Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Clement21

Tendance été 2020

Recommended Posts

Posted

Location : Dijon (Quartier République)

Bon, je me décide a lancer ce topic qui va concerner l'été arrivant bientôt (1 mois et demi). 

Si cet été suit la tendance de ses prédécesseurs, il devrait être beaucoup trop chaud et beaucoup trop sec.

 

Le principal point d'interrogation serait alors le suivant : combien de canicule subiront... euh vivrons nous ?

 

Je laisse donc place aux courageuses personnes qui se lanceront dans des analyses !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Frontonas (230 m)

Pas d'analyse pour moi, n'étant pas assez averti pour cela, voici simplement quelques éléments de réflexion

Etat de sécheresse avancé dans l'est + comme tu le fais remarquer Clément le fait que nous restons sur 5 ou 6 étés consécutifs plus chauds que la normale (récurrence entamée) ; voilà deux arguments qui me font légitimement craindre un été plus chaud que la normale, en particulier donc sur la frange est.

Sans surprise, les prévisions de Guillaume Séchet tablent sur un été plus chaud et sec que la normale à l'échelle du pays.

Bien audacieux celui qui avancera un été plus frais et plus humide... même avec d'éventuels indices.

Pou moi, comme Clément, la véritable question que je me pose est : combien d'épisodes caniculaires sur une majorité (au moins 50 pour cent) du territoire ? nous en avons connus 3 si je ne m'abuse l'été dernier, c'était un record

 les sols plus humides que la normale dans le nord et l'ouest notamment me laissent à penser que ces secteurs pourraient réchapper à des températures caniculaires au moins sur la première partie de la saison ; par contre les humidex (températures ressenties) s'annoncent très élevés.

Edited by sebinnis

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : 56800 Taupont, 61170 Marchemaisons
Il y a 1 heure, sebinnis a dit :

Pas d'analyse pour moi, n'étant pas assez averti pour cela, voici simplement quelques éléments de réflexion

Etat de sécheresse avancé dans l'est + comme tu le fais remarquer Clément le fait que nous restons sur 5 ou 6 étés consécutifs plus chauds que la normale (récurrence entamée) ; voilà deux arguments qui me font légitimement craindre un été plus chaud que la normale, en particulier donc sur la frange est.

Sans surprise, les prévisions de Guillaume Séchet tablent sur un été plus chaud et sec que la normale à l'échelle du pays.

Bien audacieux celui qui avancera un été plus frais et plus humide... même avec d'éventuels indices.

Pou moi, comme Clément, la véritable question que je me pose est : combien d'épisodes caniculaires sur une majorité (au moins 50 pour cent) du territoire ? nous en avons connus 3 si je ne m'abuse l'été dernier, c'était un record

 les sols plus humides que la normale dans le nord et l'ouest notamment me laissent à penser que ces secteurs pourraient réchapper à des températures caniculaires au moins sur la première partie de la saison ; par contre les humidex (températures ressenties) s'annoncent très élevés.

Depuis le printemps 2013 ( la fameuses démonstration de bassine d'eau froide que vous mettez dans un four ) on nous la refait tous les ans au printemps .

Et puis les jardiniers et les agriculteurs ( les tracteurs ne s'embourbent pas à mi-roue en Picardie comme le cliché le montre trop souvent)   ils ne les trouvent pas si humides que ça les sols en ce moment dans le Nord  , depuis 1 mois j'en suis qu'à 2.5 mm et l'humidité pour la trouver il faut bien creuser en profondeur avec ce vent de NE presque en continu et qui souffle encore comme un véritable mistral aujourd'hui ! 

D'ailleurs il a suffi que vent tourne au sud la semaine dernière pour atteindre déjà les 27°C et que l'on dépasse les 25°C donc les jours de chaleur 5 jours de suite !  Et on n'était pas au mois de juin, c'était pendant la première quinzaine d'avril !

 

  • J'aime 14
  • Merci 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Moncoutié 13kms au nord de Cahors(46)-350m
Il y a 4 heures, Clement21 a dit :

je laisse donc place aux courageuses personnes qui se lanceront dans des analyses !

 

"L'analyse" estivale est souvent réduite, peu d'indices long-termes sont utilisables.Comme le fait @sebinnis les éléments factuels du printemps sont les plus utiles, même s'il est a mon sens un peu tôt pour utiliser  l'indice d'humidité des sols , il peut encore pleuvoir et parfois beaucoup en mai et même début juin si les synoptiques s'y prêtent ( je ne crois pas qu'il ait été démontré qu'avec le RC il ne pleuvrait plus au printemps...).

