancée du continent en mer, et la montagne Corse devraient avoir quelques miettes supplémentaires.

 

La coupe passant par Bear (quasiment au milieu) et une PWAT vers les 20 mm, entre petites convergences de surface et reliefs, il ne manque pas grand chose pour des pluies certes stratiformes mais réalimentées durant quelques heures.

 

coupearome_442_683_436_576_34_3_1000_250minicartewrf.png.9e17262f51e2f411894e5a51cc5123c1.png

 

La proba de l'ensemble du WRF de Meteonework.it, partenaire d'IC : entre 80 et 100% sur le Roussillon

 

wrf_meteonetwork_it.png.ea51a107a61c2ec8438e2bb810886485.png

  • J'aime 4

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Montmirat

Une note d’espoir pour le 20 Avril ??? 
Le 6z de GFS va en ce sens depuis quelques runs, Météo France semble suivre le même schéma, affichant désormais une probabilité de précipitation de 70 %. 
La sécheresse de cet été et début d’automne a été vraiment extrême dans mon secteur... on démarre le printemps avec une sécheresse... suis à bout 🤬

  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Aubagne (Les Passons, à l'est) (13400)

AROME était plutôt dans l'erreur , les autres modèles aussi dans l'autre sens : c'est une sorte d'entre deux qui se déroule en live : des pluies plus étendues mais de moindre intensité. En revanche, l'essentiel tombe bien en mer comme anticipé ...

 

Pour les prochains jours, même hors topic, la synoptique reste favorable puisque nous resterons dans une dynamique méridienne.

Si j'avais un conseil à proposer, ce serait de ne pas se focaliser sur une date en particulier car cela va bouger dans de nombreux sens. C'est le lot de ce type de flux : un décalage de 500 kms ou une courbure du flux qui passe d'anticyclonique à cyclonique ou inversement et c'est arrosage ou temps sec d'un run à l'autre.

Oui, il y a une fenêtre pour le week-end prochain (samedi (IFS) ou dimanche (GFS, GEM, ICON)), mais elle peut très bien se refermer rapidement tandis qu'une nouvelle s'ouvre plus tôt. Comme on peut avoir plusieurs arrosages ou aucun finalement.

 

Exemples :

Le flux passe par la Floride, remonte jusqu'à Terre-Neuve, descend vers les Canaries, remonte sur l'Espagne, file sur l'Atlantique jusqu'entre Islande et Écosse, coupe la Norvège, descend jusqu'en Grèce avant de se perdre vers l'Oural sur cette modélisation de GFS pour mercredi : c'est « tortueux » à souhait et typique de ce genre de configuration quasi-indéterminée. On le voit avec le coude cyclonique sur les Baléares, très favorables aux pluies, alors que nous serions en flux d'est anticyclonique : un décalage de 3-500 kms vers le nord et les pluies seraient au rdv sur LR. GEM, IFS et ICON sont dans ce même type de flux. Ce type de configuration se répète sur les au moins 10 prochains jours : frustrations et exaltations risquent de s'enchaîner.

 

20041506_1306.gif.65c79e5971b8c49874927dbecba45114.gif

 

Pour le week-end, on a une situation typique avec GEM : flux cyclonique sud-nord direct.

 

20041906_1300.gif.adc3c6b25aa4a7fc467f794834062c0e.gif

 

ICON propose vraisemblablement la meilleure option : un flux de S à SE cyclonique en méditerranée et un flux d'E anticyclonique sur les 2/3 nord de la France, bloquant et convergeant l'humidité sur nos régions (on peut s'amuser à suivre le parcours tortueux d'une particule d'air !).

 

20041921_1300.gif.15e77eedb1a204e319d4daf68050e199.gif

 

Pour résumé, les possibles sont présents ! Reste à ce qu'ils se réalisent ... La seule certitude est que ça bougera à chaque sortie : chaque sortie représentera un état possible de l'atmosphère.

  • J'aime 7
  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Sauteyrargues (Hérault)

Figure de style capturée pour Aniane sur graphique de HR/T° du jour et son prolongement en prévision ARO 1.3 pour demain.
Les courbes se croisent et s’inversent entre aujourd’hui et demain.
Les ordonnées ne sont peut-être pas très "tape à l’œil", mais contraste et sensations assurés avec ce changement radical de temps plus sensible dans le 34 qu'ailleurs.
 

aniane.thumb.PNG.d380b2774a415743216463ace0e6df75.PNG

  • J'aime 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Sauteyrargues (Hérault)
Il y a 22 heures, _sb a dit :

Exemples :

Le flux passe par la Floride, remonte jusqu'à Terre-Neuve, descend vers les Canaries, remonte sur l'Espagne, file sur l'Atlantique jusqu'entre Islande et Écosse, coupe la Norvège, descend jusqu'en Grèce avant de se perdre vers l'Oural sur cette modélisation de GFS pour mercredi : c'est « tortueux » à souhait et typique de ce genre de configuration quasi-indéterminée.

 

Et encore, ça ce sont les lignes de courant sur un niveau de pression (500 hPA).
Pour l’anecdote plus que pour une prévision à proprement parler, si tu fais joujou avec HYSPLIT model de la NOAA et les rétro-trajectoires lagrangiennes GFS 00Z avec 3 niveaux AGL (above model ground level) 500m, 3000m et 5000m, tu vois l’origine des parcelles d’air prises à Marseille le 20/04 à midi (par exemple).


Remarquable de voir que ce que prévoit le modèle se situerait actuellement autour de 4000m pour subsider jusqu’au 19 avant les ascendances en bout de trajet maritime qui préfigure (peut-être) à la prochaine dégradation.
Mais c’est encore loin. 
 

120300_trj001.gif.d2146edfc138e0f60448d707528e5b6d.gif

  • J'aime 2
  • Merci 1
  • Surprise 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Fréjus - Saint Raphael (83)

Je trouve les modèles pas très encourageant quand meme, on devrait encore pas mal s'ennuyer par ici, alors que les autres régions ont eu le droit à leurs premiers orages, ici on attend toujours...

La suite pourrait être plus humide certes, mais sans grande instabilité à priori.

 

Meme côté température rien de spécial a attendre aussi (alors que certaines régions dépassent et vont encore dépasser les 25°C 9_9) .

 

Bref un printemps bien mou je trouve !

Edited by Twister83
  • J'aime 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Carnon-Plage (34) & Castelnau-le-Lez (34)

On se tape le pire temps possible et le schéma est toujours le même :

- échéance très lointaine : épisode fortement instable modélisé avec de bons potentiels pluvieux et orageux sur plusieurs jours ;

- échéance lointaine : épisode instable modélisé avec de bons potentiels pluvieux sur 2-3 jours mais la composante orageuse disparait ;

- échéance proche : épisode automnal moisi modélisé avec de faibles pluies sur 2-3 jours sans le moindre risque orageux ;

- h-24 : épisode automnal moisi modélisé avec un temps nuageux à couvert d'entrées maritimes suivi d'une journée de faible pluie avant la levée du mistral ;

- jour J : ciel à moitié couvert et filamenteux, temps humide accompagné de quelques gouttes puis levée du  mistral.

 

BONUS : pendant ce temps on regarde le reste de la France qui voit les premières dégradations orageuses qui se mettent en place...

 

  • J'aime 7
  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest
This topic is now closed to further replies.

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...