Été plus chaud que des "normales" obsolètes c'est a peu prés sur, des canicules sont probables, même si ça ma foi là aussi, c'est encore et malgré le RC aussi casse-gueule a prévoir qu' une vdf en hiver, bien que quelqu'un va surement s'empresser d'affirmer le contraire!:D.

Sinon quelques cartes du centre européen, sommes toutes devenues classiques...

 

1938415706_Capturedcran2020-04-1318_59_30.thumb.png.d35e9abe9a6f939a91b1fed9e56fbd04.png

1497672393_Capturedcran2020-04-1318_59_46.thumb.png.96487cbb192d697e64ea7fd8acc01579.png

1046005028_Capturedcran2020-04-1319_00_00.thumb.png.07cc4f270efa2ecbd5bd3e6e2010a8a0.png

  • J'aime 6

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Rennes

@cédric du Lot

En gros juin frais et humide surtout au nord 

Juillet estival

Août : orageux

 

Souvent un printemps sec accroît le risque d'ete sec et caniculaire. Un printemps humide et surtout si c'est encore humide et juin  laisse présager souvent un été pourri comme le dit Laurent Cabrol.

  • Haha 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Bourgoin-Jallieu (38)

Ces cartes sont très proches de l'été 2015, avec une chaleur plutôt homogène mais avec un léger contraste NO/SE.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Wépion (Namur) - BELGIQUE
Il y a 13 heures, Nico41 a dit :

Un printemps humide et surtout si c'est encore humide et juin  laisse présager souvent un été pourri comme le dit Laurent Cabrol.

Oh non pas encore lui, sérieux vous retenez jamais les leçons ou quoi ?

  • Haha 4

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Soissons (02)
Il y a 14 heures, Nico41 a dit :

Souvent un printemps sec accroît le risque d'ete sec et caniculaire. Un printemps humide et surtout si c'est encore humide et juin  laisse présager souvent un été pourri comme le dit Laurent Cabrol.

 

Il me semble que 2013 est un bon contre-exemple : printemps pourri, froid et humide, puis bel été chaud et plutôt sec (orageux en juillet).

Pour les années suivantes, il me semble que c'est très variable et qu'on ne peut pas déduire de règles établies :

2014 printemps plutôt agréable mais été moyen et assez humide (je me rappelle d'orages violents en juillet dans le SO, puis de nombreuses gouttes froides en août)

2015 printemps assez beau mais sans excès, été très chaud et sec

2016 printemps humide et plutôt frais, été assez contrasté avec août et septembre chauds et secs

2017 printemps plutôt chaud et sec puis été "normal" (enfin compte-tenu des standards actuels !!)

2018 printemps contrasté, assez orageux et chaud en mai, puis été très chaud

2019 printemps contrasté, assez humide et frais en mai (seule saison de l'année dans les normes...) puis été caniculaire...

2020 ?? Faites vos jeux 🙂

  • J'aime 7

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les synoptiques de printemps n'agissent pas sur celles de l'été, pas plus que celles de l'été sur celles de l'automne etc etc...c'est clair, sinon ça se saurait.

 

Par contre, on sait que l'évapotranspiration des végétaux est une arme pour limiter la chaleur. Ca c'est un fait.

C'est pourquoi d'ailleurs les Tx en zone équatoriales, là ou règne la forêt dense, ne sont jamais bien élevées, et pour trouver des Tx qui dépassent allègrement les 45°C, il faut aller là où rien ne transpire, les déserts.

Chez nous, si la moyenne des Tx atteint son point culminant très tard au regard de la course du soleil, c'est à dire début août, c'est aussi qu'arrivés à fin juillet, il n'y a plus grand chose à transpirer.

Il n'y a pas vraiment de contre exemple, même si en 2013, il a fait très chaud en juillet, et en 1983, juillet a été caniculaire, et dans les deux cas, après des printemps très humides, c'est ici parce que juin avait asséché les sols.

 

En clair, la sécheresse des sols en avril ne nous dit rien (je rejoint Cédric du Lot). Mais celle de mai, et surtout de juin si elle est encore là, poussera forcément et fortement vers le haut le thermomètre, si les synoptiques s'y prêtent.

  • J'aime 13
  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Toulouse
Il y a 1 heure, th38 a dit :

Il n'y a pas vraiment de contre exemple, même si en 2013, il a fait très chaud en juillet, et en 1983, juillet a été caniculaire, et dans les deux cas, après des printemps très humides, c'est ici parce que juin avait asséché les sols.

 

 

D'autant que si on regarde dans le détail, la chaleur de 2013 fut bien différente de celle des étés plus récents : elle s'est faite sur la durée mais sans (ou presque) coup de chalumeau ni masse d'air caniculaire. D'ailleurs les Txx de cet été ne sont généralement pas plus hautes que 36-37°C même au bord de la Méditerranée.

Et en termes d'orages, mon constat est plus local mais cet été (juillet particulier) ne ressemble en rien à ce qui a suivi : à l'époque, orographie pyrénéenne quasi-quotidienne, évolutions diurnes en plaine très fréquentes. Les derniers étés c'était plutôt une semaine sans aucune convection notable (même en montagne), quelques cellules d'étage moyen qui balayent la région en quelques heures, et à nouveau une semaine de sec.

  • J'aime 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : 56800 Taupont, 61170 Marchemaisons
il y a 12 minutes, Arkus a dit :

 

D'autant que si on regarde dans le détail, la chaleur de 2013 fut bien différente de celle des étés plus récents : elle s'est faite sur la durée mais sans (ou presque) coup de chalumeau ni masse d'air caniculaire. D'ailleurs les Txx de cet été ne sont généralement pas plus hautes que 36-37°C même au bord de la Méditerranée.

Et en termes d'orages, mon constat est plus local mais cet été (juillet particulier) ne ressemble en rien à ce qui a suivi : à l'époque, orographie pyrénéenne quasi-quotidienne, évolutions diurnes en plaine très fréquentes. Les derniers étés c'était plutôt une semaine sans aucune convection notable (même en montagne), quelques cellules d'étage moyen qui balayent la région en quelques heures, et à nouveau une semaine de sec.

Ce qui s'applique aussi à l'été 1983, juillet probablement le plus orageux ( et dévastateur) que j'ai connu .

 

  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Méthode statistique pure :D

Compte-tenu qu'on arrive à une sorte d'extrême statistique avec la série 2015-2017-2018-2019, je trouve que c'est le bon moment de miser sur une fin de série, donc plutôt en-dessous 2016. Après, dans l'intervalle entre 1986 et 2016, il y a dix milles possibilités.

Je ne suis pas froid car cet intervalle entre 1986 et 2016 est plus chaud que la moyenne 61-90.

https://stream.ecmwf.int/data/gorax-green-006/data/scratch/07/c8/convert_image-gorax-green-006-6fe5cac1a363ec1525f54343b6cc9fd8-S7vWrB.png

A minima, les modèles ont peu de signaux, donc rien d'incohérent.

Edited by Cotissois 31
  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Bourgoin-Jallieu (38)
il y a une heure, Cotissois 31 a dit :

Méthode statistique pure :D

Compte-tenu qu'on arrive à une sorte d'extrême statistique avec la série 2015-2017-2018-2019, je trouve que c'est le bon moment de miser sur une fin de série, donc plutôt en-dessous 2016. Après, dans l'intervalle entre 1986 et 2016, il y a dix milles possibilités.

Je ne suis pas froid car cet intervalle entre 1986 et 2016 est plus chaud que la moyenne 61-90.

https://stream.ecmwf.int/data/gorax-green-006/data/scratch/07/c8/convert_image-gorax-green-006-6fe5cac1a363ec1525f54343b6cc9fd8-S7vWrB.png

A minima, les modèles ont peu de signaux, donc rien d'incohérent.

 

On pourrait aussi imaginer un été contrasté aussi, avec un mois de juillet différent de août. Ca arrivait souvent dans les années 1997/2006, beaucoup moins depuis visiblement.🤔

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Houlà, je n'ai jamais dit que j'avais un scénario sur la répartition.

De plus, j'argumente juste sur ce que peut donner une méthode statistique, c'est une proposition !

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

J'ai le souvenir d'été pluvieux avant 2015, notamment l'été 2014 et l'été 2007. Août 2006 et juillet 2006 sont très contrasté entre la chaleur de juillet et la grande fraîcheur de août.

 

L'été 2013 a été bien orageux aussi. Pour cet été il y'aura de grands changement à l'échelle hémisphérique nord par rapport à la période 2015/2019 dominée par le grand El Nino et par une PDO positive.

 

Cet année sera une rupture au niveau océanique avec une PDO négative bien installée ainsi que le début d'une faible Nina à partir de la seconde moitié de l'été. par contre on aura toujours un Nino positif dans l'Atlantique mais moins intense que l'année dernière.

 

la saison des ouragans devrait être intense cette année aussi en raison de la Nina pacifique et du nino atlantique associé au QBO -

 

 Comment cela influencera notre fin d'été chez nous ?

 

Es-ce que les Thalweg vont continuer de plonger vers les acores comme l'été dernier nous ramenant des masses d'air brûlante ou se situer un peu plus à l'est nous garantissant de nombreux orages  et un été instable ?

 

L'été 2019 avait aussi commencé par un flux zonal intense avec une jolie tempête au début juin avant la seconde partie caniculaire. Le contraste est saisissant entre la première moitié et la seconde moitié de juin 2019.

 

Je tâcherais de faire une prévision pour cet été avant la fin du confinement car je n'ai pas étudié les dernières données,  et en + je me suis bien planté en Avril en sous estimant la puissance du vortex polaire et en le voyant se déconcentré bien plus tôt (il devrait se déconcentrer dans la dernière décade cette fois ci).

 

 

 

 

Edited by Avallon89
  • J'aime 5

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Plaisance du Touch (31)

Bonsoir,

Peut-être faudra-t-il surveiller la NAO également qui recommence à être négative après un hiver totalement dominé par la NAO+ bien sûr conséquence du vortex polaire ultraconcentré...

 

image.png.540f2be987b6d2edfb47154cf2f20ad4.png

 

Souvenons nous que l'an dernier commençait, un peu plus tard, vers début mai, la plus longue séquence de NAO- jamais enregistrée....

 

image.png.bb12e105285c2ee5470299f539cd3496.png

 

Alors, est ce que la tendance NAO- actuelle est due aux conséquences du "final warming"du vortex, ou bien est ce le début du nouvelle longue séquence ?

Il est clair que le régime très forcé NAO- de fin de printemps et de début d'été l'an dernier a favorisé la plongée systématique des thalwegs dont parle Avallon89 plus haut et les épisodes très atypiques de juin (tempête Miguel et canicule record de fin de mois). On sortait aussi d'un hiver avec un vortex polaire très concentré (moins que cette année il est vrai). Un phénomène de NAO- dominante pas anticipé par les modèles saisonniers l'an dernier et apparemment pas envisagé cette année non plus... Mais l'on sait la difficulté de la prévision saisonnière d'été par manque d'anomalies de géopotentiels marquées...

 

 

  • J'aime 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Entrelacs/Albens73410
Il y a 5 heures, Avallon89 a dit :

on aura toujours un Nino positif dans l'Atlantique mais moins intense que l'année dernière.

Il y a 5 heures, Avallon89 a dit :

 

le nino de l'atlantique, je suppose le TNA et TSA que tu sous entends?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Le 14/04/2020 à 23:08, Antoine73 a dit :

le nino de l'atlantique, je suppose le TNA et TSA que tu sous entends?

 :

Non plus précisément le ATL3 [20ºW-0, 2.5ºS-2.5ºN] ( ou Nino atlantique) qui s'amoindrit depuis janvier 2020 après une phase très haute cet automne

 

Capture.thumb.PNG.ae345ebd6c83a0389881d169ac7fca4e.PNG

 

 

Edited by Avallon89

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Nancy
Il y a 9 heures, _sb a dit :

Prévisions saisonnières pour MJJ de MF publiées ce jour : http://www.meteofrance.com/accueil/previsions-saisonnieres

 

Pour résumer sec et chaud, à l'image des derniers étés. Les écosystèmes vont encore morfler et cela s'annonce probablement une fois de plus tendu concernant les ressources en eau.

  • J'aime 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et un risque de mois plus chaud que la normale qui n en fini plus...

  • J'aime 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Soissons (02)

En même temps, MF qui prévoit une saison en excédent thermique, quoi de plus normal 😄? Je n'ai pas le souvenir d'une prévision saisonnière de leur part misant sur un trimestre en-dessous des normes, pas depuis un bon moment en tout cas. Malheureusement le contexte et l'époque leur donnent très souvent raison : il y a une dizaine d'années, on voyait encore plusieurs mois consécutifs, voire tout un semestre, sous les normes (2010, 2013), mais depuis l'année dernière il semble qu'avoir un seul mois en anomalie négative relève de l'exploit !

  • J'aime 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Saint-Nizier du Moucherotte (Vercors) - 1170m
Il y a 2 heures, th38 a dit :

Et un risque de mois plus chaud que la normale qui n en fini plus...


Sans remettre en cause la tendance du trimestre MJJ, je ne suis pas certain que le mois de mai présentera nécessairement un excédent. Ca peut paraître paradoxal de dire ça avec le coup de chalumeau qui se profile la semaine prochaine mais ça fait plusieurs sorties que les moyennes tendent à évacuer les hauts géopotentiels vers le Groënland.

NAEFS illustre bien cette évolution avec la semaine prochaine un esthétique blocage entre Royaume-Uni et Islande alimenté par la cyclogenèse Labradorienne sur son flanc occidental et la goutte froide Acorienne à l'est (gauche) ; avant que ce dit blocage ne se propage vers le nord à long terme (droite) :

naefsnh-0-0-204_byk4.pngnaefsnh-0-0-312_evn9.png

En effet, la nouveauté des dernières 48h, c'est que cette anomalies de HGP pourrait bien filer vers le N et non plus s'échouer sur l'Europe occidentale. Une des explications réside dans la puissante onde qui va s'initier sur la côté ouest des Etats-Unis et déstabiliser le vortex polaire. On en voit déjà à brève échéance la genèse sur nos 2 modèles phares (courant jet sur GFS à gauche et plus classiquement sur la carte des géopotentiels d'IFS à droite)  :

UV_GZ_192_0250.gif.79bf101d7643f9b223497b637b9e68c4.gifECH1-192.thumb.GIF.80c0ae343ed0dfcc8f2f87cfdff0c997.GIF

Cette onde Pacifique (flèche en haut à gauche) va avoir pour double effet de déstabiliser le vortex polaire et de favoriser l'isolation d'un vaste complexe dépressionnaire sur le continent nord-américain. Complexe dépressionnaire qui pourrait lui même favoriser l'advection de HGP en direction du Groënland (flèche du bas).

Concrètement cela pourrait favoriser une 2ème décade totalement opposée à ce que nous allons connaître la semaine prochaine avec une probabilité forte de basculer en flux de N/NO frais et humide. Nous ne sommes évidemment pas à l'abri d'un revirement vu l'échéance, mais cette échelle de temps ne permet que de travailler avec les moyennes or celles-ci s'engagent nettement en faveur de cette évolution fraiche :

EDH1-240_muo8.GIFgensnh-21-1-288_ttn0.png

Les différences synoptiques évoquées sur le topic hebdomadaire ne semblent pour le moment pas de nature à perturber cette tendance de fond à long terme. A suivre ;)

Edited by Kyrion
  • J'aime 9

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Si le climat domine le signal de température, c'est qu'on ne sait rien sur les anomalies météo de température.

 

Par contre,

"Les fortes pressions moyennes prévues sur le nord-ouest du continent devraient engendrer un temps plus sec que la normale sur ces régions. "

Ils ont donc du signal sur les anomalies (météo) de pression et de pluie.  On jugera le 31 août ;)

 

 

 

 

 

 

Edited by Cotissois 31
  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Bourth
il y a 52 minutes, Kyrion a dit :


Sans remettre en cause la tendance du trimestre MJJ, je ne suis pas certain que le mois de mai présentera nécessairement un excédent. Ca peut paraître paradoxal de dire ça avec le coup de chalumeau qui se profile la semaine prochaine mais ça fait plusieurs sorties que les moyennes tendent à évacuer les hauts géopotentiels vers le Groënland.

C'est vrai que sur le long terme nous voyons ressortir cette tendance avec HP vers le Groenland et incursion fraiche depuis la Scandinavie pouvant gagner la mer du nord et la France temporairement, notamment au moment des transitionnelles Saintes glaces, une période bien réputée pour son coup de froid, il s'agit d'ailleurs plus que d'une superstition car c'est souvent à cette période que le vortex crache ses dernières cartouches avant de passer en mode "été"
 

CEP weekly va entièrement dans ce sens avec une anomalie froide assez marquée sur le nord-ouest en particulier pour la semaine du déconfinement.

https://effis.jrc.ec.europa.eu/proxy/?url=https://ies-ows.jrc.ec.europa.eu/MonthlyForecast/MonthlyAnomalies_T2m_20200427_w3.png

 

En revanche il semble que cela soit temporaire
MonthlyAnomalies_T2m_20200427_w4.png

 

A suivre, cela pourrait peut être placer ce mois de Mai dans les normales avec un peu de chance....

  • J'aime 6

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Recently Browsing   1 member

×
×
  • Create New...